Archive pour la catégorie 'jérémie'

Formation du du livre de Jérémie

4 août, 2016

Le rouleau de 605

en 6O5

le Seigneur dit à Jérémie  

prends un rouleau ….(Jr 36) 

c’est alors que Jérémie dicte à son secrétaire Baruch tous les oracles qu’il a prononcé depuis 626

ce résumé des oracles se trouve  en 25,1à 13

**

La biographie de Jérémie  

Jérémie prit un autre rouleau et le remit à Baruch  qui y écrivit sous la dictée de Jérémie (36,32)

Cette biographie fut écrite à la 3é personne par Baruch

qui insiste sur les moment

de souffrance de Jérémie entre 608 et 589

 

Il parle des prédications sous le roi Josias

Cliquez ICI  

puis de ses actions prophétiques sous  Joachim  et Sédecias  

Cliquez ICI  

 **

Les confessions de Jérémie

Jérémie pleure

Cliquez ICI 

**

La nouvelle alliance 

Le message le plus important de Jérémie 

est sa prophétie sur la nouvelle alliance 

Cliquez ICI

Jérémie (31,31-34) : La nouvelle alliance

4 août, 2016

    Voici venir des jours – oracle du Seigneur –où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda

une alliance nouvelle.    Ce ne sera pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères,
le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte :mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue,

 Voici le message le plus important de Jérémie

le message le plus apaisant

le plus joyeux

Oublions ses « Jérémiades » !

Oublions ses menaces !

 

Jérémie-La-nouvelle-allianc

 

L’alliance nouvelle

Mais voici quelle sera l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés
Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ;
je l’inscrirai sur leur cœur.
Je serai leur Dieu,
et ils seront mon peuple.

Un peuple rassemblé autour de la croix

signe de la nouvelle alliance

signe du pardon

signe de vie et non de mort

**

C’est la nouvelle alliance célébrée chaque jour

quand on se partage le pain et le vin

en communion  

ne formant plus qu’un seul peuple

« ceci est mon corps »

et en célébrant le même sacrifice  

« ceci est le sang de l’alliance nouvelle »  

 

 

La venue de l’Esprit  

    Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant :« Apprends à connaître le Seigneur ! »Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands ; Je pardonnerai leurs fautes,je ne me rappellerai plus leurs péchés.

**

Non plus un Dieu qui se révélé  dans le buisson ardent  

et qui donne son nom dans le feu du Sinaï  

« Je suis celui qui est »

mais un Dieu miséricordieux qui ouvre son cœur

et qui brule d’amour

Jésus ,le sauveur  

 

Non plus une alliance gravée dans le rocher

inscrite dans la pierre  

mais un alliance inscrite dans notre cœur

 

A tous ceux qui croient

A tous ceux qui ont confiance

Aux humbles ,petits ou grands

il promet la force et la lumière de l’Esprit Saint 

Jérémie (30,1-31,9 ): La blessure de l’homme et la nouvelle union avec le père

3 août, 2016

Jérémie est le prophète qui pleure

Cliquez ICI 

Jérémie est celui qui fait du cinéma dans les rues

Cliquez ICI 

**

Surtout ! avant tout !  

il se trouve  au tournant de l’histoire du salut

Il annonce  

non seulement la restauration de l’Alliance

mais une nouvelle alliance

non plus seulement la loi

mais une union intime et amoureuse avec Dieu

Jérémie parle

au cœur

du cœur

de tout son cœur

 «  vous serez mon peuple et je serais votre Dieu » 

Cliquez ICI 

 

jérémie-Chagall

 

 

L’angoisse existentielle

Dorénavant ,quand Jérémie parle de l’exode ou de l’exil

il parle surtout  

de la blessure profonde

située au coeur de l’homme

et causée par son rejet de Dieu

**

Il parle de l’homme angoissé

Il parle  de l’homme blessé

avec des images fortes qui ne  manquent pas de saveur

C’est fort !

Nous entendons des cris d’effroi ;
c’est la panique, rien ne va plus.
Faites une enquête, regardez :
les mâles enfanteraient-ils ?
Je vois tout homme fort
les mains sur le ventre
comme une femme en couches !

