Archive pour la catégorie 'Ecolatres et Theologiens'

Eugen Drewermann : Qui est Jésus de Nazareth ?(Mc 8,27-31)

2 février, 2013

Eugen Drewermann

dans son livre

« La parole et l’angoisse » 

répond à la question que Jésus pose aux disciples

dans l’évangile de Marc (Mc 8,28)

**

Qui suis-je ?   

Drewermann écrit à propos des réponses données à cette question 

Les réponses sont objectives …

Elles sont l’écho de ce que nous sommes …

de la richesse de notre expérience, de la mesure de nos souffrances,  de l’intensité de nos attentes (p183 )

**

Jésus est il Jean Baptiste ?

Beaucoup voit en Jean Baptiste un maître de morale …qui invite les gens à se convertir …

Ce n’est absolument pas le cas de Jésus 

qui n’incarne pas la morale (p188)

**

Jésus est il Elie ?

Elie a employé la force avec les prophètes de Baal

En un seul après midi il aurait passé par l’épée 400 prophètes de Baal (p 189)

Non assurément !

Ce n’est pas la méthode de Jésus 

**

Jésus est il un prophète ?

Pour les vrais prophètes

c’est à chacun de découvrir en son cœur… sa véritable vocation

En ce sens oui !

Jésus est un prophète

**

Jésus est il le Messie, le Christ ?

C’est ce que déclare Pierre

Mais Jésus refuse ce titre

Il enjoignit à ses disciples qu’ils ne disent à personne qu’il est le Christ (Mc.8,30 = Mtt.16,20 )

Car la notion « d’oint « est trop lié à la royauté  (p 190)

Or Jésus  refuse à être considéré comme  un maître

Il refuse d’être un roi consacré

 il ne savait que trop à quoi cela conduisait (p 191)

 

Jésus est le fils de l’homme 

Jésus  préfère le titre de fils de l’homme (p 191) 

Lui qui nous a appris ,le Notre père

 Et que nous sommes tous frères  et sœurs ( P 186)

**

Mais  « Ce fils de l’homme sera rejeté par les anciens ,les grands prêtres  et les scribes »(Mc 8,31)

….Jésus prêchait trop pour la compréhension et l’humanité p 193)

Eugen Drewermann : Les paraboles selon saint Marc (Mc 4,1-34)

30 janvier, 2013

Eugen Drewermann

est un angoissé

et un de ses détracteurs

Hermann-Joseph Lauter 

le dit  très perturbé

**

En plus il est psychanalyste

Il va donc commenter l’évangile de Marc

en parlant surtout de l’angoisse

D’où le titre de son livre

«  La parole et l’angoisse »

**

En commentant les paraboles, il écrit  (p 87ss) 

**

La parabole du Semeur Mc (4,1-20)

L’église s’est servi au cours des siècle de cette parabole

 pour moraliser

Elle nous incitait à écouter la parole de Dieu pour porter des fruits

 

Mais il y a 30 ou 40 ans ,Jérémias trouvait plutôt dans cette parabole

une invitation à espérer

« une partie des graines sont tombés sur la bonne terre …

et ont produit l’un trente ,l’autre soixante ,l’autre cent pour Un  »(Mc 4,9)

Quelle joie ! quel bonheur !  

Que d’espoir !

Cliquez ICI

**

L’Angoisse

Mais avant que la graine donne du fruit

 que d’angoisse pour le semeur !

Drewermann écrit

Le semeur a tout risqué et maintenant il commence à trembler :

une nuée d’oiseaux et malheur au grain …

Il y a des gens qui osent traversé son champ en le piétinant  …

Ils ne se rendent  pas compte des dégâts qu’ils font

 …et la mauvaise herbe …qui prolifère et  étouffe tout (p 88)

**

La parabole de la lampe 

Nous avons une lumière  en nous

des convictions

mais nous avons parfois  peur de les dire

Nous avons peur du jugement des autres ,de leurs critiques,de leurs moqueries

C’est l’angoisse !

