Archive pour la catégorie 'Afrique'

Mgr Ruhuna , évêque de Gitega (Burundi) et le sacerdoce

29 août, 2017

Selon « Mgr Joachim Ruhuna  ,le pasteur fidèle »  par Albert Nibimenya  p 24ss

**

Joachim Ruhuna devenu archevêque de Gitega au Burundi

avait, en 1970, présenté à Rome  une thèse sur le sacerdoce

**

Sa thèse

 « le sacerdoce pré chrétien dans les croyances et pratiques religieuses du Burundi » 

 C’était à la fois une question d’actualité  puisque les évêques du concile qui s’est terminé en décembre 1965, avaient beaucoup parlé du sacerdoce  et en particulier du sacerdoce des laïcs

 D’autre part ce sujet intéressait Joachim car selon les traditions ,les rois du Burundi étaient considérés  comme des médiateurs entre le dieu Imana  et les hommes

Joachim écrit

 L’unique sacerdoce qui remplit vraiment les conditions requises pour le rôle de trait d’union entre Dieu et l’humanité est celui du Christ seul médiateur…mais le Christ  fait participer d’une part les laïcs à ce sacerdoce et d’autre part les  ministres qui agissent  en son nom comme pasteur (p 24)

 Nous avons pu tenter  un parallèle entre le sacerdoce  pré chrétien  et l’unique sacerdoce .C’est à ce niveau qu’il faut chercher les aspirations profondes de l’homme pré- chrétien, ses attentes du Christ prêtre ,roi et prophète (p 25)

**

Les séminaires

Devenu évêque ,Mgr. Ruhuna ouvre le grand séminaire de Burasira en sept 1985 (p 67)

**

En octobre 89 il constate que

 L’église du Burundi vient de perdre beaucoup de prêtres qui étaient presque tous d’origine étrangère  ;Tous les jeunes burundais qui désirent être prêtres religieux sont obligés de partir à l’étranger et souvent pour longtemps .C’est peut être  pour cette raison  que peu de ces jeunes persévèrent

 Il fonde donc l’institut des apôtres du bon pasteur et de la reine du cénacle

Tous les futurs religieux ,clercs et laïcs seront formés dans l’Esprit du Bon pasteur .De même ,ils seront formés à l’école de Marie ,mère du bon pasteur et reine des apôtres ( p 69)

 En 1986 le gouvernement est hostile au clergé et veut nationaliser les séminaires  

Mgr Ruhuna réagit et les séminaires  peuvent rouvrir un an plus tard (p 71)

 c’est dans un petit séminaire ,que 11 ans après la mort de Mgr Ruhuna , eut lieu  le martyr de 40 jeunes  séminaristes 

Cliquez ICI  

 

Homélie de Mgr Ruhuna pour les funérailles du président Ndadaye en 1993

28 août, 2017

Selon « Mgr Joachim Ruhuna  ,le pasteur fidèle »  par Albert Nibimenya  p 78ss

**

En 1992  Melchior Ndadaye ,un  hutu , gagne les élections et devient  président du Burundi   

Mgr Ruhuna  ,bien que tutsi, s’en réjouit car il y voit comme une victoire de la démocratie 

**

Mais cela ne plait pas aux Tutsis 

Melchior Ndadaye et six de ses ministres sont assassinés

et aussitôt commence des massacres dans tout le pays contre les Tutsis

**

Ce fut Mgr Ruhuna qui  prononça l’homélie pour les funérailles du président Ndadaye

 Chrétiens, n’ayez pas l’audace de vous approcher de la sainte table ,sans d’abord demander humblement pardon ..

en vertu de l’autorité  que j’ai reçu du Seigneur ,je vous crie de toutes mes forces  au nom de Dieu et au nom du président défunt  ,dont la dépouille mortelle  se trouve devant  nos yeux ,je vous crie au nom de tout ceux qui ont du coeur… Burundais et Burundaises arrêtez les massacres et ne versez plus de sang   

Et maintenant  nous avons besoin d’un chef…Notre Burundi est tellement blessé  qu’il a besoin d’un chef, d’une grande sagesse et plein d’humanité, aimant le vérité  et la justice épris d’une grande passion pour son pays …cet homme là ,nous le demandons au Seigneur(p 81)

 **

La famille même de l’archevêque est presque  entièrement anéantie .

