Archive pour la catégorie 'Religieux'

Dieu c’est tout ,l’homme n’est rien (Libermann)

28 janvier, 2014

Le père Libermann sur son lit de mort déclare

Dieu c’est tout ! l’homme c’est rien

cliquez  IC

**

L’homme c’est rien !

Non !

C’est pas vrai !

l’homme n’est pas rien

parler ainsi c’est parler comme les fascistes qui méprisent l’homme

**

L’homme est respectable .Ne serais que parce qu’il a été créé par Dieu

L’homme est au sommet de la création

et Dieu vit que cela était très bon

L’homme est Fils de Dieu ;

Ce n’est pas rien !

**

Libermann n’est pas un fasciste

Libermann aime les hommes

et envoie partout des missionnaires un peu partout

pour que l’homme soit sauvé

**

Alors ! Que veut dire Libermann ?

 

L’homme charnel

Libermann parle de l’homme charnel

« l’homme charnel n’accueille pas ce qui est de l’Esprit de Dieu  (1cor 2,14)

C’est l’homme qui s’enferme dans son petit moi

l’homme qui se met en avant ,en oubliant Dieu

l’homme qui oublie ou domine les autres

l’homme sans idéal

oui ! Cet homme là n’est pas grand

**

Dieu est tout

Dieu doit être tout en nous

Pour cela ,il faut devenir des hommes nouveaux

** 

Saint Paul écrit :

Revêtez l’homme nouveau,

 celui que le Créateur refait toujours neuf à son image

 pour le conduire à la vraie connaissance. » (Col 3,10)

**

L’homme « charnel » en chacun de nous

doit disparaître  

se dissoudre ,se diluer

pour que se réveille en nous

l’homme spirituel ,le fils de Dieu

**

Jean Baptiste disait  

Il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue (St Jean 3)

Saint Paul disait

Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi (Galates 2:20)  

Au cours de l’eucharistie le prêtre dit

Puissions nous être uni à la divinité

 de celui qui a pris  notre humanité

car Dieu en nous c’est tout

 

Le cardinal Bellarmin : L’inquisiteur ?

27 janvier, 2014

En 1597 le pape Clément VIII nomma Bellarmin consulteur du saint office

en  1599 il devient recteur de la pénitencerie et cardinal

« Celui-ci nous l’avons choisi parce que l’église de Dieu n’ a pas son pareil pour la doctrine

 et de plus il est le neveu d’un saint pontife Marcel II » (Clément VIII)

**   

Bellarmin  est à la fois  membre des Congrégations du Saint-Office, de l’Index, des rites, des évêques et de la propagation de la foi.

Finalement c’est « un inquisiteur »  

**

Ce mot fait  frémir

Un inquisiteur peut il être un saint ?

et pourtant l’église en fait un saint et un docteur

**

La condamnation de Galilée

Bellarmin ne pensait pas qu’il fallait condamner Galilée  

mais ils voulait que Galilée soit moins affirmatif et qu’il parle « d’hypothèse »

« Ce serait un grand risque non seulement d’irriter les philosophes et divers  théologiens

mais aussi  de nuire  à notre sainte  foi en accusant l’Ecriture d’errreur …

S’il était vraiment demontré que le soleil était au centre du monde et la terre au 3é ciel

 que le soleil ne tourne pas autour de la terre, mais la terre autour du soleil ,

il faudrait apporter beaucoup de circonscription  dans les passages de l’Ecriture qui paraissent  les contredire

et dire que nous ne les comprenons pas , plutôt que de déclarer   faux ce qui est démontré

mais pour croire à un telle démonstration

 j’attend qu’on me la présente

Je doute fort qu’on puisse le faire

**

Malgré tout,

le 24 février 1616 les théologiens condamnent l’affirmation de Galiée

Celui ci se soumet

mais Bellarmin constate   

Galilée n’a rien  abjuré entre nos mains ,

ni entre celle de nul autre …

Il n’a pas non plus reçu de pénitence 

**

La condamnation de Giordano Bruno

en 1600 Giordano Bruno  fut le dernier à ^étre envoyé au bûcher par l’inquisition

clqiuez ICI  

**

Or c’est à ce moment là que Bellarmin est « inquisiteur « 

Evidemment cela est troublant  

Comment notre « saint Homme » a t il pu accepter une telle sentence

lui qui dans un sermon disait

Haïssons fortement l’infection, l’hérésie ,les vices de l’homme

,mais non pas les hommes ?

