Archive pour la catégorie 'Ruth et Esther'

20é Samedi ordinaire (Ruth 2 ,1-11)

22 août, 2021

Booz dit à Ruth : « Tu m’entends bien, n’est-ce pas, ma fille ? Ne va pas glaner dans un autre champ. Ne t’éloigne pas de celui-ci, mais attache-toi aux pas de mes servantes. Regarde dans quel champ on moissonne, et suis-les. N’ai-je pas interdit aux serviteurs de te molester ? Si tu as soif, va boire aux cruches ce que les serviteurs auront puisé. » Alors Ruth se prosterna face contre terre et lui dit : « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, pourquoi t’intéresser à moi, moi qui suis une étrangère ? » Booz lui répondit : « On m’a dit et répété tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as quitté ton père, ta mère et le pays de ta parenté, pour te rendre chez un peuple que tu n’avais jamais connu de ta vie. »Booz prit Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle. Le Seigneur lui accorda de concevoir, et elle enfanta un fils. Les femmes de Bethléem dirent à Noémi : « Béni soit le Seigneur qui aujourd’hui ne t’a pas laissée sans quelqu’un pour te racheter ! Que son nom soit célébré en Israël ! Cet enfant te fera revivre, il sera l’appui de ta vieillesse : il est né de ta belle-fille qui t’aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. » Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l’élever. Les voisines lui donnèrent son nom. Elles disaient : « Il est né un fils à Noémi. » Et elles le nommèrent Obed. Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.

 

1-ord-B-20é-Samedii

 

Le champ de Dieu

Booz dit à Ruth :  Ne va pas glaner dans un autre champ

Ne  recherche que la parole de Dieu…Le VERBE   de DIEU 

Le champ de Dieu est à Bethléem  

 C’est là qu’est jeta la semence de vie

 

Les servantes

.…attache-toi aux pas de mes servantes

C’est à Bethleem que l’on retrouve Marie la servante du Seigneur 

Elisabeteh ,sa cousine  et plus tard les femmes qui suivirent jésus 

 

Les disciples

 Regarde dans quel champ on moissonne, et suis-les.

<Suis les prôphêtes ,les apötres  …Suis les  !

 

Si tu as soif, va boire aux cruches ce que les serviteurs auront puisé. »

l’eau  de Cana changée en vin

 

Alors Ruth se prosterna face contre terre

Avec humilité et action de grâce

 « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, pourquoi t’intéresser à moi, moi qui suis une étrangère ? »

 

 Booz lui répondit :  On m’a dit  comment tu as quitté ton père, ta mère pour te rendre chez un peuple que tu n’avais jamais connu de ta vie. »

« Celui qui aura tout quitter pour moi aura la vie éternelle

 Booz prit Ruth comme épouse, elle devint sa femme et il s’unit à elle.

 

 Evangile : Ne prenez  pas le titre de Rabbi (Mtt23, 1-12)

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas…ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.

 Le véritable  Rabbi 

Le vrai  semeur  qui sème la parole de Dieu

est le christ .

Lui seule nous donne le pain de vie

 

20é vendredi ordinaire : Ruth (1, 1-22)

20 août, 2021

A l’époque où gouvernaient les Juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléem de Juda émigra avec sa femme et ses deux fils pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab. Élimélek, le mari de Noémi, mourut, et Noémi resta seule avec ses deux fils, Mahlone et Kilyone. Ceux-ci épousèrent deux Moabites ; l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face) et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne). Ils demeurèrent là une dizaine d’années. Mahlone et Kilyone moururent à leur tour, et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari. Alors, avec ses belles-filles, elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab et à retourner chez elle, car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple et lui donnait du pain.En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta, mais Ruth restait attachée à ses pas. Noémi lui dit : « Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. » Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. » Noémi revint donc des Champs-de-Moab avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.

 

Le livre de Ruth

C’est l’histoire de l’arrière grand mère de David

au temps des juges

quand  la palestine  étaient gouvernée par des tyrans

des chefs de guerre  

ce fut un temps de troubles de violence  

ce fut aussi la famine

 

1-ord-B-20é-Vendredi

 

Ruth

elle était veuve

de même que sa belle mère Noemie

originaire de Bethléem  

Elles sont pauvres ,tristes

elles ont faim

faim de tendresse, faim de pain

 

Bethléem  

C’est à Bethléem ‘la maison du pain’ qu’elles vont retrouver la vie

du souffle !

le souffle de l’espérance  

Elles vont respirer !

