3é dimanche de l’avent (B) : J’exulte de joie !

Le dimanche de la joie (rose)

C’est pas tellement la joie en ce moment

le covid , nos sœurs malades

les petits commerçants qui font faillite

la guerre, le Liban ,L’Ethiopie

les terroristes

C’est  pas la joie !

et pourtant ! Grâce à notre foi, au plus profond de nous-mêmes

nous pouvons être en joie

 

Avent-3é-Dimanche-B

Lecture 1 : Je tressaille de joie dans le Seigneur  (Isaïe 61, 1-11)

L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. 
Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtu des vêtements du salut, il m’a couvert du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux. Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations.

 

La joie de Marie

Elle aussi a eu des moments difficiles

d’abord une vie toute simple

chercher de l’eau au puits ,lave sa case

aider les voisins

 

et puis subitement

la visite de l’ange

l’annonce  d’une naissance

comment cela peut il se faire ?

je connais pas d’homme !

Que vont dire les voisins ?

 **

mais elle fait  confiance  

je suis la servante du Seigneur  

**

et puis ce fut la joie

une gamine qui courts dans la montagne

le chant du magnificat

Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu

 

Son inquiétude en  cherchant un refuge  le jour de Noel

et ensuite quelle joie !

 

Son inquiétude quand Jésus avait disparu dans le temple à l’âge de 12ans

Elle gardait tout cela dans son cœur

en paix…sereine  

**

Lecture 2 :1Th. (5, 16-24 )

Frères, soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus. N’éteignez pas l’Esprit, ne méprisez pas les prophéties, mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ; éloignez-vous de toute espèce de mal.Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers ; que votre esprit, votre âme et votre corps, soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ. Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.

 

Les Thessaloniciens aussi avaient la vie dure

ils étaient occupés par les romains  

c’étaient  des ouvriers  

 

ils faisaient  des tapis  

« celui qui ne travaille pas ,qu’il ne mange pas non plu » 

 

Paul et Silas travaillaient avec eux  

mais il leur disait

soyez toujours dans la joie, priez sans relâche,… rendez grâce en toute circonstance

et pourtant ils  connaissaient la souffrance

la faim ,les naufrages ,les prisons les flagellation

mais en prison ils chantaient

 

Pourquoi donc un telle joie ?

Pourquoi un telle assurance ?

parce qu’ils avaient la foi !

 N’éteignez pas l’Esprit

Courage !

 ne méprisez pas les prophéties,

il viendra la rédempteur !

il nous donnera la paix aus hommes de bonne volonté  

. Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.

**

Evangile  (Jean 1,6-28)

 Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière….et Jean disait : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. ».

 La seule vrai joie

est celle de Jean Baptiste

qui avant même sa naissance ,tressaillit de joie dans le sein de sa mère Elisabeth

une joie silencieuse   profonde

 

Une joie qui devrait nous envahir

nous saisir

le verbe se fait chair

Il vient..Il pardonne

 

Jean Baptiste n’est pas la lumière

il est témoin  de la lumière  

c’est l’Esprit  saint qui doit nous éblouir

comme il a ébloui la Vierge Marie

   

Jean Baptiste  est humble

 Moi, je baptise dans l’eau…c’est lui qui vient derrière moi , et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »

comme Tous les prophètes avant lui

comme nous  tous

Il ne peut comprendre un tel  mystère  

il n’est pas la lumière , mais il témoigne de la lumière  

**

La joie de Dieu

Dieu  s’était tellement réjoui en créant l’homme

il vit que cela était très bon  

il a été tellement déçu quand Adam et Eve  ont désobéi

et maintenant quelle joie pour lui de venir  parmi nous

Le Verbe fait chair  

Comment le recevoir ?  

Comment  l’acceuillir ?  

 Resterons  nous  indifferent ? 

Laisser un commentaire