Archive pour la catégorie 'Afrique de l’Ouest'

Les invasions des mandingues du Mali vers le sud

11 avril, 2017

Jusqu’au XIIé s les  commerçants du « Soudan » se  ravitaillaient dans le nord et ignoraient  le sud qui ressemblait à un  cul de sac sans ouverture vers l’extérieur

**

Les Mandingues du Mali  envahissent la Gambie et la Sierra Léone   

Au XII é siècle une première immigration pacifique des mandingues cultivateurs avait eu lieu vers la Côte Ouest de l’atlantique Gambie et de la Sierra Leone.

Ils auraient appris la riziculture aux peuples pécheurs de la côte

**

En 1312 ,une 2é immigration  plus guerrière  eu lieu avec les soldats de  Soundiata 

Aboubakar Ier  occupe des territoires compris entre la Gambie et la Sierra Leone  avec la complicité des premiers portuguais 

La Casamance et la guinée Bisau ont donc constitué la première porte océane de l’empire du mali  au XIOX et V é s

**

Les commerçants Dioulas et les Lançados

Vers 1500 quand les caravelles des portugais arrivèrent sur les côtes de l’Atlantique ,les mandingues du Mali  partis de Tombouctou et de Djenné commencèrent à regarder vers le sud et à apporter marchandises jusqu’à El Mina

Ces commerçants  étaient des  « Dioulas », qui veut dire en malinké « commerçants »

Ce fut la  victoire de la caravelle sur le chameau (M. Godhino)

**

Les lançados étaient des aventuriers portugais ou cap verdiens, très actifs , qui s’aventurèrent très loin à l’intérieur des terres

Ils flirtaient avec les Dioulas et avec de petites embarcations ,ils  fréquentaient les rivières  qui conduisaient vers le soudan et les marchés de l’ intérieur .Ils allaient aux foires de Kantor où s’arrêtaient les caravanes de l’or en provenance de Bambouk 

Parfois ,ils habitaient dans un village africain 

Parfois ils construisaient eux mêmes leur propre comptoir 

Par leur intermédiaire ,une ambassade fut envoyée en 1493-95 par le roi du Portugal Jean II à l’empereur du mali Mansa Mamadou II   

**

Les mandingues vers le sud

Puis les mandingues se dirigèrent vers le sud

Là ,au bord de l’atlantique vivaient

cachés  dans la foret 

sans trop évolués

depuis  des siècles

les peuples les  plus anciens ,les plus authentiques de l’Afrique noire

comme les Krou qui occupaient le  sud-ouest et le centre-ouest de la côte d’Ivoire et une partie du Liberia

« L’histoire des krou s’est déroulée  dans un isolement exceptionnel ,à un rythme très lent et dans un cadre très morcelé (Y Perso)

**

Là aussi, arrivaient  de plus en plus nombreuses les caravelles des portugais

les commerçants et les négriers se rejoignaient 

Voir « La côte Ouest africaine du Sénégal à la côte d’ivoire »  par Christophe Wondji p 66ss 

Le Fouta-Djalon (Guinée)

7 avril, 2017

La révolution musulmane

Au XVIIIé s ,le Fouta-Djalon  se trouvait sur la route des  commerçants qui venaient du Soudan  

mais ces routes n’étaient plus sûres à cause de la traite des esclaves qui s’intensifiait ;

Plusieurs marabouts organisèrent donc un mouvement pour se défendre ,aidés par  les commerçants  Dioulas  qui  voulaient  un pays unifié plutôt que les petites chefferies  incapables de  les protéger

C’est ainsi que se forma  lentement  le futur royaume du Fouta Djalon  

 

Fouta Djalon

 

Karamokho Alfa (1725-1751)

Il est né  d’origine peul ,né vers  1700 dans  la région de Labé en Guinée.

A 12 ans  il part au Mali parfaire ses études islamiques, et à son retour , il fonde le royaume théocratique du Fouta-Djalon

Il choisit la ville de Labé ,(au centre la Guinée) comme capitale

En  1725, il prend  le titre d’Almany ( l’iman) le commandeur des croyants

**

Ibrahim Sori Maoudo (1751-1791)

Après la mort de Karamokho Alfa vers 1751, le pouvoir revint  à Ibrahim Sori dit Maoudo  (le Grand),

Il continua la guerre au nom du djihad  ,mais moins fanatique et plus pragmatique que Karamokho ,il juge plus utile  de conquérir les peuples pour les vendre comme esclave

un esclavagiste de plus !

