Archive pour la catégorie 'Art Africain'

Les hommes et les femmes Nok qui ne sont pas morts

15 janvier, 2017

Au commencement Dieu modela l’homme avec la glaise du sol,il insuffla dans ses narine une haleine de vie et l’homme devint un  être vivant (Gn 2,7)

**

Des artistes Nok, au centre du Nigeria actuel

ont à leur tour  pétri et façonné dans l’argile

des hommes et des femmes

pendant plus de 1000 ans

(De 1000 an avt Jc à 300 ap.J C)

Cliquez ICI

**

Ces hommes et ces femmes sont vivants

ils sont  éveillés ,les yeux  grands ouverts

étonnés de vivre

Nok-Etonnée

 

Ces  hommes et ces femmes ont une âme

une vie intérieure 

ils  pensent, ils rêvent, ils songent, il aiment

comme les artistes qui les ont modelés

 

Nok-le-penseur

**

Grâce à ces artistes ,ils sont toujours là à nous regarder, toujours aussi étonnés et ravis

 Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne sont pas morts.

 Cliquez ICI 

Le grand « Etre » de Sefar dans le massif de Tassili n Ajjer

10 janvier, 2017

Qui est cet être qui a laissé son empreinte en -7000  ( 4000 ans avant les pharaons d’Egypte) sur les rochers de Sefar dans le massif de Tassili n Ajjer en plein désert du Sahara,au sud de l’Algérie ?

**

Qui est cet être qui apparaît dans le désert

au dessus des nuages

bien avant Yahwé sur le mont Sinaï 

dans un autre désert ?

Comme Yawé ,on le voit de dos

**

Qui est cet être

avec des cornes sur la tête

comme Moïse qui a vécu en -1250 ? 

 

Sefar l'être

Des cornes

et une tête de buffle

signes de puissance et de force

 

Sefar-les-suppliants

Qui est cet être qui porte sur les bras des phylactères comme les juifs

et que l’on supplie  en levant les mains

et en se voilant la face ? 

 

Sefar-la-naissance

Qui est cet être

qui est le maître de la vie

et donne naissance aux enfants des hommes ? 

Les Vénus du Gravettien : Le mystère de la vie

5 janvier, 2017

 

Entre -30000 et -22000 avant notre ère

les artistes « sapiens » ,du  gravettien 

ont sculpté ou gravé dans le rochers  des  femmes

que les paléontologues ont baptisé « Vénus » 

sans doute ,avec un large sourire

car elles sont loin d’être mignonnes  

**

On en a trouvé plus de 250

Elles ont plutôt des formes généreuses

des gros seins et des fesses plantureuses

Cliquez ICI 

 

**

Ce ne sont pas des Vénus

mais des femmes enceintes  

Ce ne sont pas des femmes adipeuses ,pleines de cellulite

mais des femmes qui engendrent

des femmes qui sont à l’origine de la vie

ce sont des mères !

**

Les Sapiens

s’étonnent !

Les Sapiens admirent 

comment est ce possible 

que la vie advienne ainsi  ?

**

Ils sont décidemment plus sage que nous ,les modernes

on ne s’étonnent de plus rien 

**

« Les sapiens »  remercient peut être aussi l’auteur de la Vie

Pourquoi pas ?

**

La Vénus de Lespugue

Venux-de-lespugue

c’est la plus célèbre et la plus belle réalisée en ivoire

Elle fut découverte en 1922 dans  la grotte des Rideaux, à Lespugue en Haute-Garonne.

 **

La Vénus de Willendorf.

Elle a été découverte en 1908 

en basse Autriche ,prés du danube

Elle daterait de 23 000 ans avant notre ère  

Venux-de-Willendorf

La Dame de Brassempouy
en ivoire cette dame a éte  découverte dans les landes dans la  Grotte du Pape en – 21 000 ans av JC

Elle est minuscule  (36,5 mm) et n’a plus rien à voir avec la mère qui engendre

Elle détonne !

dame de Brassempouy

 

Romuald Hazoumé,

17 décembre, 2016

Romuald Hazoumé  est un artiste béninois d’origine Yoruba,

Plein d’humour

Il est un artiste militant

 

Hazoume-Romuald

Rien qu’à voir sa photo on a envie de le rencontrer et de blaguer avec lui

tout en sachant qu’il garde un esprit critique face aux malversations de l’Occident 