.. Irrémédiable, ton désastre,

incurables, tes blessures !

On te nomme : « Rebut,

cette Sion dont personne ne se soucie. »

 

 

 Dieu parle à  notre cœur

Le Seigneur m’est apparu :
Je t’aime d’un amour d’éternité,
aussi, c’est par amitié que je t’attire à moi.

 

de nouveau la fête  

De nouveau, parée de tes tambourins,
tu mèneras la ronde des gens en fête.

 

La communion

mais surtout l’’union

la réunion de tous autour du père commun  

symbolisé par le retour des éxilés de Samarie  

 

Il est fixé, le jour où les gardiens crieront
sur la montagne d’Ephraïm :
Debout ! montons à Sion,
vers le SEIGNEUR notre Dieu.

 

Je vais…les rassembler du bout du monde.
Parmi eux, des aveugles, des impotents,
des femmes enceintes et des femmes en couches,
ils reviennent ici, foule immense.
Ils arrivent tout en pleurs,
ils crient : « Grâce ! » et je les pousse :
je les dirige vers des vallées bien arrosées
par un chemin uni où ils ne trébuchent pas.

 

Oui, je deviens un père pour Israël,
Ephraïm est mon fils aîné.

Ce sera le sang de la nouvelle alliance

l’épanouissement des hommes debout !

la grâce

l’Eucharistie

autour de « Notre père »  

Cliquez ICI

Prédications de Jérémie sous le roi Josias (626-609)

2 août, 2016

Quand Josias devient roi à Jérusalem en 626  le peuple se détournait de Dieu

**

Pourtant le roi Josias était pieux

il  voulait rétablir la loi

et entreprit ue reforme religieuse

après avoir découvert en 622 le livre du deutéronome

dans le temple de Jérusalem  

cliquez ICI 

**

Les oracles de Jérémie( 2,1-6,30) 

Jérémie participe activement à cette réforme

On retrouve du reste  beaucoup de points communs

entre les prédications de Jérémie et les enseignements du Deutéronome

**

le peuple se détourne de Dieu 

Les prêtres ne disent pas :
Où est le SEIGNEUR ? »
Ceux qui détiennent les directives divines
ne me connaissent pas.
Les bergers se révoltent contre moi.
Les prophètes prophétisent au nom de Baal
et ils courent après ceux qui ne servent à rien

. (2,8)

Ils m’abandonnent, moi, la source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes fissurées qui ne retiennent pas l’eau. (2,14)

**

Un peuple indigne

couchée comme une prostituée  sous les arbres (2,20)

Vigne batarde (2,22)

 

Comment oses-tu dire : « Je ne suis pas souillée,
je ne cours pas après les Baals » ?
Vois ta conduite dans le vallon ;
reconnais ce que tu fais.

 

Chamelle écervelée

croisant  ses pas en tous sens

elle s’échappe au désert
En chaleur, elle renifle le vent ;
son rut, qui peut le refouler ? 

(2,23)
**

Pourtant Dieu aimait son peuple   

Je te rappelle ton attachement, du temps de ta jeunesse,
ton amour de jeune mariée ;
tu me suivais au désert,
dans une terre inculte.2,2

 

Et je disais : « Vous m’appellerez “Mon Père”,
vous ne vous détournerez plus de moi. »

Mais vraiment, comme une femme est perfide
à l’égard de son compagnon,
ainsi vous êtes perfides envers moi, (3,20)

**

L’exil

Eh bien ! ils seront victimes des lions du maquis,
ils seront ravagés par les loups des steppes.
Les panthères assiégeront leurs villes (5,6)

 

ne chose désolante, monstrueuse, se passe dans le pays :
les prophètes prophétisent au nom de la Fausseté,
les prêtres empochent tout ce qu’ils peuvent
et mon peuple en est satisfait (5,30)

 Comme des nuages, il monte à l’assaut ;

ses chars sont pareils à l’ouragan,
ses chevaux, plus lestes que les vautours.
Pauvres de nous ! Nous sommes dévastés. (4,13)

 

Un peuple vient du pays du nord,
une grande nation se met en branle
au bout du monde.
Ils empoignent arc et javelot,
ils sont cruels et sans pitié,
le bruit qu’ils font est comme le mugissement de la mer,
ils montent des chevaux ;
ils sont rangés comme des troupes pour le combat
contre toi, la belle Sion.
Nous apprenons la nouvelle :
nous sommes démoralisés,
l’angoisse nous étreint,
une douleur comme celle d’une femme en travail

(6,24).

