Archive pour la catégorie 'Afrique'

Chimananda Adichie :Amerikanah

4 juillet, 2019

Ngozi Adichie publie ce roman en 2013 ,10 ans après son premier  roman « l’Hibiscus rouge

Cliquez ICI  

 **

On y  retrouve  les mêmes  thèmes ,la même ambiance

des étudiants qui ne rêvent qu’à partir en Amérique pour étudier

car les professeurs des universités sont souvent en grève    

 **

Ifemelu

L’héroine du livre  ,Ifelemu ,a une mère  « évangéliste »  

A l’église, lorsque venait le temps de témoigner ,sa mère était la première à se hâter vers l’autel (p 58)

Encore lycéenne ,Ifemelu avait un amant très cultivé  Obinze

dont la mère était professeur d’université

Obinze l’admirait parce qu’elle entait différente et s’exprimait franchement (p 83)

**

Sa « tante Uju » elle même étudiante en médecine part terminer ses études en Amérique 

car au Nigeria les universités  sont souvent fermées

et les fonctionnaires étaient tous corrompus

le genre de Nigerian qu’on s’attendait  à voir déclarer sa fortune en liquide dans les aéroports (p 39)

**

A son tour, Ifemelu part en Amérique   

la première fois qu’elle prit le métro ,de Brooklyn ,les paumes moites ,elle marcha dans les rues ,observant tout  … une fille  à la silhouette de sylphide qui courait perchée sur de hauts talons ,sa robe courte flottant derrière elle ,jusque ce qu’elle trébuche  et manque de tomber …,un homme replet qui toussait et crachait suir le trottoir ,une fille tout en noir levant la main pour héler un taxi (p 137)

**

En Amérique les  garçons aiment les maigres

tu es maigre avec de gros seins…S’il te plait je ne suis pas maigre ;Je suis mince  (p 143)

**

La galère

Mais en Amérique  

que de souffrances pour les immigrés noirs ,sans travail, sans papiers 

Ifemelu  est obligé de commettre des actes répréhensibles ,humiliants pour survivre    

elle déprime !

 **

Son amie Gineka lui dit

Au Nigeria  on ne parle pas de dépression mais cela existe…Tu devrait consulter quelqu’un au centre médical …Ifemu lui dit ‘ Ginika merci…sa voix était rauque ..  les larmes lui montèrent aux yeux incontrôlables …’p 183)

**

Le salut

enfin elle trouve un travail au noir comme baby-sitter

puis elle rencontre  Curt  un jeune  blanc, riche ,charmant …le reve !

Avec quelle rapidité  s’était elle  accoutumé à leur mode de vie ,à son passeport tamponné de multiples visas ;..aux draps soyeux  dans les hôtels ( p 227)

**

Le racisme

Cher noir non américain qui a fait le  choix  de venir en Amérique ,tu deviens noir ; Cesse de dire  je suis jamaïcain ou je suis Ghanéen .L’Amérique s’en fiche ;Tu n’est pas noir chez toi .Tu es en Amérique  maintenant (p 249)

 mais Ifemelu a la nostalgie de son pays et entre à Lagos

Le Nigeria devint l’endroit où elle devait être ,le seul endroit où elle pouvait enfouir ses racines sans éprouver en permanence le désir de les arracher et d’en secouer la terre… et naturellement il y avait  aussi Obinze (p 17)

 **

Obinze

Pendant  ce temps là, son ami Obinze  erre en Angleterre et nettoie les toilettes pour gagner sa vie

Tout le monde se moquait de ceux qui partaient à l’étranger pour nettoyer les toilettes ..Obinze  accueillit donc son premier  job avec humour ( p 266)

Chaque fois qu’il voyait un policier …il devait lutter contre son envie de prendre ses jambes à son cou (p 289)

** 

Il retourne donc à  Lagos , et réussit  enfin  à s’en sortir

Devenu très riche ,il se marie

 **

Les retrouvailles

enfin Ifemelu et Obinze se retrouvent

Il y eut un moment ou le ciel bleu chavira ,un moment de stupeur pendant  lequel  aucun des deux ne surent que faire ,lui marchant verselle  ,elle figée  plissant les yeux …ils tombèrent dans les bras l’un de l’autre (p471)

