Archive pour la catégorie 'Afrique'

Mais que se passe t il en Afrique des grands lacs ?

20 août, 2017

L’Afrique des grands lacs  

Cliquez ICI 

**

Ce n’est que Guerres ,que violences ,génocides  

depuis l’indépendance  

et en même temps

 des faits étranges  

**

Kibeho  

Des apparitions de la Vierge des 7 douleurs en 1981

13 ans avant le génocide 

Cliquez ICI 

**

Kisito Muhigo

Un Chanteur charismatique qui prie pour la paix

et pour le pardon

Cliquez ICI  

et pourtant en 2015 il est mis en prison

Cliquez ICI 

**

Pierre Nkurunziza

Un président  du Burundi qui se dit appelé par Dieu et qui opprime son peuple

Cliquez IC

**

Ouganda

Un des pays les plus pauvres qui accueille a lui seul

plus d’émigrés que toute l’Europe si riche  

Cliquez ICI 

**

Les martyrs 

N’oublions pas que ce fut en Ouganda

que les premiers chrétiens furent martyrisés

en proclamant leur foi en 1885

Cliquez ICI  

**

L’Armée de résistance du Seigneur

Ce fut aussi en Ouganda qu’est née « l’armée du Seigneur » en 1988

une armée soi disante chrétienne

qui voulait imposer les 10 commdements de la Bible

et qui est à l’origine de massares perpétrés pendant des années

par un soi disant prophéte Jospeh Kony

Cliquez ICI 

Oginga Odinga (1911-94)

19 août, 2017

Oginga Odinga  est nait à  Bondo près de Kisumu , la capitale du Nyanza

Cliquez ICI

**

On connait bien sa vie grâce à son autobiographie intitulé  Not Yet Uhuru (« Pas encore de liberté) » et  traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,

**

Sa jeunesse

Elle se passe prés de Kisumu qui est le terminus de la ligne du chemin de fer venu de Mombassa

De là voyageurs et marchandises étaient embarqués sur les vapeurs qui naviguaient vers Kampala sur le lac qu’on appelait alors le lac Victoria ( A quand l’indépendance p 30)

**

Makerere

Il étudie ensuite à Makerere en Ouganda  ,la plus grande université de l’Afrique de l’Est à cette époque là  

Cliquez ICI

**

Les étudiants venaient de toute l’Afrique orientale

Une grande partie de ma vie à Makerere était dominé par la religion .Je trouvais du réconfort à lire fréquemment la bible  …on lassait aux diverses sectes le soin de se répartir la formation religieuses des étudiants…  (p49)

nous allions ensemble dans la brousse pour prier dans la solitude, lire la bible , chanter des cantiques

Cependant je n’adhérais jamais sérieusement à aucune secte .  Pour moi Dieu était  commun à tous les groupes  religieux(p 50)

**

 de 1943 à 1946, il enseigne à Maseno  et devient  directeur de la Maseno Veterinary School.

Cliquez ICI

en 1946 il décide de quitter l’enseignement car il est méprisé  par les colons

un vétérinaire blanc lui avait dit  

Ecouter moi Oginga vous êtes très intelligent ,mais faut que vous compreniez que vous avez  un cerveau qui n’est pas supérieur  à celui de moi fils de 6 ans car vous autres africains ,vous n’avez rien mis en valeur ..Mon fils est capable de pousser une brouette et en plus il est capable de penser ? mais vous vous êtes incapables de penser.(.p 65)

**

Les religions 

Il est vrai que dans les écoles et particulièrement dans  les écoles des missions on apprenait surtout aux enfants  à devenir de bons fonctionnaires  et surtout pas à penser

