Archive pour la catégorie 'AT Bible'

Livre d’Ézéchiel (16, 1-63) Histoire d’Israel

17 août, 2018

Par tes origines et ta naissance, tu es du pays de Canaan. Ton père était un Amorite, et ta mère, une Hittite. À ta naissance, le jour où tu es née, personne eut pitié de toi,  personne pour te donner le moindre de ces soins, par compassion. On t’a jetée en plein champ, avec dégoût, le jour de ta naissance.Je suis passé près de toi, et je t’ai vue te débattre dans ton sang.et  je t’ai dit : “Je veux que tu vives !” Je t’ai fait croître comme l’herbe des champs. Tu as poussé, tu as grandi,.Je me suis engagé envers toi par serment, je suis entré en alliance avec toi – oracle du Seigneur Dieu – et tu as été à moi. Je t’ai plongée dans l’eau, je t’ai nettoyée  je t’ai parfumée avec de l’huile. Je t’ai revêtue d’habits chamarrés, je t’ai chaussée de souliers en cuir fin, je t’ai donné une ceinture de lin précieux, je t’ai couverte de soie. Tu étais parée d’or et d’argent, vêtue de lin précieux, de soie et d’étoffes chamarrées. La fleur de farine, le miel et l’huile étaient ta nourriture. Tu devins de plus en plus belle et digne de la royauté. Ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté, car elle était parfaite, grâce à ma splendeur dont je t’avais revêtue Mais tu t’es fiée à ta beauté, tu t’es prostituée en usant de ta renommée, tu as prodigué tes faveurs à tout passant : tu as été à n’importe qui . Cependant, moi, je me ressouviendrai de mon alliance, celle que j’ai conclue avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai pour toi une alliance éternelle. Ainsi tu te souviendras, tu seras couverte de honte. Dans ton déshonneur, tu n’oseras pas ouvrir la bouche quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait

**

Je veux que tu vives !

Etre de chair..  nous sommes nus

mais le Seigneur dés les origines nous a revêtu de son vêtement

Il nous a donné le souffle de l’Esprit  

le souffle de la vie

la vie éternelle

je veux que tu vives  

Ezechilel

Les vêtements

Il nous comble de grâces  

Il nous revêt de  vêtements royaux

le parfum de sa grâce

la robe blanche du baptême

l’ huile de la confirmation

Le pain eucharistique

les fruits de l’esprit  la paix,la joie, la patience …

Soyez donc fermes, avec la VERITE pour ceinture, la JUSTICE pour cuirasse et pour chaussures le ZELE à propager l’Evangile de la Paix. Ayez toujours en main le bouclier de la FOI, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin. Prenez aussi le casque du SALUT, et le glaive de l’ESPRIT, qui est la Parole de Dieu (Ephesien 6,10-19)

 **

N’importe qui

Nous sommes redevenu n’import qui

sans la foi qui soulève des montagnes

 sans l’amour qui transforme le monde

 **

Le pardon

Cependant Dieu est fidele

 son alliance est éternelle

Il pardonne 77 fois 7 fois 

Cliquez ICI 

Ezéchiel (1,26-28 ) : Sur le trône ,l’aspect d’un être humain

13 août, 2018

 Au-dessus de ce firmament, il y avait une forme de trône, qui ressemblait à du saphir ; et, sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain, au-dessus, tout en haut.Puis j’ai vu comme un scintillement de vermeil, comme l’aspect d’un feu qui l’enveloppait tout autour, à partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessus. À partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessous, j’ai vu comme l’aspect d’un feu et, autour, une clarté. Comme l’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie, ainsi cette clarté à l’entour : c’était l’aspect, la forme de la gloire du Seigneur. À cette vue, je tombai face contre terre.

**

On connaît le fameux « char de Yahvé » vu par Ezéchiel lors d’une vision  

un char entrainé par les 4 vivants

le lion ,le bœuf ,l’aigle et l’homme

qui représenteront plus tard les 4 évangélistes

Cliquez ICI  

**

La forme

On ne fait guère attention a la forme qui est assisse sur le trône

sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain, au-dessus, tout en haut.

