Archive pour la catégorie 'Le livre de la Sagesse'

Sagesse (18, 14-16 ; 19, 6-9) : la Puissance du Verbe

16 novembre, 2019

Un silence paisible enveloppait toute chose, et la nuit de la Pâque était au milieu de son cours rapide ; alors, du haut du ciel, venant de ton trône royal, Seigneur, ta Parole toute-puissante fondit en plein milieu de ce pays de détresse, comme un guerrier impitoyable, portant l’épée tranchante de ton décret inflexible. Elle s’arrêta, et sema partout la mort ; elle touchait au ciel et marchait aussi sur la terre.La création entière, dans sa propre nature, était remodelée au service de tes décrets, pour que tes enfants soient gardés sains et saufs. On vit la nuée recouvrir le camp de son ombre, on vit la terre sèche émerger là où il n’y avait eu que de l’eau ; de la mer Rouge surgit un chemin sans obstacles et, des flots impétueux, une plaine verdoyante. C’est là que le peuple entier, protégé par ta main, traversa en contemplant des prodiges merveilleux. Ils étaient comme des chevaux dans un pré, ils bondissaient comme des agneaux et chantaient ta louange, Seigneur : tu les avais délivrés.

 **

Un silence paisible

Le silence dans la cellule du moine qui médite en lisant les écritures

en écoutant le Verbe de Dieu

la nuit de la Pâque

La nuit de la victoire du Verbe ressuscité  

 

sag-puissance-du-Verbe

 

La puissance du Verbe

ta Parole toute-puissante fondit en plein milieu de ce pays de détresse,

Le Verbe   est venu

Le Verbe s’est  fait chair

Il a fondu !,

dilué au sein de notre humanité

pour vaincre le mal

pour vaincre la haine, l’égoisme …

 

Sa puissance c’est la croix

sa puissance c’est le Christ crucifié  

Il est le roi du monde

Un roi couronné d’épine

**  

L’épée

Portant l’épée tranchante de ton décret inflexible.

Son épée c’est l’amour

Par cette épée

Le Christ  a eu le cœur transpercé

 

La création entière.. était remodelée au service de tes décrets,

A cause du décret inflexible

C’est par un coup d’épée que nous sommes pardonnés

C’est pas son sang que le Verbe  nous purifie

**

Le verbe

On vit la nuée recouvrir le camp de son ombre,

Désormais le Verbe est  là

avec nous

dans la nuée

le bon pasteur …le paraclet  

**

 de la mer Rouge surgit un chemin sans obstacles

Le verbe nous libéré de l’esclavage du péché

nous fait franchir les obstacles

nous encourage

allons lève toi et marche !

va ! et ne pèche plus !

 

La joie et la paix sont revenus

Ils bondissaient comme des agneaux et chantaient ta louange, Seigneur : tu les avais délivrés 

La Sagesse (13, 1-9) :Qui donc est Dieu ?

15 novembre, 2019

 « S’ils sont capables d’avoir une idée sur le cours éternel des choses, comment n’ont-ils pas découvert Celui qui en est le Maître ? »De nature, ils sont inconsistants, tous ces gens qui restent dans l’ignorance de Dieu : à partir de ce qu’ils voient de bon, ils n’ont pas été capables de connaître Celui qui est ; en examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan. Mais c’est le feu, le vent, la brise légère, la ronde des étoiles, la violence des flots, les luminaires du ciel gouvernant le cours du monde, qu’ils ont regardés comme des dieux. S’ils les ont pris pour des dieux, sous le charme de leur beauté, ils doivent savoir combien le Maître de ces choses leur est supérieur, car l’Auteur même de la beauté est leur créateur. Et si c’est leur puissance et leur efficacité qui les ont frappés, ils doivent comprendre, à partir de ces choses, combien est plus puissant Celui qui les a faites. Car à travers la grandeur et la beauté des créatures, on peut contempler, par analogie, leur Auteur. Et pourtant, ces hommes ne méritent qu’un blâme léger ; car c’est peut-être en cherchant Dieu et voulant le trouver, qu’ils se sont égarés : plongés au milieu de ses œuvres, ils poursuivent leur recherche et se laissent prendre aux apparences : ce qui s’offre à leurs yeux est si beau ! Encore une fois, ils n’ont pas d’excuse. S’ils ont poussé la science à un degré tel qu’ils sont capables d’avoir une idée sur le cours éternel des choses, comment n’ont-ils pas découvert plus vite Celui qui en est le Maître ?

