Archive pour la catégorie 'Tchad'

Tchad : Qui est vraiment Idriss Deby ?

8 mars, 2018

Un tchadien ? 

Il fait parti de l’ethnie des  Zaghawas qui sont à la fois Tchadiens ,soudanais et nomades au Darfour

Il est devenu président à D’jamena avec l’aide des Zaghawas 

Cliquez ICI  

**

Un envahisseur ?.

Il a des vues sur la RCA 

qui selon lui fait historiquement parti du Tchad  

«  la 24ème région du Tchad » ;

Cliquez ICI  

**

Un dictateur ?

Est il un « bon » dictateur ?

Il sait que chez lui ,dans sa région ,les chefs doivent être forts sinon c’est l’anarchie 

On le voit bien avec la mort de Kadhafi qui  est mort en 2011 …depuis c’est l’anarchie en Lybie

**

C’est pourquoi Idris Deby se sent en communion avec tous les hommes forts de la région

Il le sait…il en est convaincu .. ;La paix ne peut revenir dans cette région qu’avec des hommes forts

**

Il a déclaré publiquement avoir regretté la mort de Kadhafi

Il est en phase avec le général Haftar qui en ce moment a du poids en Lybie et qui du  reste a  refoulé  les rebelles du Tchad qui s’était réfugié chez lui  

Cliquez ICI

Il est le seul capable de combattre Boko Haram

**

Un homme fort

Idriss est donc un homme fort

 mais  pas trop corrompu  comme Kabila ,Zuma ou  auparavant Mugabé et Dos Santos

**

On pourrait aussi citer  parmi ces « hommes forts » pas trop corrompus , et qui sont nécessaires pour faire régner la paix

le presidesnt Kagamé au Rwanda ou les président Sissi  en Egypte

Ils se disent  souvent démocrates

ils ne le sont pas

Mais ils semble pour le moment indispensables 

**

Le Tchad  serait ainsi une dictature   démocratique ?

Cliquez ICI  

 

Les Zaghawas au Soudan ,au Tchad et en RCA ?

7 mars, 2018

Les Zaghawas sont des nomades qui vivent sur la frontières du soudan et du Tchad au nord du Darfour

Parmi eux il y a donc des Tchadiens et des soudanais

Cliquez ICI  

**

Il sont encore tous nomades, comme leurs ancêtres

les uns avec leurs troupeaux

les autres sont devenus de vrais guerriers 

On les retrouve un peu partout

ils étaient  aux Darfour 

Ils sont maintenant au soudan  au Tchad et en centre Afrique 

**

Au Tchad

le président du Tchad, Idriss Deby,  est un Zaghawa

Les Zaghawas ont formé l’essentiel des troupes du président Idriss Déby lors de sa prise du pouvoir par la force en 1990 contre Hisséné Habré ; Cette offensive avait été lancée du Darfour.

 Il est vrai que  certains Zaghawas, qui constituent le gros du contingent des forces d’élite tchadiennes, ont déserté avec leur armement pour entrer en rebellion contre le régime du président Deby lors de la guerre au Darfour

Dans cette guerre civile, lancée en février 2003, sur fond de partage du pactole pétrolier soudanais entre le Nord et le Sud, les militaires zaghawa du Tchad auraient préféré voir Idriss Deby prendre fait et cause pour la rébellion du Darfour, plutôt que d’endosser les habits de médiateur

Cliquez ICI

**

D’autres  sont toujours au Tchad  

et les Tchadiens ne les aiment guére

« Après que ces derniers nous aient envahis. Ils sont partout : dans la gendarmerie, à la police, l’armée et même la protection rapprochée du chef de l’État.

