Archive pour la catégorie 'Deuteronome et juges'

(Juges 2, 11-19) : Introduction au livre des juges

23 août, 2015

Le livre des juges 

Ce livre a sans doute été écrit en même temps que le Deutéronome

à l’époque du roi Josias autour de 650 avant JC

Cliquez ICI 

**

Les auteurs mettent par écrit l’histoire des juges qui ont vécu entre les années 1200 et 1025

au moment de la conquête de la Palestine

Ils  ont repris les histoires racontés  oralement de générations en générations

en diverses circonstances

ou le soir en famille au cours des veillées 

**

Les juges

Ces juges ne sont pas des magistrats

 mais des « prophètes » choisis par Dieu pour gouverner certaines tribus d’Israel

avant l’institution de la monarchie par Samuel

**

Les scribes  ont ajouté aux anciens récits

des commentaires et des leçons morales

en suivant le même plan pour tous les juges

qu’ils signalent  dans leur introduction

**

1) les fils d’Israël font ce qui déplait à Dieu

En ces jours-là, les fils d’Israël firent ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et ils servirent les Baals. Ils abandonnèrent le Seigneur, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Égypte, et ils suivirent d’autres dieux parmi ceux des peuples d’alentour. Ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent le Seigneur. Ils abandonnèrent le Seigneur pour servir Baal et Astarté

**

2) Yahvé les abandonne  

. Alors la colère du Seigneur s’enflamma contre Israël. Il les livra aux mains des pillards, les abandonna aux ennemis qui les entouraient, et ils furent incapables de leur résister. Dans toutes leurs expéditions, la main du Seigneur était contre eux, pour leur malheur, comme il le leur avait dit, comme il en avait fait serment. Ils furent dans une très grande détresse.
**

3) Ils crient vers Yahvé

4) Yahwé leur envoie un sauveur :le juge 

Alors le Seigneur suscita des juges pour les sauver de la main des pillards...car le Seigneur se laissait émouvoir quand ils gémissaient sous la violence de leurs oppresseurs.

**

5) De nouveau les juifs  sont infidèles

 Mais quand le juge était mort, ils recommençaient et poussaient la corruption plus loin que leurs pères : ils suivaient d’autres dieux, les servaient et se prosternaient devant eux ; ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques ni à leur conduite obstinée.

**

Lecture spirituelle pour notre temps

Enfin libres, les Hébreux sortis du désert

découvrent un monde nouveau ,un monde de tentation

**

Que faire de cette liberté ? Que faire de notre liberté ?

il faut choisir !

Ou ,les œuvres de la chair

Ou, les fruits de l’esprit (Gal5)

**

Si on choisit les fruits de la chair (Colère ,jalousie ,haine …)

que de misères !

alors comme les fils d’Israel demandons un sauveur

Dieu ne nous abandonne pas

il a toujours envoyé des sauveurs

mais a nous maintenant de les écouter !  

Livre des juges (6-9) : Gédéon

22 août, 2015

Gedeon est un juge  de la tribu d’Issachar ,en Manassé

Il a vécu vers la années 1220 avnt J C

**

Sa vocation

Le récit de sa vocation est classique

comme  pour Samuel il est appelés  3 fois par Dieu  

Comme pour Marie l’ange du Seigneur lui dit

le seigneur soit avec toi

et il répond

Pardon, mon seigneur, comment sauverai-je Israël ? Mon clan est le plus faible en Manassé, et moi, je suis le plus jeune dans la maison de mon père ! » (Juges 6,15)

Ensuite ,il rend grâce en offrant un sacrifice de communion

Gédéon vint préparer un chevreau et,  il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans un panier et le jus dans un pot, puis il apporta le tout sous le térébinthe et le lui présenta. (Juges 6,19) 

et le feu jaillit car Dieu était vraiment là

Le feu jaillit du rocher et consuma la viande et les pains sans levain. Gédéon ..j’ai donc vu l’ange du Seigneur face à face ! » Le  Seigneur lui dit : « La paix est avec toi ! Ne crains rien (Juges 6,23)

**

Le choix des guerriers (Juges 7,2ss)

Pour combattre les ennemis

Pour lutter contre le mal

Gédéon comme chacun d’entre nous

est impuissant

Il ne peut rien !

