Archive pour la catégorie 'Genese'

13é vendredi ordinaire (B) :Le Mariage d’Isaac (Gen. 24)

2 juillet, 2021

 Abraham dit au plus âgé de ses serviteurs qui administrait tous ses biens : « Mets ta main sous ma cuisse ;Jure moi , que tu ne prendras pas pour mon fils une femme de ce pays de Canaan où j’habite. Jure-moi que tu iras dans mon pays d’origine et que tu choisiras dans ma parenté une femme pour mon fils Isaac. » 

Le serviteur

Arrivé près du puits qui se trouve en dehors de cette ville, le serviteur  fit agenouiller les chameaux. C’était le soir, à l’heure où les femmes venaient puiser de l’eau.  Il pria ainsi : « Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, accorde-moi de faire une heureuse rencontre aujourd’hui. Manifeste ainsi ta bonté pour mon maître Abraham. ..Me voici près du puits, et les filles des habitants de la ville vont venir y puiser de l’eau. …Je demanderai à l’une d’elles de pencher sa cruche pour que je puisse boire. Si elle me répond : “Bois, et je ferai boire aussi tes chameaux”, je saurai que c’est elle que tu destines à ton serviteur Isaac. De cette manière, je reconnaîtrai que tu as agi avec bonté pour mon maître. »

Rebecca

Avant qu’il ait fini de parler arriva Rébecca, ..elle portait sa cruche sur l’épaule. C’était une très belle jeune fille ; elle était en âge d’être mariée et n’avait pas encore couché avec un homme. Elle descendit au puits, remplit sa cruche et remonta.17Le serviteur d’Abraham courut à sa rencontre et lui dit : « Laisse-moi, s’il te plaît, boire un peu d’eau de ta cruche. » –  « Je t’en prie, répondit-elle, bois. » ..

Laban

le serviteur d’Abraham vint donc chez Laban…On lui présenta de la nourriture, mais il déclara : « Je ne mangerai pas avant d’avoir dit ce que j’ai à dire. » – « Eh bien, parle ! » lui dit Laban. …. « Je suis un serviteur d’Abraham, dit-il.Le Seigneur a comblé mon maître de bénédictions ;…. il m’a dit : “Jure-moi d’aller dans la famille de mon père, dans mon clan, afin d’y prendre une femme pour mon fils.” ..En arrivant aujourd’hui près du puits, j’ai fait cette prière : “Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, veuille faire réussir le voyage que j’ai entrepris. 

En toute liberté

 « Appelons la jeune fille, lui dirent-ils, et demandons-lui son avis. »Ils appelèrent donc Rébecca et l’interrogèrent : « Veux-tu partir avec cet homme ? » – « Oui », répondit-elle, « j’irai. » 

Avec la bénédiction de Dieu

Ils donnèrent à Rébecca leur bénédiction en ces termes :« Deviens, toi notre sœur, ancêtre de millions d’êtres humains.

 

1-ord-B-13é-Vendredi

Un couple heureux

Rébecca et ses servantes se levèrent et montèrent sur les chameaux pour suivre le serviteur et ils s’en allèrent ensemble.Ensuite Isaac emmena Rébecca dans la tente où avait vécu sa mère Sara, et elle devint sa femme ; il l’aima et fut consolé ainsi de sa mère.

 Une famille idéale ,heureuse

Le père  un homme de foi

un homme bon qui veut le bonheur de ses enfants

Le serviteur attentif  qui cherche à faire la volonté de son maitre  

une jeune fille ,belle et serviable  

au service de tous

autour du puits

lieu de rencontre des gens du village

comme  de nos jours  au super marché  où l’on a le plaisir de se rencontrer  et de parler avec des amis

et enfin un mariage heureux entre 2 jeunes libres

qui se respectent  

 

Dieu bénit de telle famille

Que du bonheur !

 

Evangile  (Matt.9, 9-13)

En ce temps-là, Jésus vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôt. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

  

Jésus ne va pas au puits

au marché de la ville

mais il fréquente la foule

et les  bureaux des fonctionnaires 

 

Il pale avec les pharisiens qui le critiquent

mais surtout avec les publicains que l’on méprise

les malades  qui ont besoin d’aide

C’est la miséricorde  que je veux et non les sacrifices

miseri-corde : le coeur ouvert à la misère  des autres

Que du bonheur !

 

Hébron :Les tombes des patriarches (Gn.23)

1 juillet, 2021

Sara vécut 127 ans.  Elle mourut à Quiriath-Arba, c’est-à-dire Hébron, au pays de Canaan. Abraham prit le deuil de sa femme et la pleura. Abraham s’entendit avec Éfron pour obtenir un terrain…Dès lors, le champ d’Éfron, situé à Makpéla, à l’est de Mamré, la grotte qui s’y trouve et tous les arbres situés à l’intérieur de ses limites devinrent la propriété d’Abraham. Tous les Hittites qui étaient venus à la porte de la ville en furent témoins…. Abraham enterra sa femme Sara dans la grotte du champ de Makpéla, près de Mambré, c’est-à-dire Hébron, au pays de Canaan. 

