Archive pour la catégorie 'Ecclésiastique'

11é jeudi ordinaire : Le prophète ( Ben Sira 48, 1-14)

18 juin, 2020

Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche. Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre. Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu.Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ? Toi qui as réveillé un mort et, par la parole du Très-Haut, l’as fait revenir du séjour des morts ; toi qui as précipité des rois vers leur perte, et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ; toi qui as entendu au Sinaï des reproches, au mont Horeb des décrets de châtiment ; toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance, et à des prophètes pour prendre ta succession ; toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ; toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob… heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit, et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé, personne n’a pu le faire fléchir. Rien ne lui résista, et, jusque dans la tombe, son corps manifesta son pouvoir de prophète. Pendant sa vie, il a fait des prodiges ; après sa mort, des œuvres merveilleuses.

 ** 

Elie dans l’évangile  

Il est vénéré par Jésus qui en parle  dés son premier discours à Nazareth

Des prêtres pensent que jean Baptiste  est Elie

 Des prêtres et des lévites lui posent directement la question : « Es-tu Élie? » Et lui de répondre : « Je ne le suis pas » (Jn 1,21

Jésus lui-même compare Jean Baptiste à Elie

« je vous le déclare : Élie est déjà venu, et les gens l’ont traité comme ils l’ont voulu, ainsi que les Écritures l’annoncent à son sujet» (Mc 9,13)

Elie est présent  avec Moïse ,auprès de Jésus le jour de la transfiguration

**

Au pied de la croix

 Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. 46Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? 47Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Il appelle Elie.…(Mtt27,46)

**

 

11-é-jeudi-ord-le-prophete

Le grand prophète  

 il surgit comme un feu Sa parole brûlait comme une torche

Sa parole semble terrible car on ne le comprend pas  

N’oublions pas qu’ avec les Ecritures, Dieu nous parle 

Il est « Notre pére »

Il veut notre bien

**

 Il fit venir la famine sur Israël,  il retint les eaux du ciel,.

Il fait naitre dans les cœurs la faim et la soif de Dieu  

 « Bienheureux ceux qui ont faim   ceux qui ont soif »

**
Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges !

il convertit les coeurs en partageant sa foi

 Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ? Toi qui as réveillé un mort

Sans Dieu nous  sommes morts

Le prophéte  est celui qui nous réveille pour nos mener vers Dieu

 

 toi qui as précipité des rois vers leur perte

« il renverse les puissants de leur trône et relève les humbles »  

 

toi qui fus préparé pour la fin des temps,

Il nous annonce non un châtiment mais le salut

la venue du messie

celui que les juifs attendent  toujours

pour  nous apporter la paix  

 ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère .., afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob… heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.

 

 

Evangile :Notre Père  (Mtt6,7-15)

 

 

 

4é vendredi ordinaire : Eloge de David (Sir 47, 2-11)

7 février, 2020

Dans le sacrifice de communion, on met à part la graisse des animaux offerts à Dieu ; ainsi David a été mis à part entre les fils d’Israël. Il a joué avec les lions comme si c’étaient des chevreaux, et avec les ours comme avec des agneaux. N’était-il pas tout jeune quand il a tué le géant et supprimé la honte de son peuple, lorsqu’il lança la pierre de sa fronde et abattit l’arrogance de Goliath ? Il invoqua le Seigneur Très-Haut qui a mis dans sa main la vigueur pour supprimer le puissant guerrier et pour exalter la force de son peuple. C’est pourquoi on lui a fait gloire des dizaines de milliers qu’il a tués : on l’a célébré en bénissant le Seigneur quand on lui a donné la glorieuse couronne royale. En effet, il a détruit les ennemis alentour, il a anéanti ses adversaires philistins, il a détruit leur force comme on le voit encore aujourd’hui. Dans tout ce qu’il a fait, il a célébré la louange du Saint, du Très-Haut, en proclamant sa gloire. De tout son cœur, il a chanté les psaumes, il a aimé son Créateur. Devant l’autel, il a placé des chantres, et leur voix rendit les mélodies plus douces ; chaque jour ils loueront Dieu par leurs chants. Il a donné de l’éclat aux fêtes, il a donné une parfaite splendeur aux solennités, pour que le saint nom du Seigneur soit célébré, et que les chants retentissent dans le sanctuaire dès le matin. Le Seigneur a enlevé les péchés de David, il a pour toujours exalté sa force, il a fondé sur lui l’Alliance avec sa dynastie, le trône de gloire d’Israël

