Archive pour la catégorie 'Art et la religion'

Patinir : Saint Jérôme au Prado et à Londres

22 juillet, 2009

jerome.pngSaint Jérôme au Prado 

                

            cliquez pour agrandir 

 

 

Une église au bord de la mer, dans le lointain. Une autre église en pleine  campagne Une troisième  église au-dessus  de la grotte de Jérome qui calme le lion féroce et contemple le crucifix posé devant lui

Un rocher menaçant

Sur un sentier en contrebas à gauche un enfant guide un aveugle

Tout cela est bien paisible    

L’horizon s’étend à l’infini au-delà des monts

Désormais grâce à Christophe Colomb et aux lunettes de Galilée on sait que le monde est infini .    Sur la mer, le vent gonfle les voiles

 

Patinir St Jérôme à Londres

547pxjoachimpatinir003.jpg

                  

Dans ce tableau qui se trouve à Londres ,Patinir traite du même sujet

Mais il n’y a plus de lion, plus de crucifix à contempler

Il reste  seulement  un personnage assis  qui attend  

Le village au-dessus de la grotte de Jérôme est  super protégé. Il n’y a plus d’Eglise

 Autour on ne voit plus une campagne paisible et on peut imaginer des images doubles

Dans les cieux devant le plus grand rocher un nuage sombre ressemble à un démon  muni de 2 ailes .Derrière les maisons du sommet ,un immense crâne sombre avec 2 oreilles de fauve

A gauche un rocher ressemble à une tête  de  crocodile

Devant les maisons on devine un personnage en bleu  assis en train de lire peut être la bible

Que s’est il donc passé entre ses 2 tableaux ? On  est loin du tableau paisible du prado

 

Jerôme attend la paix .Le crucifix catholique serait-t-il remplacé par
la Bible protestante ?


Cranach : La loi et la grâce

22 juillet, 2009

                             Cranach : La loi et la grâce   dans Art et la religion 1530cranach-la-foi-et-la-lo-300x285                                 

                         

Sur cette gravure

A gauche Cranach a représenté  le pêcheur jugé et condamné qui fuit devant Dieu qui trône  dans les cieux

Adam et Eve mangent  le fruit défendu et Moise brandit les tables de la loi

**

A droite le pécheur est pardonné grâce au sacrifice de Jésus mort sur la croix 

Le bon berger fait entrer les brebis sans son enclos

**

Luther avant de commencer sa réforme en 1517  avait longuement commenté l’épître aux romains où Paul ne cesse de proclamer que ce n’est pas la loi qui sauve mais la foi

La loi nous condamne 

La foi en la miséricorde de Dieu nous sauve

**

Cette découverte de la miséricorde de Dieu qui avait tant  bouleversé Luther  fut beaucoup plus important dans les conséquence de la reforme que la  lutte contre  les indulgences

Nous sommes sauvés par la foi

**

 Au cours des guerres de religion les protestants furent iconoclastes et saccagèrent beaucoup de statues dans les cathédrales ,mais par la suite ,les graveurs allemands protestants comme Cranach réalisèrent l’importance de l’image pour propager leur enseignement 

Cranach fut le peintre officie de Luther

Bruegel ,un Catholique ,un alchimiste ?

22 juillet, 2009

 

Bruegel imite souvent Bosch

Il aimait les monstres et les dessins  farfelus, fantastiques, grotesques, démoniaques  de son prédécesseur

Mais il est  loin d’être aussi sulfureux que lui 

**

Etait il hostile à l’Eglise, contestataire ou seulement critique ?

Il semble qu’il fut un catholique pratiquant .Il est honorablement enterré à l’intérieur même de l’église de Notre dame de la chapelle à Bruxelles

Il fut sans doute un humaniste à l’école d’Erasme 

Il ne fréquentait pas apparemment une confrérie religieuse dissidente comme Bosch

**

Il se contente bien souvent de peindre avec beaucoup de tendresse, d’humble gens, des villageois ,des estropiés, des aveugles, des amoureux ,tout simplement

Bruegel serait plutôt le « Plantu » de l’époque qui connaît bien le monde ou il vit et qui le décrit avec beaucoup d’humour

**

Mais il n’empêche que certains ont essayé de découvrir des sens cachés dans certains tableaux tels « carnaval et carême »

**

Etait il alchimiste ?

