Archive pour la catégorie 'AT Bible'

1 Rois (8, 22-30) : ICI sera mon NOM

6 février, 2018

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur. Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi. Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. »

**

David était un combattant

Salomon était un sage

Tous les deux adoraient Dieu

**

David, impétueux, voulait bâtir une maison pour Dieu  

Salomon plus  sage  construisit tout simplement une maison pour honorer le NOM de Dieu

**

Il est écrit par 2 fois  que Salomon priait Dieu dans le secret de sa chambre

et Dieu lui parla en songe

Cliquez ICI

Jésus dira   

Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. ( Mt t6,6)

**

Le jour de l’inauguration du temple

Salomon introduisit l’arche d’alliance dans le Saint des Saints   

Cliquez ICI

 

Mon-NOM

Le nom de Dieu

Ce jour là, par 4 fois, Salomon  dans son discours adressé au peuple parle du NOM de Dieu    

David, mon père, avait eu à cœur de bâtir une Maison pour le NOM   du Dieu d’Israël. 

Mais le Seigneur dit à David, mon père : “Tu as eu à cœur de bâtir une Maison pour mon NOM nom et tu as bien fait ..Cependant, ce n’est pas toi qui bâtiras cette Maison, mais ton fils, issu de tes reins : c’est lui qui bâtira cette Maison pour mon NOM …  et  j’ai bâti cette Maison pour le NOM du  Dieu d’Israël, (8,17ss)

Pendant prés de 1000 ans les juifs continuèrent à appeler Dieu  « Yahvé »  celui qui est

puis par respect ils n’osèrent même plus prononcer son nom

En lisant la bible ,ils remplaçaient le mot  « Yahwé » en disant « le Béni »

**

Ainsi quand Caïphe vit Jésus ,il lui dit

  Es-tu le Christ, le Fils du Béni ? et Jésus répondit: Je suis (Mc14,61)

**

Quand Jésus arriva à Jérusalem en passant par le mont des Oliviers  

il regarda le temple de l’autre côté  de la vallée et il pleura  

Sa maison n’était plus une maison de prière, mais une maison de voleur

**

C’est alors qu’il nous dit que Dieu est » Notre pére »

son nom est ABBA pére  

Notre Père

que ton NOM soit sanctifié

 

 

1Rois (8,1-32 ) :Le temple de Salomon

5 février, 2018

En ces jours-là, Salomon rassembla auprès de lui à Jérusalem les anciens d’Israël et tous les chefs des tribus, les chefs de famille des fils d’Israël, pour aller chercher l’arche de l’Alliance du Seigneur dans la Cité de David, c’est-à-dire à Sion. Tous les hommes d’Israël se rassemblèrent auprès du roi Salomon au septième mois, durant la fête des Tentes. Quand tous les anciens d’Israël furent arrivés, les prêtres se chargèrent de l’Arche. Ils emportèrent l’arche du Seigneur et la tente de la Rencontre avec tous les objets sacrés qui s’y trouvaient ; ce sont les prêtres et les lévites qui les transportèrent. Le roi Salomon et, avec lui, toute la communauté d’Israël qu’il avait convoquée auprès de lui devant l’Arche offrirent en sacrifice des moutons et des bœufs : il y en avait un si grand nombre qu’on ne pouvait ni le compter ni l’évaluer. Puis les prêtres transportèrent l’Arche à sa place, dans la Chambre sainte que l’on appelle le Saint des Saints, sous les ailes des kéroubim. Ceux-ci, en effet, étendaient leurs ailes au-dessus de l’emplacement de l’Arche : ils protégeaient l’Arche et ses barres. Dans l’Arche, il n’y avait rien, sinon les deux tables de pierre que Moïse y avait placées au mont Horeb, quand le Seigneur avait conclu alliance avec les fils d’Israël, à leur sortie du pays d’Égypte. Quand les prêtres sortirent du sanctuaire, la nuée remplit la maison du Seigneur, et, à cause d’elle, les prêtres durent interrompre le service divin : la gloire du Seigneur remplissait la maison du Seigneur ! Alors Salomon s’écria : « Le Seigneur déclare demeurer dans la nuée obscure. Et maintenant, je t’ai construit, Seigneur, une maison somptueuse, un lieu où tu habiteras éternellement. »

** 

Le temple

Ce fut grandiose

Il y a  2 chapitres pour le décrire la construction du temple   ( chapitre 6 et 7)

Salomon  avait plaqué d’or toute la Maison, la Maison dans son entier ; tout l’autel destiné à la chambre sacrée, il l’avait plaqué d’or. ..…il plaqua d’or les chérubins…..Sur tout le pourtour des murs de la Maison, à l’intérieur et à l’extérieur, il sculpta des chérubins, des palmes et des fleurs entrouvertes (6,21ss)

et surtout le Debir ,le saint des saints

Dans la chambre sacrée il fit deux chérubins en bois d’olivier ; leur hauteur était de dix coudée