 

Hébron

Le mot hébreu ‘Hebron’ aurait  pour racine « Haver » qui veut dire ‘lier’

Hébron serait donc ‘le lieu de l’alliance  

 

Effectivement  c’est là où se trouve l’arbre de Mambré

où Les 3 anges firent alliance avec Abraham en lui annonçant la naissance d’Isaac

 

Makpela

Les patriarches Abraham ,Isaac et Jacob y  furent enterrés  avec leurs épouses Sarah ,Rebecca et lea

le nom « Makpela «  fait référence aux doubles tombes du site. Elle se base sur la racine כפל (kpl) qui signifie « doubler »

Cliquez ICI

 

Les grottes

les patriarches furent donc ensevelis dans une grotte  

et ce  sera dans une grotte  à Bethleem  que naîtra Jésus

le messie qui  leur avait été promis  

 

Kiriath-Arba

la ville des 4

Abraham , Isaac et Jacob  et  plus tard Joseph 

car Joseph ,avant de mourir, fit jurer aux enfants d’Israël que lorsqu’ils quitteraient le pays d’Égypte, ils emporteraient ses os avec eux,  (Genèse 50, versets 22-26).

La tombe de Joseph  se trouve  donc à Hébron 

Un édifice accolé au mur sud-ouest abrite un cénotaphe qui lui est attribué  

13é Jeudi ordinaire : Le sacrifice d’Isaac (Gen. (22)

1 juillet, 2021

En ces jours-là, Dieu mit Abraham à l’épreuve. Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. »Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois pour l’holocauste, et se mit en route vers l’endroit que Dieu lui avait indiqué. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l’endroit de loin. Abraham dit à ses serviteurs : « Restez ici avec l’âne. Moi et le garçon, nous irons jusque là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous. »Abraham prit le bois pour l’holocauste et le chargea sur son fils Isaac ; il prit le feu et le couteau, et tous deux s’en allèrent ensemble. Isaac dit à son père Abraham : « Mon père ! – Eh bien, mon fils ? » Isaac reprit : « Voilà le feu et le bois, mais où est l’agneau pour l’holocauste ? » Abraham répondit : « Dieu saura bien trouver l’agneau pour l’holocauste, mon fils. » Et ils s’en allaient tous les deux ensemble.Ils arrivèrent à l’endroit que Dieu avait indiqué. Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ; puis il lia son fils Isaac et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils. Mais l’ange du Seigneur l’appela du haut du ciel et dit : « Abraham ! Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! » L’ange lui dit : « Ne porte pas la main sur le garçon ! Ne lui fais aucun mal ! Je sais maintenant que tu crains Dieu : tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. » Abraham leva les yeux et vit un bélier retenu par les cornes dans un buisson. Il alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Abraham donna à ce lieu le nom de « Le-Seigneur-voit ». On l’appelle aujourd’hui : « Sur-le-mont-le-Seigneur-est-vu. »Du ciel, l’ange du Seigneur appela une seconde fois Abraham. Il déclara : « Je le jure par moi-même, oracle du Seigneur : parce que tu as fait cela, parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis. Puisque tu as écouté ma voix, toutes les nations de la terre s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction par le nom de ta descendance. »Alors Abraham retourna auprès de ses serviteurs et ensemble ils se mirent en route pour Bershéba ; et Abraham y habita.

 

Le sacrifice

Un acte sacré par excellence

Sacer facere 

 

Faire totalement confiance en Dieu

Etre prêt  à tout lui donner

y compris ce qui nous est plus cher

tout en ne comprenant  pas

 

Abraham

Abraham ne comprend pas

Dieu lui avait promis un descendance aussi nombreuse que les étoiles

sa confiance est totale , suprême

 

1-ord-B-Sacrifice-d'Isaac

 

Le sacrifice  sur la  croix

C’est le plus grand des sacrifices

le plus étonnant

le plus  merveilleux ,

l’acte divin , sacré de Dieu

qui se fait obéissant  jusqu’à la mort et la mort de la croix

Le sacrifice d’Abraham ne fait qu’annoncer celui de la croix

 

Abraham sella son âne

l’âne du jour des  rameaux

Abraham prit le bois pour l’holocauste

le bois de la croix

il prit le feu et le couteau,

le feu de son amour

et l’epée qui transperça son cœur

ce fut le 3é Jour

le temps  entre la mort et la résurrection

**

Abraham leva les yeux et vit un bélier retenu par les cornes dans un buisson.

l’agneau  de Dieu qui enlève les péchés du monde

 Il alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils.

