Archive pour la catégorie 'Afghanistan et Tadjikistan'

Spôjmaï Zariab : Les bottes du délire

2 mai, 2020

Dans son livre « la plaine de Caïn »    Spöjmai nous raconte des  cauchemars…le cauchemar « des signatures » était déjà un délire à la Kafka…terrifiant, mais  les bottes   …  les bottes …

Cliquez ICI

Avant en Afghanistan …le pays était beau … la paix régnait   

**

Je regarde ma tante  traire sa vache, sa coiffe brille dans les rayons du soleil ; Sa coiffe éclate de rire. Je l’aime Tout n’est que sourire dans ce village..même la vache de ma tante  .. Je ris, ma vache rit et rient  toutes les femmes du monde  (p104)

 Ah ! S’il n’y avaient pas ces bottes …si seulement il n’y avaient pas ces bottes

 **

Assisse à l’ombre d’un arbre ma tante jette aux poules du grain qu’elle tire d’une petite corbeille posée à ses pieds .. ;les poules contemplent les grains un instant et se mettent à picorer

Ah ! s’il n’y avaient pas ces bottes …si seulement il n’y avaient pas ces bottes

 **

Une femme pieuse volée

Elle se ceint d’un foulard bien blanc et revêt un grand voile gris dont elle baisse la résille devant son visage …. On dirait  qu’elle regarde le monde à travers une fenêtre ; Je m’imagine que les mailles deviennent les barreaux d’une cellule (p 108)

ma tante déroule maintenant vers la Mecque son tapis de prière … (p110)

**

Mais voici les bottes

Les voici qui viennent elles sont là : les bottes ! Ne les laissez approcher ; Elles vont  vous anéantir … tous vous anéantir

(p 103)

..Et voila  les enfants soldats   

Les enfants aussi ont chaussé des bottes ..;d’énormes bottes maculées de sang (p117)

ils avaient des yeux qui n’avaient  vraiment plus rien d’humain    

Spôjmaï Zariab : les cauchemars après le passage de Caïn

1 mai, 2020

Dans la2é partie  de son livre « la plaine de Caïn » Spôjmaï  ne parle  plus tant des guerres en Aghanistan ,,mais plutôt des cauchemars qui  troublent  désormais les gens qui les ont connues

**

Tous ces récits sont des cauchemars 

Quand on les a lu ,on a retenu que des bribes

 comme lorsque l’on se réveille après une nuit agitée   

Des cris , des flashs , des instantanés

des demeures  sans noms

des portes closes

des inconnus qui nous regardent  

des voisins difformes ,des libraires fous

**

Les signatures

une secrétaire  au milieu d’archives contenant des milliers de signatures de juges qui avaient condamnés des innocents  raconte   

 «Je rêvais que ces signatures se mettaient en mouvement: leurs jambages se tordaient et devenaient de grands personnages qui me menaçaient du regard et s’approchaient de moi avec lenteur, les yeux chargés de haine. Je voulais m’enfuir mais, de quelque côté que ce fût, je me heurtais de tout mon corps aux murs du bureau.»

 **

Les demeures sans nom

Je me  retrouvai dans la rue,  devant  chaque porte close ,  et je lisais les noms  (p123)

N’étais-je pas depuis ma naissance devant  une porte …  celle d’un inconnu ?

un inconnu qui me regarde  ?

IL m’observait toujours de son air mélancolique  (p 127)

Il m’inspirait de la compassion …..moi aussi je promenais en solitaire 

Que cherchez vous  donc le soir ,quand vous sortez  de votre maison (p129)

**

Ma maison, ma maison ,

Où trouverais-je le repos ?

Dans mon enfance, quand j’avais faim ,je courais à la maison

quand j’avais peur je retournais à la maison

la maison du repos, la maison de la paix

mais  maintenant  où est donc ma maison ?

est ce celle qui est au-delà du mur chez l’inconnu ?

Prés de la porte se tenait le passant inconnu .Il sourit !

