Archive pour la catégorie 'RDC Congo'

Le Mouvement du 23 Mars (M23) au Kivu

22 décembre, 2017

En 2009 le général Laurent Nkunda ,chef du  le CNDP ( Congrès national pour la défense du peuple) est fait  prisonnier  au Rwanda

un traité est alors  conclu le 23 mars entre le CNPD et la RDC

les rebelles rentrent dans le rang et et sont intégrés dans l’armée regulière

Ok !

mais les rebelles ont des habitudes

ils pillent ,ils trafiquent et profitent de leur position dans l’armée pour controler le trafic des minerais

Ils sont donc expediés dans d’autres régions du Congo

**

En 2012 considérant  que le traité du 23 mars n’est pas respecté,ils se mutinent de nouveau  

le colonel Sultani Makenga créait le mouvement du 23 Mars ou M23, en référence à la date de l’accord.

Cliquez ICI  

En novembre 2012 ils occupent Goma

Clqiuez ICI

**

En  octobre 2013, les forces congolaises  lancent une offensive avec des moyens lourds et  chasse les combattants du M23 des dernières positions qu’ils occupaient dans les montagnes du Nord-Kivu, à la frontière du Rwanda et de l’Ouganda. Les pertes sont selon l’armée congolaise de 292 morts dans les rangs du M23.

**

Le 5 novembre,2013  le M23 déclare qu’elle dépose les armes

 et deux jours plus tard, environ 1 500 membres du M23 se rendent aux autorités de l’ Ouganda

**

Les rumeurs

En 2017

 le gouvernement de la République démocratique du Congo a affirmé le dimanche 15 janvier que deux colonnes d’anciens rebelles du mouvement M23, en exil depuis trois ans en Ouganda, faisaient mouvement vers la province congolaise du Nord-Kivu, avec l’intention de mener des attaques.

**

Une enquête de l’ONG Human Right Watch (HRW) revele   que des ex-rebelles du M23 sont recruté  pour réprimer les manifestations pacifiques en RDC,

et selon certains commentateurs

« Chaque fois que le président Joseph Kabila perd du terrain sur le plan politique, il réactive des groupes armés en vue de récréer la situation d’avant »,

Les personnalités du Nord Kivu

21 décembre, 2017

Julien Paluku :gouverneur du Nord Kivu  

Cliquez ICI

Julien paluku est né en 1968  dans le nord Kivu

il a été un militant  de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), la rébellion qui a chassé Mobutu du pouvoir en mai 1997.

en 2012 il crée le « Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (Burec), créé en janvier 2012,

En 2003 maire de Butembo puis en 2015  maire de Beni  

en 2007  il devient  gouverneur de la province du Nord-Kivu

Il estime que la situation sécuritaire s’est améliorée depuis dix ans. Mais reconnaît, aussi, que le combat est loin d’être gagné.

. « À Goma, nous comptions quatre à cinq morts par jour. À 17 heures, tout le monde s’empressait de regagner sa maison. C’est désormais du passé ».

**

A propos des tueries  qui ont lieu à Beni depuis 2007  il déclare

Ces tueries ne sont pas revendiquées mais ce qui se passe à Beni depuis 2007, c’est du jihadisme qui ne dit pas encore son nom. Nous avons capturé des Somaliens, des Kényans, des Tanzaniens, des Rwandais, des Ougandais et des Congolais..

Cliquez ICI 

 **

Fred Bauma

Fred est un membre de la lucha ,un mouvement citoyen qui « lutte pour le changement »

 Cliquez ICI 

**

Cet engagement lui coûte cher puisqu’il est mis en prison en 2015

Cliquez ICI 

**

Mgr Paluku Melchisedeck

 né en 1952, il  est évêque de Butembo-Beni depuis 1998

interviewé en 2008 sur la situation au  kivu on lui demanda

 Pourquoi n’arrive-t-on pas à établir la paix et la sécurité dans la région du Nord-Kivu? 

« Parce que le chaos favorise ceux qui veulent piller les richesses naturelles du pays. Ces dernières années, le Congo a été assailli de toutes parts. L’état de rébellion continuelle a été créé et alimenté parce que, dans une situation de faiblesse du pouvoir constitué, dans une situation d’anarchie, de chaos général, il devient plus facile d’emporter les richesses provenant des mines à l’extérieur du pays, sans payer d’impôts ni respecter de contrats. En tant qu’évêques, dans notre dernier document intitulé Changeons nos cœurs, nous nous sommes demandé si l’avenir de notre pays n’était pas mis en péril à la fois par les intérêts de groupes économiques internationaux et par l’attitude de certains pays limitrophes, animés d’intentions expansionnistes et soutenus par des puissances étrangères. 