**

7ans

Salomon le construisit en 7ans  (6,38)

Dieu a créé le monde en 7 jours

le temple est une  création

celle des adorateurs de Dieu

qui  désormais vont lui offrir des sacrifices par millier

et enfin honorer dignement leur créateur 

**

Les chérubins qui chassèrent Adam est Eve du paradis

sont de nouveau là pour garder le Saint des saints  

**

La fête des tentes  

Tous les hommes d’Israël se rassemblèrent près du roi Salomon au mois d’Etanim, le septième mois, pendant la fête des tentes .(8,2) 

La fête des tentes c’est la fête de la loi

la fête de l’ancienne alliance  

Jésus s’y rendit  juste après sa transfiguration  sur la montagne  (Mtt17,1-13)

 

livre-des-rois

L’arche de la nouvelle alliance   

Dans l’Arche, il n’y avait RIEN, sinon les deux tables de pierre que Moïse y avait placées au mont Horeb,

L’arche de la nouvelle alliance

c’est la tombe du Christ

Là aussi il  y avait RIEN  sinon  du linge   

Pierre sortit, ainsi que l’autre disciple, et ils allèrent au tombeau. ..Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau..C’est alors que l’autre disciple, celui qui était arrivé le premier, entra à son tour dans le tombeau ; il vit et il crut (Jn 20). 

Il y avait RIEN  sinon le signe de la nouvelle alliance

A la place  des tables de l’ancienne loi  ,il y avait le linge plié  

« je suis la Résurrection et la vie »

l’Amour  

**

Marie vit deux anges vêtus de blanc, assis à l’endroit même où le corps de Jésus avait été déposé,

Au lieu des 2 chérubins

il y avait  2 anges qui annonçaient la bonne nouvelle   

**

Le nom du Père   

David,  avait eu à cœur de bâtir une Maison pour Dieu .. …, j’ai bâti cette Maison pour le NOM du  Dieu d’Israël, (8,20)

Salomon a  construit une maison pour que  « le Nom  du père soit sanctifié »

…Grâce à la mort du Fils le voile du temple fut déchiré  

et l’Amour du père révélé

Premier livre des rois Ch 3 et ss : Salomon le roi sage

3 février, 2018

Salomon un homme de prière 

 A Gabaon, le Seigneur  apparut à Salomon, la nuit, dans un rêve ; Dieu lui dit : « Demande ! Que puis-je te donner ? »… 

 Seigneur  mon Dieu, c’est toi qui fais régner ton serviteur à la place de David, mon père, moi qui ne suis qu’un tout jeune homme, et ne sais comment gouverner. …donnes moi  un cœur qui ait de l’entendement pour gouverner ton peuple, pour discerner le bien du mal (1rois3,4)

Salomon  

avant de construire le Temple

s’adressait à Dieu jour et nuit

et offrait des holocaustes par milliers en tout lieux

**

Par 2 fois  Dieu lui parla  

le Seigneur lui apparait une seconde fois comme il lui était apparu à Gabaon (1R 9,2)

Salomon fils de David le bien aimé

fut donc choisi

pour être à son tour roi et serviteur

au service de Dieu et au service des hommes

avec la grâce de Dieu à qui il  avait demandé la sagesse

**

Salomon

Salomon le sage  

Il fut un bon juge

deux prostituées vinrent se présenter devant le roi….L’une dit : « Je t’en supplie, mon seigneur ; moi et cette femme, nous habitons la même maison..(3,16)

On connaît la suite .Salomon porta un jugement  qui le rendit célèbre

**

Il fut un savant  

,

Dieu donna à Salomon sagesse et intelligence à profusion

ainsi qu’ouverture d’esprit autant qu’il y a de sable au bord de la mer.

Sa sagesse surpassa la sagesse de tous les fils de l’Orient

et toute la sagesse de l’Egypte.

**.

Il prononça trois mille proverbes, et ses chants sont au nombre de mille cinq.

Il parla des arbres : aussi bien du cèdre du Liban que de l’hysope qui pousse sur le mur ;

il parla des quadrupèdes, des oiseaux, des reptiles et des poissons.