 Elle ne voulut pas pleurer  c’eut été ridicule de pleurer après si longtemps ,mais ses yeux  se remplissaient  de larmes ,un poids lui contractait la poitrine …(p 484)

 Beaucoup plus tard , il vint enfin la rejoindre

Ciel, dit elle, enfin Entre  (p523)

Chimamanda Ngozi Adichie : l’Hibiscus pourpre

3 juillet, 2019

ce roman publié en 2004 raconte l’histoire d’une famille nigériane très catholique

**

Le père:  Eugene

cet homme ressemble à un riche bourgeois

de la haute société occidentale  

un chef d’industrie  

qui a plusieurs usines

et une très belle maison secondaire ,loin de la ville

entourée d’un beau jardin ou seront plantés des hibiscus pourpres

et clôturé par une belle grille

**

Un bon catholique qui va à la messe, communie , donne aux pauvres

Exigeant il  veut que sa fille Kambili et son garçon Jaja soient les premiers en classe

et les frappe quand ils échouent

**

kambili et Jaja sont terrorisés

 c’est l’ enfer

pas d’amour

pas de tendresse 

des coups

des tortures

 **

une religion dur pour des purs

 une religion sans amour

celle qui a souvent été enseignée par les missionnaires venu d’Europe  

et qui ont fait dire  par les théologiens africains

Vraiment ces europeens n’ont rien compris à l’évangile  

 **

Tata Ifeoma ,la sœur d’Eugene

la tante des enfants Tata Ifeoma est  professeur d’université

au Nigeria  

croyante aussi  

elle  va aussi  à la messe

mais elle a compris que l’évangile  est amour

 **

Ses enfants sont joyeux ,farceurs, heureux

ils sont surpris et décontenancés par la tristesse profonde de Kambili et Jaja

Tata ifeoma va tout faire  pour sauver son neveu et sa niece

avec l’aide d’un jeune prêtre

qui lui a compris l’évangile de l’amour 

 **

mais chez tata Ifeoma c’est une autre sorte de détresse que l’on rencontre

son université tombe en ruine

dans un Nigeria mal gouverné  par des gens corrompus

Il n’y a plus d’eau ou d’électricité

Les professeurs sont en greve

**

Le grand père

le pére d’Eugene est un païen

Eugene le maudit

Tata Ifeoma le respect profondément

et reconnaît en lui toute les sagesse des ancêtre 

**

NB  

Le temps des romans sur la colonisation est terminé

dorénavant les écrivains africains se penchent sur ce qu’ils vivent maintenant

**

Le père Eugene à beaucoup de points communs avec le père des « pecheurs »

écrit par le Nigerian  Chigozie Obioma   ,publié en 2015

Cliquez ICI   

 

Véronique Tadjo : A vol d’oiseau

12 juin, 2019

Véronique Tadjo est né en 1955

Cliquez ICI

Véronique est une femme qui regarde le monde avec tristesse et beaucoup d’amour

**

A vol d’oiseau

Quelques citations de ce livre écrit en 1992 ,suffisent pour le comprendre et l’aimer 

si tu veux aimer

Fais  le

jusqu’au bout du monde

sans faux détours,  à vol d’oiseau

 

Si tu peux supporter la pourriture que tu seras sous terre  ou si tu peux dire :

 « Je  ne veux pas pourrir, ,brûlez moi ! »

 alors tu feras bourgeonner des fleurs de liberté  (p2)

 

il faut entendre la voix se ceux qui se taisent avec des mots qui sortent de terre  (p15)

 On doit vivre un siècle crasseux :.Il mendie  parce qu’il est albinos  

…On doit vivre un siècle mal à l’aise (p21)

**

avec parfois  une triste ironie  

quand elle aborde les problèmes e l’Afrique 

C’est vraiment un siècle qui baisse la tête ;On traite nos ainés d’impuissants et on nous accuse d’être  des choses  molles »….c’est une question d’infrastructure et des superstructure   …même l’amour a du mal à féconder  (p 29)

 je pense aux gangsters d’Abidjan, aux voleurs de Bouaké ,aux bandes organisées de Korhogo ….les pluies torrentielles viendront avec le son des mitraillettes et le roulement de tambour des bottes militaires(p 65)

 

Est elle croyante ?