 

Ben Sira le sage

C’est un poète

il a écrit en Hebreu  puis a été traduit en grec par son fils en 180 avant JC

 

Ce n’est pas un historien

c’est un poéte

il ne faut donc pas prendre son récit à la lettre

quand il dit que David  en a tue par millier

 

Siracide-David

 

David

il en a tué des dizaines de milliers qu’il a tués :… il a détruit les ennemis .. anéanti ses adversaires .. a détruit leur force

le poète nous invite ainsi à lutter aussi

 non contre des ennemis extérieurs

mais contre le mal en nous

contre les œuvres de la chair  (Gal 5)

**

David n’ a pas donné sa tête comme Jean Baptiste  

mais il a été mis à part pour la gloire de Dieu

Dans le sacrifice de communion, on met à part la graisse des animaux offerts à Dieu ; ainsi David a été mis à part entre les fils d’Israël.

**

Il a lutté pour le royaume de Dieu

 que ton règne vienne »

pour la paix à Jérusalem  (la ville de  la paix)

et de tout son cœur, il a chanté les psaumes

**

Evangile : Jean baptiste est décapité ( Marc 6, 14-29)

 Hérodiade en voulait à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires,…a fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa….e roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. ..Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. » ..e garde  apporta la tête sur un plat,

**

Dans ce récit tout le monde a perdu la tête

ils sont tous devenus fous !

 Hérode  par faiblesse

Hérodiade par jalousie

Salomé par vanité

et  Jean Baptiste  pour Dieu  

 

C’est la sienne qui fut offerte sur un plat

non à Hérode  ,mais à Dieu 

Ben Sira (17, 1-15) : La création de l’homme

2 mars, 2019

Ben Sira

Un sage  ,un hébreux vivant à Alexandrie relit vers les années 200 avant Jésus Christ avec bonheur le récit de la création ,écrit par les prêtres  4 siècles auparavant

**

Il s’émerveille

Dieu nous a créé

il nous a tout donné

 

Ben-Sira-la-création

Un corps  

Le Seigneur a créé l’homme en le tirant de la terre.., il a remis en leur pouvoir ce qui est sur la terre. Il les a revêtus d’une force pareille à la sienne, il les a faits à son image.

Sachons avec lui rendre grâce

On était néant ,poussière  boue

Il nous a fait à son image !

**

 Il a mis en tout vivant la crainte de l’être humain, pour que celui-ci commande en maître aux bêtes sauvages et aux oiseaux.

Ne soyons pas des sauvages   

Des guerriers , des violents qui détruisent  

Mais des hommes bons au service les uns des autres

Comme les oiseaux sachons chanter pour la gloire de Dieu

**

Le cœur

Aux humains il a donné du jugement, une langue, des yeux, des oreilles, et un cœur pour réfléchir. Il les a remplis de savoir et d’intelligence, il leur a fait connaître le bien et le mal.

Regardons  les merveilles de Dieu

Ecoutons sa parole  

Le Seigneur nous a donné l’intelligence et un coeur pour le comprendre

**

Il a posé son regard sur leur cœur, leur montrant la grandeur de ses œuvres

C’est avec le cœur en aimant que l’on comprend vraiment  

il leur a donné de se glorifier à jamais de ses merveilles. Ils raconteront la grandeur de ses œuvres, ils célébreront le Nom très saint.

**

Le sens de la vie

 Il leur a aussi accordé le savoir, il leur a donné en héritage la loi de vie  afin qu’ils comprennent, dès maintenant, qu’ils sont mortels.

La vie n’est qu’un passage

 Il a établi avec eux une Alliance éternelle, et il leur a fait connaître ses jugements.

