Archive pour la catégorie 'Afrique'

Isidore de Souza : Directeur de L’ ICAO

24 octobre, 2017

Israel  Mensah dans son livre « Isidore de Souza figure fondatrice d’une démocratie  en Afrique » nous décrit l’action d’Isidore de Souza à Abidjan en tant que directeur de l’ICAO

 

Dés 1965 Isisdore de Souza enseigne à l’Institut supérieur de culture religieuse (ISCR) d’Abidjan,

En 1971 il devient le directeur de l’institut

En 1975 il transforme l’institut en une véritable université

qui se nomme  désormais « l’Institut Catholique de l’Afrique de l’Ouest (ICAO).

Evidemment que de soucis…pour trouver de l’argent ou même  pour trouver des élèves car il paraissait  plus prestigieux  et souvent moins onéreux d’aller en France ou à Rome faire ses études plutôt que de rester en Afrique en allant à Abidjan (p 201)

Isidore a dû lutter pour asseoir le prestige de l’ICAO  auprès d’africains qui n’y croyaient pas trop, pour y instituer un enseignement de qualité et qui soit authentiquement africain .Il voulait que les africains aient confiance  en l’Afrique ,en la capacité de l’Afrique à créer ses propres institutions de formation sans avoir à dépendre de ce qui se faisait en Europe ou en Amérique ; Il voulait  que l’Afrique se libère d’une dépendance culturelle qui risquait  à terme d’être plus nocive que l’avait été l’esclavage

On peut le dire sans hésitation ;C’est Isidore qui a bâti l’ICAO actuel avec toutes ses structures ;C’est vrai même au plan matériel

**

L’inculturation

En 1972 dans un article publié dans la revue 50 de « Spiritus » Isidore de Souza nous explique ce qu’il veut dire  à ses étudiants

 Notre préoccupation est d’amener nos étudiants à s’abreuver à la double source de la tradition de l’église et  des cultures africaines anciennes et modernes, avec le souci d’arriver à la réalisation de l’évangélisation 

…on devine aisément que la transmission du message , qui doit passer d’une culture dans une autre ,engendre un certain nombre de difficultés

**

Le message de l’évangile

L’évangile est une semence jetée dans une terre

Pour qu’une graine se développe, elle a besoin de certaines conditions climatologiques et géographiques. Sa croissance est fonction du sol, de l’humidité ,de la lumière ..de même le message chrétien dans sa compréhension est fonction du climat dans lequel il est annoncé . Les besoins de hommes ,leurs problèmes ,leurs aspirations ,leurs lacunes et leurs  richesses intellectuelles et morales en feront apparaître tel ou tel aspect …. ce qui, à telle époque est resté  caché se révélera avec  netteté à telle autre époque

…en empruntant une image  biblique ,nous pouvons comparer le message au levain dans la pâte .Le rôle du levain n’est pas de reduire la pâte  de se substituer à elle et de la faire disparaitre ,mais bien de la transformer. De même le message évangéliser en se coulant dans une culture n’aura pas pour but de la désagréger ,de la détruire  ,mais d’y être une force de progrès  d’épanouissement ,d’achèvement

….la transmission du message évangélique ..n’est possible qu’à travers le courant d’une culture ..Catholique quant au contenu ,il ne peut être que particulier quant à son expression ,

C’est une gageure de vouloir inventer un langage universel de la foi valable pour tous les pays

seul le message évangélique exige notre adhésion de foi… mais non le langage philosophique ou théologique ou liturgique  ou artistique …

Comment donc décanter l’essentiel du message de la gangue culturelle qui l’enveloppe et l’exprime. Il est difficile de déterminer les éléments essentiels d’une culture

**

L’Eglise 

L’eglise nous apparait à tous en Afrique comme un produit d’importation, qui a la prétention de se substituer à notre culture et engendre ainsi  un génocide culturel

Ce qui  est d’autant plus grave que se développe la prise de conscience plus ou moins profonde de nos valeurs,  de notre civilisation ,de notre culture