**

La fin du royaume    

Le royaume du Fouta-Djalon  arrive à maintenir son indépendance  et même à s’agrandir

mais le pouvoir ayant été pris par des marabouts plus souples et moins scrupuleux la traite des esclaves reprit de plus belle 

La colonisation française commença en 1838 en Guinée.

Le dernier almany du Fouta indépendant, Bokar Bio est vaincu à  Porédaka en 1896

Le Fouta est intégré dans sa majorité à ce qui deviendra la  Guinée Française, 

L’Empire Kong (1710-1898) ( Côte d’ivoire )

6 avril, 2017

Cet empire est situé au nord est de la côte d‘ivoire et dans une partie du Burkina-Faso

 **

La ville de Kong

Kong aurait été fondée à la même époque que Djenné (1043-44). selon Louis Binger

c’est encore une histoire de commerçants

Dés qu’une ville se développe ou même un empire c’est que les commerçants ne sont pas loin

A cette époque ces commerçants étaient les dioulas venus du Mali dés le XII »

Ils  échangeait des marchandises venus du nord, comme le sel et le textile, contre celles des forêts du sud  ( noix de cola ,or, esclaves )

Cliquez ICI 

**

Sékou Oumar Ouattara

En 1710 Sékou Oumar Ouattara, un guerrier dioula, dont le nom d’origine était «  Traoré » , envahit la région, conquit la ville de Kong  et en fait sa capitale ,puis part à la conquête  de ce qui sera un empire  

Il n’est pas seulement guerrier  

Il a ses convictions

Il fait le djihad

et a beaucoup d’esclaves

il est en lien avec les marabouts de Djenne » et de Tombouctou  

Ouattara règne en  monarque absolu. La mosquée de sa ville est aussi belle que celle de Djenne .et son palais est renommé   

Dans les années 1730, l’Empire Kong était le plus grand État de l’Afrique occidentale au sud du fleuve Niger

Cliquez ICI 

**

Samory Touré

En 1897 , Samory Touré détruisit la ville, car ses dirigeants ont résisté à sa domination et refusé de l’aider dans sa campagne contre la France.

En 1897  L’empire tombe sous la domination coloniale française .

 

Le royaume des Baoulés (Côte d’ivoire )

5 avril, 2017

Le Denkyira

Entre 1620 et 1868  ,Le royaume de Denkyira était un État puissant au Sud de l’actuel Ghana,

Il domina la région ,pendant tout le XVIIe siécle  grâce au commerce de l’or et des esclaves

**

Les ashanti et Osei Tutu  

En 1701, Osei Tutu ,à la tête des Ashanti , et avec l’aide des hollandais et les anglais fit scission

et fonda le royaume des Ashanti

cliquez ICI 

**

Les Baoulés

en 1750 à la suite du décès de Opoku Ware  qui avait succédé à Osei Tutu ,un usurpateur Kuis Obodon se fit introniser et assassina l’héritier légitime, le frère de Abla Pokou

**

Abla Pokou

A la mort de son frère Abla Pokou  émigra avec son peuple Baoulé du Ghana vers la côte d’ivoire

cette reine Abla Pokou est devenue mythique

La légende raconte qu’au moment de l’exode avec son peuple ,elle aurait sacrifié son fils unique pour traverser une rivière.

d’où le nom de son peuple les  » Baoulé »

qui signifie « L’enfant est mort »

Cliquez ICI 

**

la capitale de son royaume est « Sakassou »  qui veut dire lieu des funérailles  

Cliquez ICI 

**

Aujourd’hui

Le 12ème Roi des Baoulé, Nanan Kouakou Anougblé III (1995-2016), a été inhumé , en présence du président Alassane Ouattara le lundi 7 mars 2016.  Nanan N’Ga Tanou Monique, la régente de la cour royale, a été désignée comme la 13è Reine du peuple baoulé.

Cliquez ICI    

Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité

25 mars, 2017

Louis XIV est né en 1638. La même année  est ouvert le comptoir français  le plus important de la Côte , à l’embouchure du fleuve Sénégal dans un île qui reçut le nom de saint Louis 

**

Louis XIII avait autorisé le commerce des esclaves avec réticence

Louis XIV en a fait une institution

(Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 12) 

**

Le sucre

L’homme noir est  l’homme du sucre

On a besoin de lui pour obtenir du sucre  

Seignelay le fils de Colbert en parle longuement dans un mémoire  publié en 1684

Plus on consommait de sucre en Françe , plus on avait besoin d’esclaves pour ramasser la canne à sucre an Martinique 

**

En même temps les chefs  africains demandaient de plus en plus des marchandises venant d’Europe .

