Archive pour la catégorie 'Asie Centrale et moyen Orient'

Ahmed Saadawi : Les attentats à Bagdad depuis 2003

14 mars, 2020

Dans son Roman   « Frankenstein à Bagdad » publié en 2013 ,Ahmed nous montre une ville  une belle ville au riche passé ,la Babylone  biblique ,la ville des Abbasides ,déchiquetée  ravagée  détruite par des attentats  qui ne cessent de se multiplier depuis 2003

Cliquez ICI   

**

L’œuvre de Frankenstein

Parallèlement aux conflits qu’engageaient  les politiciens sur les écrans  de télévisions  ,une véritable guerre se livrait dans les rues  à coups de bombes, d’assassinats, d’engins explosifs improvisés,  de kidnappings de voitures et de passagers  et la nuit n’était plus qu’une jungle d’assassins (p 211)

 

Le pont  Al-Aïmah

C’était  une catastrophe ,la plus grande catastrophe  qu’eut connu  Irak à ce jour…près d’un millier de personnes  étaient mortes ,noyées ou piétinées (p146)

 Cliquez ICI

 Ces personnes  étaient des pèlerins qui traversait le Tigre et se dirigeaient vers la moquée de Moussa al Kasim afin  de commémorer la mort  de al Kasim ,le 7è Iman (p133)

Cliquez ICI

**

Sadriya

Cet attentat  dans un marché du centre-ville à Sadriya, a tué au moins 119 personnes.

Cliquez ICI

 

Bataween

L’explosion secoua le quartier tout entier :  la piéce délabrée qu’habitait Hadi s’effondra ..Il fut projeté  à plusieurs mètres en l’air ( p323)

Cliquez ICI

**

Contre les américains  

Ce n’est pas fini

Ahmed Saadawi aurait pu ajouter dans son roman

les 19 attaques sur le sol irakien contre des soldats, des diplomates ou des installations des Etats-Unis depuis fin octobre.2019

Cliquez ICI 

Aahmed Saadawi :Frankenstein à Bagdad

13 mars, 2020

Qui est donc le Frankenstein de Bagdad  tel que le décrit  Saadan dans son roman?

 

Un corps

Je suis fait  de rognures humaines  issus d’ ethnies , de tribus , de races et de milieux  différents un mélange impossible qui n’ avait  jamais  éte réalisé auparavant (p172)

**

Le mage

il est la tête du corps  

le mage appartenait à l’équipe du régime précédent   qui avait tout fait pour chasser les américains  de Bagdad  ..Ils avaient survécu à l’horrible massacre  de la bataille de Bagdad  (p170)

Cliquez ICI

**

Le  sophiste

le cerveau du corps  

le chef des fanatiques , des idéologues   des djihadistes

il est plus dangereux  qu’un  bâton de dynamite…il ravive la foi  de tout le monde ,mais en fait  il ne croit vraimen en rien (p171)

**

Les fous

Il  y a encore le fou, le petit fou  et le fou à lier ,le kamikase

celui là avait ceint son crane d’un turban orange et laisser pousser sa barbe..quant aux disciples du petit fou c’était « des citoyens irakiens » (p185)

..le petit  fou avait survécu au carnage parce qu’il avait commis plus de crimes que tous les autres (p190)

 Tous ‘veulent la peau’ du mécréant ou de l’occupant

que ce soit ,le nez ,la main ou la jambe  

Plus ils ont de « peau » , de victimes ,plus ils revivent

ce sont des « saints » qui veulent  un monde juste

 mais le le corps du saint est il vraiment saint …car à partir du moment  où il a pris les armes ,il est devnu un assassin..(p184)

 **

Les gangs

qui profitaient  du départ des américains et de l’armée irakienne(p186)

 **

Frankenstein

le chaos

Cliquez ICI   

 

Rachid Benzine : Abdoul Soroush . Comment vivre la foi musulmane dans le monde moderne ?