Nous sommes destinés à une autre vie

« La vie éternelle c’est de te connaitre toi le seul vrai Dieu »(Jn 17)

Leurs yeux ont vu la grandeur de sa gloire, leurs oreilles ont entendu la majesté de sa voix.

**

Il leur a dit : « Gardez-vous de toute injustice », et à chacun il a donné des commandements au sujet du prochain.

Aimons nous les uns les autres

**

 Leurs chemins sont toujours à découvert devant lui, ils n’échappent jamais à ses regards.

Ils nous attend, au bout du chemin !

 

Introduction au livre de Ben Sira ou L’ecclésiastique

30 mai, 2015

En 198 av.JC. la Palestine est passée sous la domination des grecs Séleucides

Peu à peu les Juifs cultivés sont attirés par les philosophes grecs

Ben Sira

écrit donc  en  Hébreu pour ses compatriotes

pour faire l’éloge de la Sagesse

qui est Dieu lui-même

(Si 24,1-22) et Si 51,13-30) 

**

La sagesse de Dieu

est visible dans les merveilles de la création (Si 42,15-43,33)

et au cours de l’histoire des hommes (Si 44,1-50-29 )

**

Les préceptes de la loi

La sagesse  est visible aussi dans l’ensemble des préceptes de la loi

qui nous enseigne à respecter les parents, à honorer les pauvres ,

à se méfier de la richesse des orgueilleux des bavards ..des femmes aguicheuses 

à bien choisir  ses amis ,à gouverner avec prudence …

** 

La traduction en grec du livre de Ben Sira

Les grecs méprisaient sans doute  les coutumes des juifs

Vers 130 av JC ,le petit fils de ben Sira  décide donc de traduire le livre en grec

à la fois pour les juifs si nombreux à Alexandrie

mais aussi pour que soit devoilé aux  grecs la sagesse des juifs  

Mon grand-père Jésus, qui s’était adonné par-dessus tout à la lecture de la Loi, des Prophètes et des autres livres de nos pères, et qui y avait acquis une grande maîtrise, fut amené à écrire lui aussi sur l’instruction et la sagesse, afin que ceux qui aiment le savoir, s’étant familiarisés avec ces sujets, progressent encore davantage dans la vie selon la Loi. (Si 1,15)

Mais  le petit fils de Ben Sira ne semble pas avoir un plan

et accumule les citations en désordre 

**

Cependant au cours des temps modernes

des  exégètes  ont cru discerner 5 recueils dans son livre 

un premier recueil (1,1-16,23) est bien ordonné

Cliquez ICI 

**

 3 autres recueils  furent rajoutés au cours des ans

 1) 16,24 à 23,27   ce recueil complète le premier recueil

 2)  24,1 à 32,13    ce recueil commence par un grand discours sur la sagesse (Ch 24)

 3) 32,14-42,14      ce recueil  ajoute quelques réflexions sur les sacrifices

 Cliquez ICI  

Ainsi  qu’une prière pour le peuple d’Israel

Cliquez ICI  

**

Dans un 5é recueil   42,15_50,24   l’auteur célèbre Dieu comme Créateur

Cliquez ICI 

puis il fait  l’éloge des « ancêtres », d’Hénok et Noé à Néhémie… et au grand-prêtre Simon .

Cliquez ICI 

 

Livre de Ben Sira ou le Siracide : premier recueil ( 1,1-16,23)

29 mai, 2015

Ch 1 Dieu est grand

Toute sagesse vient du Seigneur,
Le sable des mers, les gouttes de la pluie,
les jours de l’éternité, qui les dénombrera ?
La hauteur du ciel, la largeur de la terre,
la profondeur de l’abîme, qui les explorera ?
 Un seul est sage, très redoutable,
celui qui siège sur son trône.
…14Le commencement de la sagesse, c’est la crainte du Seigneur,
**

Ch 2  Le croyant éprouvé dans l’épreuve

Mon fils, si tu aspires à servir le Seigneur,
prépare ton âme à l’épreuve.
Tout ce qui t’advient, accepte-le,
dans les revers de ton humiliation sois patient ;
car c’est au feu qu’on éprouve l’or,
et au four de l’humiliation, ceux qui sont agréés de Dieu.
**

