Archive pour la catégorie 'Abd el Kader'

Abd el-Kader: Un saint

30 juillet, 2017

D’après Ahmed Bouyerdene  dan son livre Abd el Kader ,l’harmonie des contraires « 

**

Abd el-Kader

le glorieux ,le héros de l’Algèrie

Cliquez ICI

**

Vanité des vanités   

Abd el Kader est fortement  conscient de la vanité de toute chose

tout passe !

Allah dit dans le Coran

 La présente vie n’est que jeu et amusement. La demeure dans l’au- delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux. Eh bien, ne comprenez-vous pas? (Sourate 6 Al Anam)
‹La jouissance d’ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. (Sourate An Nissa)

Il est écrit dans la bible

qu’est-ce que l’homme, pour que tu le connaisses? Le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui?  L’homme est semblable à un souffle, Ses jours sont comme l’ombre qui passe …(ps 144,4)

**

Inch Allah

Ab del Kader en est convaincu

il ne faut s’attacher qu’à Dieu seul

il le dit ,mais pas à la légère

Inch Allah !

**

Quand le général Bugeaud décide de pratiquer la  guerre de la terre brulée

en dévastant tous les territoires occupés légitimement par Abd el Kader

l’émir s’en remet à Dieu   

Inch Allah !

Cliquez ICI  

**

Avant de se rendre au duc d’Aumale en 1847 ,il dit aux siens  

« croyez moi la lutte est terminée. Résignons nous. Dieu  est témoin que nous nous sommes battus aussi longtemps que nous avons été capables .S’il ne nous a pas donné la victoire ,c’est parce qu’il  a jugé que ce pays devait appartenir aux chrétiens (p 82)

**

Il accepte d’être mis en prison

d’abord à Toulon

puis dans le château de Henri IV à Pau

puis à Ambroise

Inch Allah !

Pére que ta volonté soit faite  

**

Un humaniste  

Il respecte les prisonniers

Dés 1833 le jeune sultan protège les prisonniers  contre les barbarie de ses soldats

il dit à l’un d’entre eux

tant que tu resteras avec moi …tu n’auras riin à craindre ni mauvais traitements ni injures …

**

A un autre qui préférait mourir plutôt que d’abjurer sa religion il dit

Sois  tout a fait tranquille  .Pour moi ta vie est sacrée .j’aime t’entendre parler ainsi, tu es un homme loyal et brave .Tu  mérites mon estime (p112)

**

En 1860 lors d’une émeute contre les Chrétiens a Damas, il les protège

l’émir avait recueilli dan sa demeure les pères lazaristes  et les filles de la charité …il mit à la disposition des chrétiens tout le quartier qu’il habitait en se chargeant en même temps de leur subsistance .Ses hommes allaient de maison en maison pour chercher les  chrétiens  qui se cachaient ( p 126) 

Cliquez ICI

Ab del Kader et la « terre brulée » du général Bugeaud

29 juillet, 2017

Selon Ahmed Boumediene  dans son livre  « Abd el Kader l’harmonie des contraires » 

Ab del kader était un humaniste 

il respectait l’homme

il respectait les prisonniers 

Cliquez ICI 

**

En face de lui

contre lui

se trouvait un « homme civilisé »

venu imposer la civilisation sans état d’âme , sans pitié

cet homme était le général Bugeaud 

Cliquez ICI

**

Pour s’imposer

le général est sans pitié

C’est sa tactique 

Il l’avait déjà dit en pleine assemblée nationale

Messieurs on ne fait pas la guerre avec la philanthropie ,qui veut la fin veut les moyens (p107)

En 1960, les officiers français ,en Algérie diront la mëme chose à propos des tortures

**

Donc ,à partir de 1841 Bugeaud brûle tout

j’entrerai dans vos montagnes ,je brulerai vos villages et vos moissons .je couperai vos arbres fruitiers (p108)

Il servira de modèle à Samory

Lui aussi pratiquera  la politique de la terre brulée

Cliquez ICI 

**

Les soldats français eux mêmes en sont outrés et le disent 

Voila la guerre d’Afrique  on se fanatise à son tour ,et cela dégénère en une guerre d’extermination (Saint Arnaud )

j’ai rapporte d’Afrique  la notion affligeante qu’en ce moment nous faisons la guerre de manière beaucoup plus barbare que les arabes eux-mêmes… le colonel va jusqu’ enfumer à Dahra des cavernes ou s’étaient   réfugiés des familles entières (P109)

Beaucoup d’officiers  et des soldats disent tout haut  que ce n’est pas une guerre qu’on fait en Afrique ,mais des assassinats perpétuels ,un véritable brigandage (p 111)

