14é jeudi ordinaire : Mes entrailles frémissent (Osée 11, 1-9)

Ainsi parle le Seigneur : Oui, j’ai aimé Israël dès son enfance, et, pour le faire sortir d’Égypte, j’ai appelé mon fils. Quand je l’ai appelé, il s’est éloigné pour sacrifier aux Baals et brûler des offrandes aux idoles. C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras, et il n’a pas compris que je venais à son secours. Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ; je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ; je me penchais vers lui pour le faire manger. Mais ils ont refusé de revenir à moi : vais-je les livrer au châtiment ?Non ! Mon cœur se retourne contre moi ; en même temps, mes entrailles frémissent. Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère, je ne détruirai plus Israël, car moi, je suis Dieu, et non pas homme : au milieu de vous je suis le Dieu saint, et je ne viens pas pour exterminer.

 

Qui donc est Dieu ?

c’est  l’amour que je veux et non les sacrifices ,la connaissance de Dieu et non les holocaustes(Osée 6,6)

**

Le connaissons nous ?

Comment le définir ?

Comment l’imaginer ?

Le Dieu créateur de l’univers ,des galaxies

le Dieu terrible qui parle à Moïse et à Elie sur lemont Sinaï    

le Dieu « 3 fois Saint » du prophète Isaïe  

un chef  ,un puissant

c’est ainsi que sont nos rois ,mais :

moi je suis Dieu et non pas un homme

 

14é-Jeudi-ordinaire-Osée

Un Dieu qui pleure

invraisemblable  

doux et humble de coeur

un Dieu qui se lamente

un Dieu qui pleure en regardant Jérusalem

 combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!  (Mtt23,17)

un dieu qui sera crucifié

comment le croire ?

 Quand je l’ai appelé, il s’est éloigné pour sacrifier aux Baals et brûler des offrandes aux idoles….Mon cœur se retourne contre moi ; en même temps, mes entrailles frémissent

** 

Il nous appelle

 C’est moi qui lui apprenais à marcher,… il n’a pas compris

je suis le chemin , la vérité ,la vie …ils n’ont pas compris !

Celui qui  veut me suivre , qu’il  prenne  sa croix …ils n’ont pas compris !  

 Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ;

aimez vos ennemis …ils n’ont pas compris !

 je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ;

mieux que le bon pasteur ,,mieux qu’une mère ,il veille sur nous  

  je me penchais vers lui pour le faire manger.

je suis le pain de vie..Qui mangera de ce pain vivra éternellement

**

Evangile : Mtt (10, 7-15)

« Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons.

oui nous croyons ! Proclamons le   

Dieu est un Dieu de tendresse  et d’amour

 il nous guérit,  nous purifie, nous ressuscite…

comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ;

 

 

Laisser un commentaire