Cliquez ICI

**

En 2017  l’insécurité est toujours là 

Cliquez ICI

Moïse Katumbi Chapwe(né en 1964)

13 octobre, 2017

Moïse Katumbi

Il est  né en 1964 

sa mère est  congolaise .

Son père est un grec  qui  vend du poison  au Katanga,  près du lac Moero .

**

Moïse Katumbi  comme son pére  vit de la pêche,  puis s’occupe de transport jusqu’au Zambie

En 1987 il fonde  les « Établissements Katumbi » qui regroupent toutes ses activités.

En 1997, il crée la société MCK (Mining Company Katanga) qui négocie le cuivre et le cobalt de la Gécamines1.

**

Gouverneur

En 2007 Moïse  Katumbi est élu Gouverneur de la province du Katanga 

Il est actif efficace

et se comporte comme un vrai chef d’état

**

Les industries

Pour donner du travail aux chômeurs

il interdit  l’exportation des minerais bruts,et oblige les industriels à les transformer sur place pour créer des emplois 

Les employeurs sont obligés de verser un salaire minimum de 100 dollars

En 2013 Il projette la construction d’une centrale hydro électrique sur la rivière Luapula

Cliquez ICI 

**

La santé et les écoles 

Il  construit des  hôpitaux et permet l’accés à l’eau potable à 70% de la population

rénove des écoles et universités

Entre 2007 et 2015, le nombre d’enfants scolarisés est passé de 300 000 à plus de 3 millions

**

Le 15 décembre 2012, la Millenium Excellence Foundation décerna à Katumbi la récompense « Black Star d’Afrique 2012 » à Nairobi, au Kenya. La distinction récompense ses réalisations et son rôle modèle de la bonne gouvernance en Afrique

 **

Le foot

Comme tout entrepreneur arabe ou africain qui se respecte Moïse katumbi

aime le foot

En 2011 Le  Qatar  rachète 70 % des parts du « paris Saint Germain

la même année  Moise Katumbi Chapwe inaugure un stade flambant neuf avec une capacité de 18 000 places.

On dit qu’il voudrait acheter « l’arsenal »  de Londres

**

Politique 

En 2006 et en2011, Moïse Katumbi soutient la campagne électorale de Joseph Kabila.

En 2015  il démissionne  de son poste de gouverneur car Kabila ne respecte  pas la constitution 

En 2016 il est signataire de la déclaration du « Front citoyen 2016″, pour protéger la Constitution et le respect d’un calendrier électoral en 2016

Cliquez ICI

sept 2017 il signe un manifeste  avec Felix Tshisedeki et Sindika Dokolo, pour une transition en RDC sans Joseph kabila

Cliquez   ICI

**

Procés

Evidemment il est accusé faussement pour divers méfaits

EN 2016 il est condamné pour avoir eu des mercenaires à son service ;Au cours du jugement ,il est blessé et évacué pour raison des santé en Afrique du sud  

L’Ituri province de la RDC

18 septembre, 2017

L’Ituri est un pays grand comme 2 fois la Belgique   qui se trouve au bord des grands lacs

Cliquez ICI 

**

L’Ituri est en RDC

Les habitants  sont donc des congolais 

**

Le mythe d’un empire « Hema Tutsi »

Parmi les habitants d’Ituri ,les Hema  se considèrent comme un ethnie supérieure en parenté avec les tutsis  étant tous des descendants d’un empire « Hima-Tutsi »,englobant les territoires actuels de l’Ouganda ,du Rwanda ,du Burundi ,de la RDC ,de l’Ethiopie de l’Erythrée ,de la Somalie voire de la Tanzanie et du kenya

Cliquez ICI  

**

C’est un rêve

cet empire est un mythe qui n’a jamais existé

mais les Hema  regardent naturellement de l’autre côté  du lac

vers l’Ouganda ou le Rwanda

**

On dit que Musevini est un Hema  

et Kagame est un tutsi 

**

Les conflits en Ituri

Invasions étrangères

En 1999 le général ougandais James kazini  fait de l’Ituri une province Ougandaise 

des officiers ougandais aimaient dire aux Congolais

le pays vous appartient mais le commandement nous revient

« rien ne se fait  alors sans l’accord du parrain ougandais ,opération militaire, opération de police …