**

Ce fut la même chose  un siècle plus tard , en 1960 :  les zones interdites, les » mechta » brulées, les villages de regroupement ,les troupeaux dispersés 

En un siècle rien n’a changé

 

 

Abd el-Kader : Un humaniste

28 juillet, 2017

Selon Ahmed Boumediene  dans son livre  « Abd el Kader l’harmonie des contraires » 

 Non seulement l’émir Abd el Kader  avait en sa possession des portraits  dessinées et photo graphiques ; mais il accepte  également que Horace Vernet fasse son portrait (p 142)

**

Il aimait la musique classique 

Il semblait gouter  beaucoup  et trouver toujours trop courte les mélodies de Schubert (p 144)

 il accepte l’invitation de la princesse Mathilde à son salon mondain  où les frères Goncourt ,Dumas,  Théophile  Gauthier   ont leurs habitudes  (145)

**

Il est enthousiasmé, fasciné par les sciences

pour lui il n’y a pas d’opposition entre la science et la foi

les prophètes ne sont pas venus discuter avec les philosophes ,ni faire disparaitre la science de la médecine  celle des astres  ou de la géométrie…Celui qui dit que de telles  connaissance scientifiques contredisent la religion  pèche contre la religion (p 149)

**

Le progrès

 Il attaque ceux qui seraient tentés de se satisfaire exclusivement de ce que leurs prédécesseurs ont fait avant eux … ce qui serait un grand danger et en même temps la marque d’un esprit débile  …et pour cela il est vitale que l’islam s’ouvre à l’Europe ( p 150)

 **

Abd el Kader visite les expositions universelles de 1855 et de 1865

ce lieu est le palais de l’intelligence animé par le souffle de Dieu p 152

**

Il encourage Ferdinand de Lesseps qui projette de construire le canal de Suez et qui écrit plus tard 

 il s’empressa de venir à ma rencontre… ,il me fit asseoir à côté de lui dans sa calèche et nous traversâmes ainsi la ville de Damas p 154

**

Venu lors de l’inauguration du canal Abd el Kader y voit un lieu de rencontre entre l’Orient et l’Occident  

la cérémonie se déroula   dans 2 pavillons dans l’un, les ulémas, les imans  …dans l’autre l’évêque catholique et les moines franciscains  (p 156)

**

mais il invite l’humanité à rester humble et soumise à Dieu

Dés que l’on dit c’est parfait . prend garde ,l’anéantissement est tout proche .La perfection véritable n’appartient qu’ à Dieu très haut ,à lui seul

 

**

le soufi Abd el kader n’avait pas eu d’autre volonté que d’insuffler un Esprit  à une modernité sans âme (p 158)

Abd el-Kader, un mystique

27 juillet, 2017

Selon Ahmed Boumediene  dans son livre  « Abd el Kader l’harmonie des contraires » 

 

Abd El-kader

fut un combattant

il a lutté pour l’indépendance de l’Algérie

pour le triomphe de l’Islam  

mais il  s’est ensuite retiré  pour prier

**

Il fut un combattant mais encore plus un homme de prière

un mystique

**

Il se retire à Damas où enfin il peut s’adonner completement  à l’unique recherche de Dieu relaise

A  Damas il étudie, donne des conférences ,écrit, rassemble des disciples

 il commente les œuvres d’Ibn Arabi

Ce sont ses commentaires de l’œuvre de Ibn Arabi  ‘les illuminations mecquoises » qui donne la mesure de son érudition et du degré spirituel  atteint par l’émir (p 164)

**

il prie

les expériences extatiques et « les dévoilements intuitifs » dont il est de plus en plus souvent l’objet  vont constituer le cœur de sa somme spirituelle « le livre des haltes »  (p 165

**

Ibn Arabi

Ibn el Arabi est son maitre

en fait ils sont très proches

Les 2 viennent  de l’Occident  car ibn Arabi est né en Andalousie

Les 2 ont vécu le « triomphe des croisés » sur l’Islam

Les 2 ont vécu à Damas qui est la 3é ville sainte après la Mecque et Médine  

« Allez en Syrie  ,car c’est le plus pur des pays de Dieu et c’est l’élite de Ses créatures qui y habite (166)

**

Ibn Arabi qu’on appelle maintenant le Cheikh al Akbar a écrit « les illuminations mecquoises »

un livre qui a plusieurs centaines de pages 

un livre difficile à lire,

un livre vraiment réservé aux initiés

un livre pour les passionnés de Dieu ( p 170)

**

il parle de l’omniprésence de Dieu dans sa création à travers  les manifestations de ses attributs ce que les akbariens appellent l’unicité de l’Etre  principe fondamental du maitre d’Andalousie  p 171

…. rien  à voir avec le panthéisme  …

il parle aussi évidemment de la tendresse de Dieu, à la source de toute miséricorde

**

Ab Del Kader fait de ce livre son livre de chevet

et s’en inspire  pour écrire  son œuvre principale , « Le livre des haltes »

**

Le livre des haltes

le livre des haltes publié après sa mort est un vrai testament spirituel

la halte( al mawqif) désigne en arabe une pause entre 2 étapes (p 176)

Tout est grâce !