 

Le seigneur est vu

On appella ce lieu  : « Sur-le-mont-le-Seigneur-est-vu. »

Sur ce mont, sur ce Golgotha , c’est Dieu que l’on voit

dans toute sa grandeur

Dieu de tendresse er de pitiè

qui ne veut pas ma mort  des hommes

la mort d’Isaac

 

Ce sacrifice est  renouvelé  chaque jour ,à la messe ,par les fils  d’Abraham qui ont la foi

et sera célébré au ciel éternellement  

quand les 24 vieillards de l’ apocalypse et les 140000 élus chanteront en l’honneur de l’agneau de Dieu

 

Evangile :Le pardon (Mtt9, 1-8)

En ce temps-là, Jésus monta en barque, refit la traversée, et alla dans sa ville de Capharnaüm. Et voici qu’on lui présenta un paralysé, couché sur une civière. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Confiance, mon enfant, tes péchés sont pardonnés. » Et voici que certains parmi les scribes se disaient : « Celui-là blasphème. » Mais Jésus, connaissant leurs pensées, demanda : « Pourquoi avez-vous des pensées mauvaises ? En effet, qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés sont pardonnés”, ou bien dire : “Lève-toi et marche” ? Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir, sur la terre, de pardonner les péchés… – Jésus s’adressa alors au paralysé – lève-toi, prends ta civière, et rentre dans ta maison. » Il se leva et rentra dans sa maison. Voyant cela, les foules furent saisies de crainte, et rendirent gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes.

 Jésus est venu sur un âne…Il  a porté le bois de la croix

et s’est offert en  sacrifice pour le rémission des fautes qui nous paralysait

Rendons lui grâce et levons nous à sa suite 

13é Mercredi : Ismaël un tireur d’arc (Gen.(21, 5.8-20)

30 juin, 2021

Abraham avait cent ans quand naquit son fils Isaac. L’enfant grandit, et il fut sevré. Abraham donna un grand festin le jour où Isaac fut sevré. Or, Sara regardait s’amuser Ismaël, ce fils qu’Abraham avait eu d’Agar l’Égyptienne. Elle dit à Abraham : « Chasse cette servante et son fils ; car le fils de cette servante ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac. » Cette parole attrista beaucoup Abraham, à cause de son fils Ismaël, mais Dieu lui dit : « Ne sois pas triste à cause du garçon et de ta servante ; écoute tout ce que Sara te dira, car c’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom ; mais je ferai aussi une nation du fils de la servante, car lui aussi est de ta descendance. »Abraham se leva de bon matin, il prit du pain et une outre d’eau, il les posa sur l’épaule d’Agar, il lui remit l’enfant, puis il la renvoya. Elle partit et alla errer dans le désert de Bershéba. Quand l’eau de l’outre fut épuisée, elle laissa l’enfant sous un buisson, et alla s’asseoir non loin de là, à la distance d’une portée de flèche. Elle se disait : « Je ne veux pas voir mourir l’enfant ! » Elle s’assit non loin de là. Elle éleva la voix et pleura. Dieu entendit la voix du petit garçon ; et du ciel, l’ange de Dieu appela Agar : « Qu’as-tu, Agar ? Sois sans crainte, car Dieu a entendu la voix du petit garçon, sous le buisson où il était. Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main, car je ferai de lui une grande nation. » Alors, Dieu ouvrit les yeux d’Agar, et elle aperçut un puits. Elle alla remplir l’outre et fit boire le garçon. Dieu fut avec lui, il grandit et habita au désert, et il devint un tireur à l’arc.

 

Le mystère de la foi

le Christ est venu sauver tous les hommes

non seulement les fils d’Abraham ou les disciples de Moïse 

mais tous les hommes de toutes nations

les sédentaires  comme Abel et Isaac 

qui habite la maison de Dieu

mais aussi les nomades ,les chasseurs

les tireurs  d’arc

comme Caïn et Ismael 

qui apparemment ont abandonné Dieu

mais qui pourtant crient vers lui

 

Le Christ est venu pour tous

les Hindoux,les bouddhistes en Asie ,les animistes en Afrique ,la musulmans en Arabie   

Dieu entend leurs cris

Isma-el = Dieu entend

 

1-ord-B-13é-Mercredi 

Ismaël

Abraham eut 2 fils

Isaac et Ismaël  

Isaac a reçu l’héritage d’Abraham ,le don de la foi, et vivait dans le maison de son père  

Ismaël n’a pas eu cet héritage ,ce  don

Abraham l’a  abandonné dans le désert

Agar  s’assit ,Elle éleva la voix  et pleura …Ismael ,l’enfant criait sous un buisson

 

Mais Dieu ne les abandonne pas pour autant

Il leur donne l’eau d’un autre puits et les bénit

«Agar ? Sois sans crainte, car Dieu a entendu la voix du petit garçon, sous le buisson ….Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main, car je ferai de lui une grande nation

 

Les musulmans dont les descendants d’Ismael  

Dieu en a a fait une grande nation et entend leur cri

 Agar ouvrit les yeux et elle aperçut un puits

 **

Evangile : Les 2 possédés (Mtt 8, 28-34)

En ce temps-là, comme Jésus arrivait sur l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés sortirent d’entre les tombes à sa rencontre ; ils étaient si agressifs que personne ne pouvait passer par ce chemin. Et voilà qu’ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ? » Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture. Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. » Il leur répondit : « Allez. » Ils sortirent et ils s’en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots. Les gardiens prirent la fuite et s’en allèrent dans la ville annoncer tout cela, et en particulier ce qui était arrivé aux possédés. Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu’ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur territoire.