**

Les ougandais rêvent alors d’annexer l’Ituri et une partie du Nord kivu 

Les rwandais prendraient bien le sud Kivu

Cependant la même année les armées rwandaises et ougandaises de s’affrontent en Ituri et à Kisangani

…en 2003 les Ougandais quittent officiellement la région

**

Le mythe de l’empire Hema Tutsi

Ce mythe qui oppose les Hema aux autres ethnies  dont les Lendu a fait depuis 1999  plus de 50 000 morts et 500 000 déplacés. 

Cliquez ICI 

Cette tension entre Hema et Lendu semble se raviver en cette année 2017

 

 La surpopulation

D’autres observateurs expliquent la violence en Ituri  par la densité  de la population qui réduit et raréfie les terres cultivables …De 600000 habitant en 1946 ,l’ituri est passé à plus  4000.000 en 1999

La cite de Bunia est passé de 90000 à  360000 habitants entre 1999 et 2017     

Mgr Munzihirwa : Un homme de foi mort au nom de la Charité

2 septembre, 2017

Mgr ; Munzihirwa  ,archevêque de Bukavu est pour nous un modèle à suivre dans sa démarche en faveur des réfugiés de tous les pays

Cliquez ICI  /

Il est aussi un homme de foi

qui croit en l’Amour de Dieu

**

Les droits des réfugiés

Au cours d’une homélie ,Mgr Munzihirwa  s’adresse directement au Réfugiés 

C’est dans l’angoisse que nous commençons cette période de l’Avent. Temps de conversion à celui qui vient et de tourment de ce qui nous bloque. Depuis que nous vous avons accueillis, votre sort est devenu en quelque sorte le nôtre. C’est le même Christ qui souffre en nous tous. Nous ne pouvons donc pas être d’accord avec les mesures qui, à votre endroit, violent les Droits de l’homme et spécialement le droit du réfugié. Il ne peut être rapatrié contre son gré, surtout quand il sait qu’une mort quasi certaine l’attend dans sa patrie. (…) nous prions pour que ces mesures qui vous menacent soient changées en procédé plus humain et plus chrétien…

**

Une Afrique nouvelle

Il entraînait ses chrétiens  à prendre des initiatives

à créer, à innover  à dynamiser …les énergies des peuples africains

à partir de la foi chrétienne »

**

en tenant compte de la culture propre de chacun

car « toute structure au service du peuple aurait une certaine fragilité si elle ne prenait pas comme fondement le caractère central de la personne 

**

Sa foi

Il écrit, « l’espérance que le Christ ressuscité nous apporte est une espérance de libération personnelle, collective et totale de l’homme » mais qui, en conséquence, exige que « des hommes soient prêts à en payer le prix : “Qui veut garder sa vie la perdra, et celui qui l’investit pour ses frères, la sauvera” ».

**

Avec cette conviction, Mgr Munzihirwa n’a ménagé personne et partout où était le mal, il ne cessait de réagir avec force ;

 on le voit surtout dans ses interventions musclées où il lui était difficile d’accommoder son langage aux personnes que protégeait leur rang social !. N’est-ce pas avec cette force d’âme qu’il a défié et mis en cause ceux qui lui ont donné la mort ?

**

. Ce combat pour sauver la paix l’a entraîné irrésistiblement dans une véritable pastorale à contre-courant, où le pasteur dans sa charge d’âmes déploie toute sa ferveur prophétique. Devant un pouvoir impertinent aux yeux du peuple, il invitait ce dernier à la lucidité :

**

il écrit à l’église D’Uvira

En ces jours vous êtes ballottés par un vent de tempête de sable, qui vous pénètre dans les yeux de l’esprit. Ne voyant plus clair, vous vous heurtez les uns contre les autres et vous prenez les parents pour vos ennemis. Arrêtez-vous, nettoyez-vous les yeux pour savoir ce que vous êtes et quels sont vos amis, et quels sont vos envahisseurs. Après cette destruction, soyez unis et solidaires         

**

On voit avec évidence de quelle arme s’est servi l’évêque de Bukavu pour défier la guerre qu’il sentait désormais à la porte : c’est par l’amour, la solidarité, l’unité et le pardon qu’il est possible de braver les forces du mal.