Toute les personnes d’éthnie  tutsis se refugient dans les casernes  militaires ..

Les hutus se refugient dans la résidence de l’archevêque , une vaste demeure à étage ceintes de constructions diverses

Cet homme dont toute la famille  avait été  exterminée dans des conditions ignobles de barbarie  accordait asile et protection à ceux là même qui avait organisé ces tueries  …..beaucoup de Tutsis  considéraient que leur évêque était un traite (p 91)

 Quand l’on vint à sa porte pour prendre des coupables, il répondit  

Vous ne prendrez personne de mon vivant .Si vous voulez tuer quelqu’un  tuez moi d’abord. Et s’ il a parmi les personnes qui sont ici ,certaines qui se sont rendues coupables  d’atrocités ,attendez que le calme revienne et qu’une justice équitable soit organisée .Vous savez bien qu’il n’y a pas moyen de juger quelqu’un n dans les conditions actuelles( p 92)

 **

Après ce coup d’Etat de 1993 et ​​pendant les années de violence  qui ont suivis bs  Mgr Ruhuna s’est efforcé d’arrêter la violence et de protéger toutes les victimes. Il a tendu et lutté sans relâche pour la paix et la réconciliation, entre les Tutsis et les Hutus 

Homélie de Mgr Ruhuna après le massacre de Bugendana au Burundi

27 août, 2017

Selon « Mgr Joachim Ruhuna  ,le pasteur fidèle »  par Albert Nibimenya  p 98ss

 **

Le massacre

En juillet 96 des bandes armées pénétrèrent dans le camp des « déplacés » de Bugendana où les rescapés des massacres de 1993 avaient trouve refuge ..ll s’agissait surtout de femmes et d’enfants Tutsi dont les maris et les pères avaient été  massacrés

En une nuit, tous  furent tués .On dénombra plus de 400 cadavres les jours suivants 

Cliquez ICI 

**

Homélie

voici des extraits de l’homélie faite par Mgr Ruhuna,le 13 juillet 1996, lors des funérailles de victimes

**

Après que Caïn se fut jeté sur son frère Abel et l’eut tué ,le Seigneur Dieu l’interpella en ces termes ; Où est ton frère Abel ?

Mais dites moi ,où sont donc ceux qui ont commis ces crimes , Quel jugement connaitront ils. Ils sont en train d’erre comme des enfants maudits chassés de leur famille .Trouveront ils encore le sommeil ? Ne seront ils pas tourmentés sans relâche par leur conscience ? Ce sang versé ne va t il pas les poursuivre. La  voix du Seigneur ne cessera de les poursuivre  Qu’as-tu fait de ton frère ,..l’enfer tu vas le vivre dès ici bas…

 Je  lève la voix ;;;Vos crimes sont la honte de l’humanité .Je vous en supplie déposez  les armes ,cessez ces massacres .Vous y aspirez vous aussi, laissez les autres vivre en paix , recherchons ensemble une vie commune  dans l’harmonie et la concorde ; Parmi vous,j’en suis sûr ,il y en a qui se disent dans le fond de leur cœur « Nous sommes tombés dans le mal ; Qui nous sauvera ? »

Sachez le donc ; Le Seigneur a des entrailles de miséricorde … Sans doute la justice  des hommes t’accablera, durement  mais ton coeur pourra  être guéri  et être arraché du châtiment éternel …Le Seigneur ne veut pas la mort du pécheur

