19ème Lundi Ordinaire : Les 4 vivants (Ez 1,-28)

Le cinq du mois, la cinquième année de la déportation du roi Jékonias, la parole de Dieu fut adressée à Ézékiel, fils du prêtre Bouzi, dans le pays des Chaldéens, au bord du fleuve Kebar. La main du Seigneur se posa sur lui. J’ai vu : un vent de tempête venant du nord, un gros nuage, un feu jaillissant et, autour, une clarté ; au milieu, comme un scintillement de vermeil du milieu du feu. Au milieu, la forme de quatre Vivants ; elle paraissait une forme humaine. Ils avaient chacun quatre faces et chacun quatre ailes. J’entendis le bruit de leurs ailes, pareil, quand ils marchaient, au bruit des grandes eaux, pareil à la voix du Puissant, une rumeur comme celle d’une armée. Lorsqu’ils s’arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes. On entendit un bruit venant de plus haut que le firmament qui était au-dessus de leurs têtes. Au-dessus de ce firmament, il y avait une forme de trône, qui ressemblait à du saphir ; et, sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain, au-dessus, tout en haut. Puis j’ai vu comme un scintillement de vermeil, comme l’aspect d’un feu qui l’enveloppait tout autour, à partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessus. À partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessous, j’ai vu comme l’aspect d’un feu et, autour, une clarté. Comme l’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie, ainsi cette clarté à l’entour : c’était l’aspect, la forme de la gloire du Seigneur. À cette vue, je tombai face contre terre. –

 

Cela semble terrifiant !

en fait c’est réjouissant

 

1-Ordinaire-C-19è-Lundi

les 4 vivants

le lion ,le bœuf ,l’aigle et l’homme

sont les évangélistes

Marc ,Luc ,Jean et Matthieu

 

Ils quittent le temple

mais c’est pour pour annoncer la bonne nouvelle au monde

« une» rumeur comme celle d’une armée »

non pour faire la guerre

mais nous apporter la paix

 

il y avait une forme de trône, et sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain,

le Verbe qui vient habiter parmi nous

l’aspect d’un feu l’enveloppait tout autour,

le feu de l’amour !

 

Puis je vis l’arc qui apparaît dans la nuée un jour de pluie,

l’arc en ciel vu par Noé après le déluge

le signe de l’alliance

 

 je vis la forme de la gloire du Seigneur

La croix

père l’heure est venu …Glorifie ton fils !

. À cette vue, je tombai face contre terre.

 

Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le dans les hauteurs. Vous, tous ses anges, louez-le, louez-le, tous les univers. Les rois de la terre et tous les peuples, les princes et tous les juges de la terre ; tous les jeunes gens et jeunes filles, les vieillards comme les enfants. (ps 148)

 

 Évangile : Les fils sont libres (Mt 17, 22-27)

En ce temps-là, comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée, il leur dit : « Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés. Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? » Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? De leurs fils, ou des autres personnes ? » Pierre lui répondit : « Des autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres. Mais, pour ne pas scandaliser les gens, va donc jusqu’à la mer, jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi. » – .

 

Jésus ne rejette pas l’ancienne alliance

Il n’est pas venu abolir la loi, mais l’accomplir

il donne donc son impôt pour le temple

 

mais l’accomplissement de la loi c’est l’amour

qui fait de nous des hommes libres  

Laisser un commentaire