Archive pour la catégorie 'livre des rois'

12é Mardi ordinaire : le siège de Jérusalem (2 Rois (19, 9-.36)

23 juin, 2020

En ces jours-là, Sennakérib, roi d’Assour, envoya des messagers dire à Ézékias :..Tu sais bien ce que les rois d’Assour ont fait à tous les pays : ils les ont voués à l’anathème. Et toi seul, tu serais délivré ? »…Alors Ézékias, pria en disant : « Seigneur, Dieu d’Israël, toi qui sièges sur les Kéroubim, tu es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait le ciel et la terre…. sauve-nous de la main de Sennakérib, et tous les royaumes de la terre sauront que tu es, Seigneur, le seul Dieu ! »….Alors le prophète Isaïe, fils d’Amots, envoya dire à Ézékias : « Ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : J’ai entendu la prière

 

12é-Mardi--ordinaire

Ezechias

fut un des plus grands rois , de Judas

après lui ,il y en pas eu  de semblable (2 Rois 18,35 )

… Si ! Il y a eu Josias , à l’époque de Jérémie !

**

Ezechias  fortifie la ville fait venir l’eau potable ,purifie le temple…Il est connu pour sa piété et pour son cantique  quand il est tombé  malade

Je disais : Au milieu de mes jours, je m’en vais ; j’ai ma place entre les morts pour la fin de mes années…Je disais : Je ne verrai pas le Seigneur sur la terre des vivants, plus un visage d’homme parmi les habitants du monde !(Is 38,10)

**

Mais il vit une période troublée :2 grandes puissances , l’Egypte et l’Assyrie se font la guerre

En 701  Sennachérib assiège Jérusalem

 

 La nuit même, l’ange du Seigneur sortit et frappa 185 000 hommes dans le camp assyrien. Sennakérib, roi d’Assour, plia bagage et s’en alla

Cette histoire est racontée par Hérodote ,le grand historien grec  

Il explique   que Sennachérib  a dû partir suite à une épidémie 

 **

Isaie

Alors le prophète Isaïe, envoya dire à Ézékias : « Ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : J’ai entendu la prière que tu m’as adressée au sujet de Sennakérib, roi d’Assour

Isaie ,un homme de foi

il avait vu les Séraphins qui chantaient  le Dieu 3 fois siant

Saint, saint ,saint   est Yahwè…sa gloire domine la terre (Is 6, 3)

les puissances  de ce monde ne lui fait pas peur

ni les épidémies ,ni les guerres 

 sa foi est source de paix

**

et maintenant 

encore une parole  pour notre temps !

ayons la foi !

**

Evangile (7, 6.12-14)

Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer…Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi :..

Ne jetons pas notre foi  aux chiens !

Encourageons nos frères et sœurs dans la détresse 

11é Mercredi ordinaire : Elie monta au ciel (2 Rois 2,6-14)

17 juin, 2020

Voici comment le Seigneur enleva Élie au ciel dans un ouragan. Ce jour-là, Élie et Élisée étaient partis de Guilgal. Arrivés à Jéricho, Élie dit à Élisée : « Arrête-toi ici ; et moi, le Seigneur m’envoie au Jourdain. » Mais Élisée répliqua : « Par le Seigneur qui est vivant, et par ta vie, je ne te quitterai pas. » Ils continuèrent donc tous les deux. Cinquante frères-prophètes, qui les avaient suivis, s’arrêtèrent à distance, pendant que tous deux se tenaient au bord du Jourdain. Élie prit son manteau, le roula et en frappa les eaux, qui s’écartèrent de part et d’autre. Ils traversèrent tous deux à pied sec. Pendant qu’ils passaient, Élie dit à Élisée : « Dis-moi ce que tu veux que je fasse pour toi avant d’être enlevé loin de toi. » Élisée répondit : « Que je reçoive une double part de l’esprit que tu as reçu ! » Élie reprit : « Tu demandes quelque chose de difficile : tu l’obtiendras si tu me vois lorsque je serai enlevé loin de toi. Sinon, tu ne l’obtiendras pas. »Ils étaient en train de marcher tout en parlant lorsqu’un char de feu, avec des chevaux de feu, les sépara. Alors, Élie monta au ciel dans un ouragan. Élisée le vit et se mit à crier : « Mon père !… Mon père !… Char d’Israël et ses cavaliers ! » Puis il cessa de le voir. Il saisit ses vêtements et les déchira en deux. Il ramassa le manteau qu’Élie avait laissé tomber, il revint et s’arrêta sur la rive du Jourdain. Avec le manteau d’Élie, il frappa les eaux, mais elles ne s’écartèrent pas. Élisée dit alors : « Où est donc le Seigneur, le Dieu d’Élie ? » Il frappa encore une fois, les eaux s’écartèrent, et il traversa.