Une forme humaine

Le Verbe fait chair

toujours aussi discret, aussi mystérieux

aussi grandiose ,aussi glorieux

**

Les reins

Il est entouré par le feu qui part de ses reins

Une partie  au-dessus des reins, vers le haut  

Une partie  en-dessous des reins

avec la forme de l’arc en ciel   

**

Les reins dans l’Ancien Testament est le siège des sentiments

tandis que le cœur est le siège de la pensée

Il est dit  que Dieu « connait les reins et les cœurs »

c’est-à-dire nos sentiments et nos pensées

**

Des reins de la « forme humaine » jaillit donc du feu

le feu de l’Amour  

un feu vers le haut pour rendre gloire à Dieu

un feu vers le bas pour apporter la paix aux hommes

on sait  en effet que l’arc en ciel ,depuis l’alliance avec Noé

est le signe de la paix et du pardon

**

mais ce message de bonté

aimer Dieu ..aimer les hommes …

cette bonne nouvelle ne sera vraiment comprise

que lorsqu’elle sera proclamée par les 4 évangélistes  

Jérémie (26, 1-9) : Ecoutez la parole de Dieu !

3 août, 2018

Au début du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, il y eut cette parole venant du Seigneur : « Ainsi parle le Seigneur : Tiens-toi dans la cour de la maison du Seigneur. Aux gens de toutes les villes de Juda qui viennent se prosterner dans la maison du Seigneur, tu diras toutes les paroles que je t’ai ordonné de leur dire ; n’en retranche pas un mot. Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de son mauvais chemin ? Alors je renoncerai au mal que je projette de leur faire à cause de la malice de leurs actes. Tu leur diras donc : Ainsi parle le Seigneur : Si vous ne m’écoutez pas, si vous ne marchez pas selon ma Loi, celle que j’ai mise sous vos yeux, si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes, que je vous envoie inlassablement, et que vous n’avez pas écoutés, je traiterai cette Maison comme celle de Silo, et ferai de cette ville un exemple de malédiction pour toutes les nations de la terre. »Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie proclamer ces paroles dans la maison du Seigneur. Et quand Jérémie eut fini de dire à tout le peuple tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en disant : « Tu vas mourir ! Pourquoi prophétises-tu, au nom du Seigneur, que cette Maison deviendra comme celle de Silo, que cette ville sera dévastée et vidée de ses habitants ? » Et tout le peuple se rassembla autour de Jérémie dans la maison du Seigneur.

 **

Ecoutez la parole de Dieu !

tu diras toutes les paroles que je t’ai ordonné de leur dire ; n’en retranche pas un mot….Peut-être écouteront-ils

 ainsi parle le Seigneur  Si vous n’écoutez pas, les paroles de loi ,…si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes,…et puisque n’avez pas écoutés,  je traiterai cette Maison …

 

Jérémie-ecoutez-!

On ne sait pas écouter

ceux qui proclament la parole

On critique les lecteurs ,les prédicateurs ,

les petites gens  toutes simples au cœur pur qui naïvement nous parle de leur foi

**

Peu importe le prophète ,peu importe le lecteur !

Peu importe Jérémie ! Il bégayait et n’arrêtait pas de gémir   

Peu importe Isaïe ! Il vivait dans des palais avec les nantis

Amos était  un bouvier

Osée était fâché avec sa femme

David était un brigand …

**

Mais tous ont parlé au nom de Dieu

on les a pas toujours écouté

**

Dieu notre père nous parle comme à des fils

dans les Ecritures  

A travers les événements  de la vie

en nous-mêmes

**

Savoir écouter!

Svoir reconnaitre la parole divine  

qui est une parole de paix de justice ,de bonté …

**

Même Jésus ne fut pas écouté chez lui à Nazareth

  il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.(Mtt 13,58)

Jérémie (18, 1-6) : Le potier

2 août, 2018

Parole du Seigneur adressée à Jérémie : « Lève-toi, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. » Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour. Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier. Alors la parole du Seigneur me fut adressée : « Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur. Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël ! »

 

Jérémie

Jérémie

il est le prophète qui gémit et qui pleure

car nous rejetons Dieu

Cliquez ICI

**

Jérémie est un petit  

il ne sait  pas parler

il bégaie

et pourtant Dieu l’a choisi   

Il prêche donc  en faisant du cinéma  et des gestes symboliques qui étonnent la foule

comme le fait de porter un joug sur la place publique  

Cliquez ICI

**

Le potier  

Cette fois ci Jérémie se rend chez le potier

qui travaille l’argile

ainsi Dieu nous façonne   

Dieu  modela l’homme avec la glaise du sol (gen 2,7)

**

Dieu est créateur  

Dieu est un artiste

il nous modèle et nous façonne car il nous aime

mieux encore !