Nos églises risquent de s’effriter et de disparaitre si nous ne nous y reconnaissons pas et si nous continuons d’avoir le sentiment que pour être chrétien ,il faut se faire européen ou occidental ….les valeurs reçues de nos ancêtres courent le grave danger de se voir condamnés à la mort

L’évangélisateur ne peut se contenter de répéter. Il doit engendrer  accepter de se remettre en question pour percevoir la relativité de sa propre culture  de sa théologie …accepter que les autres soient différents et les respecter jusque dans leurs différences  

Il faudra beaucoup d’audace et d’imagination pour sortir des sentiers battus, échapper à la routine et inventer des modes nouveaux de vivre et d’exprimer le christianisme

Benin : La doctrine sociale de l’église confrontée au Marxisme

22 octobre, 2017

Israel  Mensah dans son livre « Isidore de Souza figure fondatrice d’une démocratie  en Afrique » explique comment les évêques  du Benin essayèrent de mettre en application la doctrine sociale de l’Eglise

**

En 1972 le président Kerekou impose  un régime marxiste

En cette période de totalitarisme du régime marxiste ,l’eglise était absente sur le plan politique du fait que les homélies des prêtres étaient enregistrées par des délateurs… mais en cette période difficile l’eglise était plus que jamais très proche du peuple qui souffrait …( p44)

**

Les évêques ne se manifestent donc pas contre le régime, mais ils agissent en s’inspirant de la doctrine sociale de l’Eglise, développée depuis l’encyclique de Léon XIII «  rerum novarum »

Cliquez ICI

**

Paul VI avait repris cette doctrine dans son exhortation «  Evangelii Nuntiandi »

 l’évangélisation ne serait pas complète si elle ne concernait  pas toute la vie humaine et ne tenait pas compte des rapports concrets et permanent qui existent entre l’évangile et la vie personnelle et sociale de l’homme

**

En 1983 les évêques du Bénin , dont Mgr Isisdore publient une lettre pastorale : 

En exerçant de tout son cœur son métier, le chrétien est déjà au service de ses concitoyens .mais les besoins des hommes sont si nombreux que chacun de nous ,en plus de sa profession ,doit faire quelque chose pour le développement de son pays …IL est bon que chaque chrétien prenne un peu de son temps et de ses forces pour améliorer les conditions de vie de ses frères ( p 42)

**

L’église agit ainsi en silence pour la promotion de l’homme et de la femme africaine ….

En développant ainsi son action sociale  dans les principaux domaines de la formation et du respect de la dignité humaine ,l’église a eu ,pour le bien du Bénin ,une efficacité bien supérieure  à ce que aurait pu apporter une contestation ouverte du régime marxiste  de Kérékou  Par ailleurs elle a fait  apparaitre nettement la passivité du gouvernement révolutionnaire face à la construction du pays et aux intérêts du peuple. Dés lors l’église est devenue la seul force unanimement reconnue et crédible du pays, alors que l’on chantait  dans les rues : Les marxistes se sont enrichis ,le pays lui est endetté et totalement, délabré. Tout est à rebatir (p 54)

**

C’est pourquoi la lettre pastorale publiée par les évêques du Bénin en 1989  eut un telle répercution

Cliquez ICI    

Benin : Isidore de Souza ,archevêque de cotonou… le SDIH

20 octobre, 2017

Israel  Mensah dans son livre « Isidore de Souza figure fondatrice d’une démocratie  en Afrique décrit l’action d’Isidore de Souza en tant qu’évêque (P222ss)  

 **

Isidore de Souza devient évêque auxiliaire de Cotonou en 1981

je ne veux pas être servi je veux servir  je ne voudrais pas être un pontife mais l’évêque qui agit avec ….et ce service ,je voudrais le rendre avec courage ,dans l’espoir de Dieu ,sans avoir peur de qui que ce soit ;ce service peut me conduire ,et je suis prêt à l’accepter ,jusqu’au sacrifice de  ma liberté .. ;

