Archive pour la catégorie 'Livres de Samuel: David'

4é mercredi ordinaire : Le recensement de David (2 Sam .24, 2.9-17)

5 février, 2020

En ces jours-là, le roi David dit à Joab, le chef de l’armée, qui était près de lui : « Parcourez toutes les tribus d’Israël, de Dane à Bershéba, et faites le recensement du peuple, afin que je connaisse le chiffre de la population. » Joab donna au roi les chiffres du recensement : Israël comptait huit cent mille hommes capables de combattre, et Juda cinq cent mille hommes. Mais après cela, le cœur de David lui battit d’avoir recensé le peuple, et il dit au Seigneur : C’est un grand péché que j’ai commis ! Maintenant, Seigneur, daigne passer sur la faute de ton serviteur, car je me suis vraiment conduit comme un insensé ! » Le lendemain matin, David se leva. Or la parole du Seigneur avait été adressée au prophète Gad, le voyant attaché à David : « Va dire à David : Ainsi parle le Seigneur : Je vais te présenter trois châtiments ; choisis l’un d’entre eux, et je te l’infligerai. » Gad se rendit alors chez David et lui transmit ce message : « Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays pendant sept ans ? Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite, pendant trois mois ? Ou bien la peste dans ton pays pendant trois jours ? Réfléchis donc, et vois ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé. » David répondit au prophète Gad : « Je suis dans une grande angoisse… Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes ! » Le Seigneur envoya donc la peste en Israël dès le lendemain jusqu’à la fin des trois jours. Depuis Dane jusqu’à Bershéba, il mourut 70 000 hommes.Mais lorsque l’ange du Seigneur étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer, le Seigneur renonça à ce mal, et il dit à l’ange exterminateur : « Assez ! Maintenant, retire ta main. » L’ange du Seigneur se trouvait alors près de l’aire à grain d’Arauna le Jébuséen. David, en voyant l’ange frapper le peuple, avait dit au Seigneur : « C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ? Que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur la maison de mon père ! »

** 

David  ,un vieux

 en fin de vie

 devenu vieux

David organise un recensement

 

Sam-recensement-de-David

 

David est comme un vieil  homme qui jette un regard  sur son passé

 et se vante de ce qu’il a fait de bien

**

mais subitement il se souvient aussi du mal qu’il a pu faire

C’est un grand péché que j’ai commis ! … car je me suis vraiment conduit comme un insensé

il a été  orgueilleux, égoïste dominateur

loin d’être un exemple

il a été objet de scandale  

il a entrainer les autres à faire le mal

«  Il  aurait mieux fallu alors qu’il soit jeté à la mer avec une pierre au pied » 

 

 David s’écrit

C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ?

 c’est le temps du jugement !

plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes

Confiance !

Dieu est bon..Dieu est pardon

**

Evangile : Un jeune  (Marc 6, 1-6)

De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ?

 

Le fils du charpentier

Jésus est jeune

Il n’ a pas 30 ans

Il est bien intégré dans son village

il vit en famille … des frères , des soeurs

il travaille avec son père  

Que va t il faire de sa vie.

il a l’avenir devant lui ?

 

Le pape Fançois ,en 2018 dans son exhortation ‘Christus vivit » dédiée aux jeunes

le donne en exemple

Puissent  les jeunes comme le fils du charpentier être prêts  a  servir les autres en toute humilité et  avec joie

 

Restons jeunes ! Humble, généreux ,confiant en l’avenir

avec la force de l’Esprit saint

4é Mardi ordinaire : La mort d’Absalom. (2 Sam.18,9-19,4)

4 février, 2020

David était assis à l’intérieur de la double porte de la ville. Un guetteur allait et venait sur la terrasse de la porte, au-dessus du rempart ; comme il regardait au loin, il aperçut un homme seul qui courait. Le guetteur cria pour avertir le roi,..;Alors arriva l’Éthiopien,…« Le jeune Absalom est-il en bonne santé ? » Et l’Éthiopien répondit : « Qu’ils aient le sort de ce jeune homme, les ennemis de mon seigneur le roi,…Aors le roi fut bouleversé, il monta dans la salle au-dessus de la porte, et il se mit à pleurer. Tout en marchant, il disait : « Mon fils Absalom ! mon fils ! mon fils Absalom ! Pourquoi ne suis-je pas mort à ta place ? rentra dans la ville à la dérobée, comme se dérobe une armée qui s’est couverte de honte en fuyant durant la bataille.

