Archive pour la catégorie 'Afrique de l’Ouest'

Le Bénin : Les esclaves ,les amazones et le vaudou

28 janvier, 2017

Le Bénin ,anciennement royaume de Dahomey est tristement célèbre pour avoir acquis sa puissance et sa richesse grâce à la vente des esclaves à Ouidah

**

Ouidah

Sur les onze millions d’Africains envoyés comme esclaves en Amérique , près de deux millions sont partis de la baie du Bénin, à partir des deux principaux ports Ouidah et Lagos.

La route des esclaves et le sort qui leur était réservé à Ouidah est très bien décrit dans le site suivant

Cliquez ICI 

**

Cette route des esclaves a été jalonné par des statues du sculpteur Tokoudagba Cyprien né en 1954  qui a également participé à la rénovation et à la  décoration des palais des rois  Guézo et Glèlé  

 

esclave-par-Tokoudagba

 

Le vaudou

Le Benin est aussi la terre sainte du vaudou qui sera exporté en Haïti

Le vaudou, est une religion qui tient du chamanisme et de l’animisme.  Il compte un panthéon de nombreux  dieux qui symbolisent souvent des forces de la nature  ainsi qu’un Être Suprême, créateur de tous les autres dieux, associé d’ailleurs au Dieu des chrétiens

Cliquez ICI 

**

Les amazones

L’existence de femmes-soldats au Dahomey est attestée dès le XVIIIème siècle . Mais les rois du Dahomey ne donnent véritablement une impulsion à cette institution qu’à partir du milieu du XIXème siècle.

Au moment de la résistance contre les Français (début 1890), les « Amazones »  étaient entre 800 et 2 000.

Les « Amazones » du Roi Béhanzin,  étaient des guerrières intrépides qui ne craignaient pas la mort, et qui tuaient  sans scrupules  

Cliquez ICI

**

Le quartier latin de l’Afrique

on a souvent considéré le Bénin comme étant le quartier latin de l’Afrique

a tort apparemment selon Mounier qui écrit

 »Le Dahomey est le quartier latin de l’Afrique. Mais cet intellectualisme fait de méchanceté et de mesquinerie est de nature à retarder le développement du pays »… » 

Cliquez ICI  

**

De toute façon, le Sénégal a supplanté le Bénin,… Léopold Sédar Senghor, premier Noir agrégé de grammaire, poète de renommée mondiale, théoricien de la négritude, auteur de nombreux ouvrages… a réussi à faire de Dakar la capitale africaine de la culture  où.. les intellectuels et artistes venaient en nombre. En avril 1966, Dakar a abrité la première édition du Festival mondial des arts nègres.

 

1234