En classe l’accent était mis sur la mémoire plutôt  que sur le raisonnement , sur la répétition mécanique et non sur la réflexion ou l’originalité  car c’est ainsi que l’on forme le mieux les dociles fonctionnaires (p 69)

l’ennui est que la main mise par les missions sur l’éducation était  une arme  à double tranchant  

d’un coté cela créait une catégorie d’hommes instruits qu’il était facile de mater parce qu’ils  étaient coupés de leurs racines au sein de la société africaine  d’autre part  cela faisait que des sentiments de révolte s’accumulaient  dans l’église  et cela provoqua de spectaculaires ruptures et la fondation d’église indépendantes qui prêchèrent un évangile fortement teinté  de politique  (p 74)

La première église indépendante  fut celle de Owalo

Cliquez ICI    

La plus importante fut  celle de Kaggia

Cliquez ICI     

il existe en gros aujourd’hui plus de 30 églises indépendantes au Kenya

**

Politique  

Odinga organise une société Luo d’Epargne avec son ami Achieng Oneko qui s’occupait de la publication  d’un journal « le « Ramogi »  qui critiquait le gouvernement des colons sans ménagement (p 102)

Cliquez ICI

En même temps Odinga travaillait pour sceller l’unité entre les ethnies du Kenya

car les colons cherchaient à opposer les kikuyu et les luo

**

Les kikuyu , l’ethnie de Kenyatta furent largement expropriés par les colons

Cliquez ICI 

**

Les Luo ,l’ethnie de Odinga étaient  obligés d’aller cultiver les terres des blancs

Les kikuyu et les luos  qui se connaissaient à peine et qui étaient séparés par plus de 200 kms commencèrent  a se soulever  contre les colons  juste après la première guerre mondiale (p 34)

En 1921 les luos  organisent près de Kisumu une première  manifestation importante   contre les taxes imposées et le travail forcé (p 37)

quand les gouvernements demandaient  qui en était responsables ,les gens répondaient  

les « piny Owacho » (c’est le pays qui le dit ) (p 35)

**

En 1948 Odinga  rejoint le parti Kenya African Union (KAU) de Jomo Kenyatta.

Cependant ,il  rencontre Kenyatta pour la première fois à Kisumu qu’ en 1952   

Oneko me présenta à lui et pendant plusieurs heures  nous eûmes une conversation serrée . p 103

il lui écrira peu après

Vous ne sauriez pas imaginer quel bonheur m’ a apporte votre visite d’une journée …j’ai vraiment apprécié votre visite …..je suis à fond votre disciple …       

il projeta des réunions pour le KAU et pour kenyatta  dans tout la Nayanza ,mais elles furent nterdites par le gouvernement

Oneko est élu secrétaire général de la KAU

**

En 1952 commence la révolte des Mau Mau

Cliquez ICI    

Oginga Odinga : La révolte des Mau Mau (1952-56) au kenya

18 août, 2017

 Dans son livre « Not Yet Uhuru » (« Pas encore de liberté) »  traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,Oginga Odinga nous  dit ce qu’il pense de  la révolte des Mau Mau  

Cliquez ICI 

 

En 1950 les kikuyu se révoltent  car les colons confisquent leur terre

en même temps les Luo de kisumi  manifestent car ils ont de fortes taxes à payer et on les oblige à travailler sur les terres de colons, loin de chez eux  

la terre réservée aux blancs était parmi les plus fertiles  du pays ..la production du colon ne pouvait être maintenue que par un rapport abondant de main d’œuvre africaine p 107

 **

En 1952,  à la suite de sabotages et des assassinats le gouvernement établissent un état d’urgence

183 dirigeants de la KAU furent arrêtés dont John Kenyatta , Kaggia , Oneko …(p 115)

ce qui augmenta la colère de la population

**

3 dirigeants s’échappent  et organisent  le maquis

Stanley Mathenge

L’Opération bouton d’or de juin-juillet 1953 cause la mort et la capture de près de 350 rebelles. Elle permet en outre la prise du plus grand camp des Mau Mau dirigé par Stanley Mathenge

celui-ci disparaît à tout jamais

Cliquez ICI 

**

Dedan Kimathi

C’est le général du mont des Aberdares

Cliquez ICI  

En 1956, Kimathi est arrêté dans la forêt de Nyeri. 

