Archive pour la catégorie 'Genese'

Interprétation des textes de la genèse

6 juillet, 2017

Oui on sait ! Les exégètes ont  expliqué « la genèse » des textes de la « Genèse »…Ce ne sont pas des textes historiques  :OK !

**

C’est même évident  

le récit des 6 jours n’est pas historique !

OK !

Qui pourrait le contester

Cliquez ICI  

**

Ce sont des textes écrits par des théologiens

des poètes , des penseurs  

qui s’émerveillent ou s’étonnent devant la création

et qui tentent  de raconter l’origine des tribus d’Israel

OK !

**

Oui on sait !

Abraham  Isaac ,Jacob ne sont pas des hommes mais des tribus

qui sont soucieux d’avoir de nombreux enfants

C’est possible !

**

Les exégètes  ont raison d’essayer de comprendre et de vouloir expliquer

C’est leur boulot !

On ne les conteste pas

C’est intéressant !

**

et encore !

passer sa vie à chercher la petite  bête pour savoir

si tel passage de la bible est Yahviste ou Elohiste,

sacerdotale ou Deutéronomiste   

ce n ’est pas ce qu’il y a de plus intéressant

 **

Cela n’a vraiment rien a voir

mais vraiment rien à voir

avec le message Biblique

Ce genre d’étude noue égare

loin de l’essentiel  

**

Mais, Nous,

en tant que croyants

comment devons nous lire ces textes ?  

Peu m’importe l’histoire !

Peu m’importe les patriarches !

**

Mais que me dit Dieu maintenant

à moi homme du XXIe s

à travers ces textes

car la bible est « Le livre »

« la parole de Dieu »

comment vivre de cette parole

Cliquez ICI 

Le sacrifice d’Isaac . « Dieu y pourvoiera » (Gen.22, 1-19)

6 juillet, 2017

En ces jours-là, Dieu mit Abraham à l’épreuve. Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. »Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois pour l’holocauste, et se mit en route vers l’endroit que Dieu lui avait indiqué. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l’endroit de loin. Abraham dit à ses serviteurs : « Restez ici avec l’âne. Moi et le garçon, nous irons jusque là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous. »Abraham prit le bois pour l’holocauste et le chargea sur son fils Isaac ; il prit le feu et le couteau, et tous deux s’en allèrent ensemble. Isaac dit à son père Abraham : « Mon père ! – Eh bien, mon fils ? » Isaac reprit : « Voilà le feu et le bois, mais où est l’agneau pour l’holocauste ? » Abraham répondit : « Dieu saura bien trouver l’agneau pour l’holocauste, mon fils. » Et ils s’en allaient tous les deux ensemble.Ils arrivèrent à l’endroit que Dieu avait indiqué. Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ; puis il lia son fils Isaac et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils. Mais l’ange du Seigneur l’appela du haut du ciel et dit : « Abraham ! Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! » L’ange lui dit : « Ne porte pas la main sur le garçon ! Ne lui fais aucun mal ! Je sais maintenant que tu crains Dieu : tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. » Abraham leva les yeux et vit un bélier retenu par les cornes dans un buisson. Il alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Abraham donna à ce lieu le nom de « Le-Seigneur y pourvoira ». On l’appelle aujourd’hui : « Sur-le-mont-le-Seigneur-pourvoit »Du ciel, l’ange du Seigneur appela une seconde fois Abraham. Il déclara : « Je le jure par moi-même, oracle du Seigneur : parce que tu as fait cela, parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis. Puisque tu as écouté ma voix, toutes les nations de la terre s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction par le nom de ta descendance. »Alors Abraham retourna auprès de ses serviteurs et ensemble ils se mirent en route pour Bershéba ; et Abraham y habita.

 **

Abraham

Le père de la foi

Le père des croyants

parfaitement diponible

Dieu dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici

**

Dieu lui dit

«Quitte ton pays, ta famille ,la maison de ton père et va  vers le pays que je te ferai voir » (Gen 12,1).

 il quitte tout !

**

Devenu vieux il a toujours pas d’enfants  

Dieu lui dit

« Contemple donc le ciel, compte les étoiles si tu peux les compter. » Puis il lui dit : « Telle sera ta descendance. 

Abraham croit !

