Archive pour la catégorie 'Clément d’Alexandrie'

Le Verbe de Clément d’Alexandrie et celui de Tertullien

13 septembre, 2011

Qui est Jésus ?

Qui est le Verbe ?

C’est pas très clair!

**

Pour Clément dans « le pédagogue »(1,8)

et pour Tertullien dans son « traité sur la trinité »(14)

tous les deux contemporains

le Verbe est
la Sagesse qui  existait depuis toujours

et qui se montrait aux prophètes

Rien à voir avec Jésus homme

**

Tertullien  écrit

..Parmi les patriarches, Abraham et Jacob; parmi les prophètes, Ezéchiel et Isaïe virent Dieu, ….il est écrit: «Le Seigneur parlait à Moïse face à face, comme un homme parle à son ami;»   et que Jacob dit également: «J’ai vu le Seigneur face à face.» …. Et quel autre Dieu a pu converser ici-bas avec les hommes  que le Verbe 

(traité de la Trinité 14)

**

Clément écrit

Notre Pédagogue est Jésus, Dieu saint, le Verbe, 

 ** 

Donc Jésus est le Verbe 

et ce Verbe comme celui de Tertullien apparut aux prophètes

**

Il apparut à Abraham ….  Un  homme lutta avec Jacob  jusqu’au matin. » Cet homme était le Pédagogue..C’était  le Verbe ….Jacob lui demanda son nom …mais 

Dieu, qui ne s’était pas encore fait Homme n’avait pas encore de nom.

** 

Ce Verbe est avant tout pour Clément un pédagogue  qui nous apporte la gnose, la connaissance le Verbe est l’enseignement du Christ ** Voici ses nouveaux ordres :   Ne péchez plus comme autrefois,   accoutumez-vous à bien faire,  fuyez le mal, faites-le bien, brûlez d’amour pour la justice et d’horreur pour l’iniquité.  

La bonté de Dieu selon Clément d’Alexandrie, Marcion et Tertullien

13 septembre, 2011

Dieu est il Bon ? 

Qu’en pensent les théologiens  du 2é siècle 

**

 1) Clément d’Alexandrie    

Dans le « pédagogue » (1,8) il écrit 

 Il est des hommes qui s’élèvent ici contre nous, prétendant que Dieu n’est pas bon parce qu’il effraie, menace et châtie. ….

Comment donc accuser notre bon et divin Pédagogue de ne pas nous aimer, lui qui, par un excès de clémence et d’amour, souffre pour ainsi dire dans les souffrances de chacun de nous ?  Dieu est appelé bon parce qu’il est la bonté même. 

** 

Dieu est Bon   Dieu est un père  

**

C’est aussi la conviction des disciples Egyptiens d’Hermès le sage 

que Clément connaissait  certainement 

cliquez ICI 

** 

 Mais, disent nos adversaires, si Dieu est bon et aime les hommes, d’où vient  qu’il s’irrite contre eux et les punit ? 

Le  Verbe, ce maître de tout l’univers Il s’efforce de ramener à lui, par des exemples menaçants, ceux que leurs passions en éloignent Comme il persuade, exhorte et console, il loue, il blâme, il reproche…. ces reproches sont une marque de bienveillance en soient,  Au moment de punir il s’arrête, il exhorte encore

** 

Homme cultivé, subtil, beaucoup plus raffiné que son contemporain Tertullien 

souvent grossier et vulgaire   il cite Platon : 

« C’est être bon envers les coupables que de les châtier,  car le châtiment les corrige et les rend meilleurs 

**2) Marcion et Tertullien 

Tertullien dans son « traité contre Marcion »

tiendra les mêmes raisonnements que Clément

 en s’adressant à Marcion

Ton dieu se nomme le dieu de la mansuétude, parce qu’il ne juge, ni ne s’irrite. ( Contre Marcion 4,19)

