Archive pour la catégorie 'Afrique'

Côte d’Ivoire : La pratique religieuse des jeunes musulmans selon Marie Nathalie Leblanc

4 juin, 2019

Marie Nathalie Leblanc a écrit en 2012 un article dans la revue «  cahiers d’études africaines (206-207) sur l’évolution de la pratique religieuse  chez les jeunes musulmans en Côte d’Iivoire entre 1990 er 2008

**

Marie Leblanc  écrit 

 nous avons constaté la pénétration des pratiques de l’islam dans presque tous les aspects de la vie quotidienne, impliquant ..une sacralisation du profane, incluant les loisirs et le travail

 nous avons observé de nouvelles pratiques chez les jeunes musulmans en 2008.

Ces pratiques incluent leur présence marquée, principalement des hommes dans les mosquées au moment de la prière de al-‘asr, ce qui était très rare dans les années 1990

**

Elle interroge divers jeunes sur leur foi

Parmi les réponses on peut retenir celle de Myriam

« Si tu ne t’habilles pas en musulmane, qui va savoir qui tu es. Nos mères ont beaucoup souffert quand elles ont décidé de se voiler. Il faut respecter cela. Le voile, ce n’est pas une question d’austérité et de fondamentalisme comme certains individus mal informés disent. C’est une question d’identité, pas de doctrine..

Abdoulaye dit « Quand je suis entré dans la vingtaine, après mon bac, j’ai commencé à prendre ma religion plus au sérieux. 

**

En 2008 les jeunes s’interrogent donc davantage

 Se rapprocher de Dieu » tout en restant bien campé dans la vie quotidienne, implique pour les jeunes musulmans interrogés en 2008, comme dans le cas de leurs aînés militants, une transformation fondamentale de leur existence.

 Tandis que la jeunesse musulmane des années 1990 se rassemblait dans les associations islamiques pour clamer sa foi, maintenant les lieux de socialisation sont à caractère plus privé et se concrétisent à travers des petits groupes informels de discussion. 

 D’une quête de reconnaissance en tant que musulmans dans l’espace public ivoirien dans les années 1990, les jeunes musulmans de la Côte-d’Ivoire post-crise semblent s’être repliés vers une quête d’épanouissement personnel.

 **

Commentaires

Cette évolution vers plus de spiritualité ….cette volonté de se rapprocher de Dieu

ne peut que nous réjouir

 

Si tous les jeunes de toutes les religions

cherchaient ainsi à se rapprocher de Dieu

ils finiront par se rendre compte que nous avons  un seul père

et que nous sommes tous des frères

Fini les guerres de religion !

**

Puissent le Cheick Fofana  et l’iman Cisse

aider les jeunes ivoiriens dans ce sens

Cliquez ICI

Cote d’ivoire : Le Cheick Boikary Fofana et l’iman Djiguiba Cissé

3 juin, 2019

Depuis les années 1990  Abidjan est devenu l’un des centres intellectuels islamiques les plus influents d’Afrique de l’Ouest

**

Le moufti d’origine malienne cheikh Tidjane Ba ( +2001), khalifa de la tijânniyya et premier grand rénovateur de l’Islam à Abidjan, parlait à ce propos de « miracle »

 Mohammed Lamine Kaba, Guiñeen d’orientation « wahhabite » ou « sunnite »  en est très étonné

« II ne fait aucun doute que l’Islam ait fait un bond en Côte d’ivoire

**

La lumière de l’Islam vient de côte d’ivoire

D’où vient ce miracle ? 

  Marie Miran dans la revue “Revue Canadienne des Études Africaines, Vol. 41, No. 1 (2007), pp. 95-128

nous donne des pistes dans un article « la lumière d l’Islam vient de Côte d’Ivoire »:

**

Les migrants

En  Côte d’Ivoire des immigrés  arrivent de toute l’Afrique de l’Ouest – Burkinabés, Maliens, Guinéens, Nigérians, Nigériens, Sénégalais et Ghanéens

Ce sont peut être ces immigrés  qui influencèrent et réveillèrent  l’Islam ivoirien

**

La modernité

De plus en plus d’étudiants musulmans décrochaient des diplômes qui leur donnaient accès…aux métiers « de cadres et d’intellectuels » .