Sa capture a marqué la fin de la guerre forestière.

Le18 février 1957, il a été exécuté.

Son  lieu de sépulture reste inconnu.

**

Le  général China 

Il est ainsi appelé car il avait été caporal en Birmanie

Cliquez ICI 

**

Une première tentative de sortie de crise intervient en 1954 avec la capture du général China

mais Kimathi s’y oppose catégoriquement

**

Cette lutte a été présentée comme le fait de bandes de primitifs assassins ,le mau mau .. or ceux qui prirent part à la lutte ne se donnèrent jamais ce nom   (p 121)

Dedan kimathi adressa de son quartier général du mont Aberdares  une lettre au journal de Nairobi

il écrivait :  « Les mau mau n’existent  pas. Les mau mau c’étaient des pauvres. On pouvait arrêter la pauvreté ,mais pas avec des bombes ni avec des armes

les hommes de Kimathi étaient des hommes courageux et qui défièrent la mort dans une armée de guérilleros pour la liberté du Kenya

 

 La fin de la révolte est généralement datée de la capture de Kimathi, le général des Aberdares en octobre 1956

. La guerre s’achève avec 100 000 morts coté Africain et 320 000 détenus dans des camps, dont plus d’un millier seront exécutés et des milliers d’autres torturés.

**

Finalement tout se passe comme en Algérie  

des villages entiers furent évacués et les habitants furent regroupés en vastes centres de ‘villagisation »  entourés de barbelés (p 125)

**

le mouvement des homes guard   fut lancé pour  amener les hommes à collaborer (p 126)

comme nos « harkis »

Oginga Odinga :Le Kenya au cours des années 1957- 1963

16 août, 2017

Dans son livre « Not Yet Uhuru » (« Pas encore de liberté) » et  traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,Oginga odinga raconte histoire du Kenya entre 1957 et 1963

Ce fut une  période de transition entre la fin de la révolte des Mau Mau et l’indépendance

**

Le conseil législatif    

Les Anglais décident de donner plus de responsabilités aus Africains

et organisent  un Conseil législatif   

**

8 africains en font partis  

dont Odinga , Mboya et Arap Moi

J’avais déjà rencontré Mboya au hasard des voyages à Nairobi …il était en train de se faire un réputation de négociateur de grand talent (p 141)

Cliquez ICI   

**

Arap Moi était enseignant ..il était encore sous l’influence des missions

Cliquez ICI 

**

les 8  formérent l’AEMO (Organisation des Membres Elus Africains)

Odinga en  est le président  et Mboya le secrétaire

Odinga attaquait de front les colons lors des réunions du conseil  ,mais en fait en les membres de l’AEMO était minoriyaire et donc impuissants  

Ils réclamèrent  la libération de Kenyatta et de ses compagnons…en vain !

de temps en temps des messages réussissaient à nous parvenir à partir des camps d’internement (p 146)

Ils défendirent les paysans expropriés …en vain !

**

Les partis

Ce n’est pas toujours la bonne entente entre les kenyans eux mêmes

en 1960 Odinga  lance la KANU (Union Nationale des africains de kenya)   

qui rassemblait surtout des kikuyu  et des Luo

Odinga était Luo

Kenyatta était Kikuyu

**

Mboya était Luo mais faisait souvent « cavalier seul » ( p 95)

Tous les membre de la KANU doivent  s’engager à ne pas participer à un nouveau gouvernement tant que Kenyatta ne sera pas relâché sans condition (p 197)

**

La même année  Ronald Ngala fonda la KADU (Union démocratisue des kenyans africains )

pour défendre les ethnies minoritaires (Masai ,Turkana …)

**

Enfin ,ils obtiennent la libération de Kenyatta

Les Britanniques libèrent Jomo kenyatta et  quelques autres prisonniers politiques en 1961 afin de permettre, au moment  de l’indépendance imminente du Kenya, la constitution d’un gouvernement « modéré » favorable à leurs intérêts.

