Atiq Rahimi : Les porteurs d’eau : les origines

Atiq Rahimi commence son roman en commentant une peinture  de Magritte , intitulée  « La reproduction interdite »  

Son histoire est elle  une invitation à regarder le passé .. ou bien  du « déjà vu ?

Cliquez ICI 

**

Les origines 

Tu viens d’une culture dans laquelle on parle que pour cacher sa pensée ;On ne parle que …pour embellir ses tripes dans la poésie (p35)

 le cycle du jour et de la nuit  nous rappelle le rythme de l’apparition , de la disparition et de la réapparition de tout ce qui existe ; Que tu saches ,tout ce qui est né meurt et renait (p40)

L’histoire originelle,  personne ne la connaît ..elle n’est ni dans la bible ,ni dans le coran  D’après ces livres l’homme n’est qu’une copie ,faite à l’image de Dieu ; Et que dire des dieux non monothéistes .Ilsont fiat les disus à l’ima&ge des hommes (p53)

Ta femme sait tout de toi , de tes errements..,mais elle feint de les ignorer  comme  la plupart des femmes Afghanes. Elle se contente de tes mensonges ..Tu n’es pas un lâche ,mais las de vivre dans la clandestinité ..Enfant tu étais intimidé ,marginalisé, oublié par les grands de ta famille et blamé par l’école ; Avec cette envie enfantine de te cacher  toujours … Adolescent tu te réfugiais dans tes fantasmes secrets; ..Adulte tu souffris de ton silence politique ,puis.. l’amour furtif, la fuite clandestine (p55)

Dire ou ne pas dire ,c’est la question la plus existentielle de ta culture d’origine (p70)

Ne rien dire ,le silence ; Se taire n’est pas trahir ,c’est rester loyal avec l’autre (p71)

L’eternel retour à la clandestinité ,l’angoisse des mensonges et de la vie déjà vécue (p72 )

Le persan est une langue qui chante à l’imparfait où tout peut se répéter autant que l’on veut. C’est une langue nostalgique dans  son essence (p72)

Ton avenir est « déjà vécu » par quelqu’un d’autre et tout est » déjà vu » (p73)

tu t’es mis depuis peu à lire des poèmes persans,  à prêter l’oreille  aux chansons afghanes  que naguère tu méprisais (p74)

 A quoi pourrait on reconnaitre une tête afghane ? ..Il ressemble à tout le monde

Dans ce foutu pays il y a des visages mongols, indiens, grecs, turcs  …qui se doivent d’avoir l’air de talibans  (p105)

Un Afghan qui ne fume pas ? çà c’est original ! Encore un cliché sur les Afghans (p P176)

 Il amènera sa femme à Mazaré Sharif ,au mausolée d’Ali (p 204)

Cliquez ICI 

 Sa culture ancestrale le condamne à interpréter comme destin tous les hasards ,les rencontres et les alea  de la vie (p 226)

 Même intellectuel ,même soit disant moderne, même en exil, il exigeait que sa femme porte le Tchador,…car dans notre foutu pays ,même les communistes s’attachent aux traditions  (p227)

Cliquez ICI 

**

mais les afghans n’étaient il pas bouddhistes  avant que l’islam arrive

Cliquez ICI 

 

Laisser un commentaire