7 mars, 2020

d’après Rachid Benzine  dan son livre ; « les nouveaux penseurs de l’Islam  (p59-84)

**

Abdolkarim Soroush

  (ou Hossein Haj Faraj Dabbagh )  est né en 1945  à Teheran est un intellectuel iranien 

Cliquez ICI

Sous le régime impérialiste des Pahlavi,  il suit les cours de Shariati, l’un des grands inspirateurs de la révolution islamique iranienne…puis fait des études de chimie à Londres  tout en se passionnant  pour l’exégèse coranique

**

La philosophie des religions

la philosophie des sciences m’a permis  de remettre en question  la compréhension que j’avais de la philosophie ..

en 1977 il fonde une collection de livres dont il est l’auteur

 qu’est ce que la science ? Qu’est ce que la philosophie ?…Science et valeur ,

Dans son livre «  la nature  dynamique de l’univers »il compare les philosophes occidentaux modernes au grand penseur Mulla Sadra  mort en 1640  

**

En 1979 lors du retour de Khomeiny,  il retourne aussi en Iran

il devient membre des conseillers de la révolution

Ce fut pour lui 18 ans de combat intellectuel

 **

Il étudie les œuvres  du poète  Hafez et de Rumi

je n’aurai jamais été capable de glaner dans aucune autre source

et en même temps  il étudie Shariati

Cliquez ICI 

Il se  demande pourquoi le Coran a inspiré des hommes aussi différents 

  **

Controverse avec le clergé

En 1990 il enseigne  à Qom

et  rentre en conflit avec le clergé

en écrivant un article qui fait scandale 

intitulé « la bravoure et le clergé »

**

Le monde change

Il est temps de s’adapter au monde moderne 

Khomeiny impose des réformes juridiques

Shariati propose  des  réformes sociales

 

Comment revivifier le coran par des lecture nouvelles ?

la révélation nous parle directement ..Nous devons nous mettre en recherche des secrets de cette révélation et trouver  les bijoux qui y sont cachés  ..Tout  ce que nous recevons et obtenons de la religion est interprétation

**

La démocratie

Il se déclare comme un ardent défenseur de la démocratie en politique dont les valeurs centrales sont la justice et la liberté .Il soutient qu’un bon gouvernement dans un pays islamique  prendra nécessairement une nuance religieuse

**

l’Amour

marqué par sa fréquentation des grands auteurs mystiques … il déclare que l’essence de la religion c’est l’amour 

 

 

Turquie : Recep Tayyip Erdoğan

7 mars, 2020

Son père est capitaine de navire sur les lignes de transport de passagers  dans le Bosphore

Il étudie dans une école religieuse qui forme des imans et des prédicateurs,

à 16 ans, il remplace parfois  l’imam à la mosquée pour réciter des prières,

**

Politique  

En 1994 Erdoğan est élu en 1994, maire d’Istanbul

Malgré sa popularité  ,les laïcs et les militaires se méfient de lui

En 1998,il est condamné à dix mois de prison  pour avoir, en public  cité  le poète nationaliste Ziya Gökalp

:

« Les minarets seront nos baïonnettes,

les coupoles nos casques,

les mosquées seront nos casernes

et les croyants nos soldats ».

L’AKP

En 2001, Erdoğan  cofonde le Parti de la justice et du développement (AKP),

En 2002, l’ AKP domine largement (326 députés sur 550),

 

 2014 Président

 Il est élu président de la république de Turquie 

Erdogan est un conservateur religieux et le dit

il rejette l’héritage laïciste  des kémalistes.

 **

2016 Coup d’etat . 

Le 15 Juillet 2016 a lieu une  tentative de coup d’Etat militaire,

Erdogan licencie  des dizaines de milliers d’employés du secteur public (armée, médias, enseignement, magistrature) …Le  29 juillet, plus de 18 000 personnes ont été placées en détention et 50 000 se sont vu confisquer leur passeport

Cliquez ICI .

**

2017 une nouvelle Constitution

Le  16 avril 2017 par referendum ,il modifie la consritutioan

Cliquez ICI

 

2018 Président

Il est réélu dès le premier tour de l’éléction, avec 52,6 % des voix

Cliquez ICI.