Oginga Odinga : Ses voyages

15 août, 2017

Dans son livre « Not Yet Uhuru » (« Pas encore de liberté) » et  traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,Odinga ,raconte ,qu’il a beaucoup voyagé tandis qu’il siégeait au conseil législatif  

**

 En 1958 il est envoyé à Londres pour représenter l’AEMO((Organisation des Membres Elus Africains)

 dans une salle de commission de Westminster  ,bravant le lion dans son antre , je déclaras que  Kimathi,(un des chefs des Mau Mau) était un héros du Kenya  et que Kenyatta et les dirigeants qui étaient assigné à résidence  avec lui pouvaient diriger le Kenya (p 153)

 **

Puis il rencontre Kwame  Nkrumah au Ghana

Cliquez ICI 

C’était la première fois que je me trouvais  dans un état africain indépendant…Il me  parle de sa foi en un gouvernement panafricain (p 163)

 Il fut témoin direct de tous les événements si importants qui eurent lieu alors en Afrique  

Au Ghana indépendant en 1957

Une  fois le barrage rompu au Ghana ,les eaux commencèrent à s’infiltrer sur toute le reste de l’Afriaue occidentale  et même plus loin sur le continent ( p 170)

L’Egypte était devenu indépendante en 1952

**

Il assiste  au Ghana à la conférence contre les essais atomiques au Sahara

Lorsque je revis Nkrumah ,nous nous donnâmes l’accolade (p 180)

 

Il assiste à Conakry à la conférence de la solidarité Afro- asiatique  

je vis Sékou Touré et observais sur le vif comment fonctionnait l’organisation d’un parti ( p 180)

 Il crée au Caire  un bureau de presse et une radio, pour le Kenya

ce fut au Caire que nous eûmes nos premiers  contacts avec les autres résistants  des autres parties du continent (p 181)

Il se rend en Yougoslavie

j’eu un bref entretien avec Tito (p 184)

Il assista à la conférence mondiale de la paix (p184)

Je fus invité à assister à la conférence anti- atomique de Tokyo … puis la république  populaire de Chine m’invita dans son pays ..enfin je traversai  la Mongolie pour gagner l’Union Soviétique (p 185)

 

 

Oginga Odinga :L’indépendance du Kenya

14 août, 2017

Dans son livre « Not Yet Uhuru » (« Pas encore de liberté) » traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,Oginga Odinga nous donne son témoignage sur les événements qu’il a vécu au Kenya au moment de l’accession à l’indépendance

**

En 1961 Kenyatta et ses compagnons sont  libérés

En Juin 1963 Kenyatta est élu Premier ministre du Kenya l

Le 1 décembre 1963 il proclame l’indépendance

En décembre  1964 il devient le premier président de la république et le demeure jusqu’à sa mort en 1978.

Odinga est vice président

**

Mais Kenyatta déçoit  Odinga et ceux qui ont tant travaillé pour sa libération 

d’abord parce que Kenyatta se désolidarise des Mau Mau

Dans son premier discours kenyatta les ignore  

aucune allusion n’était faite à ceux qui avaient fait le sacrifice de leur vie dans la lutte ,aux combattants des forets et des camps .. ;Cette lutte dirigée  par Dedan Kimathi n’a été  ni reconnue ni honorée comme elle le méritait (p 243)

Plus tard Kenyatta déclarera  

« nous ne laisserons pas des gangsters dirigés le Kenya, les Mau Mau étaient une maladie qui a été éradiquée et qu’il nous faut oublier à jamais 

Ensuite ,Kenyatta  ne défend pas les droits des paysans qui veulent récupérer leur terre

les  terres sont rachetés aux colons qui veulent partir et revendus aux kényans qui en ont les moyens, les capitaux britanniques sont épargnés et les investissements étrangers encouragés.