 

Sam-la-mort-d'Absalom

..

David  est assis … prés de la porte de Jérusalem ,la ville de la paix

Il attend ,plein d’espérance  la victoire et  la paix

Il était sûr de lui ,sûr de son armée..

Avait il besoin d’un sauveur ?   

et c’est alors qu’il apprend la mort de son fils

et il pleura !

 **

Evangile : Marc (5, 21-43)

La femme malade

 une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans… –  elle avait beaucoup souffert du traitement de nombreux médecins,vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement. … À l’instant, l’hémorragie s’arrêta, et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. Aussitôt Jésus dit  “Qui m’a touché ?” » …

Cette femme  a cherché de l’aide chez les médecins

en vain  !

Elle n’est pas restée assise comme David 

elle était humble 

elle osait à peine toucher le Seigneur

c’est cette humilité ,cette pauvreté qui a touché le Seigneur

sa foi l’ a sauvé

la femme, saisie de crainte et toute tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité. Jésus lui dit alors : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »

**

La fille de Jaïre

Des gens arrivent de la maison de Jaïre, le chef de synagogue, pour dire à celui-ci : « Ta fille vient de mourir. À quoi bon déranger encore le Maître ? » Jésus, surprenant ces mots, dit au chef de synagogue : « Ne crains pas, crois seulement. » … Ils arrivent à la maison du chef de synagogue…. Il saisit la main de l’enfant, et lui dit : « Talitha koum », ce qui signifie : « Jeune fille, je te le dis, lève-toi !

.Jaire aussi n’est pas resté assis, inactif

lui aussi ressentait le besoin d’un sauveur  

il a cherché Jésus

il a cru

sa fille fut sauvée

4é Lundi ordinaire : La passion de David (2 Sam.5, 13-16,13)

3 février, 2020

En ces jours-là, un messager vint annoncer à David : « Le cœur des hommes d’Israël a pris parti pour Absalom. » Alors David dit à tous ses serviteurs, qui étaient avec lui à Jérusalem : « Debout, fuyons ! Autrement nous n’échapperons pas à Absalom. Vite, partez ! Sans quoi, il nous gagnera de vitesse, il nous précipitera dans le malheur et passera la ville au fil de l’épée. »David montait par la montée des Oliviers ; il montait en pleurant, la tête voilée ; il marchait pieds nus. Tous ceux qui l’accompagnaient avaient la tête voilée ; et ils montaient en pleurant. Comme le roi David atteignait Bahourim, il en sortit un homme du même clan que la maison de Saül. Il s’appelait Shiméï, fils de Guéra. Tout en sortant, il proférait des malédictions. Il lançait des pierres à David et à tous les serviteurs du roi, tandis que la foule et les guerriers entouraient le roi à droite et à gauche. Shiméï maudissait le roi en lui criant : « Va-t’en, va-t’en, homme de sang, vaurien ! Le Seigneur a fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül dont tu as usurpé la royauté ; c’est pourquoi le Seigneur a remis la royauté entre les mains de ton fils Absalom. Et te voilà dans le malheur, car tu es un homme de sang. » Abishaï, fils de Cerouya, dit au roi : « Comment ce chien crevé peut-il maudire mon seigneur le roi ? Laisse-moi passer, que je lui tranche la tête. » Mais le roi répondit : « Que me voulez-vous, fils de Cerouya ? S’il maudit, c’est peut-être parce que le Seigneur lui a ordonné de maudire David. Alors, qui donc pourrait le lui reprocher ? » David dit à Abishaï et à tous ses serviteurs : « Même celui qui est mon propre fils s’attaque à ma vie : à plus forte raison ce descendant de Benjamin ! Laissez-le maudire, si le Seigneur le lui a ordonné. Peut-être que le Seigneur considérera ma misère et me rendra le bonheur au lieu de sa malédiction d’aujourd’hui. »

Samuel-passion-de-David

 

David  

comme tous les hommes, David a eu  sa part de souffrance  

trahi par son fils, maudit par ses sujets

en pleurant , la tête voilée il fuit sur les routes de Galilée

 

Les pieds nus , il marche sur le mont des oliviers

comme un pénitent qui a conscience de ses péchés

et qui se remet entre le mains de Dieu  

 

Si on le maudit

si on le rejette  

« c’est peut-être parce que le Seigneur le lui a ordonné

  Que sa volonté soit faite !

