Archive pour la catégorie 'RDC Congo'

La faillite de la Gécamines en RDC

1 janvier, 2018

La Gécamines, ou Société générale des carrières et des mines

C’est un monde

un état dans l’état

un empire caché

un repaire de mafieux !

le sang de la RDC qui s’écoule

et la mort de tout un pays qui s’ensuit 

**

Cette société fut créée en 1966 pour  exploiter du cuivre (=Cuivre est à l’origine du mot Katanga )

Il ya  aussi du  cobalt ,cuivre ,cobalt ,Zinc Nickel et un peu d’uranium

Elle a été la principale source de revenus du pays, avec jusqu’à 368 millions de dollars versés en impôts, taxes et droits divers en 1981

**

A partir des années 1990  ,c’est le commencement des magouilles des manœuvres frauduleuses

le personnel est payé avec retard , ..les avantages acquis…les pensions alimentaires…sont supprimés  et peu à peu du  personnel est licencié

et l’Etat est privé d’une partie de ses recettes fiscales .

**

Des hommes sans scrupules

En 2010,   Albert Yuma Mulimbi en devient le président

Cliquez  ICI 

**

Où sont donc passés le  milliard et demi de dollars engrangés par la Gécamines entre 2009 et 2014.

 5 %, à peine, du pactole a été reversé au Trésor public.

**

La Gécamines est devenue  la « vache à lait » des politiques.

des politiques qui ont besoin d’argent pour faire leur campagne électorale  promettent de céder des concessions de la Gécamines  .Des sociétés  privées, des multinationales , des chinois ..  deviennent ainsi propriétaires  de concessions de plus en plus grandes au détriment de l’Etat

Ce fut le cas de l’ami personnel du président Kabila, l’Israélien Dan Gertler,

Cliquez ICI

**

..Combines ..Combines  d’hommes politiques corrompus

de telles combines eurent lieu lors  des élections  en 2006, en 2011 et 2016-2017,

**

Les esclaves

Les pauvres eux mêmes tentent  d’avoir une petite  part du gâteau

 mais a quel prix !

Cliquez ICI

Kalev Mutondo : Responsable du renseignement en RDC

31 décembre, 2017

Kalev Mutondo  est l’administrateur général de l’Agence nationale de renseignement (ANR), la  gestapo de la RDC  ,le chef des « tontons macoutes » du Congo 

Cliquez ICI
**

C’est sans conteste l’un des hommes les plus craints de Kinshasa

Criminel de guerre présumé il est accusé  par l’Union européenne d’avoir « planifié ou dirigé des actes qui constituent de graves violations des droits humains en RDC »,. Il est prêt à tout pour rester  à la tête d’une sorte d’Etat parallèle au service du régime de Kabila

« Ma mission est de protéger les institutions de la République, dont fait partie le chef de l’Etat. 

**

Le Kasaï

depuis 2016 il a fort à faire au Kasaï

cliquez ICI       

**

Une équipe menacée

En décembre 2017 Kalev et son équipe sont vraiment sous tension alors que l’opposition compte chasser Kabila le 31 décembre

**  

Mort d’un collègue de Kalev

Mr Binene,  directeur  de  la cellule des écoutes téléphoniques à l’ANR. est  mort des suites de surmenages et d’hypertension. le 16 dec 2017

À force de travailler pour Kalev jour et nuit, sans repos, il a fini par craquer!…Kalev aura du mal à lui trouver un remplaçant

**

Les sanctions

En outre Kalev et son équipe sont aussi menacé par des sanctions internationales

 L’union Européenne

le 11 decembre ,l’UE a décidé de prolonger les sanctions contre 16 responsables du régime Kabila, dont

le directeur de l’Agence nationale de renseignement, Kalev Mutondo.

Les Etats Unis

Le m^me mois  les États-Unis ont élargi les sanctions visant Kalev Mutondo, chef des services de renseignements. 

Dan Gertler ( né en 1973 ) et le pillage des mines en RDC

30 décembre, 2017

Les congolais le savent ..toute la richesse de la RDC est volée ,au profit  des grands du pays  avec l’aide de  négociateurs  hors pair

**

Le premier  étant Augustin Katumba Mwanke

mais celui-ci est mort en 2012 au cours du crash d’un avion

Cliquez ICI 

 **

Le deuxième est Dan Gertler  un ami de Mwanke

le fils d’un diamantaire juif  

Arrivé en RDC à l’âge de 22 ans

il échangeait des diamants contre des armes lors de la guerre du Liberia

et faisait la navette entre l’Angola ,le Liberia ,L’Inde et Israel pour acheter et vendre des diamants.