 

Jésus est venu sauver tous les hommes 

y compris les 2 possédés qui étaient rejetés par tout le monde

Dieu n’a pas fait la mort

Il est le Dieu des vivants 

Abraham : Le lien du mariage est sacré (Gen 20)

29 juin, 2021

 Abraham partit pour la région du Néguev. Il s’établit entre Cadesh et Chour, puis alla séjourner à Guérar. Abraham disait de sa femme Sara qu’elle était sa sœur. Abimélek, roi de Guérar, la fit enlever.  Pendant la nuit, Dieu apparut en rêve à Abimélek et lui dit : « Tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle est mariée. » …Maintenant rends cette femme à son mari. C’est un prophète ; il priera pour que tu aies la vie sauve. Mais si tu ne la rends pas, sache que tu mourras certainement avec tous les tiens. » Abimélek se leva de bon matin, appela les gens de son entourage et leur raconta cette affaire. Ils eurent très peur. Abimélek convoqua Abraham et lui demanda : « Que nous as-tu fait là ? De quoi me suis-je rendu coupable envers toi pour que tu nous exposes, moi et mon royaume, à commettre une faute aussi grave ? On ne doit pas se comporter comme tu l’as fait avec moi. Qu’est-ce qui t’a pris d’agir ainsi ? » Abraham répondit : « Je me suis dit que les gens d’ici n’avaient aucun respect pour Dieu et qu’ils allaient me tuer à cause de ma femme. D’ailleurs il est vrai qu’elle est ma sœur : elle a le même père que moi, mais non la même mère, c’est pourquoi elle a pu devenir ma femme. Lorsque Dieu m’a fait quitter la maison de mon père, j’ai dit à ma femme : “Partout où nous irons, fais-moi la faveur de dire que je suis ton frère.” » Abimélek prit des moutons, des chèvres et des bœufs, des esclaves hommes et femmes, et les donna à Abraham en lui rendant sa femme Sara. Il lui dit : « Mon pays t’est ouvert. Installe-toi au meilleur endroit. » 

 

Sara

Par 3 fois nous trouvons ce récit dans la genèse  

la première fois ce fut Abraham qui dit au pharaon

C’est ma soeur  (Gen 12,10 )

puis  il le dit  a Abimelek le roi des philistins  

C’ est ma sœur ( Gen 20,2)

et enfin c’est Isaac qui le dit à Abimelek

C’est ma sœur  (Gen 26,7 )

 

C’est bien la preuve que dès Abraham , bien avant Moïse  

le lien du mariage a tours été considéré comme sacré

Prendre la femme d’un autre est un crime et mérite un chatiment

 

Abraham

Il  n’a pas menti

Sara est sa demi soeur

ils ont le même Pére

Le mariage était donc autorisé à ce niveau là ?

 

Il est vrai aussi  que les auteurs de tous les récits de la genèse

voulaient surtout raconter l’histoire  généalogique de chaque tribu

dont tous les membres étaient comme des frères et des sœurs

Voir ce qu’en disent les exégètes …

 

Le pharaon chassa Abraham (Gn 12,17)

Abimelek, lui, accueillit Abraham et sa famille ;Il fut béni

 

La famille d’Abraham

La famille est sacrée

la mariage …c’est du sérieux et se négocie

d’abord celui d’Abraham et de Sara

puis d’Isaac et de Rebecca ( Gn24)

et de Jacob et Rachel (Gn 9,15)

 

Sodome et Gomorrhe ( Gen .19 )

28 juin, 2021

Deux anges arrivèrent à Sodome. Loth était assis à la porte de la ville. Dès qu’il les vit, il se leva pour aller à leur rencontre et s’inclina jusqu’à terre devant eux. « Je vous en prie, dit-il, faites-moi l’honneur de venir chez moi…ils n’étaient pas encore couchés lorsque les hommes de Sodome encerclèrent la maison ; des jeunes gens aux vieillards, tous étaient là, sans exception.  Ils appelèrent Loth et lui dirent : « Où sont les gens qui sont venus chez toi ce soir ? Fais-les sortir. Nous voulons prendre notre plaisir avec eux. »

 

Sodome-et-Gomorhe

Le monde de Sodome

Un monde inhospitalier qui refoule les anges

un monde violent qui harcèle les faibles

un monde égoïste qui ne cherche que son plaisir, son bien être

 et qui n’ a que faire des étrangers  

 

Loth sortit sur le seuil de la maison, ferma la porte derrière lui et leur dit : « Non, mes amis, ne commettez pas ce crime. J’ai deux filles qui n’ont pas encore couché avec un homme ; je vous les amènerai et vous les traiterez comme vous voudrez. Mais ne faites rien à ces gens ; ce sont mes hôtes, ils sont sous ma protection. » – 

Qu’est donc ce monde ou même les justes  comme Lot pense faire le bien en offrant ses propres filles à des voyous

Où donc et le bon sens ?

Où donc et l’amour ?

 

Le monde d’aujourd’hui

N’est ce pas un monde fou ,un monde sans foi

un monde sans amour  

le monde d’aujourd’hui ?

« Ôte-toi de là, répondirent-ils ! Tu n’es qu’un immigré et tu voudrais faire la loi chez nous ?