**

Mais c’est très curieux!

Dans le plupart des textes écrits par des catholiques sur Bellarmin

on ne parle jamais de cette condamnation

Les catholiques cachent ils la vérité ?

Qu’en penser ?

**

Jean Rocchi  dan son livre sur « l’ errance et l’hérésie » (edt F Bourin )

cite l’article suivant lu dans « le toscin du roi » qui parait à Paris en 1610

Ce cardinal qui suce le sang des princes ,ce reptile  aux dents crochus

 gave ses pontifes avec l’ambition de posséder le monde entier

et de mettre les royaume sous ses pieds 

Les pages de ses livres sont aussi dangereuses que la bave coulante d’un chien enragé

évidemment ce sont les « hérétiques qui écrivent cela !

Qu’en penser ?,

**

Quand les prélats du « saint tribunal » rendirent compte devant les pape Clément 8

on trouve les  arguments et les accusations de touts les membres présents  

sauf de Bellarmin

Il semble absent

ou il na pas voté ,par bonté

la condamnation ( Rocchi p 260 )

**

Benoit XVI n’affirme t il pas 

Un signe distinctif de la spiritualité de Robert Bellarmin est la perception vivante et personnelle

de l’immense bonté de Dieu, (Benoit XVI)

 

le cardinal Bellarmin et les catéchismes

27 janvier, 2014

Bellarmin n’est pas seulement

« le marteau des hérétiques »

l’auteur des « controverses »

cliquez ICI

**

Ecritures Saintes

Bellarmin a aussi

écrit sur l’Ecriture Sainte 

des commentaires sur les psaumes

une histoire critique de l’ancien testament

une grammaire hébraïque

**

Théologie

En tant que professeur il écrivit

un catalogue sur les écrivains ecclésiastiques jusqu’en 1612

Il enseigne et remet à la mode « la somme théologique » de saint Thomas

**

Les catéchismes

Il est surtout connu pour avoir écrit un grand catéchisme pour les adultes

et un petit catéchisme pour les enfants

**

Dans ces catéchismes

présentés sous forme de questions et de réponses

il centre son enseignement autour des 3 vertus théologales

La foi et le symbole des apôtres

L’espérance et le notre père

La charité  et les commandements de Dieu

puis il parle ses sacrements et des vertus

**

On  y trouve beaucoup de ressemblances avec le catéchisme de Luther

Cliquez ICI

 **

Ces catéchismes de Bellarmin eurent un succès considérable

et furent consultés les siécles suivants 

Au concile Vatican 1 ils furent pris en exemple  pour établir un catéchisme universel

**

Des  méditations

Bellarmin était un homme de prière   

et publia des opuscules

qu’il composait lors de sa retraite annuelle qui durait un mois

cliquez ICI  

le cardinal Robert Bellarmin et les controverses

26 janvier, 2014

Bellarmin fut surnommé le « marteau des hérétiques »

car non seulement il tapait fort et souvent

mais encore il tapait juste  

**

Les controverses

Benoit XVI déclare 

Les « Controverses »  de Robert Bellarmin constituèrent  un point de référence,  pour l’ecclésiologie catholique sur les questions concernant la Révélation, la nature de l’Eglise, les Sacrements et l’anthropologie théologique.

