Archive pour la catégorie 'Afrique du Sud'

Ernest Baartman « le Moïse noir » : La conscience noire

30 août, 2016

En 1985 Ernest Baartman  a été élu président de l’église méthodiste d’Afrique australe

Il s’oppose aux partisans de l’apartheid avec vigueur ,mais rejette toute violence,

bien que l’année même de son élection 575  personnes furent tuées lors des manifestations

**

Au nom de son église et parce que c’est le devoir de l’église de veiller sur la justice

il défend des droits des propriétaires qui possèdent des biens fonciers

il exige que l’on respecte les dignités des personnes  

il réclame le suffrage universel pour tous les africains du sud   

il demande la libération des tous les dirigeants  politiques qui sont en prison  

il encourage les parents noirs à envoyer leurs enfants à l’école

**

La conscience noire

Baartman écrit   

La conscience noir cela veut dire que les cafres ,les hottentots ,les non européens ,les bantous, les non blanc disent NON aux maîtres ,à l’européen ,au blanc   …a toutes les formes de racisme blanc ,des plus oppressives aux plus paternalistes .Le noir dit NON aux prétentions du blanc  ,les conservateurs comme les éclairés ,c’est à dire les libéraux   Le blanc n’est plus pour lui la quintessence de tout ce qui est jugé bon ,juste et valable. Le blanc n’est plus la mesure de l’humain

**

La conscience noir cela veut dire que le noir dit OUI  à ce qui en Jésus Christ. Il approuve tout ce que le Christ approuve .Le Christ a dit OUI à la santé .il a guéri les malades. Le Christ a dit OUI à la nourriture .Il a a donné à manger aux foules .IL est  venu dire OUI à l’amour .   La conscience noir rend le noir conscient  de tout ce qu’il est  Elle vit aider le noir à s’aimer lui même  car Dieu l’aime. Le noir doit être fier de tout ce qu’il est parce que c’est noir

**

C’est la réponse  à une situation où les noirs  sont profondément blessés ,humiliés en permanence,  soumis à la deshumanisation , obligés de se mépriser eux mêmes

**

La conscience noir n’est pas forcément  synonyme de pouvoir noire (black power)

Je pense que le pouvoir noir implique l’emploi de la  violence.

La conscience noir ne comporte  pas la violence parmi ses caractéristiques

**

En gros on peut dire que  les non-blancs ont peur des blancs. La conscience  noire dit : « aime les blancs »  c’est-à-dire  aime-les au point de les aider à devenir humains envers les non-blancs et à regarder ceux-ci comme des hommes

**

Le pouvoir que la conscience noire demande à Dieu c’est le pouvoir d’aimer

**

La conscience noir veut la réconciliation mais il s’agit  d’une réconciliation entre les personnes

Quand le blanc qui est au pouvoir parle de réconciliation au  noir sans pouvoir ,cela prouve que le mot réconciliation est compris complétement de travers

**

Le blanc doit donner du pouvoir au noir

L’église  en ce sens se doit de donner l’exemple

Les membres blancs de nos églises doivent  céder la direction aux noirs et accepter  les risques que ceux-ci fassent des fautes ,dans l’espoir qu’ils tireront la leçon de ces fautes

**

Baartman est mort à l’âge de 82 ans en 2015

 

(Chrétiens d’Afrique du sud face à l’apartheid  par A Goguel et P Buis p 154 ss ) 

Afrique du sud : Les Chrétiens et l’Apartheid (1970-1990) selon Bruno Chenu

26 août, 2016

Dans le chapitre 6 de son livre

« l’urgence prophétique : Dieu au défi de l’histoire »

Bruno Chenu

nous donne un bref aperçu

sur l’attitude des chrétiens en Afrique du sud

pendant les années terribles de « l’apartheid »  

