Archive pour la catégorie 'Afrique par pays'

Soudan : La chute d’Omar el Bechir le 11 avril 2019

17 juillet, 2019

 La chute d’Omar

le 19 décembre 2018 :  A Khartoum ,les foules manifestent  contre la hausse du prix du pain

le 22 février 2019 : l’état d’urgence est établi et le  gouvernement est dissous

Le 8 avril 2019 : l’armée  rejoint la foule

Le 11 Avril ,le ministre de la Défense Aouad Mohamed Ahmed Ibn Aouf annonce l’arrestation du président Omar Hassan el-Béchir et la formation d’un conseil militaire chargé d’assurer l’intérim pendant deux ans, période à la fin de laquelle des élections seront organisée

Cliquez ICI

**

La foule ne veut pas de ce « conseil militaire de transition » 

et surtout pas pour 2 ans

Elle recommence donc à manifester

 Cliquez ICI  

**

Alaa Salah,

Les manifestants se veulent non violents

Ils sont pacifiques ….Une étudiante Alaa Salah  qui devient ‘l’icône » du mouvement, 

Cliquez ICI

**

l’ALC

Pendant  des semaines les civils et les militaires vont discuter pour se partager  le pouvoir

mais l’ALC,  l’organe civil en pointe de la contestation, est divisé

Il ya ceux  qui son favorables à un partage du pouvoir avec les militaires,

et ceux qui  refusent toute présence d’un officier.

Cliquez ICI

**

Le  28 mai deux jours de grève générale sont organisés

Cliquez ICI

**

Ce fut fatal

le 3juin les militaires tirent dans la foule !

Cliquez ICI  

Soudan : Confrontations entre les civils et l’armée

16 juillet, 2019

Après la chute d’Omar el Bechir le 11 avril 2019 les civils et les militaires soudanais se disputent le pouvoir tandis que  dans les rues les foules  manifestent

 A la fin du mois de mai , l’Association des professionnels soudanais annonce que les pourparlers sont rompus car les militaires veulent garder tout le pouvoir

**

Le 3 juin

Les militaires  tirent dans la foule ;On compte 130 morts   …Les tentes  dans lesquelles les gens du sit-in vivaient 24 heures sur 24 depuis un mois sont incendiées

Les soldats ont tiré à balles réelles …Ils ont frappés les manifestants à coup de bâtons . Des flaques de sang jonchent le sol. …les lieux ont été totalement évacués.

Cliquez ICI

**

Le FSR  et  le général Hemetti

Ces opérations sont menées par les Forces de soutien rapide (FSR). Il s’agit d’une milice paramilitaire intégrée à l’armée. Elle compterait 40 000 hommes.

Les FSR sont formées de groupes armés divers, notamment les Janjawid qui ont commis de multiples crimes dans la région du Darfour.

Créée en 2013,  les FSR avaient reçu le mandat d’éliminer les rebelles du Darfour. Elles ont mené des opérations de contre-insurrection en 2014 et 2015 en perpétrant des massacres, viols, pillages et destructions.

A la tête de cette force, on trouve Mohammed Hamdan Dagalo, aussi surnommé Hemetti. C’est un ancien officier des frontières, qui a fait partie des Janjawid et qui est aujourd’hui le numéro 2 de la junte au pouvoir.

Cliquez ICI

Au début de la révolte, Hemetti et ses hommes ont participé à la répression. Puis l’officier s’est rebellé contre le président Béchir et a finalement refusé de continuer à attaquer la population, ce qui a été présenté comme un tournant de la révolte.

Aujourd’hui, les FSR ont la mainmise sur la sécurité de Khartoum. Ce sont les forces les plus visibles, les plus nombreuses en ville et les mieux armées. Mi-mai, elles ont été accusées d’avoir tiré sur les civils du sit-in, le cœur de la révolution dans la capitale, faisant plusieurs morts.

Cliquez ICI

**

La communauté internationale réagit

…L’ONU ,L’UA …Tout le monde bouge

Abiy Ahmed le premier   ministre éthiopien qui s’est illustré en négociant  la paix entre l’Ethiopie et l’Erythrée arrive à Khartoum le 7 juin  pour discuter

Cliquez ICI 

en vain !

