Ahmed Saadawi : Les attentats à Bagdad depuis 2003

Dans son Roman   « Frankenstein à Bagdad » publié en 2013 ,Ahmed nous montre une ville  une belle ville au riche passé ,la Babylone  biblique ,la ville des Abbasides ,déchiquetée  ravagée  détruite par des attentats  qui ne cessent de se multiplier depuis 2003

Cliquez ICI   

**

L’œuvre de Frankenstein

Parallèlement aux conflits qu’engageaient  les politiciens sur les écrans  de télévisions  ,une véritable guerre se livrait dans les rues  à coups de bombes, d’assassinats, d’engins explosifs improvisés,  de kidnappings de voitures et de passagers  et la nuit n’était plus qu’une jungle d’assassins (p 211)

 

Le pont  Al-Aïmah

C’était  une catastrophe ,la plus grande catastrophe  qu’eut connu  Irak à ce jour…près d’un millier de personnes  étaient mortes ,noyées ou piétinées (p146)

 Cliquez ICI

 Ces personnes  étaient des pèlerins qui traversait le Tigre et se dirigeaient vers la moquée de Moussa al Kasim afin  de commémorer la mort  de al Kasim ,le 7è Iman (p133)

Cliquez ICI

**

Sadriya

Cet attentat  dans un marché du centre-ville à Sadriya, a tué au moins 119 personnes.

Cliquez ICI

 

Bataween

L’explosion secoua le quartier tout entier :  la piéce délabrée qu’habitait Hadi s’effondra ..Il fut projeté  à plusieurs mètres en l’air ( p323)

Cliquez ICI

**

Contre les américains  

Ce n’est pas fini

Ahmed Saadawi aurait pu ajouter dans son roman

les 19 attaques sur le sol irakien contre des soldats, des diplomates ou des installations des Etats-Unis depuis fin octobre.2019

Cliquez ICI 

Laisser un commentaire