…IL clarifia également les aspects invisibles de l’Eglise comme Corps mystique

**

Dans cette œuvre monumentale, qui tente de systématiser les diverses controverses théologiques de l’époque, il évite toute approche polémique et agressive à l’égard des idées de la Réforme,

mais il utilise les arguments de la raison et de la Tradition de l’Eglise,  (Benoit XVI  fev 2011)

**

Les autres traités polémiques

En plus du livre des « controverses », bien structurés et  ordonnés 

Bellarmin écrivit beaucoup d’autres petits traités aux grés des circonstances

**

Au moment du jubilé de 1600 ,il écrivit sur les indulgences 

Puis un traité sur la grâce et le libre arbitre

un autre sur l’Eucharistie

un autre sur le culte des images 

et évidemment sur la puissance papale

autant de termes si souvent abordés par les protestants

**

Il prend position

lors de « l’affaire de Venise » quand la « sérénissime » s’était  révoltée contre les ordres du pape

ou bien il s’oppose aux Gallicans ,qui parfois en faisaient un peu top à leur guise

**

Il est sûr qu’il n’y a point d’auteur qui ait soutenu mieux que lui

la cause de l’église romaine en général et celle du pape en particulier (Bayle)  

**

Modération

Lors de ses controverses  il garde toujours un ton digne et respectueux des personnes

il avait dit au cours d’un sermon

Haïssons fortement l’infection, l’hérésie ,les vices de l’homme

,mais non pas les hommes 

 

 

Le « saint » Bellarmin selon Benoit XVI

26 janvier, 2014

En février 2011 Benoit XVI

nous parle longuement de Bellarmin  

en insistant évidemment sur sa sainteté

Cliquez  ICI

**

Le gémissement de la colombe

Dans l’ouvrage « De gemitu colombae »  où la colombe représente l’Eglise

Bellarmin  rappelle avec force à tout le clergé et aux fidèles que chacun doit se reformer

en suivant ce qu’enseignent les Saintes Ecritures et les saints, parmi lesquels il cite en particulier saint Grégoire de Nazianze, saint Jean Chrysostome, saint Jérôme et saint Augustin, en plus des grands fondateurs des Ordres religieux, tels que saint Benoît, saint Dominique et saint François.

**

Sermons

 Robert Bellarmin enseigne avec une grande clarté et à travers l’exemple de sa propre vie qu’il ne peut pas y avoir de véritable réforme de l’Eglise si auparavant il n’y a pas notre réforme personnelle et la conversion de notre cœur

**

En tant que prêtre et évêque, il est avant tout un pasteur d’âmes, et  ressentit le devoir de prêcher assidûment.

**

Bellarmin est pour nous  un modèle de prière, âme de toute activité:

 une prière qui écoute la Parole du Seigneur,

qui se satisfait d’en contempler la grandeur,

qui ne se replie pas sur elle-même,

 mais est heureuse de s’abandonner à Dieu.

**

 Un signe distinctif de la spiritualité de Robert Bellarmin est la perception vivante et personnelle

de l’immense bonté de Dieu,

grâce à laquelle notre saint se sentait vraiment le fils bien-aimé de Dieu

et c’était une source de grande joie que de se recueillir,

 avec sérénité et simplicité, en prière, en contemplation de Dieu.

**

Élévation de l’esprit vers Dieu

 Dans son livre « De ascensione mentis in Deum »

Bellarmin s’exclame:

«O mon âme, ton exemple est Dieu, beauté infinie, lumière sans ombres,

 splendeur qui dépasse celle de la lune et du soleil.

 Lève les yeux vers Dieu

**

Les événements bénéfiques ou l’adversité, la richesse et la pauvreté, la santé et la maladie,

 les honneurs et les outrages, la vie et la mort,

le sage ne doit ni les chercher, ni les fuir pour lui-même.

 Ils ne sont bons et désirables que s’ils contribuent à la gloire de Dieu et à ton bonheur éternel,

ils sont mauvais et à fuir s’ils lui font obstacle»

**

L’art de bien mourir

. Dans l’ouvrage « De arte bene moriendi »

Bellarmin indique comme règle ..

 de méditer souvent et sérieusement le fait que l’on devra rendre compte à Dieu de ses propres actions  et de chercher à ne pas accumuler de richesses sur cette terre, mais à vivre simplement et avec charité pour obtenir les biens du ciel

**.

Les exercices spirituels

Robert Bellarmin puisait aux Exercices spirituels de saint Ignace des conseils pour communiquer de manière profonde, également aux plus simples, les beautés des mystères de la foi.