De partout …des gens vinrent pour entendre sa sagesse.(4,9-14)

 

Il  avait conscience de la grandeur de Dieu   

Salomon, debout devant l’autel du Seigneur et face à toute l’assemblée d’Israël, étendit les mains vers le ciel et dit : « Seigneur  Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni en haut dans le ciel, ni en bas sur la terre … Est-ce que vraiment Dieu pourrait habiter sur la terre ? Les cieux eux-mêmes et les cieux des cieux ne peuvent te contenir ! Combien moins cette Maison que j’ai bâtie !(8,22-28) 

**

Il fut un berger

Seigneur Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur, ô Seigneur  mon Dieu ! Ecoute le cri et la prière que ton serviteur t’adresse aujourd’hui ! pour le peuple (8,28)

**

La sagesse suprême

c’est de ne jamais oublier  Dieu

c’est faire sa Volonté

Si vous venez, vous et vos fils, à vous détourner de moi, si vous ne gardez pas mes commandements et mes lois que j’ai placés devant vous, si vous allez servir d’autres dieux et vous prosterner devant eux, 

alors je retrancherai Israël de la surface de la terre que je lui ai donnée ; cette Maison que j’ai consacrée à mon nom, je la rejetterai loin de ma face, et Israël deviendra la fable et la risée de tous les peuples.  »(1R,9,6ss)

**

Si tu acquiers un telle sagesse alors tu seras le plus riche des hommes 

je te donne ce que tu n’as pas demandé la richesse et la gloire (1R3,13) 

2 Samuel (24, 2.-17) : C’est un grand péché que j’ai commis

31 janvier, 2018

En ces jours-là, le roi David dit à Joab, le chef de l’armée, qui était près de lui : « Parcourez toutes les tribus d’Israël, de Dane à Bershéba, et faites le recensement du peuple, afin que je connaisse le chiffre de la population. » Joab donna au roi les chiffres du recensement : Israël comptait huit cent mille hommes capables de combattre, et Juda cinq cent mille hommes. Mais après cela, le cœur de David lui battit d’avoir recensé le peuple, et il dit au Seigneur : « C’est un grand péché que j’ai commis ! Maintenant, Seigneur, daigne passer sur la faute de ton serviteur, car je me suis vraiment conduit comme un insensé ! » Le lendemain matin, David se leva. Or la parole du Seigneur avait été adressée au prophète Gad, le voyant attaché à David : « Va dire à David : Ainsi parle le Seigneur : Je vais te présenter trois châtiments ; choisis l’un d’entre eux, et je te l’infligerai. » Gad se rendit alors chez David et lui transmit ce message : « Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays pendant sept ans ? Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite, pendant trois mois ? Ou bien la peste dans ton pays pendant trois jours ? Réfléchis donc, et vois ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé. » David répondit au prophète Gad : « Je suis dans une grande angoisse… Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes ! » Le Seigneur envoya donc la peste en Israël dès le lendemain jusqu’à la fin des trois jours. Depuis Dane jusqu’à Bershéba, il mourut 70 000 hommes.Mais lorsque l’ange du Seigneur étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer, le Seigneur renonça à ce mal, et il dit à l’ange exterminateur : « Assez ! Maintenant, retire ta main. » L’ange du Seigneur se trouvait alors près de l’aire à grain d’Arauna le Jébuséen. David, en voyant l’ange frapper le peuple, avait dit au Seigneur : « C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ? Que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur la maison de mon père ! »

 

David

son nom  veut dire « le bien aimé »

Plus qu’Adam il est aimé

comme Adam il est pécheur  

**

Sa faute

 

péché-de-David

 le cœur de David lui battit d’avoir recensé le peuple, et il dit au Seigneur : « C’est un grand péché que j’ai commis ! Maintenant, Seigneur, daigne passer sur la faute de ton serviteur, car je me suis vraiment conduit comme un insensé ! »

David a péché

il le sait

Depuis Adam nous sommes tous devenus insensés

Tous, nous sommes pécheurs  

Tous, nous sommes insensés

**

Le châtiment

tous nous méritons un châtiment   

Je vais te présenter trois châtiments ; choisis l’un d’entre eux

La faim

Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays pendant sept ans ?

La faim 

la faim de Dieu ,l’absence de Dieu  dans notre vie

**

La haine et la guerre  

Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite, pendant trois mois ?

**

La peste 

Ou bien la peste dans ton pays pendant trois jours ?

la peste ce sont :les œuvres de la chair selon saint Paul

débauche, .. haines, discorde, jalousie, emportements, rivalités, dissensions,1envie, beuveries,  et autres choses semblables(Gal 5, 20).

**

Solidaires

Nous sommes tous fils d’Adam

frére de David

nous sommes solidaires autant  pour le bien que  pour le mal  

car , comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes(Rom 5,19)

Une âme qui s’élève, élève le monde

un fils indigne déshonore toute sa famille

 c’est ainsi  que par sa faute

 tout le peuple de David sera puni

**

il mourut 70000hommes

Ce chiffre est évidemment symbolique

il veut seulement rappeler que nous sommes tous solidaires

**

Dieu miséricordieux

Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes !

Notre père  nous aime

il est bon !

il est meilleur que nous

**

l’ange du Seigneur étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer, le Seigneur renonça à ce mal,

Notre pére  épargne la ville de la paix : Jérusalem

Il nous rend la paix !