**

Il rencontre Laurent Désiré Kabila  qui avait alors besoin d’argent et d’armes  pour attaque la capitale de Mobutu  Dan Gertler  lui en donne 

et plus tard ,Laurent  devenu président, donne à « Dan » un quasi-monopole sur les diamants.

**

En 2001 Laurent Kabila est assassiné. Le  fils Joseph  prend le pouvoir

et les combines continuent . Dan et Joseph sont 2 vrais larrons

Dan est présent ,le  jour du mariage de Joseph

*

Gertner  continue à prospérer  

On ne sait pas trop comment !

Il faut être malin pour comprendre

tant ses combines sont complexes et vicieuses

Il s’en met  plein  les poches

lui et la famille des kabila dont Zoe le petit frère de Joseph

Cliquez ICI   

**

Gertner fouine partout

il vampirise   dans le cuivre ,le  fer, l’or, le cobalt, l’agriculture, la banque et le pétrole.

 En 2012, Dan Gertler possédait via ses sociétés 9,6 % de la production mondiale de cobalt*

Cliquez ICI

**

La Gecamines

Ou est donc passé tout l’argent de la Gecamines ? 

Cliquez ICI 

**

Katumbi 

Gertler est aussi un ami de katumbi ancien gouverneur du Katanga et le leader actuel de l’opposition à Kabila

Cliquez ICI  

Kabila se méfierait  il maintenant de  Gertner à cause de cette amitié ?

**

En tous les cas ,Donald Trump a décidé  de geler  tous le avoirs de Gertler là où il lui était possible de le faire

Cliquez ICI

**

On comprend la colère des congolais même s’ils parlent en lingala

Cliquez ICI  

Les troubles en RDC depuis décembre 2016

30 décembre, 2017

 

Le 19  décembre 2016,

au terme du second mandat du président  

les pourparlers entre la Cenco (Rassemblement des évêques de la RDC) 

et les partisans du président Kabila n’ont pas abouti

Cliquez ICI :

**

L situation politique s’est brusquement tendue,

les opposants qui font  entendre leur voix, sont  aussitôt confrontés à une répression violente.

 L’ONG HRW dénombrait une trentaine de morts dans cette seule journée.

**

Samy Badibanga

Kabila  cède un peu .Il  promet de donner sa démission à la fin de 2017  

et  nomme un nouveau gouvernement avec des ministres  de l’opposition dont le premier ministre  

Samy Badibanga qui était un membre du parti de l’opposant historique Etienne Tshisekedi,

Cliquez ICI 

**

Kalev Mutond

Cependant le responsable de l’Agence nationale de renseignement (ANR) ,une terreur.. avait conseillé au président d’employer la force

Sa résidence à Kinshasa, fut donc attaquée par un commando. dans la nuit du 14 au 15 décembre 2016,

Cliquez ICI  

**

Qui donc ?

Qui donc a pu être à l’origine de cette attaque ?

Est ce l’armée ou la police, ?

car les membres de ces 2 corps ont des avis partagés sur Kabila

Pire !la Garde républicaine, composée de 15.000 hommes bien entraînés et armés et  réputée loyale au Président Kabila, pourrait ne pas le soutenir de façon unanime en cas de conflit

Cliquez ICI

**

2017

Un an plus tard,  en décembre 2017 ,Kabila n’a toujours pas donné sa démission

et il semble écouter les conseils de Kalev Mutond  

On dit qu’il recrute  des anciens rebelles du M23 pour  mater les émeutes populaires

Cliquez ICI

**

les responsables des massacres dans le Kassaï seraient  les « bana mura » ,une milice

“Les Bana Mura ?. C’est le nom donné à la garde présidentielle de Joseph Kabila.” ..Tout le monde les connaît à Kinshasa. Ils sont bien armés et bien mieux habillés que les autres militaires”,

.. C’est une armée dans l’armée. Ils ne sont pas qu’à Kinshasa mais partout où le président et sa famille disposent de biens à protéger. Si les Bana Mura sévissent au Kasaï, comme le disent les réfugiés et comme l’a annoncé le haut-commissaire aux droits de l’homme, il ne faut pas chercher qui est derrière”,

