Archive pour la catégorie 'Livres de Samuel: David'

1 Sam.(17,6-20,42) : Exegése de la discorde entre Saul et David

21 janvier, 2016

Saul n’est pas un marrant !

plutôt une brute

un exalté hargneux

**

Il n’aime pas David

et cherche à le tuer   

**

Ces récits proviennent de  diverses traditions orales 

et ne sont pas toujours disposés en ordre 

**

Des doublets

2 fois,  Saul menace David avec son épée

Un esprit mauvais, venu de Dieu, fondit sur Saül, et il entra en transe dans sa maison. David jouait de son instrument comme les autres jours et Saül avait sa lance en main. Saül jeta la lance et dit : « Je vais clouer David au mur ! » Mais David, par deux fois, l’évita. (1 Sam 18,11)

et ailleurs

Un esprit mauvais, venu du Seigneur s’empara de Saül. Il était assis dans sa maison, la lance à la main, tandis que David jouait de son instrument. Saül chercha à clouer David au mur avec sa lance, mais David esquiva le coup de Saül, et la lance de Saül se planta dans le mur. David prit la fuite et s’échappa cette nuit-là. (1Sam 19,9)

**

2 fois il est question du mariage de David avec Mikal la fille de Saul

Saül lui donna pour femme sa fille Mikal (.1sam19,12)

C’est Mikal qui cache David

Saül envoya des émissaires à la maison de David pour le surveiller et le mettre à mort le lendemain matin. Sa femme Mikal en informa David et lui dit : « Si tu ne sauves pas ta vie cette nuit, demain tu seras mis à mort. » Mikal fit descendre David par la fenêtre. Il prit la fuite et fut sauvé(1 Sam 19,11)

**

Selon d’autres  traditions

C’est Jonathan qui par 2 fois sauve David

Saül parla à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs de son projet de faire mourir David. Or, Jonathan, fils de Saül, aimait beaucoup David. Jonathan informa David : « Mon père Saül, dit-il, cherche à te faire mourir. Tiens-toi sur tes gardes demain matin, reste à l’abri et cache-toi. Pour moi, je sortirai et je me tiendrai près de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père ; je verrai ce qu’il en est et je t’en informerai. » (1Sam 19,1)

ailleurs

Jonathan dit à David : « Va tranquille, puisque nous avons l’un et l’autre prêté ce serment au nom du Seigneur

 (1Sam , 20,42)

**

Un climat de guerre  de religion   

Les soldats de David respectent les lois de la pureté

avant de partir au combat  

« Bien sûr, les femmes nous ont été interdites, comme précédemment, quand je partais en campagne :(1 Sam 21,6)

et Saul rassemble les siens pour des repas de « communion »

Saül dit à son fils Jonathan : « Pourquoi le fils de Jessé n’est-il venu au repas ni hier ni aujourd’hui ? (1 Sam. 20,29)

**

En même temps  David et ses soldats  se vantent d’avoir tuer l’ennemi en rapportant leurs prepuces

 David se mit en route et partit avec ses hommes. Il abattit, parmi les Philistins, deux cents hommes. David apporta leurs prépuces, dont on fit le compte devant le roi, (1 Sam 18,27 )

Et Saul n’hésite pas à tuer les prêtres de Nob  qui ont aidé David lors de sa fuite

Le roi dit alors à Doëg : « Toi, tourne-toi, et frappe les prêtres ! » Doëg l’Edomite se retourna et frappa lui-même les prêtres. Il fit mourir, ce jour-là, quatre-vingt-cinq hommes qui portaient l’éphod de lin.  Nob, la ville des prêtres, il passa au fil de l’épée les hommes et les femmes, les enfants et les nourrissons, les bœufs, les ânes et les moutons, au fil de l’épée.(1Sam 22,18) 

**

Saul et David chez Samuel

ils sont tous exaltés

Tous en transe  …bizarre !

Déjà drogué ?

Saul a son tour entre en transe

Saul partit lui-même pour Rama .. L’esprit de Dieu s’empara de lui aussi

Lui aussi se dépouilla de ses vêtements et il fut en transe, lui aussi, devant Samuel. Puis, nu, il s’écroula et resta ainsi toute la journée et toute la nuit. Voilà pourquoi on dit : « Saül est-il aussi parmi les prophètes ? » (1Sam 19,18

**

Des récits peu édifiants  

Assurément tous ces textes nous gênent

et longtemps l’église a préféré  les ignorer

**

Mais justement ces récits  nous montrent ce qu’il ne faut pas faire

puisque à la fin, Saul se condamne lui même

Il se suicide !

les Philistins combattaient contre Israël. Les hommes d’Israël s’enfuirent devant les Philistins et tombèrent, frappés à mort, sur le mont Guilboa. Les Philistins se mirent à talonner Saül et ses fils. ..Le poids du combat se porta vers Saül. Les tireurs d’arc le découvrirent. A la vue des tireurs, il eut un frisson d’épouvante. Saül dit à son écuyer : « Dégaine ton épée et transperce-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent me transpercer et ne se jouent de moi. » Mais son écuyer refusa, car il avait très peur. Alors Saül prit l’épée et se jeta sur elle. (1 sam 31,1ss)

 **

Les diverses traditions

Il est évident

que nous avons ici des écrits  de diverses origines  

Des récits  sur David le berger

Des récits sur David le musicien

Des récits sur David et Jonathan…

Tous ces récits trés anciens ont éte  ensuite   regroupés par  les Scribes de Josias ( deutéronomistes)