Il est notre père

nous ne sommes pas des pots

Il veut faire de nous des fils

**

Il nous prend dans ses mains

il ne frappe pas

il corrige

même parfois au prix de  grandes souffrances

**

Avec humilité,  confiance et reconnaissance

laissons nous faire par ce père

qui nous aime   

Michée (7, 14-20) :Qui est Dieu comme Toi …pour pardonner et donner ?

24 juillet, 2018

Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois ! Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles !Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ? De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

 **

Michée

est un contemporain d’Isaïe ,d’Amos et d’Osée

juste avant la chute de Samarie  en 721

**

En un verset il résume tout leur enseignement : (Michée 6,8)

On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien,
ce que le SEIGNEUR exige de toi :
Rien d’autre que respecter le droit,( Amos)
aimer la fidélité (Osée)
et t’appliquer à marcher avec ton Dieu.(Isaïe)

puis enthousiaste ,il  s’écrit   

Qui est Dieu comme toi !,

Dieu-qui-pardonne

Notre Dieu est un pasteur

le berger à la recherche de la brebis perdue

il est le sauveur qui a libéré les Hébreux esclaves en Egypte  

 

un Dieu qui pardonne  

 Qui est comme toi pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère

**

Un Dieu qui nous comble de grâce

Il  se plaît à manifester sa faveur ? De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés !

**

Tout cela pour les croyants les hommes de foi

à l’instar d’Abraham et de Jacob

Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

**

Les anges vus par Isaïe avait chanté  

Saint Saint Saint (Is 6)

et Isaïe  s’était incliné

humblement  il avait dit

envoie moi  

**

Marie dans son magnificat chante  

Saint est son nom

puis elle s’est inclinée en disant

 je suis la servante du Seigneur  

Livre des Lamentations (2, 2-19) La plainte des immigrants

30 juin, 2018

Le Seigneur a englouti sans pitié tous les pâturages de Jacob ; dans son emportement, il a détruit les forteresses de la fille de Juda ; il a jeté à terre et profané le royaume et ses princes. Les anciens de la fille de Sion, assis par terre, se taisent, ils ont couvert leur tête de poussière et revêtu des toiles à sac ; elles inclinent la tête vers la terre, les vierges de Jérusalem. Mes yeux sont usés par les larmes, mes entrailles frémissent ; je vomis par terre ma bile face au malheur de la fille de mon peuple, alors que défaillent petits enfants et nourrissons sur les places de la cité. À leur mère ils demandent : « Où sont le froment et le vin ? » alors qu’ils défaillent comme des blessés sur les places de la ville et qu’ils rendent l’âme sur le sein de leur mère. Que dire de toi ? À quoi te comparer, fille de Jérusalem ? À quoi te rendre égale pour te consoler, vierge, fille de Sion ? Car ton malheur est grand comme la mer ! Qui donc te guérira ? Tes prophètes ont de toi des visions vides et sans valeur ; ils n’ont pas dévoilé ta faute, ce qui aurait ramené tes captifs ; ils ont de toi des visions, proclamations vides et illusoires. Le cœur du peuple crie vers le Seigneur.Laisse couler le torrent de tes larmes, de jour comme de nuit, muraille de la fille de Sion ; ne t’accorde aucun répit, que tes pleurs ne tarissent pas !Lève-toi ! Pousse un cri dans la nuit au début de chaque veille ; déverse ton cœur comme l’eau devant la face du Seigneur ; élève les mains vers lui pour la vie de tes petits enfants qui défaillent de faim à tous les coins de rue.

**

Ce fut en 587 avant Jésus Christ

sous le règne de Nabuchodonosor

tous les juifs furent exilé à Babylone

Cliquez ICI

***

Les juifs durent partir contre leur grés

avec pleurs et gémissements

et Jérémie se lamentait longuement

 Mes yeux sont usés par les larmes, mes entrailles frémissent

 

lamentation

Maintenant ce sont des migrants qui par  millions sillonnent les routes

pas seulement en Europe

mais déjà depuis longtemps

sur tous les continents

Ils seraient plus de 60 millions

Cliquez ICI 

**

Les migrants de maintenant

ne sont pas chassés

Ils ont  choisis de partir  

pour trouver ailleurs un monde meilleur

un monde sans guerre , sans conflit

sans corruption, sans tyran

un monde ou l’on peut manger

« Où sont le froment et le vin ?

un monde sans inondations ,sans tsunami

un monde heureux

**

Ils traversent les mers

Comment te consoler, vierge, fille de Sion ? Car ton malheur est grand comme la mer

Ils subissent des représailles

enfermés dans des camps 

vendus comme esclaves  

maltraites ,repoussés torturés

chassés comme des pestiférés

**

En vain !

ils espèrent

ils continuent 

ou donc aller ?