 

sacrifice-d'Isaac

Dieu lui demande de sacrifier son unique enfant ,celui qu’il ame 

Dieu lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac,.. et là tu l’offriras en holocauste.

Abraham dit

Me Voici 

**

Dieu  y pourvoiera

Abraham ne comprend pas

il croit

il dit seulement à Isaac

Dieu y pourvoiera

« Dieu saura bien trouver l’agneau pour l’holocauste, mon fils. »

et effectivement Dieu y pourvoit

. Abraham donna à ce lieu le nom de « Le-Seigneur y pourvoira ». On l’appelle aujourd’hui : « Sur-le-mont-le-Seigneur-pourvoit »

**

Dieu émerveillé  

Espérant contre toute espérance, Abraham  crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, (Rm 4,18)

et l’ange de s’écrier

Je le jure par moi-même, oracle du Seigneur : parce que tu as fait cela, parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer,

**

C’est extraordinaire

la terre entière devrait s’émerveiller devant un telle foi

comme Jésus lui même s’est émerveillé devant la foi du centurion  

Jésus fut dans l’admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! »(Luc 7, 1-10  )

**

Prophéties  

Ce n’est pas l’homme qui offrira le sacifice  

C’est Dieu qui offrira son fils

**

Dieu dit

Abraham prends ton fils celui que tu aimes  

il dit aussi

Celui ci est mon fils bien aimé

**

Abraham part avec un âne

Jésus est monté sur un âne  lors de son entrée triomphale à Jérusalem avant son sacrifice    

**

Abraham marche 3 jours

les 3 jours entre la mort et la résurrection du Christ   

**

Abraham voit un bélier  

C’est l’Agneau de Dieu 

La postérité d’Isaac sera appelée ta descendance.( Gen.21,.8-20)

5 juillet, 2017

Abraham avait cent ans quand naquit son fils Isaac. L’enfant grandit, et il fut sevré. Abraham donna un grand festin le jour où Isaac fut sevré. Or, Sara regardait s’amuser Ismaël, ce fils qu’Abraham avait eu d’Agar l’Égyptienne. Elle dit à Abraham : « Chasse cette servante et son fils ; car le fils de cette servante ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac. » Cette parole attrista beaucoup Abraham, à cause de son fils Ismaël, mais Dieu lui dit : « Ne sois pas triste à cause du garçon et de ta servante ; écoute tout ce que Sara te dira, car c’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom ; mais je ferai aussi une nation du fils de la servante, car lui aussi est de ta descendance. »Abraham se leva de bon matin, il prit du pain et une outre d’eau, il les posa sur l’épaule d’Agar, il lui remit l’enfant, puis il la renvoya. Elle partit et alla errer dans le désert de Bershéba. Quand l’eau de l’outre fut épuisée, elle laissa l’enfant sous un buisson, et alla s’asseoir non loin de là, à la distance d’une portée de flèche. Elle se disait : « Je ne veux pas voir mourir l’enfant ! » Elle s’assit non loin de là. Elle éleva la voix et pleura. Dieu entendit la voix du petit garçon ; et du ciel, l’ange de Dieu appela Agar : « Qu’as-tu, Agar ? Sois sans crainte, car Dieu a entendu la voix du petit garçon, sous le buisson où il était. Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main, car je ferai de lui une grande nation. » Alors, Dieu ouvrit les yeux d’Agar, et elle aperçut un puits. Elle alla remplir l’outre et fit boire le garçon. Dieu fut avec lui, il grandit et habita au désert, et il devint un tireur à l’arc.

**

Qui sont les fils d’Abraham ?

Les descendants  d’Isaac ou ceux d’Ismael

**

Paul en parle 3 fois dans ses épitres

Vous, frères, comme Isaac vous êtes enfants de la promesse. Mais, de même que celui qui était né selon la chair persécutait alors celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.  eh bien ! que dit l’Ecriture ? Chasse la servante et son fils, car il ne faut pas que le fils de la servante hérite avec le fils de la femme libre. Ainsi donc, frères, nous ne sommes pas les enfants d’une esclave, mais ceux de la femme libre.(Gal 4, 28)

**

Paul en parle aux romains qui ne sont pas juifs

pour être la descendance d’Abraham, tous ne sont pas ses enfants. Non : C’est la postérité d’Isaac qui sera appelée ta descendance. ..Ce qui signifie : ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu ; comme descendance, seuls les enfants de la promesse entrent en ligne de compte(Rom 9,7)