 

 Elie

 

11é-Mercredi-ord--Elie

Un ouragan , un homme de feu

 l’ennemi de Baal et des faux dieux

Son Dieu  est Yahwé ‘ Celui qui est » El YA

IL se leva comme un feu   et sa parole brûlait comme une torche (Si 48,1).

Un homme de la loi, de l’ancien testament  

Cinquante frères-prophètes,  les avaient suivis,

50 comme  les 5 livres de la loi

**

Elisée

Que je reçoive une double part de l’esprit que tu as reçu ! »

Elisée voulait plus que la loi !

il voulait l’esprit  d’amour

 Élie reprit :  tu l’obtiendras si tu me vois lorsque je serai enlevé loin de toi.

 

Ce qu’il vit

La force d’un ouragan qui s’éloignait

et avec lui la colére de Dieu

 et la promesse d’un sauveur

El ISA  =mon Dieu est sauveur

 

 « Mon père !… Mon père !… Char d’Israël et ses cavaliers ! »

Dieu est un Père

et ses enfants  sont les fils de Jacob qui combattent pour la foi

Isra EL veut dire : ceux qui luttent pour la foi

*        

Elisée

EL Isa   = Mon dieu est mon sauveur

comme Jésus

Il guerit les malades ,multiplie les pains ressuscite un enfant 

11é mardi ordinaire : La pénitence d’Achab (1rois 21, 17-29)

16 juin, 2020

Après la mort de Naboth, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Élie de Tishbé : « Lève-toi, va trouver Acab qui règne sur Israël à Samarie. Il est en ce moment dans la vigne de Naboth, où il s’est rendu pour en prendre possession. Tu lui diras : “Ainsi parle le Seigneur : Tu as commis un meurtre, et maintenant tu prends possession. C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : À l’endroit même où les chiens ont lapé le sang de Naboth, les chiens laperont ton sang à toi aussi.” »Acab dit à Élie : « Tu m’as donc retrouvé, toi, mon ennemi ! » Élie répondit : « Oui, je t’ai retrouvé. Puisque tu t’es déshonoré en faisant ce qui est mal aux yeux du Seigneur, je vais faire venir sur toi le malheur : je supprimerai ta descendance, j’exterminerai tous les mâles de ta maison, esclaves ou hommes libres en Israël. Je ferai à ta maison ce que j’ai fait à celle de Jéroboam, fils de Nebath, et à celle de Baasa, fils d’Ahias, tes prédécesseurs, car tu as provoqué ma colère et fait pécher Israël. Et le Seigneur a encore cette parole contre Jézabel : “Les chiens dévoreront Jézabel sous les murs de la ville de Yizréel !” Celui de la maison d’Acab qui mourra dans la ville sera dévoré par les chiens ; celui qui mourra dans la campagne sera dévoré par les oiseaux du ciel. »On n’a jamais vu personne se déshonorer comme Acab en faisant comme lui ce qui est mal aux yeux du Seigneur, sous l’influence de sa femme Jézabel. Il s’est conduit d’une manière abominable en s’attachant aux idoles, comme faisaient les Amorites que le Seigneur avait chassés devant les Israélites.Quand Acab entendit les paroles prononcées par Élie, il déchira ses habits, se couvrit le corps d’une toile à sac – un vêtement de pénitence – ; et il jeûnait, il gardait la toile à sac pour dormir, et il marchait lentement. Alors la parole du Seigneur fut adressée à Élie : « Tu vois comment Acab s’est humilié devant moi ! Puisqu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur de son vivant ; c’est sous le règne de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. »

 

  Achab

Elie  dit à Achab

tu t’es déshonoré en faisant ce qui est mal aux yeux du Seigneur, je vais faire venir sur toi le malheur .. car tu as provoqué ma colère.

Achab a fait confiance à Jezabel

Ce n’est pas lui qui a tué Naboth

mais il a laissé faire

C’était pour son intérêt !

inconscient  irresponsable !