A tous  ceux qui ont perdus les leurs  ,je demande de ne pas sombrer dans l’illusion que donnerait la vengeance …Ce n’est pas en tuant à ton tour que tu feras revenir les tiens. Tu seras devenu toi aussi un assassin …

**

 6 semaines plus tard ,Mgr Ruhena fut tué sur la route par un groupe armée

Il avait dit

Vous savez , ! Moi je n’ai pas peur de la mort , .ce qui me ferait peur ,ce serait de  vivre sans Dieu

Rwanda et Burundi (1962-1994) : Une histoire comparée

26 août, 2017

Les 2 pays  étaient avant la colonisation, 2 royaumes dirigés par les tutsis qui imposaient leur lois à la population en  majorite Hutus

On connaît le nom des 25 rois qui ont régné de puis 1081 au Rwanda

 Cliquez ICI 

**

Le Rwanda

En 1962 le Rwanda devient indépendant

Les rois tutsis sont évincés et le pays devient une république

une première république (1962-73)  a pour président un Hutu :Grégoire Kayibanda,

**

Massacre des Tutsis

En1967, environ 20 000 Tutsis sont tués et 300 000 autres prennent le chemin de l’exil.

**

Une deuxième république ( 1973-94)est formée parle général Juvénal Habyarimana ministre de la Défense, qui fomente un coup d’état .Il instaure une véritable dictature et s’attaque aux Tutsis qui continuent à s’exiler surtout en Ouganda

**

Le Burundi

En 1962 l’indépendance du pays est proclamée

le  roi établit une monarchie Constitutionnelle

en 1966 le capitaine Micombero prend le pouvoir et proclame la république  

Ce fut le commencement des années maudites

Micombero  ne tient pas compte des élections législatives de 1965 qui donnaient la victoire aux Hutus

Ceux ci commencent à se révolter

 **

En 1972 massacre des hutus

l’armée en majorité massacre  entre 100 000 et 200000 hutus

mais on en parle plus ,comme si cela n’avait pas existé    

Le silence  sur ce génocide de 1972 est d’autant plus ahurissant que celui ci ,tout en constituant un drame humain jusqu’ alors sans précédent dans l’histoire des grands lacs ,représente une rupture d’une importance capitale à la compréhension de l’évolution politique du Burundi et du Rwanda (revue dialogue n218 p 13),

**

1992  Assassinat du président Hutu

En 1992  Melchior Ndadaye, un  hutu, gagne les élections et devient  président  

Evidemment cela ne plait pas aux Tutsis 

Melchior Ndadaye et six de ses ministres sont assassinés

C’est la panique !

Des milliers de citoyens burundais fuient vers le Rwanda, l’a RDC la Tanzanie.

: 800 000 exilés et 180 000 déplacés à l’intérieur du pays.

**

Le 4 janvier 1994 Cyprien Ntaryamira, un hutu, est  élu président pour calmer la situation.

Le 6 avril 1994 l’avion qui ramenait le président Ntaryamira et son collègue rwandais  Habyarimana est détruit par un missile

**

Les présidents des 2 pays sont morts

C’est le début de l’enfer !

L’ONU estime qu’environ 800 000 Rwandais, en majorité tutsis, ont perdu la vie durant ces trois mois.

**

Puissent ils un jour se réconcilier 

Cliquer ICI 

 

Rwanda : Les 3 étapes , Avant et Après le génocide des Tutsis

24 août, 2017

Avant le génocide  

La répression des Hutus contre les Tutsi au Rwanda avait commencé avant même  l’indépendance    

En 1957 Le Manifeste de bahutus  

ce manifeste est rédigé par Gregoire Kayibanda le secrétaire de Mgr Perraudin   

 Cliquez ICI 

**

en 1959  le Parmehutu

Les Hutus créent leur propre parti politique le Parmehutu pour la promotion du peuple hutu.