Nous ne pouvons rien !

 **

Le Seigneur dit à Gédéon : « Trop nombreux est le peuple qui est avec toi pour que je livre Madiân entre ses mains : Israël pourrait s’en glorifier à mes dépens et dire : “C’est ma main qui m’a sauvé !” 3En conséquence, proclame donc ceci au peuple : “Quiconque a peur et tremble, qu’il s’en retourne et déguerpisse par le mont Galaad !” » Vingt-deux mille hommes parmi le peuple s’en retournèrent, et il resta dix mille hommes……

Le Seugneur dit à Gédéon : « Ce peuple est encore trop nombreux ! Fais-le descendre au bord de l’eau,« Quiconque lapera l’eau, comme un chien le fait avec la langue, tu le mettras à part, et de même quiconque se mettra à genoux pour boire. » Or, le nombre de ceux qui lapèrent en portant la main à la bouche fut de trois cents hommes, alors que tout le reste du peuple s’était mis à genoux pour boire de l’eau. Le Seigneur dit à Gédéon : « C’est avec les trois cents hommes qui ont lapé que je vous sauverai et que je livrerai Madiân entre tes mains

 **

les guerriers ne sont plus que 300

Ont été choisi que  ceux qui sont restés debout pour boire

des courageux qui font confiance en Dieu

et qui n’ont peur de rien

**

La bataille ( Juges 7,16ss) : Le cor et les torches

Gédéon divisa les trois cents hommes en trois bandes. A tous il remit des cors et des cruches vides avec des torches dans les cruches.  Il leur dit : « Vous regarderez de mon côté et vous ferez comme moi !..Je sonnerai du cor, moi et tous ceux qui seront avec moi, alors vous sonnerez du cor, vous aussi, tout autour du camp et vous crierez : “Pour le SEIGNEUR et pour Gédéon !” »… Ils sonnèrent du cor et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main. 

 C’est une véritable  liturgie

 une procession aux flambeaux

au son du cor

comme lors de la prise de Jéricho

**

Ainsi c’est ensemble

 en église

en chantant pour le Seigneur

que l’on vaincra le mal

**

Gédéon devient roi et a 70 fils (8,22) 

Le livre de Ruth dans la bible

21 août, 2015

Noémie

Il y eut une fois, au temps des Juges, une famine dans le pays. Du coup un homme de Bethléem de Juda émigra dans la campagne de Moab, lui, sa femme et ses deux fils. (Ruth1,1)

Le mari meurt

Les 2 fils de marient  avec des moabites

Noémie reste donc  seule avec sa belle fille  Ruth une moabite

 cette femme resta, sans ses deux enfants ni son mari. Alors elle se leva, elle et ses belles-filles, et s’en revint de la campagne de Moab ; 

**

Ruth

est donc une étrangère

mais une sainte 

une amie

« Ruth » veut dire « l’amie »

**

« Noémie »  veut dire « la gracieuse »

comme Marie sera « la pleine de grâce »

**

Fidélité

Ruth dit à Noémie

où tu iras j’irai,
et où tu passeras la nuit je la passerai ;
ton peuple sera mon peuple
et ton dieu mon dieu ;
où tu mourras je mourrai,
et là je serai enterrée.
(1,16)

Booz-et-Ruth-Poussin

Humble et généreuse 

Humble,  Ruth  glane

Humble ,elle ramasse le moindre grain

chez Booz qui le lui permet     

et  Ruth dit

Comment ai-je pu trouver grâce à tes yeux pour que tu t’intéresses à moi, alors que je suis une étrangère ? …Booz lui répondit :  On m’a raconté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère depuis la mort de ton mari …Que le SEIGNEUR te rende ce que tu as fait !( 2,11)

**

Confiante

Elle suit  les conseils de sa belle mère ,la gracieuse

Tout ce que tu me dis ,je le ferai (3,6)  

**

En plus de l’odeur des gerbes ramassées 

On ressent comme un parfum d’évangile ? 