Il est tellement difficile de distinguer les Zaghawas soudanais de ceux tchadiens qu’a vouloir démêler les ficelles qui les unissent, on y perd son latin !

par contre Ce qui distingue les Zaghawa des autres tchadiens, c’est le mépris qu’ils affichent pour ces derniers. Un Zaghawa n’aime pas le Tchad et les Tchadiens. Ce qui l’intéresse de notre pays, c’est l’argent. Il cherche les sous comme le ferait un juif. Au Soudan, on les appelle les juifs soudanais. Flairant d’instinct l’argent, les Zaghawa ont, après la défaite de Habré  investi l’État et ses démembrements pour se faire des sous !

Cliquez ICI

**

En RCA  

Quand on dit que Noureddine ,le chef de la Séléka ,recrute autant des soudanais que des Tchadiens

ces soudanais ne seraient ils pas des Zaghawas  

a croire que Zaghawa rime avec Seleka

Idriss Deby convoite t il la RCA ?

5 mars, 2018

Qu’est ce qui se passe donc en RCA ?

Quel est ce panier de crabes

Qu’est ce qu’on nous cache

Est ce vraiment un guerre de religion

ou une guerre d’occupation ?

**

Dans un article publié dans modafriaue

l’auteur nous donne une piste étonnante 

Cliquez ICI

**

 En  fin 2011, Kadhafi meurt

C’est la débandade en Lybie

 **

Idriis Deby ,le président voisin se sent pousser des ailes

Subitement dans la région, c’est lui qui devient  le maitre

et en plus il a une bonne armée

Cliquez ICI

**

La tentation

Ne pourrait  il pas en profiter pour envahir la centre Afrique ?

prendre du large

s’étendre

car le Tchad est un peu à l’étroit

un pays enclavé

Cliquez ICI

**

Pourquoi pas ?

Ndele n’était elle pas la ville ou régna Mohammed el Senoussi

cliquez ICI

et Idriss considère ce pays  comme « la 24ème région du Tchad » ;

il pourrait  tirer profit des immenses richesses de son sous-sol, uranium, or, diamants, manganèse, coltan mais aussi pétrole.

**

L’alliance avec la France

Cela tombe bien !

la France a besoin des Tchadiens pour lutter contre boko Haram et autres terroristes

elle fermera les yeux 

Idriss et la France signent un pacte le 5 decembre 2012

 Le Tchad enverrait  ses hommes affronter AQMI dans le désert malien,

et en échange, la France laissait Idriss Deby ,renverser François Bozizé.

**

Nourredine et la Séléka

Idriss avait besoin d’un homme et d’une milice qui ne soit pas son armée pour sauver la face

l’homme fut Nourredine

cliquez ICI 

La milice fut la seleka

 Cliquez ICI

Nourredine renversa  Bozizé et met à sa place Michel Djotodia, 

**

2013 La guerre

C’est  la guerre

François Bozizé depuis son exil,  télécommande les anti-balakas

**

C’est donc  un conflit entre Nourredine et Bozizé

et non entre musulmans et chrétiens

mais comme 85% des centre africains sont chrétiens

et que la seleka  est formés de Tchadiens ,lybiens , soudanais en majorité musulmans

on en conclut qu’il s’agit d’une guerre de religion

**

2014 Sangaris

 La France déclenche l’opération « Sangaris » au mois de décembre 2013.

Cliquez ICI

Cette opération s’ achève  lamentablement en 2016,

 L’armée française n’a nullement désarmé les milices armées, Seleka ou anti-balaka. Elle en aurait eu les moyens pourtant, forte de ses 2500 hommes.

**

2017 Le Tchad

Le Tchad et les Soudan sont  évidemment toujours là

Ils soutiennent  les ex-Seleka, désormais regroupés dans le FPRC (Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique).

Les troupes de Nourredine Adam campent très régulièrement à l’intérieur du territoire tchadien. et le chef rebelle se rend régulièrement à Djamena

**

Idriss Deby  serait il  en attente

en  embuscade 

prêt à bondir sur Bangui ?