On peut supposer que Brueghel connaissait les pratiques des alchimistes, car on retrouve nombre de symboles alchimiques dans ses tableaux

Mais il se moque violemment les pratiques des certains alchimistes trop naïfs qui n’ont pas compris le sens profond de cette spiritualité et qui se ruinent en voulant vraiment transmuter les métaux

Il ne s’agit pas de faire de l’or, mais de se transformer soi même pour atteindre une certaine sagesse

L’alchimie ainsi  pratiquée dans des laboratoires est  source de misère, de pauvreté

Bruegel : le combat de Carnaval et Carême

22 juillet, 2009

                                                bruegelcarnavaletcareme.jpg                                                   

                                                        Cliquez 

 

Certains ont vu dans ce tableau une comparaison entre les catholiques et protestants

Les protestant à droite,  vêtus de noir, austères, sortent en procession de l’église et donnent des aumônes aux pauvres

Ils sont précédés par une femme maigre qui fait carême

De l’autre côté , les catholiques sont de bons vivants et se préparent des galettes pour faire la fête derrière le meneur obèse qui est assis sur un tonneau

Au lieu de sortir d’une  église, ils longent  un bar ou l’on fait bombance

**

lafemmeaupuits.png

Autour du puits, coté protestant une femme puise l’eau pur de la doctrine, tandis que côté catholique, un cochon se repaît de détritus

 

                               brueghellefou.png                                        

 

Au centre un fou  guide un couple

Que fait il donc là ,ce fou ?

Erasme a écrit « l’éloge de la folie », Brant a écrit « la nef des fous »

Qui donc est ce fou ? entre les catholiques et les protestants ?

 

Bruegel: Un autre interprétation des proverbes

22 juillet, 2009

La plupart des proverbes cités sont connus et expliqués

Voir http://www.pieter-bruegel.com/proverbe/proverbe.htm

Mais d’autres peuvent avoir un  double sens et être une critique cachée de l’église à une époque ou il n’était peut être pas bon de critiquer l

 faconnersafoiselonsongout.jpg

    Un moine met une fausse barbe à Jésus

Ne veut il pas se façonner un Dieu à son goût ….. A chacun, sa religion !

Luther était moine .Lui-même a transformé le visage de Jésus Le Jésus de Luther n’est pas le même que le Jésus catholique

 scraser.jpg

Un homme s’incline .Il est prêt à n’imports quelle humiliation .Il s’écrase et accepte de s’enfermer dans la bulle d’une doctrine ,pourvu qu’on le laisse tranquille

 baiserlanneau1.jpg

  Il baisse l’anneau des puissants cardinaux et autres puissants de ce monde

 brueghelnagercontrecourant1.jpg

Tandis que d’autres nagent  à contre courant refusant de se faire entraîner par des gourous et des faux prophètes

 portersalumiereinterieure.jpg

     Dans ce cas il témoigne de sa lumière intérieure qui brille

 lemondelenvers.jpg

Le monde à l’envers peut être un souvenir de « la table d’émeraude » chère aux alchimistes

Tout ce qui est en bas est en haut … Tout ce qui est en haut est en bas

 creusercherchervitriol1.jpg

creuser la terre

  les alchimistes parlent  du V.I.T.R.I.O.L dont chaque lettre se trouve au début de chaque mot de la phrase suivante en latin

:Visite l’intérieur de
la Terre et tu trouveras la pierre philosophale (Opus lapis) 

Bruegel : Les sacrements des catholiques.La bible des protestants

22 juillet, 2009

       Bruegel : Les  sacrements des catholiques.La bible des protestants  dans Art et la religion lafoi-300x238   

  Bruegel à t il voulu comparer la foi des protestants et des catholiques ?