**

Les migrants

Ruth  n’est pas juive

mais avec Booz elle aura pour descendant David Lui même

 Les voisines proclamèrent un nom pour lui en disant : « Un fils est né à Noémi ! » Elles proclamèrent son nom : « Oved ». Il fut le père de Jessé, père de David.(Ruth4,16)

**

Ainsi, bien souvent

Dieu se sert des étrangers

pour le bien de son peuple

**

Combien d’arabes y a t il parmi les ancêtres des juifs ?

il suffit de relire les récits de la conquête pour s’apercevoir que nombreux sont les arabes

parmi les ancêtres des juifs Caleb….

 

Livre des juges (10,6-12-7) : Jephté

20 août, 2015

Jephté fut juge en Galaad au-delà du Jourdain

**

 L’homme (Juges 11,1)

Ce n’est pas un saint

plutôt un brigand

et surtout un guerrier

Jephté, le Galaadite, un vaillant guerrier, était le fils d’une prostituée, et Galaad l’avait engendré. (Juge 11,1)

**

Son élection

Il n’est pas choisi par Dieu

Il est choisi par les israélites

 les anciens du Galaad allèrent chercher Jephté au pays de Tov. Ils lui dirent : « Viens, sois notre commandant, et nous pourrons combattre les fils d’Ammon. » Jephté dit aux anciens du Galaad : « Si vous me faites revenir pour combattre les fils d’Ammon et que le SEIGNEUR les livre devant moi, alors c’est moi qui serai votre chef. » 

C’est donc un contrat entre un brigand et des soldats

rien à voir avec un appel de Dieu

**

Galaad (Juges 11,16ss)

se trouve en Transjordanie

au-delà du Jourdain

L’auteur du récit raconte comment cette terre fut conquise

lorsqu’il montait d’Egypte, Israël marcha dans le désert jusqu’à la mer des Joncs et arriva à Qadesh. ..Mais  le roi d’Edom.. et  le roi  Moab ne les laissèrent pas passer ..Israël envoya des messagers à Sihôn,…et Israel  prit possession de tout le pays

**

Le vœu de Jephté (Juges 11,30 )

Bien que brigand et  voyou

Jephté ressent le besoin d’être aidé par Dieu

mais il ne connaît rien à la loi

et fait le  vœu de sacrifier un être humain

ce qui était la coutume chez les païens

Jephté fit un vœu au SEIGNEUR et dit : « Si vraiment tu me livres les fils d’Ammon,,quiconque sortira des portes de ma maison à ma rencontre quand je reviendrai sain et sauf de chez les fils d’Ammon, celui-là appartiendra au SEIGNEUR, et je l’offrirai en holocauste. » 

**

Dieu réalise le vœu

car il veut sauver le peuple

mais il punit Jephté

en la personne de sa fille

 

Jephté-et-sa-fillle

  .. Tandis que Jephté revenait vers sa maison  voici que sa fille sortit à sa rencontre, dansant et jouant du tambourin…. Elle était son unique enfant :…Dès qu’il la vit, il déchira ses vêtements et dit : « Ah ! ma fille, tu me plonges dans le désespoir ; tu es de ceux qui m’apportent le malheur ; et moi j’ai trop parlé devant le SEIGNEUR et je ne puis revenir en arrière. » 

**

La fille de Jephté

Elle se retire dans la montagne 

Elle pleure

elle dit à son père : « Que ceci me soit accordé : laisse-moi seule pendant deux mois pour que j’aille errer dans les montagnes et pleurer sur ma virginité, moi et mes compagnes. » l lui dit : « Va », et il la laissa partir deux mois ; elle s’en alla, elle et ses compagnes, et elle pleura sur sa virginité dans les montagnes. A la fin des deux mois elle revint chez son père,

**

Morale

Pourquoi donc nous raconter cette histoire ?

**

Jephté est le modèle du païen

qui n’a que faire de Dieu 

qui vit selon sa propre loi

qui ne cherche que son intérêt 

le pouvoir ,,la victoire

**

Dieu respecte notre liberté

Il profite même de notre mauvaise volonté

et de notre ignorance de la loi

pour faire du bien

et nous sauver

**

La justice est respectée

le mal est puni

Jephté sacrifie sa fille

 bien malgré lui

 **

Le refus des sacrifices humains

Ce genre de récit historique ou non

était aussi utilisé par les scribes

pour éduquer le peuple

Il n’est pas permis à l’homme de faire des sacrifices humains

 

 Récit étiologique ?