**

 Il écrit: «Si tu es sage, tu comprends que tu es créé pour la gloire de Dieu et pour ton salut éternel.

 Cela est ton but, le centre de ton âme, le trésor de ton cœur.

 Estime donc comme un vrai bien pour toi ce qui te conduit à ton objectif, un vrai mal ce qui te le fais manquer.

 

 

Henri IV et le père Coton (1564-1626)

25 janvier, 2014

Le pére Coton

de la compagnie de Jésus

était un prédicateur éloquent

un homme charmant

un diplomate

un pauvre jésuite au milieu des grands

Cliquez ICI 

**

Henri  IV

Bien souvent on verra des jésuites

fréquenter les cours royales et les grands de ce monde

Ainsi en fut il pour le père Coton

**

Ayant entendu parlé des prédications  de Coton ,

 devenu la terreur et l’admiration des hérétiques

Henri IV désira  le connaître 

il en fut charmé

ne voulut plus s’en séparer

et  ne faisait rien sans le consulter

(Daurignac : Histoire de la compagnie de jésus tome 1 p 220 )

**

Henri IV, décide alors  de rétablir  en France ,les jésuites

qui une fois de plus avaient été chassés par le parlement

mais il exige des jésuites le serment d’être fidéle au roi

ce que ne veulent pas les maîtres de Rome

**

Mais Coton est plus souple

comme son cher roi avait dit

« Paris vaut bien une messe » 

Coton déclare

«Si on veut entrer en France, il faut bien suivre les lois du royaume « 

**

Grande était la complicité entre le roi et son confesseur

L’aimable Coton fermait les yeux sur les frasques et les amourettes d’Henri IV

mais déclarait quand même

que « c’était pour le règne une source de honte et de chagrin »

**

Un des premiers confesseurs de Louis XIV sera moins  conciliant 

et un chansonnier met dans la bouche du roi

les vers suivants

le pére Annat est rude

et me dit fort souvent

qu’un péché d’habitude

est un crime fort grand

De peur de lui déplaire

 je change la Valliére

et prends la Montespan

**

Quand on reprochait à Henri IV de suivre les conseils de Coton

il répondait avec un gros éclat de rire 

« J’ai de ce côté les  oreilles bouchées de coton » 

**

Coton reproche à Henri de jurer trop souvent

en disant  « Jarnidieu ! » =  je renie Dieu 

il l’invite à dire plutôt

« jarnicoton ! »

Ce juron deviendra très populaire 

**

A partir de Coton les confesseurs des rois seront presque tous  des jésuites 

Le plus célèbre est le père Lachaise

confesseur de louis XIV

…. et petit  neveu  du père  Coton  

Cliquez ICI 

Le père Lachaise (1624 1709 ) :Le confesseur de Louis XIV

25 janvier, 2014

Le  père Lachaise, est un jésuite qui  fut  le confesseur de Louis XIV pendant trente-quatre

ans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_d’Aix_de_La_Chaise

**

Saint Simon dans ses mémoires dit du père Lachaise

 «C’est un esprit médiocre ,mais d’un bon caractère ,

juste, droit, censé ,sage, doux, modéré  fort ennemi de la violence et des éclats »

D’autres disent tout simplement  que

c’était un mou qui n’a jamais cesser de se défiler

**

Le confesseur

Cependant ,le roi soleil acceptait de se mettre à genoux devant son confesseur

ce qui n’était pas le cas de Henri IV devant le père Coton

**

Les amours du roi

Entre madame de Montespan qui le hait

 et madame de Maintenon ,la dévote, qui ne l’appréciait guère  

il avait fort affaire

**

Il s’absente et  se sauve dans la campagne quand se présente des cas litigieux

Un jour la Montespan , qui enrageait de voir des rivales prendre sa place, éclate et dit

« C’est la faute à  La Chaise de commodité »   

**

Lachaise veut  bien célébrer le mariage du roi avec la Maintenon mais en cachette

**

Le gallicanisme

Quand Bossuet et sa clique défendirent  le gallicanisme

Lachaise ne dit rien ou tergiverse

On le qualifie  alors d’énigmatique

lui, le jésuite qui a promis une fidélité totale au pape

**

Les jansénistes

Il est aussi énigmatique quand il invite le roi

à ne pas être trop dur avec les soeurs de Port royal

qui étaient vilipendés par la Maintenon

et rejeté par les autres jésuites 

**

L’édit de Nantes

il s’ absente !