Ch 3 Devoirs envers les parents

Mon fils, prends soin de ton père dans sa vieillesse
et ne l’afflige pas durant sa vie.
**

Ch 4 . Le pauvre

Ne fais pas souffrir une âme affamée,

n’irrite pas un homme dans le dénuement.
N’ajoute pas au tourment d’un cœur irrité,

Ch 5   Le riche

Ne t’appuie pas sur tes richesses et ne dis pas : « Elles me suffisent ! »

Ch 6   L’amitié

Si tu acquiers un ami, acquiers-le en l’éprouvant,
ne te fie pas trop vite à lui.
Un ami fidèle est un abri sûr,
qui l’a trouvé a trouvé un trésor.
5Un ami fidèle n’a pas de prix,
c’est un bien inestimable..

Ch 7  Conseils divers

Ne fais pas le mal et aucun mal ne t’arrivera.

Eloigne-toi de l’injustice,
Ne demande pas au Seigneur le pouvoir,.

Ne t’écarte pas d’une épouse sage et bonne,
Ne maltraite pas le serviteur qui travaille fidèlement,
As-tu des enfants ? Eduque-les,
Vénère les prêtres.
tends la main au mendiant,
ne te détourne pas de ceux qui pleurent,
avec les affligés, afflige-toi.
’hésite pas à visiter les malades ;

Ch 8  Prudence et circonspection

Ne te dispute pas avec un homme puissant, de peur de tomber dans ses mains.
Ne te querelle pas avec un homme riche,
Ne fais pas route avec l’audacieux,
N’entre pas en conflit avec le violent,
**

Ch 9 : Les femmes

Ne sois pas jaloux de la femme que tu chéris, 
Ne te livre pas à une femme au point qu’elle domine sur toi..
Ne te livre pas aux prostituées,de peur de perdre ton patrimoine.
**

Ch 10 Le gouvernement

Un roi ignorant est la ruine de son peuple,
une cité est fondée sur l’intelligence de ses princes.
..Pourquoi s’enorgueillit-il, celui qui est terre et cendre,
alors que de son vivant ses intestins sont pourriture ?
..Le Seigneur a culbuté les trônes des princes,
il a établi les doux à leur place.
il a planté les humbles à leur place.

Ch 11 :Ne pas se fier aux apparences

Ne loue pas un homme pour sa beauté,
ne prends personne en horreur à son seul aspect.
L’abeille est petite parmi les êtres ailés,
mais ce qu’elle produit est ce qu’il y a de plus doux.

Ch 12 Le discernement dans les bienfaits

Si tu fais le bien, sache à qui tu le fais,

et on te saura gré de tes bienfaits.

Ch 13 Les pièges du riche orgueilleux

Qui touche à la poix se salit, qui fréquente l’orgueilleux devient semblable à lui.
Le riche commet une injustice et c’est lui qui se fâche,
le pauvre subit l’injustice et doit en plus s’excuser.
Qu’un riche parle, tous se taisent
et portent aux nues son discours.
Qu’un pauvre parle, et on dit : « Qui est-ce ? »

Ch 14 :Bonheur du juste

Heureux l’homme dont la bouche n’a pas failli

et qui n’est pas tourmenté par le regret de ses fautes.

Ch 15 La récompense du juste

La sagesse  viendra à sa rencontre comme une mère,
comme une épouse vierge, elle l’accueillera ;
3elle le nourrira du pain de l’intelligence,
elle l’abreuvera de l’eau de la sagesse.

Ch 16 Malédiction des impies

mais la race des impies sera anéantie.
Dans l’assemblée des pécheurs s’allume le feu,
contre un peuple rebelle s’est allumée la colère.
..Le seigneur est puissant en pardon, mais il répand la colère.
Aussi grande que sa miséricorde est sa réprobation ;
il juge les hommes selon leurs œuvres.