« Pére contre toi seul ,j’ai péché .. ce qui est mal à tes yeux je l’ai fait (ps 50)

**

il a confiance

 Peut-être que le Seigneur considérera ma misère et me rendra le bonheur au lieu de sa malédiction d’aujourd’hui. »

**

Evangile : Le possédé (Marc 5, 1-20)

 Comme Jésus sortait de la barque, un homme possédé d’un esprit impur s’avança depuis les tombes à sa rencontre ; il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l’attacher, même avec une chaîne ; en effet on l’avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes, mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser. Sans arrêt, nuit et jour, il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres…. Jésus disait  « Esprit impur, sors de cet homme ! » ….. Alors, les esprits impurs supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs, ;Il le leur permit…et du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer :

 

 Le possédé

Lui aussi a sa part de souffrance

Lui aussi est méprisé ,rejeté

 **

C’est Jésus lui-même  qui se dirige vers lui

pour le délivrer de toutes violences

et de toutes les « cochonneries »

qui nous enchaînent et nous empêchent de vivre

 la débauche, l’impureté et les actions honteuses, le culte des idoles et la magie, l’hostilité, les querelles, les jalousies, les colères, les rivalités, les discordes, les divisions, …(Gal 5,20)

**

et Jésus lui donne les fruits de l’esprit

 l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité la douceur et la maîtrise de soi

**

Merci Seigneur !

Lui seul peut nous sauver !

3é Samedi ordinaire . Cet homme injuste c’est toi (2 Sam.12, 1-17)

1 février, 2020

En ces jours-là, le Seigneur envoya vers David le prophète Nathan qui alla le trouver et lui dit : « Dans une même ville, il y avait deux hommes ; l’un était riche, l’autre était pauvre. Le riche avait des moutons et des bœufs en très grand nombre. Le pauvre n’avait rien qu’une brebis, une toute petite, qu’il avait achetée. Il la nourrissait, et elle grandissait chez lui au milieu de ses fils ; elle mangeait de son pain, buvait de sa coupe, elle dormait dans ses bras : elle était comme sa fille. Un voyageur arriva chez l’homme riche. Pour préparer le repas de son hôte, celui-ci épargna ses moutons et ses bœufs. Il alla prendre la brebis du pauvre, et la prépara pour l’homme qui était arrivé chez lui. » Alors, David s’enflamma d’une grande colère contre cet homme, et dit à Nathan : « Par le Seigneur vivant, l’homme qui a fait cela mérite la mort ! Et il remboursera la brebis au quadruple, pour avoir commis une telle action et n’avoir pas épargné le pauvre. » Alors Nathan dit à David : « Cet homme, c’est toi ! Ainsi parle le Seigneur Dieu d’Israël : Désormais, l’épée ne s’écartera plus jamais de ta maison, parce que tu m’as méprisé et que tu as pris la femme d’Ourias le Hittite pour qu’elle devienne ta femme. ….David dit à Nathan : « J’ai péché contre le Seigneur ! » Nathan lui répondit : « Le Seigneur a passé sur ton péché, tu ne mourras pas. Cependant, parce que tu as bafoué le Seigneur, le fils que tu viens d’avoir mourra. » Et Nathan retourna chez lui….. David implora Dieu.. il jeûna strictement, … il passait la nuit couché par terre. ..

 **

Sam-injustice

 

Les injustices

Avant de parler d’adultère,Nathan  reproche à David  son acte injuste

David a profité de sa force ,de sa puissance  pour  violer et tuer

C’est l’injustice ,la corruption ,la domination des puissants qui écrasent les faibles et les pauvres  

**

Les injustices engendrent la colère ,la haine ,les revoltes, la guerre

Les injustices peu à peu rongent les âmes des coupables qui vivent désormais dans la peur ,l’angoisse  d’étre jugé ,ou la peur d’être à leur tour dépossédés

David jeûna  et passait la nuit couché par terre

**

Evangile : La paix (Marc 4,35-41)

Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Jésus dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ? » ..Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme.Jésus leur dit :Homme de peu de foi ..