Clqiuez ICI 

**

Les persécutions des Tutsis  avec le président Kayibanda

En 1962  Grégoire Kayibanda un hutu devient le premier président du Rwanda

Gregoire est un ancien séminariste qui a été envoyé par Mgr Perraudin en Belgique pour faire des études de journalisme 

Cliquez ICI  

**

L’exil des Tutsis

Sous sa présidence ,les Tutsis sont poursuivis et  assassinés,

En 1963 ,entre 8 000 et 12 000 hommes, femmes et enfants tutsis  sont massacrés.

Le tutsis fuient par milliers en Ouganda, au Burundu et au Congo Kinshasa

**

 En 1972 au Burundi voisin, a lieu le massacre des hutus burundais par l’armée burundaise à majorité tutsi fait,

Il y aurait eu environ 200 000 morts.

Evidemment ce massacre impressionna vivement les Hutus rwandais et en 1973 ,les élèves et professeurs tutsis sont exclus des collèges rwandais. Des massacres ont lieu dans des établissements scolaires. Il s’ensuit une  nouvelle vague d’exil des Tutsis

**

La  paix avec le président Habyarimana

En Juillet 1973 par un coup d’état Juvénal Habyarimana  renverse le président  et dissout le mouvement des Parmehutu

Grâce à lui ,le calme revient dans le pays  

Cependant Les Hutus radicaux se regroupent autour de la Radio des Milles Collines qui appelle à l’élimination des Tutsis

Cliquez ICI 

**

En octobre 1993 , au Burundi le nouveau président hutu Melchior Ndadaye est assassiné par des militaires tutsis,

ce qui déclenche une guerre civile au Burundi, .Des Hutus et des tustsis fuient et se refugient dans le sud

Dorénavant les extrémistes  hutus du Rwanda  sont en embuscade et attendent la première occasion pour recommencer les massacres du Rwanda

.Ce fut le 6  Avril 1994

**

2) Le début du génocide  

le 6 avril 1994 : les présidents rwandais et burundais, Juvénal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira  meurt lorsque leur avion, qui s’apprêtait à atterrir à Kigali, est abattu par un missile. Cet attentat, est considéré comme l’élément déclencheur du génocide

L’ ONU estime qu’environ 800 000 Rwandais, en majorité tutsis, ont perdu la vie durant ces trois mois.

**

3) Arrivée des FPR  

Dans la nuit, les troupes du Front populaire Rwandais (FPR) stationnées près de la frontière ougandaise font mouvement vers Kigali.

Le 4 juillet, ils prennent la capitale Kigali

le 17 juillet  le FPR contrôle l’essentiel du pays.

À cette date, 800 000 Tutsis ou Hutus modérés ont été massacrés.

la plupart des hutus ont fui

**

Le 18 juillet, le FPR déclare un cessez-le-feu unilatéral.

Le 19, il met en place un gouvernement d’union nationale pour une période transitoire de cinq ans.

Pasteur Bizimungu, un Hutu du FPR, devient alors chef de l’État. 

Paul Kagame qui commande l’armée du FPR devient vice-président. 

. Le président de la République et le Premier ministre sont des Hutus dits modérés. Celui qui a conduit le FPR à la victoire, le général-major Paul Kagamé vice-président et ministre de la Défense, devient l’homme fort du Rwanda

Cliquez ICI 

.

Zacharie Bukuru :Les Quarante jeunes martyrs de Buta(Burundi 1997)

23 août, 2017

Le 29 avril 1997  4o jeunes séminaristes  sont massacrés à Buta en Burundi

Cliquez ICI

**

Abbé Zacharie Bukuru

L’Abbé  Zacharie Bukuru  qui était le directeur de ces séminaristes raconte les faits dans son livre

Les Quarante jeunes  martyrs de Buta(Burundi 1997) : Frères à la vie ,à la mort 

 **

Cela se passa durant la guerre civile

des rebelles sèment  la terreur en voulant attiser la haine entre les Tutsis et les Hutus  