Cliquez ICI

**

et cette année ce n’est  pas la maison de Mutond qui fut attaquée mais bien une maison de kabila qui fut brulée la nuit de Noel

Cliquez ICI

**

Il semble que l’église catholique soit elle même menacée

En mars 2017 à Kananga ,des miliciens  avaient fait irruption dans le collège Saint-Louis, chassant les élèves. Cette fois, ce sont les sœurs de la Charité et les sœurs carmélites qui ont été chassées de leur couvent. Les locaux ont été saccagés, croyaient savoir les sœurs. Beaucoup de tensions autour des propriétés de l’Eglise. Depuis quelques jours, des tracts et des SMS menacent de les attaquer

Dans le diocèse, certaines cibles se sont révélées inattendues : églises, couvents, hôpitaux… six paroisses détruites. Même la cathédrale a été attaquée, le 30 mars. Les trois couvents et la sacristie ont été mis à sac. Les prêtres sans paroisse du Kasaï ont rejoint le million de personnes déplacées par le conflit

Cliquez ICI

 Dune façon générale l’eglise ne cesse de  condamner ces violences

Cliquez ICI 

 

 

Le Kasaï en RDC

28 décembre, 2017

Les Lubas 

Cette province fut celle des Lubas au passé prestigieux

celle des artistes qui nous ont laissé des chefs d’oeuvres  

cliquez ICI 

**

Mbuji-Mayi  

la ville du diamant

Cliquez ICI

Mbuji-Mayi est la première des villes congolaises, à obtenir le statut de ville après l’indépendance du Congo,

Ce fut une ville riche grâce au diamant

mais elle est devenue un ville pauvre mal entretenue 

reservée pour pour les exclus ,les indésirables   

**

Mgr Tshibangu

il était évêque auxiliaire de Kinshasa

mais il fut mais au placard et envoyé par Jean Paul 2 à Mbuyi-Mayi

sans doute parce que le pape n’appréciait guère ce théologien  qui prônait une « théologie Africaine »

Cliquez ICI

**

Albert Kalonji

Il a voulu y établir la capitale d’un nouvel état à l’heure des indépendances

Cliquez ICI

 **

Kananga

la ville du gouverneur

anciennement « Luluabourg », Kasanga  est  la capitale du kasaï-Central  

Cliquez ICI

 **

La ville d’ Étienne Tshisekedi (1932-2017 )

l’éternel opposant aux Kabila

Cliquez ICI

**

Une ville paisible mais ravagée depuis aout  2016  par des vagues de violence  

Cliquez ICI

La violence au kasaï depuis Aout 2016

27 décembre, 2017

Le kasaï  

Cette province de RDC était une province paisible  mais depuis le mois d’Aout2016 , le Kasaï  connaît  une période de violence  sans précédent  qui a fait selon l’ONU plus de 4000 morts et fait fuir 1,3 million de personnes.

**

L’assassinat du Kamwina Nsapu

Tout a commencé le 12 août 2016 dans la ville de Tshimbulu,, dans le Kasaï-central  avec l’assassinat du chef coutumier Kamwina Nsapu.

Cliquez ICI

**

 » L’assassinat du chef coutumier Kamwina Nsapu est venu exacerber les crises latentes qui existaient au sein de la population vis-à-vis de l’autorité provinciale et du gouvernement central….

 » Au delà des troubles des années 60, de la sécession Kasaïenne qui a mis un temps, le Kasaï  n’avait plus connu de trouble majeur et les gens vivaient plutôt calmement. Actuellement, on est en train d’assister au Kasaï aux mêmes méthodes que ce qui se passe dans le Kivu, dans l’est de la RDC. Il y a même beaucoup d’officiers venus au Kasaï  pour mettre de l’ordre. Et au lieu de remettre de l’ordre, on assiste plutôt à une multiplication des foyers. »

**

Les autorités congolaises ont fini par engager des discussions avec les miliciens Kamwina Nsapu,

 Le nouveau chef coutumier Kamwina Nsapu a dès sa prise de fonction  a lancé un message de paix à toute la population du Grand Kasaï, et a appelé toutes les parties au calme.  il qualifie de « bandits », ceux qui utilisent le nom de son père pour commettre des crimes de toutes sortes dans le Kasaï.  cet appel au calme resté jusqu’à  là   lettre-morte. (Christian Géraud)

** 

Meurtre des 2 experts de l’ONU

l’ONU envoie  donc 2 journalistes pour enquêter et connaitre les origines de cette violence  

mais ces 2 journalistes sont à leur tour assassinés en mars 2017  

Cliquez ICI

**

Qui a tué les reporters ?  Les miliciens kamawina Nsapu ou les soldats de kabila ?  

