Archive pour la catégorie 'AT Bible'

Judith 9 ; La prière de Judith , Une prière pour notre temps

27 août, 2021

Cette prière de Judith ne serait elle  pas une prière  pour ce que nous vivons en ce moment ,le covid , ,le changement climatique ,les guerres de religion , la victoire apparente  du mal, la perte de la foi ,

 Avant de quitter la ville pour se rendre  chez l’ennemi  

Judith s’inclina jusqu’à terre. Elle se mit de la cendre sur la tête, laissa paraître l’étoffe grossière qu’elle portait sous ses vêtements et cria vers le Seigneur : 

 

« Dieu, mon Dieu, écoute la veuve que je suis. 

 La situation actuelle et ce qui va venir, c’est toi qui l’as voulu.

Les événements que tu avais décidés sont là, !

et tes décisions, tu les connais à l’avance. 

 

Tu le vois, Seigneur, les  ennemis  sont venus avec toutes leurs troupes.

Ils oublient que tu es le Seigneur 

Ils ont décidé de profaner le temple qui t’appartient, de souiller la tente où tu es présent dans ta gloire, de détruire ton autel par le fer. 

Vois jusqu’où va leur orgueil !

Anéantis leur orgueil par la main d’une femme. 

 

Ta force ne dépend pas du grand nombre ;

 ton pouvoir ne s’appuie pas sur les puissants.

Tu es le Dieu des humbles, tu es le secours des petits, tu soutiens les faibles, tu protèges ceux qui sont délaissés, tu sauves les désespérés. 

 

Dieu de mon père, , maître des cieux et de la terre, créateur des eaux,  écoute ma prière. 

Fais en sorte que tout ton peuple, que toutes les nations comprennent que tu es le Dieu de toute force et de toute puissance et que toi seul  nous protèges

 

 

Judith (10 et 11) :Judith se rend dans le camp ennemi

25 août, 2021

Quand Judith eut terminé cette prière, elle se releva et appela sa servante.   Elle quitta ses vêtements de veuve. Elle se lava …elles  se parfuma . Elle  mit tous ses bijoux … Elle se fit très élégante, de manière à séduire les hommes

 Puis elles se dirigèrent toutes les deux vers les portes de la ville….

Elles  avancèrent droit devant elles dans la vallée.

 Les soldats d’un avant-poste assyrien vinrent à leur rencontre. 

et  demandèrent à Judith  :  D’où viens-tu ?

« Je suis une femme du peuple des Hébreux. Je m’enfuis de chez eux, parce qu’ils vont bientôt tomber entre vos mains..Je suis venue pour voir Holopherne, et lui donner des informations

Ils la conduisirent jusqu’à la tente d’Holopherne. 

 

Le monde de la nuit

Holopherne lui dit : « Rassure-toi ! N’aie pas peur

Judith lui répondit : « Permets que ton esclave prenne la parole devant toi. Écoute ta servante, seigneur, car ce n’est pas pour te mentir que je vais parler cette nuit. ;;; Grâce à toi les humains obéissent au roi ; Grâce à ton pouvoir, les bêtes sauvages, les animaux domestiques et les oiseaux seront soumis . 

 Nous avons entendu parler de ta sagesse et de ta finesse d’esprit. Au contraire, prends garde ! Notre peuple ne peut être ni sanctionné ni menacé d’extermination, sauf s’il a péché contre son Dieu. 

 Mais mon peuple a  péché

La mort va frapper les Israélites, car le péché s’est emparé d’eux et ils vont provoquer la colère de Dieu comme chaque fois qu’ils font le mal. 

Ils manquent d’eau ..C’est pourquoi ils ont décidé d’utiliser pour se nourrir tout ce que la loi de Dieu interdit de manger. 

.Quand j’ai appris cela,  je me suis sauvée de chez eux…En effet, j’honore le Dieu du ciel et je le sers jour et nuit…. Et maintenant, seigneur, je vais rester près de toi. Mais je sortirai chaque nuit du camp pour aller prier Dieu dans le ravin.

