1er Lundi de l’Avent: La foi du centurion (Mt 8, 5-11)

 En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. » À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. »

 

l’avent

le temps du désir

le temps de nous convertir

le temps de fortifier notre foi

le centurion est pour nous un exemple en ce temps de l’avent

 

2023-AVENT1é--lundi

Il désire de tout son cœur la guérison de son serviteur

il avoue avec humilité ,sa pauvreté

il est généreux et sensible à la misère de ceux qui l’entourent

y compris son serviteur

mais surtout il a la foi

 

Dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.

Non seulement Jésus va guérir le malade

mais surtout il admire la foi de l’homme

Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.

 

Nous aussi

Au début de chaque eucharistie

nous confessons nos fautes

et par 3 fois nous supplions le Seigneur

« Seigneur prends pitié» … kyrie eleïson

 contre toi et toi seul j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux je l’ai fait »(ps50)

 

Mais avons nous vraiment la foi ?

la foi qui déplace des montagnes

la foi qui nous fortifie

la foi qui nous donne du courage,

la foi qui nous illumine

 

Lisons donc les Ecritures Saintes

méditons la parole de Dieu

c’est notre nourriture, notre pain quotidien

 

Rendons grâce à Dieu pour tous ses bienfaits

pour l’offrande de son corps et et de son sang

 

Ecoutons avec joie l’annonce finale

«  voici l’agneau de Dieu qui enlève les pêchés du monde « 

nous pourrons dire avec conviction

Dis seulement une parole et je serais guéri

 

nous pourrons alors tous communier dans un même amour au corps et au sang du Christ

Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux.

 

Lecture (Is 2, 1-5)

Parole d’Isaïe ; Ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem. Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts, s’élèvera au-dessus des collines. Vers elle, afflueront toutes les nations et viendront des peuples nombreux. Ils diront : « Venez ! montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob ! Qu’il nous enseigne ses chemins, et nous irons par ses sentiers. » Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur. Il sera juge entre les nations et l’arbitre de peuples nombreux. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre. Venez, maison de Jacob ! Marchons à la lumière du Seigneur.

.

l’ avent

Que le Seigneur vienne

Il nous l’ a promis

ayons la foi du centurion

Jésus nous apportera la paix

De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. ; ils n’apprendront plus la guerre.

 

Il nous apportera la lumière

Venez, maison de Jacob !.

la maison de jacob c’est la maison de la foi

Marchons à la lumière du Seigneur

 

Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! » Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem ! Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un ! C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur, C’est là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur ; c’est là le siège du droit, le siège de la maison de David. Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui t’aiment ! Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! » À cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur toi ! » À cause de la maison du Seigneur notre Dieu, je désire ton bien. (Ps 121) 

Laisser un commentaire