Archive pour la catégorie 'Exode'

Exode (14, 5-18) : La route de la liberté

20 juillet, 2015

En ces jours-là, on annonça au roi d’Égypte,que le peuple d’Israël s’était enfui. Alors Pharaon et ses serviteurs changèrent de sentiment envers ce peuple. Ils dirent :« Qu’avons-nous fait en laissant partir Israël :il ne sera plus à notre service ! Pharaon fit atteler son char et rassembler ses troupes ;    il prit six cents chars d’élite et tous les chars de l’Égypte,chacun avec son équipage.  Le Seigneur fit en sorte que s’obstine Pharaon, roi d’Égypte,qui se lança à la poursuite des fils d’Israël,tandis que ceux-ci avançaient librement.Les Égyptiens, tous les chevaux, les chars de Pharaon,ses guerriers et son armée, les poursuivirent et les rejoignirent alors qu’ils campaient au bord de la mer,près de Pi-Hahiroth, en face de Baal-Sefone. Comme Pharaon approchait, les fils d’Israël regardèrent et, voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite,ils eurent très peur,et ils crièrent vers le Seigneur. Ils dirent à Moïse :« L’Égypte manquait-elle de tombeaux,pour que tu nous aies emmenés mourir dans le désert ?Quel mauvais service tu nous as rendu en nous faisant sortir d’Égypte !    C’est bien là ce que nous te disions en Égypte :“Ne t’occupe pas de nous, laisse-nous servir les Égyptiens. Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !” »   Moïse répondit au peuple : « N’ayez pas peur ! Tenez bon !  Vous allez voir aujourd’hui ce que le Seigneur va faire pour vous sauver ! Car, ces Égyptiens que vous voyez aujourd’hui,vous ne les verrez plus jamais.  Le Seigneur combattra pour vous, et vous, vous n’aurez rien à faire. »  Le Seigneur dit à Moïse : « Pourquoi crier vers moi ? Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !  Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer,fends-la en deux,et que les fils d’Israël entrent au milieu de la mer à pied sec.Et moi, je ferai en sorte que les Égyptiens s’obstinent : ls y entreront derrière eux ; je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée,de ses chars et de ses guerriers. Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur,quand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers. »

 

 

Libre

En ces jours-là, on annonça au roi d’Égypte,que le peuple d’Israël s’était enfui..

Combien de fois

Conscients de notre pauvreté 

de nos dépendances

de nos addictions

on désire retrouver la liberté

Partir !

sortie-d'Egypte

Donner un sens à notre vie

vivre libre

en fils de Dieu

car bon sang !

on est des Fils de Dieu !

oui ou non !

On est pas des esclaves !

 

Quelle est donc cette  vie d’esclave

Metro ,boulot,dodo

Une vie servile

une vie sans amour !

une  vie sans espoir !

une vie sans projet !

**

Alors Pharaon et ses serviteurs changèrent de sentiment envers ce peuple Ils dirent :
« Qu’avons-nous fait en laissant partir Israël :il ne sera plus à notre service ! »
   .. le Pharaon, roi d’Égypte, se lança à la poursuite des fils d’Israël,tandis que ceux-ci avançaient librement.

Que d’obstacles pour retrouver la liberté

C’est dur !

De « Dé-Penser », de penser autrement

de changer de cœur

d’aimer

**

 Comme Pharaon approchait, les fils d’Israël … eurent très peur,et dirent à Moïse :
Quel mauvais service tu nous as rendu
en nous faisant sortir d’Égypte !
Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !” » 

Que de doutes !

Que de remords !

Que de drames !

**

La foi

Oui c’est dur !

Mais Dieu est là

Avec nous

Ayons foi en lui

Il veut notre bonheur !

Ecoutons le !

Aimons nous les uns les autres

Aimer, aimer

Travailler non en esclave, mais parce qu’on aime

Se donner

Non se livrer !