«Je renverrai à l’Ouest ce qui leur appartient, c’est - à - dire les déchets de la société de consommation qui nous envahit tous les jours. »  

Cliquez ICI 

Musée Branly : Les artistes africains- américains et la ségrégation

23 novembre, 2016

A Paris au musée Branly 

on peut voir en ce  mois de novembre 2016

une exposition passionnante sur les artistes africains -américains 

qui ont raconté la vie des Africains en Amérique

depuis leur arrivée en Amérique  

 

L’esclavage

Aaron Douglas met en scène des esclaves qui rêvent

à la liberté  

Cliquez ICI  

Ce rêve fut réalisé en 1865

**

Les lynchages

Les esclaves sont libérés mais bien souvent la liberté promise fut pire que l’esclavage comme nous le montre cette gravure  de Nast en 1874

 

Nast_

Les  persécutions commencent  

Les membres du  Ku Klux Klan  défilent

les lynchages  qui se multiplient sont représentés par Bob Thompson

Cliquez ICI 

**

Les migrations

La plupart  de esclaves travaillaient dans les plantations du sud

et espéraient trouver une vie meilleure dans le nord

Jacob Lawrence peint  6o petits tableaux sur cette migration

Cliquez ICI 

**

La ségrégation

Elle est toujours là et même validée par un acte officiel en 1896

Des émeutes raciales ont lieu à Chicago en 1919

et des événements tragiques se multiplient entre 1955 et 1964

la ségrégation se terminera officiellement qu’en 1964

Cliquez ICI 

**

La renaissance d’Harlem

Malgré tout

malgré leurs différences de couleurs  

les  africains

vivent et renaissent à Harlem

**

comme Archibald Motley  

Cliquez ICI  

**

Comme Allan Roahn Crite  

Cliquez ICI 

**

Comme Romare Bearden

Cliquez ICI  

Quelques étapes de la lutte des africains américains contre la ségrégation(1955-64)

23 novembre, 2016

A Paris au musée Branly 

on peut voir en ce  mois de novembre 2016

une exposition passionnante sur les artistes africains -américains 

qui ont raconté la vie des Africains en Amérique

depuis leur arrivée en Amérique 

**

Cette histoire fut longue et douloureuse

Elle n’est pas encore terminée 

En 1865 l’esclavage fut  aboli

mais presque un siècle plus tard 

en 1955 il y avait encore la ségrégation 

**

Emmett Till   

C’est en 1955

Emmett till est un jeune noir

décomplexé

décontracté

heureux de vivre

et peut être les mains dans les poches

il siffle une jeune fille blanche

 

Emmett-Till

Il avait osé

il fut torturé ,défiguré  

ligoté avec du fil de fer barbelé et  jeté à l’eau

Cliquez ICI 

**

Ce meurtre émeut toute l’Amérique  

les blancs autant que les noirs

En 1962,  Bob Dylan signe une chanson appelée « The Death of Emmett Till »   reprise, en 1963, par son amie

Joan Baez

CliquezICI 

**

Rosa Parks

En 1955  ,après le meurtre de Emmet Till

une femme courageuse  Rosa parks  

refuse de céder sa place à un passager blanc dans le bus

Clqiuez ICI  

 

Rosa-parks

 

Ce fut le départ d’une longue manifestation  des africains  qui refusèrent de prendre le bus pendant un an

Ils furent gagnants !

En 1956  la cour suprême déclare inconstitutionnel la ségrégation dans les bus

**

Martin Luther King

En 1963 le pasteur marche sur Washington et prononce son fameux discours

« I have a Dream »

**

Joan Baez était là et chante «  we shall overcome »

En Juillet 1964 le président Lyndon Johnson déclare inégal la discrimination raciale

oui mais c’est pas gagné !

il suffit de voir ce qui, se passe encore en Amérique en 2016

 

Les portraits peints par Archibald Motley (1891-1981)

22 novembre, 2016

Archibald Motley est considéré comme l’une des  grandes figures des années 1920 -1930 de la Harlem Renaissance, (Mouvement New negro)

**

Il est né à la Nouvelle Orléans, en Louisiane  et a passé la majorité de sa vie à Chicago,. dans un quartier majoritairement blanc .Contrairement à beaucoup d’autres artistes de la Renaissance de Harlem, il n’ a donc jamais vécu à Harlem