Il se met donc au service de  son peuple

non seulement en annonçant l’évangile

mais en suppléant  aux défaillances de l’état responsable du pays

un pays pauvre

un pays qui souffre

**

Isidore écrivait en 1990

 Notre économie était exsangue  .l’état ne pouvait plus payer les fonctionnaires ,les institutions financières étaient en banque route  ,tout cela avec de terribles retombées sociales. Alors que dans la générosité de la révolution ,ceux qui avaient pris le pouvoir s’étaient fixés comme objectif de  donner à chaque béninois  de quoi manger, de quoi se vêtir ,un toit ,de quoi se soigner , de quoi l’instruire …nous étions  arrivés à une situation diamétralement oppossé à cet ideal (p 242)

 **

Le SDIH

Isidore de Souza  veut donc  comme le pape Paul VI  l’a exprimé dans son encyclique  « Populorum Progressio » 

« évangéliser tout homme et tout l’homme

En 1983  il crée donc un service diocésain de développement et d’action caritative

qui deviendra  en 1998 un « service de la charité pour le développement intégral de l’homme reconnu par l’Etat  e le s 

(SCDIH)

Ce n’est pas une ONG mais une œuvre de foi, d’espérance et de charité

Les membres ont la foi en Dieu et le désir de vivre sa parole

Ils ont confiance en l’homme soutenue par un amour évangélique…. et des moyens spirituels, intellectuels et matériels qui sont mis à leur disposition

**

Ce service  touchent  à tous les domaines :l’éducation, la santé, l’économie

Sa mission est la promotion et le développement intégral de l’homme par la force de la charité

**

Ils ouvrent un centre d’étude et de documentation 

et organisent des cours de soutien scolaire

Ils ouvrent un centre de promotion et d’apprentissage en mécanique automobile

des centres de formation pour les paysans

des centres de sante

L’un de ces centres est devenu l’hôpital saint Luc ouvert en 1990

**

Mgr Isidore écrivait en 1998 dans le journal « Eglise de Cotonou »

nous avons besoin de témoins véritables dans nos institutions sociales ,politiques et économiques Nous avons besoin de chrétiens et chrétiennes ..d’hommes et de femmes de bonne volonté .qui dénoncent  à temps et à contre temps toutes les compromissions préjudiciables à la justice et à la paix  sans craindre de subir calomnies et injustices ….

Benin : La déclaration des evêques du Bénin en 1989

19 octobre, 2017

Israel  Mensah dans son livre « Isidore de Souza figure fondatrice d’une démocratie  en Afrique »  nous décrit la crise  qui mine le Bénin à l’époque du président Kerekou

**

La crise

En 1985 rien ne va plus

dans la république de Kérékou ( P 106)

 les étudiants pour la première fois font le grève

 

En 1987 c’est pire !

le salaire des  professeurs est diminué de moitié

Certains ne  sont même plus payés et sont réduits à mendier

**

En 1989  étudiants  et enseignants sont de nouveau en grève

« La menace d’un soulèvement populaire et la certitude que le pire va arriver pousse  les évêques, qui jusque là sont restes très prudents,  à intervenir …en même temps, en URSS avait lieu la perestroïka et l’échec avoué du marxisme » 

**

Isidore de Souza écrit en 1993 dans la revue de l’ICAO

 Nous voulions le paradis et nous avons découvert l’enfer ;l’enfer du ventre vide ,l’enfer des cerveaux lavés ,l’enfer des volontés brûlées  ,l’enfer d’un travail accompli sans pouvoir jouir du fruit de ce travail, l’enfer de la perte de liberté ,l’enfer d’un esclavage qui ne dit pas son nom .Nous avions en face de nous une autorité autocrate et qui se prétendait en même temps porteuse de liberté (p 241)

**

Lettre pastorale

Pour le carême 1989

les évêques du Benin, d’un commun accord publie une letrre pastorale                                                    

Convertissez vous et le Bénin vivra

**

Les évêques 

 analysent les causes de la crise

osent des propositions

invitent  à la conversion

« à changer de mentalité, de comportement social ,économique et politique » 

