Archive pour la catégorie 'Isaïe'

15é samedi ordinaire : Le temps du repos (Michée 2, 1-5)

18 juillet, 2020

Malheureux ceux qui préparent leur mauvais coup et, du fond de leur lit, élaborent le mal ! Au point du jour, ils l’exécutent car c’est en leur pouvoir. S’ils convoitent des champs, ils s’en emparent ; des maisons, ils les prennent ; ils saisissent le maître et sa maison, l’homme et son héritage. C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Moi, je prépare contre cette engeance un malheur où ils enfonceront jusqu’au cou ; vous ne marcherez plus la tête haute, car ce sera un temps de malheur. Ce jour-là, on proférera sur vous une satire, et l’on entonnera une lamentation ; on dira : « Nous sommes entièrement dévastés ! On livre à d’autres la part de mon peuple ! Hélas ! Elle m’échappe ! Nos champs sont partagés entre des infidèles ! » Plus personne, en effet, ne t’assurera une part dans l’assemblée du Seigneur.

 **

Le repos 

C’est le temps de vacances

Il est temps de se reposer

non en se mettant au lit

mais en nous mettant  à l’écoute de l’Esprit

 

15-samedi--ordinaire--Miché

 

Malheureux  ceux qui préparent leur mauvais coup et, du fond de leur lit, élaborent le mal

Le roi Ezechias, à l’époque du prophète Michée   

pleurait dans son lit et priait car il était malade (Is 38)

Il était conscient  de sa faiblesse , de sa pauvreté

 face au Dieu 3 fois  Saint (Is 6)

**

D’autres aussi se mettent au lit

Ils méditent..mais recherchent  comment s’accaparer davantage de biens materiels  

parfois au dépend des autres ?

**

Pendant ces vacances il est temps

non de se mettre au lit

mais  de réfléchir  sur notre vie en priant

et en méditant  la parole de dieu 

**

évangile : lire les Ecritures ( Matt.12, 14-21)

 Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Les nations mettront en son nom leur espérance.

 Jésus lisait les Ecritures

En retraite dans le désert  par 3 fois il cite les écritures

A Nazareth lors de son premier discours il cite Isaie

l’Esprit  de Dieu repose sur moi (Isaïe)

et de nouveau aujourd’hui 

Je ferai reposer sur lui mon Esprit, 

 

Profitons  des vacances pour relire la bible et les évangiles

c’et une bonne nouvelle !

nous retrouverons le souffle de l’Esprit

15é vendredi ordinaire : Ezechias fondit en larmes (Isaïe 38, 1-9)

17 juillet, 2020

En ces jours-là, le roi Ézékias souffrait d’une maladie mortelle. Le prophète Isaïe, fils d’Amots, vint lui dire : « Ainsi parle le Seigneur : Prends des dispositions pour ta maison, car tu vas mourir, tu ne guériras pas. » Ézékias se tourna vers le mur et fit cette prière au Seigneur : « Ah ! Seigneur, souviens-toi ! J’ai marché en ta présence, dans la loyauté et d’un cœur sans partage, et j’ai fait ce qui est bien à tes yeux. » Puis le roi Ézékias fondit en larmes. La parole du Seigneur fut adressée à Isaïe : « Va dire à Ézékias : Ainsi parle le Seigneur, Dieu de David ton ancêtre : J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Je vais ajouter quinze années à ta vie. Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assour, je protégerai cette ville. » Puis Isaïe dit : « Qu’on apporte un gâteau de figues ; qu’on l’applique sur l’ulcère, et le roi vivra. » Ézékias dit : « À quel signe reconnaîtrai-je que je pourrai monter à la maison du Seigneur ? – Voici le signe que le Seigneur te donne pour montrer qu’il accomplira sa promesse : Je vais faire reculer de dix degrés l’ombre qui est déjà descendue sur le cadran solaire d’Acaz. » Et le soleil remonta sur le cadran les dix degrés qu’il avait déjà descendus.

 **

Une ombre qui passe

le roi de Jérusalem est malade

une maladie mortelle ,un ulcère  

tandis que  le roi d’ Assyrie menace Jérusalem

la ville de la paix

C’est comme une ombre qui passe sue le cadran solaire

l’ombre du mal qui nous cache la lumière  divine

l’ombre qui est déjà descendue sur le cadran solaire d’Acaz.