 **

Comme David reconnaissons nos fautes

C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; 

2 Sam (12,1-24) : Cet homme injuste c’est toi !

27 janvier, 2018

Le Seigneur envoya Natan à David. Il alla le trouver et lui dit : « Il y avait deux hommes dans une ville, l’un riche et l’autre pauvre.  Le riche avait force moutons et bœufs. Le pauvre n’avait rien du tout, sauf une agnelle, une seule petite, qu’il avait achetée. Il la nourrissait. Elle grandissait chez lui en même temps que ses enfants. Elle mangeait de sa pitance, elle buvait à son bol, elle couchait dans ses bras. Elle était pour lui comme une fille.  Un hôte arriva chez le riche. Il n’eut pas le cœur de prendre de ses moutons et de ses bœufs pour apprêter le repas du voyageur venu chez lui. Il prit l’agnelle du pauvre et l’apprêta pour l’homme venu chez lui. » David entra dans une violente colère contre cet homme et il dit à Natan : « Par la vie du SEIGNEUR, il mérite la mort, l’homme qui a fait cela.  Et de l’agnelle, il donnera compensation au quadruple, pour avoir fait cela et pour avoir manqué de cœur. »

**

Les injustices

C’est honteux !

C’est ignoble !

C’est scandaleux !

que d’injustices dans le monde

**

Natan dit à David : « Cet homme, c’est toi !

Que d’injustices pour le profit des pays riches

au dépens des pays pauvres

Les chemises du Bangladesh ou d’Ethiopie….

en Occident nous en profitons tous

en toute innocence

non coupable !

**

Que d’injustices

pour les inégalités de salaire…

 

Homme-injuste

Que d’injustices dans nos vies de tous les jours

injustes quand nous critiquons …

injustes quand nous dilapidons ..

injustes quand nous manquons d’amour ..

injustes sans même nous en rendre compte

en toute innocence

comme David

**

Le Meurtre et  l’adultère

Tu as frappé de l’épée Urie le Hittite. Tu as pris sa femme pour en faire ta femme et, lui-même, tu l’as tué par l’épée des fils d’Ammon. 

Tuer c’est injuste !

L’adultère  c’est injuste !

ce sont les pires des injustices

Comment David le « bien aimé » a t il pu agir ainsi ?

Il est d’autant plus coupable qu’il’ est aimé de Dieu » 

qui l’a choisi pour être le berger de son peuple

**

Si le berger est injuste que va devenir son peuple

Si le roi est un dictateur, que d’injustices auront lieu sous sa poigne

Vols ,meurtres, torture, viol..

**

La Justice de Dieu  

Dieu punit

Le Seigneur frappa l’enfant que la femme d’Urie avait enfanté à David, et il tomba malade.Le septième jour, l’enfant mourut.

**

Il ne suffit pas de punir,

 il faut reconstruire

il faut relever

la vraie justice est celle qui rend la vie et la paix

David eut recours à Dieu pour le petit. Il se mit à jeûner et, quand il rentrait chez lui pour la nuit, il couchait par terre

**

Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »(Mc 2,18)

 **

Salomon

David consola Bethsabée, sa femme. Elle enfanta un fils, et David lui donna le nom de Salomon.

Le salut  se trouve dans la sagesse et dans la paix

Salomon a la réputation  d’être un roi sage

et son nom « Shalom »veut dire « la Paix » 

2 Samuel (1, 1-27) : Oraison funèbre de Saul et de Jonathan ,par David

20 janvier, 2018

Quand David apprit que Saül et son fils Jonathan étaient  morts ! , David arracha et déchira ses vêtements, et tous les hommes qui étaient avec lui firent de même. Ils se lamentèrent, pleurèrent et jeûnèrent jusqu’au soir, à cause de Saül et de son fils Jonathan, à cause du peuple du Seigneur et de la maison d’Israël, parce qu’ils étaient tombés par l’épée

**

Mystère de la mort

Pourquoi la guerre ?

Pourquoi la mort ?

De quoi pleurer !… de quoi se lamenter !…de quoi jeûner !

de quoi s’arracher les vêtements !

**.
Alors David chanta cette lamentation :

« Ta fierté, Israël, transpercée sur tes hauteurs !

Comment sont-ils tombés, les héros ?

Saül et Jonathan, aimables, pleins de charme,

ni dans la vie ni dans la mort ne furent séparés,

plus rapides que les aigles,

plus vaillants que les lions.

Filles d’Israël, pleurez sur Saül :

il vous revêtait de pourpre somptueuse et rehaussait de joyaux d’or vos vêtements.

bible-mort-de-saul-et-jonat

Comment sont-ils tombés, les héros, au milieu du combat ?
Jonathan, transpercé sur les hauteurs !

J’ai le cœur serré à cause de toi, mon frère Jonathan.

Tu étais plein d’affection pour moi,

et ton amitié pour moi était merveille plus grande que l’amour des femmes !
Comment sont-ils tombés, les héros ?