 

C’est temps de  la moisson

dans la campagne tout sent bon   

Les champs de blé et d’orge  devenus jaunes  

resplendissent sous le soleil

(les champs de blé peints par Van Gogh )

Les  moissonneurs chantent

et les glaneuses  se réjouissent

 

Booz

A Bethléem ,elles vont aussi trouver beaucoup de tendresse

un homme Booz ,généreux et bon

qui accueillent les pauvres

et sème  la joie

 

c’est ainsi qu’il se marie avec Ruth et devient l’ancêtre de David

et de Jésus ,fils de David ,nè à Bethléem

qui nous a donné le pain de vie

 

Comme  Ruth ,la glaneuse

comme les glaneuses peintes par Millet

humblement  a genoux  ramassons les grains qui tombent  à terre

dans le champs du sauveur ,plein de tendresse

 

Il est venu semer sa parole

Écoutons le !

ils nous invite à aimer

 

Evangile (Matt.22, 34-40)

En ce temps-là, les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

Ruth (1,16) : Partout ou tu iras j’irai

23 août, 2019

Ruth est la belle fille de Noémi  

Noémie 

veut dire « la gracieuse »

la pleine de grâce

à l’image de Marie la mère du sauveur

 

Ruth

Ruth

veut dire ‘l’amie’

Une jeune femme moabite

une pauvre ,une immigrée ,une étrangère  

**

Fille d’Abraham !

Booz lui dit  : « On m’a conté et raconté tout ce que tu as fait envers ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as abandonné ton père et ta mère et ton pays natal pour aller vers un peuple que tu ne connaissais ni d’hier ni d’avant-hier.(2,11) 

Comme une vraie  fille d’Abraham  qui a tout quitté pour suivre Dieu ,

Ruth va tout quitter pour suivre Noémie

Partout où tu iras j’irai

et partout sans le savoir

elle va suivre les pas de Marie

la mère de Jesus «  pleine de grâce »

**

Bethleem

Ruth se rend à Beth-lehem « la maison du pain

là où naitra  ‘le Verbe de Dieu dans une mangeoire

 

C’est à Bethleem

que chaque jour  elle va désormais glaner  son pain

Elle a dit : “Je voudrais bien glaner et ramasser entre les javelles derrière les moissonneurs.

 **

Elle glane la parole de Dieu

graine par graine

verset par verset

penchée en avant , courbée comme un mendiante 

**

et parce qu’elle se nourrit de la parole de Dieu

elle va devenir la grand mère de David

comme Marie engendrera plus tard le fils de David

notre sauveur

Cliquez ICI

**

Comme Ruth glanons

et nous engendrerons la paix

Ruth (Ch.2et 3) ; La prière de Ruth

26 août, 2017

La prière 

Ruth la Moabite dit à Noémi : « Je voudrais bien aller aux champs glaner des épis .Elle alla donc et entra glaner dans un champ derrière les moissonneurs. Sa chance fut de tomber sur une parcelle de terre appartenant à Booz ….

 

Ruith-prie

La maison du pain

Et Voici que Booz arrivait  justement de Bethléem  

Bethleem c’est  la maison du pain

là ou le Verbe se fera chair 

là est le pain de vie ,

là est la parole de Dieu qui nourrit notre âme

**

Introduction à la prière collective

 Booz  dit aux moissonneurs : « Le SEIGNEUR soit avec vous ! » Ils lui dirent : « Le SEIGNEUR te bénisse ! » 

 **

Le dialogue

Prier c’est dialoguer

Booz dit à Ruth : « Tu entends, n’est-ce pas, ma fille ? Ne va pas glaner dans un autre champ ; non, ne t’éloigne pas de celui-ci.

prier c’est moissonner la parole de Dieu  

Ne quitte pas des yeux le champ qu’ils moissonnent et va derrière eux

Glaner le moindre mot

le plus petit verset

ne rien abandonner

Ne quitte pas des yeux …

La parole de Dieu est semblable à un trésor caché dans un champ  (Mtt13,44)

**

Boire à la source de vie

 Quand tu auras soif, tu iras aux cruches et tu boiras de ce que les domestiques auront puisé. » 