**

Paul en parle aux Hebreux qui sont des juifs qui connaissent bien les Ecritures  

Par la foi, Abraham…; il offrait le fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et qu’on lui avait dit : C’est par Isaac qu’une descendance te sera assurée.(He 11,18)

**

et dans son évangile Jean y consacre tout le chapitre 8

 les juifs dirent à Jésus  « Nous sommes la descendance d’Abraham et jamais personne ne nous a réduits en esclavage : comment peux-tu prétendre que nous allons devenir des hommes libres ? » 

**

A partir des ces commentaires de Paul et de Jean on peut donc en déduire

que les descendants d’Isaac sont tous les hommes qui ont reçu la grâce de croire  

Isaac

Isaac

Il croit

d’ou sa joie

Isaac veut dire « il a ri »

C’est un homme libre

et produit les fruits de l’Esprit

il est donc bien un descendant du pére de la foi   

**

Ismael

il s’amuse

Sara regardait s’amuser Ismaël,

Il ne croit pas  

son nom ;veut dire « il se moque de Dieu »

il produit  les œuvres de la chair

Il a perdu ainsi sa liberté

**

Dieu dans sa bonté  n’abandonne pas pour autant les incroyants

Qu’as-tu, Agar ? Sois sans crainte, car Dieu a entendu la voix du petit garçon, sous le buisson où il était. Debout ! Prends le garçon et tiens-le par la main, car je ferai de lui une grande nation 

La promesse donnée sous l’arbre de Mambré (Gen.18, 1-15)

1 juillet, 2017

En ces jours-là, aux chênes de Mambré, le Seigneur apparut à Abraham, qui était assis à l’entrée de la tente. C’était l’heure la plus chaude du jour. Abraham leva les yeux, et il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui. Dès qu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de la tente et se prosterna jusqu’à terre. Il dit : « Mon seigneur, si j’ai pu trouver grâce à tes yeux, ne passe pas sans t’arrêter près de ton serviteur. Permettez que l’on vous apporte un peu d’eau, vous vous laverez les pieds, et vous vous étendrez sous cet arbre. Je vais chercher de quoi manger, et vous reprendrez des forces avant d’aller plus loin, puisque vous êtes passés près de votre serviteur ! » Ils répondirent : « Fais comme tu l’as dit. » Abraham se hâta d’aller trouver Sara dans sa tente, et il dit : « Prends vite trois grandes mesures de fleur de farine, pétris la pâte et fais des galettes. » Puis Abraham courut au troupeau, il prit un veau gras et tendre, et le donna à un serviteur, qui se hâta de le préparer. Il prit du fromage blanc, du lait, le veau que l’on avait apprêté, et les déposa devant eux ; il se tenait debout près d’eux, sous l’arbre, pendant qu’ils mangeaient. Ils lui demandèrent : « Où est Sara, ta femme ? » Il répondit : « Elle est à l’intérieur de la tente. » Le voyageur reprit : « Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance, et à ce moment-là, Sara, ta femme, aura un fils. » Or, Sara écoutait par-derrière, à l’entrée de la tente. – Abraham et Sara étaient très avancés en âge, et Sara avait cessé d’avoir ce qui arrive aux femmes. Elle se mit à rire en elle-même ; elle se disait : « J’ai pourtant passé l’âge du plaisir, et mon seigneur est un vieillard ! » Le Seigneur Dieu dit à Abraham : « Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : “Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, vieille comme je suis ?” Y a-t-il une merveille que le Seigneur ne puisse accomplir ? Au moment où je reviendrai chez toi, au temps fixé pour la naissance, Sara aura un fils. » Sara mentit en disant : « Je n’ai pas ri », car elle avait peur. Mais le Seigneur répliqua : « Si, tu as ri. »

**

Ce récit est  un doublet

c’est une relecture du  chapitre 17 de la Genèse

Cliquez ICI 

**

C’est une autre tradition

une méditation sur la promesse faite à Abraham

un mélange subtil de prophétie

**

L’arbre de Mambré

Adam et Eve furent  chassés du paradis

loin de l’arbre de vie

Abraham et Sara se retrouvent

 sous l’arbre de Mambré ,l’arbre de la promesse

Jésus  et Marie sont au Golgotha

où est planté l’arbre du salut ,l’arbre de la croix

**

Un rêve

A Mambré

Tout se passe comme dans un rêve

c’est flou ,irreel  

Abraham  voit d’abord 3 hommes près de lui

Abraham leva les yeux, et il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui.

puis il court vers eux car ils sont loin

 Dès qu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de la tente

**

Il en a d’abord vu 3  puis il n’en reste plus qu’un

. Il lui  dit : « Mon seigneur, si j’ai pu trouver grâce à tes yeux, ne passe pas sans t’arrêter près de ton serviteur.