**

L’abbé entreprend alors dans son séminaire  un dialogue entre les élèves  alors qu’à l’extérieur les jeunes de leur âge ne cherchent qu’ à s’entretuer.Il met l’accent sur la priére ,le pardon ,la danse traditionnelle ..le bonheur d’être ensemble  

si bien que le jour du massacre quand on a voulu séparer les tutsi et les hutus pour massacrer les uns et sauver la autres ,tous  sont restés solidaires  

**

Frères ,à la vie ,à la mort

Dans son livre, l’ abbé fait part de ce qu’il a lui même vécu

comment Dieu l’a préparé à vivre un tel événement 

comment Dieu est toujours présent  

même au cours  des pires moments

quand on prie et qu’on a vraiment la foi

**

Des signes clairs sont visibles : Quelque chose de mystérieux, de grave, de miraculeux .va nous arriver  Qui pourra me croire ? 2 ans auparavant ,le Seigneur m’avait préparé à supporter à pardonner ,à accueillir sereinement la mort de 40 séminaristes  (p 70)

…Tout  commence en Belgique en 1995 à Orval dans un monastère de cisterciens .

Il découvre dans la librairie  de ce monastère un livre  intitulé « le pardon transfiguré »  de l’Abbe Jean Laffite

Il le feuillette

et tombe sur le passage

Quand le mal individuel ou collectif atteint un certain degré de gravité ,quand la victime innocente n’est plus là, le pardon déjà si difficile dans la vie quotidienne devient humainement  impossible .mais alors comment rendre compte de l’exigence chrétienne d’exercer le pardon

il achète le livre sans hésiter

j’ignore alors que ce livre  va me préparer à accepter la mort des mes propres enfants « victimes innocentes «  

**

Un autre livre me fut offert en 1994 par l’abbé Guy Rurangirwa qui sera assassiné en 1996 avec Mgr Ruhuna

Cliquez ICI 

Ce livre écrit par le père Christian  était « les pauvres sont devant ,les pauvres sont à la porte » 

**

Ces ouvrages me révéleront avec force ce qu’est la miséricorde de Dieu pour les pauvres et les pécheurs à qui il réserve un traitement de faveur …

Bien d’autres ouvrages ,lus et médités vont  littéralement   changer ma vie .Mes angoisses ,mes idées sur la mort vont se transformer  en sentiments de quiétude et de joie immenses Ma vie spirituelle se trouve enrichie .Au fond de mon cœur jaillit  une lumière qui envahit tout mon être .Elle donne un sens à cette période de grâce que je vis et éclaire du même coup mon avenir  proche et lointain(

A partir de ce moment toutes les initiatives que je prends semblent venir de cette source lumineuse intérieure et me préparer à ce grand événement dont j’ignore la nature p 72)

**

C’est dans cet esprit qu’il retourne dans son séminaire de Buta

et pendant 2 ans il parlera de miséricorde ,de pardon de confiance  de joie à ces jeunes séminaristes apeurés

Il leur apprendra à vire ensemble ,à s’imer , à pardonner

Ensemble ,Tutsis et hutus ,ils resteront solidaires le jour du massacre 

Rwanda : Les armées en présence en 1994 et la fuite des hutus après le génocide

22 août, 2017

Voici les forces en présence , autour du Rwanda avant le génocide

 **

Le FPR

Les forces patriotiques du Rwanda (FPR)  étaient cantonnées en Ouganda et commandées par Paul Kagame

Ces forces sont soutenues par l’armée ougandaise, du président  Musevini

En Octobre 1990, les soldats du FPR avaient déjà franchis les frontières de l’Ouganda et étaient parvenus à 80 km de Kigali.

Cliquez ICI 

**

Le FAR

Les Forces armées Rwandaises(FAR) tentent de s’opposer à cette avancée.