Est elle chrétienne   pour parler avec tant de chaleur

de  l’amour et de la douleur ?

je lève les yeux au ciel  et remercie les dieux de m’avoir rendu si féconde :j’ai accouché de l’espoir (p 36)

Tandis que son ami est en train de mourir ,  un homme voulut hurler

Alors, il pria ,il se mit à genoux et pria ;Il y avait si longtemps !  L’âge où les paroles simples  pouvaient calmer la peur…De ses prières  d’enfants ,il avait gardé une grande nostalgie….. ; Que ferons nous dans cette ville abandonnée au désespoir et aux incroyants   (p 39)

la ville était brillante de lumières et d’envies ,mais il suffisait  de faire un pas pour rencontrer la boue et la saleté …le plus grave  c’était que les habitants avaient  perdu la foi .On parlait de liberté et de changement mais  c’était des paroles inutiles  (p70)

**

Autres livres

En 2000  Véronique Tadjo  écrira après le génocide du Rwanda

« A l’ombre d’Imana » avec les sous titre « voyage au bout du Rwanda »

en se souvenant du «  voyage  au bout de la nuit » de Celine  

Elle est  meurtrie 

mais elle n’a pas la  haine qui ronge Celine    

Cliquez ICI

En 2010

Elle écrit « loin de mon père »

où elle aborde les problèmes parfois douloureux engendrés par le métissage

 On y retrouve souvent les mêmes mots ,les mêmes phrases que dans « A vol d’oiseau »

Elle se répète   !

Cliquez ICI 

Véronique Tadjo : Loin de mon père

11 juin, 2019

Ce roman de Véronique  Tadjo a été  publié en 2010 aux edt « Actes du sud »

 **

Nina est une métis

sa mére  française ,une artiste , est décédée depuis un certain temps 

son père ivoirien ,un docteur ,vient de mourir 

**

Nina qui vit en France revient donc en côte d’ivoire

pour organiser l’enterrement de son père

**

Elle apprend avec stupeur que son père,

un notable ,un riche docteur, respecté

menait une double vie

D’une part avec son épouse officielle, une française

d’autre part une vie cachée  de polygame ,à la manière de ses ancêtres

**

Nina apprend ainsi ,peu à peu qu’elle a plusieurs frères et sœurs ,de femmes différentes 

C’est une déchirure 

elle était vraiment loin de son père

**

Véronique Tadjo

aborde tous les problèmes engendrés par le métissage

du combat  entre 2 traditions opposées

Les funérailles elle mêmes  sont ambiguës

d’une part on imite les « blancs »en offrant des fleurs et en suivant le corbillard

d’autre on respecte les coutumes imposées par les anciens

**

Etre métisse est ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau ,marcher sur une corde raide ….

Toute ma vie j’ai louvoyé ,négocié ,feinté ;J’ai caressé dans le sens du poil ,courtisé l’acceptation attendu, la reconnaissance…Toute la vie j’ai tenté de faire preuve de bonne volonté ,pour être entendue  …Etre multiple ,être une. Des deux coté à double tour p 126

**

Mais le métissage ne serait il pas un richesse ?

Nina ,après l’enterrement

est heureuse d’avoir tant de frères et sœurs

a d’avoir enfin rencontré son père

elle pensera qu’elle l’aimerait toujours p189 

Burundi : Le président Nkurunziza

10 juin, 2019

Pierre Nkurunziza  est né en 1964 à Ngozi au Burundi.Son père est Hutu et et sa mère Tutsie.Son père ,commissaire d’arrondissement de la province de Ngozi  sera tué lors des massacres qui eurent lieue en 1972

**

Massacre des Hutus en 1972

Vingt-deux ans avant le génocide du Rwanda, qui fit environ 600 000 victimes, la plupart tutsi, un autre génocide ensanglantait la région des Grands Lacs : entre 200 000 et 300 000 Hutu furent massacrés par l’armée du Burundi à la suite d’une rébellion hutu … À la différence du Rwanda, ou l’ethnie des génocidaires fut écartée du pouvoir, au Burundi c’est la minorité tutsi qui devait régner sans partage sur les destinées du pays, jusqu’en 1993. Ceci explique le silence officiel qui, jusqu’à aujourd’hui, entoure le génocide de 1972.