« C’est ma maison tu es chez moi (p135)

**

le cuivre et l’étain

 A peine regardais je ses pieds ou ses mains qu’il s’empressait de les cacher 

Tout en parlant il gardait son écharpe devant sa bouche déformée  

Mon pére était rétameur ,comme mon grand père..   Han.. Han.. Han

et dans ma tète défilaient ces figures désormais incrustées dans ma mémoire et résonnait son halètement  saccadé qui me fendait le coeur (p 162)

 **

Le libraire fou

Souriez …souriez ! 

ou je vous tue

 

Le professeur de calligraphie

cette nouvelle n’est plus un cauchemar

mais des souvenirs d’enfance

 Elle se souvient d’un professeur 

un turban blanc ,blanchi  l’indigo …une paire de lunette cerclée .. Un gilet noir …une voix grave un peu chevrotante
 souvenir ! souvenir !
Ma grand-mère qui comparait son époux, mon grand père   à l’homme le plus beau et le plus tendre du monde

 Le professeur est devenu vieux …j’appris sa mort

j’ai posé ma tête sur mes genoux  et je n’ai pas pu m’empêcher de hocher la tête de chagrin

**

Le pire des cauchemar n’est il pas celui que vivent les femmes en Afghanistan

cliquez ICI 

Spôjmaï Zariab : Le sort des femmes et le caftan noir

30 avril, 2020

Dans son livre » la plaine de Caïn » Zariab nous parle des tous ses cauchemars .Le pire des sorts est celui des femmes   en Afghanistan

 **

Aîcha

Quand Aïcha avait eu  l’âge requis,  son père dût soudain l’abandonner au monde des femmes .Ce jour là elle sentit qu’elle venait d’être banni du monde entier 

Ce jour là ,elle était sortie faire la fête  mais à son retour son père était furieux

 « Sale petite effrontée ! Tu n’as pas honte !
Ses yeux étaient ivres de rage 
Tu as grandi à présent : Tu n’as pas honte de trainer dans les rues ?
Je te garantis que si jamais tu remets les pieds dehors … ;
Depuis Aïcha n’était plu sortie dans la rue et n’avait plus jamais joué

 Plus tard on la maria et on l’emmena dans la maison d’Ismael

Aicha ne tenait pour rien au monde à se remémorer  les premiers jours passés avec lui …

Leur seul souvenir la terrifiait.

Il rouait Aïcha de coups de poing et de coups de pied ,puis allait s’asseoir dans un coin et fumait sa pipe

 **

En apprenant qu’ a son tour elle allait avoir une fille, elle préféra avorter

Elle en mourut !

Dans  la cour exiguë et obscure montent les lamentations des femmes .Leur écho se répand dans la rue et se perd alentour  Assis au bord du puits, Ismael  tire sur sa bouffarde  et s’emmitoufle dans son caftan noir

Tadjikistan : Les mouvements islamiques

28 mars, 2020

La guerre civile du Tadjikistan  est avant tout  un conflit politique, ethnique et séparatiste qui s’est déroulé de mai 1992 à Juin 1997 opposant le « camp communiste » aux « islamo-démocrates », dans l’atmosphère politique,  qui suit la  dislocation de l’URSS.mais suite à cette guerre  les musulmans se sont divisés entre eux

 Cliquez ICI

**

Le Parti de la Renaissance islamique du Tadjikistan,(PRI)

 le PRIT, est le premier parti islamiste à avoir occupé la scène politique du pays après l’indépendance.

Cliquez ICI 

il est dirigé par  A .Nuri de 1993 à sa mort

 

Abdullah  Nuri (1947-2006)

Nuri  plaidait pour faire du Tadjikistan un Etat Islamique . 

la création d’un État islamique est notre rêve et notre espoir. Mais nous comprenons que cela ne peut être réalisé que par étapes conformément conformément aux souhaits du peuple du Tadjikistan. Nous voulons construire un État qui sera dans le cadre de la constitution. «  

 Lors de ses funérailles de Nuri,il a été dit

Nuri est une « personnalité irremplaçable.