**

Il n’est donc pas étonnant que dans sa célèbre lettre au rois Louis XIV

Fénelon écrit

**

Pour votre confesseur, il n’est pas vicieux, mais il craint la solide vertu, et il

n’aime que les gens profanes et relâchés; il est jaloux de son autorité, que vous avez

poussée au-delà de toutes les bornes. Jamais confesseurs des rois n’avaient fait seuls les

évêques, et décidé de toutes les affaires de conscience.

Vous êtes seul en France, Sire, à  ignorer qu’il ne sait rien, que son esprit est court et grossier,

Les jésuites même le méprisent et sont

… Vous avez fait d’un religieux un ministre d’État .

Il va  toujours hardiment, sans craindre de vous égarer; il penchera toujours au relâchement

et à vous entretenir dans l’ignorance.

(lettre de Fénelon à Louis XIV)

 http://www.jeuverbal.fr/fenelonLXIV.pdf

Le Réveil Missionnaire catholique en France au 19é siécle

24 janvier, 2014

En 1773 Les Jésuites sont supprimés

Pendant  la révolution les ordres  religieux ne sont guère épargnés  

Après le révolution ,les Mep (Missions étrangères de Paris  ne  sont plus que 29 en mission

et les Lazaristes 23:

Quelques Messieurs du St Esprit se trouvent  encore dans les comptoirs Francais .

Des  capucins …

**

 Caractéristiques du réveil Catholique

Au cours du 19ès a lieu un véritable réveil

**

Ce  réveil est surtout un Phénomène Français: et ressemble à une véritable explosion de vie après la tourmente de la révolution

  Cette renaissance se voit aussi au nombre de Congrégations religieuses qui se fondent alors .

Bien sûr !,Elles  ne sont  pas toutes missionnaires

**

Voici ,pour la France ,le nombre des congrégations religieuses

 

 Congrégations              Religieuses         Frères            Cléricales

  Avant 1800                        54                   2                59  

   1800-1870                        +271              +17             +71

   1870-1950                         + 87                +5              +38

                      

Les   Instituts cléricaux missionnaires

Avant la révolution:  il y en a 3    Les Lazaristes, les Spiritains, les MEP

Durant le 19és     il s’en fonde 14

**

Les Buts

Ce mouvement prend naissance  à partir du méfait de l’esclavage

**

Le romantisme et  le «Génie du Christianisme » de Chateaubriand favorise la mission

Le chant du départ spiritain chanté par les spiritains en partance reflète cette vision:       

         « Adieu, frères Adieu:

 Pour la dernière fois réunis sur cette  terre,

Jurons en ce saint lieu de nous revoir un jour prés du Père

             Adieu ,frères Adieu »

Cliquez ICI 

**

 La vision théologique est aussi dramatique;

Il faut sauver les âmes

leur donner la vie  éternelle.

Là où J.C. n’est pas connu c’est le règne du démon, les ténèbres, la corruption

**

Les commerçants et des  militaires Européens ,les  protestants sont autant de maux qui envahissent les colonies  

Il ya donc urgence : Des millions d’âmes se perdent

**

Les premiers échecs des missionnaires , les morts prématurés ,les martyrs sont perçus comme des signes d’authenticité de la mission.

 C’est  bien ce que Jésus a vécu sur la croix.

La spiritualité de la croix est partout présente

cliquez ICI

**

Lorsque les morts sont connus en Europe

les candidats pour la relève se font pas attendre

**

 La vie apostolique n’est rien autre chose que la vie  toute d’amour et de sainteté

 que le fils de Dieu a mené sur terre pour sauver et sanctifier les âmes ,

et par laquelle il s’est sacrifié à la gloire de son père .

