Archive pour la catégorie 'Amos'

La reconstruction et la moisson (Amos 9, 11-15)

2 juillet, 2016

Ainsi parle le Seigneur : Ce jour-là, je relèverai la hutte de David, qui s’écroule ; je réparerai ses brèches, je relèverai ses ruines, je la rebâtirai telle qu’aux jours d’autrefois, afin que ses habitants prennent possession du reste d’Édom et de toutes les nations sur lesquelles mon nom fut jadis invoqué, – oracle du Seigneur, qui fera tout cela. Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où se suivront de près laboureur et moissonneur, le fouleur de raisins et celui qui jette la semence. Les montagnes laisseront couler le vin nouveau, toutes les collines en seront ruisselantes. Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront ; ils planteront des vignes et en boiront le vin ; ils cultiveront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai sur leur sol, et jamais plus ils ne seront arrachés du sol que je leur ai donné. Le Seigneur ton Dieu a parlé.

**

 

Amos est le prophète de la justice

le défenseur des pauvres

le lion qui rugit contre le mal

Cliquez ICI  

**

Partout et toujours

maintenant comme avant  

 règne l’injustice ,la haine, la violence

**

Quand donc reviendra le sauveur

qui a lu  à Nazareth l’oracle d’Isaîe

« L’Esprit du Seigneur est sur moi. pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres  Il m’a envoyé proclamer aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté, . luc 4,18)

**

La promesse

Courage ! Confiance

Il viendra nous relever

Ce jour-là, je relèverai la hutte de David, qui s’écroule ; je réparerai ses brèches, je relèverai ses ruines, je la rebâtirai telle qu’aux jours d’autrefois,

 

Van-Gogh-la-moisson

Il viendra le temps de la moisson

 Voici venir des jours  où se suivront de près laboureur et moissonneur, le fouleur de raisins et celui qui jette la semence.

Il viendra le temps du vin nouveau

Les montagnes laisseront couler le vin nouveau, toutes les collines en seront ruisselantes.

Il viendra le temps de la libération

 Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël

Le temps de la reconstruction

 ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront ;

et ce sera de nouveau la joie et le bonheur

ils planteront des vignes et en boiront le vin ; ils cultiveront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai sur leur sol, et jamais plus ils ne seront arrachés du sol que je leur ai donné

 **

La conversion

Mais changeons de vie

Faisons du neuf !

convertissons nous !

Vraiment

Carrément

au plus profond de notre cœur

Réveillons nous pour bâtir un monde meilleur  

Aimons !

On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »

Cliquez ICI

Ecoutez ,vous qui écrasez le malheureux ..(Amos 8,4-6.9-12)

1 juillet, 2016

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays, car vous dites : « Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé ? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment ? Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances. Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »Ce jour-là – oracle du Seigneur Dieu –, je ferai disparaître le soleil en plein midi, en plein jour, j’obscurcirai la lumière sur la terre. Je changerai vos fêtes en deuil, tous vos chants en lamentations ; je vous obligerai tous à vous vêtir de toile à sac, à vous raser la tête. Je mettrai ce pays en deuil comme pour un fils unique, et, dans la suite des jours, il connaîtra l’amertume. Voici venir des jours – oracle du Seigneur Dieu – où j’enverrai la famine sur la terre ; ce ne sera pas une faim de pain ni une soif d’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles du Seigneur. On se traînera d’une mer à l’autre, marchant à l’aventure du nord au levant, pour chercher en tout lieu la parole du Seigneur, mais on ne la trouvera pas.

 **

Les injustices

envers les pauvres 

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays,

envers Dieu

 « Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé ? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment ?

**

Les ruses de l’avare avide

Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances. Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »
**

On comprend alors la colère des pauvres

leurs révoltes

les  manifestations dans les rues 

**

Une colère si forte

une colère si violente 

est à la source de biens des attentats

**

Les conséquences

Le monde capitaliste peut trembler 

le monde des riches peut avoir peur

ils ont semé du vent .. ils récolteront la tempête 

**

Ce ne sera pas une punition divine

Dieu ne punit pas

Dieu aime

**

Les injustices provoquent systématiquement la violence

Ce jour-là , je ferai disparaître le soleil en plein midi, en plein jour, j’obscurcirai la lumière sur la terre.

Les riches injustes enfermés dans leurs bulles ,leurs palais

les riches égoïstes

deviennent aveugles

le riche de l’évangile ne voit pas Lazare à sa porte

 

Frans-Franken-argent-des-pa

Je changerai vos fêtes en deuil, tous vos chants en lamentations ; je vous obligerai tous à vous vêtir de toile à sac, à vous raser la tête. Je mettrai ce pays en deuil comme pour un fils unique, et, dans la suite des jours, il connaîtra l’amertume. Voici venir des jours

Sans amour ,pas de fêtes

Sans amour pas de vie

**

Que de bonheur !

Que de solidarité !

Que de générosité !

Que de vie !

parfois chez les plus pauvres   

**

j’enverrai la famine sur la terre ; ce ne sera pas une faim de pain ni une soif d’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles du Seigneur.

car sans amour on ne peut avoir la foi

comment croire si on aime pas ?

cliquez ICI  

Si on aime pas ,comment comprendre les Ecritures ?