Cliquez ICI

**

Le 30Juin

C’est le premier appel pour une mobilisation nationale depuis  le massacre du 3juin …les FSR, principaux auteurs de la tuerie, menace la foule

Cette mobilisation est d’autant plus impressionnante que les militaires “ont coupé Internet depuis un mois” dans le pays,. Pour rameuter les foules, les organisateurs ont eu recours “aux textos, au bouche-à-oreille et à des crieurs de rue équipés de mégaphones”.

Cliquez ICI

Ce  mouvement une fois de plus est réprimés  .

les forces de l’ordre tirant des gaz lacrymogènes sur les protestataires à Khartoum pour les empêcher d’atteindre le palais présidentiel. L’agence officielle Suna parle de sept morts et plus de 180 blessés.

Cliquez ICI

**

le 5 juillet

les généraux et les chefs de la contestation sont enfin parvenus à un accord au sujet de la période de  transition

Cliquez ICI  

Belle illusion ! peine perdue !

Le 14 juillet  Le FSR tire dans la foule

Cliquez ICI

Mozambique et les Shebab

15 juillet, 2019

 

L’islam au Mozambique  

Les musulmans sont présents  au Mozambique, sur la côte et dans le nord du pays. depuis longtemps  

 Plusieurs sultanats  existaient avant l’arrivée des portugais ,

mais ceux -ci favorisèrent le catholicisme,

et en 1975, les musulmans constituaient officiellement 13 % de la population.

**

Les musulmans du Mozambique étaient surtout des  soufis, mais entre 1980 et 1990  le Conseil islamique du Mozambique (Cislamo),  créé après l’indépendance par des éléments wahhabites. n’ a cessé de croitre ..

C’est alors que commencèrent des controverses autour des questions de l’alcool, de l’éducation, des codes vestimentaires 

**

Cabo Delgado

En 2014   ,un groupe salafiste, Ansar al-Sunna,   a été créé en 2014 dans la ville littorale de  Mocimboa  de Praia  dans la province de Cabo Delgado, grâce à des islamistes venus de Tanzanie

Cliquez ICI

A Mocimba da Praia, la secte contrôlait deux mosquées et demandait à ses adeptes de ne pas envoyer leurs enfants dans des institutions séculières telles qu’écoles et cliniques. Le groupe veut en effet que la charia soit appliquée.

**

Les attentats 

En octobre 2017,

Cette secte s’est d’abord militarisée avant d’apparaître au grand jour, le 5 octobre 2017. Ce soir-là, une trentaine d’hommes armés lance une attaque contre un commissariat de police et une caserne de l’armée, semant la confusion pendant deux jours dans la ville de Mocimboa da Praia. La police déplore deux victimes. De nombreuses armes et munitions sont volées

.On peut dire néanmoins que l’attaque du 5 octobre n’est pas l’œuvre des chabab de Somalie, ni une attaque de djihadistes venus de l’étranger

Cliquez ICI 

En Mai 2018

 dix personnes ont été décapitées à la machette, le 27 mai, dans deux villages de l’extrême-nord du pays. Pour la première fois en plusieurs mois, la brutalité des assaillants est apparue très crûment aux yeux de tous, tout comme l’ampleur du problème.

D’après la police, les responsables sont les mêmes insurgés islamistes qui, en octobre 2017, avaient attaqué des policiers et assiégé deux jours durant la ville de Mocimboa da Praia. 

Cliquez ICI   

 

Mardi 5 juin 2018

 à l’aube, une nouvelle incursion, plus au sud, a fait sept morts et quatre blessés. Cent soixante-quatre maisons ont été brûlées, « Nous pensons que ce groupe est le même que celui derrière les décapitations du 27 mai.

