Archive pour la catégorie 'AT Bible'

La colombe revint, et il y avait dans son bec un rameau d’olivier Gn. (8, 6-22)

15 février, 2017

 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait construite, et il lâcha le corbeau ; celui-ci fit des allers et retours, jusqu’à ce que les eaux se soient retirées, laissant la terre à sec. Noé lâcha aussi la colombe pour voir si les eaux avaient baissé à la surface du sol. La colombe ne trouva pas d’endroit où se poser, et elle revint vers l’arche auprès de lui, parce que les eaux étaient sur toute la surface de la terre ; Noé tendit la main, prit la colombe, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. Il attendit encore sept jours, et lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. Vers le soir, la colombe revint, et voici qu’il y avait dans son bec un rameau d’olivier tout frais ! Noé comprit ainsi que les eaux avaient baissé sur la terre. Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe, qui, cette fois-ci, ne revint plus vers lui. C’est en l’an six cent un de la vie de Noé, au premier mois, le premier jour du mois, que les eaux s’étaient retirées, laissant la terre à sec. Noé enleva le toit de l’arche, et regarda : et voici que la surface du sol était sèche.Noé bâtit un autel au Seigneur ; il prit, parmi tous les animaux purs et tous les oiseaux purs, des victimes qu’il offrit en holocauste sur l’autel. Le Seigneur respira l’agréable odeur, et il se dit en lui-même : « Jamais plus je ne maudirai le sol à cause de l’homme : le cœur de l’homme est enclin au mal dès sa jeunesse, mais jamais plus je ne frapperai tous les vivants comme je l’ai fait. Tant que la terre durera, semailles et moissons, froidure et chaleur, été et hiver, jour et nuit jamais ne cesseront. »

**

Le déluge

Ce fut sans doute un désastre  

une inondation immense

entre le Tigre et l’Euphrate

(Entre Raqqa et Mossoul)

**

Ce fut bien longtemps avant Jésus Christ

avant même Abraham 

**

Les anciens  l’ont raconté pendant des générations  

puis vers  3000 ans avant Jésus Christ  

des scribes en ont écrit le récit en cunéiforme

sur des tablettes d’argile dont l’une se trouve  au Louvre  

**

Le récit biblique

Ensuite un  premier récit biblique a été écrit au temps de Salomon par le ‘Yahwiste »  

Ce récit fut ensuite retravaillé au 6é s avant jésus Christ  au retour de l’exil par des prêtres  revenus de Babylone

**

L’arche

Ce sont ces prêtres qui insistent sur l’arche de Noe  

En Hébreux le mot « Teve » veut dire à la fois « l’arche » et « la parole »

Quand Dieu dit « entre dans l’arche »  il nous dit donc « entre dans la parole » 

Médites la parole !

Cliquez ICI

**

40 jours

Au bout de quarante jours

Ce sont les prêtres qui parlent des 40 jours

40 jours  c’est le temps de la purification

Les hébreux traversent le désert pendant 40 ans …

Jésus est tenté 40 jours dans le désert….

Le careme dure 40 jours

**

Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait construite

Noé ouvre le fenêtre

il respire

retrouve l’espérance

**

La colombe

dans les anciens récits il est question du corbeau

les prêtres le remplace par la colombe

 

Noé

par 3 fois  Noé lâche la colombe

La colombe ne trouva pas d’endroit où se poser,

puis la 2é fois

 Vers le soir, la colombe revint, et voici qu’il y avait dans son bec un rameau d’olivier tout frais !

enfin

Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe, qui, cette fois-ci, ne revint plus vers lui.

3  fois comme les 3 jours entre la mort et le résurrection

7  c’est le temps d’une  nouvelle création

Un monde nouveau commence !

un souffle nouveau !

 **

la colombe est là

avec le rameau d’olivier

la paix est revenue

 **

Le sacrifice

Noé bâtit un autel au Seigneur

la terre est renouvelée

Merci ! 