Il voulait  la paix, l’unité et le pardon .  Le pays n’avait jamais connu ce genre de choses auparavant. Mais cela a montré que l’islam est une religion pacifique et indulgente, c’est son héritage au Tadjikistan. «  

 Je le reconnais non seulement comme l’un des les plus grands politiciens, mais [aussi] comme l’une des personnalités majeures et des figures les plus aimées de l’histoire du Tadjikistan au XXe siècle.

« Ses qualités personnelles et son charisme politique ont accru son autorité parmi les citoyens du Tadjikistan et les membres du Parti de la renaissance islamique.

Aujourd’hui, nous disons au revoir à un homme politique célèbre et nous respectons son rôle dans l’instauration de la paix et de l’unité au Tadjikistan.

Nuri et le  Président  Rakhmonov  ont mis fin à la guerre civile en signant l’Accord de paix e 1997

cette réconciliation a été facilité car les 2 avaient peur des talibans qui venaient de prendre  kaboul en Afghanistan

**

 Le Mouvement  islamique Ouzbékistan (MOI)

 Le Mouvement islamique d’Ouzbékistan  apparaît dans une vallée peuplée de 12 millions d’habitants, la vallée de Ferghana, située dans l’est du pays mais englobant également une partie des territoires kirghiz et tadjik.

De 1992 à 1997, le MIO sera accusé d’être à l’origine d’une série de meurtres perpétrés dans cette

 L’organisation tentera d’y introduire la loi islamique et lancera même une offensive en 2000 dans le sud de l’Ouzbékistan.

Sévèrement réprimé à partir de 1998 par Islam Karimov, le MIO rejoint les talibans en Afghanistan, avant de prêter allégeance au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Plusieurs cadres du MIO ont également occupé des postes à responsabilité au sein d’al-Qaïda.

Cliquez ICI

 **

Manangani

Le MIO a été fondé par Juma Namangani   dans la valle de Ferghana mais il s’infiltre  dans les pays voisins

en particulier en Tadjikistan

Cliquez ICI

 **

En Afghanistan , Namangani et ses hommes soutiennent les Talibans contre l’Alliance du nord.

Namangani retourne à sa base arrière de Mazâr-e Charîf en Octobre 2000  avec 2000 combattants. puis en décembre 2000, il retourne avec quelque 300 combattants infiltrer le Tadjikistan

Ces incursions poussent le gouvernement des Etats unis à inscrire le MIO sur sa liste des orgnaisations terroristes

En Novembre 2001 Namangani disparaît , probablement tué dans des combats contre les troupes du général  Dostom, près de Kunduz en Afghanistan,

Cliquez ICI

**

Hizb ut-Tahrir  (HT)

Hizb ut-Tahrir ( Parti de la Libération), est un parti Islamiste, fondé à Amman en Jordanie en 1953 par le cheikh Nabhani

Cliquez ICI

 **

Il se prétend présent dans plus de 70 pays.

son  but est  l’établissement d’un nouveau Califat sur tout le monde musulman. Après sa mort en 1977, le cheikh Qadir Zaloum devint le leader du groupe

le groupe est dissous en 2017.

. Cliquez ICI 

**

en 2020 les tadjiks sont las ! ils veulent la paix

 

Afghanistan : Empire de Mahmoud de Ghasni (971-1030)

27 mars, 2020

Mahmoud de Ghazni fut le dirigeant de l’’empire Ghaznévide de 997 jusqu’à sa mort.En tant que musulman  il  fait allégeance au calife Abbasside de Bagdad 

.**

Ghasni

Mahmoud  établit sa capitale à Ghazni , située au centre de l’Afghanistan à 149 kilomètres au sud-ouest de Kaboul

Il  y fit  construire une immense mosquée, une université et une bibliothèque,

 **

Ses campagnes contre les Indes

Mahmoud est surtout  connu en tant que guerrier 

Il avait fait le vœu de piller l’Inde une fois l’an et de réciter un verset du Coran après chaque destruction de temple. De fait, il y mène dix-sept campagnes de pillage,  entre 1001 et 1026

Cliquez ICI

 **

Al Biruni qui accompagne Mahmoud de Ghazni lors de ses campagnes, les décrit ainsi dans son Histoire de l’Inde :

« Mahmoud ruina complètement la prospérité du pays et accomplit de singuliers exploits, réduisant les Indiens à des atomes de poussière épars. Leurs restes dispersés entretiennent naturellement la plus profonde aversion à l’égard des musulmans. »

 . C’est un brillant militaire qui, avec des forces inférieures en nombre, vient à bout d’armées indiennes plus puissantes mais indisciplinées et peu combatives .