Revenir à Dieu  c’est nous décider à reprendre le chemin de l’amour .. Il n’y a de bonheur que là où s’épanouissent  la bienveillance ,l’accueil ,la reconnaissance aimante du bien que fait l’autre ,le soutien mutuel animé par une conscience aigue de la solidarité des hommes ,l’ouverture à tout homme ,à toute classe sociale ……Subordonnons nos intérêts, notre bonheur et notre bien à ceux du pays

en poste  de responsabilité ..au service du pays .. suis-je  prêt à orienter mes choix dans le sens de ce qui honore mon pays plutôt que ma personne ? De ce qui avantage mon pays et le plus grand nombre que moi ?(p 105)

**

Réaction de Kérekou

Elle fut étonnante ! Il ne se fâcha pas .Au contraire !

Kérékou donne l’impression qu’il n’attendait que cela  

ses réactions ont été plutôt bonnes et positives …Il a demandé un nombre suffisant d’exemplaires à la disposition de chacun de ses collaborateurs ( p 110)

 Il reçoit le cardinal Gantin et Mgr  Isidore de Souza et  peu après décide de convoquer une conférence nationale

cliquez ICI   

 

Bénin : Mgr Isidore de Souza : Un Homme d’Etat

18 octobre, 2017

En 1990 le président du Bénin  ,Mathieu kerekou abandonne officiellement le marxisme-léninisme et convoque une conférence nationale des forces de la nations du 19 au 28 fevrier

**

La conférence nationale

Kerekou demande aux évêques d’envoyer à  cette conférence nationale  4 personnes pour représenter l’eglise catholique   

la Conférence épiscopale décide d’envoyer un evêque ,un adulte, un jeune et une femme  

**

Israel  Mensah nous donne un compte rendu de cette conférence  dans son livre « Isidore de Souza figure fondatrice d’une démocratie  en Afrique »  

L’évêque choisi  fut Mgr Sastre qui refusa

Le président de la conférence épiscopale se tourna alors vers Mgr Isidore et lui dit

Isidore c’est vous qu’on aimerait envoyer ,mais on a peur que vous gâtiez tout

Mgr Isidore baissa la tète et dit

Si vous voulez m’envoyez ,envoyez moi :Dieu fera le reste (p246)

**

Isidore racontera plus tard

je suis allé sans préparation , sans idées préconçues et je me suis retrouvé là au sein de l’assemblée

**

Président de la conférence

Une fois de plus, Isidore  s’en remet à Dieu quand on le choisit  pour présider la conférence

Quand il fut choisi  comme président de l’assemblée ,il répondit : vox populi ,vox Dei …la voix du peuple ,c’est la voix de Dieu et celui que je suis n’a jamais dit non à la volonté  de son père .Je suis votre homme si vous voulez(p 248)

Sa force ,c’était sa foi

de temps en temps, Mgr de Souza ,président du présidium se retirait dans les coulisses pour se concentrer, méditer et prier (p 250)

**

Il fut un remarquable  négociateur ,patient ,calme

Sa puissance de travail, sa largeur de vue, son tact et son respect pour chacun  ainsi que sa pondération, et sa fermeté en ont fait un négociateur efficace (p 12)

**

Kerekou, lui-même, le reconnait et écrit dans le livre d’or de l’archevêché en 1999  

Homme de Dieu, homme de foi serviteur de l’église  ,citoyen modèle incarnant au mieux les valeurs républicaines fondamentales ,Mgr Isidore de Souza fut et restera a jamais dans les conscience collective des générations présentes et futures ,un fervent apôtre de la paix sociale et de la concorde nationale ,un artisan émérite de l’avènement du régime du renouveau démocratique au Bénin( p99)