 

15-Vendredi--ordinaire--Ezé

 

le roi pleure

nous aussi

la tristesse ,le découragement, la fatigue  la vieillesse

notre peu de foi ,nos fautes

autant d‘ombre qui nous cache le soleil  

**

Les femmes sur la route du calvaire ont pleuré

elles ne reconnaissait  plus leur sauveur  

Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants

pleurons notre peu de foi  

**

Jésus pleure sur Jérusalem

la ville de la paix

cette paix que nous perdons quand nous manquons de foi

Bienheureux ceux qui pleurent ..Il seront consolés

**

Evangile :Matt. (12, 1-8)

Un jour  de sabbat, Jésus vint à passer à travers les champs de blé ; ses disciples eurent faim et ils se mirent à arracher des épis et à les manger….: Je veux la miséricorde, non le sacrifice,

Le bonheur de jeunes gens qui un jour   d’été  se promenaient dans un champ de blè

tout en grignotant

la joie de jeunes qui ont la foi

et la paix qui s’ensuit

 et le soleil remonta sur le cadran les dix degrés . 

Cliquez,ICI

15é jeudi ordinaire : Le chemin du juste ( Isaïe 26, 7-19)

16 juillet, 2020

 Il est droit, le chemin du juste ; toi qui es droit, tu aplanis le sentier du juste. Oui, sur le chemin de tes jugements, Seigneur, nous t’espérons. Dire ton nom, faire mémoire de toi, c’est le désir de l’âme. Mon âme, la nuit, te désire, et mon esprit, au fond de moi, te guette dès l’aurore. Quand s’exercent tes jugements sur la terre, les habitants du monde apprennent la justice.Seigneur, tu nous assures la paix : dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous. Seigneur, dans la détresse on a recours à toi ; quand tu envoies un châtiment, on s’efforce de le conjurer. Nous étions devant toi, Seigneur, comme la femme enceinte sur le point d’enfanter, qui se tord et crie dans les douleurs. Nous avons conçu, nous avons été dans les douleurs, mais nous n’avons enfanté que du vent : nous n’apportons pas le salut à la terre, nul habitant du monde ne vient à la vie.Tes morts revivront, leurs cadavres se lèveront. Ils se réveilleront, crieront de joie, ceux qui demeurent dans la poussière, car ta

 

15é-Jeudi-ordinaire-

 

Le chemin du juste

c’est la confiance et l’amour

 Seigneur, nous t’espérons.

 

 Dire ton nom,

le nom  proclamé par les séraphins devant Isaïe  

Saint,Saint Saint  (Is 6)

qui voudrait dire selon les savants

mysterium trémendum et fascinans » 

un mystère qui  fait peur et qui fascine

**

mais Jésus nous  dit

Notre  père..que ton nom soit sanctifié

son nom est « Notre père »

Dieu est  Amour

amour ,amour, amour

**

Le jugement

Pourquoi donc craindre le jugement ?

 Quand s’exercent tes jugements sur la terre,

C’est du, haut de la croix que Jésus nous juge

(voir le tympan des  cathédrales)

père pardonne leur ..

 **

Humilité

soyons humble et reconnaissant

c‘est le sauveur  qui agit

Seigneur, tu nous assures la paix : dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous.

…. Nous avons conçu,.. mais nous n’avons enfanté que du vent

 

La vie c’est le Christ

Tes morts revivront,..Ils se réveilleront, crieront de joie,

 

Evangile ; Venez à moi  (Mtt11, 28-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme

15é Mercredi ordinaire : La Hache d’Isaïe (10, 5-16)

