Archive pour la catégorie 'Ezechiel'

20é samedi : la gloire de Dieu ( Ézékiel 43, 1-7a)

22 août, 2020

L’homme me conduisit vers la porte, celle qui fait face à l’orient ; et voici que la gloire du Dieu d’Israël arrivait de l’orient. Le bruit qu’elle faisait ressemblait au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de cette gloire. Cette vision ressemblait à celle que j’avais eue lorsque le Seigneur était venu détruire la ville ; elle ressemblait aussi à la vision que j’avais eue quand j’étais au bord du fleuve Kebar. Alors je tombai face contre terre. La gloire du Seigneur entra dans la Maison par la porte qui fait face à l’orient. L’esprit m’enleva et me transporta dans la cour intérieure : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison. Et j’entendis une voix qui venait de la Maison, tandis que l’homme se tenait près de moi. Cette voix me disait : « Fils d’homme, c’est ici le lieu de mon trône, le lieu sur lequel je pose les pieds, et là je demeurerai au milieu des fils d’Israël, pour toujours. »

 

La gloire de Dieu

la gloire de Dieu c’est Jésus

Pére l’heure est venu, glorifie ton fils (Jn 17,1)

 

Il ne vient pas pour nous terrifier ,pour juger

mais pour sauver

Dieu de tendresse et d’amour

 

20é-Samedi-ordinaire

 

la gloire du Dieu d’Israël arrivait de l’orient.

le  côté  du soleil levant  

Il vient pour nous illuminer et nous réchauffer  

**

il vient  avec le bruit des grandes eaux

pour nous purifier

il vient  pour  détruire la ville ;

pour détruire le mal

 

 la vision que j’avais eue quand j’étais au bord du fleuve Kebar.

pour nous rendre l’espérance ,le courage , la foi , en terre d’exil

 

 L’esprit m’enleva et me transporta dans la cour intérieure

Il nous rend l’Esprit des origines…e souffle de vie

et  voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison.

Il vient habiter avec son peuple

prés de nous..

Dieu de tendresse et de pitié

 Fils d’homme, c’est ici le lieu de mon trône, et là je demeurerai au milieu des fils d’Israël, pour toujours. »

 

Evangile ;La gloire de l’homme (Matt.23, 1-12 )

 « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse…. Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,…Toutes leurs actions, il les font pour être remarqués des gens … ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ..ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.

Vanité des vanités !

 

Dieu  est humble

il voit dans les secret  

Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé   

20é Vendredi ordinaire : Ossements desséchés ,recevez l’Esprit (Ézékiel 37, 1-14)

21 août, 2020

En ces jours-là, la main du Seigneur se posa sur moi, par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée ; elle était pleine d’ossements. Il me fit circuler parmi eux ; le sol de la vallée en était couvert, et ils étaient tout à fait desséchés. Alors le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre ? » Je lui répondis : « Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais ! » Il me dit alors : « Prophétise sur ces ossements. Tu leur diras : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur : Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements : Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez. Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair, et vous revêtir de peau ; je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. » Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre. Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit, puis une violente secousse, et les ossements se rapprochèrent les uns des autres. Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait, la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux. Le Seigneur me dit alors : « Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme. Dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Viens des quatre vents, esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent ! » Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre, et l’esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds : c’était une armée immense ! Puis le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements, c’est toute la maison d’Israël. Car ils disent : “Nos ossements sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus !” C’est pourquoi, prophétise. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël. Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple ! Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai le repos sur votre terre. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur. »

**

Sans l’Esprit de Dieu

sans l’Esprit de feu nous ne sommes que des ossements desséchés

sans vie ,sans amour

sans espoir

 

20é-Vendredi-ordinaire-Ezec

 

Ecoutez !

Tu leur diras : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur :

Ecoutons le  Verbe qui créa l’univers, la vie et l’homme

 

Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.

Recevons de nouveau ce souffle

l’Esprit  des origines  

Un esprit  de force  qui nous donne du nerf

Un esprit qui nous recouvre d’une nouvelle peau

la peau des fils de Dieu  

 

IL  y eut un bruit, puis une violente secousse, et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.