Il explique aussi l’origine d’un rite observé par les païens en Transjordanie

car chaque année des jeunes filles partaient dans la montagne en pleurant

 pour supplier Dieu de rendre le sol fertile

 

 

 

Josué (24, 1-13) : Assemblée de Sichem

14 août, 2015

En ces jours-là, Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem ; puis il appela les anciens d’Israël, avec les chefs, les juges et les scribes ; ils se présentèrent devant Dieu. Josué dit alors à tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Vos ancêtres habitaient au-delà de l’Euphrate depuis toujours, jusqu’à Tèrah, père d’Abraham et de Nahor, et ils servaient d’autres dieux. Alors j’ai pris votre père Abraham au-delà de l’Euphrate, et je lui ai fait traverser toute la terre de Canaan ; j’ai multiplié sa descendance, et je lui ai donné Isaac. À Isaac, j’ai donné Jacob et Ésaü. À Ésaü, j’ai donné en possession la montagne de Séïr. Jacob et ses fils sont descendus en Égypte.J’ai envoyé ensuite Moïse et Aaron, et j’ai frappé l’Égypte par tout ce que j’ai accompli au milieu d’elle. Ensuite, je vous en ai fait sortir. Donc, j’ai fait sortir vos pères de l’Égypte, et vous êtes arrivés à la mer ; les Égyptiens poursuivaient vos pères avec des chars et des guerriers jusqu’à la mer des Roseaux. Vos pères crièrent alors vers le Seigneur, qui étendit un brouillard épais entre vous et les Égyptiens, et fit revenir sur eux la mer, qui les recouvrit. Vous avez vu de vos propres yeux ce que j’ai fait en Égypte, puis vous avez séjourné longtemps dans le désert.Je vous ai introduits ensuite dans le pays des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain. Ils vous ont fait la guerre, et je les ai livrés entre vos mains : vous avez pris possession de leur pays, car je les ai anéantis devant vous. Puis Balaq, fils de Cippor, roi de Moab, se leva pour faire la guerre à Israël, et il envoya chercher Balaam, fils de Béor, pour vous maudire. Mais je n’ai pas voulu écouter Balaam : il a même dû vous bénir, et je vous ai sauvés de la main de Balaq.Ensuite, vous avez passé le Jourdain pour atteindre Jéricho ; les chefs de Jéricho vous ont fait la guerre, ainsi que de nombreux peuples, mais je les ai livrés entre vos mains. J’ai envoyé devant vous des frelons, qui ont chassé les deux rois amorites ; ce ne fut ni par ton épée ni par ton arc. Je vous ai donné une terre qui ne vous a coûté aucune peine, des villes dans lesquelles vous vous êtes installés sans les avoir bâties, des vignes et des oliveraies dont vous profitez aujourd’hui sans les avoir plantées. »

 

 

L’assemblée de Sichem

Le peuple d’Israël

vécut 40 ans  dans le désert avec Moîse   

puis traversa le Jourdain avec Josué

c’est alors que Josué rassembla toutes les tribus à Sichem

En ces jours-là, Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem .. et il dit alors à tout le peuple

**

Ce qu’il dit alors  ne peut il pas s’appliquer

encore maintenant et en tous temps

d’abord à l’église le peuple de Dieu

et ensuite à chacun d’entre nous  

 

Assemblée-des-saints-Fra-An

 

Je vous ai choisi

j’ai pris votre père Abraham au-delà de l’Euphrate, et je lui ai fait traverser toute la terre de Canaan ; j’ai multiplié sa descendance, et je lui ai donné Isaac…..

Merci !

**

Je vous ai envoyé un sauveur

J’ai envoyé ensuite Moïse et Aaron, et j’ai frappé l’Égypte par tout ce que j’ai accompli au milieu d’elle. Ensuite, je vous en ai fait sort

Merci !

**

Je  suis toujours là

 à combattre le mal avec vous

. Je vous ai introduits ensuite dans le pays des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain. Ils vous ont fait la guerre, et je les ai livrés entre vos mains

Merci !

**

Je vous béni

Puis Balaq, chercher Balaam,  pour vous maudire. Mais je n’ai pas voulu écouter Balaam : il a même dû vous bénir

Merci !