15 juillet, 2020

Ainsi parle le Seigneur : Malheureux ! Assour, l’instrument de ma colère, le bâton de mon courroux. Je l’envoie contre une nation impie, je lui donne mission contre un peuple qui excite ma fureur, pour le mettre au pillage et emporter le butin, pour le piétiner comme la boue des chemins. Mais Assour ne l’entend pas ainsi, ce n’est pas du tout ce qu’il pense : ce qu’il veut, c’est détruire, exterminer quantité de nations. Car le roi d’Assour a dit : « C’est par la vigueur de ma main que j’ai agi, et par ma sagesse, car j’ai l’intelligence. J’ai déplacé les frontières des peuples, j’ai pillé leurs réserves ; fort entre les forts, j’ai détrôné des puissants. J’ai mis la main sur les richesses des peuples, comme sur un nid. Comme on ramasse des œufs abandonnés, j’ai ramassé toute la terre, et il n’y a pas eu un battement d’aile, pas un bec ouvert, pas un cri. » Est-ce que la hache a de quoi se vanter devant celui qui s’en sert ? le ciseau se glorifie-t-il aux dépens de celui qui s’en sert pour tailler ? La scie va-t-elle s’enfler d’orgueil aux dépens de celui qui la tient ? Comme si le bâton faisait mouvoir la main qui le brandit, comme si c’était le bois qui brandissait l’homme ! C’est pourquoi le Seigneur Dieu de l’univers fera dépérir les soldats bien nourris du roi d’Assour, et au lieu de sa gloire s’allumera un brasier, le brasier d’un incendie


15é-mercredi--ordinaire--la

Est-ce que la hache a de quoi se vanter devant celui qui s’en sert ?

Rien ne se fait sans Dieu

Nous sommes comme une hache entre les mains  de celui qui s’en sert

Saint , Saint ,Saint,  hosanna au plus haut des cieux (Is 6)

**

Mais pourquoi la souffrance ?

pourquoi une hache  ?

pourquoi une scie ?Pourquoi un bâton ?

 

Non pour  détruire !

mais pour nous purifier

 

 Assour  ce qu’il veut, c’est détruire,

mais Dieu veut faire de nous des fils de Dieu

de l’or purifié par le feu !

 

J’ai mis la main sur les richesses des peuples… j’ai détrôné des puissants.

Ils nous détourne des fausses richesses

des œuvres de la chair (Gal 5)

abaisser notre orgueil 

**

Evangile : Les petits (Mtt11,25-27)

 « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits…

Dieu est grâce  

Il donne aux petits  

c’est lui qui nous fait connaitre son Père  

 personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »

 **

Frères, j’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.(Rom 8, 18)

15é Mardi ordinaire : Ne crains pas (Isaïe 7,1-9)

14 juillet, 2020

Au temps d’Acaz, roi de Juda, Recine, roi d’Aram, et Pékah, fils de Remalyahou, roi d’Israël, montèrent contre Jérusalem pour l’attaquer, mais ils ne purent lui donner l’assaut. On informa la maison de David que les Araméens avaient pris position en Éphraïm. Alors le cœur du roi et le cœur de son peuple furent secoués comme les arbres de la forêt sont secoués par le vent. Le Seigneur dit alors à Isaïe : « Avec ton fils Shear-Yashoub (c’est-à-dire : “Un-reste-reviendra”), va trouver Acaz, au bout du canal du réservoir supérieur, sur la route du Champ-du-Foulon. Tu lui diras : “Garde ton calme, ne crains pas, ne va pas perdre cœur devant ces deux bouts de tisons fumants, à cause de la colère brûlante du roi d’Aram et du roi d’Israël. Oui, Aram a décidé ta perte, en accord avec Éphraïm et son roi. Ils se sont dit : Marchons contre le royaume de Juda, pour l’intimider, et nous le forcerons à se rendre ; alors, nous lui imposerons comme roi le fils de Tabéel. Ainsi parle le Seigneur Dieu : Cela ne durera pas, ne sera pas, que la capitale d’Aram soit Damas, et Recine, le chef de Damas, que la capitale d’Éphraïm soit Samarie, et le fils de Remalyahou, chef de Samarie. –

 

15é-Mardi--ordinaire-Isaïe

Saint

Isaïe est la prophète de la foi

Il a « vu » Dieu,    le 3 fois saint

 « mysterium tremendum et fascinans »

saint saint saint

le sanctus chanté à la messe

« …Hosanna au plus haut des cieux …béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée.

**

Comme Moïse Isaïe a « vu » Dieu  au milieu du feu  

entouré de Séraphim (qui veut dire en hébreu les brulants)  

 

La Foi 

A coté d’un tel Dieu les rois les plus puissants ne sont que des « bouts de tisons fumants » 

De qui aurais  crainte?