 Puis Holopherne dit à Judith :

Toi, tu es non seulement belle, mais aussi capable de bien parler. Si tu fais comme tu l’as dit, ton Dieu sera mon Dieu.

Judith ( 12 et 13) : Holopherne tuée par une femme

24 août, 2021

Holopherne fit conduire Judith à sa table, Mais Judith lui dit : « Je ne peux manger, sinon je commettrais une faute contre la loi de mon Dieu. Je mangerai seulement ce que j’ai apporté. » les officiers d’Holopherne la conduisirent ensuite dans une tente. Elle y dormit jusqu’au milieu de la nuit. Avant l’aube, elle se leva et envoya quelqu’un demander à Holopherne de donner des ordres afin qu’elle puisse sortir du camp pour prier. ..Holopherne ordonna à ses gardes de la laisser passer.

 

Judith passa trois jours à l’intérieur du camp.

Le quatrième jour, Holopherne donna un banquet pour ses serviteurs les plus proches, sans inviter aucun des chefs de son armée. mais il invita Judith

Holopherne dit à Judith : « Bois et réjouis-toi avec nous ! » – 

 « Oui, seigneur, répondit Judith, je vais boire, car jamais de ma vie je n’ai été aussi honorée qu’aujourd’hui. »

Elle mangea et but en face de lui ce que sa servante lui avait préparé. 

Holopherne enchanté de sa présence , but énormément de vin, plus qu’il ne l’avait jamais fait en un seul jour depuis sa naissance.

 

Quand il se fit tard, les invités se hâtèrent de partir.

Holopherne était écroulé sur son lit, complètement ivre. J

Judith resta seule, auprès de lui, fit en elle-même cette prière :

« Seigneur, Dieu de toute force, ,le moment est venu de sauver ton peuple

Elle s’avança ..prit en main son sabre. saisit la chevelure d’Holopherne et  frappa de toutes ses forces son cou  par deux fois et elle lui coupa la tête. 

la servante  mit la tête  dans le sac à provisions. puis elles sortirent toutes deux comme elles le faisaient d’habitude pour aller à la prière.

Après avoir traversé le camp, elles contournèrent le ravin, gravirent la montagne de Bétulie et arrivèrent aux portes de la ville.

 

Judith cria de loin aux gardes : « Ouvrez ! Ouvrez vite la porte !

 Tout le monde accourut,

Judith leur dit d’une voix forte : « Louez Dieu ! Louez-le ! Louez Dieu qui n’a pas détourné sa bienveillance du peuple d’Israël mais qui a broyé nos ennemis par ma main cette nuit. » 

 

Alors elle tira la tête hors du sac en  disant :

Voici le tête  d’Holopherne

Le Seigneur l’a frappé par la main d’une femme. 

Tout étaient  stupéfait. Ils s’inclinèrent pour adorer Dieu

 « Nous te bénissons, ô notre Dieu, d’avoir anéanti aujourd’hui les ennemis de ton peuple. »

Tu es  Bénie entre toutes les femmes  de la terre.

 Béni soit le Seigneur qui a créé les cieux et la terre ! C’est lui qui t’a conduite. 

.. serais-ce une prophétie sur la femme  couronnée de 12 étole qui a vaincu  le dragon

 

 

 

Judith (15 et 16) : Chants d’actions de grâce

23 août, 2021

Après la mort d’Holopherne  tué par Judith ,le grand-prêtre Joakim et le conseil des anciens d’Israël, qui vivaient à Jérusalem, vinrent à Bétulie.Ils voulaient  voir Judith pour la saluer.  Quand ils entrèrent chez elle, ils lui adressèrent des louanges unanimes en lui disant :

 

 « Tu es la gloire de Jérusalem, la fierté d’Israël, l’honneur de notre peuple ! 