Ces »marabouts en cravate » ne partageait ni les problèmes  ni les aspirations de la masse musulmane.  Ils  reconsidérèrent donc les conceptions et de la gestion de l’Islam dans le pays,

**

Ils furent aussi  influencés par l’organisation de l’Eglise catholique, ses activités caritatives, ses modalités d’auto-présentation, son usage de la langue coloniale et des langues vernaculaires ainsi que par les techniques missionnaires

**

L’AEEMCI

En 1975, est créé l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côt;e d’Ivoire (AEEMCI)

« On parlera alors d’Islam moderne, qui prêche  en langue française de façon rationnelle en milieu scolaire et universitaire, ce qui était inédit, même dans les pays traditionnellement musulmans

**

En même temps eut lieu un rapprochement entre sunnites et soufis, traditionalistes et modernistes  en mettant  fin

aux  conflits communautaires intra-musulmans des années 1950 et 1970.

Cet approche  moderne, libérale et .tolérante de l’Islam ivoirien a attiré à lui en retour de nombreux convertis, venus des religions traditionnelles mais aussi du christianisme, issus non seulement de milieux défavorisés mais aussi, de plus en plus, de la bourgeoisie urbaine.

**

La CMR

 En 1982 naissait la Communauté musulmane de la Riviera (CMR), du nom du sous-quartier résidentiel le plus huppé de la commune de Cocody à Abidjan.

 C’est à la CMR en particulier qu’on entendit parler pour la première fois de comités de gestion des mosquées dotés de comptes en banque, de salariat des imams, de rationalisation de l’action sociale islamique et plus généralement d’efficacité du travail islamique.

 La CMR servit aussi de modèle d’organisation aux jeunes cadres et intellectuels d’Abidjan qui voulaient former des communautés de quartier dans les villes de province où ils avaient été mutés.

 **

Le COSIM

En 1988 fut créé le  Conseil supérieur des imams (COSIM), dans le but  de regrouper tous les chefs religieux, de toutes tendances islamiques 

Parmi les membres fondateurs du COSIM on trouve Aboubacar Fofana et Djiguiba Cissé,

**

Le Cheick Boikary Fofana

né en 1943

également appelé Aboubacar Fofana

Il est considéré comme l’autorité morale et le chef suprême de la communauté musulmane du pays. On lui doit, la structuration et une meilleure organisation de l’islam en Côte d’Ivoire.

Très écouté et respecté, banquier de formation  

Son aura s’étend au-delà des frontières ivoiriennes,

 Le cheick Boikary Fofana – - a toujours su montrer une main de fer dans un gant de velours. Assez ferme quand il le fallait, mais suffisamment souple pour ne pas rompre le rubicond.

Cliquez ICI

**

Djiguiba Cissé

né en 1958 en cote d’ivoire

membre fondateur du COSIM

iman de la mosquée du plateau à Abidjan

Cliquez ICI 

Depuis l’an 2000 Cissé Djiguiba, lutte contre l’excision en Côte d’Ivoire

Cliquez ICI

 Des cassettes vidéo des émissions islamiques passées à la télévision ivoirienne et des cassettes audio de la traduction en dioula d’une partie du Coran réalisée par Djiguiba Cissé/ circulent aussi au Mali, au Burkina, au Niger et jusqu’au Canada

 

 

Burkina Faso : l’Islam des « hommes Intègres »

2 juin, 2019

Au Burkina Faso ,l’islam est en pleine effervescence depuis les indépendances  

 En 1954 la Ouagadogou  ne comptait qu’une seule mosquée ; en 1993, elle en comptait 200 ;Aujourd’hui on en dénombre plus de 600.Les associations islamiques se multiplient après 2001. Après 2005, cinq radios musulmanes voient le jour, trois  nouveaux mensuels paraissent. La capitale compte désormais deux universités islamiques. Autrefois soumises à un pacte implicite de non-prosélytisme et de réserve, à l’aube du xxie siècle, les élites musulmanes se décident à occuper l’espace public(article de Maud Saint –Lary ;cahiersd’etudes africaines n°206-207 p 457)   