Ils  étaient donc disposés à vendre des esclaves

**

L’or

L’ Afrique c’était aussi la côte d’or

Et Louis avait besoin d’or  

pour son palais à Versailles

**

Les hollandais

Or le commerce en Afrique , à cette époque là, était  entièrement dominé par les hollandais qui avaient supplanté le Portugal outremer et avaient créé des comptoirs au Sénégal ,au Ghana en Angola 

Colbert  en rage

La guerre contre le hollande devint avant tout une « guerre de commerce » 

**

Les compagnies à privilèges

 A partir de 1664,Louis XIV encouragea donc des compagnies  à faire le  commerce en Afrique  et pour se faire leur donna de nombreux privilèges

En 1670 Colbert constatait 

« il n’y a aucun commerce dans tout le monde qui produisent autant davantage que celui-ci »

**

La guerre avec les hollandais

En 1673 les français ,à la demande d’un  roi dans le golfe de guinée, s’installe à Commendo, à proximité d’un comptoir hollandais

Les hollandais réagissent, attaquent les français , prennent leur marchandises  et massacrent les indigènes qui avaient accueilli les français

Cliquez ICI    

En 1677 l’amiral d’Estrée s’empare de Gorée devenue place hollandaise

**

Séduction et rudesse avec les africains

Les Français étaient préférés par les africains aux Hollandais ,Portugais ou Anglais   

ce qui n’a pas empêché Du Casse d’imposer sa loi parfois avec violence  en incendiant plusieurs villages (p 52)

Ducasse futur gouverneur de saint Domingue interviendra

Cliquez ICI 

**

Mais l’homme le plus important fut Bruë

Cliquez ICI 

Ce fut Louis XIV qui a fait le plus de cadeaux aux souverains africains  pour qui Louis étaiy le plus grand monarque d’Europe

 **

Faut il coloniser ?  

Les français contentaient de faire du commerce a partir des comptoirs

Il n’était pas question de coloniser

mais en 1677  Chambonneau directeur de la compagnie de saint Louis y pensa .Il écrivit au roi  

Une telle entreprise  serait fort à la gloire du roi car celui ci aurait un pays de terre ferme où la religion chrétienne n’est pas connue ,vu que tous les habitants sont mahométans ,sans science ,pas même un temple ,et fort ignorants de leur religion ,de sorte qu’on aurait guère de peine à leur faire quitter  n’étant la pluralité des femmes

Il s’agit de prendre une terre et  d’y envoyer des hommes et  des femmes pour y habiter  à qui on donnera des places  comme on a fait en Amérique  pour y planter et faire tabac, coton, indigo, fer, or …Ce ne serait point nuire au naturels   on y fait aucun tort aux nègres ,puisque les trois quarts de leurs terres sont en friche (p 73)

 **

En  1688 ce projet fut présenté au roi par Seignelay  alors secrétaire d’état à la marine et présidenr de la compagnie du Sénégal

Mais Louis XIV ne s’y intéressa pas 

André Bruë (1654-1738) et le roi de Cayor

24 mars, 2017

En 1697 André Bruë  est nommé directeur général du commerce français au  Sénégal

cliquez ICI :

**

Il fut le meilleur représentant  de la France au Sénégal avant Faidherbe

Directeur commercial certes 

mais aussi explorateur , curieux, aimable , malin aupres des chefs et des rois africains

 

Ils offrait aux rois  des riches étoffes venues des Indes  ,des épées à monture d’argent, des pistolets , des verres … 

Les rois lui offraient aussi des cadeaux qui étaient parfois  des esclaves 

« sans jamais le confesser à ses interlocuteurs africains ,Bruë s’était toujours étonné de cette facilite avec laquelle les princes africains lui offrait des esclaves …..Le roi avait demandé qu’on lui fit venir un lit  de France à la mode et une cuirasse des plus belles .le parasol ou l’ombrelle devint un attribut royal  pratiquement sur toutes le côte  de Guinée

(Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 147 )