C’est toi-même qui as fait tout cela !

Tu as fait du bien à Israël et Dieu lui-même s’est réjoui de ton action.

 Que le Seigneur, Dieu souverain, te bénisse pour toujours ! »

Et toute l’assistance répondit : « Amen ! Qu’il en soit ainsi ! »

 

Judith entonna un chant d’action de grâce en présence de tout Israël et la foule entière se joignit à son chant.

 

« Entonnez un cantique pour mon Dieu

au son des tambourins,

chantez pour le Seigneur

au son des cymbales !

 

Car le Seigneur est un Dieu qui met fin aux guerres.

Il m’a arrachée à la main de mes ennemis,

 

Les ennemis voulaient tout incendier sur notre territoire,

anéantir nos jeunes gens par l’épée,

Le Seigneur, Dieu souverain, les en a empêchés

par l’intermédiaire d’une femme.

Judith, (pleine de grâce)

qui par la seule beauté de son visage

est venue à bout de lui.

 

Je vais chanter pour mon Dieu un chant nouveau.

Seigneur, tu es grand et glorieux,

ta force est admirable, invincible.

 

Que tout ce que tu as créé soit prêt à te servir,

toi qui n’as eu qu’à parler pour que tout existe,

toi qui as envoyé ton Esprit pour que tout soit organisé.

Personne ne résiste à ta parole.

 

À ton approche, les montagnes, arrachées de leur base,

seront précipitées dans les mers,

les rochers fondront comme de la cire.

Mais ceux qui reconnaissent ton autorité

peuvent compter sur ton amour.

 

Car un sacrifice est trop peu de chose pour être agréable au Seigneur,

les viandes grasses brûlées sur l’autel ont peu de valeur à ses yeux.

Mais celui qui reconnaît l’autorité du Seigneur possède une grandeur durable.

 

NB :Judith est la servante du Seigneur 

celle qui a toujours dit « fiat »

La femme couronnée d’étoiles

qui a coupé  la tête du mal ,la tête  du dragon

 

Ce livre est un livre deutérocanonique  qui a été écrit  au 2 é siècle avant Jésus Christ  

20é Samedi ordinaire (Ruth 2 ,1-11)

22 août, 2021

Booz dit à Ruth : « Tu m’entends bien, n’est-ce pas, ma fille ? Ne va pas glaner dans un autre champ. Ne t’éloigne pas de celui-ci, mais attache-toi aux pas de mes servantes. Regarde dans quel champ on moissonne, et suis-les. N’ai-je pas interdit aux serviteurs de te molester ? Si tu as soif, va boire aux cruches ce que les serviteurs auront puisé. » Alors Ruth se prosterna face contre terre et lui dit : « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, pourquoi t’intéresser à moi, moi qui suis une étrangère ? » Booz lui répondit : « On m’a dit et répété tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as quitté ton père, ta mère et le pays de ta parenté, pour te rendre chez un peuple que tu n’avais jamais connu de ta vie. »Booz prit Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle. Le Seigneur lui accorda de concevoir, et elle enfanta un fils. Les femmes de Bethléem dirent à Noémi : « Béni soit le Seigneur qui aujourd’hui ne t’a pas laissée sans quelqu’un pour te racheter ! Que son nom soit célébré en Israël ! Cet enfant te fera revivre, il sera l’appui de ta vieillesse : il est né de ta belle-fille qui t’aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. » Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l’élever. Les voisines lui donnèrent son nom. Elles disaient : « Il est né un fils à Noémi. » Et elles le nommèrent Obed. Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.

 

1-ord-B-20é-Samedii

 

Le champ de Dieu

Booz dit à Ruth :  Ne va pas glaner dans un autre champ

Ne  recherche que la parole de Dieu…Le VERBE   de DIEU 

Le champ de Dieu est à Bethléem  

 C’est là qu’est jeta la semence de vie

 

Les servantes

.…attache-toi aux pas de mes servantes

C’est à Bethleem que l’on retrouve Marie la servante du Seigneur 

Elisabeteh ,sa cousine  et plus tard les femmes qui suivirent jésus 

 

Les disciples

 Regarde dans quel champ on moissonne, et suis-les.