 **

Une résurrection

C’était l’heure la plus chaude du jour   

Abraham était assis

Il sort de sa torpeur

**

Comme Jésus ,le jeudi saint

Il se lève

Il apporte de l’eau pour laver les pieds

ll accueille

Sara pétrit la pâte et fait des galettes

tandis que Jésus partagera le pain sans levain

**

Le repas de Mambré préfigure le repas  du cénacle

le repas de la réconciliation qui précède la résurrection   

**

Reste avec nous  !

Comme les disciple d’ Emmaüs diront à Jésus « reste avec nous » abraham dit   

 vous reprendrez des forces avant d’aller plus loin, puisque vous êtes passés près de votre serviteur

**

Abraham se tient debout

 il se tenait debout près d’eux, sous l’arbre, pendant qu’ils mangeaient.

A Emmaüs, jésus était là debout au cours du repas  

**

La promesse

Sara

 

Sara, ta femme, aura un fils

c’est  une « annonciation »

l’annonce du salut  

« Voici que la Vierge enfantera un fils »

Sara  la reine du ciel c’est Marie

la nouvelle Eve

la mére des Hommes

**

Elle a ri

C’est en chantant le ‘Magnificat » que Marie s’en alla ensuite en courant dans la montagne pour le dire  a Elisabeth

Elisabeth s’est réjouit

Jean Baptiste  a tressaillit de joie en son sein (Luc)    

L’Alliance avec Abraham ..La circoncision (Gen 17)

30 juin, 2017

Il avait quatre-vingt-dix-neuf ans quand le Seigneur  lui apparut et lui dit : « Je suis Dieu, Shaddaï. Marche en ma présence et sois intègre.  Je veux te faire don de mon alliance entre toi et moi, je te ferai proliférer à l’extrême.  Abram se jeta face contre terre, Dieu parla avec lui et dit : « Pour moi, voici mon alliance avec toi : tu deviendras le père d’une multitude de nations. On ne t’appellera plus du nom d’Abram, mais ton nom sera Abraham car je te donnerai de devenir le père d’une multitude de nations

 ** 

La nation de croyants

c’est la nation des nomades

qui ne sont pas de ce monde

qui ont tout quitté pour ne suivre que le Seigneur

« quitte ton pays , la maison de ton père et va vers le pays que je te montrerai « (Gen 12,1)

 **

et je te rendrai fécond à l’extrême : je ferai que tu donnes naissance à des nations, et des rois sortiront de toi. 

Ces nomades sont des fous

des fous de Dieu

qui lévent les yeux

la nuit dans le désert

 « Regarde le ciel, et compte les étoiles si tu peux

Cliquez ICI 

**

Dieu leur donne tout

il en fait plus que des rois

il en fait des fils de Dieu  

C’est encore plus fou que de croire qu’Abraham puisse enfanter à 99 ans

**

J’établirai mon alliance entre moi, toi, et après toi les générations qui descendront de toi ; cette alliance perpétuelle fera de moi ton Dieu et Celui de ta descendance après toi. Je donnerai en propriété perpétuelle à toi et à ta descendance après toi le pays de tes migrations, tout le pays de Canaan. Je serai leur Dieu. »

Aux fils d’Adam

Dieu a donné la terre

**

Aux fils d’Abraham

Aux hommes de foi

Il donne plus que la terre promise

Dieu leur promet la vie éternelle 

« la vie éternelle c’est qu’il te connaissent toi le seul vrai Dieu(Jn 17)