Un esprit qui nous bouscule ,nous guérit , nous stabilise ,nous rapproche

 

Les 4 vents

Viens des quatre vents, esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent !

l’Esprit des 4 évangiles

 l’esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie,

un sauveur nous est né…un fils nous est donné

nous sommes pardonnés ,justifiés  

et ils se dressèrent sur leurs pieds :..c’était une armée immense !

 **

La foule immense

La foule immense de l’apocalypse que l’on retrouvera à la fin des temps, revêtu de vêtement blanc des élus

 : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter,..Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux… et vous vivrez

 

Evangile : Mtt(22, 34-40)

 Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et ton prochain comme toi-même

aimer c’est la vie  

20é jeudi ordinaire « Je vous rassemblerai de tous les pays (Ézékiel 36, 23-28)

20 août, 2020

Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre. Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. »

 

Ezechiel

le  prophète de l’exil

Au temps de Moïse ,Dieu avait envoyé les hébreux dans le désert

et les avait pris  à part pour leur enseigner les commandements

Au temps de Nabuchodonosor, il envoie les juifs en exil

pour faire connaitre la gloire du fils de l’homme

pour que Tous nous ne formions plus qu’un seul peuple  

Qu’ils soient  UN !

 

20é-jeudi-ordinaire

 

je vous rassemblerai de tous les pays

de toutes  nations , de tout horizons

c’est  le miracle de l’amour

le souhait du  jeudi saint

qu’ils soient un

 

Vivre ensemble  

 surtout avec des coutumes différentes ,des idoles différentes, des cultures différentes

c’est un miracle  

c’est glorieux 

digne de Dieu

est ce possible ?

qui parmi les disciples du christ ose se dire saint et pur

tous pécheurs   !

 

je répandrai sur vous une  eau pur

justifiés  par la foi

Saint Paul nous le dit et le redit dans toutes  ses épitres

Nous avons aucun mérite  

Nous sommes purifiés ,nous sommes justifiés par la mort du Christ sur la croix

si vraiment nous avons la foi

« peuple de saint, peuple de Dieu …corps du Christ

**

Je vous donnerai un cœur nouveau

En priant ensemble

en s’entraidant

en communauté , église

en portant notre croix

peu à peu  Dieu  transformera notre cœur

non plus un cœur de pierre mais un cœur de chair

 

Porter sa croix ne veut pas dire souffrir

porter sa croix  veut dire  donner sa vie.. se donner..  s’offrir.. être  oblate

Alors !

peu à peu , au cours des ans ,notre cœur changera

notre regard  changera .

Nous ne jugerons plus

nous connaîtrons la joie

**

Evangile (Mtt22,1-14)

 e sera la noce

venez tout est prêt.. pour le banquet….beaucoup sont appelés mais peu son élus  

 Il faut être comme des enfants ,des pauvres qui errent dur la route et qui fait confiance   

Je te rend grâçe , seigneur ,car tu as révélé cela aux touts petits

les bons et les mauvais

pourvu qu’ils aient la foi

pourvu qu’ils croient au pardon et à l’amour

 

Jésus est notre berger

il est un oblat .Il s’est offert à nous

 

ll veut tous nous rassembler

 de tous les pays

 qu’ils soient  UN

Tous au repas de noce

au dernier   jour

non le jour du jugement mais  le jour du grand  rassemblement    

20é Mercredi ordinaire (Ézékiel 34, 1-11)