 

Turquie : Erdogan Un musulman conservateur

5 mars, 2020

Égalité homme-femme

En 2014, Erdogan  affirme,  Coran à l’appui, que :

 les femmes ne pouvaient être considérées comme les égales des hommes »

le rôle des femmes dans la société est de faire des enfants.

les deux sexes ne pouvaient pas être traités de la même façon parce que c’est contre la nature humaine »

On ne peut pas mettre sur le même plan une femme qui allaite et un homme.

En août  2014 il tente de limiter le droit à l’avortement

il ne dit  rien contre les violences conjugales

 **

Laïcité

Le port du Voile dans les universités, a été autorisé en février 2008

En 2014 et en 2015, Erdoğan fait voter de nouvelles lois autorisant le port de signes religieux dans l’administration publique pour les fonctionnaires.

À la rentrée 2017, les programmes scolaires sont modifiés   Ils y introduisent la notion de djihad et suppriment toute référence à la théorie  de l’évolution de Charles Darwin.

Le djihad est un élément de notre religion : il en fait partie,

 **

Les libertés

Le Vatican a dénoncé la « christianophobie institutionnelle en Turquie ».

 la liberté religieuse n’existe que sur le papier dans ce pays »

Les orthodoxes attendent toujours la réouverture de leur  Institut de theologie

Les popes n’ont  pas le droit de sortir en habit de culte dans les rues.

 **

Restrictions à la liberté de la presse

Des lois  permettent d’envoyer des journalistes en prison.

«  Reporters sans frontière »  qualifie  la Turquie de « première prison au monde pour les journalistes »

En 2019, la Turquie est à la 157e place, sur 180 pays évalués, dans le classement sur  la liberté de presse.

 

Le journal Yeni Akit est épargné car proche d’Erdogan,

L’un des journaux les plus lus de Turquie ,.ce journal est connu pour ses commentaires ultra-conservateurs

pour avoir chanté les louanges d’e Ben Laden lors de sa mort

pour son racisme et ses appels à la violence, en particulier contre des journalistes »

En décembre 2012, le journal a publié une liste de 60 journalistes en les qualifiant de « terroristes et criminels ».

Orhan Pamuk : Istanbul Souvenirs d’une ville

4 mars, 2020

Dans son livre sur Istanbul , Orhan Pamuk nous parle des écrivains nostalgiques qui ont  tant aimé cette ville au passé glorieux et en ont  décrit avec amour tous les vestiges

Cliquez ICI  

Pamuk aussi est nostalgique et se souvient de son enfance

**

Les paysages du Bosphore par Melling

Cliquez ICI 

La contemplation des gravures  de Melling  est une consolation dans les moments où je m’efforce de me convaincre que le passé ,quoiqu’il en soit ,  a été  brillant ….mais la tristesse  née du sentiment que toute cette beauté  et que la plupart de ses batiments ont disparu  est  indissociable  de cette consolation (p 83)

**

Histoire récente

Au début du siècle dernier ,la moitié de la population d’Istambul n’était pas musulmane  et la majorité des non musulmans étaient  des grecs ,dans la continuité des Byzantins  ..Pendant mon enfance et mon adolescence il existait un puissant mouvement nationaliste  turc (p 211)

en 1955  alors que le britanniques se retiraient de Chypre  des massacres eurent lieu  prés de la place Taksim ,dans le quartier de Beyoglu ,où se trouvaient les commerçants grecs ,chez qui nous allions avec  ma mère ( p 212)

La religion

Dans notre immeuble ,seuls les domestiques et les cuisiniers s’intéressaient à Dieu…on en parlait à la maison,d’u air mi-stupéfait ,mi-méprisant……C’était peut être parce qu’ils croyaient  tant  en Dieu qu’ils sont restés pauvres   p220

La peur que j’éprouvais  comme toute la bourgeoisie  turque laïc  n’était pas  la crainte de Dieu ,mais la peur de le colère  de ceux qui croient trop en lui (p219)

Je percevais  dans les journaux à travers les articles kémalistes, les caricatures de femmes en tchador noir et de réactionnaires ,barbe en collier et chapelet à la main  .. .que les aimables superstitions des pauvres seraient capables de  nuire à nous mêmes ,au pays et à la nation Turc entiére  (p 223)