. …Alors les deux anges .. frappèrent tous les hommes  d’aveuglement du plus petit jusqu’au plus grand, si bien qu’ils ne trouvaient plus la porte

N’est ce pas le spectacle des foules en délire qui défilent dans nos rues

le spectacle des manifestants qui crient ,frappent , délirent cassent ?

 

Les anges le prirent par la main, ainsi que sa femme et ses deux filles, et le conduisirent hors de la ville, car le Seigneur voulait le sauver…, l’un des anges dit à Loth : « Fuis pour sauver ta vie ; ne regarde pas en arrière ; ne t’attarde nulle part dans la région ;

…La femme de Loth regarda en arrière et fut changée en statue de sel.

Mais on regarde en arrière

On ne veut pas changer notre mode de vie

On a peur de l’avenir

mais si on ne change pas

c’est le feu  qui nous attend

C’est alors que le Seigneur fit tomber des cieux sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre enflammé.Il soumit à un total bouleversement ces deux villes et leur population, ainsi que toute la région et sa végétation. 

Quand Abraham l regarda en direction de Sodome, de Gomorrhe et de toute la région environnante, il vit monter de la plaine une fumée semblable à celle d’un incendie.

 

Loth et ses filles

Loth alla vivre dans la montagne. Ses deux filles l’accompagnèrent ; il s’installa avec elles dans une grotte. Un jour l’aînée dit à sa sœur : « Notre père est vieux et il n’y a pas d’homme dans la région pour nous épouser, comme cela se fait partout. .. Viens, faisons boire du vin à notre père, puis nous passerons la nuit avec lui, pour lui donner des descendants. »…Les deux filles de Loth devinrent enceintes de leur père. L’aînée mit au monde un fils qu’elle appela Moab. Il est l’ancêtre des Moabites d’aujourd’hui. La cadette, elle aussi, mit au monde un fils ; elle l’appela Ben-Ammi. Il est l’ancêtre des Ammonites

N’importe quoi !

un monde devenu fou

qui engendre que des barbares  moabites ou ammonites   

13é Lundi ordinaire : La prière d’Abraham( Gènése 18, 16-33)

28 juin, 2021

Aux chênes de Mambré, les hommes se levèrent pour partir et regardèrent du côté de Sodome. Abraham marchait avec eux pour les reconduire. Le Seigneur s’était dit : « Est-ce que je vais cacher à Abraham ce que je veux faire ? Car Abraham doit devenir une nation grande et puissante, et toutes les nations de la terre doivent être bénies en lui. En effet, je l’ai choisi pour qu’il ordonne à ses fils et à sa descendance de garder le chemin du Seigneur, en pratiquant la justice et le droit ; ainsi, le Seigneur réalisera sa parole à Abraham. » Alors le Seigneur dit : « Comme elle est grande, la clameur au sujet de Sodome et de Gomorrhe ! Et leur faute, comme elle est lourde ! Je veux descendre pour voir si leur conduite correspond à la clameur venue jusqu’à moi. Si c’est faux, je le reconnaîtrai. » Les hommes se dirigèrent vers Sodome, tandis qu’Abraham demeurait devant le Seigneur. Abraham s’approcha et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ? Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à toute la ville à cause des cinquante justes qui s’y trouvent ? Loin de toi de faire une chose pareille ! Faire mourir le juste avec le coupable, traiter le juste de la même manière que le coupable, loin de toi d’agir ainsi ! Celui qui juge toute la terre n’agirait-il pas selon le droit ? » Le Seigneur déclara : « Si je trouve cinquante justes dans Sodome, à cause d’eux je pardonnerai à toute la ville. » Abraham répondit : « J’ose encore parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre. Peut-être, sur les cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour ces cinq-là, vas-tu détruire toute la ville ? » Il déclara : « Non, je ne la détruirai pas, si j’en trouve quarante-cinq. » Abraham insista : « Peut-être s’en trouvera-t-il seulement quarante ? » Le Seigneur déclara : « Pour quarante, je ne le ferai pas. » Abraham dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère, si j’ose parler encore. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement trente ? » Il déclara : « Si j’en trouve trente, je ne le ferai pas. » Abraham dit alors : « J’ose encore parler à mon Seigneur. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement vingt ? » Il déclara : « Pour vingt, je ne détruirai pas. » Il dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère : je ne parlerai plus qu’une fois. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement dix ? » Et le Seigneur déclara : « Pour dix, je ne détruirai pas. » Quand le Seigneur eut fini de s’entretenir avec Abraham, il partit, et Abraham retourna chez lui.

 

Mambré

Sous l’arbre de Mambré  Abraham vient de partager le pain avec la Trinité  

et le Seigneur  lui a promis une nombreuse descendance

une descendance qui gardera  le chemin du Seigneur, en pratiquant la justice et le droit

 

Sodome

 Puis le Seigneur en regardant   du coté de la ville de Sodome s’ecria  

Comme elle est  grande, la clameur au sujet de Sodome et de Gomorrhe !  Et leur faute, comme elle est lourde !