**

Le signe de d’alliance : La circoncision  

Dieu dit à Abraham : « Toi, tu garderas mon alliance, et après toi, les générations qui descendront de toi. Voici mon alliance que vous garderez entre moi et vous, c’est-à-dire ta descendance après toi : tous vos mâles seront circoncis : vous aurez la chair de votre prépuce circoncise, ce qui deviendra le signe de l’alliance entre moi et vous.  Seront circoncis à l’âge de huit jours tous vos mâles de chaque génération ainsi que les esclaves nés dans la maison ou acquis à prix d’argent d’origine étrangère quelle qu’elle soit, qui ne sont pas de ta descendance. L’esclave né dans la maison ou acquis à prix d’argent devra être circoncis. Mon alliance deviendra dans votre chair une alliance perpétuelle,

Dieu fait une alliance avec la chair

lui même deviendra chair  

Le verbe s’est fait chair ;il a habité parmi nous

**

Non une alliance avec un anneau en or

mais avec un anneau de chair  

une alliance indélébile   

qui fait  de notre corps charnel, un corps spirituel

**

L’Esprit de Dieu ,de nouveau souffle dans le corps d’Adam

L’esprit  souffle dans le corps des croyants ,fils d’Abraham

**

L’alliance avec tout un peuple : Sara

Dieu dit à Abraham : « Tu n’appelleras plus ta femme Saraï du nom de Saraï, car elle aura pour nom Sara. Je la bénirai et même je te donnerai par elle un fils. Je la bénirai, elle donnera naissance à des nations ; des rois de peuples sortiront d’elle. »

On sait que dans la bible la femme est l’image de l’église

ainsi la femme de l’apocalypse qui lutte contre le dragon c’est l’église

Clqiuez ICI

**

L’église est l’épouse du Christ

L’église c’est la famille des croyants

L’église est reine

L’église est Sara

Son fils est Jésus  

**

Le rire d’Abraham

Abraham se jeta face contre terre et il rit ; il se dit en lui-même : « Un enfant naîtrait-il à un homme de cent ans ? Ou Sara avec ses quatre-vingt-dix ans pourrait-elle enfanter ? »

 Zacharie a douté  quand Dieu lui a promis la naissance d’un fils

Zacharie dit à l’ange : « A quoi le saurai-je ? Car je suis un vieillard, et ma femme est avancée en âge. » (Luc 1,18)

 

Isaac veut dire en hébreu « il a a ri » 

joie-d'Abraham

Abraham a ri car tout en reconnaissant  l’impossibilité d’une telle naissance ,il a cru et s’est réjoui

Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour: il l’a vu, et il s’est réjoui.…(Jn 8, 56)

**

Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans quand fut circoncise la chair de son prépuce,  et Ismaël avait treize ans quand fut circoncise la chair de son prépuce.  C’est le même jour qu’Abraham et son fils Ismaël furent circoncis ; toute sa maisonnée, les esclaves nés dans la maison ou acquis à prix d’argent d’origine étrangère furent circoncis avec lui.

Regarde le ciel et compte les étoiles (Gen.15, 1-18)

28 juin, 2017

En ces jours-là, la parole du Seigneur fut adressée à Abram dans une vision : « Ne crains pas, Abram ! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera très grande. » Abram répondit : « Mon Seigneur Dieu, que pourrais-tu donc me donner ? Je m’en vais sans enfant, et l’héritier de ma maison, c’est Élièzer de Damas. » Abram dit encore : « Tu ne m’as pas donné de descendance, et c’est un de mes serviteurs qui sera mon héritier. » Alors cette parole du Seigneur fut adressée à Abram : « Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais quelqu’un de ton sang. » Puis il le fit sortir et lui dit : « Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux… » Et il déclara : « Telle sera ta descendance ! » Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste.Puis il dit : « Je suis le Seigneur, qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te donner ce pays en héritage. » Abram répondit : « Seigneur mon Dieu, comment vais-je savoir que je l’ai en héritage ? » Le Seigneur lui dit : « Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. » Abram prit tous ces animaux, les partagea en deux, et plaça chaque moitié en face de l’autre ; mais il ne partagea pas les oiseaux. Comme les rapaces descendaient sur les cadavres, Abram les chassa. Au coucher du soleil, un sommeil mystérieux tomba sur Abram, une sombre et profonde frayeur tomba sur lui. Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses. Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les morceaux d’animaux. Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abram en ces termes : « À ta descendance je donne le pays que voici, depuis le Torrent d’Égypte jusqu’au Grand Fleuve, l’Euphrate. »

 

Le père de la foi

Abram dit : « Tu ne m’as pas donné de descendance,. ».. Alors cette parole du Seigneur fut adressée à Abram  « Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux… » Et il déclara : « Telle sera ta descendance ! » Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste.

« Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit »(Rom 4, 18)

 

regarde-lkes-étoiles

 

Parce qu’il a cru

Dieu lui promet un ciel lumineux  

l’éternité ,l’infini

la vie éternelle  pour tous les croyants

**

L’alliance

une  alliance à la façon des rois du temps d’Abraham   

Cliquez ICI 

**

Le chiffre 3

« Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. »

Le chiffre 3  c’est le chiffre de l’alliance ultime

Le chiffre du passage de la mort à la vie

le chiffre  du Christ sur la croix

qui meurt à 3 heure

et qui ressuscite 3 jours après

**

Les oiseaux

Abram ne partagea pas les oiseaux.

La tourterelle symbole de l’Esprit

La colombe symbole de la paix

Dieu  nous promet la venue de l’Esprit  

Il nous promet la paix  

**

Le feu

 Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les morceaux d’animaux.

le feu de l’amour

le feu de Dieu 

La tunique de Joseph (Genèse 37, 3-28)

17 mars, 2017

Israël, c’est-à-dire Jacob, aimait Joseph plus que tous ses autres enfants, parce qu’il était le fils de sa vieillesse, et il lui fit faire une tunique de grand prix.

Joseph était le dernier

le plus petit

Il était donc le  préféré

car dans le royaume de Dieu

chez les hommes qui ont la foi

les derniers sont toujours les premiers  

**

La tunique

et parce qu’il était le dernier

il eut droit  à une tunique de grand prix

or dans la bible  

le vêtement est l’image de la personnalité  profonde d’une personne

Cliquez ICI  

**

Joseph était bon

Joseph était au service de ses frères

Joseph savait pardonner

En vérité sa tunique était de grand prix

**

En voyant qu’il leur préférait Joseph, ses autres fils se mirent à détester celui-ci, et ils ne pouvaient plus lui parler sans hostilité.

Joseph l’innocent ,le juste est sacrifié  

A l’image de Jésus trahi par Judas

Joseph est trahi par ses fréres  

**

La coupe

Dès que Joseph eut rejoint ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, la tunique de grand prix qu’il portait, ils se saisirent de lui et le jetèrent dans la citerne, qui était vide et sans eau.

Joseph dépouillé de sa tunique n’est plus rien

il est vendu comme un esclave

comme Jésus sur la croix

à qui on a aussi retiré la tunique

**

Joseph paie de sa vie

l’amour qu’il a pour ses frères

il a bu la coupe  

comme Jésus  

Pouvez vous boire de cette coupe (Mtt20)

Tunique de Joeph Overbeck

Les marchands madianites qui passaient par là retirèrent Joseph de la citerne, ils le vendirent pour vingt pièces d’argent aux Ismaélites, et ceux-ci l’emmenèrent en Égypte.

C’est cela l’évangile !

On connait la suite  

Joseph donnera à manger à ceux qui ont faim

Joseph pardonnera à ses frères

mais c’est au prix de sa vie  

il est jeté dans un puits 

La malédiction de Cham (Gn 10.18-29)

18 février, 2017

Sem, Cham et Japhet étaient les fils de Noé qui sortirent de l’arche ; Cham, c’est le père de Canaan. Ce furent les trois fils de Noé, c’est à partir d’eux que toute la terre fut peuplée. Noé fut le premier agriculteur. Il planta une vigne et il en but le vin, s’enivra et se trouva nu à l’intérieur de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et il en informa ses deux frères au-dehors.Sem et Japhet prirent le manteau de Noé qu’ils placèrent sur leurs épaules à tous deux et, marchant à reculons, ils couvrirent la nudité de leur père. Tournés de l’autre côté, ils ne virent pas la nudité de leur père.

**

Noé

Après le déluge Dieu créa un monde nouveau

une terre nouvelle

sous le signe de l’arc en ciel

Cliquez ICI

**

Noé remplaça Adam

Noé est le nouveau père de l’humanité

**

Et patatras !