Cliquez ICI   

 

1 Samuel (18, 6-9 ; 19, 1-7) : Les discordes entre Saul et David

21 janvier, 2016

 En ces jours-là, au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales. Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait : « À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! » Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David. Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David et il alla le prévenir : « Mon père Saül cherche à te faire mourir. Demain matin, sois sur tes gardes, mets-toi à l’abri, dissimule-toi. Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir. » Jonathan fit à son père Saül l’éloge de David ; il dit : « Que le roi ne commette pas de faute contre son serviteur David, car lui n’a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses exploits sont une très bonne chose pour toi. Il a risqué sa vie, il a frappé à mort Goliath le Philistin, et le Seigneur a donné une grande victoire à tout Israël : tu l’as vu et tu en as été heureux. Pourquoi donc commettre une faute contre la vie d’un innocent, en faisant mourir David sans motif ? » Saül écouta Jonathan et fit ce serment : « Par le Seigneur vivant, il ne sera pas mis à mort ! » Alors Jonathan appela David et lui répéta tout ce que le roi avait dit. Puis il le conduisit à Saül, et David reprit sa place comme avant.

 **

 

David et Goliath

En ces jours-là,.., lorsque David revint après avoir tué le Philistin,

La lutte contre Goliath était l’image de la lutte entre le bien et le mal dans le monde

et en nous mêmes  

Cliquez ICI  

**

David et Saul

Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité… Saül regardait David avec méfiance..Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David.

Saul est jaloux

il est en colère

il se méfie

il n’a pas confiance

il veut tuer 

Ce sont les œuvres de la chair  selon saint Paul

On les connaît, les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions, factions, envie, beuveries, ripailles et autres choses semblables ; (Gal 5,19)

Ces récits bibliques nous scandalisent

et c’est vraiment scandaleux !

**

C’est la discorde entre frères d’une même famille

entre ceux qui ont la même foi

entre ceux qui ont le même père 

C’est pire que tout !

**

La désunion

Par 2 fois Saul a menacé David avec son épée

 

Saül jeta la lance et dit : « Je vais clouer David au mur ! » Mais David, par deux fois, l’évita. (1 Sam18,10  et 19,8)  

David ne veut plus manger avec Saul

Saül dit à son fils Jonathan : « Pourquoi le fils de Jessé n’est-il venu au repas ni hier ni aujourd’hui ? (20,27)

**

Ainsi entre les chrétiens de différentes confessions

Ainsi souvent  dans nos églises

Ainsi souvent dans nos commentés

c’est scandaleux alors que nous prêchons

l’amour de Dieu et du prochain

**

D’où la prière douloureuse  de Jésus  

Père ,qu’ils soient UN comme nous sommes UN

**

D’ou la prière que Jésus  nous enseigne

D’où le Notre Père

« Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons »

**

D’où la leçon de l’évangile

« Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins. .

Ce qui fit Jonathan et Mikal

S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise, et s’il refuse d’écouter même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le collecteur d’impôts (Mtt. 18,15 ..)

ce que firent  David et Saul en allant voir  Samuel

mais Saul ne les écouta pas (1 Sam 19,19) 

1 Samuel (17, 32-33.37.40-51) : David et Goliath

20 janvier, 2016

En ces jours-là, le Philistin Goliath venait tous les jours défier l’armée d’Israël. David dit à Saül : « Que personne ne perde courage à cause de ce Philistin. Moi, ton serviteur, j’irai me battre avec lui. » Saül répondit à David : « Tu ne peux pas marcher contre ce Philistin pour lutter avec lui, car tu n’es qu’un enfant, et lui, c’est un homme de guerre depuis sa jeunesse. » David insista : « Le Seigneur, qui m’a délivré des griffes du lion et de l’ours, me délivrera des mains de ce Philistin. » Alors Saül lui dit : « Va, et que le Seigneur soit avec toi ! » David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisses et les mit dans son sac de berger, dans une poche ; puis, la fronde à la main, il s’avança vers le Philistin. Le Philistin se mit en marche et, précédé de son porte-bouclier, approcha de David. Lorsqu’il le vit, il le regarda avec mépris car c’était un jeune garçon ; il était roux et de belle apparence. Le Philistin lui dit : « Suis-je donc un chien, pour que tu viennes contre moi avec un bâton ? » Puis il le maudit en invoquant ses dieux. Il dit à David : « Viens vers moi, que je te donne en pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages ! » David lui répondit : « Tu viens contre moi avec épée, lance et javelot, mais moi, je viens contre toi avec le nom du Seigneur des armées, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défié. Aujourd’hui le Seigneur va te livrer entre mes mains, je vais t’abattre, te trancher la tête, donner aujourd’hui même les cadavres de l’armée philistine aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre. Toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël, et tous ces gens rassemblés sauront que le Seigneur ne donne la victoire ni par l’épée ni par la lance, mais que le Seigneur est maître du combat, et qu’il vous livre entre nos mains. » Goliath s’était dressé, s’était mis en marche et s’approchait à la rencontre de David. Celui-ci s’élança et courut vers les lignes des ennemis à la rencontre du Philistin. Il plongea la main dans son sac, et en retira un caillou qu’il lança avec sa fronde. Il atteignit le Philistin au front, le caillou s’y enfonça, et Goliath tomba face contre terre. Ainsi David triompha du Philistin avec une fronde et un caillou : quand il frappa le Philistin et le mit à mort, il n’avait pas d’épée à la main. Mais David courut ; arrivé près du Philistin, il lui prit son épée, qu’il tira du fourreau, et le tua en lui coupant la tête. Quand les Philistins virent que leur héros était mort, ils prirent la fuite

**

 

Un combat

La vie est un combat

entre le bien et le mal

comme celui de la femme de l’apocalypse contre le dragon (Apk12)

**

David

David dit  « Le Seigneur, qui m’a délivré des griffes du lion et de l’ours, me délivrera des mains de ce Philistin. »

David représente le bien

il est petit, humble,confiant

Alors Saül lui dit : « Va, et que le Seigneur soit avec toi

**

 David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisses et les mit dans son sac de berger, dans une poche ; puis, la fronde à la main, il s’avança vers le Philistin.