**

La nouvelle constitution

Après le conférence on lui demande de présider l’assemblée chargée de rédiger la nouvelle constitution

 il a doté le Bénin d’une constitution ,humaniste ,personnaliste ,ouvert à tous les courants  de pensée  pour la  reconnaissance  de la dignité de la personne humaine  de tout être humain et de tout l’être humain … et qui affirme  la détermination du peuple béninois de cette état de droit et de démocratie pluraliste..( p 265)

**

Prêtre avant tout

On lui demanda ensuite de se présenter aux élections présidentielle

mais cette fois là ,il refuse ayant jugé avoir fait ce qu’il devait faire :Rétablir  la démocratie

Je ne suis pas un homme politique .Je suis prêtre  et je veux rester prêtre  Je ne peux pas laisser  mon travail de prêtre pour en faire un autre auquel je ne suis pas destiné ( p ­­264) 

Moïse Katumbi Chapwe(né en 1964)

13 octobre, 2017

Moïse Katumbi

Il est  né en 1964 

sa mère est  congolaise .

Son père est un grec  qui  vend du poison  au Katanga,  près du lac Moero .

**

Moïse Katumbi  comme son pére  vit de la pêche,  puis s’occupe de transport jusqu’au Zambie

En 1987 il fonde  les « Établissements Katumbi » qui regroupent toutes ses activités.

En 1997, il crée la société MCK (Mining Company Katanga) qui négocie le cuivre et le cobalt de la Gécamines1.

**

Gouverneur

En 2007 Moïse  Katumbi est élu Gouverneur de la province du Katanga 

Il est actif efficace

et se comporte comme un vrai chef d’état

**

Les industries

Pour donner du travail aux chômeurs

il interdit  l’exportation des minerais bruts,et oblige les industriels à les transformer sur place pour créer des emplois 

Les employeurs sont obligés de verser un salaire minimum de 100 dollars

En 2013 Il projette la construction d’une centrale hydro électrique sur la rivière Luapula

Cliquez ICI 

**

La santé et les écoles 

Il  construit des  hôpitaux et permet l’accés à l’eau potable à 70% de la population

rénove des écoles et universités

Entre 2007 et 2015, le nombre d’enfants scolarisés est passé de 300 000 à plus de 3 millions

**

Le 15 décembre 2012, la Millenium Excellence Foundation décerna à Katumbi la récompense « Black Star d’Afrique 2012 » à Nairobi, au Kenya. La distinction récompense ses réalisations et son rôle modèle de la bonne gouvernance en Afrique

 **

Le foot

Comme tout entrepreneur arabe ou africain qui se respecte Moïse katumbi

aime le foot

En 2011 Le  Qatar  rachète 70 % des parts du « paris Saint Germain

la même année  Moise Katumbi Chapwe inaugure un stade flambant neuf avec une capacité de 18 000 places.

On dit qu’il voudrait acheter « l’arsenal »  de Londres

**

Politique 

En 2006 et en2011, Moïse Katumbi soutient la campagne électorale de Joseph Kabila.

En 2015  il démissionne  de son poste de gouverneur car Kabila ne respecte  pas la constitution 

En 2016 il est signataire de la déclaration du « Front citoyen 2016″, pour protéger la Constitution et le respect d’un calendrier électoral en 2016

Cliquez ICI

sept 2017 il signe un manifeste  avec Felix Tshisedeki et Sindika Dokolo, pour une transition en RDC sans Joseph kabila

Cliquez   ICI

**

Procés

Evidemment il est accusé faussement pour divers méfaits

EN 2016 il est condamné pour avoir eu des mercenaires à son service ;Au cours du jugement ,il est blessé et évacué pour raison des santé en Afrique du sud  

Angola :Sindika Dokolo et l’art

12 octobre, 2017

 

Sindika Dokolo

Il  est la mari d’Isabel dos Santos

la fille “chérie” du président angolais

et fait donc parti des oligarques du régime en Angola

Certains disent que sa femme est une vampire  

Elle boit le sang des pauvres !

mais ce sont peut être des mauvaises langues

car  comment une si jolie personne peut elle être si féroce ?