 

Combien de fois nous fermons les yeux pour ne pas voir le mal

pour notre tranquillité  ou pour notre avantage  ?  

le péché par omission !

il a  fait pécher Israël

le  péché de tout un peuple 

 

11é-Mardi-Achab

 

Le pardon

Quand Acab entendit les paroles prononcées par Élie, il déchira ses habits, se couvrit le corps d’une toile à sac – un vêtement de pénitence – ; et il jeûnait, il gardait la toile à sac pour dormir, et il marchait lentement. Alors la parole du Seigneur fut adressée à Élie :  Puisqu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur de son vivant

Maintenant Achab a peur

mais Dieu ne veut pas la mort du pécheur  

il pardonne à l’enfant prodigue Il est un père !

 

même dans l’ancien Testament  Dieu pardonne

Il a pardonné à David  qui non seulement a tué mais qui a aussi commis  l’adultère

« Seigneur  contre toi.. toi seul .. j’ai péché…ce qui est mal à tes yeux je l’ai fait  (ps 50)

**

Les  conséquences 

c’est sous le règne de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. »

le pécheur est pardonné

mais le péché  est souvent à la source de beaucoup de malheur

surtout lorsqu’il  est commis par tout un pays …un roi 

la pollution de nos parents  qui provoque le réchauffement climatique 

La  colonisation …les guerres .. à la source  d tant haines 

encore maintenant sur nos place publiques

et aussi  la mort du Christ en Croix

Un Dieu crucifié !

**

Evangile   Soyez parfait  (Matt 5,43-48)

Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

 

11é Lundi ordinaire : Achab et Jézabel (1Rois 21, 1-16)

15 juin, 2020

En ce temps-là, Naboth, de la ville de Yizréel, possédait une vigne à côté du palais d’Acab, roi de Samarie. Acab dit un jour à Naboth : « Cède-moi ta vigne ; elle me servira de jardin potager, car elle est juste à côté de ma maison ; je te donnerai en échange une vigne meilleure, ou, si tu préfères, je te donnerai l’argent qu’elle vaut. » Naboth répondit à Acab : « Que le Seigneur me préserve de te céder l’héritage de mes pères ! »Acab retourna chez lui sombre et irrité, parce que Naboth lui avait dit : « Je ne te céderai pas l’héritage de mes pères. » Il se coucha sur son lit, tourna son visage vers le mur, et refusa de manger. Sa femme Jézabel vint lui dire : « Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? Pourquoi ne veux-tu pas manger ? » Il répondit : « J’ai parlé à Naboth de Yizréel. Je lui ai dit : “Cède-moi ta vigne pour de l’argent, ou, si tu préfères, pour une autre vigne en échange.” Mais il a répondu : “Je ne te céderai pas ma vigne !” » Alors sa femme Jézabel lui dit : « Est-ce que tu es le roi d’Israël, oui ou non ? Lève-toi, mange, et retrouve ta bonne humeur : moi, je vais te donner la vigne de Naboth. »Elle écrivit des lettres au nom d’Acab, elle les scella du sceau royal, et elle les adressa aux anciens et aux notables de la ville où habitait Naboth. Elle avait écrit dans ces lettres : « Proclamez un jeûne, faites comparaître Naboth devant le peuple. Placez en face de lui deux vauriens, qui témoigneront contre lui : “Tu as maudit Dieu et le roi !” Ensuite, faites-le sortir de la ville, lapidez-le, et qu’il meure ! »Les anciens et les notables qui habitaient la ville de Naboth firent ce que Jézabel avait ordonné dans ses lettres. Ils proclamèrent un jeûne et firent comparaître Naboth devant le peuple. Alors arrivèrent les deux individus qui se placèrent en face de lui et portèrent contre lui ce témoignage : « Naboth a maudit Dieu et le roi. » On fit sortir Naboth de la ville, on le lapida, et il mourut. Puis on envoya dire à Jézabel : « Naboth a été lapidé et il est mort. » Lorsque Jézabel en fut informée, elle dit à Acab : « Va, prends possession de la vigne de ce Naboth qui a refusé de la céder pour de l’argent, car il n’y a plus de Naboth : il 

 

Achab-et-Jézabel

   
Jézabel  

Méfions nous de Jézabel  

la femme au mauvais conseil

Elle est l’incarnation du serpent des origines

qui  nous ment et nous entraîne à faire le mal  

**

Achab

 Cède-moi ta vigne  je te donnerai en échange une vigne meilleure, ou, si tu préfères, je te donnerai l’argent qu’elle vaut. 

