Nedim Gürsel « les questions d’un ancien combattant musulman

Dans son livre « les filles d’Allah » Nedim Gürsel  nous  parle longuement de  Rahami Dey

 

Rahami bey

est un bon musulman

croyant ,il transmet sa foi a son petit fils

la foi c’est une chose qu’il est possible de partager  ,mais impossible d’expliquer (p173)

Cliquez ICI

**

Rahami Bey  est aussi  un ancien combattant

Il a été  a  la Mecque et à Médine

non en pèlerinage

mais  pour faire le guerre en tant que Turc contre les arabes en 1916 

c’est alors qu’il se pose ,  des questions qui le rongent  mais qu’il rejette

**

La Mecque c’est la  ville du prophète mais aussi celle des déesses

«  Pouvez donc imaginer que celui qui trône dans les cieux  écrive des livres et fit descendre des versets,.N’avait il rien de mieux  à faire .Il aurait pu en charger les déesses  Lat Uzza et Manat (p180)

«  Nous sommes des déesses , ils ne sont que des hommes ..C’est dire que nous leur sommes très supérieures (p287)

 la Mecque tomba le 9 juillet 1916 après moins d’un mois de résistance (p228)

 **

A Médine

Rahami  Bey combattit encore les Arabes

la guerre n’avait pas affectée sa foi ,bien au contraire ,mais le combat sanglant  qu’il avait livré au fideles du prophète l’avait emmené à se poser un certain nombre de questions (p 194 )

**

il se souvint qu’entre La Mecque et Médine  avait eut lieu  au temps du prophète  la fameuse bataille de Badr

Avant d’être prophète, Moise a tué un homme  et Mahomet  a revêtu l’armure ,portée l’épée  ,tiré des flèches  répandu le sang (p243)

Cliquez ICI

**

Rahami Bey savait, sans oser se l’avouer  que les musulmans ne s’étaient pas lancé dans  la bataille de Badr au nom de l’unicité de Allah ,mais pour piller la caravane de la Mecque ( p244 )….tout en murmurant des versets  du Coran  « ce n’est pas vous qui avait tué.. c’est Allah  (p240)

Aprés cette bataille il y eut celle de Ehud que Mahomet a perdu

une pierre avait blessé Mahomet  aux lèvres ,qu’il avait eu une dent de devant cassée et que des pièces  de son casque  s’était planté  dans sa joug( p 302)

Cliquez ICI

**

A Médine le prophète était  donc devenu  chef de guerre  législateur, politicien  .. il avait oublié la so

Prés de la mosquée ,il aménagea plusieurs chambres dans la cour pour loger ses nombreuses épouses…. 

il avait une préférence pour Aïcha  et il arrivait parfois ,  quand il était  auprès d’elle  que descende sur lui la révélation divine   …mais pas avec les autres femmes (p 263)

ah ¡ Aîcha , Aïcha espéce de truie ! (p 261)

 Mahomet s’était entiché d’Aïcha  il avait épousé la fillette qui jouait encore à la poupée  mais comme elle n’avait encore que 6ans ,le mariage n’avait pas encore été consommé et la petite se contentait  de jouer avec les pantoufles de son mari (p 279)

  Ommeya était le plus prodigue des notables de La Mecque .C’était aussi le plus débauché et le plus intraitable (p 281)

Ton grand père voulait oublier les jours de guerre et voir la fin des conflits et des tueries .Il s’accommodait  de la république laïque édifiée sur les ruines de l’empire et du califat  mais il réprouvait l’appel à la prière en  turc .Il préférait l’entendre en Arabe « Allah Akbar ( p 289 )

Laisser un commentaire