 

1-ord-B-13é-Lundi

 

La prière  pour le peuple

C’est alors qu’Abraham commença sa prière pour le peuple

Il pria ,supplia,  osa demander ce qu’il croyait impossible

il demanda pardon  au nom de 50, 40, 30 ..10 Justes

il n’osa pas aller plus loin

il ne savait pas encore que Dieu était un père…notre Père

le père  miséricordieux de l’enfant prodigue

un Dieu qui ne fait  pas mourir

un Dieu qui donne la vie

** 

La prière sacerdotale de Jésus  

Le jeudi Saint ,Jésus aussi pria pour le monde

IL sait que son père est miséricordieux  

Père Saint garde ceux que tu m’as donné (Jn 17 12)

et sur la croix

Pére pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font

 Jésus non seulement a prié …IL s’est donné…Lui ,le Juste

 

Quel message !

Quelle lumière , quel espoir  

dans notre monde désabusé  ,désorienté

sans amour ,sans foi

un monde qui ressemble  à Sodome

Le christ est mort pour nous

 

Ayons confiance

le Seigneur nous attend  

Dieu n’ a pas fait la mort  …il a créé la Vie

Allons vers lui !

 **

Evangile ;(Matt.8, 18-22)

En ce temps-là, Jésus, voyant une foule autour de lui, donna l’ordre de partir vers l’autre rive. Un scribe s’approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

 Convertissons nous

suivons le Christ

quitte ton pays …comme Abraham a quitté le sien

comment ne pas suivre un tel sauveur ?

Il pardonne .Il donne la Vie

laisse les morts enterrer leurs morts 

12 é samedi ordinaire(B) : La Cène avec Abraham (Genèse18, 1-15)

26 juin, 2021

En ces jours-là, aux chênes de Mambré, le Seigneur apparut à Abraham, qui était assis à l’entrée de la tente. C’était l’heure la plus chaude du jour. Abraham leva les yeux, et il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui. Dès qu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de la tente et se prosterna jusqu’à terre. Il dit : « Mon seigneur, si j’ai pu trouver grâce à tes yeux, ne passe pas sans t’arrêter près de ton serviteur. Permettez que l’on vous apporte un peu d’eau, vous vous laverez les pieds, et vous vous étendrez sous cet arbre. Je vais chercher de quoi manger, et vous reprendrez des forces avant d’aller plus loin, puisque vous êtes passés près de votre serviteur ! » Ils répondirent : « Fais comme tu l’as dit. » Abraham se hâta d’aller trouver Sara dans sa tente, et il dit : « Prends vite trois grandes mesures de fleur de farine, pétris la pâte et fais des galettes. » Puis Abraham courut au troupeau, il prit un veau gras et tendre, et le donna à un serviteur, qui se hâta de le préparer. Il prit du fromage blanc, du lait, le veau que l’on avait apprêté, et les déposa devant eux ; il se tenait debout près d’eux, sous l’arbre, pendant qu’ils mangeaient. Ils lui demandèrent : « Où est Sara, ta femme ? » Il répondit : « Elle est à l’intérieur de la tente. » Le voyageur reprit : « Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance, et à ce moment-là, Sara, ta femme, aura un fils. » Or, Sara écoutait par-derrière, à l’entrée de la tente. – Abraham et Sara étaient très avancés en âge, et Sara avait cessé d’avoir ce qui arrive aux femmes. Elle se mit à rire en elle-même ; elle se disait : « J’ai pourtant passé l’âge du plaisir, et mon seigneur est un vieillard ! » Le Seigneur Dieu dit à Abraham : « Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : “Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, vieille comme je suis ?” Y a-t-il une merveille que le Seigneur ne puisse accomplir ? Au moment où je reviendrai chez toi, au temps fixé pour la naissance, Sara aura un fils. » Sara mentit en disant : « Je n’ai pas ri », car elle avait peur. Mais le Seigneur répliqua : « Si, tu as ri. »

 

 

1-ord-B-12é-Samedi 

 

Une liturgie

Ce récit  est une liturgie en l’honneur de la Trinite   

 Abraham était assis à l’entrée de la tente.

la tente de Moïse était le « tabernacle » où Moïse rencontrait Dieu

 C’était l’heure la plus chaude du jour.

Le soleil illumine et réchauffe le monde

Abraham  vit trois hommes

mais ne parle qu’à un seul  

Il dit : Mon Seigneur

Le tabernacle ,la lumiére divine, La Trinité

Dieu est là !

**

La céne  

Le lavement des pieds 

 vous vous laverez les pieds, et vous vous étendrez sous cet arbre.

le repas

 Je vais chercher de quoi manger,

Le pain

 Abraham dit à Sarah  « Prends vite trois grandes mesures de fleur de farine, pétris la pâte et fais des galettes. »

L’Agneau 

  Abraham le prit ..gras et tendre,

 la promesse  de l’ancienne alliance

 Le voyageur reprit : « Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance, et à ce moment-là, Sara, ta femme, aura un fils. »

c’est la consécration de ce jour là : la promesse  

 c’est tellement invraisemblable !

