26é dimanche ordinaire (B): l’Esprit reposa sur Eldad et Médad (Nombres 11, 25-29)

En ces jours-là, le Seigneur descendit dans la nuée pour parler avec Moïse. Il prit une part de l’esprit qui reposait sur celui-ci, et le mit sur les 70 anciens. Dès que l’esprit reposa sur eux, ils se mirent à prophétiser, mais cela ne dura pas….Or, deux hommes étaient restés dans le camp ; l’un s’appelait Eldad, et l’autre Médad. L’esprit reposa sur eux ; eux aussi avaient été choisis, mais ils ne s’étaient pas rendus à la Tente, et c’est dans le camp qu’ils se mirent à prophétiser. Un jeune homme courut annoncer à Moïse : « Eldad et Médad prophétisent dans le camp ! » Josué, fils de Noun, auxiliaire de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole : « Moïse, mon maître, arrête-les ! » Mais Moïse lui dit : « Serais-tu jaloux pour moi ? Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! »

 

1-ord-B-26é-Dimanche

 

Eldad et Médad avait reçu le don de l’Esprit

L’esprit  reposa sur eux

Ils avaient été choisi par Dieu pour prophétiser

Et pourtant ils ne se rendaient  pas sous la Tente de Moïse

Eldad  veut dire « le bien aimé de Dieu »

Medad veut dire « celui qui mesure »

Il mesure la distance entre Dieu et lui même

et ne se sentait  pas digne de rentrer dans le tente de Moïse selon Jean Chrysostome

L’un est aimé de Dieu

L’autre est humble …Dieu aime les humbles

Et Moïse au lieu de les critiquer  s’en réjouit

Ah si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophetes !

**

Tous prophètes

Puissions nous Tous être à l’ écoute de L’Esprit saint

selon nos sensibilités différentes

nos convictions personnelles

mais en nous respectant les uns les autres

en union avec les chrétiens  de toutes les confessions

les catholiques qui se rendent à Rome sous la tente du pape

les autres chrétiens protestants ,orthodoxes ,Anglicans ..…

mais aussi les témoins de Jéhovah ,ou l’armée du salut

 

Et même  au sein de nos paroisses et de nos communautés

que de façons  différentes  pour exprimer et vivre notre foi

Il ya ceux et celles qui sont actifs et luttent pour le justice comme Marthee Bethanie  ou Paul

Ceux et celles  qui prient comme Marie de Béthanie

Ceux et celles qui ont des dévotions pour tel ou tel saint

Quelle richesse ,quelle variété quand l’Esprit Saint souffle dans nos cœurs

 

Pierre et Jacques était attachés à  certaines coutumes juives

Paul s’adresse aux païens ;Jean est  un visionnaire

Philippe parle aux grecs

Barthelemy  ressemble à un ermite qui  médite sous son arbre

 

Lecture 2 « Vos richesses sont pourries » ( Jacques 5, 1-6)

Vous autres, maintenant, les riches ! Pleurez, lamentez-vous sur les malheurs qui vous attendent. Vos richesses sont pourries, vos vêtements sont mangés des mites, votre or et votre argent sont rouillés. Cette rouille sera un témoignage contre vous, elle dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des richesses, alors que nous sommes dans les derniers jours ! Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont moissonné vos champs, le voici qui crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur de l’univers. Vous avez mené sur terre une vie de luxe et de délices, et vous vous êtes rassasiés au jour du massacre. Vous avez condamné le juste et vous l’avez tué, sans qu’il vous oppose de résistance.

 Ne soyons pas comme les riches

Il ne s’agit pas des riches en argent

mais les riches en certitude qui prétendent  tout savoir

des orgueilleux qui ont toujours raison

des juges qui critiquent eux qui n’ont pas la même foi

les mêmes convictions ,les mêmes dévotions

 

Aimons comme Eldad

Soyons humbles comme Medad

Comme des enfants de notre père

Nous disons tous le ‘Notre Père »

vivons donc comme des frères

 

Les protestants nous  ont appris à relire les textes bibliques

Les  chants des orthodoxes nous émerveillent

les petits qui se réunissent pour dire le chapelet nous apprennent l’humilité

 

L’évangile : Le scandale (Marc 9, 38-48)

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. Si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. »

 

celui qui n’est pas contre  nous est avec nous

celui qui vous donne un verre d’eau  aura sa récompense

 

Le scandale

par contre

celui qui scandalise

mieux vaut pour lui qu’on lui attache une meule au cou

 Ne pas confondre le fait d’être scandalisé

et le fait de scandaliser

On est scandalisé  quand on est profondément choqué par des mauvaises  actions

« Je suis scandalisé..c’est honteux !

 

Le mot « scandale » a pour origine un mot grec qui veut dire « obstacle’

c’est une pierre qui nous fait tomber

Autrement dit le scandale c’est entrainer une personne à tomber ou à faire le mal

Or Jésus a pour ce péché des mots très dur . »

Il vaut mieux pour cette personne  être  jeté à la mer avec une pierre au cou «

On voit le jeu de mot  :   le sandale est la pierre qui nous fait tomber

et le fauteur de scandale sera lui même jeté à la mer avec la pierre attache à son cou

 

Au lieu de scandaliser

de faire tomber nos frères est sœurs

en critiquant leur foi

laissons nous donc envahir par l’Esprit Saint comme Eldad et Medad

en nos aimant les uns les autres  avec beaucoup d’humilité 

Laisser un commentaire