**

Le baptéme

Ensuite, vous avez passé le Jourdain pour atteindre Jéricho ;

C’est dans l’eau du Jourdain que jésus reçut le baptême

et nous même après lui

Merci !

**

et combien d’autres dons 

Je vous ai donné une terre qui ne vous a coûté aucune peine, des villes dans lesquelles vous vous êtes installés sans les avoir bâties, des vignes et des oliveraies dont vous profitez aujourd’hui sans les avoir plantées. »

Merci ! 

 

Dt.(34, 1-12) :La mort de Moïse

12 août, 2015

En ces jours-là, Moïse monta des steppes de Moab au mont Nébo, sur un sommet qui est en face de Jéricho. Le Seigneur lui fit voir tout le pays : Galaad jusqu’à Dane, tout Nephtali, le pays d’Éphraïm et de Manassé, tout le pays de Juda jusqu’à la Méditerranée, le Néguev, la région du Jourdain, la vallée de Jéricho ville des Palmiers, jusqu’à Soar. Le Seigneur lui dit : « Ce pays que tu vois, j’ai juré à Abraham, à Isaac et à Jacob de le donner à leur descendance. Je te le fais voir, mais tu n’y entreras pas. »Moïse, le serviteur du Seigneur, mourut là, au pays de Moab, selon la parole du Seigneur. On l’enterra dans la vallée qui est en face de Beth-Péor, au pays de Moab. Mais aujourd’hui encore, personne ne sait où se trouve son tombeau. Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ; sa vue n’avait pas baissé, sa vitalité n’avait pas diminué. Les fils d’Israël pleurèrent Moïse dans les steppes de Moab, pendant trente jours. C’est alors que s’achevèrent les jours du deuil de Moïse. Josué, fils de Noun, était rempli de l’esprit de sagesse, parce que Moïse lui avait imposé les mains. Les fils d’Israël lui obéirent, ils firent ce que le Seigneur avait prescrit à Moïse.Il ne s’est plus levé en Israël un prophète comme Moïse, lui que le Seigneur rencontrait face à face. Que de signes et de prodiges le Seigneur l’avait envoyé accomplir en Égypte, devant Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays ! Avec quelle main puissante, quel pouvoir redoutable, Moïse avait agi

 

 

Moise

Ses contemporains en avait fait un Dieu

Son nom ne voudrait pas dire « sauvé des eaux »

mais  en egyptien

« celui qui est comme Dieu »

**

120 ans

Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ;

comme les pharaons qui selon la tradition

mouraient tous  à 120 ans

 sa vue n’avait pas baissé, sa vitalité n’avait pas diminué.

tojours aussi vaillant

Il ne s’est plus levé en Israël un prophète comme Moïse,

lui que le Seigneur rencontrait face à face

**

Comme pour Elie ,et d’autres prophètes

on ne sait pas où est son tombeau

**

Vigny

D’où le poème magnifique de Vigny

Hélas! je suis, Seigneur, puissant et solitaire,
Laissez-moi m’endormir du sommeil de la terre
!

Cliquez ICI 

ce en quoi le poete a tort

Moïse était très humble, l’homme le plus humble que la terre ait porté. (Nb 12,1)

**

Le mont Nebo

En ces jours-là, Moïse monta des steppes de Moab au mont Nébo, sur un sommet qui est en face de Jéricho. Le Seigneur lui fit voir tout le pays ..jusqu’à la Méditerranée,… la vallée de Jéricho ….

le mont Nebo

 domine toute la vallée

La haut , le soleil brille

La haut ,le soleil eblouit 

Dans le lointain brumeux

on devine la mer morte

et plus loin la ville Jérusalem

**

C’est magnifique

C’est grandiose

**

La terre promise

Le seigneur dit à Moïse Je te le fais voir, mais tu n’y entreras pas. »

car la  terre promise c’est le royaume de Dieu

annoncé par le Christ

que, seul ,le sauveur nous donnera

en mourant sur la croix

**

C’est pourquoi au somment du mont Nebo

on a placé une croix avec le serpent d’airain

 

Mont-Nebo

 

Le seul Sauveur

Jésus seul sauve

non en conquérant les pays

comme le suggère Satan

sur le mont des tentations

mais en donnant sa vie

sur le Golgotha 

Dt.(4, 32-40) : Action de grâce : Est-il un peuple qui ait entendu comme toi la voix de Dieu ?