Cliquez ICI

**

Sindika semble plus humain que sa femme

Lui aussi ,un bel homme   

C’est un homme riche ,très riche né en 1972 d’une mère danoise et d’un père Congolais (RDC)

Il possède une des plus grandes mines de diamants de l’Angola et le « Palais de fer », la plus grande salle de spectacles de Luanda.

Cliquez ICI

**

L’art

Il a une passion :L’art

Il a un but :faire connaitre aux africains lae valeur de leur art et récupéré les plus belles œuvres qui se trouvent en europe pour les exposer  dans un musée en Afriaue

Cliquez ICI

**

Sa passion

Sa mère, Hanne Taabbel Kruse,  le trainait, petit, dans les musées.

« J’y ai découvert des artistes comme Basquiat, ou encore Miquel Barceló… tous ces artistes me fascinaient. J’en ai découvert d’autres en arrivant en Angola : Fernando Alvim, Viteix… J’ai vu des œuvres qui m’ont profondément touché. Ce n’est pas que c’était beau. Mais vous voyez un tableau et ce tableau réveille quelque chose en vous dont vous n’aviez pas conscience, mais qui vous semble tellement évident, tellement intime. Quand de jeunes Africains découvrent un Basquiat, qui pourtant n’était pas familier de l’Afrique, ils découvrent une partie d’eux- mêmes. Cette espèce de puissance, de rage, cette africanité́, cette noblesse, cette blessure, beaucoup d’Africains l’ont déjà ressentie. »

 Ces œuvres ont une âme et c’est ce que j’aime. L’art occidental identifie les choses ; l’art africain s’identifie aux choses. Le tableau devient un être ; vous sentez qu’il est habité. Au-delà de la beautéś formelle, vous éprouvez la sensation étrange de vous trouver face à une entité́ qui vous scrute ; une entité́ pourvue d’une aura, qui vibre et entre en résonance avec votre sensibilité́. »

**

Son combat

son objectif  est de rassembler en terre africaine les meilleures productions dues aux artistes du continent et de sa diaspora.

Sindika Dokolo, au départ  acquiert la collection d’un allemand , Hans Bogatzke qui possédait la  deuxième plus grande collection d’objets d’art africain du monde. 

 « En devenant propriétaire de cette collection, je me suis retrouvé confronté à la question de mon engagement dans la culture, . ;. Que signifiait le fait de posséder une collection si importante ? Je me suis dit qu’il fallait la placer en Afrique. C’est aussi de là qu’est partie l’idée de la fondation, pour la création de laquelle j’ai défini une charte. J’ai alors réalisé́ que pour un jeune Africain comme moi, la culture était un vrai champ de bataille, où je pouvais reprendre sous une autre forme, mais avec le même fond les combats menés par mes prédécesseurs

Les anciens se battaient contre la colonisation ; leur cause était légitime et évidente, mais nous, quel combat pouvions-nous, devions-nous mener ? Pas si simple… Pour moi, l’enjeu qui s’est imposé était d’intégrer l’Afrique dans les circuits internationaux du monde de l’art. Il n’est pas normal que l’on doive aujourd’hui voyager en Europe ou aux Etats-Unis pour pouvoir apprécier les témoignages de l’histoire et de la culture africaine. » 

**

Il se rend en Occident et traque les antiquaires pour récupérer des objets d’art africains

 Rendez les œuvres volées à l’Angola, ou vous aurez à affronter mes avocats ! »,

**

Les critiques  

oui ! C’est beau !

mais évidemment on peut aussi avoir des doutes sur ses vrais motivations

sa réelle générosité  

il y a gagné beaucoup

en argent, en considération

…..enfin bref !

il y a aussi  des jaloux 

**

Parmi les artistes africains , eux mêmes ,il ya parfois des critiques  

Ainsi, le béninois Romuald Hazoumè ne semble pas convaincu par la justesse de son combat. « Cela montre qu’il a du

temps et de l’argent à perdre !