Achab n’était pas méchant

Il est honnête ..il est  prêt à payer la vigne

un vrai gamin   …IL boude !

Il se coucha sur son lit, tourna son visage vers le mur, et refusa de manger.

**

Les mauvais conseils  

Achab écoute Jézabel

Une hypocrite ..Elle agit  au nom de la religion et demande à la foule de jeûner

Une menteuse : Elle  prend deux faux témoins  

elle condamne un innocent  

 On fit sortir Naboth de la ville, on le lapida, et il mourut.

**

Jézabel

c’est ce mal qui est en nous

un mal qui nous ronge

quand nous sommes aveuglés par nos désirs

quand nous refusons de faire le volonté de Dieu  

comme un gamin qui boude

 

Ce mal est à la source de tous nos malheurs !

**

Evangile : Les bons conseils    (Matt.5, 38-42)

Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »

Les  bons conseil des béatitudes

Bienheureux  les pauvres qui ont faim de Dieu et ne désirent pas la vigne du voisin

Bienheureux les doux et les pacifiques qui ne giflent pas leur prochain

ils ont trouvé le chemin du bonheur !

10é samedi ordinaire : L’appel d’Elisée (1 Rois 19, 19-21)

13 juin, 2020

En ces jours-là, Élie descendit de la montagne. Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer. Il avait à labourer douze arpents, et il en était au douzième. Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau. Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie, et lui dit : « Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, puis je te suivrai. » Élie répondit : « Va-t’en, retourne là-bas ! Je n’ai rien fait. » Alors Élisée s’en retourna ; mais il prit la paire de bœufs pour les immoler, les fit cuire avec le bois de l’attelage, et les donna à manger aux gens. Puis il se leva, partit à la suite d’Élie et se mit à son service.

 

10é-samedi-appel-d'Elsiée

.

Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.

Elie passe… il jette son manteau.. ne dit même pas bonjour

Il est même mal poli   

Va-t’en, retourne là-bas ! Je n’ai rien fait

**

Ce récit est violent, dur

Elie est un prophète de feu

ll est e prophète qui défie les prêtres de Baal sur le mont Carmel

Il ne  criant rien .Il se moque des ouragans et des tremblements  de terre sur le mont Horeb  .IL est fou de Dieu 

J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur,  

Il crie

Mon Dieu c’est Yahwé ..Mon EL c’est Ya ..d’ou son surnom ELIE

**

Jésus, au bord du lac est plus aimable en appelant ses disciples

mais tout aussi exigeant   

Celui qui veut être mon disciple,  qu’il prenne  sa croix et qu’il me suive

Celui qui ne renonce pas à tout ne peut être mon disciple

Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière ne peut être mon disciple

 

On a la foi ou on l’a pas

on fait confiance … oui ou non !

 

Elisée

Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie

Comme les apôtres qui ont laissé leurs filets ,il n’hésite pas

il donne tout..Il y croit

Son nom  veut dire ‘Mon El c’est ISA « c’est à dire  « Mon Dieu c’est mon sauveur

Il est plus humain !

plus proche des hommes …plus incarné

. il ressuscite un enfant , il multiplie les pains.. il convertit Naaman

Il est déjà un sauveur parmi nous  

 

Elie est un  peu comme  jean Baptiste qui nous appelle à la conversion

Elisée est  déjà le Sauveur qui a pitié des foules  

**

Evangile ; La foi  (Mtt 5, 33-37)

Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”.

Comme Elisée ayons la foi

nous trouverons la paix et la joie 

10é vendredi ordinaire : La prière d’Elie (1Rois 19,11-16)

12 juin, 2020

Lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu, il entra dans une caverne et y passa la nuit.Et voici que le seigneur  lui dit :     « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur,car il va passer. »À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan,si fort et si violentqu’il fendait les montagnes et brisait les rochers,mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre,mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;    et après ce tremblement de terre, un feu,mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ;et après ce feu, le murmure d’une brise légère.    Aussitôt qu’il l’entendit,  Élie se couvrit le visage avec son manteau,il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait  :« Que fais-tu là, Élie ? »    Il répondit :« J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers.  et je ne peux plus supporter la façon d’agir des Israélites ! En effet, ils ont rompu ton alliance, ils ont démoli tes autels, ils ont tué tes prophètes ; je suis resté moi seul et ils cherchent à m’ôter la vie. » Mais le Seigneur lui dit : « Va, retourne par le même chemin à travers le désert, et rends-toi à Damas. Tu y choisiras de ma part avec l’huile d’onction Hazaël comme roi de Syrie. Puis tu choisiras comme roi d’Israël avec l’huile d’onction, Jéhu, fils de Nimchi, et tu choisiras Élisée, fils de Chafath, d’Abel-Mehola, pour te succéder comme prophète. 