 

Ayons confiance !

N’ayons pas peur !

Ecoutons la voix du Seigneur  

Lui qui est doux et humble de coeur

Pratiquons la justice comme il le dit

Et nous  retouverons la paix

Les tempêtes seront apaisées

« Justice et paix s’embrassent ( ps 84,11)

3é Vendredi ordinaire ;Le péché de David (2 Sam.11,1-17)

31 janvier, 2020

Au retour du printemps, à l’époque où les rois se mettent en campagne, David envoya Joab en expédition, avec ses officiers et toute l’armée d’Israël ; ils massacrèrent les fils d’Ammone et mirent le siège devant Rabba. David était resté à Jérusalem. Un soir, il se leva de sa couche pour se promener sur la terrasse du palais. De là, il aperçut une femme en train de se baigner. Cette femme était très belle. David fit demander qui elle était, et on lui répondit : « Mais c’est Bethsabée, fille d’Éliam, la femme d’Ourias le Hittite ! » Alors David envoya des gens la chercher. Elle vint chez lui ; il coucha avec elle. La femme devint enceinte, et elle fit savoir à David : « Je suis enceinte ! » Alors David expédia ce message à Joab : « Envoie-moi Ourias le Hittite. » Et Joab l’envoya à David.Lorsque Ourias fut arrivé auprès de lui, David lui demanda comment allaient Joab, et l’armée, et la guerre. Puis il lui dit : « Descends chez toi, prends du repos. » Ourias sortit du palais, et l’on portait derrière lui une portion de la table du roi. Mais Ourias se coucha à l’entrée du palais avec les serviteurs de son maître ; il ne descendit pas chez lui. On annonça à David : « Ourias n’est pas descendu chez lui. » Le lendemain, David l’invita à manger et à boire à sa table, et il l’enivra. Le soir, Ourias sortit et alla se coucher à nouveau avec les serviteurs de son maître ; mais il ne descendit pas chez lui. Le matin suivant, David écrivit une lettre pour Joab, et la fit porter par Ourias. Il disait dans cette lettre : « Mettez Ourias en première ligne, au plus fort de la mêlée, puis repliez-vous derrière lui ; qu’il soit frappé et qu’il meure ! »Joab, qui assiégeait la ville, plaça Ourias à un endroit où il savait que les ennemis étaient en force. Les assiégés firent une sortie contre Joab. Il y eut des tués dans l’armée, parmi les serviteurs de David, et Ourias le Hittite mourut aussi

 ** 

David

Quand Dieu créa le monde 

il vit que cela était bon

puis il créa l’homme

il vit que cela était très bon 

 

Sam-le--péché--de-David

 

Mais l’homme a tout gâché

Adam  le premier a désobéi ,il a été chassé du paradis

David ,le bien aimé, ivre de Dieu qui dansait devant l’arche et chantait des psaumes

avec la harpe et la cithare

Il a fait pire que tout

il a commis l’adultère ,il a trahi ses compagnons, ,il a tué

**

et maintenant dans le monde 

violence colère, haine

corruption , pollution  

dans les medias que des scandales

Où donc est la beauté ?

Où donc est l’amour  ?

De quoi désespérer

**

mais Savons nous regarder le monde ?

Savons nous ecouter ?

ils ont des yeux et ne voient pas…des oreilles et n’entendent pas   

Dieu seul connaît les reins et les coeurs

que d’amour dans le monde

l’amour des parents pour leurs enfants

l’amour des artistes pour leur chef d’oeuvre l

l’amour des artisans  pour leur travail

des infirmières et de tout ceux qui nous rendent service   

la solidarité dans les camps de refugiés  

**

Ourias

nous voyons  le péché de David ,    mais nous ne voyons pas le courage de Ourias  

nous voyons les attentats islamiques, mais nous  ne voyons pas la  beauté des mosquées et des peinture persens

Nous voyons le péché de David… mais nous ne voyons pas  l’amour immense de Dieu pour nous

nous péchons ..il ne cesse de pardonner

 Nous le rejetons ,nous l’ignorons ..il veille  sur nous 

Soyons plein d’espérance

un jour nous serons tous rassemblés avec la foule immense des élus

revêtu d’un vêtement blanc

et chantant en l’ honneur de l’agneau de Dieu

mort pour nos péchés

Dieu est Amour !