Cliquez ICI  

c’est aussi ce que pense   Barthelemy Toguao

Cliquez ICI

 

Angola :Isabel dos Santos et Luaty Beirao ,

11 octobre, 2017

L’Angola 

un pays riche mais saigné à blanc par des oligarques

qui pompent  toute la richesse

**

« L’Angola n’est même pas un pays émergent mais un pays délirant » ( Ricardo Soares de Oliveira)

Cliquez ICI

parmi ces oligarques

la plus célèbre est sans doute la fille « chérie »du président dos Santos

**

Isabel dos Santos

est  née en 1973  à Bakou en Azerbaïdjan,

Son père  a été le président de  l’Angola jusqu’en 2017

Sa  mère est  russe et…championne d’échec,

Cliquez ICI

**

Elle dirige actuellement des sociétés de télécommunications, des cimenteries, des banques, un parc immobilier, en Angola et au Portugal

En 2002 elle se marie avec Sindika dokolo  ,

Cliquez ICI 

**

Sindika est un des hommes les plus riches  de la RDC

Leur mariage a couté quatre millions de dollars  avec 1 000 personnes

Ce fut l’un des mariages les plus somptueux dans l’histoire du pays.

**

En juin 2016 son père le président lui donne la direction de la société pétrolière nationale, la Sonangol,la plus importante de l’Afrique subsaharienne

Elle investit tout son argent au Portugal au point de perturber l’équilibre des finances portugaises

Une vampire !

**

En 2017, Forbes a estimé la fortune d’Isabel dos Santos à plus de 3 milliards de dollars.

Cliquez ICI

**

Luaty Beirao le rappeur

Face à ces  vampires

certains  comme Luaty Beirao ont le courage de réagir

de crier leur rage

au risque  des se retrouver en prison

et d’être obligé de faire la grève de la faim pour retrouver la liberté

**

Luaty Beirao  vient d’une famille proche du pouvoir, car son père faisait parti du MPLA.

la plupart de ses amis profitent du système

mais lui se révolte en chantant  

il s’adresse directement au président 

Mélange pas tout grand-père !

L’Angola, c’est pas ton poulailler

Tu préfères  avoir des perroquets

Autour de toi pour t’aduler

cliquez ICI

Histoire délirante de l’Angola depuis 1933

10 octobre, 2017

 Ricardo Soares de Oliveira dans son livre » magnifaicent and beggar land » pulié en 2015  déclare que « L’Angola n’est même pas un pays émergent mais un pays délirant »

Cliquez ICI 

**

C’est délirant  !

au moins depuis 1933

**

1933 L‘indigénat

En 1933 le Portugal instaure alors le « régime de l’indigénat ».

les  Noirs (98 % de la population),sont soumis   aux travaux forcés, à l’interdiction de circuler la nuit, aux réquisitions, aux impôts sur les « réserves » Etc ..

Ce système  est allégé en 1954 puis supprimé en  1962.

**

1951 Province d’outremer

Les Angolais peuvent devenir des « citoyens portugais » moyennant certaines conditions.

En 1956   Agostino Neto cree   le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) d’orientation marxiste

Cliquez ICI 

**

1961 L’insurrection de Luanda 

le MPLA attaque  la prison de Luanda et 2 000 colons portugais sont massacrés

l’armée portugaise réagit ;10000 Angolais sont trucidés et  des centaines de milliers d’angolais fuient au Congo Leopoldville

ces massacre déclenchent la guerre de l’indépendance

**

1962-75) : La guerre d’indépendance

en 1962 les exilés qui ont fuit au Congo organise un nouveau parti le FNLA  et réclame l’indépendance .   

Cliquez ICI

**

Il n’en est pas question pour les portugais

En Angola il ya  du pétrole , des diamants , de la richesse

c’est donc la guerre !