Cliquez ICI

 

28 septembre 2018

12 habitants d’un village du nord du pays ont été tués et 14 autres blessés

Cliquez ICI

 

7 fevrier 2019

quatre Blessés dans l’attaque d’un convoi du groupe petrolier  Anadarko

Clqiuez ICI

**

Avril 2019

. La violence devient quotidienne

Cliquez ICI

 

Juin 2019

16 morts dont trois soldats dans une embuscade

Cliquez ICI h

**

Les causes de cette radicalisation

Elles ne sont pas uniquement religieuses

mais aussi sociales

comme bien souvent dans  des cas analogues

 « des jeunes sont allés étudier en Tanzanie, au Soudan, en Arabie saoudite. Et une fois rentrés, ils ont commencé à propager leur idéologie, Puis, confrontés au contexte de pauvreté et d’analphabétisme, ils se sont très vite radicalisés. »

Depuis 2010, plus de 5 000 milliards de mètres cubes de gaz ont été découverts au large des côtes, dans le bassin du fleuve Rovuma, qui fait la frontière avec la Tanzanie. Et les multinationales ont choisi Palma, jusque-là un simple village de pêcheurs, pour y ériger les infrastructures qui doivent faire du Mozambique le futur Qatar de l’Afrique.

Enfin, la région est réputée pour les réseaux criminels qui y pullulent, souvent avec la complicité de responsables gouvernementaux haut placés, Drogue, ivoire, pierres précieuses, blanchiment d’argent… La zone est sur la route de tous types de trafics entre l’Asie et l’Afrique du Sud.

Cliquez ICI   

 

Lancement de la ZlECA à Niamey en juillet 2019

11 juillet, 2019

La décision de créer une  Zone de libre échange pour les africains(Zleca )  fut prise en  juin 2015  à  Johannesbourg  lors d’une session de l’Union africaine. Ce  nouveau marché commun  devrait aider les échanges et le développement entre les africains

Plusieurs forums eurent lieu  en 2016  à  Addis-Abeba  et à Abidjan  en lien avec la banque africaine du développement

afin d’organiser  ce marché

 **

En mars 2018, 44 pays sont déjà  signataires lors d’un sommet à  Kigali 

Cliquez ICI

mais   le  Nigeria ,le Burundi, l’Érythrée,  la Namibie et la Sierra leone sont encore hésitants

**

Le vrai lancement de la Zleca eut lieu à Niamey  au Niger entre le 4 et le 8 juillet  2019

Cette réunion  s’est déroulée sous très haute sécurité, car des attentats ont encore eu lieu au Niger le 2 juillet  occasionnant 18 morts 

Cliquez ICI

Presque 12 000 hommes ont été déployés dans toute la ville et la circulation a té coupée dans les secteurs qui accueillent les délégations.

Cliquez ICI

**

Cinquante-quatre pays vont participer à ce marché « historique », qui sera actif d’ici à 2020.

Cette zone réunira  1, 2 Milliards de  personnes

CliquezICI

**

l’instauration de cette zone est en phase avec « l’ agenda 2063 » prévu par LUA

Cliquez ICI

 

Le président  du Niger Mahamadou Isssoufou a rappelé au cours de son allocution tous les avantages de cette zone de libre échange  

Cliquez ICI

Allocution du président Issoufou à Niamey le 7 juillet 2019 :La Zleca

10 juillet, 2019

Le peuple Nigérien est profondément attaché aux valeurs du panafricanisme, valeurs qui ont été portées par plusieurs générations de panafricanistes depuis celle du « retour à l’Afrique » de Marius Garvey

Cliquez lCI  

jusqu’à celle de l’Union Africaine, en passant par celle du premier Congrès panafricaniste tenu à Paris en 1919, en marge de la Conférence de la paix de Versailles,

Cliquez ICI  

**

La Zleca

………l’unité africaine est la seule voie qui permettra d’assurer la renaissance, la dignité et le progrès pour chacun de nos pays et pour l’ensemble du continent.

voilà pourquoi j’ai accepté l’honneur que vous m’avez fait, chers frères chefs d’Etat et de Gouvernement, d’être champion de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf). Ce fut en Janvier 2017 à Addis-Abéba.

 …quinze mois après ma désignation comme champion, 44 Etats signèrent, le 21 Mars 2018, à Kigali, l’accord portant sur la libéralisation du commerce des marchandises et des services ainsi que sur le règlement des différends.

Cliquez ICI

Permettez- moi de féliciter le Président Muhamadu Buhari pour l’adhésion de son pays à l’Accord de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf). Sans le Nigéria, première puissance économique du Continent, il y’aurait eu un goût d’inachevé dans la conclusion de cet accord.