Isaïe a donc une foi inébranlable

Il ne tremble pas comme les feuilles secouées par le vent

il ne craint rien

surtout pas  ces petits rois de Damas et de Samarie qui veulent assiéger Jérusalem

a ville de la paix

le pôle du monde ..la cité du grand roi (ps 47)

la foi est source de paix

 **

Evangile :Mtt (11, 20-24)

En ce temps-là, Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties

Malheureux ceux qui ne croient pas

Ils ne trouveront pas cette paix  profonde qui envahit le cœur des hommes de foi 

ils connaîtront la ruine ,la violence 

 

Corazine et Betsaide furent détruites par des tremblements de terre

Il ne reste que des vieilles pierres de la synagogue de Capharnaüm  

Avent : On attend le sauveur, fils de Jessé (Is.11,1-10)

5 décembre, 2017

Voici  encore une prophétie d’Isaie qui  nous promet un sauveur ,celui qu’on attend en cette période de l’Avent…740 ans avant Jésus c’est déjà l’évangile

Arbre-de-jessé

 

En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs

Un Fils d’Homme

Fils de Jessé

Fils de David

Fils de Marie

«  Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus »(Luc 1, 30)

**

L’esprit

Sur lui reposera l’esprit

le jour de son baptême

 Jésus, baptisé  priait ; alors le ciel s’ouvrit ; ’Esprit Saint descendit sur Jésus sous une apparence corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : «(Luc 3,21)

 

et à Nazareth

On lui donna le livre du prophète Esaïe, et en le déroulant il trouva le passage où il était écrit :

L’Esprit du Seigneur est sur moi..pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres.(luc 4 18)

**

Esprit souffle de vie  

Esprit qui discerne entre le bien et le mal

ce que tu as caché aux sages et aux savants  tu l’as  révélé aux tout- petits (Luc10,22)

Esprit qui donne la force

Esprit qui révèle l’amour de Dieu

qu’il te connaissent toi le seul vrai Dieu (Jn 17,2)

**

Le maitre des  béatitudes

. Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays. Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant. La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins.

**

il s’est penche sur son humble servante .. il donne du pain aux affamas 

les pauvres proclamés sur la montagne

bienheureux les pauvres ,le royaume des cieux est à eux

**

Prince de la paix

Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer.Ce jour-là, la racine de Jessé sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

C’est le chant du jour de noël 

paix sur terre aux hommes qu’il aime

cette paix qui envahit les cœurs  des disciples après la résurrection

la paix soit avec vous

la paix engendré par la fidelité au  commandement de l’amour

Aimez vous comme je vous ai aimé 

1é dimanche de l’Avent (Année B) : Isaïe ch1et 2

3 décembre, 2017

Les textes du dimanche  

Cliquez ICI   

 

Isaïe le prophète de l’avent  

Isaïe-1

 

L’âne et le bœuf

Un bœuf connaît son propriétaire
et un âne la mangeoire chez son maître :
Israël ne connaît pas,
mon peuple ne comprend pas
.(1,5)

Préparons nous à reconnaître notre sauveur dans une étable

**

L’ânqui entrera  à Jérusalem avec Jésus 

Le bœuf qui est sacrifié dans le temple

Que me fait la multitude de vos sacrifices, dit le SEIGNEUR ?
Les holocaustes de béliers, la graisse des veaux,
j’en suis rassasié.
Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs,
je n’en veux plus.(1,11)

Les marchands de bœufs  seront  chassés du temple

**

La venue du sauveur  

Si vos péchés sont comme l’écarlate,
ils deviendront blancs comme la neige.
S’ils sont rouges comme le vermillon,
ils deviendront comme de la laine
.(1,18)

**

Des mages en marche  

Il arrivera dans l’avenir que la montagne de la Maison du Seigneur sera établie au sommet des montagnes  et dominera sur les collines.Toutes les nations y afflueront.

Des peuples nombreux se mettront en marche et diront :
« Venez, montons à la montagne du Seigneur
à la Maison du Dieu de Jacob
.
(2,3)

**

La bonne nouvelle est annoncée  aux pauvres

Car il y aura un jour pour le Seigneur l’univers
contre tout ce qui est fier, hautain et altier
et qui sera abaissé :
contre tous les cèdres du Liban, hautains et altiers,
et contre tous les chênes du Bashân,
contre toutes les montagnes hautaines
et contre toutes les collines altières,
contre toutes les hautes tours
et contre toutes les murailles inaccessibles