Sara rit

 

L’Eucharistie

Jésus est présent quand ensemble nous prions devant le tabernacle

Il est présent quand nous  partageons le pain

il est l’Agneau  qui enlève le péché du monde

 

Y croyons nous vraiment ?

C’est tellement invraisemblable !

Tous….Un seul corps  ,Une seule âme

Jésus ,Dieu, qui nous justifie en mourant sur la croix

C’est fou !

Sara en rit

Abraham s’en réjouit

 **

Evangile : Il a porté nos maladies (Matt.8, 5-17)

En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. » À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux, mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi. » Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri.
Comme Jésus entrait chez Pierre, dans sa maison, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre. Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait.Le soir venu, on présenta à Jésus beaucoup de possédés. D’une parole, il expulsa les esprits et, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, il les guérit, pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.

 

Jésus vient nous guérir  .Il nous promet la Vie 

au centurion ,un romain ,un étranger

à la belle mère de Pierre, ,nos proches 

à tout ceux qui croient 

Il a porté nos maladies

Sachons rendre grâce

Comme Abraham  réjouissons nous   

12 é Vendredi ordinaire (B) : La circoncision : Signe de l’alliance (Gen 17 )

25 juin, 2021

Quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans, le Seigneur lui apparut et lui déclara : « Je suis le Dieu souverain. Vis toujours en ma présence et sois intègre. Je vais établir mon alliance entre toi et moi et te donner un très grand nombre de descendants. » Abram se jeta face contre terre et Dieu reprit :  « Voici à quoi je m’engage envers toi : tu deviendras l’ancêtre d’une multitude de peuples. 

 Abram

On ne t’appellera plus Abram, mais Abraham, car je ferai de toi l’ancêtre d’une multitude de peuples. Je t’accorderai un si grand nombre de descendants qu’ils constitueront des peuples entiers ; il y aura même des rois dans ta postérité.  Je maintiendrai mon alliance avec toi, puis, après toi, avec tes descendants, de génération en génération, pour toujours : ainsi je serai ton Dieu et celui de tes descendants après toi.  À toi et à tes descendants, je donnerai le pays où tu séjournes en étranger, tout le pays de Canaan. Il sera leur propriété pour toujours et je serai leur Dieu. »

 

1-ord-B-12é-vendredi

 

La circoncision

signe de l’alliance

Dieu dit encore à Abraham : « Toi et tes descendants, de génération en génération, vous respecterez mon alliance. Voici l’obligation que vous respecterez, toi et tes descendants : Quiconque est parmi vous de sexe masculin sera circoncis. La circoncision de votre chair sera le signe de l’alliance établie entre vous et moi.  De génération en génération, tous vos garçons seront circoncis quand ils auront huit jours. Il en sera de même pour les esclaves nés chez toi ou pour les esclaves étrangers que tu as achetés et qui ne sont donc pas membres de ton clan. Ainsi l’esclave né chez toi et celui que tu auras acheté seront circoncis, afin que mon alliance soit inscrite dans votre chair comme une alliance éternelle.  Quant à l’homme non circoncis, il sera exclu du peuple pour n’avoir pas respecté les obligations de mon alliance. » 

Ce récit de l’alliance entre Dieu et Abraham  diffère  de celui du au chapitre 15

qui aurait été écrit à l’époque de Salomon

Cliquez ICI 

Cette fois ci ,cet écrit aurait été  écrit plutôt par des prêtres lors du retour des juifs de Babylone ..les prêtres  insistaient sur l’obligation d’être circoncis

 

Saraï

Dieu dit à Abraham : « Ne donne plus à ta femme le nom de Saraï, car désormais son nom est Sara. Je vais la bénir et te donner par elle un fils. Je la bénirai et elle deviendra l’ancêtre de peuples entiers ; il y aura des rois de divers pays dans sa descendance. »  Abraham se jeta face contre terre et il rit, car il se disait : « Comment aurai-je un enfant, moi qui ai cent ans, et comment Sara qui en a quatre-vingt-dix deviendrait-elle mère ? » 

Abram sera désormais Abraham ,le père des croyants

Saraï sera reine  

 Abraham éclata de rire

Il ne doute pas comme Zacharie quand celui-ci apprit qu’il serait le père de Jean Baptiste

Il ne se moque pas comme Saraï

 

Abraham  rit ; Il est joyeux

c’est tellement  extraordinaire ,invraisemblable  

Il a 100 ans et Sarah en a 90

mais tout est possible pour Dieu

 

Dieu fait alliance avec nous

Dieu nous justifie  

il ya de quoi éclater de joie !