**

Evangile : espoir et joie  (Mc4,26-34)

Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.

Soyons plein d’espérance

Dormons tranquille !

ll y aura  des fruits

Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;

Soyons humble !

Aimons les   petits !

  

 

3é jeudi ordinaire : La prière de David ( 2 Sam.7, 18-29)

30 janvier, 2020

Lorsque le prophète Nathan eut transmis à David les promesses de Dieu, le roi David vint s’asseoir en présence du Seigneur. Il dit : « Qui suis-je donc, Seigneur, et qu’est-ce que ma maison, pour que tu m’aies conduit jusqu’ici ? Mais cela ne te paraît pas encore suffisant, Seigneur, et tu adresses une parole à la maison de ton serviteur pour un avenir lointain. Est-ce là, Seigneur Dieu, la destinée de l’homme ? Pour toi, tu as établi à jamais ton peuple Israël, et toi, Seigneur, tu es devenu son Dieu. Maintenant donc, Seigneur Dieu, la parole que tu as dite au sujet de ton serviteur et de sa maison, tiens-la pour toujours, et agis selon ce que tu as dit. Que ton nom soit exalté pour toujours ! Que l’on dise : “Le Seigneur de l’univers est le Dieu d’Israël”, et la maison de ton serviteur David sera stable en ta présence. Oui, c’est toi, Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël, qui as fait cette révélation à ton serviteur : “Je te bâtirai une maison.” C’est pourquoi ton serviteur ose t’adresser cette prière : Seigneur, c’est toi qui es Dieu, tes paroles sont vérité, et tu as fait cette magnifique promesse à ton serviteur. Daigne bénir la maison de ton serviteur, afin qu’elle soit pour toujours en ta présence. Car toi, Seigneur Dieu, tu as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours. »

 

Samuel-Prière-de-David

 

La prière de David

c’est la prière d’un croyant  

du « fils bien aimé »

d’un petit ,humble

conscient de sa petitesse

mais qui croit  en la bonté de son Dieu

à la manière de la sainte de Lisieux  

conscient de sa pauvreté  mais confiante jusqu’à l’audace en l’amour de Dieu (Ste Thésese de Liseux)

 **

Seigneur Qui suis-je ?

Un serviteur  (7 fois)

un chien (7, 27)

**

Il était berger

le dernier fils de Jessé ,le plus petit 

C’est moi qui t’ai pris au pâturage

il a tout reçu de Dieu

la vie, la parole , la royauté , la promesse

**

Yahvé : Celui qui est

“Le Seigneur de l’univers est le Dieu d’Israël”,

le Dieu de l’univers   de la création  

Dans sa prière, David  par 10 fois cite le nom de Yahwé

que l’on a traduit par le simple mot « Dieu »

 Yahwé c’est « celui qui est »

**

mais plus encore

le Seigneur est  le dieu d’Israel c’est-à-dire des croyants   

il est notre père

 **

d’ou la foi, la joie  de David

il danse devant l’arche

il compose les psaumes

il veut construire un temple

Comme lui ,ne cessons pas de le louer

Il  a pris notre humanité pour nous aire participer à sa divinité

 **

Evangile Marc (4, 21-25)

Jésus disait à la foule : « Est-ce que la lampe est apportée pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ;  Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure que vous utilisez sera utilisée aussi pour vous, et il vous sera donné encore plus.

 Partageons la lumière de notre foi  ,la joie de notre espérance

ne cachons pas ce que nous savons de l’amour de  Dieu

3é mercredi ordinaire : C’est lui qui bâtira un temple ( 2 Sam.7, 4-17)

29 janvier, 2020

Cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite ? …: C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu sois le chef de mon peuple Israël. J’ai été avec toi partout où tu es allé, j’ai abattu devant toi tous tes ennemis. .Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison…je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi,.. C’est lui qui bâtira une maison pour mon nom,… Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils.   …Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »

 

David

C’est moi qui t’ai pris au pâturage…

David un berger un guerrier ,un roi   

il a tout reçu de Dieu

 

David un pécheur

qui a gravement péché avec Bethsabée

« contre toi seul j’ai péché ..ce qui est mal à tes yeux ,je l’ai fait  (ps 50)

 

mais David est aussi un homme de prière

il a composée des paumes ,dansé devant l’arche d’alliance  

il veut construire un temple

pour  rendre grâce à Dieu

mais est il capable de construire un temple  digne de Dieu ?