Alors on se tait !

**

Il n’est pas possible d’échapper à la vérité de sa propre personne .

.On doit la vivre ,le seul problème étant de se défaire de la peur

 qui nous oblige manifestement toujours à occulter notre propre nature (p 96)

**

Chaque fois que quelqu’un rétrécit son existence ,

il devient un obstacle à l’existence des autres

Celui qui s’interdit de vivre, l’interdit aussi à son prochain

L’angoisse ne fait que rendre le cœur plus étroit  et plus pauvre (p96)

**

De toute façon tout finit par être dévoilé   

Tout ce qu’on refoule au fond de l’âme finit par se traduire d’une façon cinglante dans l’attitude extérieure (p96)

**

La parabole du  grain qui  pousse tout seul

Cette parabole est une invitation à la patience

Pas d’angoisse !

Cool !

« Ne forçons pas comme l’industriel qui bourre ses champs d’engrais

au point d’empoisonner la terre (p 98)

**

 patience et confiance

les fleurs des champs ne s’ouvrent qu’au soleil et à la pluie,

,notre vérité ne peut mûrir que dans la bonté et la compréhension ( p99) 

**

Parabole du grain de sénevé

C’est la plus petite graine qui donne les plus grands arbres

La seule chose dont nous avons vraiment besoin ,

c’est de cette confiance dans la croissance du tout petit

 et inversement d’une certaine méfiance dans la croissance du tout petit (p 101)

 

 

Les théologiens et leurs éternelles questions

21 août, 2012

Les théologiens ?

Ils sont fatigants !

Ils sont lassants !

Ils sont compliqués !

Ils sont sophistiqués !

 

 **

Depuis 2000 ans ce sont toujours

les mêmes questions

les mêmes débats

les mêmes disputes  

**

Jésus est il le fils de Dieu ?

Ce fut à Nicée

Ce fut les ariens

C’est Ratzinger

Cliquez ICI :

**

Marie est elle la  mère de Dieu ?

Ce fut  parfois sanglant

Ce fut à Ephese  

C’est Ratzinger

Cliquez ICI

**

Puis ce fut de nouvelles questions

Qu’est ce que le corps du christ ?

Qu’est ce  que l’église ?

Qu’est ce que la rédemption ?

Cliquez ICI

**

Et combien d’autres questions

plus ou moins vaseuses  

issus  de cerveaux embrumés ?

On en sort plus !

**

Et cela continue

sans bruit

au sein même de l’église

**  

Ratzinger a son explication

Hans Küng a son opinion

et maintenant c’est à Mgr Gerhard Mûller

le nouveau préfet de la doctrine de la foi  

d’arbitrer les débats   

 **

L’évangile point barre !

Toutes ces discussions sont vaines

des élucubrations, des inventions

des suppositions

**

L’important c’est l’évangile  

Luther le dit

Hans Kung le dit

Benoit XVI  aussi

**

L’ennui c’est que Benoît XVI s’accroche aussi désespérément à la tradition

Cliquez iCi

 

Mgr Gerhard Muller ,le nouveau préfet de ‘la doctrine de la foi » peut il faire peur ?

12 août, 2012

Mgr Gerhard Muller ,le nouveau préfet de ‘la doctrine de la foi » peut il faire peur ? dans Theologiens Doctrine-de-la-foi-233x300

Evidemment

On se méfie toujours du préfet de la doctrine de la foi  

le fameux inquisiteur

A priori

a peine nommé

il n’a pas bonne presse

il va nous chercher des poux  

On cherche donc les siens

**

On relit ses écrits

à la loupe

Mot à mot

on dissèque

Prêt à faire feu  

**

Oh ! là ,là !