 Moïse répondit au peuple :« N’ayez pas peur ! Tenez bon !Vous allez voir aujourd’hui ce que le Seigneur va faire pour vous sauver !
 Le Seigneur combattra pour vous,et vous, vous n’aurez rien à faire. »

**

Courage !

    Le Seigneur dit à Moïse :…Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !    Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer,fends-la en deux,

L’évangile c’est un bonne nouvelle

Allons courage !

Marchons !

Allons ! en route

Transformons le monde

d’abord an nous convertissant

et que les fils d’Israël entrent au milieu de la mer à pied sec.

**

L’espoir

      Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur,uand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon,de ses chars et de ses guerriers. »

Les oracles de Balaam dans le livre des nombres

15 décembre, 2014

On lit dans le livre des nombres

un des textes les plus vieux de la bible

un texte vénérable

une  prophétie

prononcée au cours de l’exode

par un « chaman » Balaam

**

Balaq , ennemi des juifs demande à Balaam de maudire le peuple juif

 

Balaam

 

Balaam

« au yeux perçants … il voit ,il tombe en extase

Du haut de la montagne  

il regarde le peuple juif

qui  traverse le désert et marche vers la terre promise

mais il ne peut maudire

Dieu ne maudit pas  

et 7 fois de suite, il prononce des  bénédictions en faveur du peuple de Dieu

**

La descendance (Nb 23,7ss)

Comment maudirais-je celui que Dieu n’a pas maudit ?
Comment vouerais-je à la réprobation celui que le SEIGNEUR n’a pas réprouvé ?

**

Dieu l’avait promis à Abraham

« …ta descendance sera aussi nombreuse que les grains de sable dans la mer

ou que les étoiles dans le ciel »

Qui pourrait compter la poussière de Jacob ?
Et le nombre des multitudes d’Israël ?

le peuple de Dieu ,l’église vivra  

**

Un peuple fort (Nb23,18ss)

Le SEIGNEUR, son Dieu, est avec lui ;
chez lui résonne l’acclamation royale.

c’est pourquoi il est fort

Voici un peuple qui se lève comme un fauve,

qui se dresse comme un lion.

Un  peuple uni

un peuple qui croit

**

Un sauveur  (Nb 24,4ss)

Son roi est un sauveur

Qu’elles sont belles tes tentes, Jacob,
tes demeures, Israël !
..un héros grandit dans sa descendance

Son roi l’emporte sur Agag,
sa royauté s’élève…
Dieu l’a fait sortir d’Egypte ;

**

L’étoile (Nb 24,16ss)
Je le vois, mais ce n’est pas pour maintenant ;
je l’observe, mais non de près :
De Jacob monte une étoile,
d’Israël surgit un sceptre

**

La petite lumière qui lui dans la nuit

l’étoile de Noel

l’étoile de l’espoir  

Les entretiens de Moïse avec Yahvè ( exode 33 et 34)

12 août, 2013

Moïse selon les traditions

ou les occasions

s’entretenait  avec Dieu

tantôt sous la tente

tantôt sur la montagne

**

Moïse sous la tente (ex 33,7ss) 

Moise s’entretenait avec Dieu sous la tente

« Quand Moïse entrait ,la colonne de nuée descendait » (Ex 33,9)

selon la tradition Elohiste

cliquez ICI  

**

Cette tradition était celle des bergers du  nord

qui regardaient le ciel

et découvraient Dieu au delà des nuées

tandis que les Yahwistes

qui venaient du sud

représentaient  plutôt  Dieu comme un feu

ainsi lors de l’alliance avec Abraham

« un feu passa entre les animaux partagés » (Gen 15,17)

**

La prière de Moïse  

Comme les bergers s’adressaient à Dieu dans le désert

ainsi « le seigneur s’entretenait avec Moise  face à face

comme un homme converse avec un ami » (ex 33,11)

« il m’avise et je l’avise »

**

Moïse pose la question  

« A quel signe connaitra t on que je jouis de ta faveur » (Ex 33,16) 