19 août, 2020

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, prophétise contre les bergers d’Israël, prophétise. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Quel malheur pour les bergers d’Israël qui sont bergers pour eux-mêmes ! N’est-ce pas pour les brebis qu’ils sont bergers ? Vous, au contraire, vous buvez leur lait, vous vous êtes habillés avec leur laine, vous égorgez les brebis grasses, vous n’êtes pas bergers pour le troupeau. Vous n’avez pas rendu des forces à la brebis chétive, soigné celle qui était malade, pansé celle qui était blessée. Vous n’avez pas ramené la brebis égarée, cherché celle qui était perdue. Mais vous les avez gouvernées avec violence et dureté. Elles se sont dispersées, faute de berger, pour devenir la proie de toutes les bêtes sauvages. Mon troupeau s’égare sur toutes les montagnes et toutes les collines élevées ; mes brebis sont dispersées dans tout le pays, personne ne les cherche, C’est pourquoi, bergers, écoutez la parole du Seigneur : Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu –, puisque mon troupeau est mis au pillage et devient la proie des bêtes sauvages, faute de berger, parce que mes bergers ne s’occupent pas de mon troupeau, parce qu’ils sont bergers pour eux-mêmes au lieu de l’être pour mon troupeau, eh bien, bergers, écoutez la parole du Seigneur : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici contre les bergers. Je m’occuperai de mon troupeau à leur place, je les empêcherai de le faire paître, et ainsi ils ne seront plus mes bergers ; j’arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus leur proie. Car ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. »

 

Y a t il parmi nous de bons pasteurs ?

des pasteurs vraiment attentionnés

à la recherche des brebis perdues

des brebis malades

 

Seul le Christ connaît vraiment les reins et les cœurs

sinon le Christ lui-même

je connais mes brebis et mes brebis me connaissent  

 

Même si nous sommes génereux ,sincère  

Même si nous sommes des hommes de priére

Même si nous connaissons les Ecritures  

pouvons nous être de bons psetrues

sans l’aide de l’Esrpit Saint

 *

Il faut que le Christ vive en nous  

« Ce n’et plus moi qui vit, c’est le Christ  qui vit en moi »

.Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. »

 

20é-Mercredi-ordinaire

 

Evangile :Le bon pasteur Mtt (20, 1-16)

 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il se mit d’accord avec eux sur le salaire de la journée : un denier, c’est-à-dire une pièce d’argent, et il les envoya à sa vigne. Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans rien faire. Et à ceux-là, il dit : “Allez à ma vigne, vous aussi, et je vous donnerai ce qui est juste.” Ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même. Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : “Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?” Ils lui répondirent : “Parce que personne ne nous a embauchés.” Il leur dit : “Allez à ma vigne, vous aussi.”Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : “Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.” Ceux qui avaient commencé à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’un denier. Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’un denier. En la recevant, ils récriminaient contre le maître du domaine : “Ceux-là, les derniers venus, n’ont fait qu’une heure, et tu les traites à l’égal de nous, qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur !” Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : “Mon ami, je ne suis pas injuste envers toi. N’as-tu pas été d’accord avec moi pour un denier ? Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mes biens ? Ou alors ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?”

**

Ce maître est un bon pasteur

Il revient souvent sur la place publique

Il connaît tous ces  chômeurs

Il connaît leur cœur  

Il ne  les juge pas  Au contraire il connait leurs détresses ,leurs espoirs

Il connait les reins et les coeurs

 

Pour lui l’amour est plus important que les salaires  

ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?”

20é lundi ordinaire : Sans Dieu , sans amour, vous gémirez (Ézékiel 24, 15-24)

17 août, 2020

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je vais te prendre subitement la joie de tes yeux. Tu ne feras pas de lamentation, tu ne pleureras pas, tu ne laisseras pas couler tes larmes. Soupire en silence, ne prends pas le deuil ; enroule ton turban sur ta tête, chausse tes sandales, ne voile pas tes lèvres, ne prends pas le repas funéraire. » Le matin, je parlais encore au peuple, et le soir ma femme mourut. Le lendemain matin, je fis ce qui m’avait été ordonné. Les gens me dirent : « Vas-tu nous expliquer ce que tu fais là ? Qu’est-ce que cela veut dire pour nous ? » Je leur répondis : « La parole du Seigneur m’a été adressée : Dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais profaner mon sanctuaire, votre orgueil et votre force, la joie de vos yeux, la passion de votre cœur. Vos fils et vos filles, que vous avez laissés à Jérusalem, tomberont par l’épée. Vous ferez alors comme je viens de faire : vous ne voilerez pas vos lèvres, vous ne prendrez pas le repas funéraire, vous mettrez vos turbans, et vous chausserez vos sandales. Vous ne ferez pas de lamentation, vous ne pleurerez pas. Mais vous pourrirez dans vos péchés, et vous gémirez tous ensemble. Ézékiel sera pour vous un signe : tout ce qu’il a fait, vous le ferez. Et quand cela arrivera, vous saurez que Je suis le Seigneur Dieu. »