Malheureusement Jérémie ne fut pas écouté

et la réforme de Josias  fut  abandonnée

lors « du scandale de 609 »

quand Josias meurt au cours de la batille de Megiddo

**

Les rois qui vont succéder à Josias seront infidèles

et Jérémie que l’on écoutait plus

préféra désormais prêcher dans les rues

en faisant son « cinéma»

cliquez ICI  

Jérémie (30, 1-22) : Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

2 août, 2016

Parole du Seigneur adressée à Jérémie : Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Écris dans un livre toutes les paroles que je t’ai dites. Ainsi parle le Seigneur : Sion, incurable est ta blessure, et profonde, ta plaie. Nul ne défend ta cause pour qu’on soigne ton ulcère ; pas de remède pour le cicatriser. Tous tes amants t’ont oubliée, aucun ne te recherche. Oui, comme un ennemi je t’ai blessée – sévère correction ! Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître. Qu’as-tu à crier à cause de ta blessure ? Ta peine est incurable. Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître : c’est pourquoi je t’ai infligé cela.Ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais restaurer les tentes de Jacob, pour ses demeures j’aurai de la compassion ; la ville sera rebâtie sur ses ruines, la citadelle sera rétablie en sa juste place. Les actions de grâce en jailliront avec des cris de joie. Bien loin de diminuer ses fils, je les multiplierai ; bien loin de les abaisser, je les glorifierai. Ils seront comme autrefois, leur communauté se maintiendra devant moi, car je punirai tous ses oppresseurs. Jacob aura pour maître l’un des siens, un chef qui sera issu de lui. Je lui permettrai d’approcher et il aura accès auprès de moi. Qui donc, en effet, a jamais osé de lui-même s’approcher de moi ? – oracle du Seigneur. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

**

Ainsi parle le Seigneur : Sion, incurable est ta blessure, et profonde, ta plaie. Nul ne défend ta cause pour qu’on soigne ton ulcère ; pas de remède pour le cicatriser Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître. Qu’as-tu à crier à cause de ta blessure ? Ta peine est incurable. Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître

 Nous sommes blessés

L’humanité est blessé

par le péché

 

Dés sa création

l’homme est blessé

Depuis Adam et Eve

Depuis le meurtre d’Abel par Caïen

**

Nous sommes blessés

Nous rejetons Dieu

Nous rejetons nos frères

 

mais il y a toujours un reste

**

Le roi Josias et les auteurs du Deutéronome   

En 621 av.JC , il ya le roi Josias

le roi le plus pieux de Judas

plus pieux ,plus saint que David

plus humble donc moins connu

Cliquez ICI  

**

Il y a les disciples d’Osée

arrivés à Jérusalem après la chute de Samarie

Il y a les scribes qui vont écrire  le deutéronome

Cliquez ICI 

Il y a Jérémie

 

Jérémie-par-MIchel-Ange

 

La tendresse de Dieu

Tous parlent de la tendresse de Dieu

le prophète Osée

Je te fiancerai à moi pour toujours(Osée 3,21)

 

les auteurs du  Deutéronome  

avec  le célèbre verset repris  sans cesse par les juifs lors des festivités

ÉCOUTE, Israël ! Le Seigneur est notre Dieu ,le Seigneur est UN .Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être, de toute ta force. (Dt 6,4) 

 et Jérémie  

Ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais restaurer les tentes de Jacob,

Dieu nous relèvera

Ecoutons le !

pour ses demeures j’aurai de la compassion ; la ville sera rebâtie sur ses ruines, la citadelle sera rétablie en sa juste place

Dieu aura pitié

Ecoutons le et rendons grâce !