C’est inquiétant

Mgr Müller a écrit en 1955 un livre à succès

« Dogmatisme: aspects théoriques et pratiques de la théologie »

**

Rien que le mot « dogmatique » cela fait peur

On frémit

l’horreur !

cela ne présage rien de bon !

**

La meilleur défense est l’attaque

et l’on découvre vite fait des horreurs

**

 Dans son livre de dogmatique,

Müller aurait écrit que la doctrine de la virginité de Marie «ne concerne pas tant des propriétés physiologiques spécifiques du processus naturel de la naissance …». 

- En 2002, Müller, dans son livre « Die Messe » écrit que

«le corps et le sang du Christ n’indiquent pas des composantes matérielles de la personne humaine de Jésus pendant sa vie ou sa corporéité transfigurée. Ici, le corps et le sang signifient la présence du Christ sous l’apparence du milieu composé de pain et le vin». 

Müller, en octobre 2011 aurait déclaré: «Le baptême est le signe fondamental qui nous unit sacramentellement au Christ, et qui nous présente comme une Église devant le monde. Par conséquent, nous, catholiques, et les chrétiens évangéliques, nous sommes déjà unis dans ce que nous appelons l’Eglise visible». 

**

On le dit ouvert à la théologie de la libération

cliquez ICI

 

**

Mais en fait est ce qu’il ne dénature pas cette théologie

en employant déjà un langage très épiscopale

  **

«  l’évangile en lui même est un message de liberté et de libération » 

**

« la pratique libératrice des chrétiens, qui résulte de la libération du péché et de l’annonce de la grâce, vise le changement et l’amélioration des conditions de vie matérielle et sociale ».

 

Benoît XVI et Gerhard Müller sont ils proches au niveau de la doctrine

11 août, 2012

Joseph Ratzinger  et  Gerhard Müller

le nouveau préfet de la doctrine de la foi

ont eu 2 parcours identiques

Cliquez ICI 

**

Mais sont ils proches

au niveau de la doctrine ?

**

La théologie de la libération

J Ratzinger  se méfiait de la cette « théologie de la libération »

initiée en Amérique latine

**

La congrégation de la foi publia en 1984, un texte qui  mettait fermement en garde contre l’utilisation de la pensée marxiste.

Il est vrai qu’en 1986, parut un texte plus modéré

sur une telle théologie, pourvu qu’elle soit conforme à la  Tradition chrétienne. 

**

G Müller

Tandis que J. Ratzinger n’était  guère sorti de son université

G Müller  s’est rendu plusieurs fois en Amérique latine 

ce qui est important sachant que la moitié des catholiques

sont actuellement  dans ce continent

**

G Müller fut l’élève  de l’un des pères de la théologie de la libération,

 le père Gustavo Gutierrez,

Cliquez ICI 

**

Lors d’un séminaire en Amerique latine  avec Gustavo Gutiérrez

En 1988, Müller déclara

 « J’ai pu constater qu’il fallait faire la distinction entre une théologie de la libération erronée et une autre correcte. Je considère que toute bonne théologie concerne la liberté et la gloire des fils de Dieu »

**

En 2004 Mgr Müller a collaboré avec Gutiérez à l’écriture d’un livre sur la pauvreté et la théologie de la libération

   Comment pouvons-nous parler de l’amour et de la  miséricorde de Dieu face à la souffrance de si nombreuses personnes qui n’ont ni nourriture, ni eau, ni soins, qui ne savent pas comment offrir un avenir à leurs enfants, là où la dignité humaine est absente, là où les droits de l’homme sont ignorés par les puissants 

**

Dialogue avec Les Lefebvristes 

Depuis 2005

Benoît XVI ne cesse de travailler pour un rapprochement avec les Lefebvristes

Mais en vain !

Par contre G. Mïller y est fortement hostile

Il avait en particulier  demandé la démission des 4 évêques schismatiques.

**

Gare à eux !