Caïn ,Qu’as-tu fait de ton frère ? (Gen.4,1-25)

13 février, 2017

L’homme s’unit à Ève, sa femme : elle devint enceinte, et elle mit au monde Caïn. Elle dit alors : « J’ai acquis un homme avec l’aide du Seigneur ! » Dans la suite, elle mit au monde Abel, frère de Caïn. Abel devint berger, et Caïn cultivait la terre.

 

Caïn

Ce nom veut dire « le forgeron »

le Vulcain des grecs

le sorcier des africains

l’homme qui joue avec le feu

C’est tout un programme  

Rien qu’avec ce nom

on peut déjà fabuler sur sa méchanceté

**

Au temps fixé, Caïn présenta des produits de la terre en offrande au Seigneur. De son côté, Abel présenta les premiers nés de son troupeau, en offrant les morceaux les meilleurs.

Caïn n’est  pas généreux et méprise Dieu

**

Le Seigneur tourna son regard vers Abel et son offrande, mais vers Caïn et son offrande, il ne le tourna pas. Caïn en fut très irrité et montra un visage abattu. Le Seigneur dit à Caïn : « Pourquoi es-tu irrité, pourquoi ce visage abattu ? Si tu agis bien, ne relèveras-tu pas ton visage ? Mais si tu n’agis pas bien…, le péché est accroupi à ta porte. Il est à l’affût, mais tu dois le dominer. »

Dieu comme un père

le conseille

mais le mauvais fils se renfrogne

Il refuse d’écouter Dieu

Il fait fi de sa parole

**

Quand on méprise Dieu

quand on ne l’honore pas

quand on ne l’écoute pas

on est pas loin de mépriser l’homme

**

 Caïn dit à son frère Abel : « Sortons dans les champs. » Et, quand ils furent dans la campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua. Le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? » Caïn répondit : « Je ne sais pas. Est ce que je suis, moi, le gardien de mon frère ? » Le Seigneur reprit : « Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre vers moi !

**

Les conséquences

Maintenant donc, sois maudit et chassé loin de cette terre qui a ouvert la bouche pour boire le sang de ton frère, versé par ta main.

Ce n’est pas Dieu qui punit

« mais qui sème le vent  récolte la tempête »

**

Tu auras beau cultiver la terre, elle ne produira plus rien pour toi.

la haine, la guerre ,c’est la mort

 

Caïn-Cormont

Tu seras un errant, un vagabond sur la terre. »

Sans Dieu

a quoi bon vivre ?

Sans sa parole

quel sens donner à notre vie ?

c’est l’errance, c’est la vagabondage

Sans l’amour ,

c’est le vide en nous ,l’amertune

**

L’enfant prodigue

 Alors Caïn dit au Seigneur : « Mon châtiment est trop lourd à porter ! Voici qu’aujourd’hui tu m’as chassé de cette terre. Je dois me cacher loin de toi, je serai un errant, un vagabond sur la terre, et le premier venu qui me trouvera me tuera. » Le Seigneur lui répondit : « Si quelqu’un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois. »

Ce n’est pas Dieu qui punit

au contraire  il protège Caïn

il lui veut pas du mal

Dieu est bon

Dieu est le père qui attend l’enfant prodigue

le père miséricordieux

**

Dieu a reçu une gifle ,mais il tend l’autre joue

il aime

il pardonne

c’est l’évangile  

**

Comme le père de l’enfant prodigue, il nous attend à la porte

Il attend seulement que l’on jette un regard vers lui 

Pourquoi la souffrance ? (Gen. 3, 9-24)