 ** 

comment n’ont-ils pas découvert Celui qui en est le Maître ? »

 

Sg-Qui-donc-est-Dieu

La beauté  

en examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan.?

la beauté de la création …les fleurs, les étoiles ,les galaxies

mais aussi la beauté des âmes

l’héroïsme ,la générosité ,la bonté

la beauté de Marie Immaculée  

la générosité des saints  ( Vincent  de paul ,la mère Theresa)

le courage des martyrs  dans les camps de réfugiés  

**

Mais c’est le feu, le vent, la violence des flots.. qu’ils ont regardés comme des dieux.

Trop souvent nos héros sont des guerriers , des stars des violents des riches …des malfrats

 

La puissance de  Dieu

, combien est plus puissant Celui qui a fait les créatures

  Un monde immense

les galaxies

15 milliards d’année

le silence des infinis

on en reste ébahi

 

Le mystère de Dieu

mystérium   fascinans et tremendum

qui nous fascine et  nous fait peur

 

mais aussi et surtout la puissance de son amour qui dépasse tout

l’amour d’un père qui nous a créé

l’amour du fils qui meurt sur la croix

Inouî !

incompréhensible !

Pourquoi ne pas y croire

**

La Science  de Dieu

S’ils ont poussé la science à un degré tel qu’ils sont capables d’avoir une idée sur le cours éternel des choses, comment n’ont-ils pas découvert plus vite Celui qui en est le Maître ?

Les vrais physiciens ,les astronomes ,les vrai mathématiciens ,Einstein …. croient en Dieu

émerveillé par  la complexité de la création

 

Que comprenons nous ?

la science moderne nous dépasse

la génétique, Electronique  les smartphones ..

Que de  complexité !

Qui donc a créé tout cela

Sommes nous aveugles ?

**

« l’étonnement  est le commencement de la connaissance »  et   de l’amour

 Cliquez ICI

 

Sagesse (7, 22 – 8, 1) : L’Esprit saint ,ami du bien

14 novembre, 2019

Il y a dans la Sagesse un esprit intelligent et saint, unique et multiple, subtil et rapide ; perçant, net, clair et intact ; ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes ; ferme, sûr et paisible, tout-puissant et observant tout, pénétrant tous les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtils. La Sagesse, en effet, se meut d’un mouvement qui surpasse tous les autres ; elle traverse et pénètre toute chose à cause de sa pureté. Car elle est la respiration de la puissance de Dieu, l’émanation toute pure de la gloire du Souverain ; aussi rien de souillé ne peut l’atteindre. Elle est le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa bonté.Comme elle est unique, elle peut tout ; et sans sortir d’elle-même, elle renouvelle l’univers. D’âge en âge, elle se transmet à des âmes saintes, pour en faire des prophètes et des amis de Dieu. Car Dieu n’aime que celui qui vit avec la Sagesse. Elle est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ; si on la compare à la lumière du jour, on la trouve bien supérieure, car le jour s’efface devant la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne peut rien. Elle déploie sa vigueur d’un bout du monde à l’autre, elle gouverne l’univers avec bonté.