Ben Sira le sage : Eloge des ancêtres (Si 44,1-50,29)

29 mai, 2015

Après avoir loué Dieu pour les splendeurs  de la création

Cliquez ICI

Ben Sira  

beaucoup plus longuement remercie Dieu

car il nous a  toujours parlé par l’intermédiaire de nos ancêtres     

 

« Faisons donc l’éloge des hommes illustres, de nos pères,

…des hommes ont dominé dans leurs royaumes,

ont été renommés pour leur puissance,
conseillers grâce à leur intelligence,
annonciateurs de prophéties,
**

Les patriarches

Hénok

c’est un exemple de conversion pour les générations.

Noé

Des alliances éternelles furent établies avec lui

pour que tout être de chair ne fût plus détruit par un déluge.

Abraham

Il ne s’est trouvé personne pour l’égaler en gloire.

Isaac

A Isaac il donna la même assurance
à cause de son père Abraham

Jacob

Il le confirma dans ses bénédictions

 

La loi.

Moïse

Il lui donna une gloire égale à celle des anges

Aaron
Il  lui donna le sacerdoce du peuple

Il le rendit heureux par de beaux ornements
et le ceignit d’une robe de gloire

 

Ben Sira donne 2 fois plus de place à Aaron qu’à Moise

Il donnera encore davantage de place au prêtre  Simon qu’il a connu à Jérusalem  (SI 50)

Pour lui le culte serait il plus important que la loi ?

Pinhas

Pinhas fils d’Eléazar est le troisième en gloire
il serait le chef du sanctuaire et de son peuple,
l’héritage d’Aaron passe à toute sa descendance..

**

La conquête

Josué et Caleb

Josué fils de Noun fut un vaillant guerrier

. Il succéda à Moïse dans la fonction prophétique
il agit avec fidélité,
ainsi que Caleb :

 

Les juges

Les juges aussi, chacun d’après sa renommée,

Que leur souvenir soit en bénédiction !
**

On remarque que Ben Sira parle à peine de la conquête  de la Palestine par Josué et les juges

iL parlera plus longuement des rois

 

Le temps des rois     

Samuel

Aimé par son Seigneur, Samuel,
prophète du Seigneur, établit la royauté,

Nathan

Après lui se leva Nathan pour prophétiser aux jours de David.

David

il extermina les ennemis alentour,
En toutes ses œuvres il rendit hommage

 

Ben Sirac ,le sage qui vante le culte du temple   

parle certes des exploits guerriers de David

mais il s’insiste aussi longuement sur la culte rendu par David 

Il établit des chantres devant l’autel
où ils faisaient retentir de douces mélodies.
10Il donna aux fêtes de la splendeur,
un éclat parfait aux solennités,
en leur faisant louer le saint nom du Seigneur,
en faisant dès l’aurore résonner le sanctuaire.

Salomon

Après lui se leva un fils plein de savoir
rempli d’intelligence comme un fleuve !.

Salomon est un sage

c’est curieux !

Ben Sirac ne parle à peine de la construction du temple

il élève une Maison pour son nom
et prépare un sanctuaire pour l’éternité.

Roboam

le plus fou du peuple, dépourvu d’intelligence,
IL  causa la révolte du peuple  

Jéroboam

Jéroboam fit pécher Israël

Les prophètes

c’est à peine si Ben Sira parle des prophètes

Elie

Le prophète Elie se leva comme un feu et sa parole brûlait comme une torche.

Elisée

Lorsque Elie eut été caché dans le tourbillon,
Elisée fut rempli de son esprit.

Isaîe

grand et véridique en ses visions.

Jérémie

lui, consacré prophète dès le sein de sa mère
pour déraciner, détruire et faire périr,

Ezéchiel

 eut une vision de la Gloire
que Dieu lui montra sur le char des chérubins,

la reconstruction du temple

Zorobabel et Josué

Comment magnifier Zorobabel,
lui qui fut comme un sceau à la main droite,
et de même Josué fils de Josédek,
eux qui, de leur temps, construisirent la Maison
et élevèrent un sanctuaire consacré au Seigneur,
destiné à une gloire éternelle ?