Dieu m’a enjoint de proclamer les grâces que j’ai reçues de lui …quant à la grâce de ton Seigneur annonce là ( p176)

**

Ce n’est pas lui qui écrit

C’est Dieu qui l’inspire

Je n’écris pas selon mon désir ,mais selon ce qui m’est inspiré…dans les moments de prière, dans cet état de réceptivité, les pensées ne sont rien d’autre que SES envoyés (p 177)

Ainsi  l’extase n’est pas autre chose qu’un oubli total de soi par la mise en veille de la raison et des sens

Chaque fois que survient un être dont Dieu a ouvert le cœur ,on le voit tirer d’un verste du coran ,,un sens que personne avant lui n’avait  été conduit à découvrir  (p 178)

Quand Abd el Kader lit un verset du livre saint le Seigneur lui parle

Le Seigneur  a pour coutume  de m’arracher à moi même ..après quoi il me restitue à moi même ,muni de ce verset (que je viens de lire)  consolé et comblé ….il m’envoie une inspiration au sujet de ce qu’il a voulu me dire par le verset considéré …c’est une gräce  p 179

**

Après une révélation il écrit

lorsque je recouvrai mes sens ,je louai encore Dieu car ce verset que je venais de lire m’informait que toutes les faveurs qui m’étaient échues ne l’était ni en rétribution de ma science c ou de mes ouvres ,ni d’un eta spirituel ,ni d’un merite qulqonque ,mais uniquement par un effet de la gra^ce et de la faveur divines p 193

Abd el Kader : L’homme de l’unité et de l’œcuménisme

26 juillet, 2017

Selon Ahmed Boumediene  dans son livre  « Abd el Kader l’harmonie des contraires » ,Abd el Kader a vraiment milité pour le respect de toutes les religions …Nous sommes tous des frères d’un même père qui est Dieu

**

Il est écrit  dans le coran 

O Vous  hommes ! nous vous avons créés d’un mâle  et d’une femelle .Nous vous avons constitués en peuple et en tribus pour que vous vous connaissez entre vous (Coran XLIX,13)

Si Dieu l’avez voulu ,il aurait fait de vous une seule communauté .mais il a voulu vous éprouver  par le don qu’il vous a fait  (Coran V,48 et XII,118)

**

Abd el Kader est déçu ,car il pensait que les « croisés  étaient vraiment croyants », 

A Ambroise ,il prend conscience de la perte du sens religieux et du dénuement spirituel de ses contemporains occidentaux (p 200)

**

En 1841 il rencontre pour la première  fois  un représentant de l’église catholique  l’abbé Suchet et lui déclare

Vous avez la civilisation ,le commerce ,les arts ,pas le chemin du ciel (p202)

Suchet ,lui , est fasciné  par l’émir  

Il  compare ce « puissant chef de la  guerre sainte à un saint évêque de France (p 200)

**

Son ami protestant Charles Eynard lui ayant fait lire les évangiles, Ab del Kader en conclut  

Plus j’étudie la religion juive ,plus elle me semble dure et parfois terrible   tandis que  la religion de Jésus Christ  me parait être de plus en plus la douceur ,l’indulgence ,la bonté même de Dieu (p 206)

**

Il reproche aux catholiques  d’avoir  dénaturé Dieu en donnant à Marie le titre de « mère de Dieu »,ce an quoi il rejoint les nestoriens syriens  (p206)  

**

Abd el Kader écrit  

Si les musulmans et les chrétiens avaient  voulu me prêter leur attention ,j’aurais fait cesser leurs querelles ; Ils seraient devenus extérieurement et intérieurement des frères ;Mais ils n’ont pas fait attention à mes paroles ;la sagesse de Dieu a décidé qu’ils ne seraient pas réunis  en une même foi (p 211)

 Notre Dieu, celui des chrétiens ,des juifs, sabéens et de toutes les sectes égarées est UN .. ;mais il s’est manifesté  à nous par une théophanie différente de celle par laquelle il s’est manifesté aux chrétiens, aux juifs et aux autre sectes (p 218)