**

Mais les « hommes intègres » du Burkina

ne sont pas des exaltés

ils sont posés,sages ,critiques

**

Boubakar Doukoure

ils ont  chez eux  un grand pasteur

religieux ,modéré

« Prétendre travailler au nom de l’islam et tuer les autres est un paradoxe effarant »

ouvert à la culture universelle

Il est président de l’ISESCO

Cliquez ICI

**

Des « bons » pratiquants  

De plus en plus de Burnikabés  se parent de  ces  signes, qui faisaient jadis la panoplie des wahhabites (robe, barbe, prière les bras croisés). Ils n’en revendiquent pas pour autant une appartenance à un mouvement quelconque et sont surtout soucieux d’afficher leur religiosité voire leur « bonne pratique de l’islam », leur sagesse ou même, pour certains, tout simplement leur volonté d’être « à la mode ».(Maud Saint-Lary p 464)

**

des musulmans très tolérants

qui ne rejettent pas les imans dissidents comme Jafar

Cliquez ICI 

des bons musulmans

qui vivent en bon harmonie avec 23,2% de Chrétiens

Cliquez ICI

des bons musulmans qui lors de  la Fespaco 2019

n’ont pas hésité à donner « L’Etalon de bronze, » 

au film « Fatwa, »

qui raconte la dérive d’un jeune homme qui devient djihadiste

Cliquez ICI

**

Les attentats

Malheureusement  depuis peu

les djihadistes  arrivent du nord

et multiplient les attentats 

ce ne sont pas des Burkinabés

Cliquez ICI 

Les églises catholiques sont particulièrement visées

Cliquez ICI 

BurkinaFaso : Boubakar Doukouré président de ISESCO

31 mai, 2019

Boubakar Doukouré ,selon un article écrit  par Mara Vitale dans les « cahiers d’études africaines » n°206-207 en 2012 …les citations sont en italiques 

Cliquez ICI

**

 Boubakary Doukouré est sans doute l’une des autorités spirituelles les plus importantes et les plus influentes du paysage religieux et sociopolitique du Burkina. Arabisant, proche conseiller du président, membre fondateur de la Fédération des associations islamiques du Burkina (fFaib , et président, depuis 2006, du Conseil exécutif de l’isesco

 **

Soninké d’origine sénégalaise , est né dans une famille tijânî hamawi.  Il recoit une formation juridique en Arabie Saoudite ; De retour  en Haute-Volta dans les années 1980, Boubakary a été tout de suite reconnu par les talibés (fidèles) comme le vrai leader de la zâwiya.

 Cependant il se détache de la tradition soufie et prêche un islam plus orthodoxe.

il a dû donc  concilier la religiosité « populaire » de ses fidèles avec orthodoxie religieuse chère aux pays du Moyen-Orient.

 **

Ittihad Islami (Union de l’islam).

Dans les années 1980 Doukouré fonde sa propre association, la Ittihad Islami (Union de l’islam).

il veut  transmettre aux fidèles un message positif et fédérateur  ce qui lui accroit  sa popularité.

Grâce à cette ambition unificatrice il reçoit dés le départ  l’appui financier et politique des États arabes et des ONG islamiques

**

Le social

Il ouvre un institut franco-arabe (Al Elmi), un lycée privé (Ridwane), le Centre universitaire polyvalent du Burkina (cupb), ’une radio (Radio Ridwane pour le développement), ainsi que d’autres importantes structures à usage commercial.

**

Enseignement

il insiste  surtout sur l’application du message coranique dans la vie quotidienne,

À l’occasion du dernier Mouloud, par exemple, le titre de son allocution était « Islam et protection de la santé », consacrée à l’importance du soin corporel en islam.