11 février, 2017

Quand l’homme eut désobéi à Dieu, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » Il répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » Le Seigneur Dieu dit ensuite à la femme : « Je multiplierai la peine de tes grossesses ; c’est dans la peine que tu enfanteras des fils. Ton désir te portera vers ton mari, et celui-ci dominera sur toi. » Il dit enfin à l’homme : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé le fruit de l’arbre que je t’avais interdit de manger : maudit soit le sol à cause de toi ! C’est dans la peine que tu en tireras ta nourriture, tous les jours de ta vie. De lui-même, il te donnera épines et chardons, mais tu auras ta nourriture en cultivant les champs. C’est à la sueur de ton visage que tu gagneras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens ; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. »L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants. Le Seigneur Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en revêtit. Puis le Seigneur Dieu déclara : « Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous par la connaissance du bien et du mal ! Maintenant, ne permettons pas qu’il avance la main, qu’il cueille aussi le fruit de l’arbre de vie, qu’il en mange et vive éternellement ! » Alors le Seigneur Dieu le renvoya du jardin d’Éden, pour qu’il travaille la terre d’où il avait été tiré. Il expulsa l’homme, et il posta, à l’orient du jardin d’Éden, les Kéroubim, armés d’un glaive fulgurant, pour garder l’accès de l’arbre de vie.

 

Un récit étiologique

Il y a 3000 ans ,au temps de Salomon

un sage

comme tous les philosophes de tous les temps

comme nous maintenant

se pose des questions essentielles  

Pourquoi vivons nous ?

Pourquoi tant de souffrance dans le monde ?

**

D’où ce qu’on appelle des récits étiologiques

c’est-à-dire des récits imagées qui ont pour but de  répondre à des questions  

etios (cause), logos = parole sur les causes

 

Chassé-du-paradis

Les questions de l’enfant qui s’étonne

« Dis maman, pourquoi le serpent n’ a t’il pas de pattes » ?

 le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.

**

La question des adultes  

« Pourquoi la femme souffre telle en enfantant ? »

parce qu’elle a  succombé à la tentation  

» Le Seigneur Dieu dit ensuite à la femme : « Je multiplierai la peine de tes grossesses ; c’est dans la peine que tu enfanteras des fils. Ton désir te portera vers ton mari, et celui-ci dominera sur toi. »

**

« Pourquoi l’homme a tant de peines en travaillant ? »

« Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé le fruit de l’arbre que je t’avais interdit de manger : …. C’est à la sueur de ton visage que tu gagneras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens 

**

Pourquoi la mort ?

. Puis le Seigneur Dieu déclara : « Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous par la connaissance du bien et du mal ! Maintenant, ne permettons pas qu’il avance la main, qu’il cueille aussi le fruit de l’arbre de vie, qu’il en mange et vive éternellement

**

Le protévangile

Oui ! la femme souffre

Oui ! l’homme souffre

Oui !la mort est là !

**

Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon.

Mais l’espoir aussi est là  

une bonne nouvelle nous est donnée

un promesse nous est faite

c’est le premier évangile à l’aube des temps

le mal sera vaincu

la souffrance disparaître nous retrouverons le paradis  

 grâce à le femme

 **

La femme

L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants

La femme c’est l’église

Cliquez ICI

**

L’église  qui est le corps du Christ

L’église qui est la femme de l’apocalypse couronnée de 12 étoiles et  qui lutte contre le dragon  

Cette femme qui est aussi Marie ,la toute pure ,la vivante, la nouvelle Eve ,notre mère  

**

Les Keroubim

le seigneur  posta, les Kéroubim, armés d’un glaive fulgurant, pour garder l’accès de l’arbre de vie

mais ,en église

avec l’Eglise , avec le christ crucifié, avec Marie notre mère

nous pourrons de nouveau rentrer  dans le saint des saints  

où se trouve l’arche d’alliance gardée par les chérubins du jardin d’Eden 

Avec la côte de l’homme ,Dieu façonna la femme : (Genèse 2, 18-25)

9 février, 2017

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. » Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l’homme pour voir quels noms il leur donnerait. C’étaient des êtres vivants, et l’homme donna un nom à chacun. L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde. Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. L’homme dit alors : « Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! On l’appellera femme – Ishsha –, elle qui fut tirée de l’homme – Ish. » À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un. Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre.

 **

Qui est la femme ?

Quelle est  donc cette femme  issue de la moelle de l’homme ?

Qu’a voulu nous dire  l’auteur de ce texte qui a vécu au temps de Salomon ?