<Suis les prôphêtes ,les apötres  …Suis les  !

 

Si tu as soif, va boire aux cruches ce que les serviteurs auront puisé. »

l’eau  de Cana changée en vin

 

Alors Ruth se prosterna face contre terre

Avec humilité et action de grâce

 « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, pourquoi t’intéresser à moi, moi qui suis une étrangère ? »

 

 Booz lui répondit :  On m’a dit  comment tu as quitté ton père, ta mère pour te rendre chez un peuple que tu n’avais jamais connu de ta vie. »

« Celui qui aura tout quitter pour moi aura la vie éternelle

 Booz prit Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle.

 

 Evangile : Ne prenez  pas le titre de Rabbi (Mtt23, 1-12)

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas…ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.

 Le véritable  Rabbi 

Le vrai  semeur  qui sème la parole de Dieu

est le christ .

Lui seule nous donne le pain de vie

 

20é vendredi ordinaire : Ruth (1, 1-22)

20 août, 2021

A l’époque où gouvernaient les Juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléem de Juda émigra avec sa femme et ses deux fils pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab. Élimélek, le mari de Noémi, mourut, et Noémi resta seule avec ses deux fils, Mahlone et Kilyone. Ceux-ci épousèrent deux Moabites ; l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face) et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne). Ils demeurèrent là une dizaine d’années. Mahlone et Kilyone moururent à leur tour, et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari. Alors, avec ses belles-filles, elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab et à retourner chez elle, car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple et lui donnait du pain.En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta, mais Ruth restait attachée à ses pas. Noémi lui dit : « Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. » Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. » Noémi revint donc des Champs-de-Moab avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.

 

Le livre de Ruth

C’est l’histoire de l’arrière grand mère de David

au temps des juges

quand  la palestine  étaient gouvernée par des tyrans

des chefs de guerre  

ce fut un temps de troubles de violence  

ce fut aussi la famine

 

1-ord-B-20é-Vendredi

 

Ruth

elle était veuve

de même que sa belle mère Noemie

originaire de Bethléem  

Elles sont pauvres ,tristes

elles ont faim

faim de tendresse, faim de pain

 

Bethléem  

C’est à Bethléem ‘la maison du pain’ qu’elles vont retrouver la vie

du souffle !

le souffle de l’espérance  

Elles vont respirer !

 

C’est temps de  la moisson

dans la campagne tout sent bon   

Les champs de blé et d’orge  devenus jaunes  

resplendissent sous le soleil

(les champs de blé peints par Van Gogh )

Les  moissonneurs chantent

et les glaneuses  se réjouissent

 

Booz

A Bethléem ,elles vont aussi trouver beaucoup de tendresse

un homme Booz ,généreux et bon

qui accueillent les pauvres

et sème  la joie

 

c’est ainsi qu’il se marie avec Ruth et devient l’ancêtre de David

et de Jésus ,fils de David ,nè à Bethléem

qui nous a donné le pain de vie

 

Comme  Ruth ,la glaneuse

comme les glaneuses peintes par Millet

humblement  a genoux  ramassons les grains qui tombent  à terre

dans le champs du sauveur ,plein de tendresse

 

Il est venu semer sa parole

Écoutons le !

ils nous invite à aimer

 

Evangile (Matt.22, 34-40)

En ce temps-là, les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

20 é Jeudi ordinaire : La fille de Jepthé ( Juges 11, 29-39)