De 1990 à 1993 les soldats du FAR sont formés par l’armée française, 

**

La France et la Belgique envoient des militaires

Le Zaïre participe envoient 3 000 hommes

**

Les Interahamwe 

est une milice formée par en 1991,par le président Habyarimana

**

La fuite des hutus .

Le 22 juin 1994 : la France lance l’opération Turquoise  pour protéger les refugiés

**

Deux millions de réfugiés hutus fuient en particulier au Zaïre .

Parmi eux , beaucoup de responsables du génocide  prennent  le commandement des camps  et les  transforment  en base arrière pour la reconquête du Rwanda.

Ils ont ensuite mené au Rwanda des incursions sanguinaires, de 1994 à 1996.

le Rwanda réagit et passe la frontière ,rentre au Zaïre

ce fut la première guerre du Congo  puis  la deuxième guerre du Congo dans laquelle une dizaine de pays africains se sont impliqués et qui ont coûté depuis cette date la vie d’au moins 3 à 4 millions de Congolais.

Cliquez ICI 

**

Cependant, la majorité des réfugiés hutus ont pu rentrer par vagues successives au Rwanda à partir de 1996. Une partie des FAR rentrée au Rwanda a été réintégrée dans l’APR (Armée patriotique rwandaise), les nouvelles forces gouvernementales rwandaises

**

Puissent ils un jour se réconcilier 

Cliquer ICI .

Rwanda : Que penser de Paul Kagamé ?

21 août, 2017

Paul Kagamé

Cliquez ICI 

**

Avis des américains

« A la fin du génocide , certains responsables avaient conclu que Paul Kagame  était un officier brillant d’une grande intelligence  ..c’est une personnalité impressionnante  … c’était plus qu’un militaire .Il avait une approche politque et savait ce qu’était un compromis

Lorsque le ministre Perey visita  les troupes américaines basées à Kigali ,à Goma et à Entebbe ,il fut impressionné par la manière  dont si vite après le génocide ,ces responsables de la nouvelle armée rwandaise pouvaient parler de la reconstruction  et de la réconciliation plutôt que de la vengeance ..

mais en fait  le nouveau gouvernement gardait le contrôle avec aucune perspective d’élections démocratiques  .Ce gouvernement était en réalité une dictature  militaire déguisé (Revue dialogue1998  n°206  p 121)

**

Avec le soutien de Museveni (président d’Ouganda) ,Kagamé a préparé un plan pour écraser le mouvement rebelle dans l’état du zaïre .Il espérait nettoyer les camps de refugiés ,détruire les milices hutus en exil et infliger un sérieux coup à Mobutu (p 122)

**

Les américains ont fourni une « assistance politique » au Rwanda pour attaquer le Zaîre   

balayant l’armée zaïroise avec l’aide de l’armée du Rwanda  ,kabila a traversé en 7 mois le Zaïre et prit le pouvoir en 1997 après avoir chassé Mobutu  (p 123)

**

Les massacres perpétrés par le FPR

Le FPR (forces patriotiques du Rwanda) est l’armée de Kagamé

Mbandaka

Le FPR poursuivit les réfugiés hutu jusqu’à l’autre bout du Zaïre

2 officiers rwandais ont ordonné le massacre de plusieurs centaines  de refugiés rwandais sans armes qui s’étaient rassemblés près de Mbandaka  dans le nord ouest du Zaire , le 13 mai 1997 (P 125)

Cliquez ICI

**

Les responsables américains continuent à aider le Rwanda  

En termes de détermination ,vous le pouvez pas les sous estimer … en termes des droits de l’homme ? Il faudra en parler quand le temps sera venu .Il les appliqueront en temps de paix ,mais maintenant ils sont en guerre( p 128)

**

Kisangani

les massacres de Kisangani

A 3 reprises  en 1999 et 2000 de sanglants affrontements eurent lieu entre les troupes  occupantes ougandaises et rwandaises  causant la mort de centaines de civils (Dialogue  n°228 p 89)

mais cette fois là ce n’était pas pour tuer des hutus ,mais pour  accaparer les mines de diamants 