Cliquez ICI

**

La guerre civile 1993-2003

en 93 commence  la lutte pour le pouvoir  entre les Tutsi et les Hutus

Au Burundi les Tutsi sont minoritaires et les hutus majoritaires ,mais le pouvoir appartient au Tutsi

** 

En 1996 Pierre Nkurunziza est condamné à mort  pour avoir déposé des mines anti-char ayant fait des dizaines de morts dans la capitale Bujumbura ;Il est amnistiée  lors du cessez-le-feu de 2003,

**

Président de la République

En  août 2005,il est élu président pour un mandat de 5 ans rééligible une seule fois,

.En Avril 2015, Pierre Nkurunziza décide  malgré tout de briguer un troisième mandat, malgré les protestations de l’opposition

 

En mai 2015, Pierre Nkurunziza, est victime d’une tentative de coup d’etat 

Cliquez ICI

La répression est sanglante On compte  des centaines morts et plus de 240 000 réfugiés à l’extérieur du pays 

Après plusieurs reports, l’élection présidentielle a quand même lieu

 le 21 juillet 2015  NKurunziza est  vainqueur avec 69,41 % des suffrages

Cliquez ICI

**

violences

Les violences qui ont accompagné la crise ont fait au moins 1 200 morts et déplacé plus de 400 000 personnes entre avril 2015 et mai 2017, d’après les estimations de la Cour pénale internationale, qui a ouvert une enquête.

Cliquez ICI

En mai 2018 ;il organise un référendum constitutionnel qui  pourrait lui permettre de rester en poste jusqu’en 2034.

Cliquez ICI

**

l’Église du Rocher 

Nkurundisa  et sa femme sont très croyants  en relation avec des églises  évangéliques américaines et australiennes  qui les soutiennent financièrement

Nkurunziza  croit qu’il a été choisi par Dieu pour gouverner le Burundi

Il est docteur honoris causa de l’université latine de théologie de Californie

**.

Denise Nkurunziza a fondé «  l’eglise du rocher » devenue  une antichambre du pouvoir présidentiel

«  Lui et son épouse apparaissent maintenant comme de véritables gourous car ils expriment leur désir de changer la société burundaise conformément à leur « vision religieuse ». Ils réinterprètent l’histoire du Burundi, ils lancent des campagnes de moralisation de la société burundaise (par exemple l’interdiction du concubinage), des croisades de prières et ils se font prédicateurs en propageant un discours théocratique où ils se donnent tout simplement le rôle d’élus porteurs de la parole de Dieu. »

Cliquez ICI

Burundi :Le coup d’Etat du général Godefroid Niyombare

9 juin, 2019

On  pourrait craindre un nouveau génocide au Burundi lors du coup d’état de Mai 2015..Ce n’est pas le cas ; Ce fut seulement un combat pour le pouvoir

.**

 Le général Niyombare,

Le général Niyombare ,à l’origine du coup d’Etat manqué du 13 mai 2015, est un hutu qui s’en prend à Nkurunziza qui lui aussi est hutu .

Agé de 46 ans, Niyombare est le premier hutu  à devenir en 2009, chef d’état-major de l’armée burundaise.

Il a longtemps été un proche de Pierre Nkurunziza, au sein du commandement des ex-forces rebelles du CNDD-FDD,

 

Pourtant il est tombé en disgrâce en 2013..

Il est envoyé loin du pays ,comme ambassadeur du Burundi à Nairobi, au Kenya.

 

On ne sait comment ,il se retrouve un an plus tard,,

en novembre 2014 à la tête des services de renseignements burundais (SNR).