19 août, 2021

En ces jours-là, Jephté était un vaillant guerrier. L’Esprit du Seigneur s’empara de lui, et il traversa les pays de Galaad et Manassé, et Mispa de Galaad. De là il passa la frontière des fils d’Ammone. Jephté fit alors ce vœu au Seigneur : « Si tu livres les fils d’Ammone entre mes mains, la première personne qui sortira de ma maison pour venir à ma rencontre quand je reviendrai victorieux appartiendra au Seigneur, et je l’offrirai en sacrifice d’holocauste. » Jephté passa chez les fils d’Ammone pour les attaquer, et le Seigneur les livra entre ses mains. Il les battit depuis Aroër jusqu’à proximité de Minnith et jusqu’à Abel-Keramim, soit le territoire de vingt villes. Ce fut une très grande défaite, et les fils d’Ammone durent se soumettre aux fils d’Israël.Lorsque Jephté revint à Mispa, comme il arrivait à sa maison, voici que sa fille sortit à sa rencontre en dansant au son des tambourins. C’était son unique enfant ; en dehors d’elle, il n’avait ni fils ni fille. Dès qu’il l’aperçut, il déchira ses vêtements et s’écria : « Hélas, ma fille, tu m’accables ! C’est toi qui fais mon malheur ! J’ai parlé trop vite devant le Seigneur, et je ne peux pas reprendre ma parole. » Elle lui répondit : « Mon père, tu as parlé trop vite devant le Seigneur, traite-moi donc selon ta parole, puisque maintenant le Seigneur t’a vengé de tes ennemis, les fils d’Ammone. » Et elle ajouta : « Je ne te demande qu’une chose : laisse-moi un répit de deux mois. J’irai dans les montagnes pour pleurer ma virginité avec mes amies. » Il lui dit : « Va ! » Et il la laissa partir pour deux mois. Elle s’en alla donc, avec ses amies, dans la montagne, et pleura sa virginité. Les deux mois écoulés, elle revint vers son père, et il accomplit à son égard le vœu qu’il avait prononcé.

 

Jephté

, Jephté était un vaillant guerrier.

mais ce n’était pas un saint .

Lui est ses  frères  se comportaient bien souvent  comme des brigands

« Il se forma autour de lui une bande de vauriens qui faisaient campagne avec lui (Juge 11,3)

 

Jepthé  craignait Dieu et croyait bien faire  

en lui offrant une victime humaine

 je l’offrirai en sacrifice d’holocauste

 qui sera malgré lui sa propre fille unique

**

 L’Esprit du Seigneur s’empara de lui,

Ce n’est donc pas lui qui va sauver son peuple et le rassembler

c’est l’Esprit de Dieu qui agira en lui ,la puissance de Dieu

 

1-ord-B-Jephté

 

La fille de Jephté

La véritable  héroïne de ce récit  

c’est elle qui par sa foi, sa discrétion  accepte  d’être victime

 

Elle n’en veut pas  à son père

Elle ne se révolte spas

Mon père, tu as parlé trop vite devant le Seigneur

« Tu as cru bien faire » !

 traite-moi donc selon ta parole, puisque maintenant le Seigneur t’a écouté

 

Ce n’est pas une  fanatique

humble ,elle s’en remet à Dieu

 Je ne te demande qu’une chose : laisse-moi un répit de deux mois. J’irai dans les montagnes pour pleurer ma virginité avec mes amies. ».

 

Une femme courageuse

ce n’est plus « Eve la honteuse »

c’est déjà une fille de Marie

pleine de lumière  

une jeune fille en pleurs ,au pied de la croix

une jeune fille  qui a la foi et qui prie

la plus beau cadeau que Dieu a pu faire à Jephté  

On l’a retrouvera  au repas de noce de l’agneau

 

C’est une humble ..On en parle peu

ce sont peut être  les femmes qui vont sauver  l’Afghanistan

ou mieux  gouverner le Liban

 

Evangile :le repas de noce (Mtt 22, 1-14)

 En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à parler aux grands prêtres et aux anciens du peuple, et il leur dit en paraboles : « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : “Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.” Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : “Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?” L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : “Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.”

Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

 

 Les paysans  les commerçants  les entrepreneurs  sont utiles ,indispensables

Que ferions nous sans eux ?

On a besoin d’eux !

On a besoin de Marthe

Ce ne sont pas eux qui refusent d’aller au repas de noce

 

Ce sont ceux qui parmi eux

au nom de leur travail  

pour leur profit personnel  

oublient Dieu ou même le rejettent

Ceux qui parmi  eux n’ont pas la foi

ni la volonté de servir mais de se servir  

 

Ce sont encore les humbles ,les petits qui mettent toute leur confiance en Dieu

qui participeront au repas de noce

et parmi eux il y a beaucoup de paysans et de commerçants  

Ils ont la foi

 

Ils savent que c’est Dieu qui leur donne une bonne récolte

… ,qui leur envoie des clients

Ils savent rendre grâce Ils ont la foi  

ils iront au repas de noce

en compagnie de la fille de Jephté 

 

Abimelek (juges 9)

18 août, 2021

Au temps des juges ,il y a eu aussi des rois  corrompus, précurseurs de tant d’envahisseurs  ou de conquérants de tous les temps

 

abimelek

 

Abimélek prit à sa solde des hommes de rien et des aventuriers qui marchèrent à sa suite. Puis il entra dans la maison de son père à Ofra et il tua ses frères, … soixante-dix hommes à la fois. Il ne subsista que Yotam, le plus jeune fils de Yeroubbaal, car il s’était caché. Tous les propriétaires de Sichem  se rassemblèrent et allèrent proclamer roi Abimélek près du térébinthe de la stèle qui est à Sichem.

Des villes se rebellèrent

il y mit le feu

 Abimélek monta sur le mont Çalmôn, lui et toute la troupe qui était avec lui ; prenant en main une hache, il coupa une branche d’arbre qu’il souleva et mit sur son épaule et il dit à la troupe qui était avec lui : « Ce que vous m’avez vu faire, hâtez-vous de le faire comme moi. » 

 Tous les hommes de la troupe coupèrent chacun une branche et suivirent Abimélek. Puis ils entassèrent les branches contre la grotte où la foule s’était réfugié  et ils mirent le feu à la grotte sur ceux qui s’y trouvaient. Ainsi moururent également tous les habitants de Migdal-Sichem, environ mille hommes et femmes  (Oradour ?)

. Tué par une femme

Puis Abimélek se mit en route vers Tévéç ;Alors une femme lança une meule sur la tête d’Abimélek et lui fracassa le crâne. Abimélek appela aussitôt son écuyer et lui dit : « Tire ton épée et fais-moi mourir, de peur qu’on ne dise de moi : “C’est une femme qui l’a tué.” » Alors son écuyer le transperça et il mourut. 

20é Mardi ordinaire : Gédéon ( Juges 6, 11-24a)