. Les actions de grâce en jailliront avec des cris de joie.

 Bien loin de diminuer ses fils, je les multiplierai ; bien loin de les abaisser, je les glorifierai. Ils seront comme autrefois, leur communauté se maintiendra devant moi, car je punirai tous ses oppresseurs

**

Le sauveur

Jacob aura pour maître l’un des siens, un chef qui sera issu de lui. Je lui permettrai d’approcher et il aura accès auprès de moi. Qui donc, en effet, a jamais osé de lui-même s’approcher de moi  Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

Si nous sommes blessés par le péché

Dieu notre père est aussi blessé dans son amour

« de tout son coeur ,de tout son être ,il veut nous sauver » 

Jérémie ,le prophéte : Prédications « audio-visuelles »

1 août, 2016

Jérémie ne savait pas parler

Il bégayait  comme Moïse 

 je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je suis un enfant ! »

Cliquez ICI 

**

Jérémie  prêche donc en faisant du « cinéma »

en mettant une ceinture pourrie

ou en cassant une cruche en public

ou encore en portant un joug    

**

Sous les roi Joachim (609-598)

Joachim fut un mauvais roi

qui faisait travailler pour rien son prochain (Jr 22,13,19)

C’est alors que Jérémie commença faire son cinéma

pour annoncer les malheurs qui vont s’abattre sur la ville avant l’exil

**

13,1 La ceinture

Voici ce que me dit le Seigneur : « Va t’acheter une ceinture de lin…..cache cette ceinture dans la fente d’un rocher…. ..Après bien des jours, le Seigneur me dit : « reprends la ceinture que je t’avais demandé de cacher là-bas. » ..…elle était tout abîmée, plus bonne à rien. .. Ainsi parle le Seigneur : C’est ainsi que je vais abîmer la fierté de Juda, la belle fierté de Jérusalem :ce peuple mauvais qui refuse d’écouter mes paroles et persiste dans son entêtement,

 19,10 La cruche

Ainsi parle le SEIGNEUR : Va acheter une cruche chez un potier, et prends avec toi des anciens du peuple et des anciens des prêtres….Tu briseras ensuite la cruche, sous les yeux des hommes qui seront allés avec toi, et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur des Armées : C’est ainsi que je briserai ce peuple et cette ville, comme on brise une poterie qui ne peut plus être réparée.

 26, 1 Contre le temple

Au début du règne de Yoyaqim, fils de Josias, la parole que voici arriva de la part du Seigneur

 Tiens-toi dans le parvis de la Maison du Seigneur et prononce contre tous les habitants des villes de Juda qui viennent se prosterner dans la Maison du Seigneur toutes les paroles que je t’ordonne de prononcer à leur sujet, sans rien en supprimer. 

…Tu leur diras :..si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes que je vous envoie inlassablement .. ;alors je traiterai cette Maison comme j’ai traité Silo et je ferai de cette ville un exemple cité dans les malédictions chez toutes les nations de la terre.

**

Prédication sous le roi Sédécias  (597—586)

Le joug

Cliquez ICI 

en 593, peu avant l’exil

Ainsi parle le Seigneur : Fabrique-toi des liens et des barres de joug. Tu en mettras sur ton cou,…Quant à Sédécias, roi de Juda, je lui fais la déclaration suivante : Placez votre cou sous le joug du roi de Babylone ; servez-le, lui et son peuple, et vous vivrez. Pourquoi vouloir mourir, toi et ton peuple, par l’épée, la famine et la peste, comme le Seigneur l’a décrété pour la nation qui refuse de servir le roi de Babylone ? N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous assurent que vous ne servirez point le roi de Babylone. Ce qu’ils vous déclarent comme prophètes est mensonger. Je ne les ai pas envoyés – oracle du Seigneur , et ce qu’ils déclarent comme prophètes en mon nom est mensonger, aussi vais-je vous disperser et vous périrez, vous et ceux qui vous parlent comme prophètes.(Ch27)