**

.Mgr Munzihirwa invitait ses fidèles à ne « pas se laisser enfermer dans les politiques particulières et les idéologies »,

et à construire l’avenir en ayant le foi en Jésus Christ sauveur  tout en étant  conscient que l’homme a aussi un prix à payer

**

La famille

Une conscience formée à la responsabilité personnelle et sociale, par la famille, peut contribuer à ce que l’État soit vraiment la chose publique — la République — où chacun se sent partie prenante, promoteur de son destin ; où chacun peut ouvrir son cœur aux dimensions internationales,  en apprenant la tolérance, le pardon de l’ennemi »

**

Dans son discours au jour anniversaire de la mort de Mgr Munzihirwa, le Père Metena M’Nteba éclaira l’action de ce pasteur en disant :

Ce n’est pas au nom de quelque idéologie politicienne que Mgr Munzihirwa est mort. Il est mort au nom et à cause de la charité — de cette charité qui parfois doit se faire politique — au service de son Maître et Seigneur, pour ses frères et sœurs, pour la paix et contre la guerre au Kivu »

Clqiuez ICI 

 

Mgr Christophe Munzihirwa Mwene ( 1926-1996) : Que faire avec les réfugiés ?

1 septembre, 2017

Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo, est né en 1926 au Kivu (R.D. Congo)  prêtre Jésuite, Supérieur Provincial des jésuite du Congo, il devient  archevêque de Bukavu en 1994. Il est assassiné sur la route en 1996

Cliquez ICI 

 **

Le pasteur des refugiés

Mgr Munzihirwa fut un pasteur

Il a été assassiné pour avoir les réfugiés venus du Rwanda

Un « vieux sage » qui pourrait nous servir d’exemple en ce temps ou les réugiés arrivent  en masse en Europe

**

L’arrivée des refugiés

Mgr Munzihirwa arrive à Bukavu en même temps que les  nombreux réfugiés rwandais qui  fuiyaient leur pays  en entrant en RDC par les villes de Bukavu et de Goma.

**

IL n’a pas hésité à intégrer les réfugiés au nombre de ses fidèles :

et plusieurs fois il a invité ses fidèles à venir en aide aux réfugiés et à les accueillir :

Il  étendit sa pastorale jusque dans les camps de réfugiés  

**

Sort des réfugiés

Mgr Munzihirwa  a compris non seulement que  la détresse des réfugiés était immense mais aussi   que toute la région  du Kivu allait être profondément perturbée par la présence des centaines de milliers de réfugiés rwandais, avec la perspective de l’extension des conflits à toute la région des Grands Lacs » .

**

Il ne se contenta pas d’affronter le problème immédiat de trouver des vivres pour les divers camps où étaient entassés les réfugiés. Il se consacra en outre à la recherche d’une solution durable pour eux par de nombreux appels à toutes les instances tant nationales qu’internationales.

 « Ils vivent dans des conditions de détresse de plus en plus grandes : es distributions de nourriture se font plus rares, le bois de cuisine est de plus en plus difficile à trouver. Plusieurs organismes se retirent, … »  (lettre au cardinal G. Danneels ).

**

Le retour souhaité

Certes il invite les fidèles à accueillir les réfugiés dans leurs familles et sans discrimination.

mais il sait que cette insertion des réfugiés n’est pas la vraie solution

Avec les autres évêques de la région il le dit

« Votre salut, et votre développement intégral et continu ne pourraient mieux se réaliser que dans votre pays » (Message des Évêques du Kivu, Goma, 9 mars 1995).

« il n’y a d’autre solution pacifique au conflit que celle d’une rencontre de tous les Rwandais en vue d’une solution politique négociée et équilibréeLaisser dépérir au Zaïre deux millions de Rwandais, c’est un crime contre l’humanité »

**

Le rôle des médias

Mgr Munzihirwa  fustigea la mauvaise foi des milieux occidentaux et américains qui voulaient maintenir le statu quo.

les médias occidentaux qui diffusent sur le drame rwandais, une information partisane

**

Le retour forcé ?

Il s’oppose à la perspective d’un retour forcé et organisé car cela ne peut qu’engendrer  de la violence

Il déplore le durcissement politique des autorités rwandaises et la campagne de dénigrement et de mépris entreprise contre les refugiés qui de retour chez eux courent le danger de ne pas être bien reçus.