 

La sagesse

ll n’y a pas assez de mots pour en parler

c’est toute une litanie

Il y a dans la Sagesse un esprit intelligent et saint..,unique et multiple,. ; subtil et rapide  ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes .. observant tout

mais nous sommes aveugles

enfermés dans notre petit monde

aveuglés par nos soucis ,nos péchés ,nos égoïsmes

 

Sg-esprit-ami-du-bien

La création

la sagesse de  Dieu quand il a créé l’univers  avec intelligence  

l’immensité de l’univers ,la beauté ,la perfection  

Savons nous encore nous émerveiller ?

Cette Sagesse. est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ;  elle gouverne l’univers avec bonté.

 

Sa sagesse sa bonté ,quand il a créé  l’homme à son image

« Il vit que cela était trés bon

Savons nous encore nous étonner ?

 

Sa sagesse quand au lieu de nous punir , Dieu nous envoie son fils pour nous pardonner 

c’est sublime !

savons nous encore en rendre grâce ?

 **

la sagesse de son enseignement  

quand il nous dit de pardonner

quand il nous invite à servir nos frères

à partager  à être justes

 

quand il nous promet le bonheur

Bienheureux les doux ,les coeurs purs, les miséricordieux

 

Tout cela c’est lumineux

rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa bonté.

 

Sa présence

 Son esprit de sagesse et de bonté est toujours là auprès de nous

D’âge en âge, elle se transmet à des âmes saintes , pénétrant tous les esprits, ..elle est la respiration de la puissance de Dieu,

 **

Son Esprit  est là

 comme il était là avec Marie le jour de l’’annonciation

comme il était là le jour du Baptême de Jésus

comme il était là le jour de la pentecôte  

pour nous illuminer et nous guider

 

Sachons reconnaître sa présence  

Sachons être attentif aux signes qu’il nous envoie

dans chaque événement de notre vie  

puisse t il  nous illuminer, nous diriger

nous  fortifier …

Sagesse (6,1-11) : Juges de toute la terre

13 novembre, 2019

  Écoutez, ô rois, et comprenez ; instruisez-vous, juges de toute la terre. Soyez attentifs, vous qui dominez les foules, qui vous vantez de la multitude de vos peuples. Car la domination vous a été donnée par le Seigneur, et le pouvoir, par le Très-Haut, lui qui examinera votre conduite et scrutera vos intentions. En effet, vous êtes les ministres de sa royauté ; si donc vous n’avez pas rendu la justice avec droiture, ni observé la Loi, ni vécu selon les intentions de Dieu, il fondra sur vous, terrifiant et rapide, car un jugement implacable s’exerce sur les grands ; au petit, par pitié, on pardonne, mais les puissants seront jugés avec puissance. Le Maître de l’univers ne reculera devant personne, la grandeur ne lui en impose pas ; car les petits comme les grands, c’est lui qui les a faits : il prend soin de tous pareillement. Les puissants seront soumis à une enquête rigoureuse. C’est donc pour vous, souverains, que je parle, afin que vous appreniez la sagesse et que vous évitiez la chute, car ceux qui observent saintement les lois saintes seront reconnus saints, et ceux qui s’en instruisent y trouveront leur défense. Recherchez mes paroles, désirez-les ; elles feront votre éducation.

 **

Les sages  

Ces hommes qui ont écrit ce texte pensaient sans doute à leurs rois

mais ces paroles 

s’adressent maintenant à nous

qui les lisons 

 

Sg-juges-de-toute-la-terre

 

Écoutez, ô rois, et comprenez ; instruisez-vous, juges de toute la terre. Soyez attentifs, vous qui dominez les foules, qui vous vantez de la multitude de vos peuples.

ces juges de toute le terre  c’est qui ?

c’est nous !

quand nous jugeons nos frères

quand nous les méprisons

quand nous les rejetons

quand on les conseille ,superbement

**

Dieu seul est juge

 lui seul connaît le reins et les coeurs

: « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ;.De la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera   (Mtt7,1-5)

 arrête de regarder la paille dans l’œil de ton frère

**

Nos talents

Car la domination vous a été donnée par le Seigneur,

certes Dieu nous a donné des talents

un certain pouvoir

a Tous !