 

Ainsi seront les hommes devenus inhumains,

sans Dieu et sans amour 

Parce qu’ils sont devenus indifférents  au sort de leur proche

de leur femmes et de leurs enfants 

Parce qu’il ne penseront plus…qu’à leur propre vie

sans Dieu ,sans amour

 

Sans se soucier des  souffrances des plus  pauvres, des émigrés , des malades , des personnes agées  …

..Indifférents … Glacial

Ce ne seront plus des fils d’homme

Affreusement indifférents

Sans Dieu, sans amour 

 

Alors Dieu dira

 vous pourrirez dans vos péchés, et vous gémirez tous ensemble.

**

Evangile :Matthieu (19, 16-22)

 Va, vends tout  ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux »

19é jeudi ordinaire . Pardonner 77 fois 7 fois (Mtt18,21-19,1)

13 août, 2020

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette.Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

. 

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 77 fois sept fois.

 c’est toute l’histoire de la rédemption

Dieu ne cesse de pardonner

 

19è-Jeudi--ordinaire-le-par

 

Il a promis le pardon à Adam et Eve

il a toujours pardonné  à ceux qui se repentaient

à Noé…à Lot et sa famille , qui se trouvait à Sodome et   Gomorrhe

Il a donné en exemple Joseph  qui a pardonner à ses fréres  

il a pardonné à David ,son bien aimé qui a  tué et commis  l’adultère  

Ila ramené les juifs exilés à Babylone

Il meurt  sur la croix

 

Il ne punit pas

il pleure sur Jérusalem

Il  ne juge  pas , il condamne pas

il nous tend la main

Allons debout ! et ne recommence pas ! (Jn 8, 1-11)

 

Ce n’est pas 77 fois 7 fois que Dieu pardonne

C’est  tous les jours, en chaque instant

en tout lieu

Il n’attend que notre repentir !

heureuse faute  qui nous dévoile la miséricorde de Dieu (Exultet)

** 

 Lecture : Un exilé (Ézk12, 1-12)

La parole du Seigneur me fut adressée : prépare-toi un sac d’exilé ;  pars en plein jour, comme un exilé

Pardonnons à notre tour

sinon ,nous ne trouverons pas la paix

nous devrons partir en exil

loin de Jérusalem

 

  Tu sortiras ton sac, comme un sac d’exilé, en plein jour, sous leurs yeux.

Nous aurons dans nos sacs que les habits misérables des esclaves  

et non plus le vêtement des enfants de Dieu

la robe blanche des élus

tu feras un trou dans le mur, et tu sortiras par là.

Tu ramperas comme le serpent

tu  sortiras dans l’obscurité ; tu voileras ton visage, et tu ne verras plus le pays :

tu deviendras  aveugle,  sans foi ,sans amour ,sans la lumière de l’Esprit  

19è Mercredi ordinaire :Un homme vêtu de lin ( Ézékiel 9,1- 10,22)