Dans son sac  il a  5 pierres 

5 comme les 5 livres du pentateuque

5 comme les 5 maris de la Samaritaine (Jn 4)

5 comme les 5 pains de la multiplication

le 5 représente la parole de Dieu qui nous fait vivre

 Il faut boire à la source de la samaritaien

lire l’évangile 

il faut manger le pain de vie

pour trouver la force de combattre la mal

**

Les pierres  sont polies par le torrent  

nos cœurs de pierre deviennent des cœurs de chair

grâce à la parole et à la grâce de Dieu

C’est  l’amour qui vaincra!

**

 David dit à Goliath : « Tu viens contre moi avec épée, lance et javelot, mais moi, je viens contre toi avec le nom du Seigneur des armées, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défié.

C’est l’amour qui vaincra le mal 

avec l’aide de Dieu  

et non les armes de la haine

**

Le  fils de David

. Toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël, et tous ces gens rassemblés sauront que le Seigneur ne donne la victoire ni par l’épée ni par la lance,

C’est  Jésus le fils de David

qui nous donnera la Victoire

qui changera notre eau en vin

nos cœurs de pierre en cœur de chair

**l

Lui, notre berger

Lui, qui est «  doux et humble de cœur »

Lui ,qui a confiance en son père

Lui ,le pain de vie

qui se donne au monde

pour nous rendre la vie

« De son cœur sortit du sang et de l’eau »

**

Goliath  

Goliath s’était dressé, s’était mis en marche et s’approchait à la rencontre de David. Celui-ci s’élança et courut vers les lignes des ennemis à la rencontre du Philistin.

 Lorsqu’il vit David , il le regarda avec mépris car c’était un jeune garçon

**

Goliath c’est le mal, l’orgueil  

le mépris

Goliath c’est le mal qui nous ronge  

Il faut trancher la tête à notre orgueil à notre égoïsme

 

Perdre la tête

David atteignit le Philistin au front, le caillou s’y enfonça, et Goliath tomba face contre terre. ..David courut ; arrivé près du Philistin, il lui prit son épée, qu’il tira du fourreau, et le tua en lui coupant la tête.

Il y a un autre façon de perdre la tête

c’est en aimant 

Comme Paul

« pour lui j’ai accepté de tout perdre … »

comme Jean Baptiste  

qui a perdu la tête en annonçant la venue du messie

comme saint Denis

représenté par les  sculpteurs avec la tête à la place du cœur

Tous ils ont perdu la tête par amour 

1 Samuel (15, 16-23) : L’obéissance vaut mieux que le sacrifice

18 janvier, 2016

En ces jours-là, Samuel dit à Saül : « Assez ! Je vais t’apprendre ce que le Seigneur m’a dit pendant la nuit. » Saül lui dit : « Parle. » Alors Samuel déclara : « Toi qui reconnaissais ta petitesse, n’es-tu pas devenu le chef des tribus d’Israël, puisque le Seigneur t’a donné l’onction comme roi sur Israël ? Il t’a envoyé en campagne et t’a donné cet ordre : “Va, et voue à l’anathème ces impies d’Amalécites, fais-leur la guerre jusqu’à l’extermination.” Pourquoi n’as-tu pas obéi à la voix du Seigneur ? Pourquoi t’es-tu jeté sur le butin ? Pourquoi as-tu fait ce qui est mal aux yeux du Seigneur ? » Saül répondit à Samuel : « Mais j’ai obéi à la voix du Seigneur ! Je suis allé là où il m’envoyait, j’ai ramené Agag, roi d’Amalec, et j’ai voué Amalec à l’anathème. Dans le butin, le peuple a choisi le meilleur de ce qui était voué à l’anathème, petit et gros bétail, pour l’offrir en sacrifice au Seigneur ton Dieu, à Guilgal. » Samuel répliqua : « Le Seigneur aime-t-il les holocaustes et les sacrifices autant que l’obéissance à sa parole ? Oui, l’obéissance vaut mieux que le sacrifice, la docilité vaut mieux que la graisse des béliers. La révolte est un péché comme la divination ; la rébellion est une faute comme la consultation des idoles. Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, lui aussi t’a rejeté : tu ne seras plus roi ! »

 **

 

L’anathème

“Va, et voue à l’anathème ces impies d’Amalécites, fais-leur la guerre jusqu’à l’extermination.

Comment peux ton accepter de telle parole de la part de Dieu dans la bible

« Voue ces impie à l’anathème !

Extermine les ! »

**

Saul n’a pas obei

il a gardé du butin

et plus loin il est dit que Samuel a décapité le chef des amalécites

C’est insupportable !

**

La lutte contre le mal absolu

Samuel  dit à Saul

” Pourquoi n’as-tu pas obéi à la voix du Seigneur ? Pourquoi t’es-tu jeté sur le butin ? Pourquoi as-tu fait ce qui est mal aux yeux du Seigneur ?

