22 Février : La Chaire de Saint Pierre: Tu es Pierre (Mt 16, 13-19)

En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

 

2022--Chaire-de-siant-Pierr

 

Tu es Pierre

mais une pierre bien fragile dans un monde perturbé

où règne la guerre ,la violence les émigrés ,le mensonge

tandis que l’église est affaiblie par les scandales ou le manque de pasteur

 

Lecture : Le pasteur (1 P 5, 1-4)

Bien-aimés, les anciens en fonction parmi vous, je les exhorte, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, communiant à la gloire qui va se révéler : soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ; veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré, selon Dieu ; non par cupidité mais par dévouement ; non pas en commandant en maîtres à ceux qui vous sont confiés, mais en devenant les modèles du troupeau. Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

 

un ancien

agé ,malade fatigué

quelle est donc sa force

que peut il donc faire face aux puissances modernes

face aux idéologies qui nous enveniment et qui sont propagées par les réseaux sociaux ?

 

Le témoin de la souffrance du Christ

il se démène.. il voyage

il prêche la réconciliation entre toutes les religions

avec les musulmans

il écrit : la joie de l’évangile …Laudate si …Fratelli tutti… « Chère Amazonie »

 

il communie à la gloire qui va se révéler

Il y croit !a la foi

fils d’Abraham, disciple de Paul

« espérant contre toute espérance

Quand je suis faible, c’’est alors que je suis fort

je peux tout en celui qui me fortifie

Ce n’est pas moi qui vit.. c’est le Christ qui vit en moi

Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.

 

Je te donnerai les clés

Tu seras fort

bon

, non par contrainte mais de plein gré,

Généreux

non par cupidité mais par dévouement ;

Humble

non pas en commandant en maître

le serviteur des serviteurs

le pasteur des pasteurs

 

Les pasteurs

mais il manque de pasteurs

« Prions donc la maître de la moisson pour qu’il envoie des ouvriers pour sa moisson

Pas seulement des prêtres

mais des hommes et des femmes qui ont le charisme de partager leur foi

non seulement par la parole mais pas des actes

Le pape nous en donne des exemples dans sa dernière exhortation apostolique « chère amazonie’

écrite en février 2020

 

99. En Amazonie, il y a des communautés qui se sont longtemps maintenues et ont transmis la foi sans qu’un prêtre ne passe les voir ; durant même des décennies.

Cela grâce à des femmes fortes et généreuses.

Les femmes baptisent, sont catéchistes, prient, elles sont missionnaires, certainement appelées et animées par l’Esprit Saint.

 les femmes ont une vocation inestimable ,en prolongeant la force et la tendresse de Marie, la Mère.

La femme c’est Marie parmi nous ,la mère de tous les hommes

Elles ont pour vocation de montrer la tendresse de Dieu

c’est plutôt à l’ homme de célébrer le sacrifice sanglant sur la croix au cours des eucharisties

 

et le pape ajoute

Il est vrai que ,dans une Église synodale, les femmes devraient pouvoir accéder à des fonctions, y compris des services ecclésiaux, qui ne requièrent pas l’Ordre sacré et qui permettent de mieux exprimer leur place. 

Laisser un commentaire