**

Le président Touadéra

mais maintenant cela semble peu probable

le nouveau président  Touadéra a l’œil

Il se dépêche de former avant tout  une armée (la FACA)  capable de remettre de l’ordre  

cliquez ICI 

Idriss Deby (né en 1952) président du Tchad

26 février, 2018

 

Président en 1991

La France ne voulait plus voir l’affreux président  Hissène  Habré

non parce que celui-ci se moquait des droits de L’homme

mais parce qu’il  ne voulait plus faire des affaires avec la France

et préférait négocier avec des Etats-Unis

**

Il fallait un autre président  

ce fut Idriis  Déby Itno  ,un militaire qui prit le pouvoir par un coup d’état

Cliquez ICI

Idriss s’impose pour 2 mandats

**

La guerre civile (2005-2008)

Le  26 mai  2004 il fait voter une loi  pour lui permettre de se présenter  aux élections indéfiniment

C’est classique en Afrique   !

Evidemment  cela n’arrange pas les prétendants toujours aussi  nombreux

Les militaires désertent en masse, forment  plusieurs groupes armés

C’est la guerre !

Cliquez ICI 

**

Le Soudan soutient les rebelles tchadiens 

Cliquez ICI   

et la France se déclare neutre

En fait, elle soutient Idriss

La France  livrait des armes depuis la Libye ,donnait des  renseignements sur la situation  militaire et envoait du renfort

Cliquez ICI

**

Cette guerre se termine avec la bataille de Djamena le 4 fevrier 2008 

Cliquez ICI    

**

L’opposition

Les opposants n’ont plus qu’à se tenir à carreau

en mars 2008 le principal Oumar Mahamat Saleh est enlevé à son domicile par des militaires 

Cliquez ICI  

Il a disparu  à tout jamais

**

Idriss a gagné !

désormais il est devenu indéboulonnable

 **

En 2011 Il s’oppose à l’intervention militaire occidentale durant la guerre contre Kadafi,

Il déclare  vouloir que le dictateur libyen quitte le pouvoir, mais en douceur et non à la suite d’une intervention armée qui « laissera des traces » selon lui

Mai 2012, Idriss Déby lance une vaste opération anti corruption dans le pays, baptisée « opération Cobra ».

Cliquez ICI 

**

Boko Haram

Depuis  2013

il s’est rendu indispensable pour la lutte contre Boko Haram

Il est le sauveur

le plus fort, le meilleur

cliquez ICI   

**

Président de l’Union africaine[

En Janvier 2016, Idriss Déby Itno est élu président de l’Union Africaine 

dans son discours d’introduction il roule des mécaniques et réclame plus d’independance pour l’Afrique

« Nous nous réunissons souvent, nous parlons toujours trop, nous écrivons beaucoup, mais nous n’agissons pas assez, et, parfois, pas du tout. Nous n’anticipons pas assez, nous attendons tout de l’extérieur« 

**

Un pays en  difficulté

cliquez ICI

**

Une dictature démocratique ?

Cliquez ICI 

 

Le Tchad ,un pays en difficulté

25 février, 2018

 

Sa capitale :Djamena

Une capitale magnifique  avec un hôtel à 5 étoiles

et la place de la nation complètement rénovée  

Cliquez ICI

**

Abéché

Cliquez ICI

**

une armée puissante  

 Cliquez ICI

**

oui mais …

des jeunes qui ne trouvent pas de travail

Cliquez ICI

**

des fonctionnaires qui ne sont pas payés

et qui commencent  sérieusement à manifester

cliquez  ICI 

**

Un pays enclavé

qui a du mal a avoir des débouchés  

Cliquez ICI    

 

Le Tchad : Une dictature démocratique en crise

24 février, 2018

 Idriss Deby Itno s’accroche au pouvoir depuis 1991

Cela commence à bien faire

27 ans …

**

Il se déclare démocrate

mais il agit en dictateur

Clqiuez ICI

**

Il retarde les élections

En février 2017, alors que les élections législatives tchadiennes devaient avoir lieu en 2016, il annonce qu’elles n’auront pas lieu avant 2019 faute de moyens

Après tout , c’est un classique …. en Afrique!