7 août, 2015

Moïse disait au peuple d’Israël : « Interroge les temps anciens qui t’ont précédé, depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre : d’un bout du monde à l’autre, est-il arrivé quelque chose d’aussi grand, a-t-on jamais connu rien de pareil ? Est-il un peuple qui ait entendu comme toi la voix de Dieu parlant du milieu du feu, et qui soit resté en vie ? Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation, de venir la prendre au milieu d’une autre, à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats, à main forte et à bras étendu, et par des exploits terrifiants – comme tu as vu le Seigneur ton Dieu le faire pour toi en Égypte ? Il t’a été donné de voir tout cela pour que tu saches que c’est le Seigneur qui est Dieu, il n’y en a pas d’autre. Du haut du ciel, il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire ; sur la terre, il t’a fait voir son feu impressionnant, et tu as entendu ce qu’il te disait du milieu du feu. Parce qu’il a aimé tes pères et qu’il a choisi leur descendance, en personne il t’a fait sortir d’Égypte par sa grande force, pour chasser devant toi des nations plus grandes et plus puissantes, te faire entrer dans leur pays et te le donner en héritage, comme cela se réalise aujourd’hui. Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur : c’est le Seigneur qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre ; il n’y en a pas d’autre. Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur que je te donne aujourd’hui, afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours. »

 

 

Action de grâce

 Interroge les temps anciens qui t’ont précédé, depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre : d’un bout du monde à l’autre, est-il arrivé quelque chose d’aussi grand, a-t-on jamais connu rien de pareil ?

Est-il un peuple qui ait entendu comme toi la voix de Dieu parlant du milieu du feu,

Merci !

Dieu nous a parlé

il nous a donné la foi

il nous fait comprendre son amour

qui brûle comme un feu  

**

20 Siécles !

 Est-il un Dieu qui ait entrepris de se choisir une nation, de venir la prendre au milieu d’une autre, à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats , à main forte et à bras étendu,

Pendant  20 siècles

il a protégé son église  

contre les persécutions

les expulsions

les dénigrements

l’indifférence

les scandales

**

20 siécles !

l’Eglise est toujours là !

**

Pendant toute notre vie   

Dieu veille sur nous

malgré nos infidélités

 nos faiblesses

 nos péchés

**

Dieu un Pére

Il t’a été donné de voir tout cela pour que tu saches que c’est le Seigneur qui est Dieu, il n’y en a pas d’autre.

Il nous enseigne

Du haut du ciel, il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire

Il suffit de regarder le ciel

de voir la beauté du monde

de reconnaître la sagesse de la création

**

 sur la terre, il t’a fait voir son feu impressionnant,

 et tu as entendu ce qu’il te disait du milieu du feu.

Sur terre il est venu

Il est mort sur la croix

il a brulé d’amour pour nous

**

Le salut

il nous délivre de l’esclavage du péché

il t’a fait sortir d’Égypte… comme cela se réalise aujourd’hui

**

Le bonheur  

. Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :

 Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur que je te donne aujourd’hui, afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours. »

 

 merci

Mercredi de la 3é semaine de carême : Un Dieu si proche de nous Dt (4,1-9)

11 mars, 2015

Dans le livre du Deutéronome Dt (4,1-9)

Moïse disait au peuple : « Maintenant, Israël, écoute les décrets et les ordonnances que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique. Ainsi vous vivrez, vous entrerez, pour en prendre possession, dans le pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères. Voyez, je vous enseigne les décrets et les ordonnances que le Seigneur mon Dieu m’a donnés pour vous ..Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ;ils seront votre sagesse et votre intelligence aux yeux de tous les peuples. Quand ceux- ci entendront parler de tous ces décrets, ils s’écrieront :

**

Un Dieu si proche

Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches
que le Seigneur notre Dieu est proche de nous
chaque fois que nous l’invoquons ?