**

Les anglicans

L’église anglicane a été le fer de lance de la lutte contre l’apartheid

**

Les calvinistes

La  NGK (église reformée hollandaise) 

justifie théologiquement ce racisme institutionnalisé 

avec des arguments  bibliques

fils de Cham , les noirs étaient  destinés à être les serviteurs des maitres blancs

des arguments historiques

les afrikaners sont venus sauver les noirs

des arguments théologiques

Si Dieu a institué la différence  de couleur entre les hommes …le maintien de cette identité déterminée par la peau semble devoir être considéré comme un principe intangible …la séparation des races est la condition de l’épanouissement national

**

Les luthériens

Cliquez ICI

**

Les catholiques

dés 1939 Mgr Henneman ,vicaire apostolique du Cap avait mis en garde le gouvernement

les droits de l’homme sont inhérents à la nature humaine ,sans tenir compte de la race  ou de la couleur

Cliquez ICI 

dé 1951 Mgr Hurley (1915-1994) évêque de Durban s’était fermement opposé à l’apartheid  

Cliquez ICI 

En 1957 alors qu’une nouvelle loi  est voté pour « ségréger » les églises ,les 25 évêques de la conférence episcopale déclare que

l’apartheid est intrinsèquement mauvais  et antichrétien   

En 1977 le père  Smangaliso –Mkhatshwa   secrétaire  adjoint de la conférence épiscopale est arrêté et banni  pour ses prises de position .Il  sera détenu pour la première fois pendant 4 mois et demi

Cliquez ICI 

 En 1985 l’ Institut de « théologie contextuelle » un organisme œcuménique ,et indépendant des églises rédige le document « Kairos »

Cliquez ICI 

En 1986 a l’occasion de la 20é journée internationale contre le discrimination raciale ,célébrée dans le monde entier  le cardinal Etchegaray ,président de la commission « justice et paix » adresse un lettre publique  à Mgr Hurley  

La même année les délégations de la conférence épiscopale et l’ANC  se rencontre à Lusaka

 

1988 Jean Paul II  lors de son voyage  au Zimbabwe et au Mozambique réitère la condamnation de l’apartheid

 1990 Nelson Mandela est libéré 

Le document « Kairos » rédigé en 1985 par des théologiens contre l’Apartheid

25 août, 2016

Face aux tragédies et aux injustices provoquées par l’apartheid

les théologiens et les évêques d’Afrique  du sud ne pouvaient pas se taire

**

En 1981 est fondée à Johannesburg  un institut de « théologie contextuelle » un organisme œcuménique ,indépendant des églises pour réfléchir  aux problèmes posés par le situation des noirs en Afrique du sud

 C’est l’Institut théologique contextuel qui a été le fer de lance, ainsi que le Conseil sud-africain des Eglises (S.A.A.C.), qui eut trois grands secrétaires : Desmond Tutu, Beyers Naudé et Franck Chikane.

 

Desmond Tutu

anglican ,prix Nobel de la paix

Cliquez ICI 

 

Frank Chikane

né en 1951  

Il est ordonné par son église en 1980

Chikane a été l’ un des principaux promoteurs du document Kairos  

Cliquez ICI 

**

Parmi les personnalités catholiques qui ont participé au document « kairos » on remarque

L’ abbé  Mkhatshwa

Cliquez ICI 

**

et le dominicain Albert Nolan

 devenu par la suite le grand maître de l’ordre des OP

Cliquez ICI         

**

La première des préoccupations de cet institut  était d’abord

l’intolérable souffrance du peuple sud africain ,car ils étaient horrifiés par ce qu’ils voyaient

 « ils venaient  aux réunions avec l’odeur des gaz lacrymogènes dans leur narine (Nolan )

et rejetaient tous  les arguments bibliques utilisés par les chrétiens qui défendaient l’apartheid

 

Il fallait bien reconnaître que l’église  elle même était divisée

Il  y avait maintenant une église blanche et une église noire même à l’intérieure  de la même dénomination

**

Le document kairos

Les auteurs du document expliquent d’abord  le titre du texte

le mot « kairos »  signifie selon le nouveau testament « l’heure de Vérité »

ll est temps

il faut réagir

et vite !