Ce sont les mystères de la politique en Afrique

Cliquez  ICI

 

Son coup d’état en mai 2015 est un fiasco

Cliquez ICI

Il fuit à l’étranger 

mais  cet ancien rebelle s’est attiré la sympathie de la société civile et d’une grande partie de l’armée en se faisant limoger des SNR, en février, pour avoir déconseillé au président Nkurunziza de briguer un troisième mandat

Il est  devenu un symbole d’intégrité et de courage pour la population,

Cliquez ICI

**

Les violences du 12/12

L’échec du coup d’état n’ fait qu’augmenter

le désespoir des jeunes et  les scènes de violence dans les quartiers 

en particulier  le 11 et 12  décembre 2015

Beaucoup d’images des jeunes tués ces 2 jours là, à Bujumbura dans les quartiers contestataires ont circulé sur les réseaux sociaux 

**

Cette nouvelle flambée de violence intervient après l’attaque apparemment coordonnée de deux camps militaires situés dans la capitale et de l’Institut supérieur des cadres militaires (Iscam)

Ces violents affrontements, qui ont duré près de deux heures, auraient fait des dizaines de morts. 

**

Pas une semaine ne se passe au Burundi sans répression policière ou échange de tirs entre les forces de l’ordre et ces mystérieux rebelles. 

cinq jeunes ont été  exécutés dans le quartier de Cibitoke par des policiers qui les avaient sortis de force de chez eux, 

Cliquez ICI

Burundi :L’opposant Agathon Rwasa

9 juin, 2019

Agathon Rwaza est né    en 1964 à Ngozi de parents  hutus

 **

Massacres de Ntega et Marangara (Ngozi).,

le 15 et 16 août 1988 des Tutsis sont massacrés dans ces deux communes, Au total,on compte  5 000 morts .

Rwasa qui termine ses études en psychologie  est alors recherché par le gouvernement comme la plupart des intellectuels hutus de sa région.

Cliquez ICI

Il s’exile donc en Tanzanie, dans le camp de Kigwa.

**

Le mouvement politique Palipehutu

Ce mouvement   créé en 1980, revendique le droit de retour des réfugiés burundais, dont la plupart sont hutus

Rwasa en fait parti , d’abord comme simple membre du bureau politique,

puis devient  le leader des Forces nationales de libération (FNL), la branche armée du Palipehutu.

« Il a une main de fer ;Impitoyable et intransigeant, il n’accepte pas la contradiction »

Il compose un  chant  de guerre  

Cliquez ICI 

 Bien avant la guerre civile qui commence en 1993, de violents combats avaient déjà opposésles rebelles des FNL au pouvoir en place à Bujumbura.

Cliquez ICI

Agathon Rwasa demeure dans la maquis pendant  20 ans

Il rentre au pays en 2008.

**

Un nouveau parti

En avril 2009, la faction rebelle devient officiellement un parti politique.

le (FNL).est remplacé par le CNL (congrés national de la liberté)

 

En 2010 ,après des élections très contestés, Rwaza est attaqué à son domicile, et retourne dans la clandestinité durant trois ans environ.

**

Crimes contre l’humanité

En 2013, Agathon Rwasa,  et le Pasteur Habimana, son porte-parole,  sont accusés d’avoir joué un rôle prépondérant dans le massacre de 160 réfugiés tutsis banyamulenge (Congolais d’ascendance rwandaise) dans le camp de Gatumba en 2004.

 Cliquez ICI 

**

Vice président  à l’assemblée nationale  

en Juillet 2015 Nkurunziza est de nouveau réélu pour un  troisième mandat controversé., ce qui entraine de nouveaux troubles

Nkurunziza fait la chasse aux « traîtres ». et ordonne la saisie des biens d’une trentaine de personnalités en exil

Un an plus tard   la plupart des opposants vivent hors du pays.

**

Surprise ! Agathon Rwasa est toujours là !. 