 

Le Dieu des philosophes

C’est le créateur « l’horloger »

un Dieu lointain

Le Dieu des immensités  

Mystérieux , qui fait peur

**l

Le Dieu des scientifiques

grandiose

un Dieu qu’on admire  

qu’on loue

pour sa création et sa sagesse  

**

Le Dieu de l’Ancien testament

Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches

Le Dieu de la bible

Lui ,il est déjà tellement proche

Lui qui  déjà dans le jardin de la genèse nous appelle

Ou es tu ? (Gn 3,9)

Qu’as-tu fait de ton frère ? (Gn 4,9)

**

le Dieu chanté par les psalmistes  

Dieu de tendresse et de bonté

Dieu plein d’amour et de vérité (Ps)

**

Dieu de sagesse qui met son plaisir à être près des hommes  (Pv)

**

Le Dieu de l’évangile

Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches
Dieu c’est Notre Père

le bon pasteur qui aime son peuple

« J’ai pitié de cette foule »

Un Dieu qui lave les pieds de ses diciples

 

Giotto-un-Dieu-si-proche

un serviteur

Un homme parmi les hommes

un homme qui donne sa vie

**

Il  est toujours là avec nous

Quelle est en effet la grande nation
dont les dieux soient aussi proches
  

« Je serais avec vous jusqu’à la fin du monde

…Là ou 2 ou 3 seront réunis en mon nom je serais au milieu d’eux

**

« Je vous enverrai mon esprit »

Il nous l’a promis !

Il est là !

quand nous nous aimons !

Il est là !

quand nous prions

il est là !

en chaque instant

il nous la promis

**

Un Dieu si juste

Et quelle est la grande nation

dont les décrets et les ordonnances soient aussi justes
que toute cette Loi que je vous donne aujourd’hui ?

Le seul commandement

aimer Dieu ,aimer nos frères

pardonner ne pas haïr

Quoi de plus beau !

Quoi de plus noble !

Quoi de plus noble !

**

Fidélité  

Mais prends garde à toi :
garde- toi de jamais oublier ce que tes yeux ont vu ;
ne le laisse pas sortir de ton cœur un seul jour.
Enseigne- le à tes fils,
et aux fils de tes fils. »

**

« Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand » (Mt 5, 17-19) 

Les scribes et les auteurs du Deuteronome dans la bible

30 août, 2013

Les auteurs  du deutéronome sont des fonctionnaires royaux

familiers des traités et des codes anciens

et non des prêtres

qui ont rédigé les documents  P du pentateuque et le lévitique

**

Scribes sous le roi  Ezéchias

Il est déjà question de ces fonctionnaires royaux

à l’époque du roi Ezéchias et du prophète Isaïe

Malheur aux législateurs de lois impies

malheur aux scribes qui oppriment

et refusent de rendre justice aux pauvres (Is 10,1 )

**

On attribue aussi certains proverbes  aux scribes d’Ezéchias

« Voici les proverbes de Salomon que transcrivirent les gens de Ezéchias, roi de juda (Pv25,1)

**

Shafan ,Scribe de Josias et la prophétesse Hulda  

 Shafan est le scribe qui a lu le deutéronome au roi Josias

Il serait fort possible qu’il soit l’auteur du livre qu’il aurait lui même caché  

**

Hilkija, le souverain sacrificateur, dit à Schafan, le secrétaire:

J’ai trouvé le livre de la loi dans la maison de Yahvé

. Et Hilkija donna le livre à Schafan qui le lut.

Puis Schafan, le secrétaire, alla rendre compte au roi, (2 rois 22,8 ss)

**

Le roi et ses scribes  voulurent officiellement contrôler l’orthodoxie de ce livre

Allez, consultez Yahvé pour moi, pour le peuple, et pour tout Juda, au sujet des paroles de ce livre qu’on a trouvé.(2 rois 22,13)

**

Ils demandèrent donc l’avis d’une prophétesse Hulda

Le sacrificateur Hilkija, Achikam, Acbor, Schaphan et Asaja, allèrent auprès de la prophétesse Hulda, .. Elle habitait à Jérusalem, dans le nouveau quartier  de la ville.(2 rois 22,13)

**

Osée et Shafan

Le  « nouveau quartier de la ville » était occupé par des descendants des émigrants venus du nord après la chute de Samarie en 722

Ces immigrants étaient encore sous l’emprise du prophéte Osée

qui avait vécu dans le nord à la fin du règne de Jéroboam II (782-753 env.)