**

La puissance de la prière

il y eut un ouragan…Mais  le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;IL y eut un tremblement de terre…Il y eut  un feu,mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ;

 Que de violences , de guerres ,de manifestations , de foules en colère…en notre monde 

Dieu est absent !

**

mais Dieu  est là dans le silence

le murmure d’une brise légère

 

prière-d'Elie

 

Que fais-tu là, Élie ?   

  Il prie !

**

On ne  voit pas Dieu .. on ne l’entend

il écoute  la prière des hommes de foi

il nous rendra la paix

 **

La paix à Damas , en Syrie

rends-toi à Damas. Tu y choisiras Hazaël comme roi de Syrie.

La paix en Israel

 Puis tu choisiras comme roi d’Israël Jéhu,

La paix dans son église 

tu choisiras Élisée,

El-Iesus : veut dire  «  Mon Dieu est mon sauveur »  

 ** 

Evangile :  Les conséquence de nos fautes (Mtt5,27-32)

tout homme qui regarde une femme pour la désirer a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. 

Un seul regard

un simple jugement

à l’origine parfois  de tant de violences

provoquant  tant des « ouragans » en nous-mêmes  

 

Soyons ferme dans la foi..Menons le bon combat  

Que le Seigneur  nous aide à garder le cœur pur et à être pacifique 

Si donc ton œil droit te détourne de Dieu, arrache-le et jette-le loin de toi : il vaut mieux pour toi perdre une seule partie de ton corps qu’être jeté tout entier dans l’enfer….

 

Comme Elie puissions  nous dans la prière

entendre  le murmure de la  brise légère

 

 

 

Le sacrifice du Carmel ou le sacrifice de la croix ? (1 rois 18,20-39)

10 juin, 2020

Élie dit aux prophètes de Baal : « Choisissez votre taureau et commencez, car vous êtes les plus nombreux. Invoquez le nom de votre dieu, mais ne mettez pas le feu. » Ils prirent le taureau et le préparèrent, et ils invoquèrent le nom de Baal depuis le matin jusqu’au milieu du jour, en disant : « Ô Baal, réponds-nous ! » Mais il n’y eut ni voix ni réponse ; et ils dansaient devant l’autel qu’ils avaient dressé. Au milieu du jour, Élie se moqua d’eux en disant : « Criez plus fort, puisque c’est un dieu : il a des soucis ou des affaires, ou bien il est en voyage ; il dort peut-être, mais il va se réveiller ! » Ils crièrent donc plus fort et, selon leur coutume, ils se tailladèrent jusqu’au sang avec des épées et des lances. Dans l’après-midi, ils se livrèrent à des transes prophétiques jusqu’à l’heure du sacrifice du soir, mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni le moindre signe.Alors Élie dit à la foule : « Approchez. » Et toute la foule s’approcha de lui. Il releva l’autel du Seigneur, qui avait été démoli. Il prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob à qui le Seigneur avait dit : « Ton nom sera Israël. » Avec ces pierres il érigea un autel au Seigneur. Il creusa autour de l’autel une rigole d’une capacité d’environ trente litres. Il disposa le bois, dépeça le taureau et le plaça sur le bûcher. Puis il dit : « Emplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur la victime et sur le bois. » Et l’on fit ainsi. Il dit : « Une deuxième fois ! » Et l’on recommença. Il dit : « Une troisième fois ! » Et l’on recommença encore. L’eau ruissela autour de l’autel, et la rigole elle-même fut remplie d’eau.À l’heure du sacrifice du soir, Élie le prophète s’avança et dit : « Seigneur, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, on saura aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai accompli toutes ces choses sur ton ordre. Réponds-moi, Seigneur, réponds-moi, pour que tout ce peuple sache que c’est toi, Seigneur, qui es Dieu, et qui as retourné leur cœur ! » Alors le feu du Seigneur tomba, il dévora la victime et le bois, les pierres et la poussière, et l’eau qui était dans la rigole. Tout le peuple en fut témoin ; les gens tombèrent face contre terre et dirent : « C’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu ! »

 **

Un sacrifice

Quel est la plus grand sacrifice de l’histoire  

le sacrifice d’Abel ?..d’Abraham ? .  d’Elie sur le carmel ?