**

Solutions proposées

Afin d’ œuvrer pour la paix ,il suggère  

-l’ouverture d’une enquête internationale sur les massacres…

-la révision de l’aide financière et militaire américaine conditionnée au respect du droit à la vie pour tous,

-la prise en compte par le HCR et le PAM des conditions de vie des réfugiés et de leur angoisse face à un retour forcé ;

-l’ouverture de négociations politiques entre le pouvoir de Kigali et les représentants des réfugiés qui souhaitent la réconciliation, l’organisation d’une table ronde indispensable,

-l’embargo sur les armes, etc. » (Lettre au Président J . Carter)

**

Les profiteurs

Evidemment  il ya toujours ceux qui profitent de la situation..les passeur ,les militaires ,

Occupés à voler pour eux-mêmes, ces militaires doivent aussi apporter à leurs chefs le pourcentage prévu et requis

les politiques

. Mais, plus grave encore : on pourrait se demander si ceux qui soutiennent cette situation ne veulent pas provoquer une révolte dans la population, et permettre ainsi aux forces armées de piller ce que nous avons essayé de sauver dans la ville de Bukavu (lettre à l’ambassadeur des Etats-Unis) 

Cliquez ICI

 

Jean Pierre Pandi et la milice de Kamwina Nsapu

4 mars, 2017

Jean Pierre  Pandi

Est il un  Kuba ?

est il un Luba ?

je ne sais

mais Jean Pierre Pandi  né en 1966 à Tshikula (ex-Kasaï-Occidental)

 est un descendant des  rois du Kasaï

**

Bien qu’ayant succédé à son père sur le trône de Kamwina Nsampu, Jean-Pierre Pandi,  était médecin en Afrique du Sud.Or en avril  2016 , lors d’une perquisition  chez lui, au village, en son absence, des agents avaient profané les signes de son pouvoir traditionnel,

**

JP Pandi exhorte alors

« tous les jeunes, mus par une fibre révolutionnaire, de défendre le sol congolais contre la présence des mercenaires étrangers et leur gouvernement d’occupation« .

**

 Il a fustigé la négligence de l’État congolais depuis son accession à l’indépendance, et exige que le pouvoir coutumier, émanation naturelle de la nationalité soit reconnu

**

En août 2016 , Jean-Pierre Pandi, à la tête de plusieurs centaines de miliciens, fait ériger des barricades autour de son village et dans le secteur environnant de Tshimbulu, dans le Kasaï-Central. Plusieurs policiers sont tués, ce qui conduit à une intervention des forces armées congolaises. Les affrontements font 19 morts, dont 11 policiers.

Jean pierre Pandi lui même est tué

**

mais ce n’est pas fini !

la milice perdure

**

En janvier 2017 ,les miliciens du mouvement de Kamwina Nsapu 

enlèvent puis relâchent  un prêtre catholique à Kananga (Kasaï-Central)

En fev 2017  ils attaquent la  ville de Tshimbulu, dans la province du Kasaï-Central. Une  trentaine de personnes sont  tuées

Le 19 mars  les agences reuter er RFI découvrent 8 charniers contenant un nombre important d’hommes, de femmes et même d’enfants. 

 

Coïncidences

Il est curieux de constater  que ces troubles ont  lieu en même temps que ceux qui sont provoqués par les les nostalgiques  de l’ancien Kongo

Cliquez ICI 

Au moment du décès de  Etienne  Tshisekedi chef de l’opposition à Kabila et originaire du Kasaï

Cliquez ICI

au moment où les évêques de la Cenco cherchent en vain de persuader Joseph Kabila à quitter le pouvoir 

Cliquez ICI

 

 

Les balubas : Les juifs du Congo ? David et Chibinda Ilunga

3 mars, 2017

 

1) histoire  et mythes

Les Baluba occupent aujourd’hui à peu près tout le Nord du Katanga

Ils seraient venus de l’Est 

en passant par le kasaî  

**

Nkongolo Mwamba 

Le fondateur du royaume des baluba

serait  Nkongolo  un songye venu de l’Est

ce fut un tyran !

 «  ,Nkongolo fut, en effet, un chef d’une cruauté tyrannique. Il soumit son peuple à d’immenses travaux notamment de faire détourner le cours de la Lomami. Il lui arriva de faire couper le nez, les oreilles, les mains, les seins de ses sujets. Cette cruauté comme on le verra plus loin, l’emmena à faire enterrer sa mère vivante pour un simple rire.