 **

Altercation avec un faux prophète  Hananya

Le prophète Hananya enleva le joug du cou du prophète Jérémie et le brisa ; et le prophète Hananya dit en présence de tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur : C’est ainsi que dans deux ans, jour pour jour, je briserai le joug de Nabuchodonosor, roi de Babylone, je l’enlèverai du cou de toutes les nations. »

…Le prophète Jérémie dit alors au prophète Hananya : « Ecoute, Hananya : le Seigneur ne t’a pas envoyé ; c’est toi qui fais que ce peuple se berce d’illusions. Eh bien ! ainsi parle le Seigneur : Je vais te renvoyer de la surface de la terre ; tu mourras cette année,(Ch 28)

 

La  libération des esclaves

La parole qui s’adressa à Jérémie de la part du SEIGNEUR, après que le roi Sédécias eut fait prendre à tout le peuple qui se trouvait à Jérusalem l’engagement de proclamer l’affranchissement des esclaves :Chacun libérerait ses esclaves hébreux, hommes et femmes, et nul d’entre eux n’asservirait plus un Judéen, son frère. Alors les gens qui avaient pris l’engagement de libérer leurs esclaves, .. tinrent parole et libérèrent leurs esclaves. Mais plus tard ils firent marche arrière : ils récupérèrent les esclaves qu’ils avaient libérés,….e  Seigneur s’adressa à Jérémie – : C’est moi qui ai fait prendre cet engagement à vos pères, quand je les ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison des esclaves :….vous avez fait marche arrière, profanant ainsi mon nom ; chacun de vous a récupéré les esclaves, hommes et femmes, auxquels il avait rendu la liberté ; vous les exploitez à nouveau comme vos esclaves, hommes ou femmes….. les autorités de Juda et celles de Jérusalem, le personnel de la cour, les prêtres et tous les propriétaires terriens,…je les livre au pouvoir des forces du roi de Babylone, qui viennent de lever le siège.  Elles vont revenir contre cette ville ; elles l’assailliront, la prendront, l’incendieront ; les villes de Juda, j’en fais des lieux désolés, vidés de leurs habitants (34,8-22)

**

Le Puits 

Jérémie est jeté dans une citerne

Les ministres dirent au roi : « Qu’on mette cet homme à mort puisqu’il démoralise les derniers défenseurs de la ville et même toute la population par ce qu’il raconte. ….Ils prirent Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Malkiya,… Il n’y avait pas d’eau dans la citerne, seulement de la vase, et Jérémie s’y enfonça. …Ebed-Mélek, .. quitta le palais pour aller parler au roi. et  lui dit « ils l’ont jeté dans la citerne ; il va mourir de faim dans son trou,…Ils hissèrent donc Jérémie avec les cordes et le firent remonter de la citerne.(38,6..)

Jérémie (Ch 27 et 28,) : Joug de bois ou Joug de fer ?

1 août, 2016

Jérémie :le fou

Jérémie était fou

Il parlait peu

Il bégayait  

Il faisait du théâtre  

Il gesticulait

Il jetait des ceintures neuve dans l’eau( Ch 13

Il cassait des cruches (ch 19)

**

Il était fou

comme saint Paul

qui parlait de la folie de la croix

Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

Les Juifs demandent des signes, et les Grecs recherchent la sagesse ; mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens,(1 Cor 1,18..) 

**

Il était fou comme Jésus lui même

…Quand les membres de sa famille l’apprirent, ils vinrent pour le ramener de force avec eux. Ils disaient en effet: «Il est devenu fou.» Marc 3:21

**

Le joug de bois et le joug de fer

Cette année-là, au début du règne de Sédécias, .. le prophète Ananie disait  « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : je vais briser le joug du roi de Babylone !

**

Ce jour là Jérémie est particulièrement fou

il est virulent contre le prophéte Ananie

qui en 593 promettait des jours meilleurs au juifs

qui partiront quand même en exil à Babylone en 587

 

Joug-de-Jérémie

 

Le Seigneur lui dit

 Fabrique-toi des liens et des barres de joug. Tu en mettras sur ton cou, (27,2)

C’est un joug en bois

C’est le joug de Jésus  

le joug de la croix

le joug des fous d’amour ,d’espérance  

le joug des saints qui marchent à la suite de Jésus  

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. 