L’orgueil des humains devra plier,
les hommes hautains seront abaissés :
et ce jour-là, le Seigneur seul sera exalté
,
(2,11)

Isaïe (Ch36 à 39) :Le siège de Jérusalem par Sennachérib en 701 avt JC

15 juillet, 2016

Le siège de Jérusalem par Sennachérib est un événement majeur  qui a lieu sous le règne du roi Ezéchias(716-687)

**

Ezéchias

Il est le roi le plus loué après David

Après lui ,il y en a pas eu de semblable (2R 18,35)

Il élimine  tous les hauts lieux (2R 18,4)

Il purifie le temple

C’est lui qui ouvrit les portes du temple (Ch29,3)

Il célèbre la Pâque et réorganise le culte

**

Le siège de Jérusalem  

En 701 Sennachérib attaque l’Egypte

et en passant

assiège Jérusalem pendant plusieurs mois

 

Assyriens

Le récit de ce siège est raconté dans le livre des rois (2R18,13-20,19)

et repris, presque  mot à mot dans le livre d’Isaïe (Is36-39)

**

On conseille au roi de se rendre

mais Ezéchias écoute Isaïe qui lui dit

Ainsi parle le Seigneur : Ne crains pas les paroles que tu as entendues et par lesquelles les serviteurs du roi d’Assyrie m’ont outragé. Voici ce que je vais lui souffler : sur une nouvelle qu’il apprendra, il retournera dans son pays. Je le ferai tomber par l’épée dans son propre pays. » (Is 37,5)

**

Sûr de sa foi

Isaïe prononce un oracle contre Sennachérib

Elle te méprise, elle se moque de toi,
la vierge, fille de Sion.
Elle hoche la tête derrière ton dos,
la fille de Jérusalem.

 

Qui as-tu insulté et outragé ?
Contre qui as-tu élevé la voix
et porté si haut tes regards ?
Contre le Saint d’Israël.
Par tes messagers, tu as insulté le Seigneur

(Is 37,22)

.**

Jérusalem est sauvé

L’ange du Seigneur sortit et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Le matin, quand on se leva, c’étaient tous des cadavres, des morts ! Sennakérib, roi d’Assyrie, décampa : il s’en retourna à Ninive où il resta. Or, comme il se prosternait dans le temple de Nisrok, son dieu, ses fils le frappèrent de l’épée (Is37,36)

En 420 avt J.C. Hérodote  raconte que le camp de Sennachérib fut envahi par les rats (peste) .et tous les soldats moururent de la peste

**

pendant ce siège, Ezéchias fut malade

et pria le seigneur qui lui répondit par la parole d’Isaie

  J’ai entendu ta prière et j’ai vu tes larmes. Je vais ajouter quinze années au nombre de tes jours. 6Je te délivrerai, ainsi que cette ville, des mains du roi d’Assyrie. Je protégerai cette ville. 

**

Le cantique d’Ezéchias (Is 38,10 )

Après cette victoire miraculeuse et cette guérison

le roi  ne pouvait que rendre grâce par un cantique joyeux

que les moines chantent régulièrement au cours des offices

**

Ce cantique fut ensuite maintes et maintes fois repris par les auteurs des psaumes qui en citent de nombreux passage

 

 11J’ai dit : je ne verrai plus le SEIGNEUR sur la terre des vivants.
Je ne pourrai plus voir un visage d’homme
parmi les habitants du pays où tout s’arrête.( ps 27,13)

je crie jusqu’au matin ( ps 90)

Il est aussi cité par Job

Comme le lion, il a broyé tous mes os.(Job 10,16)

Comme l’hirondelle ou le passereau, je pépie,je roucoule comme la colombe (ps 69,4)

…Mes yeux levés vers toi n’en peuvent plus (Ps 121)

…Tu t’es attaché à ma vie pour que j’évite la fosse (Ps 103)

…Car le séjour des morts ne peut pas te louer (Ps 6,6)

Les versets suivants sont cités par Paul (2 Cor 5)Pierre(2P1,13) et Job(7,6)

12Ma vie est arrachée et emportée loin de moi
comme une tente de berger.
Comme un tisserand,
j’arrive au bout du rouleau de ma vie