**

Les avantages  de la Zleca

la Zone de Libre Echange Continentale Africaine est une forte contribution à sortir des 84 milles kilomètres de frontières héritées de la colonisation. . En éliminant progressivement les droits de douane sur le commerce intra-africain, elle offre, avec un marché de 1,2 milliards de consommateurs aujourd’hui et 2,5 milliards en 2050, des possibilités commerciales immenses, notamment pour les entreprises africaines.

**

Les accords

L’optimisation de ces effets positifs ne sera obtenue que si les protocoles déjà signés

sur la libéralisation du commerce des marchandises, des services et sur le règlement des différends

 sont accompagnés d’accords, actuellement en cours de négociation,

 sur les investissements, sur la concurrence et sur la propriété intellectuelle.

**

Les dates

les pleins effets de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine, ne seront obtenus que le jour où

l’union douanière (prévue normalement pour 2019),

le marché commun africain (qui doit être en place en 2025)

et l’union monétaire (prévue pour 2030) seront une réalité.

Ils ne seront obtenus que si nous mettons en œuvre la vision, les aspirations et tous les objectifs de l’Agenda 2063.

Cliquez ICI

Notre vision,  est celle d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène internationale ».

.. ;. Comme vous le savez, cette vision et ces aspirations sont traduites en objectifs, domaines prioritaires, cibles et actions à mener à travers des plans décennaux dont le premier est le plan décennal 2013-2023.

**

Les projets phares 

, les infrastructures  occupent une place de choix conformément aux objectifs du plan du développement des infrastructures en Afrique (PIDA). Sans infrastructures routières, ferroviaires, portuaires, aéroportuaires, énergétiques et de télécommunication, la Zone de Libre Echange Continentale Africaine serait une coquille vide.

 il en est de ^me du plan du développement industriel de l’Afrique, car pour l’instant l’Afrique est pauvre de ses matières premières et elle n’en sera riche que le jour où elle sera capable de les transformer en vue de contrôler le maximum de maillons des chaînes de valeur.

 L’Afrique a aussi les terres arables capables de nourrir l’Afrique : c’est l’objectif du plan de développement agricole de l’Afrique.

 La réalisation de tous ces plans et programmes permettra d’élever le niveau des exportations intra-africaine, estimées actuellement à moins de 15% de l’ensemble des exportations africaines alors que les exportations intra-européennes, intra-asiatiques et intra-latino-américaines représentent respectivement 70%, 50% et 21%

 **

la démographie

il faut ’exploiter à fond notre actif démographique en le transformant en dividende économique

par la promotion de l’éducation, la formation professionnelle et technique,  la santé et surtout à travers la création d’emplois notamment pour les jeunes, ce qui nous permettra, du coup, de mettre fin au drame de la migration clandestine que nous connaissons aujourd’hui.

 **

la Paix

Les perspectives sont donc bonnes pour nos pays et notre continent mais les menaces terroristes, les menaces des organisations criminelles ainsi que les conflits intercommunautaires peuvent hypothéquer l’avenir.

.. ;il est urgent de juguler les menaces auxquelles les pays du Sahel et ceux du bassin du Lac Tchad sont confrontés. Il est urgent de sortir de la crise libyenne. Il est urgent de faire taire les armes en Centrafrique et en Somalie.

 ….L’entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine est l’évènement le plus important dans la vie de notre continent depuis la création de l’OUA et sa transformation en Union Africaine.

Cliquez ICI

 

Chimananda Ngozi Adichie

5 juillet, 2019

Chimananda Ngozi Adichie née en 1977 est une écrivaine nigériane

Cliquez ICI

**

Les hibiscus pourpres

Elle écrit son premier roman en 2003

cliquez ICI 

 **

Une histoire unique

En 2009 elle donne une conférence magistrale  sur le danger d’une histoire unique 

quand on ne parle des africains que comme des pauvres qui  se font sans cesse la guerre et qui meurent de faim

et quand on oublie  de raconter ce qu’ils font de bien

Cliquez ICI

** 

Féministe

Depuis 2013, elle est surtout connue en tant que la plus grande féministe africaine

 Imaginez à quel point nous serions plus heureux, à quel point nous serions plus libres d’être nous-mêmes, si nous n’avions pas le poids des attentes du genre,” déclare Chimamanda Ngozi Adichie lors d’une conférence Ted “We should all be feminists”.

