5é samedi de caréme : La veille des rameaux ( Jn 11, 45-57)

En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau, beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait. Les grands prêtres et les pharisiens réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. » Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. » Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ; et ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer. C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples. Or, la Pâque juive était proche, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque.

 **

 Demain ce sont les rameaux  

la foule se prépare à accueillir Jésus

 

veille-des-rameaux

 

Marie de Béthanie

A Beth-anie  (la maison de la miséricorde )

au sommet du mont des oliviers

Marie ,la sœur de Lazare  est recueillie

elle prie  à l’écoute de l’Esprit

**

Témoin de la résurrection de son frère  

elle s’apprête   à  vivre  le récit de la passion

qui va commencer en bas du mont  à Gethsémani

 et qui se terminera par la résurrection du Christ

**

La foule

 Elle s’agite, pose des questions

Elle n’est pas forcement hostile

Elle attend un sauveur

elle va bientôt l’acceuillir  avec joie

Hosanna ! (Hochia-na) ce qui veut dire  « Sauveur  vient »

 

Qu’il vienne !

pour nous sauver

dans notre monde désorienté

qui ne sait  plus que penser

**

Caïphe  

Les hommes de la loi

se réunissent  

discutent, cherchent une solution

Bien impuissants ,ils n’acceptent pas ce qui arrive

 

Sans s’en rendre compte

sous l’influence de l’Esprit

ils vont prendre la bonne solution

 

C’est le temps de Pâques

ils vont offrir l’agneau de Dieu en sacrifice

l’agneau  qui enlève les péchés du monde

**

Jésus

Pendant ce temps , Jésus  , avec ses disciples,  retourne dans le désert

pas loin du Jourdain

comme au jour de la tentation, au début de son ministère  

**

Ce jour là le diable lui avait dit

si tu es le fils de Dieu jette-toi en bas

comme les juifs le lui diront, au pied de la croix

**

De nouveau il s’offre en sacrifice

il nous donne son corps et  son sang

l’homme ne vit pas seulement de pain…..

**

Il s’offre à son père  pour sa plus haute gloire

Tu adoreras Dieu et lui seul

**

Les disciples

étaient avec lui  

troublés

craintifs  

Que font-ils ?

Que faisons Nous ?

**

 Lecture : Ézékiel (37, 21-28)

Ainsi parle le Seigneur Dieu : « Je vais prendre les fils d’Israël parmi les nations où ils sont allés. Je les rassemblerai de partout et les ramènerai sur leur terre. J’en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël. 

Réjouissons nous ! 

Laisser un commentaire