Cliquez ICI 

**

Chibinda Ilunga 

Mais le véritable héros de cette saga fut

Chibinda Ilunga qui détrôna  le terrible Nkongolo

**

Son histoire ressemble étrangement à celle de David qui coupa la tête de Goliath

Comparons les 2 récits

**

récit 1

Saul le premier roi des juifs  était jaloux de  David devenu très populaire  

Il voulut donc le tuer

Mais Jonathan ,le grand ami de David et le fils de Saul

Prévint  David qui se sauva  (Sm 19,1)

**

Plus tard David devenu chef de bande

poursuivit Saul  dans la montagne

le trouva dans une grotte

l’épargna par respect pour l’autorité (Sm 26,13)

mais ensuite le supplanta

**

rècit 2

 et voici le récit des balubas 

Nongolo essaie au cours d’une fête de tuer Chibinda Ilunga

Celui-ci est prévenu par un ami et se sauve

A son tour Nkongolo,  poursuivi par Ilunga se cache dans la Montagne

**

Ilunga le découvre et lui coupe la tète qui fut  mangé par des termites

On ne peut s’empêcher de penser aussi à la tête de Goliath  

**

Etrange ! étrange !

comme rapprochement

**

en tous les cas Ilunga est célèbre

Les artistes l’ont maintes fois représenté 

lui seul

Cliquez ICI  

Luba-couple

ou avec son épouse  Luiji

**

Luba-sceptre

ou au sommet de sceptres royaux

 

2) les Juifs du Congo

C’est pourquoi les balubas sont souvent  appelés « les juifs du Congo »

 car  comme eux ils sont entreprenants ,créateurs

et donc haïs , souvent chassés  de leur propre  territoire

et parfois massacrés

**

Ce fut le cas

quand une compagnie minière  s’empara  des mines de diamant ,la richesse du pays

Ce fut aussi le cas en 1960

quand au moment des indépendances   Albert Kalonji cofondateur  avec Patrice Lumumba du MNC (Mouvement national congolais),fit sécession , se proclama empereur des  Lubas , chef d’État du Sud Kasaï  et choisit comme capitale la ville des diamants Mbuji Mayi

Cette indépendance  durera jusqu’au mois de septembre 1962

 

3) Les Lubas contemporains célebres

Après Albert Kalonji et Lumumba

on pourrait citer parmi les personnalités de la région

Kabila le président de la RDC qui  serait luba

mais certains en doutent

Et surtout Etienne Tshisekedi opposant historique des divers gouvernements

décédé en fevrier 2017

 

 

Mwanda Nsemi et le « Bundu dia Congo » (BDK)

22 février, 2017

 

Le royaume de Kongo 

comprenait l’Angola ,Cabinda , l’extrémité occidentale de la RDC actuelle ,une partie du Gabon

mais ce royaume fut ensuite divisé, morcelé, colonisé

Cliquez  ICI 

**

Les descendants de ce royaume sont là

Ils se souviennent !

en particulier  Mwanda Nsemi

**

Mwanda Nsemi ,

en 1969  il faisait des études de chimie  à Kinshasa quand les étudiants se  révoltèrent contre le régime Mobutu .C’est alors qu’il eut  une vision   et fonde un mouvement  politico-religieuse,.la «  Bundu Dia  Kongo » ( BDK )« Royaume du Congo »

**

Il est  un certain temps chef du département de laboratoire à l’Hôpital général de Kinshasa

puis s’engage sérieusement en politique et devient député   

**

Il ne se prend pas pour un prophète, mais plutôt comme « le grand maître de la sagesse kongo »,

il veut  ramener son peuple à ses croyances millénaires. et  faire revivre  l’ancien royaume de Kongo

qui avait sa capitale à Mbanza Kongo

**

II exalte la grande héroïne du Kongo Vita Kimpa

Cliquez ICI 

 

Kongo Mwanda-nsemi

Mwanda Nsemi raconte :

« Yaya Vita Kimpa , avançant vers le bûcher nous a   promis qu’un enfant naîtrait, le Fils de Dieu pour mettre fin à la Barbarie de l’homme étranger :

 » Que m’importe de mourir maintenant ? Ce pas,  maintenant ou jamais, j’ai à le franchir dans ma vie .Ma personne physique n’est autre chose qu’un peu de motte de terre .Je n’en  accorde aucune importance .Un jour ou l’autre ce corps sera réduit en poussière  Cependant mon esprit ,mon âme exalteront la gloire du très haut Nzambi  .Nul ici bas ne peut en disposer et Dieu pourvoira un autre plus puissant qui arrivera à bout de l’envahisseur