**

Un islam africain

 son but est  de libérer l’islam de la forte connotation culturelle arabe dont il est imprégné, et ensuite de l’inscrire dans le contexte culturel africain, en préservant cependant la « pureté » du message.

 Il faut cependant reconnaître que la réalisation d’un « islam africain » reste pour le moment encore difficile, car l’influence du monde arabe en Afrique devient de plus en plus importante : il ne faut pas oublier que la plupart des intellectuels musulmans burkinabè sont formés dans les universités arabes les plus renommées, et que le poids des financements provenant des pays du Golfe joue évidemment un rôle prépondérant dans l’orientation des fidèles.

**

Président de l’ISESCO  

Boubakar Doukouré est  devenu  le président du Conseil exécutif de l’Organisation islamique pour l’éducation, la culture, la science et la communication (ISESCO) basé à Rabat au Maroc, les 27 et 28 novembre 2012 lors de sa 33ème session

Cliquez ICI

 Là encore il se prononce sur les dérives et l’intolérance

« Prétendre travailler au nom de l’islam et tuer les autres est un paradoxe effarant »

Cliquez ICI 

Burkina Faso : Djafar, le prêcheur des 3 testaments

30 mai, 2019

Djafarma Héma Ouattara que l’on appelle Jafar est né au Burkina en 1944

**

Jafar est prêcheur musulman  mais un prêcheur vraiment à part  Il est détesté par les uns, craint et apprécié par les autres Cliquez ICI

 **

Les Trois Testaments 

Jafar a fondé le « comité culturel de la génération des trois testaments (CCGT).

 Les trois testaments sont l’ancien testament, le nouveau testament et le Coran.

Dans le Coran ,il est écrit   « Ô vous les gens de livre, ne vous appuyez sur rien sans faire référence à la Tora, l’Evangile et au Coran….Il est encore écrit  dans le Coran que la Bible est une lumière et une direction ”. Alors pour moi, chrétiens et musulmans, Bible et Coran sont pareils.  Ce sont les ignorants qui cherchent toujours une différence.  Ils s’appuient sur le Hadith qui est pourtant inventé par les ennemis du prophète (PSL). Malheureusement, nos étudiants sont allés faire leur étude à Médine et consorts. Ils n’ont donc pas utilisé le Coran. Seulement le Hadith qui est écrit par les ennemis de notre prophète. Ce sont aussi des gens qui ne veulent pas écouter la parole de l’évangile, ni la parole de l’ancien testament

Cliquez ICI

**

Jafar n’est pas un ami du Cheik Haïdara qui est à la tête du haut conseil islamique au Mali et qui est pourtant un musulman modéré 

Je ne m’entends pas avec Cheick Haïdara parce qu’il n’a pas de parole donnée. Il dit une chose aujourd’hui et son contraire demain. En plus, je trouve qu’il pille les personnes que Dieu nous recommande le plus, c’est-à-dire la veuve et l’orphelin. Il a mis sur place une association à travers laquelle il fait payer des cotisations aux gen

 Cliquez ICI 

Mali : Mahmoud Dicko ,un iman dur et pur

29 mai, 2019

Mahmoud Dicko ,l’imam de la mosquée sunnite réformée de Badalabougou est la vedette des  sunnites dit «  réformés » qui   ont pour eux l’argent des pays du Golfe, de plus en plus de mosquées, et un discours social critique qui attire les laissés-pour-compte du développement

Cliquez ICI

 

**

Président du HCIM

Depuis 2008, Dicko est à la tête du Haut Conseil islamique du Mali (HCIM), une structure  créé en 2002 chargée de faire l’interface entre les associations religieuses, les mosquées et les autorités.

En 2009, en mobilisant ses adeptes, Dicko a fait plier le gouvernement, qui souhaitait faire adopter un code de la famille progressiste.

 En 2011, il a imposé le secrétaire général du HCIM à la tête de la Commission électorale nationale indépendante.

 En 2012, Il a joué un rôle actif dans la campagne électorale. Il a laissé ses proches et de nombreux imams faire la publicité pour le président Ibrahim Boubakar Keîta  (IBK).