**

Captif

Brué avait d’excellents rapports avec le roi de Cayor

Celui-ci ,un jour ,en apprenant que Louis XIV avait une seule femme ,lui demanda comment il pouvait faire lorsque son unique femme était malade ou enceinte  Et lorsque Bruë lui répondit qu’il attendait qu’elle se porta mieux ,le roi africain nullement convaincu rétorqua « Bof ! il a trop d’esprit  pour être capable de tant  de patience » p 55

**

Mais ce roi était imprévisible

Il avait un caractère si dangereux qu’il obligeait les français d’âtre continuellement sur leur garde

En 1702 il capture  Bruë pour obtenir une rançon

Il fut libéré après 12 jours de claustration.

Brué  lui garda rancune

Il voulait se venger

et projetait  de  l’arrêter à son tour

et de  l’envoyer comme esclave  en Amérique

mais il fut alors rappelé en France en 1702

**

En 1714 il retourne au Sénégal   

Il reprend ses explorations ,découvre les mines d’or de Bambouk ,visite le nord du Mali

et  entreprend de dresser une carte du Sénégal ( p88 )

En 1725, il se retire à Marseille ,se marie  à 70 ans et écrit ses mémoires

que le pére Labat (OP) consultera avant d’écrire « sa nouvelle relation de l’Afrique occidentale »  

Cliquez ICI 

**

Bruê  doit être  considéré comme un des plus habile administrateur qui aient existé ; Il fut le véritable fondateur du commerce d’Afrique ( Labat 

(Tidiane Diakité .Louis XIV et l’Afrique noire (P 91)

 

Le roi d’Assigny (Côte d’Ivoire )

23 mars, 2017

Située à 80 kms à l’est d’ Abidjan, Assigny se trouve au bord du golfe de Guinée

Cliquez ICI 

**

Arrivée des Français

L’amiral Du Casse est très bien accueilli par le roi Zena 

dans les environs de l’Abidjan actuel

quand il débarque à Assigny en 1687

Cliquez ICI  

**

En 1688 Il  propose au roi d’établir un établissement dans son royaume

et repart en  France ,en laissant 6 français en résidence  comme cage d’amitié

Le roi Zena  ,lui confie en otage 2 jeunes dont le fameux Aniaba 

qui deviendra la mascotte de la cour de Versailles

**

Aniaba

Cliquez ICI  

 Aniaba, arrivé en France  se fait  passer pour le fils  du roi Zena  

Louis XIV le reçut avec beaucoup d’affection et le fit instruire dans la religion Chrétienne

le 1er août 1691,il est  baptisé par Bossuet dans la chapelle des Missions étrangère..Son parrain est Louis XIV en personne Il reçoit le prénom  de Louis  

Il devient officier d’un régiment de cavalerie avec une rente annuelle de douze mille livres, « le premier officier noir de l’armée française »…..Le jeune noir avait domestiques ,chevaux et dettes…Il se signala à la fois par ses capacités militaires et ses frasques ,ainsi q’ au niveau d’endettement au dessus de celui d’un gentilhomme ordinaire (Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 111)

**

À la mort du roi Zéna, la Cour résolut de renvoyer Aniaba prendre possession de ses États,

Accompagné de missionnaires et de marchands de la Compagnie de Guinée,

il quitta la France en avril 1701 pour arriver le 5 juillet

mais le nouveau  roi Akasini, ne le reconnut pas

et on ne sait  pas ce qu’est devenu par la suite notre mascotte de Versailles  

**

Les hollandais

Le roi Acassiny  fut aussi un grand admirateur de Louis XIV (p 121)

Il envoya une lettre à Louis XIV ,avec l’aide d’un interprète  qui savait écrire  

« je suis bien aise de témoigner par cette lettre à votre majesté le cas particulier que je fais de l’amitié du plus grand roi du monde ……quand votre majesté aura envoyé un plus grand nombre de religieux ,j’ordonnerai que tous les enfants de mon royaume aille au fort pour s’y faire instruire … »(p 122 )

 **

Ce ne fut qu’en 1702 que fut construit le fort et que fut hissé le drapeau français comme pour défier les hollandais    

Comme au Sénégal le nom du fort fut « saint Louis » ,en plein accord avec le  roi d’Assigny

**

Quand les navires de Du Casse repartirent…les occupants du fort restèrent seuls

ils n’avaient pas peur des autochtones

**

Ce sont les Hollandais qui les attaquèrent et détruisirent le fort  en novembre 1702 