Cette vie céleste est fondée sur la mort de l’homme naturel, de ses concupiscences

 et de ses affections  (Libermann)

Père Mathurin Gaultier (1803-1869) : Bibliothécaire

23 janvier, 2014

Migne et Gaultier

On connaît l’abbé  Migne (1800-1875)

Cliquez ICI

mais qui connaît le père Mathurin Gaultier

**

Pourtant les deux vont de pair

Ils arrivent en même temps à Paris en 1833 et font vite connaissance

**

L’un édita sa fameuse patrologie et une véritable encyclopédie au service du clergé

L’autre était professeur au séminaire des pères du Saint Esprit à Paris

**

L’un et l’autre vont se mettre au service d’un clergé devenu trop souvent ignare

**

Dans les séminaires .On apprend aux prêtres à bien administrer les sacrements et à dire le chapelet régulièrement

On enseigne les mêmes choses depuis le  17és

Pas de critique historique

Pas d’ouverture sur la science 

« Jamais le clergé n’a été aussi ignorant qu’aujourd’hui«     (Lamennais)

**

Le bibliothécaire  

Le père Gaultier est un passionné des livres

Il ne cesse d’enrichir la bibliothèque de son séminaire 

**

De plus en plus nombreux sont les prêtres qui viennent la consulter en particulier son ami l’abbé Migne 

Mgr Gousset évêque de Reims, Dom Pitra ,qui collaborait  à la patrologie de Migne

et d’autres encore Paul Drach ,Veuillot, Ozanam ,Mgr de Segur ,Pie …. 

**

Mgr Gousset et le gallicanisme  

  Mgr Gousset rencontre Le Père Gaultier en 1845

les 2 sympathisent  et s’unissent pour combattre les Gallicans et les jansénistes qui infectaient  à cette époque le haut clergé et tous les séminaires

Mgr Gousset nomme même  M. Gaultier chanoine honoraire et en fait un peu plus tard son vicaire général 

**

Gaultier devient donc un maillon important  de la chaîne qui relie Paris à Rome

« la chambre de M. Gaultier était devenu le salon romain  de la capitale «

 (Pére Lazarus)  *

Cliquez ICI

Ses relations avec le père Libermann

Cliquez ICI

Le père Gaultier et le père Libermann

22 janvier, 2014

En 1848 eut lieu la fusion entre « la société du cœur de Marie »

fondée par le père Libermann

en pleine extension

et la « congrégation des pères du Saint Esprit »

qui périclitait

**

Les « Pères du saint esprit » avait leur séminaire à Paris

ou vivaient 6 pères qui par la fusion, vont se retrouver sous la juridiction du père Libermann 

**

A cette occasion, le père Libermann écrivit  2 lettres au  père Le Vavasseur son assistant 

**

Dans une première lettre Libermann  porte un jugement sur ces pères du séminaire

En particulier, il parle du père Gaultier

un érudit très  apprécié

à l’avant garde du combat contre le gallicanisme 

**

Le premier contact entre les deux hommes n’a pas eu l’air très positif

En Juin 1848 Libermann écrit

M Gaultier est un homme d’étude ,

peu entendu dans ce qui touche à la régularité et à l’éducation des jeunes ecclésiastique

Il est même un obstacle plutôt qu’un secours (ND X p 218 )

**

Il est vrai que Libermann semble se méfier des études

comme d’ailleurs l’auteur de « l’imitation de jésus Christ 

qui était lu au début des repas, à Saint Sulpice

Il faut savoir renoncer à tout, y compris aux études 

Cliquez ICI

**

Dans un deuxième lettre ,en décembre

Libermann semble avoir changé d’opinion

Il écrit de nouveau à le Vavasseur

Gaultier est professeur .

Je suis bien content de son bon esprit

C’est un bon  breton, bas breton, d’une rondeur  extrême ,mais excellent homme ,

bon prêtre désirant  vivement la régularité dans la maison et la ferveur dans la congréation

J’ai le confiance que nous nous entendrons parfaitement ensemble (NDX p352) 

**

Ce retournements de Libermann a peut être eu lieu

parce que Gaultier  était contre le gallicanisme

car pour toutes décisions importantes

au sujet de la congrégation

Libermann s’en remettait toujours  à Rome 

1...345678