**

On leur fait des fausses promesses

Tes prophètes ont des visions vides et sans valeur ;

il ont cru aux faux prophètes

Qu’ont-ils donc fait pour mériter une telle vie ?

**

Qui sera capable de répondre à leurs détresses ?

Comment répondre à leurs besoins?

Leur avenir est il en Europe ?

Cliquez ICI  

**

Lève-toi !

Pousse un cri dans la nuit au début de chaque veille ;

déverse ton cœur comme l’eau devant la face du Seigneur ;

élève les mains vers lui pour la vie de tes petits enfants qui défaillent de faim à tous les coins de rue.

 

Quel est donc ce monde ?

Cela avait duré 70 ans

à l’époque de Babylone  

Il y eut le murmure d’une brise légère. (1rois 19, 11-16)

14 juin, 2018

Lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu, il entra dans une caverne et y passa la nuit.Et voici que le seigneur  lui dit :     « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur,car il va passer. »À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan,si fort et si violentqu’il fendait les montagnes et brisait les rochers,mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre,mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;    et après ce tremblement de terre, un feu,mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ;et après ce feu, le murmure d’une brise légère.    Aussitôt qu’il l’entendit,Élie se couvrit le visage avec son manteau,il sortit et se tint à l’entrée de la caverne.Alors il entendit une voix qui disait :« Que fais-tu là, Élie ? »    Il répondit :« J’éprouve une ardeur jalousepour toi, Seigneur, Dieu de l’univers.

**

Elie

Il est un homme de feu

mais il est de son temps

un peu violent

et le Seigneur vient  à sa rencontre

pour lui faire la leçon

**

Dieu est amour

son feu n’est autre que le feu de l’amour

cliquez ICI 

**

La grotte

Arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu, il entra dans une grotte et y passa la nuit.

C’est  un signe prophétique

C’est dans une grotte

la nuit

que Dieu viendra à la rencontre de l’humanité

la grotte de Bethleem

**

 le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;

Il ne faut pas le craindre

 le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;

il ne faut pas trembler  

 le Seigneur n’était pas dans ce feu 

Le seigneur ne vient pas pour condamner

 

murmure-d'une-brise

La brise légère

il y eut  le murmure d’une brise légère.

le Seigneur  nous remplit de nouveau du souffle rafraichissant de l’Esprit

le même souffle qui donna la vie à nos premiers parents

le souffle de la  paix, de la miséricorde ….

**

Donc

comme  Elie

comme plus tard les bergers

allons vers la grotte

pour vénérer  le prince de la paix  

**

Pas étonnant que les carmélites aient tant  de paix  

en contemplant le Seigneur

dans le secret de leur cellule  

Le feu de Dieu sur le mont Carmel (1 Rois 18, 20-39)