La Bible n’est pas un livre d’histoire

On ne peut le prendre à la lettre

car Dieu est Amour

il n’est pas haine

**

Comment donc comprendre cette histoire

 comme tous les endroits  de la bible où il est question de vaincre l’ennemi ?

L’ennemi c’est le mal qui se trouve en chacun d’entre nous   

**

Le  récit de Samuel nous indigne

combien plus devons nous être indigné par  le mal qui domine le monde

et d’abord par le mal qui se trouve en nous-mêmes

par notre manque d’amour  

**

Dans le butin, le peuple a choisi le meilleur de ce qui était voué à l’anathème, petit et gros bétail, pour l’offrir en sacrifice au Seigneur ton Dieu, à Guilgal.

il faut exterminer le mal

il faut l’éradiquer totalement

Pas de butin !!

Pas de reste !

**

Pas de demi mesure !

« Celui qui ne renonce pas à lui même ne peut être mon disciple » (Mtt 16,24)

tu n’es ni chaud ,ni froid ,alors je te vomirai de ma bouche  (Apk3,16))

**

Jésus  nous a tout donné

jusqu’au bout

il est mort pour nous   

**

Obéir

 Samuel répliqua : « Le Seigneur aime-t-il les holocaustes et les sacrifices autant que l’obéissance à sa parole ? Oui, l’obéissance vaut mieux que le sacrifice, la docilité vaut mieux que la graisse des béliers.

 

Samuel-rejette-Saul

Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, lui aussi t’a rejeté : tu ne seras plus roi ! »

Obéir

ce n’est pas se soumettre

par crainte  

comme un esclave

 c’est faire confiance

c’est aimer

comme un fils  

car Dieu est un père

**

Il veut notre bien

Pourquoi ne voulons nous pas  vouloir ce qu’il veut ?

pourquoi avec l’esprit

ne pas lutter contre le mal  ?

**

Ainsi Jésus a obéi

«Père , Non ce que je veux mais ce que tu veux »

**

Samuel égorgea Agag devant Yahvé à Gilgal (1sam 1-,34)

Pour un monde meilleur

il faut couper le mal à sa racine

écraser la tête du serpent

qui envenime nos cœurs   

1 Sam (9,1-10,17) : L’onction de Saul

16 janvier, 2016

Saul 

était un paysan

qui allait dans les champs, avec ses bœufs (1Sam 11,5)

On ne pouvait pas trop lui faire confiance 

il avait des ânesses  ,mais les avait perdus

 Les ânesses de Qish, le père de Saül, s’étant égarées, Qish dit à son fils Saül : « Prends donc avec toi l’un des domestiques et pars à la recherche des ânesses. » 

**

Samuel

est un sage ,un voyant

Le serviteur  dit à Saul  : «il y a dans cette ville un homme de Dieu ! C’est un homme réputé. Tout ce qu’il dit arrive sûrement .. Venez, allons trouver le voyant. …

**

or Samuel ne voulait  pas de roi

 il n’avait pas confiance en l’homme 

Cliquez ICI 

**

Tout  autre était la Volonté  de Dieu

qui prend un risque 

Dieu veut faire confiance en l’homme

Dieu respecte la liberté du peuple  

Yahvé dit a Samuel : Satisfait à leur demande et intronise leur un roi (8,22)

**

Saul et Moïse

Ainsi va commencer la période des rois

comme avait commencé le temps de Moïse

car Moïse aussi gardait les troupeaux

Moïse gardait le troupeau de son beau-père Jéthro,… .

et Dieu dit  à Moise

: «J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple (Exode 3,1-8)

**

C’est Dieu qui choisit le roi

C’est Dieu qui le désigne

il  en a besoin 

et Dieu dit à Samuel

j’ai vu ma misère de mon peuple et son cri est venu jusqu’à moi

**

La rencontre de Saul et de Samuel  

Saül s’approcha de Samuel au milieu de la porte et dit : « S’il te plaît, indique-moi où est la maison du voyant. » Samuel répondit à Saül : « C’est moi le voyant. Monte devant moi au haut lieu…. Vous mangerez avec moi aujourd’hui. Demain matin, je te laisserai partir ….

**

Saul un peu plus tard lui dit 

« Ne suis-je pas Benjaminite, d’une des plus petites tribus d’Israël, et ma famille n’est-elle pas la dernière de toutes les familles de la tribu de Benjamin ? Pourquoi donc me parles-tu de cette façon ? »

**

Samuel offre alors un sacrifice de communion

pour que Saul soit en union avec Dieu et avec son peuple

Le cuisinier présenta le gigot … Il les mit devant Saül et dit : mange ! Car c’est pour la circonstance qu’on te l’a gardé, quand on a dit : J’invite le peuple. » Saül mangea donc avec Samuel ce jour-là. 

**

Saul et les juges

Ainsi va commencer la période des rois

comme avait commencé la période des juges  

quand Gédeon avait dit à l’ange

Mon clan est le plus pauvre en  Manassé et moi je suis le dernier dans la maison de mon père

 et quand Gédéon prépara un repas

un  chevreau.. et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain ‘(Juges 6,19)

**

L’onction

Ils descendirent ensuite du haut lieu à la ville, et il s’entretint avec Saül sur la terrasse.Ils se levèrent tôt.Et, dès que monta l’aurore, Samuel appela Saül sur la terrasse.