**

L’humble remerciement  

Prier c’est rendre grâce

Alors elle se jeta face contre terre et se prosterna ; et elle lui dit : « Pourquoi m’as-tu considérée avec faveur jusqu’à me reconnaître, moi une inconnue ? »

Le soir du jeudi saint, Jude dira la même chose à Jésus

Pourquoi nous as-tu choisi ?(Jn 17)

**

Booz lui répondit en disant : « On m’a conté et raconté tout ce que tu as fait envers ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as abandonné ton père et ta mère et ton pays natal pour aller vers un peuple que tu ne connaissais ni d’hier ni d’avant-hier.

Ruth n’a rien fait

mais elle a cru

Elle a tout quitté pour suivre le Dieu d’Israël

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.9Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.…(Eph 2,8)

**

C’est sa foi, sa confiance qui l’a sauvé

Comme Abraham elle a cru

Elle a choisi le peuple de Jacob 

le peuple des croyants

**

Le repas de communion

Booz lui dit : « Approche ici pour manger du pain et tremper ton morceau dans la vinaigrette. » Alors elle s’assit à côté des moissonneurs. Il lui tendit du grain grillé. Elle mangea, fut rassasiée et en eut de reste. 

**

La méditation

De nouveau Ruth médite  

Elle se leva pour glaner…Elle glana donc dans le champ jusqu’au soir. Puis elle battit ce qu’elle avait glané 

 

 Ch 3 :l’offrande totale 

Lave-toi donc, parfume-toi, mets ton manteau et descends sur l’aire. Mais ne te fais pas connaître de cet homme jusqu’à ce qu’il ait achevé de manger et de boire. ..Quand il se couchera, tu sauras le lieu où il se couche : arrive, découvre ses pieds et couche-toi. Lui t’indiquera ce que tu auras à faire. » 

Elle lui dit : « Je ferai tout ce que tu m’as dit. »

comme Marie nous a dit à Cana

« faites tout ce qu’il vous dira »

Elle se parfume

Elle se donne à Dieu

 **

Elle descendit donc sur l’aire et fit tout à fait comme le lui avait commandé sa belle-mère.. ;, au milieu de la nuit, l’homme eut un frisson ; il se pencha donc en avant : voici qu’une femme était couchée à ses pieds !  « Qui es-tu ? » dit-il. Elle dit : « C’est moi, Ruth, ta servante

Comme Marie, Ruth dit

« Je suis la servante du Seigneur » .

**

Alors il dit : « Bénie sois-tu du Seigneur ma fille. Tu as montré ta fidélité de façon encore plus heureuse cette fois-ci que la première, Maintenant donc, ma fille, n’aie pas peur. Tout ce que tu diras je le ferai pour toi. Car tout le monde chez nous sait bien que tu es une femme de valeur.

Sa descendance engendrera un roi et plus tard LE  SAUVEUR 

Le livre de Ruth dans la bible

21 août, 2015

Noémie

Il y eut une fois, au temps des Juges, une famine dans le pays. Du coup un homme de Bethléem de Juda émigra dans la campagne de Moab, lui, sa femme et ses deux fils. (Ruth1,1)

Le mari meurt

Les 2 fils de marient  avec des moabites…et les fils meurent 

Noémie reste donc  seule avec sa belle fille  Ruth une moabite

 cette femme resta, sans ses deux enfants ni son mari. Alors elle se leva, elle et ses belles-filles, et s’en revint de la campagne de Moab ; 

**

Ruth

est donc une étrangère

mais une sainte 

une amie

« Ruth » veut dire « l’amie »

**

« Noémie »  veut dire « la gracieuse »

comme Marie sera « la pleine de grâce »

**

Fidélité

Ruth dit à Noémie

où tu iras j’irai,
et où tu passeras la nuit je la passerai ;
ton peuple sera mon peuple
et ton dieu mon dieu ;
où tu mourras je mourrai,
et là je serai enterrée.
(1,16)

Booz-et-Ruth-Poussin

Humble et généreuse 

Humble,  Ruth  glane

Humble ,elle ramasse le moindre grain

chez Booz qui le lui permet     

et  Ruth dit

Comment ai-je pu trouver grâce à tes yeux pour que tu t’intéresses à moi, alors que je suis une étrangère ? …Booz lui répondit :  On m’a raconté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère depuis la mort de ton mari …Que le SEIGNEUR te rende ce que tu as fait !( 2,11)

**

Confiante

Elle suit  les conseils de sa belle mère ,la gracieuse

Tout ce que tu me dis ,je le ferai (3,6)  

**

En plus de l’odeur des gerbes ramassées 

On ressent comme un parfum d’évangile ? 