17 août, 2021

En ces jours-là, l’ange du Seigneur vint s’asseoir sous le térébinthe d’Ofra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abièzer. Gédéon, son fils, battait le blé dans le pressoir, pour le soustraire au pillage des Madianites. L’ange du Seigneur lui apparut et lui dit : « Le Seigneur est avec toi, vaillant guerrier ! » Gédéon lui répondit : « Pardon, mon Seigneur ! Si le Seigneur est avec nous, pourquoi tout ceci nous est-il arrivé ? Que sont devenus tous ces prodiges que nous ont racontés nos pères ? Ils nous disaient : “Est-ce que le Seigneur ne nous a pas fait monter d’Égypte ?” Mais aujourd’hui le Seigneur nous a abandonnés, en nous livrant au pouvoir de Madiane… » Alors le Seigneur regarda Gédéon et lui dit : « Avec la force qui est en toi, va sauver Israël du pouvoir de Madiane. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? » Gédéon reprit : « Pardon, mon Seigneur ! Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! » Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. » Gédéon lui dit : « Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe que c’est bien toi qui me parles. Ne t’éloigne pas d’ici avant que je revienne vers toi. Je vais chercher mon offrande et je la placerai devant toi. » Le Seigneur répondit : « Je resterai jusqu’à ton retour. »Gédéon s’en alla, il prépara un chevreau, et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille, et le jus dans un pot, puis il apporta tout cela sous le térébinthe et le lui présenta. L’ange de Dieu lui dit : « Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et répands le jus. » Gédéon obéit. Alors l’ange du Seigneur étendit le bâton qu’il tenait à la main, et il toucha la viande et les pains sans levain. Le feu jaillit de la roche, consuma la viande et les pains sans levain, et l’ange du Seigneur disparut. Alors Gédéon comprit que c’était l’ange du Seigneur, et il dit : « Malheur à moi, Seigneur mon Dieu ! Pourquoi donc ai-je vu l’ange du Seigneur face à face ? » Le Seigneur lui répondit : « Que la paix soit avec toi ! Sois sans crainte ; tu ne mourras pas. » À cet endroit, Gédéon bâtit un autel au Seigneur sous le vocable de Seigneur-de-la-paix.

 

Le temps des juges fut un temps d’anarchie

sans loi , sans foi

les juges étaient loin d’être des saints 

À cette époque, il n’y avait pas de roi en Israël et chacun agissait comme il lui semblait bon. (juges 17,6)

 Parmi les juges on trouve des  assassins,(Ehoud) ,un fils  de prostitué (Jephté ) ,un voyou (Samson )  et même des femmes féroces (Debora )…

Gédéon seul  reste un juge digne de ce nom

 

1-ord-B-20é-Mardi

 

Un petit

Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! »

 Un homme de foi

Il a cru  quand le seigneur lui a dit

 « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites

  Il a cru l’ange qui a frappé le rocher avec  son bâton comme l’avait fait Moïse  

mais cette fois ci  ce ne fut ps de l’eau qui a jailli   de la roche mais du feu

 Le feu jaillit de la roche, consuma la viande et les pains sans levain,

ce feu qui brûle  le cœur  des croyants  qui consomment le pain et le sang de l’agneau  

 

Il a cru quand le Seigneur  lui a demandé de lutter  avec seulement 300 hommes et non 10000 (juges 7, 3)

car que pouvons nous faire  contre le mal qui règne dans le monde,,

 que pouvons faire ?

ce n’est pas avec 10000 hommes de guerre que nous retrouverons la paix

mais avec 300 petits qui s’inclinent pour boire l’eau  dans la rivière divine  

 

Ils iront au combat avec des cors et des  torches allumées cachées dans des cruches

A tous il remit des cors et des cruches vides , avec des torches dans les cruches (juge 7,16)  

les cors pour louer Dieu

et les torches  : La lumière de leur foi qui brille au plus profond des coeurs  

 

Matthieu (19, 23-30)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. » Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? » Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. » Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. »

 

La leçon de cet évangile est la même

ce ne sont pas les riches ,les puissants ,les guerriers  qui sauveront le monde  

ce sont les petits  

il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux.

 

C’est la femme couronnée d’étoiles

la petite fille de Nazareth  qui vaincra le dragon

 

ce sont les hommes de foi qui ont tout quitter  pour suivre Jésus

qui rassembleront , avec l’aide de l’Esprit Saint, tous nos frères humains

autour de notre père commun

celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. » 

Qui étaient les « juges » de la bible ?