 Les riches

Ces gens dont beaucoup devaient leur richesse moins à leur savoir,  leur créativité  et leurs efforts qu’à la chance ou à une combine  qu’il désiraient oublier   et qui  se fiaient davantage à leur argent qu’à leurs propres capacités  se sentaient soulagés et essayaient en même temps de retrouver le morale  en se réunissant régulièrment  dans  des  endroits qui leur étaient réservés (p 241)

Cliquez ICI

Ohran Pamuk : Les nostalgiques d’Istanbul

3 mars, 2020

dans son livre  sur Istanbul, Ohran Pamuk nous présente longuement des écrivains nostalgiques de la ville

 **

Les écrivains  nostalgiques d’Istanbul

Ils étaient 4

Le  mémorialiste  Sinasi Hisar ,son ami le poéte yaha Kemal, Hamdi Tampinar étudiant de kemal  et le journaliste  écrivain Ekrem Koçu .Ces quatre écrivains tristes ont vécu seuls tout au long de leur vie,  ne se sont jamais mariés et son morts seuls  (p143)  

 Ils expliquèrent  avec la seule charge mystique du mot…que le Huzun (tristesse ,nostalgie) est le sentiment le plus fort et le plus permanent de l’Istanbul  de ces derniers siècles ( p 116)

 Les moindres arches ,les moindres fontaines  les moindres petites mosquées dans les coins les plus reculés  nous font sentir cette douleur (Huum) autant que les grandes mosquées monumentales et les bâtiments historiques de la ville… qu’elles sont les résidus d’un grand empire  (p 127)

**

 Tanpinar

Ahmet Hamdi Tanpınar,(1901-1962) est  né à Istanbul

Il était  écrivain et député

Cliquez ICI 

**

Siana  Hisar

Cliquez ICI 

 **

Reşat Ekrem Koçu (1905 -1975)

était un écrivain et historien turc. Son œuvre la plus connue est son encyclopédie inachevée d’Istanbul ( İstanbul Ansiklopedisi ),

Comme Eugene Sue qui écrivit « les mystères de Paris » en 1842, Koçu décrivit les mystères d’Istanbul 

Cliquez ICI

 Il était un homme du début du XXe siècle profondément  meurtris par la  détresse de sa ville   (p189)

l’Istanbul de son enfance  avec ses derniers grands incendies,  ses tavernes , ses combats de rue ,sa vie de quartier deviendra le thème  récurrent de ses articles (p190)

 La vie dans un pays sombrant dans la pauvreté, le manque de lecteur n’étaient pas les seuls raisons de la mélancolie de Ekrem Koçu  Il y en avait  une autre beaucoup plus déterminante : Etre homosexuel à Istanbul dans la première moitié du XXé siècle  (p192)

Il se mit à écrire des articles  sur les adolescents ,les enfants ,les petits vendeurs.. …

 Vers les années 1960 le patient et curieux lecteur   continuait à acheter l’encyclopédie  fascicule  par fascicule..comme une revue relatant des histoires curieuses, amusantes ,t étranges exotique  sur la ville

Fascicules  avec des dessins et des gravures  comme dans « l’illustration » l’hebdomadaire français publié de 1843 à  1955   

Cliquez ICI 

Kocu a été aussi fortement influencé par Ahamet Racim un journaliste qui écrivit beaucoup d’articles humoristiques sur Istanbul

**

Ahmet Rassim

un épistolier qui vécut au début du  règne despotique d’Abdülhamid , P164)

Cliquez ICI

Dans sa jeunesse Rassim  avait écrit des romans et des poésies mais sans succès ..il devint épistolier..

et consacra  désormais toute son énergie  à observer la ville avec un plaisir insatiable (p167)

Il a décrit sans relâche ,pendant un demi siècle  tous les aspects d’ Istanbul : des différents types de soulards aux vendeurs des faubourgs , des épiciers au saltimbanques ….( p167)

Cliquez ICI

 

Elif Shafak : Soufi ,mon amour (1)

2 mars, 2020

Est-ce que relier  les terres lointaines et les cultures étrangères n’est pas une des forces de la bonne littérature ( p 26)