**

Il réprime les manifs

En septembre 2017, un rapport d’ Amnesty international dénonce une vague de répression au Tchad,

Une grave crise économique, faisant suite à la forte baisse du cours du pétrole enregistrée ces dernières années, a donné lieu à des mesures d’austérité, un mécontentement de l’opinion publique et des grèves dans plusieurs secteurs, comme la santé, l’éducation et la justice…

.Pendant l’année, les autorités ont interdit au moins six rassemblements pacifiques et ont arrêté des organisateurs de manifestations et des manifestants….le droit de grève a été restreint d’une manière contraire au droit international….Des journalistes qui critiquaient le gouvernement ont été menacés et placés sous surveillance,

Cliquez ICI

**

Troubles sociaux

le 30 janvier 2018,

Les fonctionnaires n’en peuvent plus et organisent des gréves 

Cliquez ICI 

En février 2018 la gréve se propage  dans le secteur  privé  

 Cliquez ICI 

c’es chaud !

Cliquez ICI 

Tchad : Un pays enclavé

23 février, 2018

Un pays enclavé

Le problème majeur du Tchad au niveau économique

est son enclavement

Aucun débouché vers la mer

Pour atteindre la méditerranée il faut traverser la Lybie toujours en guerre

Pour rejoindre la mer  rouge  il faut traverser le Soudan

Pour atteindre l’océan atlantique il faut traverser le Cameroun

Par ailleurs  il y a le Nigéria ou la centre Afrique elle-même enclavée  

C’est la galère !  

**

Le mieux serait  de passer par le Cameroun pour atteindre Douala 

Il faut donc un chemin de fer (comifer)

Avoir le train de Ndjamena à Douala, notre port principal, c’est un défi majeur», 

Cliquez ICI

**

Les infrastructures

L’avion ! Ne serais pas une solution ?,

mais les aéroports  tout comme les routes sont en très mauvais états  

Cliquez ICI

**

Seul l’aéroport de N’Djamena / Hassan Djamous répond aux normes de l’Organisation internationale de l’aviation civile. C’est donc le seul aéroport capable de recevoir des vols internationaux.

Cliquez ICI

**

En 2016 l le gouvernement renouvelle sa promesse de construire 3000km de routes bitumées ainsi qu’un grand réseau ferroviaire pour le relier le Tchad au Soudan, au Cameroun et au Nigeria .

**

Mais que transporter ?

quels sont les produits exportables ?

**

Agriculture

Le Tchad dispose beaucoup de terres fertiles

mais elles ne sont pas cultivées

Il possède un  important cheptel estimé, en 2011, à environ 19 millions de têtes de bétail (ovins, caprins, camelins, etc.)

Cliquez ICI  

**

Industries

Le Tchad dispose des ressources minières ( or, bauxite, etc.) et pétrolières.

et depuis 2003, il est entré dans le cercle des pays exportateurs de pétrole.

mais  le pétrole  est maintenant en recession

 Cliquez ICI

le secteur industriel demeure faible et ne contribue qu’à environ 8% du PIB.

**

Enfin le Tchad manque  de ressources humaines qualifiées.et a la  réputation  d’être un pays dangereux caractérisé par l’insécurité, l’instabilité et des coûts de transaction exorbitants .ce qui n’attire pas les bailleusr étrangers 

Le Tchad engagé sur tous les fronts contre Boko Haram

22 février, 2018

Idriss Deby a besoin de la France et la France à besoin de Idriss Deby  pour combattre toutes les milices qui circulent au Sahel en Libye.. autour du lac Tchad ,