Kenyatta lui même achète une ferme

**

Bildad Kaggai,alors au gouvernement, essaye de mettre notre gouvernement sur la voie d’une politique  agraire plus juste (p 251)

il écrit  

dans ma tâche ..je me suis heurté à un très difficile problème  celui de la terre confisquée  ,autrefois propriété des résistants  que l’on appelait alors terroristes. Cette question se pose actuellement avec acuité( p 251)

En tant que représentant du peuple ,j’ai eu beaucoup de mal à oublier le peuple qui m’a élu …ou a oublier les résistants  qui ont donné tout ce qu’ils  possédaient dont  leurs terres ,pour l’indépendance  dont nous jouissons (p255)

Il démissionne et quitte le gouvernement  

**

Odinga aussi réagit .

Lui qu’on soupçonnait d’être communiste depuis son voyage à Moscou  n’était plus d’accord avec Kenyatta ( p 257)

Odinga  voulait collaborer avec l’union soviétique. Kenyatta  preférait les Etats-Unis

En 1966 Odinga démissionna donc à son tour

**

Odinga ne raconte pas la suite de sa vie  puisqu’il écrit son livre en 1966

En 1969, Odinga a été arrêté lors d’une émeute  Il a été détenu pendant deux ans.

Odinga meurt en 1994 

Cheikh Anta Diop (1923-1986)

10 août, 2017

Anta Diop est un «  touche à tout »  

Tout l’intéresse, l’appel des origines ,le comportement des société africaines précoloniales ,les langues et les arts negro africains ,le gout du comparatisme scientifique, la physique nucléaire ,la politique ,la cosmologie ,le destin de l’humanité (Théophile Benga)

**

En 1951, Diop prépare sous la direction de Marcel Griaule une thèse de doctorat à Paris

cliquez ICI 

Cette thèse ne sera pas soutenue

mais sera reprise dans son livre principal

« nations nègres et culture »

**

 En 1954 Anta Diop sera même, professeur de Mathématiques  et  de physique au lycée Voltaire à Paris

**

L’historien

mais est il Historien ?

ou un idéologue ?

Il serait plutôt un philosophe de l’histoire

il la commente !

il la rêve !

**

 Selon Selon F.X .Fauvelle dans son livre «  l’Afrique de Cheick Anta Diop »

 Anta Diop  compare les occidentaux et les africains

L’Occident a une essence.qui vient de son origine .Cette origine est la Grèce

l’Afrique a aussi un essence qui tient son origine de  l’Egypte (P 39)

Cliquez ICI 

**

L’occident c’est le péché originel ,la culpabilité ,l’angoisse ,la guerre   …

 l’Afrique ,native du berceau matriarcale c’est la vie la paix et la promesse d’un nouvelle humanisme

**

Anta Diop reproche aux historiens occidentaux d’avoir falsifié l’histoire de l’Egypte

Cliquez ICI 

**

Dans « nations nègres et culture « 

Il nous apprend rien de bien précis au niveau de l’Histoire  

Le passé pour Diop c’est la préhistoire c’est l’Egypte ,les grands royaumes africains 

Pendant la colonisation les africains n’existent plus

mais entre les 2,Diop ne dit rien  (p 42)

Que des généralités , des suppositions !

Parfois des citations d’anciens

**

Anta Diop ne s’intéresse qu’aux grands phénomènes embrassant tout le continent 

Un continent singulièrement raccourci  a part quelques mentions de Zimbabwe ,…l’Afrique australe semble un désert ,de même qu’une grande  partie de l’Afrique subéquatoriale …quant à l’Afrique du Nord  parce que blanche  ,elle est inexistante

Son Afrique se ramène essentiellement au bassin du Nil et à l’Afrique de l’Ouest (p 49)

**

Les langues

Il existe selon Diop une étroite relation entre l’égyptien ancien et les langues negro africaines modernes  (p162)

en particulier avec le wolof

Le wolof n’est pas perverti ,n’est pas dérivé, n’est pas pollué. Il est egyptien…par moment on croirait  parler la  même langue (p 165)

il compare la  dérivation des langues africaines à partir de la langue égyptienne à celle des langues romanes à partir

du latin  (p163)