Comme Adam ,Noé chute  

Il est saoul

Il est nu

C’est la honte !

Nu ,il vaut plus rien

un vaurien !

 

Noé-et-ses-fils

Nous sommes les fils de Noé

nos pères sont indignes

les oeuvres de la chair sont indignes

ce sont les fruits de l’Esprit  qui doivent nous  enivrer

et non le vin terrestre

les œuvres de la chair : libertinage, impureté, débauche,  idolâtrie,..haines, discorde, jalousie, emportements, .. beuveries, ripailles et autres choses semblables  … Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,  (Gal 5, 18..)

**

Mais on s’attache au monde

on refuse de reconnaître que sans Dieu nous sommes nus

Sem,et Japhet se cache la face

seul Cham a raison

il quitte son père

**

Abraham

Après Adam

Après Noé

il ya Abraham le père de la foi

Dieu lui dit aussi

 « Quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père… » (Gn 12, 1)

Ce que nous demande aussi Jésus

Quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère,.. recevra le centuple, et héritera la vie éternelle. (Mtt 19,29)

**

La malédiction  

Lorsque Noé, ayant cuvé son vin, sut ce qu’avait fait son plus jeune fils,  il s’écria :« Maudit soit Canaan, qu’il soit le dernier des serviteurs de ses frères ! »  Puis il dit : « Béni soit le SEIGNEUR, le Dieu de Sem, que Canaan en soit le serviteur !  Que Dieu séduise Japhet, qu’il demeure dans les tentes de Sem,et que Canaan soit leur serviteur ! »

C’est  Noé qui a a maudit Cham

ce n’est pas Dieu

Noé veut faire de Cham l’esclave de ses frères

Dieu a fait  de Cham un homme libre !

**

Les interprétations de cette malédiction

Au  cours des siècles on a prétendu que les descendants de Cham étaient les noirs et qu’ils devaient donc être les esclaves de leurs frères

C’est nul !

C’est n’importe quoi !

d’autant plus que Noé ne parle pas des descendants  de Cham mais de Canaan

Cliquez  ICI:

 

La tour de Babel et la liberté Gn (12,1-9)

17 février, 2017

Toute la terre avait alors la même langue et les mêmes mots.  Au cours de leurs déplacements du côté de l’orient,les hommes découvrirent une plaine en Mésopotamie, et s’y établirent.    Ils se dirent l’un à  l’autre :« Allons ! fabriquons des briques et mettons-les à cuire ! »Les briques leur servaient de pierres,et le bitume, de mortier.   

**

Babylone 

En ce temps là,

deux puissances dominaient le monde

l’Egypte  qui édifiaient des pyramides avec des pierres  

Babylone qui   construisait  des Ziggurats , des tours avec de l’argile

 

Ziguratt

Babylone  la terrible faisait peur

**

Une cité fasciste

Ils dirent  « Allons ! bâtissons-nous une ville, avec une tour dont le sommet soit dans les cieux.

une cité puissante ,au sommet de tout

les babyloniens  défiaient  Dieu lui même

« Bab-el » voulait dire « la porte de Dieu » car au sommet de chaque tour  il y avait un petit temple  

**

Faisons-nous un nom, pour ne pas être disséminés sur toute la surface de la terre. »

la cité la plus célèbre

la plus redoutée  

**

Une seule idéologie

Le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties. Et le Seigneur dit :« Ils sont un seul peuple ,ils ont tous la même langue :

La pensée unique

la perte de liberté

**

Maitre du monde

s’ils commencent ainsi, rien ne les empêchera désormais de faire tout ce qu’ils décideront.

ils commandent au monde

**

La liberté des enfants de Dieu

 Allons ! descendons, et là, embrouillons leur langue :qu’ils ne se comprennent plus les uns les autres. »

Dieu nous a créé libre

cela nous coûte cher

car au nom de liberté nous rejetons Dieu

au nom de la liberté nous rejetons nos frères

**

mais Dieu y tient ..à cette liberté !

il nous veut libre

il nous veut responsables

il ne veut pas que nous soyons des  esclaves assujettis

**

La chute de Babylone

 De là, le Seigneur les dispersa sur toute la surface de la terre. Ils cessèrent donc de bâtir la ville.  