13 juin, 2018

En ces jours-là, le roi Acab convoqua tout Israël et réunit les prophètes de Baal sur le mont Carmel. Élie se présenta devant la foule et dit : « Combien de temps allez-vous danser pour l’un et pour l’autre ? Si c’est le Seigneur qui est Dieu, suivez le Seigneur ; si c’est Baal, suivez Baal. » Et la foule ne répondit mot. Élie continua : « Moi, je suis le seul qui reste des prophètes du Seigneur, tandis que les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante. Amenez-nous deux jeunes taureaux ; qu’ils en choisissent un, qu’ils le dépècent et le placent sur le bûcher, mais qu’ils n’y mettent pas le feu. Moi, je préparerai l’autre taureau, je le placerai sur le bûcher, mais je n’y mettrai pas le feu. Vous invoquerez le nom de votre dieu, et moi, j’invoquerai le nom du Seigneur : le dieu qui répondra par le feu, c’est lui qui est Dieu. » La foule répondit : « C’est d’accord. »Élie dit alors aux prophètes de Baal : « Choisissez votre taureau et commencez, car vous êtes les plus nombreux. Invoquez le nom de votre dieu, mais ne mettez pas le feu. » Ils prirent le taureau et le préparèrent, et ils invoquèrent le nom de Baal depuis le matin jusqu’au milieu du jour, en disant : « Ô Baal, réponds-nous ! » Mais il n’y eut ni voix ni réponse ; et ils dansaient devant l’autel qu’ils avaient dressé. Au milieu du jour, Élie se moqua d’eux en disant : « Criez plus fort, puisque c’est un dieu : il a des soucis ou des affaires, ou bien il est en voyage ; il dort peut-être, mais il va se réveiller ! » Ils crièrent donc plus fort et, selon leur coutume, ils se tailladèrent jusqu’au sang avec des épées et des lances. Dans l’après-midi, ils se livrèrent à des transes prophétiques jusqu’à l’heure du sacrifice du soir, mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni le moindre signe.Alors Élie dit à la foule : « Approchez. » Et toute la foule s’approcha de lui. Il releva l’autel du Seigneur, qui avait été démoli. Il prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob à qui le Seigneur avait dit : « Ton nom sera Israël. » Avec ces pierres il érigea un autel au Seigneur. Il creusa autour de l’autel une rigole d’une capacité d’environ trente litres. Il disposa le bois, dépeça le taureau et le plaça sur le bûcher. Puis il dit : « Emplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur la victime et sur le bois. » Et l’on fit ainsi. Il dit : « Une deuxième fois ! » Et l’on recommença. Il dit : « Une troisième fois ! » Et l’on recommença encore. L’eau ruissela autour de l’autel, et la rigole elle-même fut remplie d’eau.À l’heure du sacrifice du soir, Élie le prophète s’avança et dit : « Seigneur, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, on saura aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai accompli toutes ces choses sur ton ordre. Réponds-moi, Seigneur, réponds-moi, pour que tout ce peuple sache que c’est toi, Seigneur, qui es Dieu, et qui as retourné leur cœur ! » Alors le feu du Seigneur tomba, il dévora la victime et le bois, les pierres et la poussière, et l’eau qui était dans la rigole. Tout le peuple en fut témoin ; les gens tombèrent face contre terre et dirent : « C’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu ! »

 

Baal et les idoles

Elles ont des yeux et ne voient pas…des oreilles et n’entendent pas

Elles ignorent le cri des ceux qui les supplient  

**

Le seul vrai Dieu

Le Dieu qui répondra par le feu, c’est lui qui est Dieu. »

Mais qui est donc ce Dieu ?

** 

Un Dieu dévastateur  terrible ,qui détruit  , qui dévore

ou  un dieu d’amour qui protège , réchauffe et illumine ?

**

Les sacrifices

Dieu est celui d’Abel qui a offert le premier sacrifice agréable à Dieu

en reconnaissant que « Dieu est un père »  

D’où son nom

AB-el  qui veut dire mon pére(AB) c’est Dieu (EL)

**

Le bois du sacrifice

Dieu est celui d’Abraham

qui prit du bois  pour l’holocauste et en chargea son fils Isaac ; (Gn 22,6)

et qui devint le père du peuple des croyants

AB –Haram : « le père du peuple »  

**

Dieu est celui d’Elie  

l’unique Dieu

il y en a pas d’autre  

Elie ne cesse pas de le crier

El YA qui veut dire « mon Dieu c’est Yahwé »

**

Le sacrifice du mont Carmel

Il prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob à qui le Seigneur avait dit : « Ton nom sera Israël. » Avec ces pierres il érigea un autel au Seigneur. Il creusa autour de l’autel une rigole d’une capacité d’environ trente litres

Dieu c’est celui de tout le peuple des croyants

Le Dieu d’Israel

Le Dieu des 12 tribus  

avec eux Elie  apporte le bois du sacrifice   .

Il disposa le bois, dépeça le taureau et le plaça sur le bûcher

**.

C’est un acte prophétique 

Ce bois n’est il pas déjà le bois de la croix

 où sera offerte la seule victime qui pourra nous inonder de grâce ?

**

 Puis il dit : « Emplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur la victime et sur le bois Et l’on recommença encore. L’eau ruissela autour de l’autel, et la rigole elle-même fut remplie d’eau.
Et l’on fit ainsi. Il dit : « Une deuxième fois ! » Et l’on recommença Il dit : « Une troisième fois  

Voici encore un acte prophétique !

Cette eau c’est déjà la grâce qui va se déverser sur les croyants  au cours des 3 jours entre la mort et la résurrection du Christ

le-feu-de-Dieu

Le  feu de Dieu

Alors le feu du Seigneur tomba, il dévora la victime et le bois, les pierres et la poussière, et l’eau qui était dans la rigole

Ce feu n’est pas un feu qui détruit

C’est le feu  qui jaillit du bois de la croix en haut du Golgotha

.**

Jésus avait dit

Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! (Luc 12,49)

**

Sur le mont Carmel

 Tout le peuple en fut témoin ; les gens tombèrent face contre terre et dirent : « C’est le Seigneur qui est Dieu  C’est le Seigneur qui est Dieu ! »

**

sur le Golgotha  

le centurion au pied de la croix s’écrira

cet homme est vraiment le fils de Dieu

Ce feu c’est l’Amour !