Comment ont-elles disparu, les armes du combat ? »

 

Saul et Jonathan ne sont pas des saints  

Saul  a été choisi  par Dieu

mais il était jaloux ,méchant, hargneux, imprévisible

Jonathan était généreux ,aimable  

Ils reçoivent tous les deux le même éloge

**

C’est la coutume

Lors des funérailles de qui que ce soit on évite de dire du mal du défunt

C’est aussi un devoir

**

Eloge de l’humanité

Saul et Jonathan sont des hommes

ils ont droit à notre respect

ce sont des enfants de Dieu

un Dieu qui les aime  

**

Lors des funérailles ou des anniversaires  nous mettons des fleurs sur les tombes  

par respect pour celui que nous avons aimé  

notre frère, notre sœur

**

Eloge de la foi

Saul et Jonathan ont combattu pour Israël

or les fils d’Israel  ce sont les croyants qui comme leur père Jacob ont lutté avec l’ange pour connaître Dieu  

Ils ont cru en Dieu

**

Lors des funérailles le prêtre place sur le cercueil la croix , signe de notre foi

nous croyons que nous avons un sauveur

nous croyons que Dieu pardonne

nous croyons que Dieu  est Amour 

Samuel (24, 3-21) : Comment se réconcilier ,après une dispute

19 janvier, 2018

En ces jours-là, Saül prit trois mille hommes, choisis dans tout Israël, et partit à la recherche de David et de ses gens en face du Rocher des Bouquetins. Il arriva aux parcs à moutons qui sont en bordure de la route ; il y a là une grotte, où Saül entra pour se soulager. Or, David et ses hommes se trouvaient au fond de la grotte. Les hommes de David lui dirent : « Voici le jour dont le Seigneur t’a dit : “Je livrerai ton ennemi entre tes mains, tu en feras ce que tu voudras.” » David vint couper furtivement le pan du manteau de Saül. Alors le cœur lui battit d’avoir coupé le pan du manteau de Saül. Il dit à ses hommes : « Que le Seigneur me préserve de faire une chose pareille à mon maître, qui a reçu l’onction du Seigneur : porter la main sur lui, qui est le messie du Seigneur. » Par ses paroles, David retint ses hommes. Il leur interdit de se jeter sur Saül.Alors Saül quitta la grotte et continua sa route. David se leva, sortit de la grotte, et lui cria : « Mon seigneur le roi ! » Saül regarda derrière lui. David s’inclina jusqu’à terre et se prosterna, puis il lui cria : « Pourquoi écoutes-tu les gens qui te disent : “David te veut du mal” ? Aujourd’hui même, tes yeux ont vu comment le Seigneur t’avait livré entre mes mains dans la grotte ; pourtant, j’ai refusé de te tuer, je t’ai épargné et j’ai dit : “Je ne porterai pas la main sur mon seigneur le roi qui a reçu l’onction du Seigneur.” Regarde, père, regarde donc : voici dans ma main le pan de ton manteau. Puisque j’ai pu le couper, et que pourtant je ne t’ai pas tué, reconnais qu’il n’y a en moi ni méchanceté ni révolte. Je n’ai pas commis de faute contre toi, alors que toi, tu traques ma vie pour me l’enlever. C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi, c’est le Seigneur qui me vengera de toi, mais ma main ne te touchera pas ! Comme dit le vieux proverbe : “Des méchants sort la méchanceté.” C’est pourquoi ma main ne te touchera pas. Après qui donc le roi d’Israël s’est-il mis en campagne ? Après qui cours-tu donc ? Après un chien crevé, après une puce ? Que le Seigneur soit notre arbitre, qu’il juge entre toi et moi, qu’il examine et défende ma cause, et qu’il me rende justice, en me délivrant de ta main ! »Lorsque David eut fini de parler, Saül s’écria : « Est-ce bien ta voix que j’entends, mon fils David ? » Et Saül se mit à crier et à pleurer. Puis il dit à David : « Toi, tu es juste, et plus que moi : car toi, tu m’as fait du bien, et moi, je t’ai fait du mal. Aujourd’hui tu as montré toute ta bonté envers moi : le Seigneur m’avait livré entre tes mains, et tu ne m’as pas tué ! Quand un homme surprend son ennemi, va-t-il le laisser partir tranquillement ? Que le Seigneur te récompense pour le bien que tu m’as fait aujourd’hui. Je sais maintenant que tu régneras certainement, et que la royauté d’Israël tiendra bon en ta main. »

 **

 La réconciliation

 Après une dispute

avec certaines personnes il est parfois  très difficile de se réconcilier

on voudrait bien

on ne peut pas

**

Une rencontre providentielle

Dieu seul sait pardonner

Dieu seul peut nous aider a nous réconcilier

il faut donc d’abord le prier

sincèrement

humblement  

pour qu’il nous donne un occasion

qu’il provoque une rencontre

ce fut le cas pour David

Saül entra dans une grotte  pour se soulager. Or, David et ses hommes se trouvaient au fond de la grotte.