N’est ce pas celui du Christ  sur la croix ?.

**

Une prophétie

le sacrifice  sur le mont Carmel  

annonce le sacrifice qui aura lieu sur le mont du Golgotha

C’est sur le calvaire  que le feu de Dieu tombera  

le feu de l’Amour

 

10-émercredi--Carmel 

 

les prêtres de Baal crièrent  fort et, selon leur coutume, ils se tailladèrent jusqu’au sang avec des épées et des lances.

Elie ne crie pas, ne danse pas, ne se mortifie pas

comme les prêtres de Baal

il  a  confiance …il attend un sauveur

qui mourra sue la croix pour la famille des croyants

 **

Le bois

il prit le bois ..

 celui de la croix  

 

Les 12 pierres

 Il prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob

 les 12 tribus ,les 12 disciples …les  croyants  

 

l’eau

Il creusa autour de l’autel une rigole d’une capacité d’environ trente litres. …..Puis il dit : « Emplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur la victime et sur le bois. »  Et l’on fit ainsi. Il dit : « Une deuxième fois ! » Et l’on recommença. Il dit : « Une troisième fois ! » Et l’on recommença encore …   L’eau ruissela autour de l’autel, et la rigole elle-même fut remplie d’eau.

L’eau  qui nous purifie

l’eau  donnée à la samaritaine

« celui  qui boira de cette eau n’aura plus jamais soif »

l’eau de Cana qui se changer en vin

 **

Trente litres

comme les Trente pièces données à Judas : Le prix de la rédemption

 

3 fois

 comme les 3 jours entre la mort et la résurrection

**

Alors le feu du Seigneur tomba, il dévora la victime et le bois, les pierres et la poussière, et l’eau qui était dans la rigole. Tout le peuple en fut témoin ; les gens tombèrent face contre terre et dirent : « C’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu ! »

**

Ce fut au Golgotha

le feu de l’amour tomba

Ce jour là ,

le bois de la croix brûla

La victime  devient le roi de gloire (INRI)

Les pierres de l’ancienne alliance disparaissent et laissent la place à la nouvelle alliance

ce jour là tous les croyants s’écriront comme le centurion au pied de la croix

celui-ci est vraiment  le fils de Dieu

le feu de l’amour ! 

10é Mardi ordinaire : La veuve de Sarepta (1Rois 17,7-16)

9 juin, 2020

En ces jours-là, sur l’ordre du prophète Élie, au bout d’un certain temps, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays, et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec. Alors la parole du Seigneur lui fut adressée : « Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ; tu y habiteras ; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir. »Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l’entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l’appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive ? » Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. » Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. » Élie lui dit alors : « N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi, ensuite tu en feras pour toi et ton fils. Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra, jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. »La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé, et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger. Et la jarre de farine ne s’épuisa pas, et le vase d’huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.

 

10é-mardi--ordinaire--la-ve

 

La  foi de la veuve  

Elle est  pauvre , en pleine détresse

mais disponible et  serviable   

 

Elle est occupée à prendre du bois

mais prêt à rendre service et à puiser de l’eau  

quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense (Mtt10,42).

 

Elle n’a plus de pain  

Elie  a faim  

Elle  n’a qu’un peu de farine et de l’huile

mais prépare  des galettes

**

Tout ce quelle avait, elle le donne

Tout ce qu’elle savait faire ,elle le fait

des petites choses , des petits moyens  

Quelle disponibilité ,quelle foi, quelle confiance !  

**

Jésus  lui-même est en admiration

Il a dù souvent  penser à elle  ..pour en parler ainsi  lors de son premier  discours  dans la synagogue de Nazareth

Il l’admire  comme il a admiré le centurion

Je vous le dis, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.(Luc 7,9)

**

c’est la foi qui sauve  

une foi qui se manifeste par des actes de charité  

ne fus-ce qu’en donnant   un verre d’eau

une foi capable de soulever des montagnes , même si on a peu de moyens  

**

Evangile : Matt.(5,13-16)

Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre

La foi c’est le sel qui donne de la saveur à notre vie

**

 que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. » 

La foi c’est une lumière qui nous éclaire et nous guide

3é Lundi de carême : Naaman (2Rois 5, 1-15a)