Cette privation de la liberté provoquera la chute même de Babylone

le peuple épris de liberté émigrera  

**

 C’est pourquoi on l’appela Babel, car c’est là que le Seigneur embrouilla la langue des habitants de toute la terre ;

L’auteur du récit semble jouer avec le mot « Babel »

« Babel »  est voisin du mot hébreu qui veut dire « brouiller ».

**

et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre

le manque de liberté provoque la division, la désunion

**

La Pentecôte

On dit que la pentecôte  est  l’envers de Babel

le jour de la pentecôte  les hommes ne parlaient pas la même  langue

mais tous étaient unis dans le même esprit

**

Les diverses interprétations du récit

selon Ka Mana

respectons nos cultures et nos langues différentes

Cliquez ICI 

**

Selon Cliod Meireles

la cacophonie dans les mass media sème la zizanie  

Cliquez ICI  

Caïn ,Qu’as-tu fait de ton frère ? (Gen.4,1-25)

13 février, 2017

L’homme s’unit à Ève, sa femme : elle devint enceinte, et elle mit au monde Caïn. Elle dit alors : « J’ai acquis un homme avec l’aide du Seigneur ! » Dans la suite, elle mit au monde Abel, frère de Caïn. Abel devint berger, et Caïn cultivait la terre.

 

Caïn

Ce nom veut dire « le forgeron »

le Vulcain des grecs

le sorcier des africains

l’homme qui joue avec le feu

C’est tout un programme  

Rien qu’avec ce nom

on peut déjà fabuler sur sa méchanceté

**

Au temps fixé, Caïn présenta des produits de la terre en offrande au Seigneur. De son côté, Abel présenta les premiers nés de son troupeau, en offrant les morceaux les meilleurs.

Caïn n’est  pas généreux et méprise Dieu

**

Le Seigneur tourna son regard vers Abel et son offrande, mais vers Caïn et son offrande, il ne le tourna pas. Caïn en fut très irrité et montra un visage abattu. Le Seigneur dit à Caïn : « Pourquoi es-tu irrité, pourquoi ce visage abattu ? Si tu agis bien, ne relèveras-tu pas ton visage ? Mais si tu n’agis pas bien…, le péché est accroupi à ta porte. Il est à l’affût, mais tu dois le dominer. »

Dieu comme un père

le conseille

mais le mauvais fils se renfrogne

Il refuse d’écouter Dieu

Il fait fi de sa parole

**

Quand on méprise Dieu

quand on ne l’honore pas

quand on ne l’écoute pas

on est pas loin de mépriser l’homme

**

 Caïn dit à son frère Abel : « Sortons dans les champs. » Et, quand ils furent dans la campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua. Le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? » Caïn répondit : « Je ne sais pas. Est ce que je suis, moi, le gardien de mon frère ? » Le Seigneur reprit : « Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre vers moi !

**

Les conséquences

Maintenant donc, sois maudit et chassé loin de cette terre qui a ouvert la bouche pour boire le sang de ton frère, versé par ta main.

Ce n’est pas Dieu qui punit

« mais qui sème le vent  récolte la tempête »

**

Tu auras beau cultiver la terre, elle ne produira plus rien pour toi.

la haine, la guerre ,c’est la mort

 

Caïn-Cormont

Tu seras un errant, un vagabond sur la terre. »

Sans Dieu

a quoi bon vivre ?

Sans sa parole

quel sens donner à notre vie ?

c’est l’errance, c’est la vagabondage

Sans l’amour ,

c’est le vide en nous ,l’amertune

**

L’enfant prodigue

 Alors Caïn dit au Seigneur : « Mon châtiment est trop lourd à porter ! Voici qu’aujourd’hui tu m’as chassé de cette terre. Je dois me cacher loin de toi, je serai un errant, un vagabond sur la terre, et le premier venu qui me trouvera me tuera. » Le Seigneur lui répondit : « Si quelqu’un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois. »

Ce n’est pas Dieu qui punit

au contraire  il protège Caïn

il lui veut pas du mal

Dieu est bon

Dieu est le père qui attend l’enfant prodigue

le père miséricordieux

**

Dieu a reçu une gifle ,mais il tend l’autre joue

il aime

il pardonne

c’est l’évangile  

**

Comme le père de l’enfant prodigue, il nous attend à la porte

Il attend seulement que l’on jette un regard vers lui 

1...45678