**

Il faut avouer que « le père des miséricordes », sera celui qui est nommé dans la loi ancienne « le miséricordieux, le compatissant, le dieu riche en miséricordes. »  (contre Marcion . livre 5 ,11) 

les œuvres du Créateur sont bonnes  elles attestent sa bonté. (livre 2, V)

**

Mais si ce Dieu est Bon

il doit aussi être  juste

ce que prouve aussi Tertullien

**

Nous avons établi précédemment qu’il y a dans le Créateur un double attribut, la justice et la bonté 

Clément d’Alexandrie, Denys d’Alexandrie et Origène : Il faut s’instruire dans tous les domaines

13 septembre, 2011

1) Clément d’Alexandrie

écrit dans Les stromates (6,10)

 Il faut s’instruire dans les sciences humaines, .

 ** 

La chose vraiment essentielle pour le Gnostique, c’est la connaissance …Les  sciences qui sont une préparation à la connaissance, A chacune, il emprunte des armes pour la défense de la vérité. 

** 

Les sciences expérimentales   La musique lui enseigne l’harmonie par le rythme mesuré de ses accords. L’arithmétique, …lui explique que la plupart des choses sont soumises à des proportions numériques . Avec l’astronomie, il monte en esprit au-dessus de la terre, plane dans les régions célestes, suit les astres dans leurs révolutions, les yeux de l’intelligence toujours attachés sur les merveilles divines, sur l’harmonie qui règne parmi elles.** 

On croirait lire Cicéron qui ecrit  « Regardons premièrement la terre…revêtues de fleurs, d’herbes ,d’arbres de grains; le tout dans une incroyable quantité, diversifiés selon toutes sortes de goûts. Considérons les fontaines toujours coulantes et fraîches, les eaux transparentes des rivières, la verdure de leur bords, la profondeur des cavernes ,l’âpreté‚ des rochers, la hauteur des monts escarpés, l’immense étendue des plaines »… 
** 

la Philosophie 

  Il en est un bon nombre qui redoutent la philosophie grecque comme les enfants ont peur des fantômes. Nous craignons qu’elle ne nous égare, s’écrient-ils. … N’est-ce pas après avoir comparé la bonne pourpre avec la mauvaise, que nous déterminons notre choix en faveur de la première  comment cet homme inhabile pourra-t-il s’asseoir au comptoir du banquier, s’il est incapable d’éprouver les pièces qu’on lui présente et de discerner la bonne d’avec la fausse monnaie? ** 

Peu importe ce qu’en pensent les autres  

Que lui font les vaines calomnies et les fausses opinions qui circulent sur son compte? 

**   

. Le véritable Gnostique, au lieu de regarder comme des puissances directes, les sciences nombreuses qu’il acquerra, n’y verra que des forces auxiliaires, qui l’aideront à s’élever jusqu’à la vérité,   Et quelle audace !   distinguez les mots, séparez les choses, , même sur l’étude des saintes Écritures. 

2) Origène

écrit dans les « principes »

parce que les hommes  avant d’apprendre, croient savoir,  ils s’ensuit qu’il ne commencent jamais à savoir Peut être celui qui aura chercher trouvera 

ce qu’il lui est possible de trouver ( Principes 4,2,3)

**

Tout ce que nous disons n’est pas présenté par nous comme des dogmes 

,mais discuté par maniere d’études et de recherche (Les principes 2,8,4)

3) Denys d’Alexandrie selon Eusèbe

,un  ami avait  mit Denys  en garde contre les mauvaises lectures

 Un frère qui était du nombre des prêtres m’en détournait ; il avait peur que je fusse sali par le bourbier de leur méchanceté … Une vision envoyée par Dieu survint qui me fortifia, et une parole se fit entendre à moi  « Prends tout ce qui te tombera sous la main,  car tu es capable de redresser et d’examiner chaque chose, 

 et cela a été dès le commencement la cause de la foi. » (Eusebe HE VII,7)