Tous nous  avons des talents

« Tous ne sont pas apôtres, ou prophètes, ou enseignants. Tous n’ont pas le don  de guérir les malades, ou de parler en des langues inconnues……….. » (1Cor 12 30 )

**

 vous êtes les ministres de sa royauté

Tous nous sommes au service de sa royauté 

non pour se vanter

mais pour servir

Servir Dieu  pour

Que ton regne vienne  

servir nos fréres  

nous avons tous le même père

Notre père

**

Humblement

au petit, par pitié, on pardonne,

Dieu pardonne

le publicain , l’enfant prodigue , la femme adultère   …les lépreux

car les petits comme les grands, c’est lui qui les a faits : il prend soin de tous pareillement.

**

. Recherchez mes paroles, désirez-les ; elles feront votre éducation.

et rendons grâce

Sagesse (2, 23 – 3, 9) : L’étincelle qui court sur la paille

12 novembre, 2019

Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, il a fait de lui une image de sa propre identité. C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde ; ils en font l’expérience, ceux qui prennent parti pour lui. Mais les âmes des justes sont dans la main de Dieu ; aucun tourment n’a de prise sur eux. Aux yeux de l’insensé, ils ont paru mourir ; leur départ est compris comme un malheur, et leur éloignement, comme une fin : mais ils sont dans la paix. Au regard des hommes, ils ont subi un châtiment, mais l’espérance de l’immortalité les comblait. Après de faibles peines, de grands bienfaits les attendent, car Dieu les a mis à l’épreuve et trouvés dignes de lui. Comme l’or au creuset, il les a éprouvés ; comme une offrande parfaite, il les accueille. Au temps de sa visite, ils resplendiront : comme l’étincelle qui court sur la paille, ils avancent. Ils jugeront les nations, ils auront pouvoir sur les peuples, et le Seigneur régnera sur eux pour les siècles. Qui met en lui sa foi comprendra la vérité ; ceux qui sont fidèles resteront, dans l’amour, près de lui. Pour ses amis, grâce et miséricorde : il visitera ses élus.

 ** 

Un juste

Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, il a fait de lui une image de sa propre identité

Qui est juste ?

sinon celui qui rend justice

par des actions de grâce

pour tout ce que dieu nous a donné

Non seulement il nous a créé à son image

mais encore il nous a créé incorruptible

**

Etre juste c’est reconnaître sa grande bonté

c’est lui faire confiance

ne pas avoir le foi en Dieu c’est injuste !

la plus grande des injustices

 **

Etre juste c’est s’en remettre entre ses mains

 

Entre les mains de Dieu

les âmes des justes sont dans la main de Dieu ;

« entre tes mains seigneur je remet mon esprit »

comme  Lazare dans les bras d’Abraham

comme la brebis perdue retrouvée par le bon pasteur

comme le vieillard Siméon qui en fin de vie  s’écrit

 « Maintenant, ô maître, tu as réalisé ta promesse :

tu peux laisser ton serviteur aller en paix.

Car j’ai vu de mes propres yeux ton salut,

(Luc2,29)

**

Certes il nous éprouve

mais pour que nous devions comme  de l’or dans le creuset

de faibles peines,

au  regard de ce qui nous attend dans l’au-delà

de faibles peines

et nous serons comme des offrandes parfaites

 

Sagesse-l'étincelle 

 

vous serez une petite l’étincelle qui court sur la paille,

une  petite étincelle

c’est pas grand chose

même pas une flamme

comme la goutte de rosée matinale qui rafraîchit le cœur de Dieu (sg 11,22)

**

Un peu de foi,  

Plus qu’un  grain de sénevé

 

Un peu d’amour pour Dieu et nos prochains

plus que pour toute autre chose

 

et toute la paille sera brulée

et le monde sera illuminé…réchauffé 

Dieu nous demande si peu !