 

Ismaêl

Abraham  dit alors à Dieu : « Accorde-moi seulement qu’Ismaël vive devant toi. » Dieu dit : « En fait, ta femme Sara te donnera un fils que tu appelleras Isaac. Je maintiendrai mon alliance avec lui et avec ses descendants après lui. Ce sera une alliance pour toujours.  De plus, j’ai entendu ta demande en faveur d’Ismaël : je le bénirai, je le rendrai fécond, je lui donnerai un très grand nombre de descendants. Il sera le père de douze chefs et l’ancêtre d’un grand peuple. Et mon alliance, je la conclurai avec Isaac, le fils que Sara te donnera à cette époque l’an prochain. » Quand Dieu eut fini de parler avec Abraham, il s’éloigna.  Abraham prit alors son fils Ismaël ainsi que tous ses esclaves, ceux nés chez lui et ceux qu’il avait achetés, c’est-à-dire tous les hommes de sa maison. Il les circoncit le jour même, comme Dieu le lui avait ordonné. Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans et son fils Ismaël treize quand ils furent circoncis.  Ils furent circoncis le même jour, avec tous les hommes de la maison d’Abraham, esclaves nés chez lui ou achetés à des étrangers.

 Dieu nous demandera  seulement de renoncer à la chair en nous circoncisant

pour participer à sa vie divine ,la vie de l’Esprit  

Méme le fils de la servante ,né dan le péché sera béni

 

Evangile : Seigneur , tu peux me purifier » (Mtt 8, 1-4)

Lorsque Jésus descendit de la montagne, des foules nombreuses le suivirent .Et voici qu’un lépreux s’approcha, se prosterna devant lui et dit :« Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main, le toucha et lui dit :« Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre. Jésus lui dit : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne l’offrande que Moïse a prescrite : ce sera pour les gens un témoignage. »

 Nous avons tous la lèpre ..Tous pécheurs

Jésus nous justifie en mourant sur la croix

c’est la nouvelle alliance  

Rendons grâce en église ,avec les prêtres

Eclatons de Joie avec Abraham 

12é mercredi ordinaire (B) :Dieu fait alliance avec Abram (Gen 15)

23 juin, 2021

Le Seigneur apparut à Abram et lui dit : « N’aie pas peur, Abram ! Je suis ton bouclier et je te donnerai une grande récompense. »bram répondit : « Seigneur mon Dieu, que me donneras-tu ? Je suis sans enfant, tu ne m’as pas accordé de descendant. Mon héritier, celui qui recevra mes biens, c’est Éliézer de Damas, un membre de ma maisonnée. »  Non, dit le Seigneur, ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais un fils qui sera né de toi. » Puis il fit sortir Abram de sa tente et lui dit : « Observe les cieux et compte les étoiles si tu y arrives. » Et il ajouta : « Comme elles, tes descendants seront innombrables. » … Abram eut confiance dans le Seigneur. C’est pourquoi le Seigneur le considéra comme juste. Il lui dit : « Je suis le Seigneur qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te donner en héritage ce pays où tu es. »

 

Abram n’aie pas peur !

Abraham est  est vieux

il n’a pas d’enfants  

il ne comprend pas

mais il garde la foi

Dieu lui dit

« Je suis le Seigneur qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te donner en héritage ce pays où tu es. »

  

Regardes le ciel ..Compte les étoiles

 Dans nos villes ,nous sommes éblouis par la lumière terrestre

On ne voit plus les étoiles

On ne voit plus la lumière venue du ciel

la lumière divine

qui nous donne l’espoir  en l’avenir

 

Le ciel, l’avenir ,la terre promisse  

C’est la vie avec Dieu, en présence de Dieu qui nous conduit comme il a conduit Abraham  et les homme de foi

 

1-ord-B-1é-Mecrredi

 

Le Seigneur lui dit : : « Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. » Abram prit tous ces animaux, les partagea en deux, et plaça chaque moitié en face de l’autre ; mais il ne partagea pas les oiseaux. Comme les rapaces descendaient sur les cadavres, Abram les chassa. Au coucher du soleil, un sommeil mystérieux tomba sur Abram, une sombre et profonde frayeur tomba sur lui. Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses. Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les morceaux d’animaux. Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abram en ces termes : « À ta descendance je donne le pays que voici, depuis le Torrent d’Égypte jusqu’au Grand Fleuve, l’Euphrate. »

 

Les alliances entre tribus

Du temps d’Abraham lorsque des guerres entre deux tribus de nomades  se terminaient

on ne signait  pas un traité de paix

Pas de parchemin ! Pas de traité !

Mais avait lieu un rite qui valait tous les traités

**

Les chefs des tribus en guerre prononçaient un serment solennel

en passant au milieu des animaux coupés en deux

Il juraient

« que nous soyons sacrifiés comme ces animaux  si nous ne tenons pas notre serment » 

 

L’alliance avec Abraham

Ainsi Dieu fit alliance  avec Abraham

en sacrifiant une chèvre et et une génisse de 3 ans 

3 c’est le chiffre du passage  de la vie à la mort

mais il ne partagea pas les oiseaux

symbole le colombe de la paix lâchée lors de l’alliance  avec Noé 

et symbole du Saint  Esprit qui nous est promis

 

Abraham ne passa pas au milieu des animaux 

seul Dieu passa sous la forme d’une torche

Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les morceaux d’animaux.

**

Ainsi Dieu fit alliance avec la famille d’Abraham c’est-à-dire avec tous les croyants 

sans exiger un engagement de notre part

..il n’est pas dit qu’Abraham soit passé au milieu des animaux

 Dieu nous fait confiance ! 

 N’ayons pas peur…Dieu est avec nous ! 

12345...8