 **

Or la France qui est à l’origine de ce chaos

Idriis Deby le dit

depuis 2011 ce qui se passe dans le nord du Mali est la conséquence de « la dislocation de la Libye » et de la « dissémination de son arsenal

 **

La France se doit donc d’agir

mais avec des forces locales

 

Le Tchad est un des pays les plus pauvres du monde  

et pourtant Idriss Deby a une  des armées les plus fortes d’Afrique

grâce à qui ?

sinon à la France

Cliquez ICI

Cette armée est présente sur tous les fronts  contre Boko Haram

 **

Au Mali

En 2013  le Tchad  envoie  des troupes au nord du Mali pour participer à l’operaton Serval.

Son action au Mali, ou encore en Centrafrique et au Nigeria contre Boko Haram valent à Idriss Déby de recevoir un soutien fort de la France et des États-Unis.

**

Au Tchad : Attaque de Baga Kawa

Construit sur une presqu’île, Baga Kawa fut le grand port et les « chantiers navals » du Bornou lacustre.

En janvier 2015

surprise !

Baga Kawa et 16 villages sont dévastés par Boko Haram

Il y aurait eu 2000 victimes

Cliquez ICI

**

Oh là !là

Idriss Deby voit rouge

Le lac est son lac !

Pas touche !

**

Cette ville est riche

Cet immense souk d’échoppes , entièrement voué au commerce du poisson sec ou fumé et  au transit du natron venu du Kanem ,regorgeait de produits manufacturés les plus divers

 oui mais !

cette richesse appartenait à des haoussas venus d’ailleurs et les pécheurs du lac qui n’en profitaient pas  ont été enchanté de voir arriver Boko Haram 

En outre beaucoup d’opposants au régime de Djamana y résidaient. Eux aussi ont bien accueilli les envahisseurs et aidèrent  les combattants de Boko Haram à  se déplacer  parmi des milliers d’archipels et d’îles de ce « labyrinthe » marécageux  

Cliquez ICI

Aussitôt  l’ armée tchadienne  est mandatée par un droit de poursuite dans toute le région y compris au  Nigeria  et  dés la fin du mois de mars, les combattants de Boko Haram commencent à subir des pertes importantes

**

Au  Cameroun

le 17 janvier 2015 

Cliquez ICI

**

Au Niger

En mars 2015

Cliquez ICI

**

Au Nigeria

Cliquez ICI

Tchad : Les rebellions du général Nouri et de Mahamat Madhi Ali

21 février, 2018

Au  Soudan comme au Tchad  les rebellions sont récurrentes depuis les indépendances

Les rebelles soudanais se refugient au Tchad

et les rebelles Tchadiens se réfugient  au Soudan

**

Les présidents des 2 pays doivent donc obligatoirement s’allier

pour résoudre leurs problèmes

**

C’est ainsi qu’ Idriss Déby est arrivé au pouvoir , grâce  au soutien d’Omar el-Béchir.

 Mais la confiance entre les deux présidents ne durent pas .

Le Soudan soutient la rébellion tchadienne qui se trouve  au Darfour, pour contrer les rebelles soudanais du Darfour.

quant aux Darfouri ,ils affluent dans l’Est du Tchad

**

2006  la rébellion du Général Tchadien Mahamat  Nouri

Avec les rebelles tchadiens du «  Front uni pour le changement » (FUC)  Mahamat Nour Abdelkerim  attaque l’armée tchadienne à la frontière avec le Soudan en décembre 2005.

En 2006  Nouri fonde le mouvement’ union des forces pour la démocratie et le développement ( UFDD )pour s’opposer à la  réélection du président Deby. L’UFDD devient  la principale rébellion tchadienne

Cliquez ICI

En avril 2006 Nouri  attaque Ndjamena ,mais l’armée française soutient Idriss Déby

**

En Février 2008 Nouri attaque de nouveau Ndjamena  et assiège la présidence

une fois de plus sans succès ..