 **

Idéologie 

il est très influencé par l’idéologie de Abubakar Gumi  et lizala

Cliquez ICI  

Avant l’élection de 2013, l’imam avait donc clairement apporté son soutien au candidat IBK. Mais depuis les relations se sont distendues, jusqu’à la rupture

Ses déclarations ambiguës sur la charia,

 ses prises de position en faveur d’une République islamique,

ses liens anciens avec Iyad Ag Ghaly, le leader du mouvement islamiste Ansar Eddine,

ont fait de Dicko un personnage controversé.

**

Le 25 novembre 2015, après l’attentat du Radsisson Bu de Bamako, il déclare 

« Les terroristes nous ont été envoyés par Dieu pour nous punir de la promotion de l’homosexualité, importée d’Occident et qui prospère dans notre société »

 Le 12 décembre 2015, à la  grande mosquée de Bamako, , Mahmoud Dicko déclare que le djihadisme est une « création des Occidentaux » et de la France afin de « recoloniser le Mali »

 **

.Manifestations

En décembre  2018 il attaque le projet du gouvernement qui voulait donner un éducation sexuelle dans les écoles

 Le 10 Février 2019 il réunit   60000 personnes dans le stade de Bamako et s’attaque à l’homosexualité, sachant bien  que 80 % des Maliens l’approuveraient.

Cliquez ICI

 

le 5 avril 2019

à Bamako il défie le pouvoir ,suite au massacre de Ogossagou

Cliquez  ICI

**

Fin de mandat 

 il est remplacé à la tête du Haut Conseil islamique du Mali (HCIM )

Cliquez ICI  

 Son successeur  Madani Haïdara  aussi populaire que Dicko est aussi beaucoup plus modéré

Cliquez ICI

mais certains contestent cette nouvelle election 

Mali : le Cherif Ousmane Madani Haïdara président du HCIM

28 mai, 2019

le Cherif Ousmane Madani Haïdara

Né le 12 mai 1955 à  Tamani dans la région de Ségou,

Vers 1979-1980, il prêche en Côte d’Ivoire avant de retourner au Mali.

Cliquez ICI

**

il est le prêcheur le plus célèbre au Mali

Cliquez ICI 

comme l’iman Dicko il peut aussi remplir un stade de 60 000 places à Bamako

 Cliquez ICI

**

en 1989 il crée à Branconi dans la banlieue de Bamako

un centre religieux  qui n’ pas cessé dé s’étendre au cours des années

Soutenu par l’Iran selon certains, il dispose de sa propre radio, et ses prêches enregistrés inondent les marchés.

Cliquez ICI  

**

Haut conseil islamique  du Mali »

Bien que très contesté par les sunnites mais sans doute à cause des sa modération ,il succède en avril 2019 à Mahmoud Dicko à la tête du « haut conseil islamique du Mali » 

Je veux travailler pour la paix, pour un Mali uni, pour la fraternité entre tous les musulmans du monde. Je veux que notre pays se retrouve, retrouve la paix »,

**

Haïdara, que certains surnomment le Mouride malien est « l’ennemi historique des saadistes et  condamne l’attitude et la volonté hégémonique du  Iyad Ag Ghali

Cliquez ICI

**

il prêche chaque année dans le stade Modibo-Keïta, devant des dizaines de milliers d’adeptes.

« Nous sommes pour le soufisme,…. pour un islam tolérant,….contre le wahhabisme. »

**

Ne pas confondre avec Bouyé Haïdara, chérif de Nioro-du-Sahel,

 Cliquez ICI  

 

Mali :Ousmane Madani Haïdara, le prêcheur le plus célèbre du Mali

27 mai, 2019

 Les citations sont prises  dans un article écrit  dans les « cahiers d’études africaines » n°206-207 en 2012 par Gilles holder.