**

Dans la bible

la femme représente les communauté des croyants

le peuple de l’alliance

le peuple uni à Dieu avec une alliance 

**

Cette image est souvent employée

Dans l’apocalypse, c’est la femme couronnée de 12 étoiles qui lutte contre le dragon, (Apk 12 )

Dans le « pasteur d’Hermas « , c’est une vieille femme au cheveu blanc qui rajeunit  

c’est l’église  de l’ancienne alliance  qui  devient la nouvelle alliance

Cliquez ICI 

**

Saint Paul reprend la même image ,elle même citée le jour des mariages  

Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ : Il a aimé l’Eglise, il s’est livré pour elle ; il voulait la rendre sainte en la purifiant par le bain du baptême et la Parole de vie ; il voulait se la présenter à lui-même, cette Eglise, resplendissante, sans tache, ni ride, ni aucun défaut ; il la voulait sainte et irréprochable. (Eph 5,2-21)

**

Seul

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul.

L’homme ne peut pas vivre seul

C’est en communauté , en église que l’on se sauvera

C’est en communauté en église qu’on sera fort et qu’on vaincra le mal

**

En église  nous avons reçu le baptême  

En église nous communions

En église nous témoignons

En église nous sommes le corps du Christ  

En église nous recevons l’Esprit

Seul on ne fait rien

 

Dieu-crea-la-femme

L’os de mes os

 Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. L’homme dit alors : « Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! On l’appellera femme – Ishsha –, elle qui fut tirée de l’homme – Ish.

La charpente de l’homme

sa raison d’être

sa moelle ,son essence ,son âme

c’est la vie de l’esprit  

et non celle des animaux de la création

**

L’homme est spirituel

l’homme est fait pour aimer

**

À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.

L’Eglise est notre nouvelle famille

nous disons « Notre » Père

nous sommes fréres et sœurs n faisant la volonté du père  

« qu’ils soient un comme nous sommes un »  (Jn 17)

**

Nus

Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre.

Ils n’ont rien à se cacher

car ils ont confiance  

et vivent en paix

N’ayons pas honte de l’Eglsie 

et que l’eglsie n’ait pas honte de nous 

 

Le souffle de Vie (Gn 2,4-17)

8 février, 2017

Lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et le ciel, aucun buisson n’était encore sur la terre, aucune herbe n’avait poussé, parce que le Seigneur Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour travailler le sol. Mais une source montait de la terre et irriguait toute la surface du sol. Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.

**

 Le souffle de vie

 

Le-souffle-de-Vie

c’est l’Esprit  qui nous donne vie

l’Esprit de paix, de joie, d’humilité ,d’amour,

L’ Esprit qui nous fait « re-spirer »(spiro)  et nous donne l’espérance  

Espérer c’est vivre !

Croire c’est vivre !

**

Accepter humblement d’être façonné par Dieu ,

Etre entre la mains de Dieu ,comme un enfant

c’est vivre !

**

La tentation 

Surtout ne péchons pas contre l’Esprit  

c’est la pire des tentations

 « Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit saint, il n’obtiendra jamais le pardon«  (Marc 3, 29). 

Pécher contre l’esprit

c’est rejeter Dieu

c’est perdre la foi

perdre l’espérance

c’est la mort !

**

L’arbre de la connaissance

 « Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

le péché originel

c’est décider de soi même de ce qui est bien ou mal

ce péché est  à l’origine de tous les péchés

il consiste à décider de soi même que ce qui est mal aux yeux de Dieu est en fait bien pour nous

Dieu dit : Voler c’est mal

Je dis : Voler est bien pour moi

**

C’est se prendre pour Dieu

« vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal  (Gn 3,5)

C’est alors qu’on ne vaut plus rien

Ils virent qu’il étaient nus (Gn 3,7)

Vauriens !

Lecture du livre de la Genèse (1, 1-19) : Que la lumière soit !

6 février, 2017

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.Et Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux. » Dieu fit le firmament, il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament et les eaux qui sont au-dessus. Et ce fut ainsi. Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : deuxième jour.