Saul passa alors la nuit sur la terrasse

comme le chevalier qui veille avant de recevoir l’onction

comme  Saint Pierre lui-même 

qui aura sa vision  à propos des aliments  impurs sur une   terrasse

, Pierre était monté sur la terrasse de la maison pour prier…. On lui préparait un repas quand une extase le surprit (Actes 10)

**

Samuel et Saul reprirent  la route

Samuel prit la fiole d’huile, la versa sur la tête de Saül et l’embrassa. Il dit : « Est-ce que ce n’est pas le Seigneur  qui t’a oint comme chef de son patrimoine ? 

 

 Victors-Onction-du-roi

Désormais  Saul sera respecté par son peuple

, tu arriveras au chêne de Tabor. Là viendront te trouver trois hommes montant vers Dieu à Béthel, l’un portant trois chevreaux, l’autre portant trois pains, le troisième portant une outre de vin. 4Ils te salueront et te donneront deux pains : tu les recevras de leur main. 

Désormais il peut régner sur son peuple

avec la puissance de l’Esprit qui est sur lui

Quand tu entreras dans la ville, tu tomberas sur une bande de prophètes descendant du haut lieu, précédés de harpes, de tambourins, de flûtes et de lyres. Ils seront en état de transe prophétique. Alors fondra sur toi l’esprit du Seigneur  tu entreras en transe avec eux et tu seras changé en un autre homme. 

Premier livre de Samuel : Qui Choisir ? Des prêtres ,des rois …ou Dieu ?

15 janvier, 2016

 

Qui choisir  pour nous gouverner ?  Ce fut la grande question au temps de Samuel 

Les prêtres ?

Avant David et Salomon

vers 1000 ans avnt JC  

les prêtres étaient  les maitres à Silo

mais c’étaient des vauriens

incapables de  garder l’arche d’Alliance  

et  vaincus par les philistins

cliquez ICI

**

Les rois ?

Samuel  n’aime pas les rois

et prononce  le discours le plus antimonarchiste de la bible

les rois ,ou autres présidents de toutes les couleurs

ne cherchent  que leur profit

 Il dit : « Voici comment gouvernera le roi qui régnera sur vous :

il prendra vos fils pour les affecter à ses chars et à sa cavalerie, et ils courront devant son char. Il les prendra pour s’en faire des chefs de millier et des chefs de cinquantaine, pour labourer son labour, pour moissonner sa moisson, pour fabriquer ses armes et ses harnais.

Il prendra vos filles comme parfumeuses, cuisinières et boulangères. 

Il prendra vos champs, vos vignes et vos oliviers les meilleurs. Il les prendra et les donnera à ses serviteurs. 

Il lèvera la dîme sur vos grains et sur vos vignes et la donnera à ses eunuques et à ses serviteurs. *

Il prendra vos serviteurs et vos servantes, les meilleurs de vos jeunes gens et vos ânes pour les mettre à son service. 

Il lèvera la dîme sur vos troupeaux.

 Vous-mêmes enfin deviendrez ses esclaves. » 1Sam 8,11-18

**

Il est vrai cependant  que Salomon construira le temple pour sauvegarder l’arche d’alliance  

mais ce ne fut que pour quelques temps  

le temple fut détruit

Et nos gouvernants actuels font fi de Dieu  

**

Dieu et l’arche d’alliance  

Il nous reste Dieu

En Dieu seul nous pouvons faire confiance

Luis Seul vaincra le mal

**

Les rédacteurs du livre de Samuel le prouve avec beaucoup d’humour

comme déjà ils ont raconté les exploits de Samson contre les philistins

Les philistins se sont emparés de l’arche d’alliance

Bien mal leur en a pris, !

 

l'arche-d'allaince-et-Dagon

Dagon leur idole « se casse la figure »

Les Philistins prirent l’arche de Dieu, la transportèrent dans la maison de Dagôn (leur idole) et l’exposèrent à côté de Dagôn. …Les Ashdodites se levèrent de bon matin le lendemain, et voici que Dagôn était tombé à terre devant elle, devant l’arche du Seigneur  Ils prirent Dagôn et le remirent à sa place. Ils se levèrent de bon matin le lendemain, et voici que Dagôn était tombé à terre devant elle, devant l’arche du Seigneur  La tête de Dagôn et ses deux mains, coupées, se trouvaient sur le seuil.  (1 Sam 5,1-4)

**

Tous les philistins ont des hémorroïdes

Le Seigneur  les épouvanta et leur infligea des hémorroïdes,

leurs  villes  sont envahis par des rats

Ils rendent donc l’arche aux Juifs en la plaçant sur un chariot    

Les vaches allèrent droit leur chemin sur la route de Beth-Shèmesh. … en meuglant  (1Sam 6,12) 

et sur le chariot les philistins avaient offert des cadeaux  

Ils placèrent sur le char l’arche d’alliance   ainsi que la caissette contenant les souris d’or et les représentations des hémorroïdes.(1 Sam 6,11)

**

Tout cette histoire a été représentée par les juifs sur des fresqued à Doura Europos

près de Raqqua ,la capitale de l’Etat Islamique ,

mais les fresques sont dans le musée de Damas

 Cliquez ICI  

**

C’est drôle !

c’est risible !

on rit !

on se réjouit !  

Quel bonheur de faire confiance en Dieu

**

Que l’on soit gouverné par des prêtres ou par des rois

Peu importe !