En Juin de la même  année les rebelles soudanais  attaquent  Khartoum

aussi sans succès

**

Ras le bol

désormais les pouvoirs du Soudan et du Tchad se tiennent la main

Ils signent le 15 janvier 2010, un accord de non agression et  expulsent les  dirigeants des rebelles qui avaient trouvé refuge de part et d’autre de la frontière tchado-soudanaise

Le Tchad,  refuse d’arrêter Omar el-Béchir  poursuivi par la CPI pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide au Darfour.

Idriss Déby quant à lui a obtenu ce qu’il voulait à savoir que le président pouvait se représenter  aux élections autant qu’il volait

 Cliquez ICI

**

 2016 : 10 ans plus tard

Depuis 2016 - année de la réélection du président Deby - les autorités ont accentué leur répression, et ce par toute sorte de moyens : interdiction de manifester, harcèlement, agression physique. 

Cliquez ICI .

**

Le général Nouri, encourage  de nouveau la société civile à réagir après la réélection d’Idriss Deby 

mais il est supplante par le FACT

**

La rébellion de Mahamat Madhi Ali

en 2016  Mahamat Mahdi Ali un ex ministre tchadien annonce la création d’une nouvelle rébellion, le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact).

Cliquez ICI

**

Alors que le climat social est tendu à N’Djamena, il soutient que son objectif reste de faire tomber Idriss Déby Itno et de mettre fin à « un régime anarchique ».

« Seule la force fera partir Déby, c’est notre conviction. Lentement mais sûrement, nous nous préparons donc pour atteindre notre objectif….Nous comptons environs 700 combattants, tous des Tchadiens. Et nous disposons des armes nécessaires

 En 2016 les rebellions se réfugient de préférence en Lybie

et non plus au Soudan comme en 2006

mais ils sont refoulés par des troupes du général Haftar

le 10 décembre,2016  leur  centre d’entraînement a été attaqué par des avions du général Haftar.

Clqiuez ICI

**

Oumar Mahamat Salah

Entre temps, en mars 2008, le principal opposant politique ,non violent  était Oumar Mahamat Salah qui  est enlevé à son domicile par les  militaires tchadiens

Cliquez ICI 

Il a disparu à tout jamais

 

Le commerce entre les pays du Tchad et le méditerranée (1880-1903)

19 juillet, 2017

Selon JC Zeltner dans son livre « Le pays du Tchad dans la ,tourmente »

**

A la fin du 19é é siècle 

pendant des années

des caravanes allaient et venaient sans cesse  

sur des pistes en plein désert

transportant des esclaves ,de l’ivoire….des plumes (Pour le moulin rouge)  vers le nord

ou des tissus et des armes vers le sud 

**

2 parcours

Ces caravanes partaient soit de Tripoli en se dirigeant vers Bornou

soit de Benghazi en se dirigeant vers l’Ouaddaï

**

Le Bornou  

ce fut un grand empire pendant des siècles

Cliquez ICI   

En 1880   Rabah qui avant d’être un conquérant

est surtout un  commerçant,  en prend possession   

Cliquez ICI  

**

L’Ouaddaï

situé  près du Darfour

Son sultan Yûsuf est aussi un bon commerçant

mais il a peur de son proche voisin

le puissant Mahdi du Soudan qui veut l’entrainer à faire la guerre sainte contre l’Egypte

Cliquez ICI

Le chemin de Tripoli était souvent hasardeux

et les caravanes étaient souvent attaqués

par contre le chemin qui menait à Ouaddaï

était  plus calme car la Sanusiyya y préchait la paix

 Cliquez ICI 

**

2 confréries religieuses  

Donc en même temps 2 confréries imposaient leur autorité

la mahdi  au soudan et Ali Al Sanusi à Jaghbub 

**

Les Européens

Tout ce commerce, tous ces traffics furent chamboulés avec la mort de Rabah et l’arrivée Europeens

Cliquez ICI 

12