1 Rois (17, 7-16) : La veuve de Sarepta

12 juin, 2018

En ces jours-là, sur l’ordre du prophète Élie, au bout d’un certain temps, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays, et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec. Alors la parole du Seigneur lui fut adressée : « Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ; tu y habiteras ; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir. »Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l’entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l’appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive ? » Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. » Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. » Élie lui dit alors : « N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi, ensuite tu en feras pour toi et ton fils. Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra, jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. »La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé, et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger. Et la jarre de farine ne s’épuisa pas, et le vase d’huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.

**

La veuve

Elle a presque rien

et pourtant elle partage

**

pauvre ,confiante et compatissante

,elle conjugue la  foi et la charité  

 

la-veuve-de-Sarepta

Emerveillée, Jésus la donne en exemple

lors de son premier discours dans la synagogue de Nazareth

l’esprit du Seigneur est sur moi pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres…il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d’Elie, pourtant ce ne fut à aucune d’entre elles qu’Elie fut envoyé,mais bien dans le pays de Sidon,…à une veuve de Sarepta.(Luc 4,25)

**

Elle est pauvre

« Heureux les pauvres »

« Heureux ceux qui ont faim »

 **

Elle a la foi

Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra,

 Sa foi  c’est le pain qui la nourrit

et l’huile qui la fortifie

**

Plus tard Jésus admirera une autre veuve

qui donnait son obole dans le temple

levant les yeux, il vit les gens riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.Il vit aussi une veuve misérable y mettre deux petites pièces de monnaie. Alors il déclara : « En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres. Car tous ceux-là, pour faire leur offrande, ont pris sur leur superflu mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Luc 21,1-4)

**

A Nazareth Jésus aussi a parlé de Naaman

Plus tard encore il admira aussi la foi du centurion

 « Je vous le dis, même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! »( Luc, 7, 1-10)

**

et parce que la veuve  a la foi

elle partage et elle  aime

Plus on a la foi, plus on aime …et réciproquement  plus on aime, plus on la foi (Newman)

Cliquez  ICI 

**

Evangile : Matt.(5,13-16)

La foi c’est le sel qui donne de la saveur à notre vie

Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre..

**

La foi c’est une lumière qui nous éclaire et nous guide

 que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. » 

Fête de la Visitation de la Vierge Marie (Sophonie 3, 14-20)

31 mai, 2018

Lecture : (Sophonie 3,14-20)

Etonnant !

cette prophétie fut écrite

7 siècles avant Jésus Christ à l’époque du roi Josias ,le réformateur 

**

on y trouve presque mot pour mot

le dialogue entre la Vierge Marie et l’ange Gabriel le jour de l’Annonciation  

Comparons les 2 récits

 

   Sophonie(3,14-20)Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël !  

 Réjouis-toi,…, fille de Jérusalem !

Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis.

 Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi.

 

Tu n’as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem :

 

 

 « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir !

 

 Le Seigneur ton Dieu est en toi,

c’est lui, le héros qui apporte le salut.

 

 

Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira, comme aux jours de fête. » J’ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l’humiliation.

 

En ce temps-là, je vous ramènerai,
ce sera au temps où je vous rassemblerai ;
votre renom s’étendra, et je vous mettrai à l’honneur
parmi tous les peuples de la terre
quand, sous vos yeux, je changerai votre destinée, 

 

   Annonciation (Luc  1,26..)Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille…qui s’appelait Marie. L’ange lui dit :Réjouis toi ,pleine de Grâce

 

 

le Seigneur est avec toi. » 

 

 

A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. 

 

L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. 

 

 Voici que tu vas être enceinte,

 tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.(qui veut dire sauveur)

 

 

 

 

 

  

Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; 

il régnera pour toujours sur la famille de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » 

 

 

Evangile :la Visitation (Luc 1,39,56)

 Marie--Visitation

Tout est joie ! 

Marie court 

elle danse comme David devant l’arche d’alliance

 elle chante le magnificat

 Cliquez ICI 

 ** 

Marie et Elisabeth  

Ainsi  2 femmes Marie et Elisabeth

ont été les premières à accueillir le sauveur

dans la joie  

Ainsi ce seront  aussi des femmes qui les premières proclameront la résurrections du Seigneur

dans la joie

12345...39