Depuis  2015, il se lance dans la politique dite« légale »

ce qui fait bondir les opposants  

En juillet 2015 il est même élu vice président de l’assemble nationale

Cliquez ICI

**

En mai 2018 nouveau revirement !

il est pas content  et rejette les résultats  du referendum qui permettent à Nkurunziza de se représenter en 2020  

Cliquez ICI

**

En mars 2019 il lance un nouveau parti avec sans doute l’intention de se présenter aux prochaines elections présidentielles

Cliquez ICI

mais il lui est aussitôt interdit d’organiser le lancement officiel de ce parti ititule maintenat « le congrés national pour la liberté ( CNL) .

Cliquez ICI

Burundi : La situation économique depuis 2015

7 juin, 2019

D’après des dossiers publiés par « crisisgroup sur internet

Cliquez ICI

**

Depuis 2015

 Outre les opposants, des ruraux, des étudiants des hommes d’affaires et une bonne partie de l’élite économique et politique ont quitté le pays. Environ un tiers des journalistes vit désormais à l’étranger

 En 2017 ,456 personnes ont été tuées, 283 torturées et 2 338 ont fait l’objet d’arrestations arbitraires en 2017,.

 

Les prix

En 2018 ,les burundais se battent quotidiennement pour faire vivre leur famille dans l’un des pays les plus pauvres du monde.

Les pénuries de première  nécessité comme le sucre , l’électricité, …la bière font maintenant partie du quotidien des Burundais.

 Le manque de carburant est même devenu chronique. Une semaine sur deux, les stations d’essence ne sont pas suffisamment approvisionnées. 

le prix des tickets de bus ont  doublé.

le prix du poisson a triplé. 

les livraisons d’engrais n’arrivent pas à temps

la hausse du prix des produits alimentaires est vertiginesue  (21,9 pour cent en septembre 2017 par rapport à septembre 2016). 

les agriculteurs et les commerçants sont en difficulté

le pouvoir d’achat des fonctionnaires diminue

Pour survivre, de nombreux Burundais doivent chercher un second emploi, ou pratiquer la petite corruption

 

4,6 millions de Burundais sont en situation d’insécurité alimentaire (sur une population de 10 millions de personnes) et un demi-million ont besoin d’aide alimentaire d’urgence. Dans la capitale Bujumbura, le nombre d’enfants souffrant de malnutrition sévère a doublé entre octobre et décembre 2015.

** 

Les services 

les deux politiques sociales phares du gouvernement depuis 2005, à savoir la gratuité de l’école primaire et des soins pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes, sont directement menacées.

 

 L’éducation

Souvent  ,les enseignants  ne reçoivent pas leurs salaires

de nombreux établissements ont drastiquement réduit la distribution de nourriture aux élèves.

Les responsables d’établissement doivent demander des contributions aux parents d’élèves pour combler le déficit de leur budget

tous les frais d’études ont augmenté

 Des étudiants de l’UB et de l’Ecole nationale supérieure ont tenté en mars-avril 2017 d’organiser un mouvement de protestation..Plusieurs d’entre eux ont été arrêtés et accusés de préparer des mouvements insurrectionnels.

Le Burundi a aussi souffert d’une fuite des cerveaux, de nombreux individus qualifiés ayant quitté le pays

 **

La santé

. A la suite des violences de 2015, 101 médecins ont quitté le pays

En 2017 le compte plus qu’environ 500 médecins en fonction.

Actuellement, sur les 18 570 professionnels de santé, , 40 pour cent du personnel est non qualifié.

Le système public d’approvisionnement en médicaments est perturbé

Quelque 56 pour cent des enfants souffrent de malnutrition chronique et le taux de prévalence du paludisme chez les enfants atteint 38 pour cent.

Des difficultés propres aux zones de conflit apparaissent :

 restriction de l’accès humanitaire dans les quartiers contestataires, enfants traumatisés, augmentation des cas de viol, notamment.

** 

La débrouille

Cette débrouille va parfois jusqu’à la corruption et au vol, comme le reconnaissent des petits fonctionnaires.

Des enseignants acceptent des pots-de-vin de la part de parents d’élèves

des chauffeurs de l’adminaistrtaion vendent du carburant

L’avidité des policiers s’accentue…..