Qui sont à l’origine des  42 fosses communes ?

Qui a tué 3200 civils ?

Pourquoi  plus d’un million d’habitants ont dû fuir ?

Cliquez ICI  

**

Pourquoi  les autorités congolaises étant elles-mêmes accusées d’usage excessif de la force,  s’opposent elles   à une enquête internationale

il faut  aussi enquêter sur des exécutions extra-judiciaires, des actes de tortures et des violences sexuelles faites par les forces armées congolaises,…le recrutement d’enfants soldats par des groupes de miliciens

**

Ce qu’en dit le ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba

Cliquez ICI

**

Les rapports officiels  

 Dans un rapport publié vendredi 4 août  2017 à Genève, le Haut-commissariat aux droits de l’Homme pointe la milice Bana Mura comme étant responsable d’une série d’attaques, ayant entraîné la mort d’au moins 150 personnes au Kasaï, dans le centre du pays. Le document fait également état de 251 exécutions sommaires.

**

Selon un rapport de la FIDH du 20 décembre 2017

La cruauté des exactions commises laisse peu de doute sur l’objectif poursuivi : terroriser, détruire et faire fuir les populations Luba, accusées d’être complices des crimes commis par la milice Kamuina Nsapu et de soutenir l’opposition au régime de Joseph Kabila.

Une liste d’au moins 50 noms de présumés responsables des crimes commis sur ce territoire a notamment été établie par nos organisations. Y figurent des éléments de l’armée, de la police et des renseignements, des membres de la milice Bana Mura, des chefs coutumiers locaux, des représentant.es de la majorité présidentielle et de ’administration congolaise.

Cliquez ICI

**

 La famine

conséquence de cette violence

Avant même le déclenchement des violences, les provinces du Kasaï étaient parmi les plus pauvres de la RDC. mais depuis le début des conflits la situation est devenue catastrophique  

3,2 millions de personnes  manquent désespérément de nourriture,.

En Fin 2017 ,Le PAM a secouru  42.000 personnes en septembre , 115.000 en octobre, 225.000 en novembre. 13.500 enfants ont reçu des aliments enrichis spéciaux.

La faim ne met pas seulement des vies en danger, elle force les gens à la prostitution et augmente le risque de violence sexuelle,… Les partenaires du gouvernement doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour épargner au Kasaï le genre de catastrophe humanitaire qui dure depuis des décennies et qui sévit dans d’autres régions de la RDC »a souligné M. Jibidar.

Cliquez ICI 

Les fraudeurs du Sud Kivu

26 décembre, 2017

 

Bukavu

capitale du Sud Kivu où logeait le gouverneur belge qui régentait le Rwanda ,le Burdini et le Sud Kivu   

Cliquez ICI

** 

Le gouverneur :Marcellin Cishambo

né en 1956  il devient gouverneur du sud Kivu ne 2010

une éminence grise à la barbe blanche  

D’où vient il ?

On ne sait  pas trop !

**

En tous les cas il est un homme très proche du président kabila et devient son conseiller en 2006

Depuis 2010  il est  gouverneur du sud kivu mais il  continue a rencontrer régulièrement Joseph Kabila ;Il passe du reste plus de temps à Kinshasa que dans sa province

Pour quelle combine ?

Il y a tant de richesses du côté des mines du Kivu …  

En tous les cas, il est puissant .Il suffit de le voir se pavaner au milieu de ses courtisans qui s’inclinent  devant  lui

Cliquez ICI  

**

Déjà en 2015 le parlement provincial porte plainte contre lui

En 2017 les plaintes s’accentuent

« Les routes sont délabrées. Le pays ne progresse plus ,  les écoles et les hôpitaux sont en difficultés, les salaires des agents ne sont plus  payés ».