Cliquez ICI  

**

Americanah

En 2013 elle publie son best seller Américanah

Cliquez ICI

 **

Une nouvelle génération d’écrivains

 Chimananada Ngozi Adichie fait partie des écrivains  de la nouvelle génération

qui ne parlent plus  des colonies et de l’esclavage

mais qui abordent  les problèmes actuels

 comme le kenyan  Ngugi-wa-Thiongo  qui a publie son roman « pétale de sang »

en  1977

Cliquez ICI

ou comme le nigérian  Chigozie Obioma  dans son roman «  la famille  des pécheurs »  publié en 2015

Cliquez ICI  

 

Chimananda Adichie :Amerikanah

4 juillet, 2019

Ngozi Adichie publie ce roman en 2013 ,10 ans après son premier  roman « l’Hibiscus rouge

Cliquez ICI  

 **

On y  retrouve  les mêmes  thèmes ,la même ambiance

des étudiants qui ne rêvent qu’à partir en Amérique pour étudier

car les professeurs des universités sont souvent en grève    

 **

Ifemelu

L’héroine du livre  ,Ifelemu ,a une mère  « évangéliste »  

A l’église, lorsque venait le temps de témoigner ,sa mère était la première à se hâter vers l’autel (p 58)

Encore lycéenne ,Ifemelu avait un amant très cultivé  Obinze

dont la mère était professeur d’université

Obinze l’admirait parce qu’elle entait différente et s’exprimait franchement (p 83)

**

Sa « tante Uju » elle même étudiante en médecine part terminer ses études en Amérique 

car au Nigeria les universités  sont souvent fermées

et les fonctionnaires étaient tous corrompus

le genre de Nigerian qu’on s’attendait  à voir déclarer sa fortune en liquide dans les aéroports (p 39)

**

A son tour, Ifemelu part en Amérique   

la première fois qu’elle prit le métro ,de Brooklyn ,les paumes moites ,elle marcha dans les rues ,observant tout  … une fille  à la silhouette de sylphide qui courait perchée sur de hauts talons ,sa robe courte flottant derrière elle ,jusque ce qu’elle trébuche  et manque de tomber …,un homme replet qui toussait et crachait suir le trottoir ,une fille tout en noir levant la main pour héler un taxi (p 137)

**

En Amérique les  garçons aiment les maigres

tu es maigre avec de gros seins…S’il te plait je ne suis pas maigre ;Je suis mince  (p 143)

**

La galère

Mais en Amérique  

que de souffrances pour les immigrés noirs ,sans travail, sans papiers 

Ifemelu  est obligé de commettre des actes répréhensibles ,humiliants pour survivre    

elle déprime !

 **

Son amie Gineka lui dit

Au Nigeria  on ne parle pas de dépression mais cela existe…Tu devrait consulter quelqu’un au centre médical …Ifemu lui dit ‘ Ginika merci…sa voix était rauque ..  les larmes lui montèrent aux yeux incontrôlables …’p 183)

**

Le salut

enfin elle trouve un travail au noir comme baby-sitter

puis elle rencontre  Curt  un jeune  blanc, riche ,charmant …le reve !

Avec quelle rapidité  s’était elle  accoutumé à leur mode de vie ,à son passeport tamponné de multiples visas ;..aux draps soyeux  dans les hôtels ( p 227)

**

Le racisme

Cher noir non américain qui a fait le  choix  de venir en Amérique ,tu deviens noir ; Cesse de dire  je suis jamaïcain ou je suis Ghanéen .L’Amérique s’en fiche ;Tu n’est pas noir chez toi .Tu es en Amérique  maintenant (p 249)

 mais Ifemelu a la nostalgie de son pays et entre à Lagos

Le Nigeria devint l’endroit où elle devait être ,le seul endroit où elle pouvait enfouir ses racines sans éprouver en permanence le désir de les arracher et d’en secouer la terre… et naturellement il y avait  aussi Obinze (p 17)