 Voici quelques  citations de ce roman merveilleux qui raconte l’amitié entre 2 grands mystiques Rumi et Shams 

**

Shams

En 1242 le derviche Shams de Tabritz   disait :  Je cherche Dieu

Dieu ne dit il pas : Je suis  plus proche de toi que ta veine jugulaire (p 47)

je m’allongeai  dans  le noir et je me remémorai les événements  du jour pour réfléchir à tout signe divin dont j’avais pu être témoin (p57)

J’ai évité les tours d’ivoire des érudits  préférant passer mon temps aves les marginaux ,les expatriés et les éxilés (P 60)

**

Cet homme rayonnait de vigueur et de vitalité ; il brûlait intérieurement comme une boule de feu ;Il était vraiment t Shams le soleil (p72)

La Charia est comme une bougie..Si nous oublions où nous allons et nous nous  concentrons sur la bougie à quoi sert elle ? (p 72)

L’intellect est toujours précautionneuse et conseille « méfie toi de trop d’extase ! Alors que l’amour dit  « oh peu importe ! Plonge ! « (p 95)

 Quand le jeune Roumi rencontra la grand mystique Attar , pharmacien et parfumeur ,celui-ci dit de lui «  ce garçon va ouvrir une porte dans le cœur de l’amour et allumer  une flamme dans le  cœur de tous les amoureux mystiques  (p  98)

 **

Terriblement délicate et pourvu d’une solidité surprenante ,la soie ressemble à l’amour….les vers détruisent la soie quand ils sortent de leur cocon  c’est pourquoi les éleveurs doivent choisir entre  la soie et le ver à soi ; Ils tuent donc le ver quand il est encore dans le cocon afin de tirer intact le fil de soie ;Il faut sacrifier la vie de centaines de vers pour un seul foulard en soi ( p114)

 Il y plus de faux gouroux  et de faux maitres dans ce monde que d’étoiles  dans l’univers  

 Un maitre spirituel authentique n’attirera  pas l’attention sur lui  et n’attendra de toi ni admiration ni obéissance absolue  …les vrais mentors  sont aussi transparents que le verre.. Ils laissent passer la lumière de Dieu (p125)

 **

Konya

je me moque bien que le lieu appartienne à des musulmans, des chrétiens ou des juifs ; je crois que les saints dépassent ces distinctions triviales ; Un saint appartient à toute l’humanité (p 139)

Chacun et une œuvre d’art  inachevée (p 151)  

 Il est facile  d’aimer le Dieu parfait ; Il est beaucoup plus difficile  d’aimer nos frères  humains, avec leurs imperfections et leurs défauts ; Sans aimer la création de Dieu on ne peut sincèrement aimer Dieu (p151)

 Hassan le mendiant (p 144) ou Rose du désert, la prostitués (p182) ou Suleyman l’ivrogne (p188)

…Ce sont tous  des gens ordinaires  qui souffrent d’une même maladie ;l’aliénation de l’Un ; C’étaient le genre de personnes  que les érudits dans leur tour d’ivoire  ne voyaient pas (p 207)

 **

Le soufi  croit qu’il voit…. Le philosophe  croit qu’il sait..  l’homme de la loi obeit (p206)

Les  soufis ne vont pas aux extrêmes.Un soufi reste toujours clément et modéré

 

Elif Shafak :Soufi mon amour (2) La rencontre de Rumi et de Shams

1 mars, 2020

Voici quelques  citations de ce roman merveilleux qui raconte l’amitié entre 2 grands mystiques Rumi et Shams 

 **

Rumi

Avec sa première femme  qui meurt prématurément, ,Rumi a 2 fils Aladin (p 220) et Wallad (p270) 

et une fille adoptive Kymia ( p 231)…Il se remarie avec Kerra (p 228

Cliquez ICI

**

C’est  alors qu’ ayant rencontré Shams de Tabriz,

Rumi  commença à se poser des questions 

« Jusqu’où étais je prêt à aller dans l’effacement de ma personnalité afin d’être absorbé en Dieu ? Toi grand prédicateur ,crois tu avoir le courage d’aller jusqu’au bout ? Quelle est la taille de ta coupe  (p227)

Quand on en revient au fond des choses ,les chrétiens ordinaires et les musulmans ordinaires ont plus  de choses en commun entre eux, qu’avec  leurs érudits respectifs (p 244)

La foi n’est qu’un mot si l’amour ne réside pas en son centre ,elles est vasque ,sans vie vague vide .. ..Pitié  pour le fou qui pense que Dieu est un épicier qui tente de soupeser nos vertus et nos méfaits …Dieu est il un clerc méticuleux qui note nos péchés dans son livre de compte ?