Il fonde Lahore en 1022, mais ne songe  pas y fonder  un royaume

Il  considère  les Indes uniquement comme une zone de pillage

 

Après chacune de ses expéditions il rentre à Ghazni chargé de ses butins et de nombreux esclaves indiens.

dont beaucoup moururent en route

d’où le nom donné à ces montagnes

Hindou Kouch  veut dire « qui tue les hindoux »

Cliquez ICI

 

Les génocides

les massacres dans les Indes ne furent pas seulement perpétrés par Mahmoud mais ont surtout commencé avec lui  

Irfan Husain dans un article  intitulé « Les démons du passé » observe :

  «Leurs temples furent rasés, leur idoles brisées, leurs femmes violées, leurs hommes massacrés ou réduits en esclavage lorsque Mahmud de Ghazni entra dans Somnath, Durant l’un de ses raids annuels, il en massacra les 50 000 habitants. Aibak en tua et réduisit en esclavage des centaines de milliers. La liste des horreurs est longue et douloureuse

Ces conquérants justifiaient toujours leurs méfaits sur la base de leurs devoirs religieux qui était de frapper les non croyants. Drapés dans la bannière de l’islam, ils proclamaient qu’ils se battaient pour leur foi alors que en réalité, ils s’adonnaient complaisamment à leur passion du massacre et du pillage…»

 Will Durant écrit en 1935 : :

«La conquête de l’Inde par les Mahométans est probablement l’ histoire la plus sanglante de toute l’histoire. Les historiens islamiques, les érudits, ont écrit avec la plus grande joie et fierté le massacre des Hindous, les conversions forcées, l’enlèvement des femmes et des enfants vers les marchés d’esclaves ainsi que la destruction des temple menés par les guerriers de l’islam entre les années 800 et 1700 après J.-C. Des millions d’Hindous furent convertis à l’islam par l’épée durant cette période.»

Cliquez ICI 

Les massacres perpétrés par les musulmans dans les Indes  sont peut être  sans  équivalents  dans l’histoire.

mais n’oublions pas les massacres perpétrés par  les catholiques espagnols ou portugais  en Amérique latine

ou encore le massacre des Indiens en Amérique du nord …et plus récemment l’holocauste des juifs par les nazis ,le massacre des Arméniens par les turcs. ou le génocide au Rwanda par des catholiques

 Ainsi  va le monde…

**

Empire Durrani (1747-1826)

Un autre empire fut  proclamé à Kandahar en 1747 par le Shah Durrani, un commandant de l’armée afghane. Après sa mort en 1773, ses fils puis ses petits-fils lui succéderont au pouvoir.

Kandahar était donc la première capitale de l’État Afghan, avant qu’en 1775-76 elle ne soit déplacée   Kaboul(capitale d’été) et à  Peshawar (capitale d’hiver).

 Avec le soutien de chefs tribaux, Ahmad Shah étendit sa souveraineté jusqu’au Cachmire 

L’Empire Durrani était le plus grand empire musulman par sa superficie dans la seconde moitié du XVIIIé s après l’ Empire ottoman.Ahmad Shah Durrani est souvent décrit comme le « père de l’Afghanistan

 Il sera dissous en 1826, laissant sa place à l’Emairat d’Afghanistan 

Cliquez ICI 

Afghanistan : Les Hazaras de Mazar é charif

26 mars, 2020

 

Les  Hazaras  

Les Hazaras,  vivent principalement dans le centre de  l’Afghanistan, au Pakistan, en Iran et au tadjikistan  