 

En 2018 ler gouvernement impute les difficultés du pays à des personnalités tutsi (telles que le président rwandais Paul Kagame ou l’ancien président burundais Pierre Buyoya) en association avec d’autres acteurs (la Commission d’enquête des Nations unies, l’Union européenne, la Cour pénale internationale et l’UA) qui dénoncent les abus du gouvernement. Le clivage est de plus en plus dépeint en termes religieux : entre un président de droit divin et les machinations machiavéliques de ses ennemis.

**

Les bailleurs de fonds

les principaux bailleurs du pays, ont retiré leur soutien budgétaire direct au gouvernement début 2016.

en 2018 l’UE a réduit  son aide au Burundi, mais  elle continue de soutenir des actions dans les secteurs essentiels (santé, nutrition, accès à l’énergie en milieu rural).

Le gouvernement burundais essaye de  nouer de nouveaux partenariats avec la Chine, la Turquie et la Russie.

En manque d’argent le gouvernement a introduit de nouvelles taxes et « contributions » publiques obligatoires,

Burundi : Le retour de la violence et de la peur

6 juin, 2019

Les violences qui ont suivi la réélection du président Nkurundiiza au Burundi ont fait au moins 1 200 morts et plus de 400 000 refugiés entre avril 2015 et mai 2017, d’après les estimations de la Cour pénale internationale, qui a ouvert une enquête.

**

Un  climat de peur

 « Les violations infligées au peuple burundais incluent les exécutions extrajudiciaires, les meurtres, les disparitions forcées, les arrestations arbitraires, les tortures et autres formes de mauvais traitements, dont les violences sexuelles »,

Cliquez ICI

des centaines de personnes sont emprisonnées à Bujumbura,  et souvent torturées.

Cliquez ICI  

des militaires  sont assassinés

Cliquez ICI  

La presse est jugulée 

Cliquez ICI  

De plus en plus de burundais quittent le pays

**

Les réfugiés

au Rwanda 

Cliquez ICI 

en Tanzanie 

Cliquez ICI 

 

Même à l’étranger les réfugiés sont traqués  

Cliquez ICI

**

La saisie des biens

en Septembre 2018 ;la justice burundaise a ordonné la saisie des biens, notamment immobiliers, d’une trentaine d’opposants en exil et de neuf militaires condamnés à la perpétuité pour leur participation au coup d’État de 2015,

Cliquez  ICI

Burundi : La liberté de la presse ?

5 juin, 2019

Reporter sans frontière (RSF ) a classé le Burundi 159e  sur 180 pays évalués en termes de la liberté de la presse au classement mondial de 2018

**

Une presse jugulée depuis 2015

Cliquez ICI

**

La  nuit du 12 au 13 mai. 2015 ,lors de la tentative du coup d’état perpétré par le général Nyombare 

les partisans de Nkurunziza ont visé la radio-télévision Renaissance, la Radio publique africaine, les antennes d’Isanganiro et Bonesha.

**

Les jours suivants  

Des dizaines de journalistes ont dû s’exiler au Rwanda, en Ouganda, en Europe. Près de 80 d’entre eux sont aujourd’hui hors des frontières et au moins huit directeurs de médias sont recherchés par la justice burundaise.

 Le correspondant de RFI, Esdras Ndikumana, a été tabassé par des hommes du Service national de renseignement. Il a eu les mains fracturées.

Cette répression touche indirectement tous les Burundais.

Dans un pays encore à 90 % rural, les radios ont un impact immense. Leur disparition a été un véritable séisme.

**.

Internet n’est pas très répandu et reste lent

Au  Burundi, tout passe par les mobiles.

 L’absence des radios a boosté la consultation des sites et des applications comme Facebook ou WhatsApp.

. C’est une vraie révolution et c’est devenu un outil de résistance.

Cliquez ICI

**

en 2019

La radio Voice of America (VOA) la BBC n’ont plus le droit d’émettre au Burundi

Cliquez ICI 

 «Leur suspension est maintenue pour des raisons complètement arbitraires».

Cliquez ICI   

1...45678...85