En outre dans de nombreux psaumes

il est fait allusion de la défaite de Sennachérib devant Jérusalem 

Isaïe (24,1-27,12): L’apocalypse …ou le bonheur

14 juillet, 2016

Ce passage connu sous le nom « d’apocalypse d’Isaïe »  

est un résumé de la doctrine du prophète  

Dieu est 3 fois saint

Cliquez ICI

 **

SI on refuse d’écouter Dieu

si on le rejette 

le monde sera en deuil  

Mais si au contraire, nous avons foi en lui

si nous sommes humbles  

alors ,nous trouverons la paix de l’âme

et nous participerons au festin du royaume

**

La souffrance du monde (Is 24)

 La terre en deuil se dégrade,
le monde entier dépérit et se dégrade,
avec la terre dépérissent les hauteurs.
La terre a été profanée sous les pieds de ses habitants,
car ils ont transgressé les lois,
ils ont tourné les préceptes,
ils ont rompu l’alliance perpétuelle

…la « cité du néant » est en ruine

**

Ce n’est que violence

La terre se fissure,

La terre craque,

La terre est secouée,

La terre titube comme titube l’ivrogne,

Elle vacille comme une cabane ;

Son crime pèse sur elle,

Elle tombe et ne se relève plus.

**

La prière des pauvres (Is 25)

Seigneur 

la cité forte est en une ruine,

la ville des nations tyranniques te craint.

Car tu as été un refuge pour le faible,

Un refuge pour le pauvre dans la détresse,

Un abri contre la pluie battante,

Un ombrage contre la chaleur ;

**

Le festin du royaume

Raphael-festin-du-royaume

Sur cette montagne

L’Éternel des armées fera

pour tous les peuples,

Un festin de mets succulents,

**

La  mort sera vaincue … 

Sur cette montagne, il anéantit

Le linceul qui voile tous les peuples,

La couverture qui couvre toutes les nations

 

Le sauveur (Is 26)

En ce jour l’on dira :

Voici notre Dieu,

C’est en lui que nous avons espéré

Et c’est lui qui nous a sauvés ;

Réjouissons-nous de son salut !

 

La joie ;

En ce jour, on chantera ce cantique dans le pays de Juda :

Nous avons une ville forte ;

Il nous donne le salut pour murailles et pour rempart.

Ouvrez les portes,

Qu’elle entre, la nation juste,

 

La Paix

tu assures la paix, la paix,

Parce qu’il se confie en toi.

 

L’Amour

Tel est le désir de l’âme.

Mon âme te désire pendant la nuit,

Mon esprit aussi, au-dedans de moi te cherche,

 

L’esprit saint agira en nous

Car tout ce que nous faisons

C’est toi qui l’accomplis pour nous.

**

C’est l’ Esprit saint qui donne la vie

Comme une femme enceinte, sur le point d’accoucher,

Souffre et crie dans ses douleurs,

Ainsi avons-nous été, loin de ta face, ô Éternel !

Nous avons conçu, nous avons souffert,

Et quand nous enfantons, ce n’est que du vent :

Nous n’avons pas produit d’actes salutaires pour la terre,

Et, les habitants du monde ne sont pas venus à la vie.

**

La résurrection

Que tes morts revivent !

Que mes cadavres se relèvent !

Réveillez-vous et tressaillez de joie,

Habitants de la poussière !

Car ta rosée est une rosée de lumière,

Et la terre redonnera le jour aux défunts.

 

Dieu est miséricorde (Is 27)

En ce jour-là,

Entonnez le chant de la vigne au vin capiteux

Moi l’Éternel, j’en suis le gardien,

Je l’arrose à chaque instant ;

Nuit et jour je la garde.

Il n’y a pas en moi de colère ;

 

En ce jour, on sonnera du grand cor,

Alors reviendront ceux qui étaient perdus dans le pays d’Assyrie

Et dispersés au pays d’Égypte ;

Ils se prosterneront devant l’Éternel,

Sur la montagne sainte, à Jérusalem.

**

le bonheur 

Finalment l’apocalypse d’ Isaie nous  promet des jours heureux

Isaïe (10,5-16) : La hache se vante-t-elle aux dépens de celui qui s’en sert ?