 **

Obinze

Pendant  ce temps là, son ami Obinze  erre en Angleterre et nettoie les toilettes pour gagner sa vie

Tout le monde se moquait de ceux qui partaient à l’étranger pour nettoyer les toilettes ..Obinze  accueillit donc son premier  job avec humour ( p 266)

Chaque fois qu’il voyait un policier …il devait lutter contre son envie de prendre ses jambes à son cou (p 289)

** 

Il retourne donc à  Lagos , et réussit  enfin  à s’en sortir

Devenu très riche ,il se marie

 **

Les retrouvailles

enfin Ifemelu et Obinze se retrouvent

Il y eut un moment ou le ciel bleu chavira ,un moment de stupeur pendant  lequel  aucun des deux ne surent que faire ,lui marchant verselle  ,elle figée  plissant les yeux …ils tombèrent dans les bras l’un de l’autre (p471)

 Elle ne voulut pas pleurer  c’eut été ridicule de pleurer après si longtemps ,mais ses yeux  se remplissaient  de larmes ,un poids lui contractait la poitrine …(p 484)

 Beaucoup plus tard , il vint enfin la rejoindre

Ciel, dit elle, enfin Entre  (p523)

Chimamanda Ngozi Adichie : l’Hibiscus pourpre

3 juillet, 2019

ce roman publié en 2004 raconte l’histoire d’une famille nigériane très catholique

**

Le père:  Eugene

cet homme ressemble à un riche bourgeois

de la haute société occidentale  

un chef d’industrie  

qui a plusieurs usines

et une très belle maison secondaire ,loin de la ville

entourée d’un beau jardin ou seront plantés des hibiscus pourpres

et clôturé par une belle grille

**

Un bon catholique qui va à la messe, communie , donne aux pauvres

Exigeant il  veut que sa fille Kambili et son garçon Jaja soient les premiers en classe

et les frappe quand ils échouent

**

kambili et Jaja sont terrorisés

 c’est l’ enfer

pas d’amour

pas de tendresse 

des coups

des tortures

 **

une religion dur pour des purs

 une religion sans amour

celle qui a souvent été enseignée par les missionnaires venu d’Europe  

et qui ont fait dire  par les théologiens africains

Vraiment ces europeens n’ont rien compris à l’évangile  

 **

Tata Ifeoma ,la sœur d’Eugene

la tante des enfants Tata Ifeoma est  professeur d’université

au Nigeria  

croyante aussi  

elle  va aussi  à la messe

mais elle a compris que l’évangile  est amour

 **

Ses enfants sont joyeux ,farceurs, heureux

ils sont surpris et décontenancés par la tristesse profonde de Kambili et Jaja

Tata ifeoma va tout faire  pour sauver son neveu et sa niece

avec l’aide d’un jeune prêtre

qui lui a compris l’évangile de l’amour 

 **

mais chez tata Ifeoma c’est une autre sorte de détresse que l’on rencontre

son université tombe en ruine

dans un Nigeria mal gouverné  par des gens corrompus

Il n’y a plus d’eau ou d’électricité

Les professeurs sont en greve

**

Le grand père

le pére d’Eugene est un païen

Eugene le maudit

Tata Ifeoma le respect profondément

et reconnaît en lui toute les sagesse des ancêtre 

**

NB  

Le temps des romans sur la colonisation est terminé

dorénavant les écrivains africains se penchent sur ce qu’ils vivent maintenant

**

Le père Eugene à beaucoup de points communs avec le père des « pecheurs »

écrit par le Nigerian  Chigozie Obioma   ,publié en 2015

Cliquez ICI   

 

Véronique Tadjo : A vol d’oiseau

12 juin, 2019

Véronique Tadjo est né en 1955

Cliquez ICI

Véronique est une femme qui regarde le monde avec tristesse et beaucoup d’amour

**

A vol d’oiseau

Quelques citations de ce livre écrit en 1992 ,suffisent pour le comprendre et l’aimer 

si tu veux aimer

Fais  le

jusqu’au bout du monde

sans faux détours,  à vol d’oiseau

 

Si tu peux supporter la pourriture que tu seras sous terre  ou si tu peux dire :

 « Je  ne veux pas pourrir, ,brûlez moi ! »

 alors tu feras bourgeonner des fleurs de liberté  (p2)