Ils parlent le persan 

Cliquez ICI    

**

Bamiyan .

en Afghanistan leur  capitale est Bamiyan

Cliquez ICI

Pas loin des statues de Bouddha qui ont été détruits par les Talibans en 2001

là où bien avant Jésus Christ vivaient des centaines  de  moines bouddhistes  dans des grottes creusées autour des statues de Bouddha

**

A Banyan sont  venus les mongols de Genghis Khan

puis des ottomans

puis les ousbecks

**

les Hazaras

sont  donc issus d’un mélange de population

un riche passé , une riche culture

des guerriers  ,des chiites

 

Au 18 es  ils sont devenus esclaves

mais il se sont défendus

se sont vite relevés  

et maintenant

ils  sont les maîtres à Mazar

 

Mazar e Charif

la ville  des Hazaras  

 dans les contrefort de l’Hindou Kouch

Cliquez ICI

 

la 4é ville d’Afghanistan 

Mazâr-e Charîf veut dire  le « tombeau du « du prince »)

car là se trouve selon les afghans, qu’ils soient chiites ou  sunnites ,le tombeau d’Ali

dans la belle mosquée bleu au centre ville

Prés de là qu naquit  le grand roumi

Cliquez ICI

Mazar :un carrefour pour les commerçants

sur la route de la soie qui vient de Chine

sur la route qui conduit à Téhéran 

 

Mazar la ville d’Abdul Ali Mazari 

Cliquez ICI   

 

 La forteresse de Qala-e Jangi

Cette forteresse, prés de Mazar est  bien connue  maintenant car là eut  lieu une Mutinerie qui a duré du 25 novembre au 1er décembre 2001, et qui s’est terminée par la victoire de l’alliance du nord contre les talibans

Cliquez ICI

 

 

Abdul Ali Mazari (1946-95)

26 mars, 2020

Abdul est un hazara  

Jeune ,, il effectue des études de théologie à Qom (Iran), puis à Nadjaf (Irak).

Puis de retour chez lui ,il participe à la lutte contre le pouvoir communiste et l’occupation soviétique.

 Proche de l’Iran, il crée le « parti de l’unité islamique d’Afghanistan » ; 

 

En 1993-1995, la guerre civile fait rage à Kaboul entre les différents mouvements de résistance, 

Les  Hazaras, qui peuplent le tiers Ouest sont particulièrement visés, et Massoud tentera ultérieurement de les désarmer. Les victimes Hazaras sont considérables, et de nombreuses exactions sont commises

  En fevrier 1995 les talibans arrivent  à Kaboul  et  capturent le 11 mars Abdul Ali Mazâri .  qui décédera mystérieusement

Il ne fait aucun doute qu’Ali Mazâri a été assassiné par les talibans..

Considéré comme un martyr (chahîd), Abdul Ali Mazârî est souvent surnommé « le père de la nation » par les Hazaras.

Cliquez ICI

en 1998  la ville  de Mazar e Charif est prise par les talibans qui  massacrent entre 4000 à 6000 hazaras

 

En décembre 2001, à l’issue des combats autour de Mazâr-e Charîf  des milliers de  talibans sont capturés

Cette fois là le nombre des morts fut au moins plusieurs centaines, mais vraisemblablement plus de deux milliers., selon  le Pakistanais Ahmad Rashid, 

Afghanistan : conflits depuis 1978

24 mars, 2020

1978-1992 : Intervention soviétique

1992-1996 : la guerre civile Massoud… Hazara

 

1996-2001 : les Talibans

les Talibans prennent le contrôle du pays, à l’exception d’une région au nord-est,  sous le contrôle de  l’Alliaince du Nord, dont le commandant Massoud est la figure de proue.

En 1998,  les talibans prennent la ville  de Mazar-e-Charif et massacrent quatre à six mille Hazaras.

En  2001 les talibans détruisent  les statues de Bamiyan (vie – ive siècles av. J.-C.)