16 mars, 2020

En ces jours-là, Naaman, général de l’armée du roi d’Aram, était un homme de grande valeur et hautement estimé par son maître, car c’est par lui que le Seigneur avait donné la victoire au royaume d’Aram. Or, ce vaillant guerrier était lépreux. Des Araméens, au cours d’une expédition en terre d’Israël, avaient fait prisonnière une fillette qui fut mise au service de la femme de Naaman. Elle dit à sa maîtresse : « Ah ! si mon maître s’adressait au prophète qui est à Samarie, celui-ci le délivrerait de sa lèpre. » Naaman alla auprès du roi et lui dit : « Voilà ce que la jeune fille d’Israël a déclaré. » Le roi d’Aram lui répondit : « Va, mets-toi en route. J’envoie une lettre au roi d’Israël. »Naaman partit donc ; il emportait dix lingots d’argent, six mille pièces d’or et dix vêtements de fête. Il remit la lettre au roi d’Israël. Celle-ci portait : « En même temps que te parvient cette lettre, je t’envoie Naaman mon serviteur, pour que tu le délivres de sa lèpre. » Quand le roi d’Israël lut ce message, il déchira ses vêtements et s’écria : « Est-ce que je suis Dieu, maître de la vie et de la mort ? Ce roi m’envoie un homme pour que je le délivre de sa lèpre ! Vous le voyez bien : c’est une provocation ! » Quand Élisée, l’homme de Dieu, apprit que le roi d’Israël avait déchiré ses vêtements, il lui fit dire : « Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements ? Que cet homme vienne à moi, et il saura qu’il y a un prophète en Israël. »Naaman arriva avec ses chevaux et son char, et s’arrêta à la porte de la maison d’Élisée. Élisée envoya un messager lui dire : « Va te baigner sept fois dans le Jourdain, et ta chair redeviendra nette, tu seras purifié. » Naaman se mit en colère et s’éloigna en disant : « Je m’étais dit : Sûrement il va sortir, et se tenir debout pour invoquer le nom du Seigneur son Dieu ; puis il agitera sa main au-dessus de l’endroit malade et guérira ma lèpre. Est-ce que les fleuves de Damas, l’Abana et le Parpar, ne valent pas mieux que toutes les eaux d’Israël ? Si je m’y baignais, est-ce que je ne serais pas purifié ? » Il tourna bride et partit en colère. Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui dire : « Père ! Si le prophète t’avait ordonné quelque chose de difficile, tu l’aurais fait, n’est-ce pas ? Combien plus, lorsqu’il te dit : “Baigne-toi, et tu seras purifié.” » Il descendit jusqu’au Jourdain et s’y plongea sept fois, pour obéir à la parole de l’homme de Dieu ; alors sa chair redevint semblable à celle d’un petit enfant : il était purifié ! Il retourna chez l’homme de Dieu avec toute son escorte ; il entra, se présenta devant lui et déclara : « Désormais, je le sais : il n’y a pas d’autre Dieu, sur toute la terre, que celui d’Israël ! »

 

Careme-Naaman

 

Des héros

Dieu ne veut pas des héros

qui nous étonnent par leurs exploits ,leurs courages

comme Naaman

Or, ce vaillant guerrier était lépreux.

ou le roi d’Israel

qui commande son pays  mais qui est bien obligé de reconnaitre son impuissance  

« Est-ce que je suis Dieu, maître de la vie et de la mort ?

comme les  stars que l’on voit chaque jour sur nos écrans

 

Des saints

Dieu veut  des saints     

Bienheureux les  pauvres …

des hommes et  des femmes que l’on peut rencontrer chaque jour  

des hommes et des femmes qui ont la foi , qui rendent service , joyeux ,pleine  d’espérance  

comme la servante de Naaman

une  prisonnière, une fillette qui fut mise au service de la femme de Naaman. Elle dit à sa maîtresse : « Ah ! si mon maître s’adressait au prophète qui est à Samarie, celui-ci le délivrerait de sa lèpre. »

Elle a la foi, elle sert, elle conseille

**

ou les autres serviteurs

. Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui dire : « Père ! Si le prophète t’avait ordonné quelque chose de difficile, tu l’aurais fait, n’est-ce pas ?

**

mais Naaman se croyait riche

il emportait dix lingots d’argent, six mille pièces d’or et dix vêtements de fête.

mais que pouvons nous donner  à Dieu

 c’est lui qui nous donne tout !