**

Puis les auteurs analysent les trois types de théologie qui ont cours en Afrique du sud

 

La Théologie de l’état

C’est la théologie de l’église reformée hollandaise

qui défend l’apartheid

Elle est raciste et intolérante 

donc hérétique

**

la  Théologie de l’église

Elles est surtout défendue par les églises de langue anglaise

elle recherche la  réconciliation

C’est insuffisant !

On ne peut pas réconcilier le bien et le mal

**

La Théologie  prophétique   

il faut donc un théologie prophétique

un théologie «  hardie et incisive ,qui ose affronter les vrais difficultés »   

 

l’Eglise ne peut pas collaborer avec la tyrannie

En situation de tyrannie, le peuple a le droit moral de résister

Il reste l’impératif évangélique de l’amour des ennemis  .Cet amour se traduira par l’élimination de l’injustice et au bénéfice des opprimés aussi bien qu’au bénéfice  des oppresseurs   

La théologie Chrétienne en Afrique du Sud selon Kaobo Sumaïdi

16 août, 2016

Etienne Kaobo Sumaïdi dans  son livre « Christologie africaine »publié en 2008

nous donne un rapide aperçu sur les convictions de théologiens chrétiens en Afrique  du sud spécialement à l’epoque de l’Apartheid (p 129ss)    

 **

La  conscience noire

En Afrique du sud

la pression des blancs contre le noirs

est si puissante que les noirs en sont profondément perturbés

et arrivent à se considérer eux même comme des sous hommes   

Ils doutent d’eux-mêmes

**

Certains réagissent

et se réveillent

le premier et le plus militant d’entre eux fut Steve Biko  

Ce sera le combat de sa vie

Il en mourra !

**

Steve Biko (1946-77)

Cliquez ICI  

il écrit en particulier

« la conscience noire et la recherche d’une humanité véritable »

Les missionnaires ont  défiguré  les religions des noirs et tout ce qu’ils ont trouvé chez eux  en montrant que les noirs étaient inférieurs .Au point que la présentation du Christianisme a embrouillé les africains dans leur s croyances 

..malgré cela les sud africains ont cru en JC (Kaobo P 211)

 La théologie noire veut décrire le Christ comme un Dieu combattant non comme un Dieu passif qui accepte le mensonge  elle cherche à ramener  le noir à Dieu et à la véritable réalité de sa situation. ! C’est important   Car une forte proportion de chrétiens noirs sont des chrétiens qui nagent dans le bourbier de la confusion engendrée par les missionnaires. C’est donc le devoir de tous les prêtres  et les ministres du culte noir d’assumer la tache de sauver ainsi le christianisme ( p212)

 En Septembre 1977, Biko meurt en détention, Le prêche lors de ses funérailles est assuré par Desmond Tutu, futur Prix Nobel de la paix,

 **

Buthelezi Manas (1935-2016)

Buthelezi, est ancien vice-président de la Fédération luthérienne mondiale ,évêque luthérienne en Afrique du Sud est l’un des grands théologiens africains du 20e siècle,

.Cliquez ICI 

**

Buthelezi nous éblouit !

Plus que quiconque il a compris l’évangile 

il écrit en effet dans « chrétiens d’Afrique du sud face à l’apartheid »

Quoiqu’il en soit ,les blancs ,qu’il le veuillent ou non sont nos frères .nous leur devons non seulement un amour passif ,mais créateur. Cet amour doit s’exprimer par l’évangile que les noirs doivent leur annoncer comme la bonne nouvelle …Dieu est mort dans le Christ pour libérer  le blanc de sa tendance irrésistible d’opprimer les noirs

 le chrétien noir doit se sentir responsable devant Dieu du salut des blancs

Dieu demandera :Noir Où étais-tu quand le blanc  rejetait mon évangile et marchait à sa perte (P216)

Quelle leçon !

