Nédim Gursel : Mahomet vu par un enfant

Dans son livre « les filles d’Allah » ,Nedim Gürsel  nous  montre comment est perçu Mahomet   par une enfant  qui a appris les rudiments de sa foi    grâce aux récits de sa grand mère et surtout  grâce à la foi  de son grand père revenu ,handicapé  de la première guerre mondiale

**

Les merveilles

L’enfant  fut d’abord émerveillé 

en apprenant  que le grand père de Mahomet Abd al Muttalib , avait vu un éléphant envoyé  par les ennemis de La Mecque  s’incliner devant la Kaaba au lieu de la détruire (p 79)

Cliquez ICI

Le jour de la naissance de Mahomet  une étoile filante  apparut dans le ciel……et dans le palais du rois sassanide  en Perse quatorze balcons vitrés s’écroulèrent….. tandis qu’à Constantinople le toit du palais Justinien s’effondra (p 82)

Une nuit,  alors que Mahomet était encore chez sa nourrice  deux formes immatérielles s’étaient approchées de lui, avait ouvert sa poitrine et après avoir  lavé son cœur avec de l’eau de neige ,l’avait remis au berceau  (p 150)

Cliquez ICI 

Quand Mahomet allait en caravane jusqu’ à Damas , Allah protégeait  du soleil son serviteur bien aimé  avec un nuage  sur sa tête …quand Mahomet arrêtait son chameau ,le nuage s’immobilisait aussi et quand il repartait ;le nuage en faisait autant (p139 )

D’après  l’iman de la mosquée,  l’islam n’avait pas besoin de miracles…mais l’enfant trouvait que les   imans   étaient insignifiants et que l’on mourrait d’’ennui en les écoutant (p89)

**

Le voyage céleste  

A Jérusalem , Mahomet avait pris appui sur le rocher …et il s’était envolé au ciel… sans qu’il lui pousse des ailes ,sans même monter sur Al Buraq ,il s’était envolé en compagnie de Gabriel (p 127)

**

Les filles d’Allah et les femmes de Mahomet 

Mahomet une seul fois,  dans sa jeunesse  a offert un sacrifice à Uzza …Il faut dire qu’Uzza était la plus puissante ,la plus attirante  de nous toute ..Son éclat  avait l’éclat de l’étoile du matin …c’était avant qu’il épouse khadidja . (p99)

….A la Mecque les yeux des hommes étaient accaparés par la soif du profit  …ils ne songeait qu’au plaisir et à la débauche …Ils  préféraient les filles d’Allah … (p148)

 mais ayant atteint la quarantaine  ,Mahomet n’attendait  plus rien de ces déesses muettes, aveugles et incapables de penser ;Il était en quête d’un autre mystère (p147)

**

La révélation

 Les versets se détachaient  avec force.. étaient plaisants à l’oreille et mettaient en garde…

et les lettres qui précédent certains versets ? C’est en elles, peut- être que réside le mystère divin (P 163)

 Les versets  sataniques

 » Que croyez-vous de al-Lat, de `Uzza et de Manat, la troisième ?

Est-il possible que Dieu ait des filles, et vous des garçons ?

La belle répartition des tâches que ce serait là…  »

Dieu aurait  donc gardé les filles pour lui et lâché les hommes dans la nature ? (p169)

 Ces idoles sont d’illustres divinités, dont l’intercession doit être espérée. « 

Cliquez ICI  

 **

Khadidja

.  Contrairement à l’usage ,ce ne fut pas Mahomet qui demanda sa main aux ainés de sa famille  elle s’offrit un garçon qi avait 15 ans de moins qu’elle (p137)

ce qu’elle aimait en Mahomet, c’était son enfance d’orphelin

 le prophète a rendu son âme dans les bras de d’Aicha son épouse de 19 ans . Pourtant Aicha lui disait :l « Messager d’Allah si je meurs avant toi ,après m’avoir enterré, tu feras la fête avec d’autres épouses (p119).

 

Laisser un commentaire