 **

Le fils de David

Nous aussi nous avons  tout reçu

Nous aussi nous avons péché

Comment pouvons nous rendre gloire à Dieu

alors que nous aimons si peu  

 

Samuel-il-bâtira-un-temple

 

Nous avons besoin du fils que Dieu a promis à David

C’est lui qui nous construira le nouveau temple  

le nouveau temple c’est l’église ,le corps du Christ

le nouveau temple c’est une famille

 je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils

 

Une famille qui chaque jour ,rend grâce à Dieu pour tout ce que nous avons reçu  

non en dansant devant l’arche comme David  

mais au cours de l’Eucharistie  (Eucharistie = rendre grâce)

 

non seulement en récitant les psaumes de pénitence composé par David   

mais en offrant le seul sacrifice digne de Dieu

Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde  

**

un temple stable…pour toujours  

Ta maison et ta royauté subsisteront toujours ..

et les habitants  de la maison porteront des fruits en abondance

**

Evangile : le semeur (Marc 4, 1-20)

Ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent, et ils portent du fruit : trente, soixante, cent, pour un. »

Cliquez ICI

 

2é jeudi du temps ordinaire : David et Saul (1Sam 18,6-19,7)

23 janvier, 2020

En ces jours-là, au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales. Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait : « À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! » Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David. Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David et il alla le prévenir : « Mon père Saül cherche à te faire mourir. Demain matin, sois sur tes gardes, mets-toi à l’abri, dissimule-toi. Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir. » Jonathan fit à son père Saül l’éloge de David ; il dit : « Que le roi ne commette pas de faute contre son serviteur David, car lui n’a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses exploits sont une très bonne chose pour toi. Il a risqué sa vie, il a frappé à mort Goliath le Philistin, et le Seigneur a donné une grande victoire à tout Israël : tu l’as vu et tu en as été heureux. Pourquoi donc commettre une faute contre la vie d’un innocent, en faisant mourir David sans motif ? » Saül écouta Jonathan et fit ce serment : « Par le Seigneur vivant, il ne sera pas mis à mort ! » Alors Jonathan appela David et lui répéta tout ce que le roi avait dit. Puis il le conduisit à Saül, et David reprit sa place comme avant.

 **

La semaine de l’unité

C’est la semaine de l’unité des chrétiens  en cette année 2020

 

David-et-Saul

La  réconciliation entre David et Saul

Déjà ,les premiers rois d’Israel,   David et Saul  se disputèrent  à la tête du royaume d’Israel

Plus tard,  les premiers  apôtres  Pierre et Paul  aussi  se disputeront à la tête de l’église

et maintenant que de divisions  entre nous au nom de Jésus Christ

Comment se réconcilier ?

**

David

« le bien aimé »  est célébré par les femmes pour sa bravure

mais n’est ce pas plutôt grâce à sa foi et avec l’aide  de Dieu qu’il a vaincu Goliath  ?

Saul

 Saül le prit très mal et fut très irrité. il dit de David : il ne lui manque plus que la royauté ! »

Il est jaloux

mais n’ a t il pas peur aussi de perdre son royaume ?

Qui va les réconcilier ?

**

Jonathan

C’est l’ami de David   

qui ressemble  tant à saint Jean

le disciple préféré de Jésus

Une fois de plus c’est l’amour qui réunira les ennemis

l’amour de Jonathan mais aussi la foi des femmes

aimez vous les uns les autres

**

Les femmes

les femmes chantaient et dansaient au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales.