**

Il avait posé la même question quand Dieu lui apparu au buisson ardent 

S’ils me demandent quel est ton nom que dirais-je (Ex 3,13)

et s’ils refusent de m’entendre et s’ils me disent

Yahvé ne t’est pas apparu (ex 3,21)

**

Moïse sur la montagne (Ex 34,18)

Ce sont surtout les prêtres au retour de l’exil

qui parlent de Moïse  sur la montagne (tradition P)

 **

Les prêtres ne parlaient plus ni de la nuée, ni de la colonne de feu

mais de « la gloire de Yahvé » 

« Fais moi voir ta gloire (Ex 34,18)

et Dieu répond

« Ma face personne ne peut la voir

l’homme ne peut me voir et rester en vie (Ex 34,20)

**

On peut rapprocher ce passage à la vision d’Elie

« qui ne vit Dieu ni dans l’ouragan ni dans le tremblement de terre ni dans le feu ,mais dans une brise legere ….alors Elie se voila le visage  (1 roi 19,9-18)

**

L’apparition divine  

Dieu descendit en forme de nuée  ((34,5)

comme dans la tradition Elohiste

mais le dialogue a un accent deutéronomiste (Dt)

qui est la tradition du « Dieu de tendresse et de pitié »

**

Dieu de tendresse et de pitié ,lent à la colère et plein d’amour (exode 34,6)

mais ce Dieu punit quand même les fautes des pères sur les fils

ce qui était encore cru au moment de l’exil du temps d’Ezechiel (Ez 18 )

mais non plus à l’époque de la tradition P 

 

Les cornes et le voile de Moïse (Ex 34,29-35)

11 août, 2013

Dans le livre de l’exode

il est écrit

 Moïse descendit de la montagne de Sinaï,.

.et il ne savait pas que son visage rayonnait,….(Ex 34,29 )

… Lorsque Moïse eut achevé de  parler,

il mit un voile sur son visage (34,33).

**

Moise rayonnait (les cornes)

Le verbe rayonner (qaran)

est dérivé du mot (qeren  qui veut dire « corne »

C’est pourquoi Moïse est souvent représenté  avec des cornes

**

Il rayonne

Il illumine

car il donne la parole de Dieu

qui est lumière

**

Puis il remettait le voile sur son visage  

Car celui qui reçoit la parole 

doit ensuite la méditer

en lui-même

et la ruminer Cliquez ICI

 **

C’est ce que les juifs appellent

Le Tsimtsoum (Dieu se retire)

Selon un kabbaliste Louria,

 Dieu s’est retiré à l’origine pour laisser la place à toutes nos questions.

**

C’est ce que font les juifs

qui lisent le talmud

ils ruminent  la parole

ils ne cessent de poser  des questions

c’est ce qu’ils appellent la Mahloquet

cliquez ICI

 

Les murmures de la communauté d’Israel au cours de l’Exode : Meriba

11 août, 2013

Le livre des « nombres » dans la bible

raconte la traversée du désert par les juifs au temps de Moise

comme dans le livre de l’Exode

**

Une communauté

Les rédacteurs sont  des prêtres

qui au retour de l’exil

reprennent le récit de l’exode

en insistant sur  le fait que  peuple de Moïse

est une communauté en marche vers la terre promise 

c’est-à-dire une paroisse (paroiko = marcher ensemble )

**

Mais cette marche est pénible

Souvent la  communauté  manque de foi et murmure

**

On retrouve le même schéma

au cours de chaque événement

 

Le peuple murmure

Dieu fait un miracle

Le peuple est puni

**

La manne et les cailles

Les murmures

En Egypte nous mangions  les concombres ,les melons ,les latiues ,les oignons et l’ail (Nb 11,5)

Et Dieu fait tomber la manne

Moise se plaint à son tour

pourquoi m’as-tu imposé la charge de tout ce peuple (Nb 11,11)

La sentence 

La colère de Yahvé s’enflamma alors contre ce peuple

(11,33)

 Cliquez ICI

**

La reconnaissance à Canaan

Introduction rédigée par les prêtres ( P)