**

Les migrants

Ruth  n’est pas juive

mais avec Booz elle aura pour descendant David Lui même

 Les voisines proclamèrent un nom pour lui en disant : « Un fils est né à Noémi ! » Elles proclamèrent son nom : « Oved ». Il fut le père de Jessé, père de David.(Ruth4,16)

**

Ainsi, bien souvent

Dieu se sert des étrangers

pour le bien de son peuple

**

Combien d’arabes y a t il parmi les ancêtres des juifs ?

il suffit de relire les récits de la conquête pour s’apercevoir que nombreux sont les arabes

parmi les ancêtres des juifs Caleb….

 

Esther

26 février, 2015

Le livre d’Esther

Comme dans l’apocalypse

ce récit est l’histoire de la lutte entre le bien et le mal

dans un monde ou Dieu est totalement absent  

(dans le récit écrit en hébreu ,Dieu n’est jamais nommé )

 

Esther del Castagno

 

Esther

C’est  le nom d’une fleur qui a la  forme d’une étoile

Esther serait donc « l’étoile du matin »

mais pour les juifs

esther coudrait dire aussi :ce qui est « caché »

Esther  est une femme  humble

obéissante

image de l’église épouse du Christ

comme la femme de l’apocalypse qui lutte contre le dragon  

Après avoir enlevé ses habits d’apparat, elle revêtit des habits de détresse et de deuil ;

 à la place des parfums de luxe, elle se couvrit la tête de cendre et de saletés ;

elle humilia durement son corps et, tout ce qu’elle parait joyeusement, elle le recouvrit de ses cheveux emmêlés. 

 Elle priait le Seigneur Dieu d’Israël en disant 

**

Le risque de la foi

Elle risque tout pour sauver son peuple en s’introduisant dans la chambre du roi ,un lion   

C’est le risque de la foi

la ‘folle » confiance du croyant  

 « Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces royales savent bien que quiconque, homme ou femme, va près du roi dans la cour intérieure sans être appelé, il n’y a pour lui qu’une loi : la mise à mort – sauf si le roi lui tend le sceptre d’or, auquel cas il peut vivre(4,11)

**.

Par sa foi, Esther mérite le grâce

Quand le roi vit Esther, la reine, se tenir dans la cour, elle suscita sa bienveillance :  le roi tendit à Esther le sceptre d’or qu’il tenait à la main ; Esther s’approcha et toucha l’extrémité du sceptre.(5,2)

**

Sa prière

« Mon Seigneur, notre Roi,
Toi, tu es le Seul ! Porte-moi secours,
à moi qui suis seule et n’ai d’autre secours que toi ;
car je vais jouer avec le danger.

 

Mets dans ma bouche un langage mélodieux en présence du lion
et change son cœur
pour qu’il déteste celui qui nous fait la guerre,.

 

Arrache-nous à eux par ta main et porte-moi secours,
moi qui suis seule et qui n’ai que toi, Seigneur.

 

Ta servante n’a pas trouvé le bonheur
depuis que j’ai changé de condition jusqu’à maintenant,
sauf auprès de toi, Seigneur, Dieu d’Abraham.

 

Dieu, qui as puissance sur tous,
écoute la voix des désespérés,
arrache-nous à la main des pervers
et arrache-moi à ma peur. »(4,17…)

 

Raban Maur : Commentaire sur le livre de Ruth : Ruth est l’Eglise

15 août, 2013

 

**

L’Eglise épouse  du Christ

selon Raban

au début du livre de Ruth

Noémie est l’Eglise

 Noémie « la belle » est  celle de l’époux du « cantique des cantiques »

 « tu es toute belle » (Raban V,6)

**

Noémie resta seule privée de son mari (Ruth 1,4)

Raban commente :

Cela arriva quand la sainte Eglise ,demeurée dans l’exil de ce monde, après l’ascension du Seigneur,