En bref l’égyptien se révèle bien être la langue mère de toutes les langues « nègres »

**

Un état fédéral africain

Puisque les Africains ont  la même origine et ont tous  des langues issues de l’Egyptien ancien

il  propose donc  pour l’Afrique un état fédéral africain ( p 41)

il veut organiser dans les écoles  des « humanités » à base égyptienne afin de hâter la renaissance africaine ( p 164)

pour que les Africains  prennent conscience de l’unité fondamentale des nations nègres  

la » parenté génétique des langues africaines  avec l’Egyptien, …l’art africain …l’unité des conceptions morales et politiques  africaines (p 54) 

Anta Diop : Les mensonges des historiens occidentaux sur l’Egypte

4 août, 2017

Selon F.X .Fauvelle dans son livre «  l’Afrique de Cheick Anta Diop »Diop est categorique. Les  occidentaux ont tous menti en  racontant l’histoire del’ Egypte ancienne

**

Les mensonges

Les occidentaux affirment que  les Egyptiens étaient des blancs

Faux !

Ils étaient noirs

**

Les anciens historiens le disent

Tous nous apprennent que les Egyptiens étaient des nègres ,comme les éthiopiens et  les autres africains  :que l’Egypte a civilisé le monde p 76

**

Lorsque les égyptologues  rencontre sur le terrain des fouilles ,des témoins matériels (momies nègres ,peintures  qui confirment les constations des anciens)  ils les détruisent .. ; On a détruit des milliers de momies :Comment étaient elles ? (p78)

La lignée des égyptologues de mauvaise foi  armée d’une érudition féroce ,a accomplir le crime que l’on sait  en se rendant coupable d’une falsification consciente  de l’histoire de ‘humanité ( p 86)

**

Hegel  reconnait le rôle important de la religion Êgyptienne

mais il dit aussi

l’ Afrique aussi loin que remonte l’histoire ,est restée fermé ,sans lien avec le reste du monde p88

**

Quelques vérités  

Champollion est honnête

mais Diop cite surtout parmi les bons historiens

Volney et Frobenius

**

Volney

Cliquez ICI 

Volney en regardant la tête du sphinx  écrit

 Je me rappelais ce passage remarquable d’ Hérodote où il dit « pour moi j’estime que les Coptes sont une colonie des égyptiens ,parce que comme eux ils ont la peau noire et les cheveux crépus »  …Les coptes étaient donc  de vrais nègres ; dés lors on explique  comment leur sang allié depuis plusieurs siècles à celui des romains et des grecs  a du perdre l’intensité de sa première couleur en conservant cependant l’empreinte de son moule originel   (Volney cité par Diop  p 99)

 Quant aux lyciens (blancs), ils  ne peuvent pas avoir civilisés l’Egypte puisqu’ils étaient encore à ‘l’époque d’Herodote reconnus comme étant des barbares p 104

 

Frobenius (1873-1938)

Cet Italien est  né  près du lac majeur

Cliquez ICI 

Il écrit une « histoire de la civilisation africaine »

la traite des  noirs exigeait une justification ; Aussi fit on du Nègre un demi animal ,une marchandise. L’idée du nègre barbare est une invention européenne  (p109)

Or les navigateurs du moyen âge furent ébahis devant les états qu’ils visitèrent en Afriaue

Des grands état bien ordonnés et cela dans les moindres détails ,des souverains puissants , des industries opulentes  Civilisés jusqu’à la moelle des os( p 106)

**

Cette dernière exclamation

Civilisés jusqu’à la moelle des os

a été reprise plusieurs fois

citée et récitée par Césaire ou encore par Senghor

**

Frobenius écrit aussi « le mythe de l’Atlantide »

L’Atlantide serait à Ife chez les yorubas

Ifé serait une colonie d’une mystérieuse civilisation étrusque  ayant dominée la méditerranée .Elle serait à l’origine du mythe de l’Atlantide  dont une version nous est donnée par Platon dans la timée (p107)