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur;

et vous trouverez du repos pour vos âmes.…

(Mtt11,28)

C’est un joug facile à porter

car c’est le joug de l’amour

le joug du Don

« Il n’ ya pas de plus grand amour que de donner sa vie »

Quelle joie !

Quel joug leger !

 **

Sinon !

La parole du Seigneur fut alors adressée à Jérémie après que le prophète Ananie eut brisé le joug qui était sur sa nuque. « Va dire à Ananie : Ainsi parle le Seigneur : Tu as brisé un joug de bois, mais à sa place tu feras un joug de fer.

Nous aurons le joug de fer

le joug de l’enfer

dés ici bas

le joug du mensonge  

de la haine

de la guerre

 

Et nous maintenant en 2016

des faux prophètes nous mentent

un monde de mensonge

On nous leurre

On se leurre

On ferme les yeux

On écoute les menteurs

les politiciens ,les journalistes

les mass media

On refoule les refugiés  

**

On accuse les autres

on rejette les vrais prophètes qui nous invitent à changer de cœur

comme le pape François à Cracovie

qui demande aux jeunes

Changer le monde ,

 

Jérémie :Les pleurs du prophète

30 juillet, 2016

 

On connaît l’expression « Arrête tes jérémiades »

et pour cause

Jérémie ne cesse de se plaindre 

**

Les hommes rejettent Dieu

et Jérémie pleure 

 

Mon affliction est sans remède,
tout mon être est défaillant.
On entend les appels désespérés de mon peuple
depuis une terre lointaine.
..A cause du désastre de mon peuple, je suis brisé.
Je suis dans le noir : la désolation me saisit !
.. Qui changera ma tête en fontaine,
mes yeux en source de larmes
pour pleurer jour et nuit
les victimes de mon peuple ?

(8,18-23)

 

Jérémie gémit

Pauvre de moi ! Quel désastre !
Incurable est ma blessure !
Moi je dis : c’est bien là mon mal
et je dois le porter.
Ma tente est dévastée,
toutes ses cordes sont arrachées.
Mes enfants et mon cheptel, ils ne sont plus !
Plus personne pour monter ma tente,
pour redresser mon campement !
Les bergers sont abrutis :
ils ne cherchent pas le Seigneur .
C’est pourquoi ils sont sans compétence
et tout le troupeau est à l’abandon.

(10,19-21)

 

Jérémie est persécuté dans son propre village  à Anatot

Moi, j’étais comme un agneau docile, mené à la boucherie ; j’ignorais que leurs sinistres propos me concernaient : « Détruisons l’arbre en pleine sève, supprimons-le du pays des vivants ; que son nom ne soit plus mentionné ! »

 

les gens d’Anatot en veulent à ma vie (11,18-21)

Ils disent : « Allons mettre au point nos projets contre Jérémie ; on trouvera toujours des directives divines chez les prêtres, des conseils chez les sages, la parole chez les prophètes. Allons donc le démolir en le diffamant, ne prêtons aucune attention à ses paroles.  (18,18)

 

il est attaché à un pilori (20,2)

Le prêtre Pashehour, s’en prit au prophète Jérémie et le fit attacher au pilori de la porte supérieure de Benjamin,

Il est jeté dans un puits et s’enfonce dans la boue (38,6)

Jérémie préfère mourir  

Quel malheur, ma mère, que tu m’aies enfanté,
moi qui suis, pour tout le pays,
l’homme contesté et contredit.
Je n’ai ni prêté ni emprunté,
et tous me maudissent.
**

Maudit, le jour
où je fus enfanté !
Le jour où ma mère m’enfanta,
qu’il ne devienne pas béni !
Maudit, l’homme qui annonça à mon père :
« Un fils t’est né ! »
.. ;Pourquoi donc suis-je sorti du sein,
pour connaître peine et affliction,
pour être, chaque jour, miné par la honte ?