Les sujets  du roi d’Assigny à leur tour s’en prirent aux hollandais et les massacrèrent  

Ils accueillir les occupants du fort qui  attendirent le retour des navires pendant plus de 3 ans

Ce fut la fin de cette courte histoire des Français à Assigny

**

Accasigny

d’après la description du Père Loyer

Accasigny avait un chapeau noir brodé  d’argent ,avec une plume blanche au-dessus à la française

…Le pouvoir du roi est très médiocre sinon à l’égard des pauvres et des esclaves sur lesquels  il a un pouvoir absolu et auxquels il peut couper le tête en cas de désobéissance  ,mais pour les notables et les chefs ils n’ a aucun pouvoir …

…le roi d’ Assigny comme son peuple est très pauvre ( p 143)

**

Bernard Dadié

Il est comique de remarquer que Bernard Dadié

qui  est venu à Paris comme Aniaba

et qui s’est tant moqué  des parisiens

dans son roman « le nègre à Paris »  

est originaire d’Assigny

Cliquez ICI 

Le royaume de Commendo et le fort hollandais de Saint Georges de la Mine en côte d’or

23 mars, 2017

São Jorge da Mina est un fort construit par les Portugais en 1482 au Ghana.

Ce fort est à l’origine de la ville d’ Elmina

Cliquez ICI 

**

En 1637, les Hollandais s’emparèrent des différentes installations militaires et commerciales portugaises de la Côte ouest africaine et le commerce des esclaves continuera avec eux jusqu’en 1814.

**

En 1638 les français ouvrent  un poste à Commendo prés de la côte d’or . Ce poste est occupé par des religieux Français  qui essaimeront ensuite à l’ouest vers  le royaume de Ardres

**

Les ambassadeurs du roi de Commendo

Le roi de  Commendo  avait entendu parler de Louis XIX et s’était toujours opposé à l’installation des hollandais .Il voulait commercer uniquement avec les Français

En 1672, il envoie  2 ambassadeurs en France avec un vaisseau de la compagnie des indes occidentales pour donner un message  dans  lequel le roi de Commendo lui offrait toutes facilités pour le commerce ,et même l’autorisation de construire des forteresses sur ses terres 

On montra aux  ambassadeurs Paris et les maisons royales  et ils repartirent chargés de présents  pour leur roi …

  **

Mais  ensuite Louis XIV ne se manifeste plus  

Le roi de Commendo envoie donc un autre ambassadeur qui fit escale plusieurs mois à la rochelle ,où il se fit instruire dans la religion catholique ,puis il se mit en route pour Paris mais tomba malade à Niort et mourut

**

En 1687 les Français s’installent enfin …mais ils furent aussitôt chassés par les hollandais

Cela plait pas à Louis ,le roi soleil

mais alors pas du tout !

Il envoie donc sur place Du Casse  pour se rendre compte de la situation  

 (Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p106 )

**

Du Casse veut  détruire les comptoirs des Hollandais et des Anglais   

Allons donc !

Ce sont les hollandais qui seront gagnants  

Du Casse  avait bien commencé à fortifier Commendo

En vain

10 ans plus tard il n’y avait plus rien

Les hollandais avaient tout fait brulé par les noirs et avaient fait couper le tête du roi pour le punir des sympathies qu’il avait montré pour les français  ( p 111 )

Cliquez  ICI  

Jean-Baptiste Du Casse (1646-1715)

21 mars, 2017

Jean-Baptiste du Casse  était un huguenot originaire du Béarn ,devenu officier de marine

Il est vite repéré par Colbert  et Seignelay pour son intelligence et son courage  

Cliquez ICI 

**

En1677 .Du Casse  est nommé directeur de la compagnie du Sénégal

En 1678  il prend possession de Gorée, où il  est le premier  français à vraiment s’investir  pour la vente des esclaves

Il en vend 2000 chaque année

Son plus grand client est alors le capitaine Charles François d’Angennes, marquis de Maintenon.