 

Ces Yoruba sont peut être les plus intelligents  et les mieux doués des hommes qu’on puisse trouver en Afrique occidentale 

Cliquez ICI 

**

Si nous comparons les caractéristiques africaines (,les drapés …,les bijoux ..sculptures ..l’odeur des feux couvant dans les cases… ) avec celles de l’Egypte  ne voyons nous pas que la formule de l’Afrique noire définit aussi l’essence de cette civilisation particulière ( p 109 )

**

Epistémologie

Qu’est ce que la vérité ?

Qui connaît la vérité

**

D’après Diop les historiens les plus véridiques sont ceux du passé

car ils sont plus proches des événements

Est-ce un raison ?

les contemporains ont parfois intérêt à mentir

**

De plus les mots des anciens peuvent avoir changé de sens avec le temps

ainsi le mot « nègre »  au temps des grecs ,avait il la même signification que maintenant ? (p 116)

Le mythe sur la « race de Cham » était il interprété par les juifs de la même façon que  les esclavagistes qui s’en servir pour démontrer que les noirs  devaient être des esclaves

Anta Diop : L’Arrivée des africains au centre du continent

1 août, 2017

Selon F.X .Fauvelle dans son livre «  l’Afrique de Cheick Anta Diop », Anta Diop   distingue 2 berceaux primitifs à l’origine de l’histoire  de l’humanité

**

Le premier berceau

ce berceau est dans la vallée du Nil depuis les grands lac jusqu’au delta  en passant par le soudan  

L’abondance des ressources de la vie,  le caractère sédentaire et agricole de celle-ci, les conditions spécifiques de la vallée du Nil vont engendrer chez l’homme, c’est-à-dire le nègre ,une nature douce idéaliste et généreuse  ,pacifique ,imbue de justice ,gaie …

On pourrait ainsi expliquer tous les  traits  de la civilisation nègre à partir  de ces conditions matérielles de la vallée du Nil x(p 137 )

**

Le deuxième berceau

est  celui des Indo-Européens

Ils habitent dans une nature hostile où les populations ont du travailler  à la sueur de leur front …Ils apprendront à compter sur leurs propres  moyens ..Dans cette activité ingrate étaient déjà impliqué le matérialisme …l’esprit laïque (P 138)

Ainsi la nature « forge » et « façonne » les habitudes, les tempéraments …Le destin de la culture est façonnée par avance   

**

Le déplacement des populations 

Plus précisément c’est à partir de la Nubie que les africains se sont déplacés vers  l’intérieur du continent

Au témoignage des anciens et des égyptiens eux-mêmes ,la civilisation nègre  eut son origine en Nubie  et descendit en  quelque sorte le cours  du Nil vers la mer(p 145)

mais

quand les nègres du Nil   pénètreront   plus profondément à l’intérieur du continent  ,ils rencontreront  des conditions physiques différentes. Telle  pratique ,tel instrument ,telle science  naguère indispensable au bord du Nil n’est plus d’essence  vitale  à la boucle du Niger….On comprend ainsi que certains éléments de la civilisation nègre de la vallée du Nil aient disparu à l’intérieur du continent  (p 145)

**

Cependant Diop hésite

Tantôt  il estime   que les peuples ont été  civilisé en Nubie  avant de se disperser ..;Tantôt il fait parvenir les peuples africains de la région des grand lacs  (p146)

**

Les Africains ont été devancé par les « nains»  

Les peuples qui se souviennent encore de leurs origines  diront qu’ils viennent de l’Est et que leurs ancêtres avaient trouve les pygmées dans le pays (p 148)

**

Les trajets 

Il ne voit que migrations, invasions , déplacement de population

Diop imagine alors les parcours des populations  

des yorubas des ashanyi des fangs  des laobes des Wolofs…

à partir de la Nubie ou des grands lacs

**

Les flèches  qui zèbrent les cartes de Diop  ne sont pas  des trajets ,mais des traits  abstraits  qui vont  d’un point a un autre