              

A droite de la foi,  se trouve les 7 sacrements donnés par l’église catholique

A gauche,  l’accent est mis sur la prédication et la parole de Dieu, telle qu’elle est proclamée par les protestants

 

Bruegel: Une justice terrible : Est ce à Tombouctou ? Les salafistes ?

22 juillet, 2009

             

Ben ! Dis donc !

Bruegel: Une justice terrible  : Est ce à Tombouctou ? Les salafistes ? dans Art et la religion bruegellajustice-300x232cliquez sur image

On y aller pas de mains mortes

pour les supplices au temps de Bruegel

Pire qu’à Guantanamo !

pire qu’au Mali !

Bruegel : Une justice terrible ! Est ce à Guantanamo ou à Tombouctou ?

22 juillet, 2009

Ben ! alors !

                            Bruegel : Une justice terrible ! Est ce à Guantanamo ou à Tombouctou ? dans Art et la religion bruegellajustice-300x232

cliquez sur image

 

On y allait pas de mains mortes

pour les supplices

au temps de Bruegel

pendant les guerres de religion

**

la pendaison

le bucher

la croix

l’eau bouillante

la roue

la capitation

**

La justice avait vraiment les yeux voilés

au nom de Dieu

au nom des convictions

**  

Pire qu’à Guantanamo !

pire qu’au Mali !

pire qu’à Tombouctou

**

Les mains coupées

les femmes lapidées 

Patinir : La Fuite en Egypte

22 juillet, 2009

                                                                   patinirfuiteegypte.jpg 

Cliquez pour agrandir

La Fuite en Egypte, par Joachim Patinir (musée d’Anvers). 

 

Les contemplatifs flamands, les reclus ,les moines, les béguines si nombreuses dans ces pays du nord  rêvent à cette fuite exemplaire d’un jeune couple à la recherche de Dieu

**

Il leur a fallu quitter leur petit village verdoyant, la petite vie tranquille des bourgeois hollandais et s’engager sur la route entre les rochers menaçants dont l’un ressemble à la tête d’un requin

**

Tandis que dans le petit village, les villageois font la fête autour d’une table, un garçon harcèle une jeune fille qui semble prier ,3 personnes discutent et un solitaire rêve devant  sa maison

**

Sur la mer bleue le vent gonfle les voiles

Est-ce une allusion à la découverte de l’amerique en 1492  et des espaces infinis depuis Copernic et qui vont tant impressionné Giordano Bruno le dernier brûlé par l’inquisition en 1600 ?

Ou est ce une allusion au souffle de l’esprit Saint ?

Elsheimer Adam en 1600 : La fuite en Egypte

22 juillet, 2009

                                         elsheimeradamfuiteeneg.png  

                                 Cliquez 

                       La fuite en Egypte par Elsheimer

Ce tout petit tableau fut peint en 1600, l’année de la mort de Giordano Bruno qui après les découvertes de Copernic et de Galilée avait été tant impressionné par l’immensité de l’univers Il en avait conclu que si Dieu n’est pas dans les cieux, il ne peut que vivre en nous

**

Elsheimer est sans doute le premier à représenter les cratères de la lune et  la voie lactée, qui en diagonal donne de la profondeur au tableau

**

Au centre de ce tableau, à peine visible dans les ténèbres, on devine la présence de la sainte famille

Dieu se découvre dans le silence, le recueillement, la méditation

**

Dieu ne s’impose pas, comme le voulait l’inquisition qui a condamné Giordano Bruno .

La sainte famille doit fuir aussi devant les tyrans de leur temps.

Elle se retrouve aussi dans la nuit profonde, dont parlaient Jean de la croix et Thérèse d’Avila

Mais au sein des ténèbres brille la lumière divine .Joseph est illuminé comme par une lumière intérieure 

**

Dieu ne s’impose pas. Il se devine à travers l’immensité de l’espace et la beauté de la nature

123456