(20,14-18)

et pourtant Jérémie a toujours été fidèle

Dès que je trouvais tes paroles,
je les dévorais.
Ta parole m’a réjoui,
m’a rendu profondément heureux.
Ton nom a été proclamé sur moi,
Seigneur, Dieu de l’univers.

 

Pourquoi ma douleur est-elle devenue permanente,
ma blessure incurable, rebelle aux soins ?
Vraiment tu es devenu pour moi
comme une source trompeuse au débit capricieux. (15,16-18)

 

Jérémie prie

Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri ;
sauve-moi, et je serai sauvé,
car c’est toi mon titre de gloire.
..Ne te fais pas accablant pour moi,
toi, mon refuge au jour du malheur ! 17,14-17)

 

Malgré tout Jérémie osera parler

Cliquez ICI

Jérémie (26, 11-24) : Il ose parler

30 juillet, 2016

 En ces jours-là, les prêtres et les prophètes dirent aux princes et à tout le peuple : « Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville ; vous l’avez entendu de vos oreilles. » À son tour Jérémie s’adressa à tous les princes et à tout le peuple : « C’est le Seigneur qui m’a envoyé prophétiser contre cette Maison et contre cette ville, et dire toutes les paroles que vous avez entendues. Et maintenant, rendez meilleurs vos chemins et vos actes, écoutez la voix du Seigneur votre Dieu ; alors il renoncera au malheur qu’il a proféré contre vous. Quant à moi, me voici entre vos mains, faites de moi ce qui vous semblera bon et juste. Mais sachez-le bien : si vous me faites mourir, vous allez vous charger d’un sang innocent, vous-mêmes et cette ville et tous ses habitants. Car c’est vraiment le Seigneur qui m’a envoyé vers vous proclamer toutes ces paroles pour que vous les entendiez. » Alors les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : « Cet homme ne mérite pas la mort, car c’est au nom du Seigneur notre Dieu qu’il nous a parlé. » Comme la protection d’Ahiqam, fils de Shafane, était acquise à Jérémie, il échappa aux mains de ceux qui voulaient le faire mourir.

 **

 

les prêtres et les prophètes dirent aux princes et à tout le peuple :

…À son tour Jérémie s’adressa à tous les princes et à tout le peuple :

…Alors les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes

 

Par 3 fois dans ce texte, les prêtres et les prophètes  parlent  aux princes et à tout le peuple

D’un côté les faux prophètes ,les faux prêtres qui n’osent pas dire la vérité  

D’an autre côte « des princes »  dignes ,nobles, et la foule des petits qui approuvent Jérémie  

 

Jéremie-ose

Le prophète qui ose

 « C’est le Seigneur qui m’a envoyé prophétiser contre cette Maison et contre cette ville, et dire toutes les paroles que vous avez entendues. Et maintenant, rendez meilleurs vos chemins et vos actes, écoutez la voix du Seigneur votre Dieu ; alors il renoncera au malheur qu’il a proféré contre vous

Jérémie

 est droit dans ses bottes

il n’a pas froid aux yeux 

il ose parler de conversion !

**

 Quant à moi, me voici entre vos mains, faites de moi ce qui vous semblera bon et juste... Car c’est vraiment le Seigneur qui m’a envoyé vers vous proclamer toutes ces paroles pour que vous les entendiez. »:

Jérémie est un homme de foi

il est confiant 

il est prés à tout donner

à se donner

**

 Cet homme ne mérite pas la mort, car c’est au nom du Seigneur notre Dieu qu’il nous a parlé. … Jérémie, échappa aux mains de ceux qui voulaient le faire mourir.

 ce sont des vrais princes, des hommes droits, non corrompus 

et des petits « miséricordieux »qui écoutent Jérémie  

** 

Le pape François

Qui maintenant ose parler de

pardon

de conversion

de miséricorde

d’espérance

d’amour ?

**

N’est ce pas le pape Francois 

à Varsovie lors des JMJ

**

Dans l’avion il a demandé à tous

de nous convertir

car c’est  nous qui avons perdu la paix par notre faute

il ;ose le dire

nous sommes coupables !