 **

Mwanda Nsemi  ne veut pas décomposer la RDC

mais créer une république fédérale avec un « Bas Congo » autonome

le Kongo du royaume

et déjà en 2008, la secte est réprimée au cours d’une violente opération militaire

**

Mwanda Nsemi est très actif

il a créé un blog ou il expose ses idées politiques et religieuses

Cliquez ICI 

**

Tout dernièrement encore il s’est ouvertement opposé à Joseph Kabila

et le mardi 17 février 2017  la police congolaise encerclait sa résidence pour le mettre en garde à Vue

 Cliquez ICI

le 3 mars il est arrêté avec son épouse 

Clqiuez ICI

Eglises et démocratisation en Afrique

16 novembre, 2016

En Novembre 1993 la Faculté théologique de Kinshasa avait organisé  sa 19é semaine théologique sur le thème « Eglises et democratisation en Afrique »  

**

Quelle histoire !

la démocratie en Afrique Francophone  

c’est une blague !

Maintenant comme jamais

**

En cette année 2016 on ne parle que des présidents qui révisent leurs constituions  et qui s’accrochent au pouvoir

En Côte d’ivoire  et  au Congo Brazzaville on modifie la constitution

en RDC Kabila recule le temps des élections  

Au Burundi Nkurunziza, s’impose …

Le Sénégal c’est une exception..

**

Pourtant depuis le discours de Mitterrand à La Baule le 20 juin 90

Le souffle de la démocratie fera le tour de la planète »

que d’efforts pour faire triompher la démocratie !  

**

Entre février 1990 et août 1991, le Bénin le  Gabon , le Congo ,le Mali ,le Togo ,le Niger et le Zaïre  ont organisé leurs propres conférences nationales ;

**

Ces conférences étaient parfois présidées par un évêque comme mgr Kombo au Congo

Cliquez ICI 

**

La 19 é semaine de théologie de Kinshasa en 1993

sur le thème « églises et démocratisation en Afrique »

**

Le professeur René de Haes prononce le discours d’ouverture de la  semaine

 ainsi que le mot final de remerciement

mais il  avait aussi fait un exposé sur une question brûlante, presque provocante  (p 241ss)

**

« l’église est elle  une démocratie ? »

l’histoire de l’église est loin d’être édifiante  

Une église autoritaire

Une église  pyramidale .. ;Dieu, le Christ, le pape ,les évêques ,les prêtres ..les laïcs …le don de l’esprit se limite pour les laïcs  en une acceptation obéissante de ce qui a été décidé en haut lieu

 Vatican II a soumis le figure antérieure de l’église à un révision drastique en définissant l’église comme le peuple convoqué par Dieu où tous les membres son égaux  en dignité comme des enfants libres de Dieu  

 Une autre manifestation  de la convergence entre l’église  et la démocratie est l’acceptation et la mise en pratique depuis Vatican II du principe de subsidiarité et de la synodalité …Le phénomène sans doute plus significatif dans la « démocratisation »  de la vie de l’Eglise est constitué par la diffusion dans beaucoup d’églises locales des communautés ecclésiales de base

 L’ére démocratique appelle donc les chrétiens et les églises  à un approfondissement des données évangéliques  trop facilement négligées dans une vision hiérarchique de l’église

**

Au cours de son exposé

le père Haes s’adresse  sans doute aux hommes politiques du Zaïre

La démocratie n’est pas seulement un question de reconnaissance juridique …Elle doit être vécu par des homme concrets  ,ce qui suppose une culture politique adéquate et un idéal commun partagé ; L’homme ne aurait être mobilisé  sans se sentir emporté dans tout  son être par un sentiment qui le dépasse .C’est ainsi que  JJ Rousseau disait qu’il faudrait  un « peuple de Dieu » pour faire rentrer la démocratie dans la nation . Rousseau savait bien que ce ne seraient pas les seuls intellectuels  philosophes et juristes qui feraient triompher la démocratie ,mais qu’il fallait tqu’un «  peuple de Dieu » porta cet espoir (p 243)  

**

La démocratie s’installe dans l’église en Afrique lors du  synode des évêques  africains à Rome en 94  

…mais la même année commence le génocide au Rwanda…

123456