Avent,le 22 décembre :Anne et Marie ( 1 Samuel 1, 24-38)

 En ces jours-là, lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la maison du Seigneur, à Silo ; l’enfant était encore tout jeune. Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin. On offrit le taureau en sacrifice, et on amena l’enfant au prêtre Éli. Anne lui dit alors : « Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie ! Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier le Seigneur. C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande. À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose. Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. » Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur.

 **

Anne

Elle était stérile  

Que faisait elle donc sur terre

Sa vie avait t elle un sens?

Elle pleurait !

 

Le covid

Un monde stérile  

un monde en détresse

un monde qui pleure

un monde fou

 

Le jour, des foules  affamées ,qui se ruent dans les supermarchés

des foules  affolées qui courent dans les gares

La  nuit, des lumières qui éclairent des avenues vides

et un monde confiné !

c’est fou !

 

L’angoisse la peur de l’avenir

le chômage ,la faillite ,la violence

 

Un monde sans Dieu

un monde de lumières artificielles

le monde du père Noel …lamentable

ridicule … égoïste ..stérile  

fou fou !

 

Avent-4é-Mardi

Anne a prié

Anne a pleuré

Ce n’est pas le père Noel encombré de cadeaux inutiles qui est venu

mais un enfant , dans le silence ,la paix retrouvée  

 

La vie

la vraie vie

des enfants de Dieu

avec Marie et Joseph

qui dans leur extrême  pauvreté  

se sont réfugiés dans une grotte  en attendant avec confiance

avec foi, avec amour ,la venue du sauveur

un enfant couché sur de la paille

 

oui !

un enfant vulnérable ,innocent qui s’offre au monde

un monde qui n’en veut pas !   Le père Noel ,c’est mieux !

 **

 Evangile : Marie (Luc 1, 46-56)

En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

Bien avant Noél  

Marie chantait  

Il vient ! Il vient !  le  sauveur !

 

 Il s’est penché sur son humble servante

Il vient !

 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent

il vient pour les pauvres qui ont confiance en lui

pour ceux qui ont la foi

 il élève les humbles.

pour ceux qui aiment et partagent  

il  renvoie les riches les mains vides.

Il nous rend la vie

 Il relève  son  serviteur

Laisser un commentaire