30é dimanche prochain (A) Tu aimeras ton prochain ( Matt.22, 34-40)

   En ce temps-là, les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

 

Les textes de ce dimanche  nous invitent  a relire attentivement l’encyclique « Fratelli Tutti » du pape François  

 

30é-Dimanche-ordinaire-(-A)

 

Qui est mon prochain ?

Selon le pape  François

ce n’est pas celui qui est proche de nous …mais celui vers qui nous allons , vesr qui nous nous approchons  

pour l’écouter avec bonté et bienveillance ,  2  fruits de l’Esprit Saint  

 

Le samaritain  a donné de son temps

il a changé son emploie du temps

face  à la détresse d’un homme blessé

ils n’est pas hypocrite comme le prêtre ni complice des brigands  

**

Il a rendu service avec l’aide des autres

le samaritain a eu besoin de l’aubergiste

Il a été perseverant et est revenu revoir le blessé

comme un membre de sa pope famille

 

Ça oui c’est être famille ! Si nous pouvions réussir à voir l’adversaire politique ou le voisin de maison du même œil que nos enfants, nos épouses, époux, nos pères ou nos mères, que ce serait bien !

Les grandes transformations ne sont pas produites dans des bureaux ou dans des cabinets.,mais avec des proches

**

la véritable extase  EX_ stase  c’est sortir  de soi pour aller vers les autres  

 **

Lecture 2 : l’Exode (22, 20-26)

 Ainsi parle le Seigneur : « Tu n’exploiteras pas l’immigré, tu ne l’opprimeras pas, car vous étiez vous-mêmes des immigrés au pays d’Égypte. Vous n’accablerez pas la veuve et l’orphelin. …

Si tu prêtes de l’argent à quelqu’un de mon peuple, à un pauvre parmi tes frères, tu n’agiras pas envers lui comme un usurier : tu ne lui imposeras pas d’intérêts. Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil. C’est tout ce qu’il a pour se couvrir ; c’est le manteau dont il s’enveloppe, la seule couverture qu’il ait pour dormir. S’il crie vers moi, je l’écouterai, car moi, je suis compatissant ! »

 Les émigrés

« Tu n’exploiteras pas l’immigré

le pape François  ne cesse de penser à eux

dés le premier mois de son pontificat ,il s’est rendu à Lampedusa  

mais  dans son encyclique  il parle  peu de leur  misère  

mais de leur richesse

 

 L’arrivée de personnes différentes,  de culture différente est un DON

ils ont beaucoup de de choses  à nous apprendre

Voilà  pourquoi « nous avons besoin de communiquer, …de découvrir les richesses de chacun,    de valoriser ce qui nous unit

dans le respect de tous».

 135. Une forte immigration finit toujours par marquer et transformer la culture locale………. Les migrants, si on les aide à s’intégrer, sont une bénédiction, une richesse et un don qui invitent une société à grandir ».

 il faut les respecter ,, les sauvegarder ,les protéger  

137  Si la disparition de certaines espèces nous préoccupe, nous devrions  auusi nous inquiéter du fait qu’il y a  des des peuples qui n’exploitent plus leur potentiel , leur savoir ancestral  ,leur amour de la nature  beauté, à cause de la pauvreté

 146. ceux qui sont obsédés que par ,la  seule culture en méprisant celle des autres sont des esprits étriqués . ;

incapables de se laisser enrichir par d’autres cultures,  incapable d’admiration devant la multitude de possibilités et de beautés que le monde tout entier offre,

« une culture sans valeurs universelles n’est pas une vraie culture ».

 

La terre est à Tous

 si tu prêtes de l’argent n’agis pas comme un usurier  

le pape François nous rappelle

Dieu a confié  de l’argent aux riches , mais ils doivent s’en servir pour  aider les pauvres  

 Ne pas faire participer les pauvres à ses propres biens, c’est les voler et leur enlever la vie. Ce ne sont pas nos biens que nous détenons, mais les leurs »(. Jean Chrysostome)

« celui qui s’approprie quelque chose, c’est seulement pour l’administrer pour le bien de tous  

  123 les capacités des entrepreneurs, sont des dons de Dieu et devraient être clairement ordonnées au développement des autres personnes et à la suppression de la misère, notamment par la création de sources de travail diversifiées.

 **

Lecture 2  Un modèle (1 Thess ;1, 5c-10)

Frères,  vous avez  accueilli la Parole au milieu de bien des épreuves, avec la joie de l’Esprit Saint. Ainsi vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de Macédoine et de Grèce. Et ce n’est pas seulement en Macédoine et en Grèce qu’à partir de chez vous la parole du Seigneur a retenti, mais la nouvelle de votre foi en Dieu s’est si bien répandue partout que nous n’avons pas besoin d’en parler. En effet, les gens racontent, à notre sujet, l’accueil que nous avons reçu chez vous ; ils disent comment vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles, afin de servir le Dieu vivant et véritable, et afin d’attendre des cieux son Fils qu’il a ressuscité d’entre les morts, Jésus, qui nous délivre de la colère qui vient.

 **

Les mouvements populaires 

vous êtes devenus un modèle

le pape François  nous donne aussi  des modèles à suivre

celui des pauvres  non « solitaire » mais « solidaires »

qu’il’  rencontre chaque  année au Vatican

ce sont  ces préférés   

tels les indiens d’Amazonie  

les pauvres dans les favelas  en Argentine ou  au Brésil  

 

169. Il ne semble pas y avoir de place,  pour les mouvements populaires qui  rassemblant des chômeurs, des travailleurs précaires ainsi que beaucoup d’autres personnes qui vivent à la marge

 ces  membres  exclus de la société  ,s’organisent eux meme, se mettent ne mouvement

Il convient de travailler à ce que « ces mouvements, ces expériences de solidarité qui grandissent du bas, du sous-sol de la planète, confluent,… se rencontrent ».

 ce  sont des semeurs de changement,  

des “poètes sociaux qui travaillent, qui proposent, qui promeuvent et qui libèrent à leur manière. Grâce à eux, un développement humain intégral sera possible,

Non à une politique vers les pauvres, mais une politique  avec les pauvres,

ces mouvements  dérangent,  Les “penseurs” ne sachent pas comment les classer, ..

 

La religion  

les Thessaloniciens sont aussi un modèle car ils ont accueillit la foi

et la pape termine  son encyclique en parlant de la religion

 

271 la religion qui rend toute sa dignité  à la personne humaine

qui est une  image visible du Dieu invisible

 

 274rendre Dieu présent est un bien 

 Chercher Dieu d’un cœur sincère,

nous aide à nous reconnaître comme des compagnons de route, vraiment frères. yous fres tous prches

 

 lorqu’ on veut expulser Dieu de la société, on finit par adorer des idoles,

 l’homme s’égare lui-même, sa dignité est piétinée, ses droits violés.

 

275. « parmi les causes les plus importantes de la crise du monde moderne se trouvent

 l’éloignement des valeurs religieuses,

 

les textes religieux classiques  sont dépréciés par l’étroitesse d’esprit des rationalismes ».

 

 

Laisser un commentaire