12 août, 2020

J’entendis le Seigneur Dieu me crier d’une voix forte : « Ils sont tout proches, les châtiments de Jérusalem, et chacun tient à la main son arme de mort. » Alors six hommes s’avancèrent, venant de la porte supérieure, celle qui est du côté nord. Chacun tenait à la main son arme de destruction. Au milieu d’eux, un homme, vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire de scribe. Ils s’avancèrent, et s’arrêtèrent près de l’autel de bronze. La gloire du Dieu d’Israël s’éleva au-dessus des Kéroubim où elle reposait, et se dirigea vers le seuil de la maison du Seigneur. Alors le Seigneur appela l’homme vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire de scribe. Il lui dit : « Passe à travers la ville, à travers Jérusalem, et marque d’une croix au front ceux qui gémissent et qui se lamentent sur toutes les abominations qu’on y commet. » Puis j’entendis le Seigneur dire aux autres : « Passez derrière lui à travers la ville, et frappez. N’ayez pas un regard de pitié,..Mais tous ceux qui sont marqués au front, ne les touchez pas. …La gloire du Seigneur quitta le seuil de la Maison et s’arrêta au-dessus des Kéroubim. Ceux-ci déployèrent leurs ailes ; je les vis partir en s’élevant de terre, et les roues avec eux. Ils s’arrêtèrent à l’entrée de la porte orientale de la maison du Seigneur ; la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux. C’étaient les Vivants que j’avais vus au-dessous du Dieu d’Israël, près du fleuve Kebar, et je reconnus que c’étaient des Kéroubim. Chacun avait quatre faces et quatre ailes, et une forme de mains humaines sous ses ailes. Leurs faces étaient semblables aux faces que j’avais vues près du fleuve Kebar ; tel était leur aspect. Chacun allait droit devant lui.

  

La gloire du Seigneur  

Un char  s’élevant de terre

des roues , des ailes,  des mains humaines sous les ailes  

des Kéroubim ..4 faces

 Tout est mystérieux !

le  mystère  de Dieu

Soyons humbles devant un telle gloire

**

Les savants  ,les théologiens ont écrit des  livres entiers sur ce texte   

mais ils ont souvent  oublié l’essentiel

y compris Ézéchiel qui dans cette version, ne parle  pas des 4 animaux  

qui préfigurent les 4 évangélistes qui annonceront la bonne nouvelle du salut  

 

19è-Mercredi--ordinaire--Un

 

Un homme  vêtu de lin,

le Seigneur appela l’homme vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire de scribe. Il lui dit : marque d’une croix au front ceux qui gémissent et qui se lamentent sur toutes les abominations qu’on y commet. »

On oublie souvent  cet homme vêtu de lin

qui écrit le nom des élus

les 144000 de l’apocalypse  ,une foule immense

 

…tous ceux qui sont marqués au front, ne les touchez pas

Ils sont marqués du signe de la croix ..justifiés par la mort du Christ  

 

Evangile ;Matt.(18, 15-20)

Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

pour que nous ayons sur nous le signe de la croix

apprenons à nos écouter les uns les autres…a vivre en Eglise  

 

quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

Apprenons à prier ensemble  ,à faire le signe de croix ensemble 

19è Mardi ordinaire : Mange ce rouleau (Éz.2,8 –3,4)

11 août, 2020

Voici les paroles que dit le Seigneur : « Toi, fils d’homme, écoute ce que je te dis. Ne sois pas rebelle comme cette engeance de rebelles. Ouvre la bouche, et mange ce que je te donne. » Alors j’ai vu : une main tendue vers moi, tenant un livre en forme de rouleau. Elle le déroula devant moi ; ce rouleau était écrit au-dedans et au-dehors, rempli de lamentations, plaintes et clameurs..Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ce qui est devant toi, mange-le, mange ce rouleau ! Puis, va ! Parle à la maison d’Israël. » J’ouvris la bouche, il me fit manger le rouleau et il me dit : « Fils d’homme, remplis ton ventre, rassasie tes entrailles avec ce rouleau que je te donne. » Je le mangeai, et dans ma bouche il fut doux comme du miel. Il me dit alors : « Debout, fils d’homme ! Va vers la maison d’Israël, et dis-lui mes paroles. »

 

Ezechiel

le visionnaire  surréaliste

il voit par avance la prise de Jérusalem

et dans le désert, il voit   des squelettes qui reprennent vie pour nous annoncer la résurrection  (Ez 37)

 

Surtout ,plusieurs fois ,il vit le char de Yahwé

entraîné  par 4 animaux qui ressemblent aux 4 évangélistes

qui ont donné 4 livres

 