**

En 1687,  les Hollandais ayant attaqué les français en Côte d’or  ,le roi soleil envoie Du casse en Guinée à bord de la frégate « La Tempête » dans l’actuel actuel Ghana. avec une mission bien définie  par Seigneulay

 Examiner les avantages de chaque lieu pour le commerce , le genre et les dispositions des habitants ,pesé les forces et les faiblesses des hollandais ,recevoir les propositions qui pourront être faites  par les princes ou les chefs du pays 

 (Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 108 )

Au retour ,Du Casse dans son rapport destiné au roi recommande la construction de 3 forteresse à Assigny , Commendo et Acra

**

Du Casse ne retourna pas en Afrique

et Louis XIV décline

Du Casse meurt la même année que Louis XIV en 1715

 « Ducasse mourut fort âgé, et plus cassé encore de fatigues et de blessures. Il était fils d’un vendeur de jambons de Bayonne, et de ce pays là où ils sont assez volontiers gens de mer. Il aima mieux s’embarquer que suivre le métier de son père, et se fit flibustier….( Mémoires de  Saint Simon )  

Les royaumes du Golfe de Guinée

19 mars, 2017

Royaume  de Ouidah (ou Judas )

Au cours du 17è siècle  et du 18é siècle

les Français ,les anglais et les portugais avaient tous un fort à  Ouidah

C’est là qu’on trouvait  les meilleurs esclaves  

Cliquez ICI 

**

En 1704  le corsaire Jean Doublet décida d’y construire un fort  

Au cours d’un festin abondant et épicé que lui offrait le roi de Juda  ,il obtint l’autorisation de bâtir un bon fort ,destiné à abriter les marchandises de la compagnie ….il dirigea les premiers  travaux ..400noirs creusent les fossés  ….24 canons pris par le corsaire  lors d’une attaque en mer assure la défense de l’ouvrage                                                               (Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 128)

**

Le roi de Ouidah

Selon le chevalier Des Marchais ,le roi était terrible

Quand un grande veut voir le roi ..  dés qu’il est  arrivé dans la salle d’audience, il se prosterne le ventre à terre,il s’avance en rampant et quand il  est arrivé à une certaine  distance du trône…il lui parle d’un ton bas …puis il  se retire à reculons sans changer la  posture  qu’il a prise en rentrant ( p 144 )

Evidemment les français ne sont pas obligés de se présenter ainsi

**

Un autre témoin écrit  

Le roi de Judas règne sans mal sur un peuple pacifique et se contentant  de percevoir des droits de traite ou coutumes ,vit dans la mollesse…..Personne ne voit manger le roi .Il est même défendu de le regarder  lorsqu’il boit …  C’est un si grand crime d’avoir jeté les yeux sur les aliments du roi que le coupable  est puni de mort et toute la famille condamnée à l’esclavage ( p 145)

**

Le roi de Judas  est meublé comme on l’est en Europe.On y voit des lits magnifiques ,des fauteuils, des canapés ,des miroirs, en un mot tout ce qui peut orner une maison  …ils ont des cuisiniers qu’ils ont fait instruire par des Européens…On leur porte des vins d’Espagne , des canaries, de Madères ….

**

Ouidah fut  par la suite  envahi par le roi de Dahomey qui sera le principal pourvoyeur d’esclaves

Cliquez ICI 

**

. Vers 1750, le roi  du Dahomey Tegbessou vend chaque année à Ouidah plus de 9 000 esclaves aux négriers. On estime que ses revenus sont quatre à cinq fois plus élevés que ceux des plus riches propriétaires terriens d’Angleterre.

** 

Le royaume d’Allada

Allada était la capitale d’un petit royaume Fon appelé  Ardres.en Français

Il fut le plus puissant royaume de sa région entre le   XVIe  siècle,et le xviiie siècle, quand il a été conquis à son toure  par le Dahomey 

 Cliquez ICI  

On se souvient surtout du cadeau prestigieux fait au roi par Louis XIV

aussi beauque celui qui fut  fait par la republique française à Bokassa

Ce fut un curieux spectacle  le 9 janvier 1670 d’un carrosse tout doré ,avec harnais et mors rutilants d’or ,aussi riche qu à la cour du grand roi ;Il était destiné au roi d’Allada  jusque là habitué à s’asseoir  sur le simple tabouret de ses ancêtres dans la ville sainte de Dahomey …le monarque put s’y prélasser en jupon de satin ,mules écarlates et bas de soie marante …..En buvant .. avec le délégué de la compagnie, il scella une convention qui nous autorisait à mettre en coupe réglée son « bois d’ébène »  à raison de 18 barres la pièce                                                                                             (Louis XIV et l’Afrique noire par Tidiane Diakité p 147)

1234