Cliquez ICI 

En juillet 2017 il est évincé

**

Christopher Safari, un des initiateurs de la pétition contre Marcellin Cishambo,  déclare

« Marcellin Cishambo se considérait comme un invincible et éternel. Il a géré la province de manière chaotique, il a pillé les biens de la province jusqu’à l’endetter. A l’heure où nous parlons, la province a un compte déficitaire de plus de 900 millions de francs congolais et tout cela par sa mauvaise gestion…

..il a  détruit les maisons des gens sous prétexte de construire une route, mais comme paradoxe, il n’a pas indemnisé les victimes ; ce qui est un autre problème. Donc, il a voulu résoudre un problème en en créant un autre plus compliqué.

**

N’a t il pas aussi été un prédateur…un parrain de  Kayonga ?

**

 Abbas Kayonga

Ancien officier, il est nommé coordinateur de la cellule antifraude dans le Sud-Kivu..

En fait, il  est le plus grand des fraudeurs

En tout impunité ,il vend  des minerais à des Rwandais

 Certaines autorités de Kinshasa  le savent

 mais ils en profitent

Le gouverneur du sud Kivu Marcellin Chishambo, l’aurait même  parrainé.

Abbas Kayonga, le grand fraudeur qui a toujours servi les intérêts du Rwanda et de l’ancien gouverneur Marcellin Chissambo …. « Des camions de minerais traversaient ainsi vers le Rwanda frauduleusement, sous la bénédiction du coordonnateur de la Cellule de lutte contre la fraude minière »

**

Dés que Chishambo fut remplacé le nouveau gouverneur  démit Abbas Kayonga qui se réfugia dans sa maison fortifiée  gardé par 40 gardes

Il se rend le 5  novembre  2007 

Cliquez ICI

Nous avons découvert qu’il possédait tout un arsenal chez lui. Pour le moment, il est arrêté avec neuf personnes

**

Le docteur Mukwege

La ville de Bukavu est connu pour ses truands

mais cette ville a aussi ses héros

Ainsi Le docteur Mukwege  ,le médecin des femmes violés  si nombreuses en ces zones de conflit

Cliquez ICI

On a voulu  plusieurs fois attenter à sa vie

il en réchappa  

mais dernièrement en 2017 , un autre docteur qui travaillait  avec lui fut assassiné

Cliquez  ICI

**

mais il ya aussi ,une communauté catholique vivante

Cliquez ICI

et même une université

Cliquez ICI

 

Le Nord Kivu en RDC

25 décembre, 2017

Le Nord-Kivu est une province de la RDC ,

Cliquez ICI

**

La capitale : Goma

Cliquez ICI

**

Les conflits

Depuis plus  de vingt ans, les combats sont incessants pour le contrôle des terres, des richesses minières et du pouvoir terrorisent la population.

Cliquez ICI

**

La ruée des rapaces  

Les rapaces viennent du Monde entier

d’Afrique ,d’Amérique d’Europe

Ce sont des multinationales

ou des particuliers  

y compris des officiers de l’armée congolaise

qui pillent sans vergogne toutes les mines des environs  

Cliquez ICI

La Commission nationale de la lutte contre la fraude minière (CNLFM) au Nord-Kivu accuse de «hauts gradés de l’armée » d’abuser de leurs positions pour faire libérer des militaires et des civils détenus pour trafic illicite des minerais au Nord-Kivu.

**

Les mafieux

 Cliquez ICI

Les conflits dans le Nord et le sud Kivu

24 décembre, 2017

Le fantôme du génocide rôde toujours à l’est de la RDC

Cela fait  30 ans et plus

et cela dure..  dure…n’en finit pas

en Ituri, au nord et au sud du kivu

à Beni ,Goma Bukavu  

 **

Un fantôme qui n’en finit pas de tuer  

de tuer , de blesser , de diviser , de violer

Les alliances se font et se défont au grés des victoires ou des échecs

au grés des intérêts 

Les tutsis contre les hutus qui ont fui le Rwanda ou qui sont originaires du Congo  

**

Les forces en présence 

Le FDLR (Force démocratique de libération de Rwanda ) regroupant  les rebelles hutus rwandais est dirigé par des anciens responsables du génocide (membres des milices Interhamwe )

le CNDP  Congrès national pour la défense du peuple) dirigé par Laurent Nkunda, General tutsi congolais