**

Cette « théologie noire » qui met au centre la question du racisme

prend ses sources chez les noirs américains en particulier chez James Hal Cone

**

James Hal Cone (né en 1938)

est un  théologien qui écrit en 1969 un livre sur la « théologie noire » ou «  Black Power »

il proclame haut et fort que le Christ est noir

Cliquez ICI 

**

Le Christ noir

La noirceur du christ est à la fois littérale et symbolique 

littérale en ce sens qu’il s’est fait  vraiment un avec  des noirs opprimé prenant sur lui leur souffrances

Le Christ est noir parce qu’il rentre réellement dans notre monde ,là ou se trouvent les pauvres ,les méprisés et les noirs

La noirceur du Christ  n’est donc pas une allégation sur la couleur de sa peau (selon Cone dans P 226)

**

Kairos

En 1985 des théologiens africains rédigent en commun  le document Kairos qui est un défi à l’église

Aucun de nous ne peut rester assis et attendre que les dirigeants de notre église ,ou qui que ce soit d’autre ,lui dise ce qu’il doit faire. Nous devons tous accepter la responsabilité d’ agir et de vivre notre foi chrétienne  dans de telles circonstances ….

**

Il faut réagir

mais dans la non violence 

Le noir a beaucoup souffert de l’emploi de la violence.Il en souffre encore chaque jour actuellement Il voit ce que la violence fait de ceux qui l’utilisent et saitt ce que c’est que d’en souffrir ;Le Christ a dit à ce sujet celui que celui qui prendra l’épée mourra par l’épée ( Baartman)

**

Desmond Tutu écrit

D’abord dire aux noirs que Dieu les aime …car c’est le Dieu de l’Exode, le Dieu libérateur qui est toujours du côte des opprimés .Ensuite s’adresser aux blancs pour leur dire qu’en prenant part à l’oppression ,il détruisent leur dignité humaine ,qu’ils ne sont plus des hommes comme Dieu les voudrait …qu’ils doivent remettre en question leur propre valeurs alors qu’ils oppriment les autres et entassent une masse de biens  matérielles …A la fin le blanc sera devenu une vraie personne ; Le noir aussi sera devenu une vraie personne ,alors la réconciliation pourra avoir lie  (p 220)

« Na komituna » : La malédiction de Cham

15 août, 2016

La pression des blancs contre le noirs

a été si puissante que les noirs en furent profondément perturbés

Les africains en arrivèrent à se considérer comme des sous hommes   

complexés ,maudis par Dieu depuis la fameuse malédiction prononcée contre Cham

considéré par les missionnaires occidentaux  comme l’ancêtre des africains

*Il est en effet  écrit dans la bible (gen 20..26)

. Noé  planta de la vigne. ;;. Il but du vin, s’enivra, et se découvrit au milieu de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le dit à ses deux frères.. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père.. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. Et il dit : Maudit soit Canaan ! qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères !
**

En Afrique du sud

Steve Biko  réagit  

Cliquez ICI  

Il écrit

Les missionnaires ont  défiguré  les religions des noirs et tout ce qu’ils ont trouvé chez eux  en montrant que les noirs étaient inférieurs .Au point que la présentation du Christianisme a embrouillé les africains dans leur s croyances 

..malgré cela les sud africains ont cru en JC (Kaobo ;Christologie africaine p 211)

**

Na komituna

en 1970

au Zaïre

une chanson fit un tabac !

Elle est intitulée « nakomituna »

qui veut dire

« Je me suis toujours demandé »

 

Dieu, je me suis toujours demandé (2 fois)

la peau noire est venue d’où ?

Notre ancêtre premier, c’est qui ?

Jésus, le fils de Dieu est un «blanc»

Adam et Eve sont des «blancs»

Tous les saints sont des «blancs»

Pourquoi ?

**

Tous les anges sont représentés en «blancs»

quand c’est le diable (Satan), on le représente en «noir»

**

D’où vient l’injustice ? (2 fois)…

 

Cliquez ICI 

12