**

C’est vraiment providentiel

Les hommes de David lui dirent : « Voici le jour dont le Seigneur t’a dit : “Je livrerai ton ennemi entre tes mains, tu en feras ce que tu voudras.” » David vint couper furtivement le pan du manteau de Saülrepscter la personne

Alors ! Alors !

surtout pas de violence

David se maitrise  

se domine  

**

le cœur lui battit d’avoir coupé le pan du manteau de Saül. Il dit à ses hommes : « Que le Seigneur me préserve de faire une chose pareille à mon maître, qui a reçu l’onction du Seigneur : porter la main sur lui, qui est le messie du Seigneur.

Pas de coup

Pas de paroles dures

mais le respect

**

Le manteau

David ne coupe qu’un pan du manteau

furtivement

ensuite il respecte la volonté de Dieu

 

Bible-reconciliation

Je ne porterai pas la main sur mon seigneur le roi qui a reçu l’onction du Seigneur

Il faut  se respecter

même nos ennemis

nous sommes tous aimés de Dieu

nous sommes tous appelés par Dieu

nous sommes tous  enfants de Dieu

 

David (ce nom veut dire le bien aimé ) n’est pas le seul bien aimé  

Donc un peu d’humilité !

La volonté de Dieu c’est l’amour  

**

Le dialogue

Regarde, père, regarde donc : voici dans ma main le pan de ton manteau. Puisque j’ai pu le couper, et que pourtant je ne t’ai pas tué, reconnais qu’il n’y a en moi ni méchanceté ni révolte

David l’appelle père

Il s’excuse

Il n’a aucune mauvaise attention

**

Je n’ai pas commis de faute contre toi, alors que toi, tu traques ma vie pour me l’enlever. C’est le Seigneur qui sera juge entre toi et moi

il prend Dieu pour témoin

Dieu connaît les reins et les cœurs

 **

Après qui cours-tu donc ? Après un chien crevé, après une puce

mais c’est pas facile

David a quand même un peu de rancoeur

**

La réponse

La violence engendre la violence

c’est pourquoi   

si on te donne un gifle présente l’autre joue

la politesse ,la douceur, adoucit les moeurs

au point que Saul  le terrible roi se mit à pleurer 

Lorsque David eut fini de parler, Saül s’écria : « Est-ce bien ta voix que j’entends, mon fils David ? » Et Saül se mit à crier et à pleurer.

**

Que le Seigneur te récompense pour le bien que tu m’as fait aujourd’hui.

Que du bonheur !

(1Samuel 18, 6-9 ; 19, 1-7) : Les femmes d’Israël chantaient et dansaient

18 janvier, 2018

En ces jours-là, au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales. Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain : « Saül a tué ses milliers, et David, ses dizaines de milliers. » Saül le prit très mal et fut très irrité. Il disait : « À David on attribue les dizaines de milliers, et à moi les milliers ; il ne lui manque plus que la royauté ! » Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David. Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David et il alla le prévenir : « Mon père Saül cherche à te faire mourir. Demain matin, sois sur tes gardes, mets-toi à l’abri, dissimule-toi. Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père dans le champ où tu seras. Je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir. » Jonathan fit à son père Saül l’éloge de David ; il dit : « Que le roi ne commette pas de faute contre son serviteur David, car lui n’a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses exploits sont une très bonne chose pour toi. Il a risqué sa vie, il a frappé à mort Goliath le Philistin, et le Seigneur a donné une grande victoire à tout Israël : tu l’as vu et tu en as été heureux. Pourquoi donc commettre une faute contre la vie d’un innocent, en faisant mourir David sans motif ? » Saül écouta Jonathan et fit ce serment : « Par le Seigneur vivant, il ne sera pas mis à mort ! » Alors Jonathan appela David et lui répéta tout ce que le roi avait dit. Puis il le conduisit à Saül, et David reprit sa place comme avant.

 

 Un modéle 

Voici le modèle , d’une communauté réunie autour d’un homme charismatique

qui rassemble des fidèles et suscite des jalousies

une communauté comme celle des disciples réunis autour de Jésus  le fils de David

**

David

En ces jours-là, au retour de l’armée, lorsque David revint après avoir tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël à la rencontre du roi Saül pour chanter et danser au son des tambourins, des cris de joie et des cymbales

 

Bible--les-femmes-d'Israel

Les femmes  se réjouissent et accueillent Jésus   

comme  celles de l’évangile qui suivront le Seigneur

 Les douze étaient auprès de lui avec quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies: Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,  Jeanne, femme de Chuza, intendant d’Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l’assistaient de leurs biens. (Luc1-13)

Marthe et Marie de Béthanie

Les pleureuses sur le chemin du calvaire

Les 3 Marie au pied de la  croix

Les femmes au tombeau le jour de la résurrection

et même la femme de Pilate

La femme de Pilate lui fit dire : “Ne te mêle point de l’affaire de ce Juste ; car aujourd’hui j’ai été très affectée dans un songe à cause de lui”. » (Mtt 27,19)

**

Jonathan

.Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs son intention de faire mourir David. Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David et il alla le prévenir

Ce Jonathan , le grand ami de David

ressemble étonnamment à saint Jean

disciple préféré du Seigneur  

qui accueille Pierre chez Caîphe  

et qui est le seul au pied de la croix  

**

Saul

Saul, n’est il pas Judas ?