Cliquez ICI 

**

La lumière  

Que la lumière  soit

Ce fut le premier cri qui retentit la nuit

 Que la lumière  soit

Ce fut le grand souhait de Dieu

Que la lumière  soit

C’est le grand désir de l’homme

 

Que-la-lumière-soit

Que la lumière  soit

C’est-à-dire l’amour

C’est l’Amour qui illumine notre raison

C’est l’Amour qui réchauffe notre coeur

**

Un Amour révélé par le don

Dieu donne

Il donne tout

Il donne l’univers  

Il donne la vie

Il se donne

**

La Vie

Et Dieu dit : « Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu’elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. » Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Et Dieu vit que cela était bon.
Dieu dit : « Que la terre produise l’herbe, la plante qui porte sa semence, et que, sur la terre, l’arbre à fruit donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. » Et ce fut ainsi. La terre produisit l’herbe, la plante qui porte sa semence, selon son espèce, et l’arbre qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour.

**

Dieu  donna la vie

Merveille de la vie

Puissance de la vie  

**

Il donna l’eau ,et la semence

L’eau qui vivifie

la semence qui porte des fruits

**

Ce jour là  

Dieu vit que vit que cela était bon  

C’était le 3é jour

**

Ce sera aussi le 3é jour que Dieu nous rendra cette vie

en ressuscitant d’entre les morts

 **

Et Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu’ils servent de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années ; et qu’ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. » Et ce fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour commander au jour, le plus petit pour commander à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour.

Mystère !

Mystère de l’Amour !

Mystère de la Vie !

**

Autant de mystères aussi grandioses que l’univers

Un univers infini

Un univers immense

**

Grandeur de l’Amour !

Grandeur de la Vie !

Grandeur de Dieu !

**

Merci ! 

L’Avent : Période de désir : On attend le descendant de Jessé (Is11,1-10)

29 novembre, 2016

L’avent est  une période d’attente et non de pénitence

C’est le temps du désir

on attend un sauveur

on attend un libérateur

**

Le temps du désir

En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines.

On a besoin de lui

Dieu l’a promis à Jessé

le père de David

 

jessé

Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur.

On a besoin de lui

de son esprit , de sa sagesse ,de son discernement

pour comprendre sa volonté

On a besoin de son conseil et de sa force

pour suivre ses commandements

**

Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs. Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays.

On a besoin de sa tendresse et de son pardon

**

Le berger

Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant. La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins.

Ona besoin d’un berger comme David qui avant d’être roi était un berger  

son bâton c’est sa parole

son souffle  c’est la vie

il nous enseignera la justice et la fidélité

**

La paix
Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le boeuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer.
et surtout il nous donnera la paix

**

Ce jour-là, la racine de Jessé sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

Job (Ch. 32 à 48): Pourquoi la souffrance ? Le discours de Yahvé

30 septembre, 2016

Après avoir tout perdu

sa fortune

sa famille

sa santé

Job se plaint

Pourquoi donc une telle souffrance ?

3 sages ont essayer de lui répondes

Eliphaz

la souffrances n’est pas une punition    

Cliquez ICI 

Bilbad

la prospérité des méchants est illusoire

Dieu est juste

Cliquez ICI 

Cophar

Y a t il une  rétribution personnelle ?

Cliquez ICI 

**

Un dernier sage Elihou interviendra plus tard

la discussion est une menace contre la foi

Clqiuez ICI  

Mais pourquoi s’appesantir sur cette souffrance

au lieu de gémir  ,

apprenons à contempler les merveilles  de l’univers

Cette contemplation nous rendra la sérénité

 

Yahvé

 

Le discours de Y

Le Seigneur répondit alors à Job du sein de l’ouragan et dit :

Qui est celui qui obscurcit mon projet par des discours insensés ?
Ceins donc tes reins, comme un brave :je vais t’interroger et tu m’instruiras.

**

La terre

Es-tu parvenu jusqu’aux sources de la mer,  as-tu circulé au fin fond de l’abîme ?