Sa grand mère, qui vivait avec sa famille, avait été esclave après avoir été prise en Afrique  

Sa mère était enseignante

En 1924 , Motley  épouse Edith Granzo dont  les parents étaient allemands

c’est pourquoi Motley  a été souvent considéré comme «ethniquement ambiguë»

**

Les portraits

Archibald Motley

n’est ni noir

ni blanc

Il avait avait une peau très claire ,et était fasciné par le diversité des couleurs de la peau

Il disait souvent  «Je ne peins pas les noirs, je peins des gens de couleur. »

**

Dés le milieu des années  il commence une série de portrait

«Ils ne sont pas tous de la même couleur, ils ne sont pas tous noirs.. ils ne sont pas tous jaunes.. Ils ne sont pas tous bruns.Il est difficile d’en montrer les nuances » (Motley, 1978)

 **

Il se représente

 

Motley autoportrait

il représente sa grand mère ,ancienne esclave qu’il admire

 

motley grans mére

 

il représente « La fille Octoroon »  c’est-à-dire une femme qui n’ a qu’un huitième de sang noir .

Motley_The_Octoroon_

 

En 1928 , il est le premier Africain – Américain à exposer avec succès des peintures à New York, et vend 22 des 26 peintures exposées 

En 1929. Il se rend en France pendant un an, et découvre avec enthousiasme, les grands maîtres de la Renaissance  exposés au Louvre . 

Quand il retourne en Amérique il s’intéresse  davantage à la vie des africains qui venus du sud ,vivent maintenant dans les villes du nord en s’émancipant

Cliquez  ICI

 

Archibald Motley : La vie trépidante des africains en Amérique vers les années 1930

22 novembre, 2016

Dans les années 1930,l’artiste peintre Archibald Motley commence à se passionner pour la vie des africains qui s’émancipent

**

Il regarde avec avidité ,les africains ,ses fréres

Il veut les mettre en valeur

montrer que ce sont des américains comme les autres

tout en ayant leur propre valeur

**

Il aime peindre les foules qui déambulent  dans les rues

les gros qui pensent avec les mains dans les poches et  les autres qui se pressent sur les trottoirs, avant d’entrer dans les

bars

 

Motley

 

Il aime le Jazz ,

et représente des couples noirs et blancs qui dansent ensemble  

C’était sa façon de désapprouver la ségrégation

 

Motley-Blues

 

Il aime des chanteurs de gospel

et la ferveur des croyants noirs  

 

Motley-Gospel

    

Allan Rohan Crite (1910-2007)

20 novembre, 2016

Allan Rohan Crite  est employé comme ingénieur dessinateur aux chantiers navals de Boston pendant 30 ans

Il mène une vie tranquille

 un peu bourgeoise

C’est un homme de paix

**

Il peint « le vrai noir »

dans la vie de tous les jours

des hommes tranquilles ,à l’école ,au travail, dans les rues

«  Je voulais peindre les gens de couleur comme des humains normaux. Je raconte l’histoire de l’ homme à travers la figure noire. » 

 

Allan-Rohan-Crite-2 

 Allan-Rohan-Crite

Il était  presbytérien

profondément religieux

« un théologien laïc »  

adulé par ses coreligionnaires

«  Allan Rohan Crite était tout à fait conscient de la présence du Christ dans le monde

 

Allan-Rohan-Crite-la-Vierge

 

Il peint des chemins de croix ,des images de la Vierge  

Il donne des illustrations ,pour des magazines religieux

En 1948 il publie  « trois Spirituals de la terre au ciel »

un livre de dessins à la plume sur les negro spirituals

 

Allan-Rohan-Crite-3,

Il meurt à 97ans 

Jacob Lawrence (1917-2000 )

20 novembre, 2016

Jacob Lawrence est surtout célèbre  pour avoir peint

en 1941 à l’âge de 24 ans

 60 petits tableaux

sur l’exode des noirs du sud vers le nord des Etats-Unis

 au début du XXé siecle

**

Ils avaient fui l’enfer des plantations du sud

et les lynchages

 

Jacob-Lawrence-1

**

Ils se sont engouffrés dans l’enfer des industries du Nord

 

Jacon-Lawrence-2

Jacob-Lawrenc-3

12345