Elles étaient nombreuses à célébrer  à la fois David et Saul

Prudentes ,elles ne voulaient pas les opposer

mais ce fut malgré elles

elles n’ont pas pu cacher leur préférence  

 

Elles seront nombreuses aussi à suivre Jésus  

Elles seront là ,au pied de la croix

Elles seront là , le jour de Päques

 

et maintenant le pape François le dit et le redit

ce sont les femmes qui nous réuniront

« Il lui sera beaucoup pardonné ,car elle a beaucoup aimé(Luc 7, 47)

 **

évangile (Mc 3,7-12)

Jésus  avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »

 Jésus est vraiment le Fils de Dieu

non seulement ,il guérit  les malades ,mais il met à terre

les esprits qui sèment la division et les obligent à le reconnaître

Jésus est celui qui nous guérit et nous réuni   

 

2é mercredi du temps ordinaire : David et Goliath ! ( Sam 17,32-51)

22 janvier, 2020

En ces jours-là, le Philistin Goliath venait tous les jours défier l’armée d’Israël. David dit à Saül : « Que personne ne perde courage à cause de ce Philistin. Moi, ton serviteur, j’irai me battre avec lui. » Saül répondit à David : « Tu ne peux pas marcher contre ce Philistin pour lutter avec lui, car tu n’es qu’un enfant, et lui, c’est un homme de guerre depuis sa jeunesse. » David insista : « Le Seigneur, qui m’a délivré des griffes du lion et de l’ours, me délivrera des mains de ce Philistin. » Alors Saül lui dit : « Va, et que le Seigneur soit avec toi ! »David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisses et les mit dans son sac de berger, dans une poche ; puis, la fronde à la main, il s’avança vers le Philistin. Le Philistin se mit en marche et, précédé de son porte-bouclier, approcha de David. Lorsqu’il le vit, il le regarda avec mépris car c’était un jeune garçon ; il était roux et de belle apparence. Le Philistin lui dit : « Suis-je donc un chien, pour que tu viennes contre moi avec un bâton ? » Puis il le maudit en invoquant ses dieux. Il dit à David : « Viens vers moi, que je te donne en pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages ! » David lui répondit : « Tu viens contre moi avec épée, lance et javelot, mais moi, je viens contre toi avec le nom du Seigneur des armées, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défié. Aujourd’hui le Seigneur va te livrer entre mes mains, je vais t’abattre, te trancher la tête, donner aujourd’hui même les cadavres de l’armée philistine aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre. Toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël, et tous ces gens rassemblés sauront que le Seigneur ne donne la victoire ni par l’épée ni par la lance, mais que le Seigneur est maître du combat, et qu’il vous livre entre nos mains. » Goliath s’était dressé, s’était mis en marche et s’approchait à la rencontre de David. Celui-ci s’élança et courut vers les lignes des ennemis à la rencontre du Philistin. Il plongea la main dans son sac, et en retira un caillou qu’il lança avec sa fronde. Il atteignit le Philistin au front, le caillou s’y enfonça, et Goliath tomba face contre terre. Ainsi David triompha du Philistin avec une fronde et un caillou : quand il frappa le Philistin et le mit à mort, il n’avait pas d’épée à la main. Mais David courut ; arrivé près du Philistin, il lui prit son épée, qu’il tira du fourreau, et le tua en lui coupant la tête. Quand les Philistins virent que leur héros était mort, ils prirent la fuite.

**

 La semaine de l’unité

C’est la semaine de l’unité des chrétiens  en cette année 2020

Ce sont les chrétiens de Malte qui en ont choisit le thème

Ils font référence à l’histoire de l’apôtre Paul qui, avec ses compagnons de route a fait naufrage sur les côtes de l’île de Malte. Les naufragés se souviennent qu’ils ont été bien accueillis et soignés par  la population

 Ils nous ont témoigné une humanité  peu ordinaire …comme la pluie s’était mise à tomber et qu’il faisait froid, ils allumèrent un grand feu autour duquel ils nous accueillirent tous. (Actes 28,2 )

**

Ce feu  qui réchauffe

ce feu accueillant

n’est ce pas l’amour ?

cette humanité si peu ordinaire

n’est ce pas l’amour qui engendre l’unité  entre tous les hommes

aimons  nous les uns les autres

mais qui donc aime assez pour tous nous réunir

 

David-et-Goliath

 

David et Goliath  

Qui est  à l’origine de nos divisions ?

Qui est ce géant ,ce Goliath  qui depuis les origines

nous fait la guerre

au sein même de notre foi  

Nous avons tous un seul père

Notre Père  

la même foi en Jésus Chris

Nous lisons les mêmes évangiles  

catholiques ,orthodoxes, protestants

et nous nous disputons pour des mots… des dogmes  

Pourquoi  nous diviser ?