Cliquez ICI

Cette force est dissoute en 2009 et  se reconstitue avec un nouveau chef en 2012  sous le nom de M23

Cliquez ICI

La FARDC (Force armée de la RDC )

L’armée régulière de la RDC  elle même souvent divisée et corrompue plus occupée à s’emparer des minerais  qu’à défendre le peuple

et de multiples milices locales  qui en l’absence d’une armée protectrice  se mobilisent pour défendre un village ,une ville ,une vallée

**

La Monusco

Au milieu de tous ces groupes  circule la Monusco impuissante qui sert à rien  

clqiuez ICI  

..mais qui sait !

la  Monusco reste peut être uniquement pour protéger des intérêts de personnes corrompues

dans ce cas elle ne sert à rien

  

Les causes de ce chaos

Ce fut évidemment une conséquence directe du génocide au Rwanda

mais en plus  des vampires profitent de la situation et continuent à mettre la région « à feu et à sang » pour pouvoir piller les minerais divers dont le Coltrane

**

En 2017  un nouveau fléau est apparu  

ce sont  les islamistes qui arrivent, dit on, de la somalie

les fameux shebabs ,plus ou moins en lien avec Daech  

Cliquez ICI 

Nord Kivu :Laurent Nkunda né en 1967

24 décembre, 2017

Ce tutsi de nationalité congolaise était psychologue . Devenu pasteur pentecôtiste il  semblait tout  à fait respectable  

En 2006 Laurent Nkunda  fonde le FDLR (force démocratique de libération   du Rwanda )

et occupe un territoire grand comme la moitié du Rwanda  au nord de Goma

à la frontière de l’Ouganda et du Rwanda

Cliquez ICI 

**

Pour administrer la région du Kivu qu’il occupe

Il établit « Le Congrès national pour la défense du peuple » (CNDP)

**

2007 Rebelle

il va et vient

tantôt rebelle

tantôt  intégré dans l’armée congolaise

Rebelle et tutsi  ,il combat  les hutus qui se trouvent au nord Kivu

en 2007 Congolais ,il rejoint les  Forces armée de la RDC  à la suite de négociation à Kigali

**

2008 Gendarme

en  2008, il se rebelle  de nouveau et emmène  ses troupes à quelques kilomètres de Goma à fin octobre

En tant que congolais  il agit comme  un  « gendarme » en s’opposant à l’entrée de la Chine en République démocratique du Congo (RDC) pour l’exploitation des ressources minières .

«  depuis que le gouvernement de Kinshasa a signé un contrat d’un montant de 9 milliards de dollars avec la Chine…Nkunda a  prévenu qu’il ne s’arrêtera pas tant que Kabila ne négociera pas et ne dénoncera pas ses contrats avec la Chine »

**

2009 prisonnier

Le 23 janvier 2009,  on apprend avec surprise

que  Laurent Nkunda  s’est fait  surprendre

il est prisonnier  au Rwanda !

Cliquez ICI

 **

Ntaganda

Nkunda est rejoint  par Ntaganda  dit « le terminator »

Celui-ci entre en dissidence contre son chef Laurent Nkunda

et participe  semble t il à la neutralisation de ce dernier

Cliquez  ICI 

**

Accord du 23 mars

En 2009 suite à l’accord du 23 mars

Cliquez ICI 

Ntaganda  est promu général dans l’armée congolaise et commande à Goma jusqu’à 50.000 soldats,

 qui sont pour la plupart d’anciens rebelles. Il est surtout connu pour son caractère impitoyable et la liste de  ses crimes présumés est longue

En avril 2012, il aurait  de nouveau déserté  emmenant avec lui jusqu’à 600 soldats lourdement armés.

**

2014 De retour

Laurent Nkunda, ex-leader du CNDP, est évoqué officiellement dans les tractations entre les autorités congolaises et la rébellion du M23.

Ce n’est pas une surprise. Le M23, créé en avril 2012, n’est que le « copié-collé » d’un autre rébellion, le CNDP, qui a explosé en plein vol en janvier 2009 avec l’arrestation de son patron, Laurent Nkunda. L’actuel chef militaire du M23, Sultani Makenga, était le bras droit de Nkunda au CNDP et la plupart des responsables actuels de la rébellion sont des « nkundistes historiques » 

**

En 2017 Nkunda se cache chez les gorilles

Cliquez ICI

123456