Les envoyés allèrent trouver Moise et toute la communauté dans le désert de Paran  (Nb 13,25)

Les murmures

Que ne sommes nous morts au pays d’Egypte (Nb 14, 2)

La sentence 

Quarante ans vous porterez le poids de vos fautes

C’est ainsi que je traiterai cette communauté perverse

(Nb14,34)

cliquez ICI

**

Les eaux de Meriba

introduction rédigée par les prêtres ( P)

Toute la communauté arriva … (Nb 20 ?1)

Les murmures

Pourquoi nous avoir conduit dans ce désert (Nb 20,4)

sans figuiers ,ni vignes ,ni grenadiers ,sans eau (Nb 20,5)

Moise fait jaillir de l’eau du rocher

**

Des commentateurs disent que Moise a hésité en frappant le rocher 2 fois

et qu’il a donc manqué de foi

Mais en fait c’est parce qu’il est le chef d’une communauté

qui a manqué de foi

qu’il est puni

**

La sentence 

Vous ne ferez pas rentrer cette assemblée dans le pays que je lui donne (20,13)

 

La manne dans le désert selon « Les nombres « (11,4-9)

9 août, 2013

Le récit des cailles et de la manne

Les juifs pendant 40 ans vécurent dans le désert

où ils stationnaient la plupart du temps

dans la ville de Cades (l Kadosch = la ville sainte )

**

De là chaque année au moins 2 fois par an

ils faisaient une petite virée

dans les alentours

**

En Mai ,juin ils se rendaient dans le Sinaï

car à cette époque de l’année

des insectes laissent sur les arbustes

 un sécrétion sucrée

 bonne à manger

C’est la manne

**

En Automne les cailles sont très nombreuses

dans le nord ouest du Sinaï

car elles reviennent de l’Europe

Cliquez ICI

**

Interprétation théologique 

 En Egypte le peuple était  rassasié repu

ils mangeaient

« des concombres, des melons, des laitues ,des oignons et de l’ail « (Nb 11,5)

De quoi baver !.

Pas de soucis !

Pas de questions !

ça baigne !

**

La manne 

Puis le peuple se retrouve  dans le désert (midebar)

« maintenant nous dépérissons, nous manquons de tout » (Nb 11,6)

le peuple a faim

il pose des questions

il cherche

et en trouvant la manne,le peuple s’écrit « man hou ? »

qui veut dire

Qu’est ce que c’est ?

**

La manne est le pain de Dieu.

la manne est la Parole (debar en hébreu)

Le Verbe

qu’on découvre dans le silence du désert (midebar en hébreu)

**

Il faut longuement méditer cette parole

« On la broyait sous la meule et on l’ecrasait au pilon (Nb 11,8)

 comme la vache qui rumine sous son arbre

cliquez ICI

 **

elle avait le gout d’un gâteau à huile ‘Nb 11,8)

la saveur de la parole de dieu

**

comme une rosée qui descend la nuit (Nb 11,9)

et nous rafraichit au sein des ténèbres

 

La naissance de Moise (Exode 2,1)

25 juillet, 2013

Moïse

est le Père du judaïsme

il est l’homme de la loi

**

Comme pour Jésus  plus tard

comme pour Jean Baptiste

comme dans la vie des saints 

il a donc eu une naissance hors du commun

que les dévots ont ensuite raconté

en la truffant d’allégories 

**

Fils d’un lévite

« Levi » veut dire « donner »

Moïse nous est donné

offert à l’humanité

comme une « corbeille » de fleur

ou bien Moïse est l’homme qui va se donner

totalement au service de son peuple

**

Il était beau

Sa mère vit qu’il était  beau

ainsi que la fille du pharaon

comme Dieu  au moment  de la création

« Dieu vit que cela était bon »