Or la théologie du deutéronome est proche de la théologie d’Osée

**

Shafan ,ami de Hulda devait donc aussi apprécier Osée

**

Jérémie et Shafan

il y a aussi une grande parenté entre les livres deutéronomiques et les prophéties de Jérémie

Or Jérémie connaissait le fils de Shafan

Il est en effet écrit dans le livre de Jérémie 

La quatrième année de Joiakim, fils de Josias, roi de Juda,(Jérémie 36,1)

Baruc lut le  livre les paroles de Jérémie, dans la maison de Yahvé

 dans la chambre de Guemaria,

le fils de Schafan, le secrétaire,

**

Michée, fils de Guemaria,

fils de Schafan,

entendit toutes les paroles de Yahvé contenues dans le livre,(Jer.36,11)

**

au retour de l’exil on connaitra encore un autre scribe célèbre Esdras

mais lui il était prêtre 

Le roi Josias (690-609) et le Deutéronome

28 août, 2013

Josias

On connaît David

on connait Salomon

mais qui connaît Josias

roi de Juda  de 640 à 609 ?

**

Pourtant

des exégètes très sérieux

des universitaires de renom

déclarent  péremptoirement 

que les empires de David et de Salomon n’ont jamais existé

et que leurs histoires sont  une pure invention des premiers auteurs du deutéronome

**

Il est maintenant très clair  que l’idée d’un empire salomonien est une pure fiction …

Il faut absolument abandonner ce rêve d’un roi historique

selon Thomas Römer dans  « La première histoire d’Israel »  edt labor et fides  (P1O6)

**

Le vrai David

Le vrai Salomon

C’est Josias 

**

Josias

 fut un grand roi

Avant Josias, il n’y eut point de roi qui, comme lui, revînt à l’Éternel de tout son coeur, de toute son âme et de toute sa force, selon toute la loi de Moïse; et après lui, il n’en a point paru de semblable.

Toutefois l’Éternel ne se désista point de l’ardeur de sa grande colère dont il était enflammé contre Juda, à cause de tout ce qu’avait fait Manassé pour l’irriter.(2 rois 23,25)

**

Il a démolit les idoles

Le roi démolit les autels qui étaient sur le toit de la chambre haute d’Achaz et que les rois de Juda avaient faits, et les autels qu’avait faits Manassé dans les deux parvis de la maison de l’Éternel; après les avoir brisés et enlevés de là, il en jeta la poussière dans le torrent de Cédron.

Le roi souilla les hauts lieux qui étaient en face de Jérusalem, sur la droite de la montagne de perdition, et que Salomon, roi d’Israël, avait bâtis à Astarté, l’abomination des Sidoniens, à Kemosch, l’abomination de Moab, et à Milcom, l’abomination des fils d’Ammon. (2rois 23.12)

**

Josias est surtout célèbre car

il aurait découvert dans le temple « le livre de la loi »

**

La première version du Deutéronome 

en fait ,après la prise de Samarie par les assyriens en 722

et  la chute du royaume du nord

Josias roi de Juda voulut refaire  l’unité du royaume du sud

et rallier des tribus du nord

 **

Pour légitimer cette volonté du roi

des scribes de sa cour

écrivirent les livres historiques

dits « deutéronomiques »

**

Ces écrits furent soi disant découverts dans le temple de jerusalem

pendant le règne de Josias

 **

Hilkija, le souverain sacrificateur, dit à Schaphan, le secrétaire:

 J’ai trouvé le livre. Et Schaphan le lut devant le roi.

..Lorsque le roi entendit les paroles du livre de la loi, il déchira ses vêtements.

…ett le roi donna cet ordre

Allez, consultez l’Éternel pour moi, pour le peuple, et pour tout Juda, au sujet des paroles de ce livre qu’on a trouvé; car grande est la colère de l’Éternel, qui s’est enflammée contre nous, parce que nos pères n’ont point obéi aux paroles de ce livre et n’ont point mis en pratique tout ce qui nous y est prescrit. (2Rois 22,8ss) 

**

Dans ce fameux rouleau découvert  

se trouvait donc

_ la première  version du deutéronome

composé par les scribes de Josias

 - Le livre de Josué  

cliquez ICI

-  Les livres de Samuel et des rois

**

Plus tard ces écrits deutéronomistes seront complétés par des scribes en exil à Babylone

cliquez ICI

 

12