Cliquez ICI

 **

En 1984 Haïdara   arrive à Bamako et prêche à 29 ans dans la grande mosquée  

Il va devenir

le prêcheur le plus célèbre du Mali,

le  « mouride malien » ou l’« imam rouge »

 le Bani (le Descendant) Wulibali (L’Incontestable) ou Nyemògò (Le Guide),

 

mais lui humblement se dit Coulibaly ….

… « moi je veux devenir Coulibaly, pour mieux faire mon travail…. En devenant Coulibaly je serai à l’aise » .. car Coulibaly évoque le nom commun par excellence au Mali — sorte de Monsieur Dupont

**

Un nouveau Mahomet

Haidara  de sent sincèrement appelé à une grande mission

une mission  prophétique

à la manière de Mahomet

**

Comme Mahomet , bien accueilli par Khadija

Haidara   a  été bien, accueilli par les femmes

on le surnomme aussi « le  marabout de femmes »

Ô Prophète! Quand les croyantes viennent te prêter serment d’allégeance,.., alors reçois leur serment d’allégeance, et implore d’Allah le pardon pour elles(.Sourate 60 12).

« C’est par un tel serment que Haidara identifie rétrospectivement la genèse de son mouvement Ansardine au milieu des années 2000 »

**

Comme Mahomet on le dit illettré et  ignorant

en fait il est plus inspiré que savant

**

Il se dit descendant du prophète  et proche  des chiites iraniens .On le soupçonne de recevoir beaucoup d’aide de la part de Téhéran

Il a été rejeté par les siens comme Mahomet a été chassée de la Macque

En 1989  il doit se réfugier dans la banlieue de Bamako à Branconi

**

Le chantier  de Branconi

cliquez ICI

C’est là qu’il s’installe

et agit

il déclare au grand dam des musulmans 

l’islam ce n’est pas la prière  

ce sont aussi des œuvres au service de la société

Il fait surgir, au cœur de Bamako, une cité sainte qui évoque Médine, à l’instar de Touba pour les Mourides du Sénégal

il fait  bâtir successivement un groupe scolaire,

 le siège social de Ançar Dine International en 2006

un bâtiment de logistique pour le Maouloud (2006-2007), où plusieurs dizaines de milliers de fidèles venus de tout le Mali et de la sous-région se pressent,

Cliquez ICI

un centre de santé conventionné (2008-2009),

une maison des hôtes (2010),

une mosquée du vendredi (2010-2011), etc.

 **

Ansar Din

C’est donc à Branconi que prend forme son association  Ansar Din

« la communauté des croyants »

qui deviendra « Ansar Din international » ADI

une association religieuse qui ne se contente pas de prier mais aussi  d’agir pour le bien de Tous e

cliquez ICI

Mali : Cherif Madani Haïdara et son mouvement « Ançar Dine international » ADI

24 mai, 2019

 Selon un article écrit  dans les « cahiers d’études africaines » n°206-207 en 2012 par Gilles Holder… les citations sont en italiques  

Cliquez ICI

 **

Ançar Din  international (ADI)

est un mouvement islamique  

créé par le Cherif Ousmane Madani Haïdara

le prêcheur le plus célèbre du Mali  

**

Une association

ou selon certains une secte

qui regroupe des prêcheurs  bien surveillés

Une organisation  qui veut s’autogérer à l’aide de cotisations

mais qui reçoit certainement  de l’aide venu de l’extérieur

**

Un enseignement  

Haïdara parle pour  le peuple en langue vernaculaire

Haïdara  revendique un islam intégré à la culture ouest-africaine en posant la question suivante : « Nous apprenons le sens du Coran dans d’autres langues. Mais pourquoi partageons-nous le fait de ne pas prier Allah dans d’autres langues ? » …faisant rupture non plus seulement avec l’arabe, mais encore avec la francophonie des élites administratives et politiques.

 Les prêches de Haïdara sont d’une autre teneur que les sermons du vendredi, en portant toujours une dimension politique et de critique sociale qu’aucune mosquée ne saurait assumer sans risque.