Judas ne voulait sans doute pas la mort de Jésus ,mais conscient de son erreur il se pend

Saul aussi se suicide

Saül prit l’épée et se jeta sur elle. (1 sam 31,1-6)

**

Hérode veut tuer l’enfant Jésus par jalousie

Pilate s’en lave les mains

**

Qui suis-je

là où je vis

une femme accueillante  Jonathan ou Saul ?

1 Sam(17,32-51) : David et Goliath

17 janvier, 2018

Le Philistin Goliath venait tous les jours défier l’armée d’Israël. David dit à Saül : « Que personne ne perde courage à cause de ce Philistin. Moi, ton serviteur, j’irai me battre avec lui. » Saül répondit à David : « Tu ne peux pas marcher contre ce Philistin pour lutter avec lui, car tu n’es qu’un enfant, et lui, c’est un homme de guerre depuis sa jeunesse. » David insista : « Le Seigneur, qui m’a délivré des griffes du lion et de l’ours, me délivrera des mains de ce Philistin. » Alors Saül lui dit : « Va, et que le Seigneur soit avec toi ! » David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisses et les mit dans son sac de berger, dans une poche ; puis, la fronde à la main, il s’avança vers le Philistin. Le Philistin se mit en marche et, précédé de son porte-bouclier, approcha de David. Lorsqu’il le vit, il le regarda avec mépris car c’était un jeune garçon ; il était roux et de belle apparence. Le Philistin lui dit : « Suis-je donc un chien, pour que tu viennes contre moi avec un bâton ? » Puis il le maudit en invoquant ses dieux. Il dit à David : « Viens vers moi, que je te donne en pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages ! » David lui répondit : « Tu viens contre moi avec épée, lance et javelot, mais moi, je viens contre toi avec le nom du Seigneur des armées, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défié. Aujourd’hui le Seigneur va te livrer entre mes mains, je vais t’abattre, te trancher la tête, donner aujourd’hui même les cadavres de l’armée philistine aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre. Toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël, et tous ces gens rassemblés sauront que le Seigneur ne donne la victoire ni par l’épée ni par la lance, mais que le Seigneur est maître du combat, et qu’il vous livre entre nos mains. » Goliath s’était dressé, s’était mis en marche et s’approchait à la rencontre de David. Celui-ci s’élança et courut vers les lignes des ennemis à la rencontre du Philistin. Il plongea la main dans son sac, et en retira un caillou qu’il lança avec sa fronde. Il atteignit le Philistin au front, le caillou s’y enfonça, et Goliath tomba face contre terre. Ainsi David triompha du Philistin avec une fronde et un caillou : quand il frappa le Philistin et le mit à mort, il n’avait pas d’épée à la main. Mais David courut ; arrivé près du Philistin, il lui prit son épée, qu’il tira du fourreau, et le tua en lui coupant la tête. Quand les Philistins virent que leur héros était mort, ils prirent la fuite.

**

David contre Goliath  

le combat entre un enfant et un géant

**

David

David prit en main son bâton, il se choisit dans le torrent cinq cailloux bien lisses et les mit dans son sac de berger, dans une poche ; puis, la fronde à la main, il s’avança vers le Philistin.

Un enfant qui joue avec des pierres ramassées dans le torrent

Un enfant qui est heureux d’avoir une fronde

un enfant qui ne craint rien car il a confiance en son père  

Le Seigneur qui m’a arraché aux griffes du lion et de l’ours, c’est lui qui m’arrachera de la main de ce Philistin. 

(1Sam 17,36)

**

« David » veut dire « le bien aimé »

C’est l’enfant  de l’évangile

L’enfant de Noël  face à Hérode  

L’enfant Jésus qui à l’âge de 12 ans fait  face aux docteurs de la loi

**  

« Laissez venir à moi les petits  enfants… »

«  père je te rend grâce car tu as caché cela aux sages et aux savants et tu l’a révélé aux touts petits

**

Les enfants des béatitudes

heureux les pauvres ,les doux ..les pacifiques 

David  était roux, avec de beaux yeux et une bonne apparence. (Bible de Jérusalem)

….Il avait le teint clair, une jolie figure et une mine agréable. (Bible œcuménique)

Selon les traducteurs David était soit roux, soit imberbe….car le mot hébreux employé « admoni » veut dire «  roux » ou « imberbe » (un visage rose couleur de chair et non barbu ) c’est à dire un gamin