Ceux d’Ecône

Ils peuvent trembler !

http://wordpress.catholicapedia.net/?p=2954

Ratzinger et Gerhard Müller : Deux parcours identiques

11 août, 2012

le 2 juillet 2012

Gerhard Muller ,évêque de Ratisbonne  

âgé de 64 ans

a été nommé préfet de « congrégation de la doctrine de la foi 

en remplacement du cardinal Lévada

**

Deux parcours identiques

Muller serait il un nouveau Joseph Ratzinger ?

on peut se le demander

en comparant leur parcours respectifs

**

Tous les deux, ont vécu en Baviére 

Tous les deux sont d’origine modeste

Joseph  fils de gendarme

Gerhard « fils d’un simple ouvrier d’Opel »,  à Mayence

Tous les deux professeurs d’université

et docteurs « honoris causa » de multiples fois

**

La thése de doctorat de Joseph porta sur « Bonaventure et la théologie de l’histoire »

Celle de Gerhard était  sur « l’église des sacrements dans le christianisme sans religion »

**

Les Deux ont énormément écrit

On dit que Gerhard a publié plus de400 livreset articles

Son livre le plus célèbre est sur la dogmatique

**

Les deux furent evêques

l’un à Munich pendant 5 ans

l’autre à Ratisbonne pendant 10 ans 

Ratzinger et  Gerhard Müller : Deux parcours identiques   dans Theologiens Müller-et-Benoit-XVI

**

on sait que J Ratzinger ne fut guére apprécie à Munich

or voici un communiqué de presse donné par un mouvement

dénommé « nous sommes l’église »

**

Ses dix années de fonction dans le diocèse de Ratisbonne ont été caractérisées par la survalorisation de l’importance de l’épiscopat et de la personne de l’évêque. En licenciant ou en mettant à l’écart des laïcs élus dans des instances diocésaines, ou en imposant de sévères sanctions disciplinaires à des prêtres contestataires, il a très rapidement créé un climat de servilité et de peur dans son diocèse.

Gérard serait il aussi un « Panzerkardinal » ?

**

Enfin tous les deux furent nommés à la congrégation de la foi

D’ici que Müller soit le  prochain pape ?

Y a pas loin !

D’autant plus qu’il connaît bien l’Amérique latine

Ce qui serait  un atout

 

Les convictions du nouveau préfet de « congrégation de la doctrine de la foi » Mgr Müller

11 août, 2012

Le 2 juillet 2012

Gerhard Muller ,évêque de Ratisbonne  

âgé de 64 ans

a été nommé préfet de « congrégation de la doctrine de la foi 

en remplacement du cardinal Lévada

**

On aimerait en savoir un peu plus sur lui

et sur ses projets

**

Dans un entretien publié dans L’Osservatore Romano du 26 juillet 2012,

Il répond à 2 questions importantes ?

**

Qu’est ce que la foi ?

La foi est caractérisée,  par une ouverture maximum. C’est une relation personnelle avec Dieu, qui porte en elle tous les trésors de la sagesse. C’est pourquoi notre raison finie est toujours en mouvement vers le Dieu infini”.

**

Ouverture maximum ?

C’est-à-dire qu’on a peur de rien

surtout pas des théologiens

et des nouveautés  

**

La révélation

“Nous pouvons toujours apprendre quelque chose de nouveau

et comprendre la richesse de la Révélation avec une profondeur toujours plus grande. Nous ne pourrons jamais l’épuiser »,

G Müller rejoint le  pape qui ne cesse de parler de la révélation  

cliquez ICI

** 

Nous sommes  convaincus, qu’il n’y a pas d’alternative à la révélation de Dieu en Jésus-Christ.

 La Révélation répond aux grandes questions des hommes de tout temps:

 quel est le sens de ma vie?

Comment affronter la souffrance?

Y a-t-il une espérance qui aille au-delà de la mort, étant donné que la vie est brève et difficile?