Nos divergences sont des richesses

des charismes  différents dans un même corps  

**

La réconciliation

avec David « neutralisons » Goliath

Humblement  

 car tu n’es qu’un enfant,

avec foi

Le Seigneur, qui m’a délivré des griffes du lion et de l’ours, me délivrera des mains de ce Philistin. »

avec ses armes

David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisse

son bouclier  c’est le bâton de Moïse 

c’est celui de Paul

le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais.(Eph 6,10)

les 5 cailloux  ce sont les 5 livres du pentateuque

la lecture quotidienne des écritures 

je viens contre toi avec le nom du Seigneur

**

David  etait de belle apparence

il n’agit pas par haine  comme Goliath qui le méprise

mais pour retouver la paix   

il avait de beaux  yeux…(1Sm16)  

 **

Evangile :  Est il permis ? Marc (3,1-6)

 « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de tuer ?

 Ne condamnons pas ceux qui en lisant les mêmes écritures ne partagent pas la même foi

Ne soyons pas des théologiens  exigeants ,des moralistes  grincheux

est il  permis de sauver un vie ? 

Aimons !

Ne nous disputons pas pour des dogmes

Ayons confiance !

L’Esprit  Saint fera le reste  

 

2é Mardi du temps ordinaire : L’Esprit du Seigneur s’empara de David (1Sam.16, 1-13)

21 janvier, 2020

 

La semaine de l’unité

C’est la semaine de l’unité des chrétiens  en cette année 2020

Ce sont les chrétiens de Malte qui en ont choisit le thème

Ils font référence à l’histoire de l’apôtre Paul qui, avec ses compagnons de route a fait naufrage sur les côtes de l’île de Malte. Les naufragés se souviennent qu’ils ont été bien accueillis et soignés par  la population

 Ils nous ont témoigné une humanité  peu ordinaire …comme la pluie s’était mise à tomber et qu’il faisait froid, ils allumèrent un grand feu autour duquel ils nous accueillirent tous. (Actes 28,2 )

**

Ce feu  qui réchauffe

ce feu accueillant

n’est ce pas l’amour ?

cette humanité si peu ordinaire

n’est ce pas l’amour qui engendre l’unité  entre tous les hommes

aimons  nous les uns les autres

mais qui donc aime assez pour tous nous réunir

 **

 Lecture 1: David

 Jessé présenta à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit : « Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. » Alors Samuel dit à Jessé : « N’as-tu pas d’autres garçons ? » Jessé répondit : «. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. » Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors : « Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! » Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères. L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là. Quant à Samuel, il se mit en route et s’en revint à Rama.

 Qui pourra nous conduire vers les chemins  de l’unité

sinon David le fils bien aimé

le fils du pére

 

david-a-de-besux-yeux

 

Il est  le plus jeune, il est en train de garder le troupeau

le plus petit, un jeune qui croit en l’avenir  

un humble qui a confiance  en Dieu

un berger au service de son troupeau qui recherche la  brebis  égarée

il a de beaux yeux

et regarde l’humanité avec tendresse

 

Nous nous  mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé.

il nous invite chaque jour à partager le même  pain

c’est-à-dire à lire les mêmes écritures

qu’ils soient catholiques protestants, orthodoxes …

le Verbe de vie est déjà pour nous un signe d’unité  ,de communion  

**

l’esprit s’empara de David

Un esprit d’amour  

car c’est l’amour qui seul peut nous réunir

 

Puissions nous tous avoir cet Esprit

et devenir de vrais fils de David

des hommes de foi qui n’ont pas peur de Goliath

des hommes joyeux qui dansent en accueillant l’arche d’alliance  

des hommes qui prient en chantant les psaumes

des hommes qui portent les fruits de l’Esprit

la paix la joie la patience(Gal5)

**

Evangile  Marc (2, 23-28)

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. » …Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

 Ne condamnons pas ceux qui en lisant les mêmes écritures ne partagent pas la même foi

Ne soyons pas des théologiens  exigeants

des moralistes  grincheux

cela n’est pas permis !

  Aimons

l’Esprit  Saint fera le reste  

12345