était privée de la présence corporelle du Seigneur …(Raban V,2)

**

Quand  Noémie arriva à Bethléem elle  dit

Ne m’appelez pas Noémie c’est-à-dire belle mais appelez moi Mara c’est-à-dire amère (Ruth 1,18)

 

Dorénavant , selon Raban ,c’est Ruth qui représente l’Eglsie :

Cela signifie que la sainte Eglise accablée par  le tourment des persécutions ,

ne trouve pas son plaisir dans les joies du monde présent  …

C’est pourquoi dans « le cantique des cantiques » l’épouse dit « je suis noire » (Raban IV ,2)

**

Au centre de l’église se trouve  le Christ

L’Eglise agit de toute sa force pour imprégner les foules qu’elle appelle par la foi

du mystère de l’incarnation ,de la passion et de la résurrection du Christ (Raban V,1)

**

L’Eglise n’est attachée à nul autre qu’au seul Seigneur Jésus

dont, seule, elle est l’épouse et le corps (RabanVI,6)

**

L’œuvre de l’église c’est la foi dans le Christ (Raban VII,3)

**

Quand Ruth s’approcha de Booz endormi  elle écarta le manteau de ses pieds (Ruth 3,8)

C’est à dire que l’église après avoir eu la révélation du mystère de son incarnation ,

s’est prosternée avec humilité en implorant son pardon et en priant pour son salut (Raban X 2

**

L’Eglise explique les écritures

A la suite des prédicateurs qui recueillent les mystères des écritures ,la sainte église persévère dans le champ de la lecture divine  afin de recueillir les témoignages et les exemples de vertus qui lui assurent le salut  (Raban VI ,9)

L’église rend grâce au sauveur parce qu’il a daigné jeter sur elle un regard de miséricorde (VII,2)

**

Ruth battait avec un fléau pour faire sortir les grains des gerbes (Ruth2,17)

C’est l’église ,qui par le fléau de l’analyse ,fait sortir dusens littéral de la loi sa signification spirituelle

(RabanVIII 1)

L’Eglise issue des nations, qui était auparavant sans ressources et sans nourriture  est désormais mariée au Christ  grâce à une riche moisson (Raban VIII,2)

**

L’église et la synagogue

L’humilité de l’église est mise en lumière quand venue des nations elle se proclame indigne de recevoir une si grande grâce et qu’elle n’ose pas s’élever au rang de l’église primitive née des juifs (RabanVII,5)

L’église doit comprendre que le mystère de l’incarnation du Christ a été prédit dans l’ancien testament 

Le Christ  est l’unique époux qui ne refuse pas non plus les gerbes de sa moisson à la Synagogue ,à condition qu’elle ne s’exclue pas elle même (Raban VIII,2)

Le Christ est proche parent de la synagogue selon le lien de la chair et proche parent de l’église par l’union de l’esprit  car il estt la tête de l’église et l’église est son corps (Raban VIII,4)  

La lettre de l’ancienne loi a-t-elle été  donnée comme nourriture aux juifs comme à des bêtes de sommes ,brutes  et insensées ? (Raban VIII,7)

Raban Maur : Commentaire sur le livre de Ruth : Booz est le Christ

15 août, 2013

Dans son « commentaire  du livre de Ruth »  

Raban Maur  nous fait un exposé sur le Christ ,l’incarnation et la rédemption

**

Jésus est d’abord représenté par le mari de Noémie

Elimelech dont le nom signifie « Dieu mon roi »

**

Un homme Elimelech partit de Bethleem en exil (Ruth 1,1)

Raban commente :  

Cet homme est le Seigneur Jésus Christ qui ,né de la Vierge Marie à Bethleem a voulu faire l’expérience de l’exil en ce monde, avec sa femme c’est à dire l’Eglise (Raban II,4)

**

Dans la suite du récit, le Christ est Booz 

**

Booz est le Christ

Booz signifie force de Dieu

C’était  un personnage puissant et maitre de grande richesse (Ruth ,II, 1)

**

Raban commente :

«  Promis par la loi il est né de la lignée des patriarches et il a tiré son origine selon la chair de la nation juive

Il est puissant assurément parce qu’il a vaincu le prince du monde et a soumis la terre entière à son propre pouvoir