**

. Nous ne pouvons pas trouver par nous mêmes une réponse convaincante. C’est pourquoi la révélation est un soulagement, puisque nous ne devons pas chercher à tout prix des réponses”.

**

Le Christ est la réponse à nos questions les plus profondes. C’est pour cela que nous voulons affronter l’avenir avec joie et avec force

 

Quel est le but «  la congrégation de la doctrine de la foi » ?

 Il y  aura beaucoup de problème à affronter  

Des  “groupes – « de droite ou de gauche, comme on a l’habitude de dire”  “occupent beaucoup de notre temps et de notre attention”,

Les intégristes ,les seurs américaines ,les  réseaux du parvis,les homosexuels,l’avortement…..

**

 d’où “le danger de perdre un peu de vue notre tâche principale qui est d’annoncer l’Evangile et d’exposer de façon concrète la doctrine de l’Eglise”.

**

. Le Saint-Père a la mission importante d’annoncer l’Evangile, et de confirmer ses frères et soeurs dans la foi. C’est à nous de traiter toutes les questions les moins plaisantes afin qu’il ne soit pas écrasé de trop de choses, naturellement tout en le tenant informé des faits essentiels”.

**

la congrégation doit avant tout promouvoir et rendre la foi compréhensible, et c’est là le facteur décisif.

S’ajoute ensuite le fait que la foi doit être défendue contre les erreurs et les avilissements.

**

 Nous avons besoin, à notre époque, d’espérance et de signaux pour repartir.

. C’est là que je vois l’une des plus grandes tâches de la Congrégation et de l’Eglise en général :

 nous devons redécouvrir et faire resplendir de nouveau la foi comme une puissance positive,

 

 comme force d’espérance,(Spe salvi)

cliquez ICI 

 comme un potentiel pour surmonter les conflits et les tensions Caritas in veritate )

cliquez ICI

  et continuer à nous retrouver dans la profession commune du Dieu un et trine ».(Deus caritas es)t 

Cliquez ICI

, il est important de  puiser aux sources,

à l’Ecriture Sainte,

 aux Pères de l’Eglise,

aux documents des conciles et des papes,

 aux grands théologiens et aux auteurs spirituels.

Hans Küng : Le pape et les tentations de Pierre

10 août, 2012

Après la célèbre dispute de Leipzig qui eut lieu en 1519

Luther écrit le « De la papauté de Rome »

Où il commente plusieurs versets de l’évangile 

en se demandant si le pape de Rome

est vraiment le successeur de Pierre

Cliquez ICI

**

Hans Küng que certains comparent à Luther

parle aussi du pape

en commentant des versets des évangiles 

**

Il ne conteste pas la légitimité du pape romain

mais il le met en garde contre certaines tentations

dans son livre « être chrétien » p 579ss

**

Le service de Pierre  s’est de plus en plus présente aux hommes

comme un pouvoir de Pierre( P 579)

**

Première tentation

Quand Jésus parla à ses disciples de sa passion

Pierre le prit à part avec condescendance

en disant :«  Dieu t’en préserve .Cela ne sera pas ! »

Jésus lui répondit « Passe derrière moi satan,tes pensées ne sont pas celles de Dieu Mtt 16 ,22ss

**

Hans Küng conclut

Toutes les fois que Pierre  suppose 

 que ses idées sont celles de Dieu,

,le seigneur lui tourne le dos

**

 Deuxième tentation

A propos du reniement de Pierre (Luc22,32)

Hans Küng conclut

**

Dés que, sûr de lui, il estime que sa fidélité est acquise

dés qu’il fait passer son action pour le résultat d’un effort personnel 

dés qu’il se surestime avec suffisance

Alors vient l’heure du chant du coq

,l’heure du reniement

**

Troisième tentation

Dans l’évangile de jean (Jn 21, 30)

Jésus dit à Pierre «  M’aimes tu ? »

Pierre répondit « tu sais bien que je t’aimes 

Puis pierre demande en regardant Jean : « Et Lui ? »

Jésus lui répond : Que t’importe !

