Archive pour la catégorie 'Cluny'

Cluny : Hugues de Semur (1049-1109) et la querelle des investitures

20 octobre, 2013

La puissance de Cluny

Hugues de Semur ,prieur à 24 ans ,puis abbé en 1049

fait entrer son frère et ses 2 neveux à Cluny, sa belle sœur et ses nièces au couvent

et hérite de leur bien(immense)

**

Cluny arrive alors au sommet de sa puissance

Pour Hugues  l’important est avant tout l’institution

et il multiplie les fondations(800 en1100)       

**

 Vie de communauté

Les bons moines sont fidèles à l’office ,

mais la discipline se desserre (viande, vins, vêtements chauds)

et des dépenses énormes contribuent à transformer l’abbaye 

c’est désormais une « Eglise Triomphante »(Cluny3)

**

Les moines sont tous nobles .

Les « convers » sont désormais les illettrés

Les autres abbayes deviennent prieurés .

Désormais il n’y a plus qu’un abbé :celui de Cluny

Les supérieurs des autres abbayes ne sont plus que des « prieurs » 

et les novices de  tous les couvents font leurs vœux à Cluny

**

Hugues voudrait que  les Clunisiens jouent un rôle plus  important dans les paroisses 

Enfin il était pas très copain avec les cisterciens et Saint Bernard

 

 la querelle des investitures

Au cours de la querelle des investitures

Hugues jouera un grand rôle car il est à la fois ami de Grégoire 7

et le parrain de l’empereur Henri 4  

**  

Il se trouve donc assis entre 2 chaises

Il s’oppose aux Grégoriens qui attaquent l’empereur,

bouleversent les Seigneuries

et donnent priorité aux évêques

**

Avec les Grégoriens il lutte contre la simonie le mariage des prêtres

et exige  la liberté des moines

 

L’abbaye de Cluny insuffle une nouvelle vie en France au cours du 10é s

4 septembre, 2013

Le 10 é siécle

fut le siècle d’un pays en ruine

qui peu à peu revit

grâce au moines de Cluny

**

Bernon (909 -926)

devient  moine en 880 au monastère de Baume (Jura )et y devient prieur

et fonde l’abbaye de Gigny

**

:Guillaume le pieux ,duc d’Aquitaine 

l’ayant rencontré

et subjugué par la sainteté du prieur

lui donne une villa à Cluny pour qu’il y fonde une abbaye en 909

**

Bernon y amène les moines de Gigny et de  Baume

et y effectua de telles reformes  que plusieurs abbés font appel à lui

 Vezelay,Déols ,Massay ….(Abbé Guettée Histoire de l’eglise de France Tome IVp 34)

**

Odon (926-942)

Odon succède à Bernon en 926

« Il fut le plus bel ornement de l’église de France au 10é siecle

On l’a toujours regardé comme un des plus illustres restaurateurs de l’institution monastique »(Guettet p35)

**

Mais ce ne fut pas sans mal

et parfois au prix de sa vie

**

ainsi à saint Benoit sur Loire

il trouva une forte résistance 

le comte qui possédait cette abbaye la confia à  Odon  pour la reformer …

mais les moines l’ayant appris

 se revêtirent de leurs armes

et firent la garde à la porte de l’abbaye

le casque en tête et l’epée en main

**

L’abbé n’écoutant que son zélé  monta sur un âne et marcha droit au monastère

….le Seigneur  le prit sous sa sauvegarde et changea tellement le cœur des moines

,qu’en l’apercevant ils jetèrent leurs armes et accoururent baiser ses pieds (Guettet p39)

**

Odon fut aussi appelé en Italie

et Flodoard lui donna le titre de « pacificateur de l’Italie »

http://remacle.org/bloodwolf/historiens/flodoard/annales.htm

**

Aymard succède à Odon mais meurt assez vite

**

Mayeul (954-994)

reprit la relève

et ce fut le même cinéma

**

ainsi quand il se rend à l’abbaye de saint Maur des fossés

il fut lui aussi mal accueilli

cette  fois là, ce sont les moines de saint Maur des fossés qui opposèrent une résistance opiniâtre

Les moines étaient tombés dans un relâchement scandaleux en particulier l’abbé qui passait son temps à la chasse .Le comte de Paris, Burchard décida d’y remédier et fit appel à Mayeul

qui s’y rendit, changea l’abbé et permit aux moines récalcitrants de partir (Guetté p47)

 

 

123