**

les justes alors  avanceront

avec joie ,en paix

pour le servir

non comme un esclave

mais comme le serviteur de l’évangile

comme des enfants  

qui honorent leur père

celui qui nous a créé à son image

qui nous promet l’ incompatibilité

la résurrection

 

Le livre de la sagesse (1, 1-7)

11 novembre, 2019

Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre, ayez sur le Seigneur des pensées droites, cherchez-le avec un cœur simple, car il se laisse trouver par ceux qui ne le mettent pas à l’épreuve, il se manifeste à ceux qui ne refusent pas de croire en lui. Les pensées tortueuses éloignent de Dieu, et sa puissance confond les insensés qui la provoquent. Car la Sagesse ne peut entrer dans une âme qui veut le mal, ni habiter dans un corps asservi au péché. L’Esprit saint, éducateur des hommes, fuit l’hypocrisie, il se détourne des projets sans intelligence, quand survient l’injustice, il la confond. La Sagesse est un esprit ami des hommes, mais elle ne laissera pas le blasphémateur impuni pour ses paroles ; car Dieu scrute ses reins, avec clairvoyance il observe son cœur, il écoute les propos de sa bouche. L’esprit du Seigneur remplit l’univers : lui qui tient ensemble tous les êtres, il entend toutes les voix.

 

Le livre de la sagesse

c’est la parole de Dieu revue  et méditée  par un grec

un siècle avant Jésus Christ

 

Sagesse

La sagesse

c’est le verbe

au commencement était le verbe(Jn1)

nous dit saint  Jean

C’est l’Esprit saint qui planait sur les eaux

un esprit de justice et de paix

**

Souffle de vie des origines

il remplit l’univers

 comme le vent, souffle où il veut ; tu ne sais pas d’où il vient ni où il va.

**

Renaitre de l’Esprit

Il vous faut tous naître de nouveau.” (Jn 3,8)

Suivre  Jésus  le Verbe fait chair

qui est amour , don,  pardon

 je suis le chemin la vérité , la vie

**

mais pour suivre Jésus il nous faut renaître  

C’est l’Esprit Saint  qui nous aide à suivre ce chemin

Il vient habiter dans nos corps

 

Il est notre force

Il nous aide à comprendre la vérité  

 L’Esprit saint, éducateur des hommes, fuit l’hypocrisie, il se détourne des projets sans intelligence, quand survient l’injustice, il la confond.

 

 Il nous  donne la vie

 La Sagesse est un esprit ami des hommes,

Il connaît les reins et les cœurs  …nos sentiments et nos pensées  

Il scrute ses reins, avec clairvoyance il observe son cœur,

Il nous écoute

 **

c’est l’Esprit de pentecôte

qui  jaillit sur tous ceux qui ont la foi

quand les portes et les fenêtres s’ouvrent sur le monde 

Le livre de la sagesse (ch 18et 19) ; La fin des temps

18 novembre, 2017

Les 10 premiers chapitres du « livre de la sagesse » furent écrit manifestement

par un juif de la diaspora  influencé par les philosophes grecs  qui s’interrogeaient

sur le sens de la vie

et  sur le mystère de la création   

Cliquez ICI

Dans le chapitre 7  l’auteur en conclut que la sagesse c’est Dieu

la grâce de Dieu

Cliquez ICI 

**

A partir du chapitre 10 le ton change

l’auteur  oublie la sagesse des Grecs

il retrouve l’histoire de son peuple

et la médite

 

La-fin-des-temps

L’apocalypse

Les 2 derniers chapitres(18 et 19)ressemble à une apocalypse

une prophétie sur la fin des temps

**

L’auteur relit le « livre de l’ exode »

la traversée de la mer rouge

la traversée du désert et l’arrivée en terre promise

et nous parle de la mort qui est un passage

 du jugement et de la vie éternelle

**

 La mort (ch 18)

celle des croyants  

Pour tes saints, il y avait une très grande lumière,

Pour le autres

Quant à ceux-là, ils méritaient d’être privés de lumière et emprisonnés par les ténèbres,pour avoir retenu captifs tes fils,

.. Cette nuit-là fut connue à l’avance par nos pères
afin que, sachant à quels serments ils s’étaient fiés,

ils puissent se réjouir en toute sûreté.