Les étoiles

Peux-tu nouer les liens des Pléiades ou desserrer les cordes d’Orion, faire apparaître les signes du zodiaque en leur saison, conduire l’Ourse avec ses petits ? Connais-tu les lois des cieux,,

Les animaux  

Est-ce toi qui donnes au cheval la bravoure, qui revêts son cou d’une crinière, qui le fais bondir comme la sauterelle ?Son fier hennissement est terreur.

Est-ce sur ton ordre que l’aigle s’élève et bâtit son aire sur les sommets ?Il habite un rocher et il gîte sur une dent de roc inexpugnable.

**

Alors ! La main sur la bouche Job répondit alors au Seigneur

Je ne fais pas le poids, que te répliquerai-je ?Je mets la main sur ma bouche.
J’ai parlé une fois, je ne répondrai plus, deux fois, je n’ajouterai rien.

**

Dans cette 2é partie du discours Yahvé semble moins en colère

C’est avec beaucoup d’humour que l’auteur décrit les « chefs d’œuvre de Dieu »

 **

Béhémoth

C’est l’hippopotame

Vois quelle force dans sa croupe et cette vigueur dans les muscles de son ventre Il raidit sa queue comme un cèdre,ses cuisses sont tressées de tendons. Ses os sont des tubes de bronze, ses côtes du fer forgé. C’est lui le chef-d’œuvre de Dieu,
**

Léviathan

c’est  le crocodile

Vas-tu le pêcher à l’hameçon et de ta ligne le ferrer à la langue ?Lui passeras-tu un jonc dans le naseau, Perceras-tu d’un croc sa mâchoire ?Pose donc la main sur lui ; au souvenir de la lutte, tu ne recommenceras plus !

**

il faut lire et relire ce discours

Ce n’est que du bonheur  !

**

Allons les déprimés

les opprimés

debout !

ouvrez les yeux

courage !

**

le vie est un combat

le combat des fils de Dieu

Cliquez ICI 

Job (Ch 32 à 37): Pourquoi la souffrance ? Réponse de Elihou

29 septembre, 2016

Ces chapitres du livre de Job ont été ajoutés bien après les autres et ne sont sans doute pas du même auteur

 

Elihou

Elihou se mit en colère. Il était fils de Barakéel 

El-hou est un surnom qui veut dire «  Dieu c’est lui » 

Barak-el veut dire « Dieu benit »

C’est déjà tout un message !  

 

Elihou

 

Dieu n’est pas silencieux (33,14ss)

il est toujours là avec nous

il s’adresse sans cesse à nous mais on est sourd

  Dieu parle d’abord d’une manière

et puis d’une autre, mais l’on n’y prend pas garde :
dans le songe, la vision nocturne,
lorsqu’une torpeur accable les humains,
endormis sur leur couche.
Alors il ouvre l’oreille des humains
et y scelle les avertissements qu’il leur adresse

**

Parfois, il le réprimande dans son lit par la douleur,
et la lutte n’a de cesse dans ses os.
..Le pain lui donne la nausée,
il n’a plus d’appétit pour la bonne chère.
Il dépérit à vue d’œil,
ses os qu’on ne voyait pas deviennent saillants.

**

Dieu  nous envoie des médiateurs
Mais s’il se trouve pour lui un ange,
un interprète entre mille
pour faire connaître à l’homme son devoir

**,
Dieu ne punit pas ,il corrige  

« J’avais péché, j’avais violé le droit,
mais lui ne s’est pas conduit comme moi.
Il a racheté mon existence au bord de la fosse
et ma vie contemplera la lumière ! »

**

Dieu est juste (34, 12ss)

En vérité, Dieu n’agit pas méchamment,
Shaddaï ne viole pas le droit.
…Oses-tu condamner le Juste, le Très-Noble ?
**
Lui seul ne favorise pas les princes
et ne fait pas plus de cas du richard que du pauvre,
Car Dieu a les yeux sur la conduite de l’homme,
il observe tous ses pas.
Ni les ténèbres ni l’ombre de mort
ne peuvent dissimuler les malfaiteurs.
… le cri des opprimés, lui l’entend.
Il veille  sur les nations comme sur les hommes,
ne voulant pas que règne l’impie,
ni que l’on tende des pièges au peuple

**.

La révolte de Job

Job est gravement fautif

non parce qu’il gémit   

Après tout ! On le comprend..

mais  parce qu’il crée le doute

Ces propos de Job sont dignes d’un mécréant ;
car à sa faute il ajoute la révolte,
il sème le doute parmi nous
et accumule ses remontrances contre Dieu.