**

Des prêches enregistrés

Haïdara  découvrit, à la fin des années 1970, la cassette d’un prêcheur égyptien, le cheikh salafite ‘Abd al-Hamîd Kishk et  le rencontra pour la première fois en 1987 à La Mecque

Kishk est un personnage charismatique qui drainait de véritables foules lors de ses prêches du vendredi au Caire  et dont les sermons enregistrés sur cassettes,  vont atteindre les musulmans arabophones de tous les continents  

Cliquez ICI

Dès les années 1977 Haïdara l’imite et enregistre  ses prêches sur des  disquettes

depuis 2008 n’ayant pas accès aux radios publique ,il organise sa propre radio

**

Le Maouloud

C’est la fête de la naissance du prophète Mahomet

Cliquez ICI

Elle est à peine   fêtée dans  les mosquées, bien que prisée par les confréries comme la Tijâniyya Hamawiyya de Nioro-du-Sahel ou la Qadiriyya de Dilly :

Mais Haïdara va transformer, depuis Bamako, cette cérémonie marquée par une forte identité du Nord et de l’Est, en un rendez-vous annuel majeur de la piété populaire et de l’identité nationale dédiées à son propre mouvement

… le prêcheur avec un micro ; à sa droite, le lecteur coranique qui cite les sourates que le prêcheur commente en langue vernaculaire à partir des hadîth ; face au prêcheur et dos au public, l’agent rythmique qui ponctue chaque phrase par un naam emphatique.

 **

Les serments

Haïdara exige de la part  de ses adhérents 2 engagements fermes

le renouvellement de sa foi musulmane  

et un engagement à Ançar Din 

 

Tunisie :Un pays bien fragile… qui a peur

22 mai, 2019

Le centre-ville de Tunis a été le théâtre, lundi 29 octobre, 2018  d’un attentat  en début d’après-midi, sur l’avenue Bourguiba, l’artère la plus fréquentée de la capitale, .vingt personnes sont blessées

Cliquez ICI

**

Depuis  cette attentat

les Tunisiens ont de nouveau peur

Les terroristes sont là

et pire

on attend le retour de ceux qui sont en Syrie  

**

Le retour des djihadistes  

 La population tunisienne est profondément opposée au retour des combattants même si environ 800 seraient déjà rentrés par leurs propres moyens depuis 2016.

Cliquez ICI

**

Les milices des environs

Les milices pullulent aux frontières de la Tunisie

venant de la Libye, du Sahara ,du Soudan et du Tchad  

Cliquez ICI

**

Ben Gardane

ces miliciens ne sont pas toujours  bien accueillis, il est vrai , par les autochtones  comme a Ben Gardane

au sud de la Tunisie  

Cliquez ICI

Attaqué par des djidhaistes ,la population de Ben Gardane a refoulé les djihadistes

Cliquez ICI

**

Les services de renseignement sont peu fiables

après le départ de Ben Ali  

les services de renseignement ont été démantelés

et ont besoin de l’aide de l’occident   

Cliquez ICI

**

Les politiciens en eau trouble  

Certains ont l’air bien proches des djihadistes  

Cliquez ICI

**

la psychose ,la peur et les arrestations

Un fonctionnaire de l’ONU, chargé d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes frappant la Libye, est en détention depuis mardi en Tunisie ont indiqué l’ONU et les autorités tunisiennes qui l’accusent d’espionnage. IL s’agit de Moncef Kartas, un Tunisien

Cliquez ICI 

**

Le 14 avril 2019 , un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession des armes et des matériels de renseignement aurait été  stoppé à Ras Jedir, principal point de passage à la frontière entre la Libye et la Tunisie.

Cliquez ICI

**

un pays souvent déconseillé aux touristes  

Suite aux attentats terroristes meurtriers contre le musée du Bardo, un hôtel de Sousse, un bus de la garde présidentielle les 18 mars, 26 juin et 24 novembre 2015, un attentat suicide à Tunis le 29 octobre 2018, les autorités tunisiennes ont déployé un dispositif de sécurité renforcé, notamment à Tunis et autour des sites touristiques, en particulier sur les côtes.

Cliquez ICI

1...56789...85