Elle fut attendue par ton peuple,
comme salut pour les justes et ruine pour les ennemis.
…car tu nous appelais vers toi.
et déjà ils entonnaient les cantiques des pères.

Eux qui étaient restés complètement incrédules en pensant à des maléfices, ils reconnurent, devant la perte de leurs premiers-nés, que ce peuple était fils de Dieu.

Le jugement

 

Un silence paisible enveloppait tous les êtres
et la nuit était au milieu de sa course ;
…alors ta Parole souveraine, quittant les cieux et le trône royal,
bondit comme un guerrier impitoyable au milieu du pays maudit,
….avec, pour épée tranchante, ton décret irrévocable.

Le sauveur

..Certes l’expérience de la mort atteignit aussi les justes, mais la colère ne dura pas longtemps.

En effet un homme irréprochable se hâta pour les protéger :
muni des armes propres à son ministère,
la prière et l’encens qui apaise.
Il affronta la fureur et mit fin à la calamité,
montrant qu’il était bien ton serviteur.

Il triompha du courroux, non par la force physique
ou l’efficacité des armes,
mais c’est par la parole qu’il maîtrisa l’exécuteur du châtiment,
en rappelant les serments et les alliances patriarcales.

Sur la longue robe de l’éphod était figuré l’univers entier,
les noms glorieux des pères étaient gravés sur les quatre rangées de pierres
et ta majesté sur le diadème de sa tête.

Le passage de la mort à la vie (Ch 19)

Ton peuple ferait alors l’expérience d’une traversée extraordinaire

,eux, au contraire, trouveraient une mort étrange ..

Car la création tout entière, selon chaque espèce, était modelée à nouveau, obéissant à tes ordres, afin que tes enfants soient gardés de tout mal.


Joie

Ils se répandirent comme des chevaux au pâturage,
ils bondirent comme des agneaux,
en te célébrant, Seigneur, toi qui les délivrais.
Car ils se rappelaient encore les événements de leur exil,
comment la terre, remplaçant la génération animale, produisit des moustiques,
comment le Fleuve, se substituant aux animaux aquatiques, vomit une multitude de grenouilles.

Doxologie

En tout, Seigneur, tu as exalté et glorifié ton peuple,
tu n’as pas manqué de l’assister à tout moment et en tout lieu.

 

Livre de la sagesse (ch 16 et 17 ): La foi qui sauve et la peur des incroyants

17 novembre, 2017

 

La foi qui sauve (Ch 16)

Au temps de l’exode quand les  serpents survinrent dans le désert, les croyants furent sauvés    

Quand  ces bêtes venimeuses se déchaînèrent contre les tiens et qu’ils périssaient sous la morsure des serpents sinueux,
ta colère ne dura pas jusqu’au bout.

**

Le sauveur

L’auteur du livre de la sagesse ,

50 ans avant la venue du Christ

en est convaincu

Un sauveur va venir

le sauveur pour tous

et non seulement pour les juifs  (16,7ss)

**

c’est ainsi qu’il annonce la venue du sauveur  , l’enseignement du  Verbe et le partage du pain de vie

En effet, quiconque se retournait était sauvé, non par l’objet regardé, mais par toi, le Sauveur de tous

 

Le Verbe qui guérit

Ni herbe ni pommade ne vint les soulager, mais ta Parole, Seigneur, elle qui guérit tout.

 

Le pain de vie

tu as distribué à ton peuple une nourriture d’anges, tu lui as procuré du ciel, sans effort de sa part, un pain tout préparé,
ayant la capacité de toute saveur et adapté à tous les goûts.