16 août, 2021

À cette époque, il n’y avait pas de roi en Israël et chacun agissait comme il lui semblait bon. (juges 17,6)

  

Des assassins :

   Ehoud  (juge 3)

Ehoud se fit un poignard à deux tranchants, Il vint vers le roi  Eglôn alors qu’il était assis dans la chambre haute bien fraîche qui lui était réservée. Ehoud dit : « J’ai une parole de Dieu pour toi », et le roi se leva de son siège. . Ehoud étendit la main gauche, prit le poignard sur sa cuisse droite et l’enfonça dans le ventre du roi…Même la poignée entra après la lame et la graisse se referma sur la lame, car Ehoud n’avait pas retiré le poignard du ventre du roi …Il sorti par le vestibule, après avoir fermé les portes de la chambre haute derrière lui et mis le verrou. 

  Shamgar

Après Ehoud il y eut Shamgar, Il battit les Philistins, au nombre de six cents hommes, avec un aiguillon à bœufs .

 

         Des femmes féroces :Yaël et Debora  

    Yaël  (Juges 4)

le roi Sisera s’enfuyait à pied.  Yaël sortit à la rencontre de Sisera et lui dit : « Arrête-toi, mon seigneur, arrête-toi chez moi ; ne crains rien. » Il s’arrêta chez elle, dans sa tente, et elle le recouvrit d’une couverture. 

Il lui dit : « Peux-tu me donner à boire un peu d’eau, car j’ai soif. » Elle ouvrit l’outre de lait, le fit boire et le recouvrit. Mais Yaël, femme de Héber, prit un piquet de la tente, saisit dans sa main le marteau, entra auprès de lui doucement et lui enfonça dans la tempe le piquet, qui alla se planter dans la terre. Sisera qui, épuisé, était profondément endormi, mourut. 

    Debora (juges 5)

elle jubila et chanta 

Bénie soit parmi les femmes Yaël, femme de Héber le Qénite,
parmi les femmes qui vivent sous la tente, qu’elle soit bénie !
Il demandait de l’eau, elle donna du lait ;
dans la coupe des nobles elle présenta de la crème.
Elle étendit sa main vers le piquet
et sa droite vers le marteau des travailleurs ;
elle martela Sisera et lui broya la tête ;
elle lui écrasa et transperça la tempe.
A ses pieds il s’affaisse, il tombe, il est couché ;
à ses pieds, il s’affaisse, il tombe.
Là où il s’est affaissé, il est tombé, anéanti.

 Un voyou : Samson  (Juges 13)

Il se bat avec des lions…il brule les moissons…il se bat avec une machoire d’ âne..il fréquente les prostitués  

il meurt avec les philistins..mais tout cela  fut finalement  au profit du bien

Dieu est vainqueur…De la carcasse du lion tué par sSmson ,il est sortit  du miel

« De celui qui mange, est sorti ce qui se mange.  De celui qui est fort, est sorti ce qui est doux. (14,14)

     

Un vaurien   Jephté

Un vaurien fils d’une prostituée ( juges 11)

un vaillant combattant, Jephté, le fils d’une prostituée et d’un homme appelé Galaad. Ses frères lui dirent  Tu n’as aucun droit sur l’héritage de notre père, car tu es le fils d’une autre femme. » .. Jephté s’enfuit loin de ses frères et s’installa au pays de Tob. Des vauriens se groupèrent autour de lui et le suivirent dans ses expéditions

 Un ignorant  qui ignore les Dix commandements; Ne pas tuer 

Il fit cette promesse solennelle au Seigneur : « Si tu livres les Ammonites en mon pouvoir, la première personne qui sortira de ma maison pour venir à ma rencontre sera pour le Seigneur ; lorsque je reviendrai victorieux de chez les Ammonites, je te l’offrirai en sacrifice complet ! » 

Ce fut sa fille !

..Dès qu’il la vit, il déchira ses vêtements et s’écria : « Ah ! ma fille, tu me plonges dans le malheur, tu es toi-même la cause de mon désespoir ! J’ai pris un engagement envers le Seigneur et je ne peux pas revenir sur ma promesse.

Gedeon 

il fut le seul jugez  digne de ce nom 

plus qu honnête homme ,il fut un homme de foi 

 

12345...50