 

il faut entendre la voix se ceux qui se taisent avec des mots qui sortent de terre  (p15)

 On doit vivre un siècle crasseux :.Il mendie  parce qu’il est albinos  

…On doit vivre un siècle mal à l’aise (p21)

**

avec parfois  une triste ironie  

quand elle aborde les problèmes e l’Afrique 

C’est vraiment un siècle qui baisse la tête ;On traite nos ainés d’impuissants et on nous accuse d’être  des choses  molles »….c’est une question d’infrastructure et des superstructure   …même l’amour a du mal à féconder  (p 29)

 je pense aux gangsters d’Abidjan, aux voleurs de Bouaké ,aux bandes organisées de Korhogo ….les pluies torrentielles viendront avec le son des mitraillettes et le roulement de tambour des bottes militaires(p 65)

 

Est elle croyante ?

Est elle chrétienne   pour parler avec tant de chaleur

de  l’amour et de la douleur ?

je lève les yeux au ciel  et remercie les dieux de m’avoir rendu si féconde :j’ai accouché de l’espoir (p 36)

Tandis que son ami est en train de mourir ,  un homme voulut hurler

Alors, il pria ,il se mit à genoux et pria ;Il y avait si longtemps !  L’âge où les paroles simples  pouvaient calmer la peur…De ses prières  d’enfants ,il avait gardé une grande nostalgie….. ; Que ferons nous dans cette ville abandonnée au désespoir et aux incroyants   (p 39)

la ville était brillante de lumières et d’envies ,mais il suffisait  de faire un pas pour rencontrer la boue et la saleté …le plus grave  c’était que les habitants avaient  perdu la foi .On parlait de liberté et de changement mais  c’était des paroles inutiles  (p70)

**

Autres livres

En 2000  Véronique Tadjo  écrira après le génocide du Rwanda

« A l’ombre d’Imana » avec les sous titre « voyage au bout du Rwanda »

en se souvenant du «  voyage  au bout de la nuit » de Celine  

Elle est  meurtrie 

mais elle n’a pas la  haine qui ronge Celine    

Cliquez ICI

En 2010

Elle écrit « loin de mon père »

où elle aborde les problèmes parfois douloureux engendrés par le métissage

 On y retrouve souvent les mêmes mots ,les mêmes phrases que dans « A vol d’oiseau »

Elle se répète   !

Cliquez ICI 

Véronique Tadjo : Loin de mon père

11 juin, 2019

Ce roman de Véronique  Tadjo a été  publié en 2010 aux edt « Actes du sud »

 **

Nina est une métis

sa mére  française ,une artiste , est décédée depuis un certain temps 

son père ivoirien ,un docteur ,vient de mourir 

**

Nina qui vit en France revient donc en côte d’ivoire

pour organiser l’enterrement de son père

**

Elle apprend avec stupeur que son père,

un notable ,un riche docteur, respecté

menait une double vie

D’une part avec son épouse officielle, une française

d’autre part une vie cachée  de polygame ,à la manière de ses ancêtres

**

Nina apprend ainsi ,peu à peu qu’elle a plusieurs frères et sœurs ,de femmes différentes 

C’est une déchirure 

elle était vraiment loin de son père

**

Véronique Tadjo

aborde tous les problèmes engendrés par le métissage

du combat  entre 2 traditions opposées

Les funérailles elle mêmes  sont ambiguës

d’une part on imite les « blancs »en offrant des fleurs et en suivant le corbillard

d’autre on respecte les coutumes imposées par les anciens

**

Etre métisse est ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau ,marcher sur une corde raide ….

Toute ma vie j’ai louvoyé ,négocié ,feinté ;J’ai caressé dans le sens du poil ,courtisé l’acceptation attendu, la reconnaissance…Toute la vie j’ai tenté de faire preuve de bonne volonté ,pour être entendue  …Etre multiple ,être une. Des deux coté à double tour p 126

**

Mais le métissage ne serait il pas un richesse ?

Nina ,après l’enterrement

est heureuse d’avoir tant de frères et sœurs

a d’avoir enfin rencontré son père

elle pensera qu’elle l’aimerait toujours p189 

1...34567...54