Dieu est avec ceux qui lui font confiance

 

1 Samuel (4,1-22) : L’arche d’Alliance

14 janvier, 2016

En ces jours-là, Israël sortit pour aller combattre les Philistins. Israël campa près d’Ébène-Ézèr, tandis que les Philistins étaient campés à Apheq. Les Philistins se déployèrent contre Israël, et le combat s’engagea. Dans cette bataille rangée en rase campagne, Israël fut battu par les Philistins, qui tuèrent environ quatre mille hommes, et le peuple revint au camp. Les anciens d’Israël dirent alors : « Pourquoi le Seigneur nous a-t-il fait battre aujourd’hui par les Philistins ? Allons prendre à Silo l’arche de l’Alliance du Seigneur ; qu’elle vienne au milieu de nous, et qu’elle nous sauve de la main de nos ennemis. »Le peuple envoya des gens à Silo ; ils en rapportèrent l’arche de l’Alliance du Seigneur des armées qui siège sur les Kéroubim. Les deux fils du prêtre Éli, Hofni et Pinhas, étaient là auprès de l’arche de Dieu. Quand l’Arche arriva au camp, tout Israël poussa une grande ovation qui fit résonner la terre. Les Philistins entendirent le bruit et dirent : « Que signifie cette grande ovation dans le camp des Hébreux ? » Ils comprirent alors que l’arche du Seigneur était arrivée dans le camp. Alors ils eurent peur, car ils se disaient : « Dieu est arrivé au camp des Hébreux. » Puis ils dirent : « Malheur à nous ! Les choses ont bien changé depuis hier. Malheur à nous ! Qui nous délivrera de la main de ces dieux puissants ? Ce sont eux qui ont frappé les Égyptiens de toutes sortes de calamités dans le désert. Soyez forts, Philistins, soyez des hommes courageux, pour ne pas être asservis aux Hébreux comme ils vous ont été asservis : soyez courageux et combattez ! » Les Philistins livrèrent bataille, Israël fut battu et chacun s’enfuit à ses tentes. Ce fut un très grand désastre : en Israël trente mille soldats tombèrent. L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Éli, Hofni et Pinhas, moururent.

**

 

L’arche d’alliance

 En ces jours-là, Israël sortit pour aller combattre les Philistins. Dans cette bataille rangée en rase campagne, Israël fut battu par les philistins Les anciens d’Israël dirent alors : Allons prendre à Silo l’arche de l’Alliance du Seigneur ; qu’elle vienne au milieu de nous, et qu’elle nous sauve de la main de nos ennemis. »

L’arche se trouvait  à Silo

du temps de Samuel

Cliquez ICI  

**

La loi

« Arche » se dit en hébreu  « Aron »

dans ce mot on trouve le mot OR qui veut dire la lumière

Dans l’arche se trouvait les tables de la loi

or la loi est  la lumière qui guide le peuple d’Israel

Dans le désert cette lumière  précédait toujours le peuple en marche

**

La Gloire de Yahvé

il en rapportèrent l’arche de l’Alliance du Seigneur des armées qui siège sur les Kéroubim.

Au dessus de  cette arche se trouvaient 2 kéroubim

Ce sont ces fameux chérubins qui  chassèrent  Adam et Eve du paradis

qui purifièrent les lèvres du prophète  Isaïe avec du feu (Is 6)

qui plus tard se trouveront dans le Saint des Saints  

 où les grands prêtres ne  rentreront qu’une fois par an

en tremblant

**

Une force   

Le peuple se rassemblait autour de l’arche

les jours de fête  

Il faisait  bloc autour de Yahwé pour vaincre le mal

pour traverser le Jourdain  

Tissot-passage-du-jourdain-

 

Les prêtres qui portaient l’arche s’arrêtèrent au milieu du Jourdain jusqu’à ce que fût totalement accomplie la parole que le Seigneur avait dite .(Jos 4,10)

Pour conquérir  Jéricho  

L’arche du SEIGNEUR tourna autour de la ville pour en faire le tour (Josue 6) 

Chaque fois le peuple poussait des cris  

au son du cor et des trompettes

**

Les prêtres  

 Les deux fils du prêtre Éli, Hofni et Pinhas, étaient là auprès de l’arche de Dieu. Quand l’Arche arriva au camp, tout Israël poussa une grande ovation qui fit résonner la terre.

Mais en ce temps  là

le peuple était infidèle

et les prêtres étaient corrompus

Les fils d’Eli étaient des vauriens, qui ne connaissaient pas le Seigbeur  A l’égard du peuple, ces prêtres agissaient de la manière suivante : lorsque quelqu’un offrait un sacrifice, le servant du prêtre arrivait, dès qu’on faisait cuire la viande. Il tenait en main la fourchette à trois dents. Il piquait dans la bassine, le pot, le chaudron ou la marmite. Tout ce que ramenait la fourchette, le prêtre le prenait pour lui-même.(1 Sam 2,12)

**

Dieu n’était plus avec eux

 L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Éli, Hofni et Pinhas, moururent.

la femme de Pinhas s’écria

La gloire de Dieu a été bannie d’Israel parce que l’arche de Dieu a été prise (4,22)

**

Perdre la foi

Perdre la confiance  en Dieu

c’est tout perdre

Sans foi, plus de force

Sans amour ,c’est la mort  

**

L’arche de la nouvelle alliance   

La Nouvelle arche d’alliance

c’est Marie

on le dit dans ses litanies

« arche d’alliance priez pour nous »

** 

La loi de la crainte est remplacée par la loi de l’Amour

Dieu Amour s’incarne en Marie 

1 Samuel (3, 1-10.19-20) : Parle ,Seigneur, ton serviteur écoute

13 janvier, 2016

En ces jours-là, le jeune Samuel assurait le service du Seigneur en présence du prêtre Éli. La parole du Seigneur était rare en ces jours-là, et la vision, peu répandue. Un jour, Éli était couché à sa place habituelle – sa vue avait baissé et il ne pouvait plus bien voir. La lampe de Dieu n’était pas encore éteinte. Samuel était couché dans le temple du Seigneur, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. » L’enfant alla se coucher.De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. » Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée.De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. »Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet. Tout Israël, depuis Dane jusqu’à Bershéba, reconnut que Samuel était vraiment un prophète du Seigneur.