Il est maitre de grandes richesses parce qu’il est possesseur du ciel et de la terre

lui en qui se trouve caché tous les trésors de la sagesse et de la science

A ces richesses se rattache encore l’abondance des toutes ses belles vertus (Raban VI, 1)

…Le Christ  né à Bethleem et de la lignée de David avait en sa faveur le témoignage de la loi et des prophètes (Raban VI ,7 )

**

La cene

Booz mangea et but (Ruth ,3,7 )

Raban commente :

Quand Jésus dans le mystère de la Cène ,livra à ses apôtres les sacrements de son corps et de son sang,il était de bonne humeur car il était  assuré de sa résurrection et de notre rédemption (Raban X,2)

Puis Booz  s’endormit

Cela représente la torpeur de la mort , que le Christ  a accepté dans sa passion pour notre salut

Oh ! Reconnais que le sauveur a souffert pour toi ,

viens à lui de toute ton âme ,chasse l’obscurité de la lettre de l’ancien testament

dans laquelle sous le voile des symboles se cache le mystère de l’incarnation ( Raban IX ,4)

**

La sandale et le mystère de l’incarnation  

« En Israël, s’il arrivait qu’un homme renonçait à ses droits il donnait sa sandale …et le parent dit à Booz « prends ma sandale » (Ruth 4,7)

Raban commente  :

Le parent de Jésus est Jean Baptiste  

qui renonce à comprendre le mystère de l’incarnation

**

la sandale est faite à partir de dépouille d’animaux

 or c’est dans la chair que le Seigneur est venu

 et qu’il est apparu , pour ainsi dire, chaussé d’une sandale 

Il s’est incarné

mais l’homme n’a pas les moyen de penetrer le mystère de l’incarnation

Comment le Verbe devient chair ?

Comment l’esprit divin prend vie dans le sein d’un femme ?

**

La courroie de la sandale figure donc le lien du mystère

et Jean Baptiste, le parent de Jésus, n’est pas capable de délier  cette courroie (Raban XIII,6)   

Raban Maur : commentaire sur le livre de Ruth et la méditation

14 août, 2013

Pendant les 5 premiers siècles de l’église

les pères de l’église

ont surtout défendu le dogme

et expliquèrent les mystères de l’incarnation et de la Trinité

C’étaient des théologiens !

**

Les carolingiens furent

avant tout

des grands lecteurs de la bible

 sous l’influence des moines

et de Grégoire le grand

dont le commentaire sur la « morale de Job »

servit de modèle

cliquez ICI

**

Le livre de Ruth

Les carolingiens

« mangeaient » la parole de Dieu »

la méditaient

 la commentaient

cliquez ICI

**

Ainsi Raban Maur a médité longuement sur la croix

cliquez ICI

**

Dans son commentaire sur le livre de Ruth

Raban insiste longuement sur cette « manducation de la parole »

et de la famine qui eut lieu dans le pays (Ruth 1,1)

« c’est une  famine non de pain et de nourriture ,

mais d’écoute du Verbe de Dieu

**

La moisson

Ainsi Ruth dit

« j’irai à la campagne et je ramasserai les épis qui auront échappé aux mains des moissonneurs  

(Ruth 2,2)

Raban commente :

La campagne représente la discipline de l’étude céleste

La moisson est la recherche de la connaissance spirituelle

Les moissonneurs sont les prédicateurs

Les épis qui restent sont les paroles des saintes écritures

qui enveloppées de mystères ,

s’éclaircissent grâce à l’effort de ceux qui les méditent (Raban VI, 5)

**

Ruth moissonne au sein de l’église en méditant les saintes Ecritures

 et en les accomplissant par de bonnes œuvres  

Elle boit également l’eau de la sagesse divine

 tirées des livres des deux Testaments (Raban  VII,1)

**

Ruth s’assit au milieu des moissonneurs ,se fit de la bouillie et mangea (Ruth 2,14)

Raban commente

Ruth se fit de la bouillie quand elle scruta chaque parole qu’elle avait  entendue ,avec un subtil discernement

Elle mangea et fut rassasiée quand elle s’appropria la science  de la loi divine avec une dévote ardeur

Elle emporta le reste  des paroles qu’elle avait entendue et elle s’efforca  de les  méditer attentivement (VII,7) 

..Puis Ruth continua à glaner  les épis sans honte

que personne ne la méprise pendant qu’elle glane