**

Un autre massacre eut lieu en mai 2002

Cliquez ICI  

**

Les jugements sur la France

Lors du 10 é anniversaire du génocide en 2004  Kagamé insulte la France

Quant aux français  ,leur rôle dans ce qui s’est passé au Rwanda est l’évidence même .Ils ont sciemment entrainé et armé les troupes gouvernementales et les milices qui allient commettre le génocide .Et ils savaient qu’ils  allaient commettre un génocide (dialogue  no 233 p 123)

**

Les prisonniers d’opinions sont de plus en plus nombreux

En 2002 le plus célébre était Pasteur  Bizimungu ,un hutu, président du Rwanda (1994-2000 ) qui pourtant modéré a le plus fait pour rétablir la paix au  Rwanda

Cliquez ICI 

**

 Pourquoi mettre Kisito Mihigo en prison ?

Cliquez ICI cliquer ICI https://www.youtube.com/watch?v=uXIjqyB6Roc

Mais que se passe t il en Afrique des grands lacs ?

20 août, 2017

L’Afrique des grands lacs  

Cliquez ICI 

**

Ce n’est que Guerres ,que violences ,génocides  

depuis l’indépendance  

et en même temps

 des faits étranges  

**

Kibeho  

Au Rwanda ,des apparitions de la Vierge des 7 douleurs en 1981

13 ans avant le génocide 

Cliquez ICI 

**

Kisito Mihigo

Un Chanteur charismatique qui prie pour la paix

et pour le pardon

Cliquez ICI  

et pourtant en 2015 il est mis en prison

Cliquez ICI 

**

Buta

Au Burundi 40 jeunes seminaristes meurent, martyrs

à Buta en avril 1997

Cliquez ICI 

** 

Pierre Nkurunziza

Un président  du Burundi qui se dit appelé par Dieu et qui opprime son peuple

Cliquez IC

**

Ouganda

Un des pays les plus pauvres qui accueille a lui seul

plus d’émigrés que toute l’Europe si riche  

Cliquez ICI 

**

Les martyrs 

N’oublions pas que ce fut en Ouganda

que les premiers chrétiens furent martyrisés

en proclamant leur foi en 1885

Cliquez ICI  

**

L’Armée de résistance du Seigneur

Ce fut aussi en Ouganda qu’est née « l’armée du Seigneur » en 1988

une armée soi disante chrétienne

qui voulait imposer les 10 commdements de la Bible

et qui est à l’origine de massares perpétrés pendant des années

par un soi disant prophéte Jospeh Kony

Cliquez ICI 

Oginga Odinga (1911-94)

19 août, 2017

Oginga Odinga  est nait à  Bondo près de Kisumu , la capitale du Nyanza

Cliquez ICI

**

On connait bien sa vie grâce à son autobiographie intitulé  Not Yet Uhuru (« Pas encore de liberté) » et  traduit en français par « à quand l’indépendance ? ,

**

Sa jeunesse

Elle se passe prés de Kisumu qui est le terminus de la ligne du chemin de fer venu de Mombassa

De là voyageurs et marchandises étaient embarqués sur les vapeurs qui naviguaient vers Kampala sur le lac qu’on appelait alors le lac Victoria ( A quand l’indépendance p 30)

**

Makerere

Il étudie ensuite à Makerere en Ouganda  ,la plus grande université de l’Afrique de l’Est à cette époque là  

Cliquez ICI

**

Les étudiants venaient de toute l’Afrique orientale

Une grande partie de ma vie à Makerere était dominé par la religion .Je trouvais du réconfort à lire fréquemment la bible  …on lassait aux diverses sectes le soin de se répartir la formation religieuses des étudiants…  (p49)

nous allions ensemble dans la brousse pour prier dans la solitude, lire la bible , chanter des cantiques

Cependant je n’adhérais jamais sérieusement à aucune secte .  Pour moi Dieu était  commun à tous les groupes  religieux(p 50)

**

 de 1943 à 1946, il enseigne à Maseno  et devient  directeur de la Maseno Veterinary School.