Ni épicier, ni clerc ,mon Dieu est un Dieu magnifique ,un Dieu vivant (p 246)

Dans le vent et les inondations, sec et assoiffé ,je chanterai ,je danserai pour lui …je briserai mon ego en mille morceaux (p 247)

l’enfer est ici  et maintenant   chaque fois que nous nous haïssons (p 249)

Un jour Shams dit à Rumi « Tu es le magicien des mots  .. mais désormais ,au lieu d’un cerveau prêcheur ,tu as un  cœur chantant (p 280)

 

Comment les gens peuvent ils être aussi méprisants et dédaigneux à propos de choses dont ils savent si peu ?(p 283)

La foi et l’amour transformaient les êtres en héros  parce qu’elles ôtaient toute peur et tout angoisse de leur cœur (p  313)

 Il arrive parfois  qu’il soit nécessaire de détruire tout ce à quoi on est attaché ,y compris notre réputation  pour vaincre son ego (p 324)

 l’eau se  mélange t elle avec de l’huile..Pas plus que musulmans et chrétiens (p340)

 la foi est un processus graduel qui nécessite son contraire apparent :l’incrédulité (p417)

 Aucun œil ne voit aussi loin et aussi profondément que l’œil de l’amour (p 457)  

Elif Shafak : 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange

29 février, 2020

Elif Shafak  est née en 1971 à Strasbourg de parents turcs,  best-seller en Turquie,

Cliquez ICI

Elif Şafak  et une féministe engagée, cosmopolite, humaniste et imprégnée par le soufisme et la culture ottomane ..

Cliquez ICI

**

10 minutes et 38 secondes dans  ce monde étrange

 Ce dernier  roman  est  effectivement très étrange mais débordant de tendresse 

 Un monde étrange  où les plus pauvres les plus petits   et pourtant les plus aimants  sont odieusement  rejetés par des « minables » 

 

 Tequilla Leila est issue d’un famille pauvre

Ses parents  voulaient la marier   toute jeune à un « très » vieux 

elle se sauve à Istamboul  et devient, bien malgré elle,  une  prostituée

Pourtant ,elle  se fait des amis … des vrais

aussi pauvres ,aussi abandonnés , aussi rejetés qu’elle

**

Nalan un transsexuel

il vivait dans un sous sol humide , pas loin de la place Taksim ,dont le parquet était en pente ,les fenêtres de traviole et les murs courbés  (P77)

**

Sinan

Fils  d’une pharmacienne, autoritaire  et méprisante ,Il est intelligent  mais «  maladroit » ;On le surnomme « sabotage »

**

Jamellah

Une noire ,née en Somalie d’un père musulman et d’une mère chrétienne ,Sa mère étant morte ,elle est rejetée par sa belle mère ,

**

Zyanab une naine qui disait l’avenir

les gens semblaient fascinés à l’idée qu’une naine leur prédise l’avenir  mais dans les rues on se moquait  d’elle et on la plaignait ( p 168 )

**

Humeyra

a 16 ans elle était déjà mariée et considérée comme esclave

Epouse, apporte le thé  ,fais cuire le riz  ,va laver les draps.. Une fois son mari lui brisa un cintre sur le dos ,une autre fois lui frappe les jambes …elle aussi se retrouve à Istanbul avec Leila (p 203)

**

D / Ali 

nommé ainsi parce que artiste peintre ,militant, communiste ,anti américain  

Il apporte beaucoup de bonheur au  5 précédents ,mais il fut tué au cours d’une émeute  à Istanbul 

**

Leila Teiqilla fut odieusement assassinée

mais ses amis voulurent lui offrir une sépulture digne d’elle

1...1314151617