 

**

L’appel

Samuel était couché dans le temple du Seigneur, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! »

Par 3 fois Dieu appelle Samuel

Ainsi Dieu ne cesse de nous appeler

 

l'Appel-de-Samuel--John-Sin

Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. »

Sachons suivre le conseil du vieux prêtre Eli

Sachons vivre

en buvant à la fontaine des  saintes Ecritures

en « mangeant »  le Verbe de Vie

toujours présent  dans notre vie

en écoutant la parole

dans le silence au cours de la nuit

et en la mettant en pratique

**

Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet. Tout Israël, depuis Dane jusqu’à Bershéba, reconnut que Samuel était vraiment un prophète du Seigneur.

Ainsi

Parce qu’il était à l’ écoute de la parole

Samuel grandit !

Parce qu’il était  à l’écoute de la parole   

Samuel fut un grand prophète

**

Le jardin des oliviers

A Gethsémani  

Jésus aussi  par 3 fois appela ses disciples

qui dormaient

**

Ils n’ont pas su veiller  

à l’heure même où Jésus s’offrait en sacrifice

pour l’humanité

**

Soyons à l’écoute

Veillons

nous découvrirons l’amour de Dieu

**

Soyons à l’écoute de nos frères  

et à notre tour aimons les 

1 Samuel (1, 9-20) : La prière d’Anne

12 janvier, 2016

En ces jours-là, Anne se leva, après qu’ils eurent mangé et bu à Silo. Le prêtre Éli était assis sur son siège, à l’entrée du sanctuaire du Seigneur. Anne, pleine d’amertume, se mit à prier le Seigneur et pleura abondamment. Elle fit un vœu en disant : « Seigneur de l’univers ! Si tu veux bien regarder l’humiliation de ta servante, te souvenir de moi, ne pas m’oublier, et me donner un fils, je le donnerai au Seigneur pour toute sa vie, et le rasoir ne passera pas sur sa tête. »Tandis qu’elle prolongeait sa prière devant le Seigneur, Éli observait sa bouche. Anne parlait dans son cœur : seules ses lèvres remuaient, et l’on n’entendait pas sa voix. Éli pensa qu’elle était ivre et lui dit : « Combien de temps vas-tu rester ivre ? Cuve donc ton vin ! » Anne répondit : « Non, mon seigneur, je ne suis qu’une femme affligée, je n’ai bu ni vin ni boisson forte ; j’épanche mon âme devant le Seigneur. Ne prends pas ta servante pour une vaurienne : c’est l’excès de mon chagrin et de mon dépit qui m’a fait prier aussi longtemps. » Éli lui répondit : « Va en paix, et que le Dieu d’Israël t’accorde ce que tu lui as demandé. » Anne dit alors : « Que ta servante trouve grâce devant toi ! » Elle s’en alla, elle se mit à manger, et son visage n’était plus le même.Le lendemain, Elcana et les siens se levèrent de bon matin. Après s’être prosternés devant le Seigneur, ils s’en retournèrent chez eux, à Rama. Elcana s’unit à Anne sa femme, et le Seigneur se souvint d’elle. Anne conçut et, le temps venu, elle enfanta un fils ; elle lui donna le nom de Samuel (c’est-à-dire : Dieu exauce) car, disait-elle, « Je l’ai demandé au Seigneur. »

 

**

Silo

En ces jours-là, Anne se leva, après qu’ils eurent mangé et bu à Silo

Silo est le lieu de culte ou était déposé l’arche d’alliance

à l’époque des juges

Cliquez ICI 

**

La vie

 Le prêtre Éli était assis sur son siège, à l’entrée du sanctuaire du Seigneur

Le prêtre est le gardien des lieux

le gardien de la loi

Il est assis

 

la priére d'Anne

 

Anne, pleine d’amertume, se mit à prier le Seigneur et pleura abondamment. Elle fit un vœu en disant : « Seigneur de l’univers

Anne prie  

le mot Anne  veut dire en Hébreu « miséricorde »

Elle demande la vie   

 Si tu veux bien regarder l’humiliation de ta servante, te souvenir de moi, ne pas m’oublier, et me donner un fils, je le donnerai au Seigneur pour toute sa vie, et le rasoir ne passera pas sur sa tête. »

elle demande un fils t

un fils qui sera au service du Seigneur

**

L’ivresse de la prière  

Tandis qu’elle prolongeait sa prière devant le Seigneur, Éli observait sa bouche. Anne parlait dans son cœur : seules ses lèvres remuaient, et l’on n’entendait pas sa voix. Éli pensa qu’elle était ivre et lui dit : « Combien de temps vas-tu rester ivre ? Cuve donc ton vin ! »