**

Il y a donc des choses qui ne regardent pas Pierre

Toutes les fois que Pierre ne veut pas rester dans les limites de sa propre tâche

Toutes les fois qu’il ne voit pas qu’il y a des destins dont il n’a pas à décider  …

Il s’entend dire : »Que t’importe    

Hans Kung :Qui est il ?

4 août, 2012

Hans Küng

fut nommé  professeur à,l’université de Tübingen

Où il a a pour collègue Joseph Ratzinger, le futur pape Benoit XVI

Il est surtout connu pour son  livre « être chrétien »

Mais aussi pour ses attaques contre la papauté 

**

Grâce au  tome 2 de ses mémoires  p 510ss 

On en sait davantage sur lui   

 

Ses lectures  

Je suis fier de me rattacher à la grande tradition

Non pas à celle qui commence avec les pères de l’Eglise comme le pense Ratzinger

Mais à celle des 2 millénaires et demi de penseurs ,théologiens et philosophes

**

Origène fut le  penseur chrétien le plus important

Chez les latins ce fut Augustin

Mais son œuvre a été dilué dans le catholicisme

**

Depuis mes études à Rome je me sens particulièrement proche de Thomas d’Aquin

Je me sens pas moins proche de Martin Luther

**

En Avril 68 je fais un sermon d’ouverture de semestre sous le signe de l’oecuménisme

La première lecture porte sur la doctrine de la foi et de la justification

 et je propose un séminaire sur la captivité à Babylone de Luther

 son fameux écrit contre la papauté et sur les 7 sacrements ( p 144)

**

Du reste certains  voient en  Küng  un nouveau Luther

Cliquez ICI   

** 

Ce qu’il pense de lui même

Je ne suis pas quelqu’un qui s’adapte

et qui évite l’engagement en menant sa petite vie tranquille

Je n’ai rien non plus d’un agitateur ,d’un marginal vociférant

Je suis un « scholar »  un homme des sciences qui va au fond des choses

Quelqu’un qui entend secouer par sa parole, un « shaker »

Pas simplement quelqu’un qui pose les problèmes mais quelqu’un qui les résout

Un esprit non seulement analytique ,mais aussi synthétique(p 698)

**

A propos de ses difficultés avec Rome il se compare  à Erasme

qui se contenta d’être un « observateur bienveillant »  au lieu d’intervenir pour empêcher un schisme

**

Théologien chrétien au lieu de suivre l’exemple d’Erasme

je veux m’engager

En clair !

 S’opposer et tenir bon

S’affirmer,  et non pas s’en aller

  en espérant que cela pourra conduire à un renouveau

et à une mutation interne sans rupture avec  la communauté ecclesiale (P 701)

   

Hans Küng: Architecte du concile

4 août, 2012

Pas vantard

Hans Küng

A l’en croire

il fut un grand conseiller

comme Athanase au concile de Nicée

**

Il écrit  dans le tome 2 de ses mémoires

intitulé « une vérité contestée »

**

En 1962 ,j’arrive  au concile comme expert en tant que conseiller de Mgr Leiprecht de Stuttgart (P21)

**

Dans la seconde session du concile

le  cardinal Suenens m’invite à sa résidence et me demande sur quel thème il doit parler  (p31)

Il avait 24 ans de plus que moi

 mais avait une grande confiance dans mes capacités théologiques  (32)

**

L’eglise a-t-elle perdue son âme ?

,question que je prend très au serieux …

en tant que l’un des architectes du 2é concile du Vtacan  p 315

**

Ayant moi même été au concile l’inspirateur du discours de Suenens sur les charisem

celui qui fut à la base de la constitution de l’église (p355)

**

Pour les gens de mentalité romaine ,je suis la bête noire …(P326)

 

1...67891011