Elle se termine en 1975

Cliquez ICI  

**

1975  L’indépendance

Le 11 novembre 1975  Agostinho Neto proclame l’indépendance de la Républqiue populaire d’Angola, mais aussitôt commenec la guerre civile

**

1975-92 La guerre civile  

ce fut un nouveau délire

**

L’ Afrique du sud et les américains ne veulent pas du MPLA  au pouvoir

et les troupes sud-africaines , avec le soutien du gouvernement américain  envahissent le sud de l’Angola et parviennent en   quelques semaines plus tard dans  la banlieue de Luanda.

**

En même temps Le FNLA entre en Angola avec les troupes zaïroise de Mobutu soutenu par la Belgique et  les Etat Unis

Le MPLA fait alors appel aux troupes Cubaines qui défont les troupes zaïroises.

**

mais le MPLA  se retrouve en face d’un nouveau parti, L’UNITA de Savimbi soutenu par les etats unis

Cliquez ICI

**

1979 Dos Santos succède à Agostion Neto qui vient de mourir

La guerre civile   se termine en 1992

Cliquez ICI

une révision de la constitution fait disparaître les dernières traces d’idéologie marxiste-léniniste et le nom officiel du pays devient République d’Angola

**

1992-2002  combat entre le MPLA et l’UNITA e  .

1992 José Eduardo de Santos est elu president mais Jonas Savimbi, le leader de l’UNITAdénonce des fraudes, et reprend les armes,

1994 la paix est de nouveau signée mais reprend en 1995.

1999, le MPLA   attaque le quartier général de L’UNITA …

2002 Jonas Savimbi est finalement abattu

La guerre est finie

Dos Santos est définitivement au pouvoir

et avec lui le « délire » dont parle Ricardo Soares dans son livre publié en 2015   

Cliquez ICI

Angola :Un pays non émergent mais délirant

9 octobre, 2017

Ricardo Soares de Oliveira dans son livre » magnifaicent and beggar land » publié en 2015 conclut  Votre pays n’est pas émergent ,mais il est délirant

Cliquez ICI 

**

En principe l’Angola  est un pays inspiré  par l’idéologie marxiste léniniste  

puisque le pouvoir a été pris par le MPLA 

**

En Angola comme en Russie tout appartient à l’Etat

…En Angola comme en Russie.. ; le pays appartient à des oligarques

qui s’enrichissent   au  dépens d’une population de plus en plus pauvre

**

C’est fragile  

instable

vertigineux

délirant

car les oligarques sont à la merci d’un moindre changement de régime étatique ;

ils peuvent du jour au lendemain perdre tous leurs droits

car ils n’ont rien vraiment à eux

**

En Russie les oligarques font fructifier leurs  biens

ils s‘enrichissent … et en même temps aident aussi au développement

En Angola ce  sont des rentiers

leur richesse ne sert pas au développement du pays

au contraire , les capitaux  partent ailleurs

N’est ce pas le cas des capitaux de Isabel dos Santos , la fille du président ,a femme la plus riche d’Afrique qui place tous ses capitaux  au Portugal

Cliquez ICI

**

les membres richissimes de l’élite  n’est pas capitaliste mais rentier et ostentatoire

ce que l’on pourrait nommer un « capitalisme léniniste »

**

Les oligarches se sont enrichis grâce à l’état .Ce sont des rentiers qui profitent des bénéfices  non des producteurs qui développent des industries ou des commerces

Il n’y a pas en Angola  des grands commerçants de type Nigérian ou kenyan

 **

Le budjet de l’Angola

Autre délire !  

L’Angola est l’état africain  le plus riche  

en 2015 son budjet était de 65,6 milliards d’euros

pour 20,3 milliards au Nigeria

et pour 8,2 milliards en RDC

et pourtant  95%  des angolais vivent dans la pauvreté

cliquez ICI

**

L’armée Angolaise

Encore un délire !

C’est la 3é armée subsaharienne après le Nigeria et l’Afrique du sud ,bien avant la RDC

Elle a 270 avions de chasse et des navires militaires  

Cliquez ICI

1...34567...41