David etait un gamin; Il avait de beaux yeux qui reflétaient la bonté

il apportait  la paix en jouant de la musique

David jouait de la cithare .. et Saul se calmait (1Sam 16 ?23)

 **

Goliath  

La caricature du monstre

du fat qui montre ses muscles

un gorille qui se tape sur la poitrine en poussant des cris sauvages   

sa taille était de 3 mètres …un géant   …Un clown

 Sa taille était de six coudées et un empan…Il était coiffé d’un casque de bronze et revêtu d’une cuirasse à écailles. Le poids de la cuirasse était de cinq mille sicles de bronze.  Il avait aux jambes des jambières de bronze, et un javelot de bronze en bandoulière.  Le bois de sa lance était comme l’ensouple des tisserands, et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer. Le porte-bouclier marchait devant lui.(1sam 16,4)

Mais qui est il donc face à Dieu ?

Que peut il devant Dieu ?

Bible-Goliath

 Tu viens contre moi avec épée, lance et javelot, mais moi, je viens contre toi avec le nom du Seigneur des armées, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défié.

**

 La tête

Hérode ! Pilate ! Barabbas ! Où sont ils ?

Les puissants qui comptent en leur propre force ont perdu la tête  

Reconnaître la grandeur de Dieu ,la sagesse divine

c’est avoir la tête bien sur les épaules

C’est la vie

C’est la force de la foi

 

1Samuel (16, 1-13) : Les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur.

16 janvier, 2018

En ces jours-là, le Seigneur dit à Samuel : « Combien de temps encore seras-tu en deuil à cause de Saül ? Je l’ai rejeté pour qu’il ne règne plus sur Israël. Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars ! Je t’envoie auprès de Jessé de Bethléem, car j’ai vu parmi ses fils mon roi. » Samuel répondit : « Comment faire ? Saül va le savoir, et il me tuera. » Le Seigneur reprit : « Emmène avec toi une génisse, et tu diras que tu viens offrir un sacrifice au Seigneur. Tu convoqueras Jessé au sacrifice ; je t’indiquerai moi-même ce que tu dois faire et tu me consacreras par l’onction celui que je te désignerai. »Samuel fit ce qu’avait dit le Seigneur. Quand il parvint à Bethléem, les anciens de la ville allèrent à sa rencontre en tremblant, et demandèrent : « Est-ce pour la paix que tu viens ? » Samuel répondit : « Oui, pour la paix. Je suis venu offrir un sacrifice au Seigneur. Purifiez-vous, et vous viendrez avec moi au sacrifice. » Il purifia Jessé et ses fils, et les convoqua au sacrifice. Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit : « Sûrement, c’est lui le messie, lui qui recevra l’onction du Seigneur ! » Mais le Seigneur dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. » Jessé appela Abinadab et le présenta à Samuel, qui dit : « Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. » Jessé présenta Shamma, mais Samuel dit : « Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. » Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit : « Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. » Alors Samuel dit à Jessé : « N’as-tu pas d’autres garçons ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. » Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors : « Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! » Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères. L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là. Quant à Samuel, il se mit en route et s’en revint à Rama.

 **

Les apparences

 « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur.

 

Bible--Samuel-16

Eliab

En regardant Eliab l’ainé des fils de Jessé

Samuel n’a vu que la force et non la méchanceté et l’orgueil

Or Eliab était un violent ,un jaloux  

Ainsi quand David rejoignit son frère  

« Eliab  se mit en colère contre David …Pourquoi est tu venu ..Je connais ton insolence et la malice de ton cœur

**

David

Il était roux, avec de beaux yeux et une bonne apparence.  (Bible de Jérusalem)

….Il avait le teint clair, une jolie figure et une mine agréable. (Bible œcuménique)

Selon les traducteurs David était soit roux, soit imberbe….car le mot hébreux employé « admoni » veut dire «  roux » ou « imberbe » (un visage rose couleur de chair et non barbu ) c’est à dire un gamin

**

Ainsi en regardant David, Samuel n’a vu que sa jeunesse et sa fragilité

mais

Dieu connait les reins et les cœurs (jeremie 17,10)

et Jésus dit à Pierre

tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. (Mtt 16,23)

Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers…  

**

L’onction

 Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères. L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là

Aussitôt la force de l’Esprit s’empara de David   

**

Plein de foi ,il ne craint plus rien .Pas même  Goliath  

Yahwe qui m’ a sauvé des griffes du lion  me sauvera des mains de ce philistins (1 Sam 17,37)

**

Sa foi est source de la  paix qu’il partage avec Saul souvent accablé par la peur

David jouait de la cithare .. et Saul se calmait (1Sam 16 ?23)

 

David le bien aimé  

L’ancêtre  de Jésus

doux et humble de coeur  

 

12345...37