Par là, tes fils que tu as aimés, Seigneur, devaient apprendre que ce n’est pas la production de fruits qui nourrit l’homme,
mais bien ta parole qui fait subsister ceux qui croient en toi. (16,26 )

**

La peur des incroyants  (Ch 17)

La foi est source de paix  

La confiance est source d’amour

mais que de craintes  pour les impies qui ne croient plus en rien

 Eux, durant cette nuit vraiment insupportable

et sortie des profondeurs de l’insupportable Hadès,
ils étaient à la fois poursuivis par des fantômes monstrueux
et paralysés par la démission de leur âme ;
une peur soudaine et inattendue s’était déversée en eux.

 

ils mouraient de peur,
refusant même de regarder cet air auquel il n’y avait pas moyen d’échapper.

Fût-il laboureur, berger
ou employé à de durs travaux au désert,
saisi à l’improviste, il subissait la nécessité inéluctable,

 

car tous étaient liés par une même chaîne de ténèbres.
Le sifflement du vent,
le chant mélodieux des oiseaux dans les rameaux touffus,
la cadence de l’eau coulant avec violence,
le bruit sec des pierres qui dégringolent,
la course invisible d’animaux bondissants,
le rugissement des bêtes les plus sauvages
ou l’écho renvoyé par le creux des montagnes,
tout cela les paralysait de peur
(17,10-19).

Livre de la sagesse (ch 14): La vénération des images et des idoles

17 novembre, 2017

Le culte des images !

le culte des idoles

les sectes religieuses    

Que penser de ces textes écrits par des sages judéo-grecs  

par des philosophes qui aimaient la sagesse la pondération ,la paix ,la vérité ?  

des textes qui sont inspirés par l’Esprit saint puisqu’ils sont dans la Bible  

dans le livre de la sagesse 

**

Les images

L’idée de fabriquer des images est un scandale pour les âmes des hommes,.. un piège sous les pas des insensés……,Cela a entraîné la corruption de la vie….Ces images n’existaient pas au commencement, pas plus qu’elles ne subsisteront indéfiniment.(14,13)

.. Ainsi  Affligé par un deuil prématuré, un père a fait exécuter une image de son enfant enlevé à l’improviste, et à ce qui n’était plus qu’un cadavre d’homme il rend maintenant des honneurs comme à un dieu et transmet aux siens des mystères et des rites ; 

De même encore, sur l’ordre des souverains, les images taillées en leur honneur  devinrent l’objet d’un culte ;

Mais alors !

Que faut il faire de toutes nos photos de familles ?

Que faire des illustrations sur l’histoire de nos pays ?

**

Faut il les oublier ?

Certes non !

ce n’est pas possible

On ne peut par renier  notre humanité  

**

Mais peut être  faut il aller de l’avant

Ne pas s’appesantir  sur le passé

ne pas être nostalgique  

sachant que nos ancêtres n’étaient pas mieux que nous

et qu’au contraire ,il faut faire mieux qu’eux  

et devenir de vrais enfants de Dieu

 **

Les cultes aux idoles     

Avec leurs rites infanticides, leurs mystères occultes
ou leurs processions frénétiques aux coutumes extravagantes,
ils ne respectent plus ni les vies, ni la pureté des mariages,
Tout est mêlé : sang et meurtre, vol et fourberie,
corruption, déloyauté, troubles, parjure,
confusion des valeurs, oubli des bienfaits,
souillure des âmes, inversion sexuelle,
anarchie des mariages, adultère et débauche.(14,23)
**

C’est terrible tout cela !

Il existe encore dans le monde entier  de telles coutumes extravagantes  

de transes, des cris, lors de certaines cérémonies

Qu’en penser ?