Pécher ou non qu’est ce que cela change ?

Quel profit pour moi à ne pas pécher ? 

 En quoi le péché nuit il  à Dieu ?

Si tu pèches, le touches-tu ?
Multiplie tes révoltes, que lui fais-tu ?
Ta méchanceté n’atteint que tes semblables,
ta justice ne profite qu’à des hommes.

Au lieu de gémir ne faut il pas mieux se réjouir ?

On gémit sous les excès de l’oppression,
on crie sous la poigne des grands.
Mais nul ne dit : « Où est Dieu qui m’a fait ?
Lui qui inspire des chants dans la nuit,

**

 Le maitre des saisons  (ch 36,22ss)

Songe à célébrer son œuvre
que chantent les hommes.
Tous les humains la contemplent,
de loin le mortel la distingue.

L’automne

Il attire les gouttes d’eau, puis les filtre en pluie pour son déluge

L’hiver

Quand il dit à la neige : « Tombe sur la terre »,..Au souffle de Dieu se forme la glace

Le printemps

Puis le beau temps emporte les nuages
et disperse les nuées chargées d’éclairs..
Qu’il s’agisse d’accabler ou d’arroser la terre
ou de la bénir, c’est eux qu’il délègue.

L’été

les vêtements sont trop chauds quand la terre s’alanguit sous le vent du midi,

**

C’est pourquoi les hommes le craignent,
mais lui ne tient pas compte de ceux qui se croient sages.
 

Job (Ch 11à 14): Pourquoi la souffrance ? Réponse de Cophar

29 septembre, 2016

Après avoir tout perdu

sa fortune

sa famille

sa santé

Job se plaint

Pourquoi donc une telle souffrance ?

3 sages vont tenter de lui répondre

dont Cophar

 

Cophar

 

Cophar : La rétribution personnelle  ?

Cophar est encore plus coléreux que Bilbad

Cliquez ICI  

**

Il traite Job de bavard 

Un tel flot de paroles restera-t-il sans réponse ?

Bilbad accusait  les enfants de Job

Cophar attaque Job et l’invite à changer d’attitude 

Dieu discerne les méfaits sans effort d’attention ;
….S’il y a des méfaits dans tes mains, jette-les au loin,
et que la perversité n’habite pas sous ta tente.

**

Réponse de Job

Job se moque de  Cophar

Vraiment, la voix du peuple c’est vous,et avec vous mourra la sagesse.

 **

Job  ne croit pas en la thèse de la  rétribution

la souffrance n’est pas une punition

car des justes souffrent

et des impies  ne connaissent pas la souffance  

Elles sont en paix, les tentes des brigands,   ils sont tranquilles, ceux qui provoquent Dieu,
et même celui qui capte Dieu dans sa main.

**

Les calamités naturelles touchent tout le monde indifféremment  

Lui qui tient en son pouvoir l’âme de tout vivant
et le souffle de toute chair d’homme.
…S’il retient les eaux, c’est la sécheresse,
s’il les déchaîne, elles ravagent la terre.

**

il en est de même dans l’histoire des hommes

Il fait divaguer les experts
et frappe les juges de démence.
l desserre l’emprise des rois
et noue un pagne à leurs reins.
Il fait divaguer les prêtres
et renverse les inamovibles.
Il ôte la parole aux orateurs
et ravit le discernement aux vieillards.
**

et pourquoi donc ce  silence de Dieu ?

Combien ai-je de crimes et de fautes ?  Ma révolte et ma faute, fais-les-moi connaître.

12345...28