Le grand prêtre Simon

 

Grand-prêtre-Comminge

Toute cette histoire se termine avec la louange du prêtre Simon

qui a vécu vers 220 avt JC

et que le grand père de ben Sira  a connu

**

on a même l’impression que toute l’histoire d’Israel  a été raconté par l’auteur uniquement pour exalter

Simon le descendant d’Aaron

**

Simon fils d’Onias, le grand prêtre, pendant sa vie répara la Maison
et durant ses jours consolida le sanctuaire.
De quelle gloire il brillait quand il faisait le tour du sanctuaire,
quand il sortait de derrière le voile !

quand il prenait la robe de gloire

et revêtait toute sa fière parure,
ses frères autour de lui formaient une couronne

Alors les fils d’Aaron poussaient des cris,
sonnaient de leur trompette de métal battu
et faisaient entendre un grand bruit,
en mémorial devant le Très-Haut.

 

La prière de Ben Sira le sage :Si (36,1-22)

27 mai, 2015

 Prends pitié de nous, Maître et Dieu de tout ; répands la crainte sur toutes les nations. Qu’elles l’apprennent, comme nous l’avons appris : il n’est pas de dieu hors de toi, Seigneur. Renouvelle les prodiges, recommence les merveilles. Rassemble les tribus de Jacob ; comme aux premiers jours, donne-leur ton héritage. Prends pitié du peuple porteur de ton nom, Israël qui est pour toi un premier-né. Prends compassion de ta Ville sainte, Jérusalem, le lieu de ton repos. Remplis Sion de ta louange, et ton sanctuaire, de ta gloire. Rends témoignage à tes créatures des premiers jours ; réveille les prophéties faites en ton nom. Donne la récompense à ceux qui t’attendent ; que tes prophètes soient reconnus dignes de foi. Écoute la prière de tes serviteurs, selon ta bienveillance à l’égard de ton peuple. Et tous, sur la terre, le sauront : tu es « Le Seigneur », le Dieu des siècles !

 

 

Ben Sira

est un sage

qui  accumule les proverbes ,les sentences

les conseils qu’il adresse à des grecs qui sont fiers de leur propre sagesse

**

Dieu seul est la Sagesse (Si 24)

C’est pourquoi Ben Sira le supplie de donner cette sagesse

à toutes les nations  

 

Rabbin-en-priére Bismout

Prends pitié de nous, Maître et Dieu de tout ;
répands la crainte sur toutes les nations.
Qu’elles l’apprennent, comme nous l’avons appris
:

**

Un seul Dieu

Il n’est pas de Dieu hors de toi,

Renouvelle les prodiges, recommence les merveilles

.
Dieu  seul a créé le monde et ses merveilles

le soleil ,la lune ,les étoiles ,l’arc en ciel (Si 42ss)

**

Un seul peuple

Rassemble les tribus de Jacob ;
comme aux premiers jours, donne-leur ton héritage.
Prends pitié du peuple porteur de ton nom,
Israël qui est pour toi un premier-né.

Jacob  est celui qui a combattu

pour connaître le nom de Dieu

c’est pourquoi l’ange l’a surnommé « Israel » ce qui veut dire

« tu as été fort avec Dieu » (Gen 32,24..)

ainsi Jacob est le père de tous les hommes qui cherchent Dieu 

du peuple des croyants

dont les premiers  furent

Moise  Aaron ,les prophétes  David  … le prêtre Simon (Si 44)

**

Un peuple saint et vivant en paix

Prends compassion de ta Ville sainte,
Jérusalem, le lieu de ton repos
.

**

Un peuple qui prie

Remplis Sion de ta louange,
et ton sanctuaire, de ta gloire.
Rends témoignage à tes créatures des premiers jours ;
réveille les prophéties faites en ton nom
Donne la récompense à ceux qui t’attendent ;
que tes prophètes soient reconnus dignes de foi.
Écoute la prière de tes serviteurs,
selon ta bienveillance à l’égard de ton peuple.
**

Le Dieu de tous

Et tous, sur la terre, le sauront :

C’est sûr !

Ben Sira est un sage missionnaire

il prie pour tous