**

Sa mère le garda 3 mois 

« Elle le cacha dura 3 mois »

comme Marie restera  3 mois chez Elisabeth

avant la naissance de Jean Baptiste  

et Jésus restera 3 jours dans le tombeau

avant de ressusciter

**

Elle le plaça dans une corbeille, au milieu des roseaux

le mot « corbeille » (Teva) veut dire aussi en hébreux « le Verbe »

d’où le jeu de mot

Moise est mis dans la parole 

il devient « la parole » 

l’homme qui promulguera la loi

qui sera dorenavant  écrite  sur de l’argile avec des  roseaux pointues

**

comme Dieu qui créa le monde par sa parole

« au commencement Dieu dit »

et  au début de l’évangile de saint Jean

il est écrit

« Au commencement était le Verbe »

**

Moise est aussi le « Verbe »

placé dans la corbeille

« parmi les roseaux

Or les scribes Egyptiens écrivaient avec des calames

qui était des roseaux

  **

C’était un petit garçon ,un Hébreux

un petit

un hébreu

le mot « Hébreu » était  un surnom donnée aux Juifs  par les Egyptiens

qui arrivaient du désert « recouverts de poussières »

«  Hèbreux veut dire « poussiéreux »

**

Son nom :Moise

un Copiste  juif qui ne comprenait pas l’Egyptien

a expliqué que Moise voulait dire « sauvé des eaux »

mais  certains égyptologues chevronnés

pensent  que «  Moïse »  serait dérivé du mot égyptien « Mose »

qui voudrait dire

« Celui qui est comme Dieu »

Pourquoi Pas ?

**

Le justicier

« Moise vit un égyptien qui frappait un juif et tua l’egyptien

… un juif lui dit

qui t’as institué juge pour nous ?

Moise se rendit alors le pays de Madiane

**

Madiane veut dire « Mi Dan » « qui juge »

De même «  Daniel « veut dire » El-Dan « Dieu juge »

**

Dans ce pays, Moise allait être éprouvé par Dieu

Sera t il capable et digne de conduire  son peuple ?                                  

Moïse et le buisson ardent (Exode 3,1 ss) ; Adam chassé du paradis

25 juillet, 2013

Moïse

Moise se trouvait  dans le désert aride et vide

Dieu l’appelle par son nom

« Moïse !…Moïse ! » 

Dieu est chaleureux

«Jje suis le Dieu d’Abraham d’Isaac et  de Jacob »

**

Moise se voile la face par respect

et Dieu l’envoie pour délivrer son peuple

**

Comparaison avec le récit d’ Adam chassé du paradis (Gen .3,8)

 

Adam n’est pas dans un désert chaud 

mais dans un jardin verdoyant ou souffle la  du jour

Dieu ne l’appelle pas par son nom

« Ou es tu? »

**

Adam ne se voile pas .Il est nu

Mais il se cache 

Dieu le chasse

**

Le buisson ardent

Ce jour là

commence donc 

une nouvelle relation entre Dieu et les hommes

Dieu n’est plus le créateur mécontent qui chasse l’homme

mais le Dieu qui appelle 

 

Dieu se dévoile

Moïse se voile

mais Dieu se révèle

il est le feu

signe de la divinité

le feu d’un amour qui ne se consume pas   

**

Un Dieu qu’il faut  vénérer

qui, sur la même montagne l’Horeb

nous donnera les 10 commandements

cette terre est donc sacrée

il faut retirer les sandales

« retire tes sandales »

comme les musulmans dans les mosquées

**

YHWH

Dieu se révèle totalement en donnant son nom

C’est un nom sans consonne

Pour le prononcer il faut donc ajouter des voyelles

certains ont choisi de mettre un « a » et un « e » 

d’où Yahweh

D’autres mettent un « e »,un »o » et un « a »

d’où Yehowah

**

la traduction du nom est aussi discutée

le mot YHWH  voudrait dire « Je SUIS » 

 

mais je « SUIS » quoi ? 

Je suis celui qui suis (l’être)

Je suis ce que je suis (refus de répondre )

Je suis avec (son peuple )

c’est selon !