Au nom de l’argent …Pour dominer le monde… pour avoir piller les pays pauvres   

C’est une guerre. N’ayons pas peur de dire cette vérité : le monde est en guerre parce qu’il a perdu la paix.

…Je voudrais dire un seul mot pour clarifier. Quand je parle de guerre, je parle de guerre vraiment, non de guerre de religion, non. Il y a une guerre d’intérêts, il y a une guerre pour l’argent, il y a une guerre pour les ressources de la nature, il y a une guerre pour la domination des peuples : cela c’est la guerre?

 **

Aux jeunes il parle d’espoir

en leur demandant par 3 fois

peut on changer les choses ?

**  

Il leur a demandé de crier par 3 fois

miséricorde !

et de répéter  

Jésus Christ c’est le don 

Jérémie (15,10-21) : Courage !Je fais de toi un rempart de bronze

27 juillet, 2016

C’est pour mon malheur, ô ma mère, que tu m’as enfanté, homme de querelle et de dispute pour tout le pays. Je ne suis le créancier ni le débiteur de personne, et pourtant tout le monde me maudit !Seigneur, quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ; elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur, parce que ton nom était invoqué sur moi, Seigneur, Dieu de l’univers. Jamais je ne me suis assis dans le cercle des moqueurs pour m’y divertir ; sous le poids de ta main, je me suis assis à l’écart, parce que tu m’as rempli d’indignation. Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, ma blessure, incurable, refusant la guérison ? Serais-tu pour moi un mirage, comme une eau incertaine ?Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur : « Si tu reviens, si je te fais revenir, tu reprendras ton service devant moi. Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras comme ma propre bouche. C’est eux qui reviendront vers toi, et non pas toi qui reviendras vers eux. Je fais de toi pour ce peuple un rempart de bronze infranchissable ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer – oracle du Seigneur. Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants. »

 **

 

Le découragement

C’est pour mon malheur, ô ma mère, que tu m’as enfanté, homme de querelle et de dispute pour tout le pays. 

Jérémie n’en peut plus

Il en a trop vu

dans son monde corrompu

durant les années qui ont précédé l’exil des juifs  à Babylone

**

Je ne suis le créancier ni le débiteur de personne, et pourtant tout le monde me maudit !

Jérémie lutte contre les injustices

contre l’exploitation des plus pauvres

et c’est pourtant lui que l’on maudit  

**

Jamais je ne me suis assis dans le cercle des moqueurs pour m’y divertir

Les gens ne pensent qu’à rire

qu’à se divertir

jérémie-decouragé 

 

Jérémie est donc  indigné

Sous le poids de ta main, je me suis assis à l’écart, parce que tu m’as rempli d’indignation.

Il est blessé

Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, ma blessure, incurable, refusant la guérison ?

Il est déçu

Serais-tu pour moi un mirage, comme une eau incertaine ?

**

Il n’ a même plus envie de prier

Seigneur, quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ; elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur, parce que ton nom était invoqué sur moi, Seigneur, Dieu de l’univers.

**

Saint Paul aussi

fut un moment découragé

Il abandonna son apostolat et retourna dans son village à Tarse  

Barnabé partit alors chercher Saul à Tarse (Actes 11,25)

**

Nous aussi, maintenant, nous vivons dans un monde de violence

Nous sommes indignés

Nous sommes blessés

Nous sommes déçus

par les attentats, par tant de haine

alors que nous parlons d’amour

**

Courage  

 ainsi parle le Seigneur : « Si tu reviens, si je te fais revenir, tu reprendras ton service devant moi. Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras comme ma propre bouche.

Soyons fort !

Crions notre foi en ce temps des JMJ

comme déjà le pape François l’avait dit à Rio

Cliquez ICI  

et comme il le dira encore sans doute à Cracovie

**

La  vraie foi est  communicative   

 C’est eux qui reviendront vers toi, et non pas toi qui reviendras vers eux.

La foi est une force

Je fais de toi pour ce peuple un rempart de bronze infranchissable ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer

La foi nous sauvera

Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants. »

 

L’amour est plus fort que la mort 

12