Cliquez ICI

en 1946 il décide de quitter l’enseignement car il est méprisé  par les colons

un vétérinaire blanc lui avait dit  

Ecouter moi Oginga vous êtes très intelligent ,mais faut que vous compreniez que vous avez  un cerveau qui n’est pas supérieur  à celui de moi fils de 6 ans car vous autres africains ,vous n’avez rien mis en valeur ..Mon fils est capable de pousser une brouette et en plus il est capable de penser ? mais vous vous êtes incapables de penser.(.p 65)

**

Les religions 

Il est vrai que dans les écoles et particulièrement dans  les écoles des missions on apprenait surtout aux enfants  à devenir de bons fonctionnaires  et surtout pas à penser

En classe l’accent était mis sur la mémoire plutôt  que sur le raisonnement , sur la répétition mécanique et non sur la réflexion ou l’originalité  car c’est ainsi que l’on forme le mieux les dociles fonctionnaires (p 69)

l’ennui est que la main mise par les missions sur l’éducation était  une arme  à double tranchant  

d’un coté cela créait une catégorie d’hommes instruits qu’il était facile de mater parce qu’ils  étaient coupés de leurs racines au sein de la société africaine  d’autre part  cela faisait que des sentiments de révolte s’accumulaient  dans l’église  et cela provoqua de spectaculaires ruptures et la fondation d’église indépendantes qui prêchèrent un évangile fortement teinté  de politique  (p 74)

La première église indépendante  fut celle de Owalo

Cliquez ICI    

La plus importante fut  celle de Kaggia

Cliquez ICI     

il existe en gros aujourd’hui plus de 30 églises indépendantes au Kenya

**

Politique  

Odinga organise une société Luo d’Epargne avec son ami Achieng Oneko qui s’occupait de la publication  d’un journal « le « Ramogi »  qui critiquait le gouvernement des colons sans ménagement (p 102)

Cliquez ICI

En même temps Odinga travaillait pour sceller l’unité entre les ethnies du Kenya

car les colons cherchaient à opposer les kikuyu et les luo

**

Les kikuyu , l’ethnie de Kenyatta furent largement expropriés par les colons

Cliquez ICI 

**

Les Luo ,l’ethnie de Odinga étaient  obligés d’aller cultiver les terres des blancs

Les kikuyu et les luos  qui se connaissaient à peine et qui étaient séparés par plus de 200 kms commencèrent  a se soulever  contre les colons  juste après la première guerre mondiale (p 34)

En 1921 les luos  organisent près de Kisumu une première  manifestation importante   contre les taxes imposées et le travail forcé (p 37)

quand les gouvernements demandaient  qui en était responsables ,les gens répondaient  

les « piny Owacho » (c’est le pays qui le dit ) (p 35)

**

En 1948 Odinga  rejoint le parti Kenya African Union (KAU) de Jomo Kenyatta.

Cependant ,il  rencontre Kenyatta pour la première fois à Kisumu qu’ en 1952   

Oneko me présenta à lui et pendant plusieurs heures  nous eûmes une conversation serrée . p 103

il lui écrira peu après

Vous ne sauriez pas imaginer quel bonheur m’ a apporte votre visite d’une journée …j’ai vraiment apprécié votre visite …..je suis à fond votre disciple …       

il projeta des réunions pour le KAU et pour kenyatta  dans tout la Nayanza ,mais elles furent nterdites par le gouvernement

Oneko est élu secrétaire général de la KAU

**

En 1952 commence la révolte des Mau Mau

Cliquez ICI    

123456...37