C’est une prière fervente

Elle pleure

Elle ferme les yeux

Elle est concentrée

Elle semble ivre comme les apôtres le jour de la pentecôte

 **

Anne répondit : « Non, mon seigneur, je ne suis qu’une femme affligée, je n’ai bu ni vin ni boisson forte ; j’épanche mon âme devant le Seigneur. Ne prends pas ta servante pour une vaurienne : c’est l’excès de mon chagrin et de mon dépit qui m’a fait prier aussi longtemps. »

C’est l’ivresse spirituelle de tous les croyants qui  épanchent leur cœur

en présence du Seigneur

face au tabernacle

face à l’arche d’alliance à Siloe

**

La paix  

Éli lui répondit : « Va en paix, et que le Dieu d’Israël t’accorde ce que tu lui as demandé. »

Cette prière confiante est toujours source de paix

**

Les deux annonciations  

Anne dit alors : « Que ta servante trouve grâce devant toi ! » Elle s’en alla, elle se mit à manger, et son visage n’était plus le même.

Anne  comme plus tard Marie dit

« je suis la servante  du Seigneur »

**

Mais quelle différence entre les 2 annonciations

.Anne pleure

Anne supplie

et Dieu l’écoute

 Anne conçut et, le temps venu, elle enfanta un fils ; elle lui donna le nom de Samuel (c’est-à-dire : Dieu exauce) car, disait-elle, « Je l’ai demandé au Seigneur

L’enfant promis sera Samuel

qui donnera l’onction à David

*   *

Marie ne pleure pas

c’est l’ange qui vient vers elle  

en Marie tout est don

tout est grâce

et l’enfant promis est bien plus que le fils de David

c’est le sauveur 

L’arche d’alliance prise par les Philistins (1 Sam. 4ss)

26 août, 2013

Les veillées à Babylone

L’histoire de « la prise de l’arche d’alliance par les philistins »

ressemble à un conte plein d’humour

raconté le soir au cours des veillées

par les juifs exilés à Babylone

**

Comme seuls les juifs savent le faire

c’est avec beaucoup d’humour qu’ils racontent

leurs défaites et qu’ils en tirent des conclusions

**

Israël depuis qu’il a choisi un roi

n’a cessé d’être infidèle à Dieu   

C’est pourquoi Dieu a abandonné son peuple

qui se retoupe maintenant en exil

**

Les fils d’Eli ou les fils d’Israël

Les  2 fils d’Éli, étaient devenus des hommes pervers,…(1Sam 2,12).

Lorsque quelqu’un offrait un sacrifice, ces fils, tenant à la main une fourchette à trois dents,

Piquaient dans la chaudière, dans le chaudron, dans la marmite, ou dans le pot….

de plus ils  couchaient avec les femmes

qui s’assemblaient à l’entrée de la tente où se trouvait  l’arche d’alliance

**

C’est pourquoi le Dieu d’Israël dit

Ils mourront tous les deux le même jour (1 Sam 2,34)

**

La prise de l’arche par les philistins

Ce jour là les Philistins se rangèrent en bataille contre Israël,

 et le combat s’engagea. Israël fut battu par les Philistins (Sam 4,2)

le peuple décide alors d’emmener l’arche de Yahvé au centre de la bataille

En vain !

Ils sont battus

**

L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Éli, Hophni et Phinées, moururent.(1Sam 4,11)

Dieu abandonne son peuple car son peuple a péché

**

Un peu d’humour noir 

En apprenant la nouvelle  

Éli âgé de quatre-vingt-dix-huit ans,

tomba de son siège à la renverse, à côté de la porte; il se rompit la nuque et mourut,

car c’était un homme vieux et pesant.

Il avait été juge en Israël pendant quarante ans.( 4.18)

**

Et sa belle fille enceinte accouche sur le coup

et appelle son enfant

I Kabod, en disant: La gloire est bannie d’Israël!  à cause de la prise de l’arche de Dieu,(1 Sam 4,22)

Ce qui est une allusion à la vision d’Ezechiel qui déclare aussi que la « Gloire de Dieu » a quitté le temple quand les babyloniens envahirent le temple de Jérusalem

La gloire de l’Éternel s’éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l’orient de la ville. (Ez 11,23)

**

La gloire de Yahwé

mais Dieu n’est pas pour autant impuissant et les idoles des philistins tombent en face de l’arche

 les philistins  trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Éternel; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc. (Sam 5,4)

**

Les philistins prirent peur et renvoyèrent l’arche

car les gens qui ne mouraient pas étaient frappés d’hémorroïdes,(Humour)

**

Les vaches qui trainèrent l’arche en mugissaient de joie

Les vaches prirent directement le chemin de Beth Schémesch; elles suivirent toujours la même route en mugissant, et elles ne se détournèrent, ni à droite ni à gauche.(6,12)

**

Les juifs redevinrent fideles et de nouveau Dieu les protégea

Le jour où les Philistins s’approchèrent pour attaquer Israël. Yahwé fit retentir son tonnerre sur les Philistins, et les mit en déroute. Ils furent battus devant Israël.

**

Samuel fut juge en Israël pendant toute sa vie.

et la gloire de dieu revint illuminer le pays

**

Le début de la monarchie

Catastrophe !

ou trahison !

**

Les juifs voulurent un roi

Tous les anciens d’Israël s’assemblèrent, et vinrent auprès de Samuel à Rama.

Ils lui dirent: Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point sur tes traces;

 maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations.

(1 Sam 8ss)

Ainsi commença  l’histoire de la monarchie

**

la succession des rois infidèles

entrainera

la chute de Jérusalem et l’exil des juifs à Babylone 

1234