Nous ne pouvons lui offrir  que notre foi et notre amour  

 

Naaman est fier

vexé par l’attitude d’Elisée qui ne le salue même pas

il n’obeit pas

 Ce n’est qu’en obéissant, en  s’humiliant ,en faisant confiance qu’il sera purifié

**

Evangile :Luc (4, 24-30)

Dans la synagogue de Nazareth, Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays..

ces  prophètes ..  ces saints …on ne les voit pas

On ne les reconnaît pas  

ils sont parmi nous    

« justifiés par la foi » en Jésus qui les a délivre de la lépre du pécéh en mourant sur a croix

comme la petite esclaves de Naaman  

Il ont la foi ,servent ,encourage , conseille  

 

On ne les voit pas

Jésus aussi  n’a pas été  reconnu

un charpentier ,le fils de Marie

Un Nazareen !

que peut il  en sortir de bien ?

 

Soyez saints comme je suis saint

doux et humble de coeur

5é Samedi ordinaire (1 Rois12, 26-13,34) : Le schisme de Jéroboam

15 février, 2020

En ces jours-là, devenu roi des dix tribus d’Israël, Jéroboam se dit : « Maintenant, le royaume risque fort de se rallier de nouveau à la maison de David. Si le peuple continue de monter à Jérusalem pour offrir des sacrifices dans la maison du Seigneur, le cœur de ce peuple reviendra vers son souverain, Roboam, roi de Juda, et l’on me tuera. » Après avoir tenu conseil, Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or, et il déclara au peuple : « Voilà trop longtemps que vous montez à Jérusalem ! Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. » Il plaça l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane, et ce fut un grand péché.Le peuple conduisit en procession celui qui allait à Dane. Jéroboam y établit un temple à la manière des lieux sacrés. Il institua des prêtres pris n’importe où, et qui n’étaient pas des descendants de Lévi. Jéroboam célébra la fête le quinzième jour du huitième mois, fête pareille à celle que l’on célébrait en Juda, et il monta à l’autel. Il fit de même à Béthel en offrant des sacrifices aux veaux qu’il avait fabriqués ; il établit à Béthel les prêtres des lieux sacrés qu’il avait institués. Jéroboam persévéra dans sa mauvaise conduite ; il continua d’instituer n’importe qui comme prêtres des lieux sacrés : il donnait l’investiture à tous ceux qui le désiraient, pour en faire des prêtres des lieux sacrés. Tout cela fit tomber dans le péché la maison de Jéroboam, entraîna sa ruine et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

 **

Jéroboam

le roi de la division

modèle de tous les fondateurs de secte

fils du diable (diabolos  = celui qui divise)

ennemi de  Jérusalem (ir- Shalom : ville de la paix )

Si le peuple continue de monter à Jérusalem.. le cœur de ce peuple reviendra vers son souverain, ..et l’on me tuera. »

 

Jéroboam

 

Comme tous les fondateurs de sectes  

Jeroboam veut le pouvoir

Ils tient ses fidèles en main   

promet  de l’or ,

Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or,

construit de lieux de culte

 l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane,

enseigne des erreurs

 Il institua des prêtres pris n’importe où

**

Dans un monde ou dominent les puissants  

dans un monde où règne la division

dans un monde ou ne compte que l’argent  

dans un monde ou les « maitres » sont des ignorants

où donc est la vérité ?

où trouver la paix ?

**

Jéroboam  a semé la division

il a récolté la violence

 **

Jéroboam promet de l’or

il a pour disciples des veaux

 serions nous des veaux ?

 **

Jéroboam  ment !

les prophètes modernes mentent  

les medias nous mentent  

le monde  des « fakes news »

le monde des illusions  

 **

Où donc et l’amour ?

Où donc est la charité ?

 

Evangile : Manger le même pain  Marc (8, 1-10)

il y avait une grande foule, et les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit : « J’ai de la compassion pour cette foule, ..ils  n’ont rien à manger. ..ils vont défaillir en chemin,… « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent

**

Le Christ ne cherche pas à dominer

il compatit

Il n’offre pas des sacrifices à des veaux

Il ne nous promet pas de l’or

Il  nous invite à nous asseoir

à manger le même pain

le pain de la communion  

le pain de l’amour

le pain de la vérité

« je suis  le chemin, la vérité, la vie »

 Il nous parle  d’unité ..d’amour

La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n’est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ; elle ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal ;  elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle met sa joie dans la vérité. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. (1cor13,5…)   

1234