 

Il semble que les catholiques préfèrent la première interprétation 

plus philosophique

et les protestants ,la troisième

puisque Dieu lui même dit qu’il est le Dieu d’Abraham ,d’Isaac et de Jacob

 

La Pâque du Seigneur dans l’ancien testament (Exode 11,10-12,14)

25 juillet, 2013

Les récits sur la Pâque  dans le livre de l’exode

ne sont pas seulement des récits sur la sortie d’Egypte 

mais des prescriptions liturgiques

écrites au cours des siécles

cliquez ICI

 **

Les juifs chaque année

relisaient ces textes pour bien préparer la fête 

la fête du renouveau

la fête du le passage vers un monde nouveau

**

C’est le premier jour de l’année (Exode 12,1) 

« on annule  tout et on recommence »

**

La volonté de Dieu

On se renouvelle en faisant vraiment la volonté de Dieu

dans les moindres détails

d’où la minutie dans la préparation de la fête 

**

Il faut se trouver  en harmonie avec la volonté de Dieu et la nature

On choisit l’agneau le 10 du mois

On le garde jusqu’au 14é jour

On l’immole au coucher du soleil

l’agneau doit être rôti

le pain doit être sans levain

**

Le sang et le pain azyme  (ex 12,9)

Le sang d’un jeune agneau  

c’est un sang nouveau

une nouvelle vie

le sang est le signe de la vie intérieure

**

Le pain sans levain

est le pain de la liberté

cliquez ICI

**

Il faut vraiment rejeter tout son passé

Dans le talmud à propos de la fête de Pessahim il est écrit

**

Que faire du pain levé la veille de Pâques ?

Il faut chercher partout les miettes qui traînent, même dans les trous au risque de se faire piquer par un scorpion, ce qui ne peut arriver car lorsqu’on agit pour Dieu il ne peut nous arriver du mal

Les rabbins décrivent minutieusement toutes les démarches nécessaires pour faire la Volonté de Dieu en toute chose

 **

La communion (Ex 12,11)

Le peuple rassemblé doit manger ensemble l’agneau  et le pain

signe d’une communauté vraiment unie 

et qui va désormais cheminer ensemble

sandales aux pieds, le bâton à la main (ex 12,11)

en paroisse

(le mot paroisse vient du verbe grec « paroiko » qui veut dire marcher ensemble 

Comment préparer la fête de Pâque dans l’ancien testament (Exode11,1-13,16) ?

24 juillet, 2013

Pâque  est la grande fête  des juifs

la fête  de la délivrance

d’un peuple enfin libéré du joug d’autrui

la fête de la liberté  

**

Cela se fête

partout

chaque année

Mais comment le faire  dignement ? 

**

Au cours des siécles

des conseils ont été donnés

au 9é siècle par les yahwistes  Y

au 8é siècle par les Elohistes E

plus tard par les deutéronomistes Dt

et les prêtres  P

cliquez ICI

**

Ces divers textes

ces diverses prescriptions

ont été rassemblés dans le livre de l’exode

en forme de Chiasme

qui est une forme poétique

très  prisées par les grecs  

qui consiste à faire correspondre

le dernier paragraphe avec le premier 

puis le deuxième paragraphe avec  l’avant dernier

etc…

 

Cliquez ICI 

Ce qui donne le tableau suivant

pour les récits qui concernent

la fête de Pâque

 

au centre se trouve la 10é plaie et le départ des Hébreux enfin libérés du joug de l’esclavage  

 

versets  11,1-10               récit Y                              

     les premiers nés

versets  12,1-21                                     récit         

    Les azymes

versets  12,21-27                                                  récit Dt     

    prescriptions pour la Pâque

versets  12,29-34                                                                 récit Y     

  la 10é plaie

versets  12,37-39                                                                   récit

   le départ

versets  12,43-50                                                   récit P               

 prescriptions pour la Pâque    

versets 13,3-11                                       récit Dt    

   les azymes

versets 13,11-16                   récit Dt         

Les premiers nés  

 

 

123456