Le 9 septembre 2001,Massoud est assassiné  deux jours avant les attentats  du 11 septembre

en décembre les soldats de la forteresse de Qala-e Jangi se r »voltent et chassent les taliban 

 

Les intervenants

Massoud le héros

Cliquez ICI

 Dostom 

très indépendant, mais a flirté au début avec les russes

Cliquez ICI

Mollah Omar 

le commandeur  des talibans

Cliquez ICI 

Hekmaytar  

manipulé par les pakistanais

une marionnette

Cliquez ICI

**

les factions    

Pendant toute la période de l’occupation puis pendant la guerre civile, les diverses ethnies entre-déchirèrent, chacune appuyant un ou plusieurs chefs de guerre représentant leurs intérêts….Dostam pour les Ouzbeks, Hekmatyar pour les Pachtouns ou encore Massoud pour les Tajiks.

 On cotoie trois entités islamiques…L’une Pachtoune à dominance sunnite, l’autre Hazara à dominance chiite et la troisième Tadjik sous forme d’une République Islamiste orthodoxe..

 Le mot Ouzbek est issu de deux mot d’origine turque, « ouz » qui signifie authentique et « bek » qui signifie homme. Ouzbek veut donc dire homme authentique.

 le terme Hazara signifie « les mille ». Ils ne sont pas contrairement à la légende les descendants de Gengis Khan. Toutefois il est probable que leur nom soit issu du fait que Gengis Khan ait implanté une unité de mille guerriers à sa solde dans la région.

Cliquez ICI  

 

2001 intervention de l’OTAN[

Accusant Oussama ben laden, d’être responsable des attentas du 11 septembre, avec le soutien des autorités talibanes, les États-Unis déclenchent une nouvelle guerre d’Afghanistan

Le mollah Omar fuit à l’étranger  

 **

Hamid Karzaï (2001-2014)

devient alors le nouveau président de l’Afghanistan.

En 2004, l’Afghanistan est redevenu le premier pays producteur mondial de pavot, utilisé pour produire l’’héroine.

 

Ashraf Ghani.(2014-2020)

 succède à  Karzaï, en 2014 puis  réélu en 2020

à la suite d’élections contestées par le candidat battu, Abdullah abdullah.

Cliquez ICI

 

NB

En mai 2017, Gulbuddin Hekmatyar, surnommé par la presse «le boucher de Kaboul» pour l’avoir martyrisée par des bombardements sans merci dans les années 90, était rentré après 20 ans d’absence au terme d’un accord avec le gouvernement lui garantissant l’impunité.

Dostum est le deuxième chef de guerre afghan à regagner la capitale avec les honneurs en 2018.

**

En 2019 le gouvernement afghan se trouve dans une situation fragile au nord avec la poussée de l’EI dans  le fief de Dostum,  et celle des talibans dans la province de Faryab. 

 

Gulbuddin Hekmatyar (né en 1949 )

23 mars, 2020

Gulbuddin Hekmatyar est né en 1949 dans la province de Kunduz (Afghanistan )

 **

Etudiant

Il devient islamiste en prenant connaissance de la doctrine des frères  musulmans et  de Qutb en 1966,

De 1969 à 1972, Hekmatyar fait des études d’ingénieur  à kaboul

Dés sa première année à l’université, il écrit un livre  sur  « La priorité du sens sur la matière »

Il réfute les communistes  qui nient l’existence de Dieu en citant   des philosophes tel que Hegel

Il rejoint l »Organisation de la jeunesse musulmane » contrairement à  Massoud , également étudiant en génie à l’Université de Kaboul.

** 

 Le mouvement islamiste

avait deux tendances principales:

 le Jamiat-e islami (« société islamique ») dirigé par Rabbani ,

pour « la construction d’un mouvement largement fondé qui créerait un soutien populaire ».

Rabbani fut  président de  l’etat Islamique d’Afghanistan de 1992 à 1996 puis après la chute des talibans en 2001   

Cliquez ICI

 le Hezb-i Islami (« Parti islamique »),  dirigé par Hekmatyar, qui favorisait une approche radicale sous la forme d’un violent conflit armé.