Si on aime pas ,comment comprendre la parole de Dieu ?

Si on aime pas ,comment se laisser conduire par l’Esprit Saint

 **

On se traînera d’une mer à l’autre, marchant à l’aventure du nord au levant, pour chercher en tout lieu la parole du Seigneur, mais on ne la trouvera pas.

Sans aimer c’est l’errance 

Sans aimer c’est la perte du sens 

Le prophète de la justice : (Amos 7,10-17)

30 juin, 2016

En ces jours-là, Amazias, le prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : « Amos prêche la révolte contre toi, en plein royaume d’Israël ; le pays ne peut plus supporter tous ses discours, car voici ce que dit Amos : “Le roi Jéroboam périra par l’épée, et Israël sera déporté loin de sa terre.” » Puis Amazias dit à Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète. Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. »Amos répondit à Amazias : « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores. Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau, et c’est lui qui m’a dit : “Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.” Écoute maintenant la parole du Seigneur, toi qui me dis : “Ne prophétise pas contre Israël, ne parle pas contre la maison d’Isaac.” Eh bien, voici ce que le Seigneur a dit : Ta femme devra se prostituer en pleine ville, tes fils et tes filles tomberont par l’épée, la terre qui t’appartient sera partagée au cordeau, toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera déporté loin de sa terre. »

**

Amos

a vécu au temps du roi Jéroboam ,roi d’Israël (783-743)

dont la capitale était Samarie  

**

Amos est un berger

« Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.
Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau (Amos 7,14)

Amos se déclare contre le roi et son peuple qui n’honorent plus Yahvé à Jérusalem mais à Bethel (qui veut dire « la maison de Dieu

Amazias, le prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : « Amos prêche la révolte contre toi, en plein royaume d’Israël ; le pays ne peut plus supporter tous ses discours,

**

Sa vocation

est irrésistible

comme les apôtres plus tard, il ne peut pas ne pas parler (Actes 4,21)

**

C’est un rugissement

Yahvé rugit(1,2)   le lion rugit (3,8)  

contre les injustices

contre les demeures d’ivoire (3,15)

contre les ‘vaches de basan (4,1)

contre ceux qui repoussent le pauvre à la porte (5,10 ;12 ;14)

**

La justice  

Vous n’êtes pas revenus à moi (4,6-11)

d’où l’exhortation

Cherchez Yahvé et vous vivrez (5,4)

**

La justice est plus importante que le culte

 

Amos-et-la-justice

Que le droit coule comme l’eau et la justice comme un torrent qui ne tarit jamais (5,24)

Vous écrasez les pauvres,

les balances sont faussées …

Les pauvres sont mal payés …

finie l’orgie des vautrés (6,4)

**

Attention arrive le JOUR de YAHWE (5,18)

Ce  sera la prise de Samarie

et le premier exil des Juifs vers Babylone en 721

**

Malgré tout il y aura un RESTE (3,12  et 8,8)

 

Ils vendent le juste pour de l’argent (Amos 2, 6-10.13-16)

27 juin, 2016

Amos est le prophéte  de la justice

Cliquez ICI 

 

 Ils vendent le juste pour de l’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Ils écrasent la tête des faibles dans la poussière, aux humbles ils ferment la route. Le fils et le père vont vers la même fille et profanent ainsi mon saint nom. Auprès des autels, ils se couchent sur les vêtements qu’ils ont pris en gage. Dans la maison de leur Dieu, ils boivent le vin de ceux qu’ils ont frappés d’amende.

 

 Amos

Le monde

Injustice !

exploitation des faibles et des travailleurs !

inceste!

athéisme paganisme .!.

Rien n’a changé depuis Amos

**

Le salut

 Moi, pourtant, j’avais détruit devant eux l’Amorite, dont la stature égalait celle des cèdres et la vigueur, celle des chênes ! Je l’avais anéanti de haut en bas, depuis les fruits jusqu’aux racines. Moi, je vous avais fait monter du pays d’Égypte et je vous avais, pendant quarante ans, conduits à travers le désert, pour vous donner en héritage le pays de l’Amorite

Pourtant

Le sauveur est venu

Il nous a délivré du mal

Il s’est révélé à nous

Il nous a appris à aimer

Il est mort pour nous  

il nous rend à la vie

**

Quel malheur !

 Eh bien, moi, maintenant, je vous écraserai sur place, comme un char plein de gerbes écrase tout sur son passage. L’homme le plus rapide ne pourra pas fuir, le plus fort ne pourra pas montrer sa vigueur, même le héros ne sauvera pas sa vie. L’archer ne tiendra pas, le coureur n’échappera pas, le cavalier ne sauvera pas sa vie. Le plus brave s’enfuira tout nu, ce jour-là, – oracle du Seigneur.

Dieu ne châtie pas

Dieu ne punit pas  

Dieu est miséricorde

**

Le malheur est provoqué par notre égoïsme

notre manque de foi

notre refus de Dieu

quel malheur !

**

N’en est il pas ainsi en ce mois de juin 2016

en ce temps du Brexit

des attentats , des grèves

Cliquez ICI 

Il est temps de nous convertir