D’où viennent ils ,Par où sont ils passés ?Qu’en est il sur le terrain ; Existe il  des traces (p 159)   

**

Le Ghana

C’est à la fin de l’antiquité  égypto-nubienne  que l’empire du Ghana va monter comme une flamme  On voit donc que que l’histoire africaine  est sans interruption. Les premières dynasties nubiennes se prolongent par les dynasties egyptienne .La Nubie  resta l’unique foyer de la culture et de civilisation  jusqu’ aux environs du 4e siècle  puis Ghana  prendra le flambeau au Vé s jusqu’en 1240 date à laquelle sa capitale fut détruite par Sundjata Keita ( p 90)

**

Ls berbères

populations blondes aux yeux bleus et qui parlent une langue apparentée à l’allemand comme des descendants des vandales , peuple installé en Afrique du Nord  au 5é siècle

les spécialistes de la  langue berbère se gardent bien de soutenir sérieusement la parenté du berbère et de l’Egyptien  (p 95)

Abd el-Kader: Un saint

30 juillet, 2017

D’après Ahmed Bouyerdene  dan son livre Abd el Kader ,l’harmonie des contraires « 

**

Abd el-Kader

le glorieux ,le héros de l’Algèrie

Cliquez ICI

**

Vanité des vanités   

Abd el Kader est fortement  conscient de la vanité de toute chose

tout passe !

Allah dit dans le Coran

 La présente vie n’est que jeu et amusement. La demeure dans l’au- delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux. Eh bien, ne comprenez-vous pas? (Sourate 6 Al Anam)
‹La jouissance d’ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. (Sourate An Nissa)

Il est écrit dans la bible

qu’est-ce que l’homme, pour que tu le connaisses? Le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui?  L’homme est semblable à un souffle, Ses jours sont comme l’ombre qui passe …(ps 144,4)

**

Inch Allah

Ab del Kader en est convaincu

il ne faut s’attacher qu’à Dieu seul

il le dit ,mais pas à la légère

Inch Allah !

**

Quand le général Bugeaud décide de pratiquer la  guerre de la terre brulée

en dévastant tous les territoires occupés légitimement par Abd el Kader

l’émir s’en remet à Dieu   

Inch Allah !

Cliquez ICI  

**

Avant de se rendre au duc d’Aumale en 1847 ,il dit aux siens  

« croyez moi la lutte est terminée. Résignons nous. Dieu  est témoin que nous nous sommes battus aussi longtemps que nous avons été capables .S’il ne nous a pas donné la victoire ,c’est parce qu’il  a jugé que ce pays devait appartenir aux chrétiens (p 82)

**

Il accepte d’être mis en prison

d’abord à Toulon

puis dans le château de Henri IV à Pau

puis à Ambroise

Inch Allah !

Pére que ta volonté soit faite  

**

Un humaniste  

Il respecte les prisonniers

Dés 1833 le jeune sultan protège les prisonniers  contre les barbarie de ses soldats

il dit à l’un d’entre eux

tant que tu resteras avec moi …tu n’auras riin à craindre ni mauvais traitements ni injures …

**

A un autre qui préférait mourir plutôt que d’abjurer sa religion il dit

Sois  tout a fait tranquille  .Pour moi ta vie est sacrée .j’aime t’entendre parler ainsi, tu es un homme loyal et brave .Tu  mérites mon estime (p112)

**

En 1860 lors d’une émeute contre les Chrétiens a Damas, il les protège

l’émir avait recueilli dan sa demeure les pères lazaristes  et les filles de la charité …il mit à la disposition des chrétiens tout le quartier qu’il habitait en se chargeant en même temps de leur subsistance .Ses hommes allaient de maison en maison pour chercher les  chrétiens  qui se cachaient ( p 126) 

Cliquez ICI

12345...33