 

Ne  pas faire d’amalgame

Ne pas tout rejeter sans distinction

mais se méfier

être vigilant  

Ne pas délirer

le vrai croyant ne crie pas …Il fait confiance

la vrai croyant ne tue pas…il aime

Dieu aime le calme

Dieu aime la paix

Livre de la Sagesse (7, 22 – 8, 1) : Qui est Dieu ? Sagesse et grâce

16 novembre, 2017

Il y a dans la Sagesse un esprit intelligent et saint, unique et multiple, subtil et rapide ; perçant, net, clair et intact ; ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes ; ferme, sûr et paisible, tout-puissant et observant tout, pénétrant tous les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtils. La Sagesse, en effet, se meut d’un mouvement qui surpasse tous les autres ; elle traverse et pénètre toute chose à cause de sa pureté. Car elle est la respiration de la puissance de Dieu, l’émanation toute pure de la gloire du Souverain de l’univers ; aussi rien de souillé ne peut l’atteindre. Elle est le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa bonté.Comme elle est unique, elle peut tout ; et sans sortir d’elle-même, elle renouvelle l’univers. D’âge en âge, elle se transmet à des âmes saintes, pour en faire des prophètes et des amis de Dieu. Car Dieu n’aime que celui qui vit avec la Sagesse. Elle est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ; si on la compare à la lumière du jour, on la trouve bien supérieure, car le jour s’efface devant la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne peut rien. Elle déploie sa vigueur d’un bout du monde à l’autre, elle gouverne l’univers avec bonté.

** 

Quel est le nom de Dieu ?

Abraham l’ignorait   mais il croyait (Gn 12,1)

Jacob se battait avec l’ange pour le savoir  … en vain ..Il fut blessé à la hanche (Gn 32,23)

**

Puis ce fut Moïse au buisson ardent (Ex.3,13)

« mon nom est Yahvé « celui qui est »

**

Plus tard

Dieu se révèle à Isaïe  

Dieu est le 3 fois Saint (Is 6,3)  

« Mystérieux fascinans et tremendum »

mystère qui fascine mais qui fait peur

 

La sagesse

Les Grecs 50 ans avant Jésus Christ comprennent un peu mieux

ce sont des philosophes (amis de la sagesse )

Dieu est  la sagesse

un esprit intelligent et saint, unique et multiple, subtil et rapide ; perçant, net, clair et intact

**

Non plus un Dieu lointain

pas encore incarné ,

mais parmi nous

ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes

« Dieu seul est bon »  dira Jésus  

**

ferme, sûr et paisible, tout-puissant et observant tout, pénétrant tous les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtils.

Il connaît les reins et les cœurs

il nous promet la paix

**

La vie 

La Sagesse, en effet, se meut d’un mouvement qui surpasse tous les autres ; elle traverse et pénètre toute chose à cause de sa pureté. Car elle est la respiration de la puissance de Dieu, l’émanation toute pure de la gloire du Souverain de l’univers ; aussi rien de souillé ne peut l’atteindre.

Dieu c’est la vie, la respiration le mouvement

Paul le dira aux Athéniens

c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme l’ont dit certains de vos poètes : “Car nous sommes de sa race.”(actes 17,28)

**

 La sagesse est le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa bonté.
L
umière de la foi

bonté de l’amour

  

Sagesse-et-Grâce

La grâce

Comme elle est unique, elle peut tout ; et sans sortir d’elle-même, elle renouvelle l’univers.   ami des hommes  D’âge en âge, elle se transmet à des âmes saintes, pour en faire des prophètes et des amis de Dieu. Car Dieu n’aime que celui qui vit avec la Sagesse.

Cette sagesse  s’offre à tous les hommes c’est l’incarnation

Cette sagesse renouvelle l’univers c’est  la grâce du pardon

**

Elle est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ; si on la compare à la lumière du jour, on la trouve bien supérieure, car le jour s’efface devant la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne peut rien. Elle déploie sa vigueur d’un bout du monde à l’autre, elle gouverne l’univers avec bonté

la lumière de la foi

La beauté de l’amour  

12