 **

 Le Hezb-i Islami 

 Ce sont des  islamistes  

 séduits par la révolution iranienne

 basés les camps de réfugiés  du Pakistan.

avec le soutien du gouvernement pakistanais et de leurs  services (ISI).

 

La  Guerre contre les soviétiques :L’homme du Pakistan (1979-89)

Hekmatyar a  été soutenu

par l’Arabie saoudite, le Pakistan  les anglais ..les américains

car il était estimé en tant que commandant militaire antisoviétique

mais aussi  parce qu’il était  l’homme des services secrets pakistanais 

 **

par contre  les afghans sont plus méfiants

Hekmatyar n’  est pas net !  

Il s’oppose mêmes autres moudjahidin y compris  à Massoud 

Ainsi l’un de ses commandants  a tendu une embuscade et tué 30 commandants du Shura-ye-Nazar de  Massou à Farkhar

Il aurait passer   »plus de temps à combattre d’autres Moudjahidines qu’à tuer des Soviétiques ». 

le New York Times l’ a décrit un jour comme « peut-être le plus brutal d’un groupe généralement brutal ». 

**

Guerre civile  (1992-96) : le « boucher de Kaboul« ,

Le 25 Avril 1992, Hekhmyatar  ,soutenu par le pakistan et l’isi  refuse de former un gouvernement de coalition avec d’autres groupes moudjahidin et tente de conquérir Kaboul

Il considérait  que le président  Rabbani et  Massoud  qui est alors « ministrede la défense  n’étaient pas en mesure de protéger la population

ce fut la guerre  et la destruction de Kaboul ,par toutes les parties mais surtout par les troupes de Hekmatyar rnommé « le boucher de kaboul »

« des centaines de roquettes ont touché Kaboul, des milliers, principalement des civils, ont été tués, un demi-million de personnes ont fui la ville »

Le 7 mars 1993 , un accord de paix est conclu : Hekmatyar obtient le poste de Premier ministre sous la présidence de Rabbani.

 

En 1994, Hekmatyar change d’alliance, Il rejoint  Dostum

 en juin 1994, Massoud chasse les troupes de Dostum de la capitale. 

**

Ministre de Rabbani

Hekmatyar  déçoit les pakistanais 

qui désormais se tournent vers les patchounes et les talibans 

 Néanmoins, en mai 1996, Rabbani  choisit  Hekmatyar  comme Premier ministre.

et qui a immédiatement publié des décrets sévères sur la tenue des femmes, …ce qui contrastait fortement avec la politique relativement libérale  de Massoud . 

mais cela n’ pas duré .Een septembre 1996. les talibans prenaient la  ville

Hekmatyar s’est enfui en Iran où il aurait résidé pendant près de six ans,

 

Anti américain  (1996-2001)

Depuis lors Hekmatyar ne pas cessé de critiquer le Pakistan qui s’est rallié aux Etats unis 

Les États-Unis ne cessent  d’ accuser Hekmatyar d’avoir soutenu les combattants talibans  

Il a été qualifié de criminel de guerre par des membres du gouvernement de Hamid Karzai

Il aurait    »travaillé en étroite collaboration » avec Ben Laden au début des années 1990 

Hekmatyar, est  un « terroriste mondial ». pire que les talibans et q’Al Qaïda

En mai 2006, il accusait l’Iran ,dans une vidéo donnée à Al Jazeera,  de soutenir les États-Unis dans le conflit afghan et a déclaré qu’il était prêt à combattre aux côtés de ben Laden,

Il attaque le « gouvernement fantoche » de Karzaï,

**

La réconciliation

Stupeur  !

Le 22 septembre 2016, Hekmatyar a été gracié par le gouvernement afghan

  Hezb-i-Islami a accepté de cesser les hostilités,

de couper les liens avec les groupes extrémistes

et de respecter la Constitution afghane en échange de la reconnaissance gouvernementale du groupe et  de la suppression  des sanctions américaines contre Hekmatyar

L’accord a été officialisé le 29 septembre 2016 par le président afghan AsHraf Ghani et Hekmatyar,

  Les sanctions de l’ONU à son encontre ont été officiellement levées le 3 février 2017.