13 juillet, 2016

Malheur à l’Assyrie, gourdin de ma colère .ce bâton dans sa main, c’est mon indignation. Je l’envoie contre une nation impie, je le dépêche contre le peuple qui m’excède, pour y faire du butin et le mettre au pillage, pour le fouler aux pieds comme la boue des rues. Mais lui, il ne l’entend pas ainsi, son cœur n’en juge pas ainsi,car sa pensée est d’exterminer, de supprimer des nations en grand nombre…..Mais quand le Seigneur aura achevé toute son œuvre sur la montagne de Sion et à Jérusalem, « j’interviendrai, dit-il, contre les prétentions orgueilleuses du roi d’Assyrie et contre l’éclat de son regard hautain, car il s’est dit : “C’est par la force de ma main que j’ai agi et par ma sagesse ; car je suis intelligent. J’ai supprimé les frontières des peuples et pillé leurs réserves. Comme un héros, j’ai fait descendre ceux qui siégeaient sur des trônes….Comme on ramasse des œufs abandonnés, moi, j’ai ramassé toute la terre et il n’y a eu personne pour battre de l’aile, ouvrir le bec ou pépier.”La hache se vante-t-elle aux dépens de celui qui s’en sert ? Est-ce que la scie se grandit aux dépens de celui qui la met en mouvement ? Comme si le gourdin faisait mouvoir celui qui le brandit, comme si le bâton soulevait celui qui n’est pas de bois ! »C’est pourquoi le Seigneur, Dieu de l’univers, enverra contre ses hommes corpulents la maigreur et par-dessous sa splendeur s’embrasera un brasier comme s’embrase un feu.La lumière d’Israël deviendra un feu et son Saint une flamme qui brûlera et dévorera ses ronces et ses épines en un seul jour.

 **

Dieu, le 3 fois saint

Le prophète  Isaie

a réalisé combien Dieu était grand   

Isaïe est effrayé devant la gravité de la faute des hommes qui rejettent Dieu

« je suis un homme aux lèvres impurs.. »  

Cliquez ICI

** 

Maintes et maintes fois

comme un refrain

Isaïe répète le verset

La colère de Dieu  ne s’est pas détournée  et sa main est encore étendue. (Is,9,12 ; 9-,21 ;10-4..)

**

Le mal

c’est tout le mystère du mal  dans le monde qui se pose de nouveau à nous

Pourquoi le mal ?

Pourquoi les guerres, aussi violentes du temps d’Isaïe que maintenant  

Cliquez ICI 

**

Une correction

l’Assyrie, gourdin de ma colère ; ce bâton dans sa main, c’est mon indignation. Je l’envoie contre une nation impie,

Dieu corrige

avec l’aide l’Assyrie

il veut remettre son peuple  sur le bon chemin

pour son  bien

pour son  bonheur

comme un père corrige des enfants

**

je le dépêche contre le peuple qui m’excède, pour y faire du butin et le mettre au pillage,

pour le délivrer  des faux biens

pour le détacher des vanités

l’argent, le luxe

**

pour le fouler aux pieds comme la boue des rues.

rabaisser son orgueil

cat le royaume de Dieu est réservé aux  pauvres et aux petits

**

La violence

Mais lui, il ne l’entend pas ainsi, son cœur n’en juge pas ainsi, car sa pensée est d’exterminer,

Dieu ne détruit pas

Il veut notre bien

Il rejette la violence  

**

L’orgueil  

j’interviendrai, , contre les prétentions orgueilleuses du roi d’Assyrie et contre l’éclat de son regard hautain,

 

hache

La hache se vante-t-elle aux dépens de celui qui s’en sert ?

Est-ce que la scie se grandit aux dépens de celui qui la met en mouvement ?
Comme si le gourdin faisait mouvoir celui qui le brandit,comme si le bâton soulevait celui qui n’est pas de bois 

Dieu rejette les orgueilleux

l’orgueil de ceux qui non seulement rejettent dieu

mais se prennent pour Dieu

 **

La lumière d’Israël deviendra un feu et son Saint une flamme qui brûlera et dévorera ses ronces et ses épines en un seul jour.

Finalement la gloire de Dieu illuminera son peuple

car…et c’est encore Isaïe qui le dit

c’est grâce à un enfant ,à un petit, que nous serons sauvés et que nous retrouverons la paix

Car un enfant nous est né,
un fils nous a été donné.
La souveraineté est sur ses épaules.
On proclame son nom :
« Merveilleux – Conseiller, Dieu – Fort,
Père à jamais, Prince de la paix. » (Is 8,5)

12345