19-é-Mardi--ordinaire-Mange

 

Fils d’homme, ce qui est devant toi, mange-le, mange ce rouleau ! Puis, va ! Parle à la maison d’Israël. » J’ouvris la bouche, il me fit manger le rouleau…Je le mangeai, et dans ma bouche il fut doux comme du miel.

ce fut comme du miel

 

 Il en fut ainsi  pour Isaïe

L’un des séraphim vola vers moi. Avec des pincettes il tenait une braise qu’il avait prise sur l’autel. Il en toucha ma bouche (Is6,6)

Ce fut du feu !

 

De même pour Jérémie  

le seigneur avança la main, toucha ma bouche et me dit : Voici : je mets mes paroles dans ta bouche. Jr,1,8)

 

Evangile ; Comme un enfant ( Mtt18, 1-14)

 Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux…...Quel est votre avis ? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne va-t-il pas laisser les 99 autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ?

 

Pour bien recevoir cette parole de Dieu

pour qu’elle ait le gout du  miel

pour qu’elle réchauffe et nous illumine comme le feu

il nous faut un cœur d’enfant

 

il nous faut  la grâce du Seigneur qui nous touche la bouche

et nous  recherche comme le bon pasteur

et la force  de l’Esprit saint qui nous illumine

1é Vendredi de carême : Prendrais-je plaisir à la mort du méchant ? Ez(18,21-28)

15 mars, 2019

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Si le méchant se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas. …On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée. Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ? Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !Et pourtant vous dites : « La conduite du Seigneur n’est pas la bonne. » Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ? Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra. Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie. Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

 ** 

Dieu est amour

Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant ?

Dieu met sa joie à pardonner

Dés la chute des premiers parents

il ne cesse de nous appeler

il appelle Adam et Eve dans le jardin d’Eden  

Il appelle Abraham  les patriarches  

il appelle Moïse et les prophètes

il nous appelle

et pourtant tous nous avons péché  

carême-le-méchant 

Il nous envoie un sauveur

il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance (Luc 15,7)

 La joie du bon pasteur qui retrouve sa brebis

la joie du père de l’enfant prodigue  

la joie de zachée… de Marie madeleine qui en pleure ..

la joie du larron 

Ce soir même tu seras au paradis avec moi

la joie d’être pardonné

**

La loi

le juste, …à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

mais de quel juste s’agit il  ?

ce sont les pharisiens  

Ils disent, et ne font pas.  Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.  (Mtt 23,5)

il n’ont pas de pitié pas de miséricorde

pas d’amour

**

Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux…. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, Matthieu (5, 20-26)

Ils condamnent  le meurtrier

mais ils méprisent le pauvre ,les petits les traitent de fou

iIs condamnent les petits voleurs qui ont faim

et ne payent pas le salaire de leurs ouvriers

ils font des lois et ne les pratiquent pas

**

Lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère»

ils prient mais n’aiment pas  

**

Un tel juste !

Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

Ézéchiel (36, 23-28) : Un coeur nouveau

23 août, 2018

Voici les paroles que dit le Seigneur : « Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux. Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre. Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. »

 **

Ezéchiel 

Il est le visionnaire

qui vit le char de Yahvé quitter la temple de Jérusalem

Cliquez ICI 

**

Ce visionnaire  qui vit avec effroi le départ des exilés vers Babylone

finit enfin par se réjouir

car Dieu le glorieux est aussi un père miséricordieux

**

Il punit mais pour faire de nous des fils de Dieu

Il transforme notre « cœur de pierre » en « cœur de chair »

 

un-coeur-nouveau

Un cœur nouveau 

Nous étions sans cœur et sans amour

 Cliquez ICI

Dieu nous pardonne

Il nous fait grâce

et transforme le coeur des croyants

**

Nous étions impertinents ,orgueilleux soi-disant savant  

Il nous rend le cœur humble des pauvres qui ont vraiment  besoin de Dieu

Cliquez ICI

123