 Le 4 mai 2017, il est retourné à Kaboul avec ses combattants pour rencontrer le président Ghani après avoir passé deux décennies dans la clandestinité.

Il a depuis appelé les Taliban à mettre fin à leur insurrection et à déposer les armes. 

Hekmatyar s’est présenté lui-même à l’ election  présidentielle  de 2019

Cliquez ICI 

 

 

 

 

Dostom : Un Seigneur de guerre en Afghanistan

22 mars, 2020

Dostom né en 1954 est le principal représentant de la communauté ouzbek en Afghanistan.

Cliquez ICI

(Les citations sont prises dans  « l’ombre des talibans »  de Ahmed Rachid) *

**

Un seigneur  de la guerre sans foi ni loi ?

Chef d’une milice ouzbèke

il est tantôt  avec les russes

tantôt avec Hekmatyar , tantôt contre…

c’est selon !

Toujours contre les talibans    

 « grand musclé ,c’est un ours doté d’un rire tonitruant… qui a déjà fait mourir des hommes de peur  tantôt gros buveur, tantôt bon musulman  …‘L’Iran ,l’Ouzbékistan et la Russie    le considèrent  comme le seul capable de lutter contre les talibans dans le nord  (p82)

**

Au cours des années 1980, il défend « la République démocratique de  d’Afghanistan  » soutenue par L’URSS.. contre les Moujahidins soutenus par les Etats unis

 En  mars 1992, il s’allie avec   Massoud ..

le 19 mars avec des miliciens ouzbeks , des  Tadjiks et  des troupes de Massoud il s’empare de Mazar e Charif

le 29 avril avec  Massoud  il entre dans Kabul

le 28 juin  un  gouvernement provisoire  est formé ,présidé par Rabbani, qui  choisit Massoud  comme ministre de la Défense.

La rivalité entre Massoud et Hekmatyar, provoque la seconde bataille de Kaboul.

 

En 1994, Dostom s ‘allie avec  Hekmatyar, au cours d’un nouveau siège de Kaboul, cette fois contre le gouvernement de Rabbani et contre Massoud.

 

En 1996, à la suite de la prise de pouvoir des Talibans, Dostom change encore d’allégeance et s’allie à Rabbani contre les talibans.

**

Un bon administrateur  

Cependant Dostom  administra la ville de Mazar d’une façon remarquable

Les souks de Mazar débordaient  de vodka russe  et de parfums français pour les soldats ouzbeks  grands amateurs d’alcool et de  femmes…;Il avait mis sur pied une administration eficace ,qui assurai service de santé et d’éducation…Quelque 1800 jeunes filles pour la plupart en jupe et talons hauts étudiaient  à l’université de Mazar ,la seule qui fonctionnait  dans le pays

..Dostom faisait l’objet d’une véritable adoration pour le simple fait  que sa ville avait été épargnée  par les 18 années de guerre (p 83)

**

Sa fuite

en Mai 1997 un subordonné de Dostom, se rebelle contre lui  et rejoint les talibans.

Dostom ,trahi ,puis chassé,  part en exil et se réfugie en Turquie  

Il reviendra en 2001

Il sera vice-président de 2014 à 1920 sous la présidence d’ Ashraf Ghani

Cliquez ICI 

**

Les talibans qui pour la plupart  n’avaient  jamais  mis les pieds  dans le nord du pays  commencèrent  avec arrogance à désarmer les fiers soldats ouzbeks et hazâras ,s’emparèrent  des mosquées  fermèrent les écoles et l’université.. chassèrent les femmes dans les rues (p 84)

 le 28 mai 997 un groupe de Hazaras se souleva …après 15 heures  de combats  600 talibans furent Tués aInsi  que 10 des plus importants chefs militaires et politiques…c’était la plus grande défaite que subirent les talibans depuis  le début de leur conquête  (P 85)

 

123